Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Loi du marché

GPA : un couple prend l’un des jumeaux et laisse le second, handicapé

Des Australiens ont fait appel à une mère porteuse. Celle-ci a accouché de jumeaux, dont un souffrait de trisomie. Le couple n’a alors pris que le bébé en bonne santé. Les internautes crient au scandale.

Une Thaïlandaise de 21 ans a appris à ses dépens qu’être mère porteuse comportait des risques. Afin de résoudre les problèmes financiers de sa famille, la jeune femme a accepté d’aider un couple d’Australiens, l’an passé. Malheureusement, au cours de la grossesse, les médecins ont découvert qu’elle attendait une fille en bonne santé et un garçon, souffrant du syndrome de Down.

Apprenant la nouvelle, le couple a demandé à la mère porteuse d’avorter, ce que celle-ci a refusé pour des raisons de croyance religieuse. Après l’accouchement, les Australiens n’ont alors pris que le bébé en bonne santé, abandonnant l’autre aux bons soins de la Thaïlandaise.

La jeune femme a pris en charge l’enfant, mais appelle désormais à la vigilance. « Ne pensez pas qu’il ne s’agit que d’argent, a-t-elle confié au Sydney Morning Herald. Si quelque chose tourne mal, personne ne vous aide et si le bébé est abandonné de la société, nous devons en prendre la responsabilité. »

Argent manquant

Mais non content de faire son marché, le couple n’a pas versé toute la somme qu’il avait promis à la mère porteuse, qui attend toujours les 2341 dollars promis après l’accouchement. Pour tenter d’élever et de venir en aide au petit garçon, la Thaïlandaise a demandé de l’aide sur un site internet. Lorsque la population australienne a appris les circonstances de cette naissance les dons ont afflué. Et les critiques ont fusé sur ce couple jugé irresponsable.

Grâce à l’argent récolté, le petit garçon, âgé de six mois, a pu être hospitalisé pour une grave infection pulmonaire, en Thaïlande. Son état de santé est jugé inquiétant.

Les autorités australiennes ont ouvert une enquête pour mieux comprendre les circonstances de ce drame humain.

 

Revoir l’analyse d’Alain Soral sur l’extension de la logique du marché à la procréation (extrait de l’entretien d’octobre 2012) :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #920288
    le 01/08/2014 par Grz
    Loi du marché

    C’est sûr, quand on quitte deux secondes le domaine de la pleurnicherie ("bouh hou on est un couple homo on peut pas avoir d’enfants on pleure quelle injustice") et qu’on retourne sur terre face à la réalité des faits, c’est moins drôle.


  • #920290
    le 01/08/2014 par fred89
    Loi du marché

    Ne nous inquiétons pas.
    Aujourd’hui, le monde s’indigne, les internautes font des dons à l’émotion.
    Demain lorsque la marchandisation de l’enfant sera banalisée, qui s’en émouvra encore ?
    Comme le dit si bien Pierre Gerbé :
    " Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ?"

     

    • #921815
      le 02/08/2014 par MG 42
      Loi du marché

      Demain lorsque la marchandisation de l’enfant sera banalisée, qui s’en émouvra encore ?
      Comme le dit si bien Pierre Gerbé :
      " Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ?"



      si les femmes ont le droit de louer leur ventre, c’est que les hommes ont commencés par accepter de devenirs proletaires et de louer leurs bras pour un patron lors de la révolution industrielle.


    • #921972
      le 02/08/2014 par noel
      Loi du marché

      Pour les hommes, cela a commencé par le don de sperme ! Tout cela se banalise, calfeutré dans des labos, des centres spécialisés à l’abri de tout regard critique de la population ! Le Nouvel Ordre barbare, nous y sommes ! Les camps de concentration dont on nous rabât les oreilles à longueur d’années, expérimentaient aussi. Maintenant, c’est légal, l’argent fait le reste ! Vente d’organes, don du sang, de "produits humains" tout y passe, du lait maternel ! Et tout ça au nom ddes Droits de de l’Homme !

      Cela se terminera dans le bruit, la fureur et le feu car l’Arbre de Vie est protégé !


  • #920329
    le 01/08/2014 par Ramir
    Loi du marché

    A partir du moment où l’on explique qu’une mère porteuse est une ouvrière comme un autre qui loue son ventre comme on loue ses bras, qu’un enfant est bien de consommation qui répond à un désir d’enfant... il n’est pas étonnant que comme pour un article acheté, s’il a un défaut, on le renvoie à l’usine.

    Le cynisme glacial de la morale de l’élite.


  • #920355
    le 01/08/2014 par Talion
    Loi du marché

    Ci-gît l’espèce humaine...


  • #920366
    le 01/08/2014 par Phil
    Loi du marché

    Sur le site ER était paru un très bon article sur le sujet

    http://www.egaliteetreconciliation....

     

    • #920929
      le 01/08/2014 par Nicolas
      Loi du marché

      Magnifique cet article ! Tant dans le fond que dans la forme copieusement ironique !
      Merci pour le lien Phil !


  • #920377
    le 01/08/2014 par nicolas
    Loi du marché

    Que dire de plus si ce n’est que Soral a raison une fois de plus sur "l’adoption pour tous" et le lobby pédophile :

    Lien vers l’article paris match intitulé : "Adopté et violé, six années en enfer"


  • #920572
    le 01/08/2014 par Bliblu
    Loi du marché

    Ça m’a toujours fait marrer ça, les commentaires du genre " Ah oui, mais les hétéros peuvent être de mauvais parents", ben oui, mais s’ils ne sont pas plus mauvais que les homos ce sera déjà pas mal.


  • #920661
    le 01/08/2014 par Paskl
    Loi du marché

    " Tout va bien, je vais bien...". Voilà où mène l’égocentrisme occidental, à une totale décadence aveugle. Quelle misère et manque de dignité.
    La vie, intelligente avait répondu : "Vous voulez de l’assistanat, de la gestation par autrui ? Prenez les deux enfants !"
    "-Ah, zut ! Mais là on ne veut plus jouer" a répondu le couple.
    Dramatique et tellement prévisible.


  • #920733
    le 01/08/2014 par meni
    Loi du marché

    Pétard je suis dégouté.Tout fout le camp’valeur,respect,intégrité)
    Je ne sais pas quoi dire tellement j’ai de la peine pour le gosse....Mes pensées ne vont que pour l’enfant qui ira directement au paradis.


  • #920772
    le 01/08/2014 par david
    Loi du marché

    Mauvais client par dessus le marché, c’est comme aux soldes, il faut mettre des pancartes :
    "Ni repris ni échangé"

    A coté de ça le "Bonheur des dames" de Zola parle de linges et de gynécé-capitalisme, mais ça fait eau de rose !


  • #920789
    le 01/08/2014 par chris 777
    Loi du marché

    On fera comme avec les poussins ,on en fera des nuggets ... qu’est ce que vous vous posez des questions ...C’est ça le marché.utile,pas utile,utile,pas utile ,faites passer le chariot ..


  • #920791
    le 01/08/2014 par Henri
    Loi du marché

    Et avec la toute-puissance du lobby LGBT et son travail continu pour casser l’une après l’autre toutes les barrières morales de la société, vous verrez que les histoires comme ça vont se multiplier !!!

    J’ai bien peur que cette histoire ne soit qu’un début...


  • #920812
    le 01/08/2014 par Jerome
    Loi du marché

    Dallas, ton univers impitoyable....


  • #921059
    le 02/08/2014 par wiseguy
    Loi du marché

    Devinette : quel est le lien entre cette citation de Karl Marx et le scandale révélé par l’AFP ?

    - Karl Marx : "De chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins".

    - Dépêche AFP du 1er aout 2014 : "En Thaïlande, un couple australien abandonne un bébé trisomique à sa mère porteuse".

    Réponse :

    Dans le cadre familial, nous sommes tous communistes sans le savoir : nous produisons selon nos moyens pour assurer les besoins de nos enfants, improductifs pour l’instant.

    En refusant "l’achat" d’un bébé à une mère porteuse parce qu’il était trisomique, un couple australien a démontré que la dernière entité sociale communiste (la famille) vient de céder à la froide logique libérale.

    Jusqu’où va-t-on descendre ? Même Tacher semble dépassée aujourd’hui : "la société n’existe pas. Il y a seulement des hommes, des femmes et des familles."

     

    • #921229
      le 02/08/2014 par Leïla
      Loi du marché

      SANS FOI, SANS LOI, SANS ÂME, SANS COEUR, EGOTIQUES, EGOÏSTES, DECEREBRES. CELA PROUVE BIEN QU’ils adoptent juste pour assouvir un caprice et pas par altruisme et par souffrance d’un manque d’avoir des enfants. CES ENFANTS QUE L’ON AFORCE d’une certaine façon, à venir dans ce bas-monde, là où les démons font les lois.


  • #921105
    le 02/08/2014 par Dom
    Loi du marché

    Toutes les victimes de ces dérives prévisibles pourront remercier le lobby LGBT et la série de crétins que l’on voit défiler dans la vidéo d’Alain Soral de cet article.


  • #921120
    le 02/08/2014 par goy pride
    Loi du marché

    Il y a aussi ce truc extrêmement malsain dans ce système c’est que l’on choisit la race des gosses comme on choisirait celle d’un chien. Imaginez un peu ces couples entrain de discuter sur la race de l’enfant de leur futur achat !
    "Alors chérie qu’est ce qu’on prend ? Un petit négro ? Un Jaune ? Un petit Slave ?" "Heu, tout sauf un Arabe !" "Ok ! Allons-y pour un petit Jaune ! Très tendance de nos jours !"

     

    • #922427
      le 03/08/2014 par Mojo Risin
      Loi du marché

      @ Goy Pride :

      Monsieur, je constate qu’un réflexe vous amène à orthographier "chérie" au féminin.Ce manque de reconnaissance des minorités moustachues est une discrimination et un délit. En conséquence nous vous condamnons à une peine de travaux d’intérêts généraux : soit, après opération, vous rejoindrez le Kommando Femen, soit avec l’aide d’un éducateur (monsieur Daniel C.-B.) vous trierez de jeunes enfants en fonction de critères raciaux et de robustesse. Pour cette dernière activité, les commanditaires étant souvent californiens, une bonne connaissance de la langue anglaise est recommandée.


  • #921176
    le 02/08/2014 par RKrishna
    Loi du marché

    Si vous croyez faire entendre raison au système avec ce genre de cas, vous vous trompez largement.
    Le système va gentillement répondre par des contrats d’assurance pour prévenir ces risques et un renforcement détaillé du contrat de gestation qui stipulera dans ce cas un avortement obligatoire sous peine de rupture de contrat avec un dédommagement humaniste de 200€.


  • #921211
    le 02/08/2014 par Apache6669
    Loi du marché

    Et ce couple on le laisse faire ??? C est à cela que l on voit qu une société ne mérite plus d exister .
    Pour que l exploitation de l homme par l homme continue , il faut créer les condtions d une misère humaine et les aggraver sans cesse afin de se gaver comme des Porcs .


  • #921308
    le 02/08/2014 par Océania
    Loi du marché

    Difficile de lister toutes les aberrations de ce type de transaction. La réalité seule finit pas mettre en lumière les conséquences de la voracité de ces quelques zombis d’apparence humaine.


  • #921584
    le 02/08/2014 par horizons lumineux
    Loi du marché

    Ces anglo saxons, toujours n° 1 au hit parade de la cruauté.


  • #921602
    le 02/08/2014 par Jean mineur
    Loi du marché

    Toutes les dérives vont en cortège , puisque L’HUMAIN est au centre de tout. ! Pour son bien être il peut devenir Satan : aucun problème ! Tous ses bas instincts ou ses perversions sont mis en exergue : il est libre ! ... Au nom de cette liberté , nous allons rejoindre le monde des animaux et même bien au delà ...dans l’horreur !
    PS : les Antéchrists ont pris le pouvoir il y a 250 ans et exporté leurs idéaux dans le nouveau monde , terreau de prédilection pour ceux ci : je pense que le " retour de manivelle " se fait sentir plus intensément à compter du 20 eme siècle pour s’épanouir au 21 eme !


  • #921852
    le 02/08/2014 par Lrt64
    Loi du marché

    Et bien voilà, nous y sommes ! Les bébés sont devenus des marchandises et comme toute marchandise quand on n’est pas content du produit et bien on n’achète pas.
    Libéralisme, forces progressistes de "gauche", lobby LGBT, mariage "pour tous", politiques qui s’en foutent, société individualiste … tous coupables !


  • #922027
    le 03/08/2014 par Marie59
    Loi du marché

    Non seulement le bébé est devenu une marchandise soumise à une implacable loi du marché dictée par une société individualiste et égocentrique (il faut qu’il corresponde à tous les critères de beauté et d’intelligence en vigueur afin qu’il soit le meilleur et le plus performant) mais on réduit le corps de la femme pauvre à une couveuse obligée de founir un produit sans faille ! C’est un nouvel esclavage moderne !

    Eh alors les féministes ! Et surtout les féministes socialistes, où êtes vous ?! On ne vous a pas beaucoup entendues sur ce coup... ! N’est-ce pas plus dramatique que la paire de seins pour vendre une voiture... ?


  • #922049
    le 03/08/2014 par skds
    Loi du marché

    Situation possible dans le futur :"
    - Chéri achète du pain s’il te plait
    - Tu m’énerve chantal déja que tu ne veux pas donner notre gosse a ton banquier on est a découvert ! Le deal était on remet a zéro les comptes si on cède notre enfant a un centre d’adoption ! Enfin voilà quoi tout bénef.....
    - Mais chéri c’est notre enfant !.....
    - Mais justement il nous revient cheri ! On a des dettes qu’on le donne ! Cela nous fera des vacances ! En vrai je te parle.... on aurait les moyens si on le donne ! 100000 euros quand même.....
    - Je ne donnerais pas mon gosse pour des vacances !
    - et pour une nouvelle maison ? de la nourriture a profusion dans ton assiette ? pour une nouvelle télévision hd courbé avec liquide 8gty a turbine de neutron ?
    - non....
    - Pour notre épanouissement ? on est pas épanoui on a aucun plaisir cette enfant est un fardeau donnons leur.....
    - mon instinct me dit non ,je dois le garder...
    - Arrête c’est dépassé tout ça ! l’instinct maternel cela n’existe pas ah ! en plus tu est réactionnaire ! laisse moi donner le titre de propriété de ce garçon !
    - Tu est le père .....tu est immonde
    - Géniteur nuance très mauvais éducateur ! Des homos s’en occuperait mieux tiens ! voilà le journal la ! Il parait selon des sondages qu’ils eleverait mieux nos enfants... Dans la stricte égalité homme femme non vraiment c’est mieux j’appelle mr saourfi !
    - Bon j’espère que cela sera de bonne vacance....."


  • #922130
    le 03/08/2014 par Clarisse
    Loi du marché

    Lorsque l’enfant "sain" dans quelques années apprendra la vérité, il appréciera ses parents adoptifs à leur juste valeur ...Il comprendra alors qu’il n’a été qu’une marchandise sans défaut et donc "worthy of love", il remerciera également ses charmants parents de l’avoir séparé de son jumeau ! Tôt ou tard, les enfants grandissent et les adultes doivent toujours faire face à leur (ir)responsabilité.


  • #922458
    le 03/08/2014 par noname
    Loi du marché

    Comme ce sont des jumeaux, faut attendre la suite qui je suis sur sera croustillante ! Surtout que si ça a fait scandale, y aura bien un samaritain pour aller informer ce pauvre gosse de ce qu’il s’est passé...

    Et quand je dis qu’il faut attendre la suite, je parle évidemment du fait que ce sont des jumeaux et qu’il y aura éventuellement un manque vis à vis de son "autre moitié" créant peut être un déséquilibre affectif.

    Faudra attendre 18/20 ans par contre...


  • #923061
    le 04/08/2014 par Untel
    Loi du marché

    Ouai enfin l’aberration commence avec la mère porteuse, dont le seuil de tolérance religieux pinaille sur l’avortement mais pas le marchandage d’enfant ??? y a quand même des positions de curseurs sans queue ni tête.


  • #923081
    le 04/08/2014 par Basile
    Loi du marché

    Logiquement, ce bébé doit déposer une plainte pour tentative de meurtre.
    Et pour incitation ou complicité au génocide en cours depuis des décennies (des trisomiques).

    Un avocat se trouvera-t-il pour se dévouer à cette cause ?


  • #923203
    le 04/08/2014 par jaralaka
    Loi du marché

    etrange,aujourd’hui l’info arrive a la tv et france 2 et i tele parlent d’un couple mais "oublient" de signaler que c’est un couple homo !etonnant non


  • #923681
    le 04/08/2014 par david
    Loi du marché

    Loi du marché mais religion des droits de l’homme.

    On en entend parlé pas mal dans les média de cette affaire, ça a été bien médiatisé, le ministre australien s’est offusqué et même une collecte a récolté de 190 000 $ en compassion.

    Le droit de l’homme de la GPA pour les homo.
    Mais aussi le droits de l’homme de cet enfant qui n’a rien de mandé à vivre, avec compensation
    charity bisness.

    Finalement cette religion des droits de l’homme est un des meilleurs en terme de flux financiers ! Le cout de la GPA, les dons, les buzzs médiatiques, ça doit être pour cela qu’elle s’est imposée.
    Vous êtes des réac à avoir des valeurs :p


  • #923885
    le 04/08/2014 par dede
    Loi du marché

    le jugement de Salomon c’est quoi :
    menacer de couper la bien portante en deux et si le couple réclame préférer ses 5000 $, les émasculer ?


  • #930518
    le 11/08/2014 par MagnaVeritas
    Loi du marché

    Ce "couple", c’était quoi comme specimens ? des gays, des vieillards, des échappés de l’asile ? Ils veulent un enfant pour l’éduquer ou pour le violer ou pour le faire bosser ? la question est légitime.
    Comme l’a très bien démontré Mme Séverac, demain une grosse firme pourra se payer des milliers d’enfants, donc qu’est-ce qui les empêchera de les utiliser comme esclaves ? ou se monter une armée, etc.

    Toutes ces affaires sont extrêmement graves et montrent bien que la maternité est entrée dans le domaine de la production dans l’esprit pervers des élites.
    Pourtant, les mères ne sont payées pour être mères que quand elles le sont pour autrui.


  • #949635
    le 30/08/2014 par Indépendances nationales
    Loi du marché

    Vous avez raison Monsieur Soral : le nombre de couples de même sexe réellement concernés par le mariage sera insignifiant. Les statistiques de la première année de la loi Taubira reflètent simplement un rattrapage de couples anciens et le maire du XIème arrondissement de Paris a déclaré qu’il avait surtout marié des retraité-e-s (qui ne sont donc plus concernés par la procréation).

    Mais vous avez également raison : tapis dernière cette loi, des businessmen sont impatients de faire passer la procréation dans l’escarcelle de la marchandisation, via trois marchés : accessoirement la PMA, mais surtout l’adoption et la GPA. En revanche, le vrai marché visé, celui qui est potentiellement rentable parce qu’assez gros, est celui des couples HETEROSEXUELS non stériles mais solvables, désirant s’épargner l’inconfort de 9 mois de grossesse en achetant des enfants tout faits, soit en prêt-à-porter (adoption) soit sur-mesure (GPA).

    Pour développer ces marchés, les couples de même sexe ne seront utilisés, dans un premier temps, que comme avant-garde, lanceurs de mode. L’étape suivante pourrait être un rayonnant jeune couple hétérosexuel de stars de Hollywood annonçant dans les medias la naissance d’un bébé né de leurs gènes mais après location de l’utérus d’une Mexicaine ou d’une Colombienne, elle-même ravie de cet apport financier pour nourrir ses propres 8 enfants.

    Ayez donc, Monsieur Soral, le même courage que Christine Boutin, qui lorsqu’elle s’opposait au PACS, disait ouvertement qu’elle se fichait pas mal des quelques centaines de couples homosexuels qui en bénéficieraient, mais qu’elle craignait par dessus tout que cette nouvelle forme juridique soit utilisée par les couples HETEROSEXUELS. Avec pour conséquence inéluctable la fin de la civilisation et l’extinction de l’espèce, ce que d’autres avant elle avaient déjà prédit pour l’interruption de grossesse, le divorce ou l’abandon de la lapidation des femmes soupçonnées d’adultère.

    Mais ces prédictions furent erronnées : il n’y a pas eu la "fin de LA civilisation" mais simplement un changement DE civilisation, le libéralisme étant l’art d’accorder au peuple de nouveaux droits qui ouvrent de nouveaux marchés. Ce qui ne justifie évidemment en aucun cas la pédocriminalité, qui n’est pas une spécificité homosexuelle et qui doit dans tous les cas être traquée et sévèrement punie.


  • #949652
    le 30/08/2014 par Indépendances nationales
    Loi du marché

    (suite du message précédent)
    Sur ces sujets qui semblent vous toucher profondément, à vos réactions émotionnelles et moralisatrices je veux opposer ici une analyse matérialiste froide. De tous temps et en tous lieux, représentations, croyances et institutions ne tombent pas du ciel (comme le croient les mystiques) et ne sont pas non plus manipulables à volonté par les humains (comme le croient les constructivistes).

    Entre les 2, l’analyse matérialiste nous dit que représentations, croyances et institutions sont des conséquences directes des conditions matérielles de vie, notamment des rapports de production. Que les "superstructures" sociales et culturelles dépendent étroitement de l’"infrastructure" économique, quelle que soit la volonté de Dieu ou de Christiane Taubira...

    Placez donc n’importe qui (y compris Caroline Fourest) dans les conditions de bédouins du désert ou de paysans sans pétrole, et vous observerez AUTOMATIQUEMENT des croyances en une providence/punition divines, une division genrée du travail (y compris la procréation et l’élevage des enfants) et les institutions correspondantes.

    Mais placez n’importe qui dans les conditions "hors sol" de la vie urbaine moderne (qui apporte confort matériel et protections de l’Etat) et vous observerez AUTOMATIQUEMENT la croyance dans le progrès-qui-résoud-tout, l’individualisation des modes de vie et la généralisation de la marchandisation des tâches et des échanges.

    Votre nostalgie du passé pré-pétrolier et pré-salarial est respectable comme toute opinion. Et pour glorifier cette époque où la violence n’était pas le monopole de l’Etat mais à la portée de tout "pater familias", vous vous appuyez sur des personnes déboussolées parce que passées directement du Moyen-âge à l’ère post-moderne.

    Mais pour retourner réellement à cet "âge d’or", il vous faudra attendre qu’il n’y ait plus de pétrole, qu’une famine massive ait décimé la population mondiale et que par suite, tout le monde soit revenu à une exploitation de la force de travail par l’esclavage et/ou le servage. Alors, vous pouvez être certain que les idées mêmes de mariage homosexuel et de gestation pour autrui auront spontanément disparu des esprits, sans que vous ayez le moindre effort à faire.

    Je vous en prie, quelle que soit la force des émotions qui vous étreignent (et qui sont pour beaucoup dans votre charisme), essayez de revenir de temps en temps à une interprétation matérialiste de la réalité (qui ajoutera à votre crédibilité).


Afficher les commentaires suivants