Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Loi sur les guerres extérieures : pugilat au Parlement japonais

Un comité de la Chambre haute du parlement du Japon a donné le feu vert à une nouvelle législation permettant aux forces armées de mener des opérations à l’étranger, pour la première fois en 70 ans, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Les partisans de la nouvelle loi et les députés qui s’y opposent se sont affrontés jeudi dans l’enceinte du Parlement japonais. D’habitude si réservés, l’audience a tourné au pugilat après que des membres de l’opposition ont bloqué les portes et les corridors en signe de protestation.

 

 

Dans le même temps, dans les rues de Tokyo, des milliers des protestataires antimilitaires se sont rassemblés devant le Parlement japonais, manifestant contre la législation controversée autorisant le déploiement de troupes à l’étranger pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. D’après les sources du Guardian, les manifestants ont atteint le nombre 13 000 personnes, dont 13 ont été arrêtées pour « entrave aux officiers ».

La nouvelle loi sur le défense a été approuvée par la Chambre basse du parlement en juillet et a depuis été examinée par la Chambre haute. Son approbation a alors été accompagnée d’une série de protestations.

La majorité de l’opinion publique japonaise s’oppose aux lois va-t-en-guerre du gouvernement. D’après le sondage du quotidien Asahi Shimbun, publié lundi, 54 % des interrogés ont été opposés à la loi, alors que seulement 29 % se sont prononcés en sa faveur.

D’après le gouvernement du Premier ministre Shinzo Abe, le renouvellement de la législation est vital pour faire face aux défis modernes que doit affronter le Japon.

« Ces lois sont nécessaire parce que la situation sécuritaire autour de notre pays est en train de changer d’une façon dramatique », a déclaré le député du parti libéral-démocratique de Abe Jun Matsumoto devant la Chambre basse du parlement en juillet.

Cependant, pour les opposants à cette initiative, les nouveaux amendements contredisent la constitution pacifiste du Japon et pourront aboutir à l’implication du pays dans des conflits militaires à l’étranger.

Maintenant que la loi a été approuvée par le comité spécial au sein du Parlement, le texte sera soumis au vote. Au vu de la majorité du bloc de Shinzo Abe dans la Chambre haute, il est probable qu’il soit aisément approuvé par le Parlement.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sous la pression étasunienne le parlement japonais a voté un loi permettant aux militaires japonais de participer à des guerres en dehors de son territoire. Les États-Unis pourront ainsi envoyer les japonais se faire tuer dans les guerres impérialistes étasuniennes. Après l’OTAN qui sert à faire payer par les pays membres leur guerres d’agression, l’état voyou en faillite étasunien va utiliser les japonais pour faire le même travail.

    Il est plus que temps que la rapace étasunienne soient expulsée de tous les pays où ils corrompent les dirigeants au détriment des peuples.


  • Cela aurait été une bonne nouvelle si cela été le signe d’une reprise en main de leur souveraineté face aux Etats-Unis.

    Malheureusement, cette loi d’intervention extérieure est probablement l’oeuvre des Américains qui souhaitent faire du Japon et de la Corée du Sud leur supplétifs militaires en Asie pour une prochaine guerre avec la Chine et la Russie.


  • Les Atlantistes essaient d’ouvrir un nouveau front sur le pacifique. Conflits en vue avec la Chine et bien sûr la Russie.


  • Preuve s’il en fallait que cette loi annonce vraiment la paix...


  • Les parlementaires japonais , eux au moins ,ne dorment pas pendant les séances .... !!! ils ont pris connaissance de l’ordre du jour . !!!
    j’aimerais que nos députés français en fassent autant ne serait ce que pour prouver qu’ils existent !!!


  • Sur un certain blog ces pacifistes à qui, depuis l’invasion en 1945, les USA ont fait ingurgiter à hautes doses la haine de leur Culture et de leur Histoire, seraient qualifiés de "plumeaux". Fragiles victimes. E...... va !


  • J’ai cru voir Jean François Placé !

     

  • #1271177

    Elton John vit sur une autre planète, celle ou le président de la fédération de Russie n’aurait pas de plus immédiate préoccupation que d’ensoleiller sa journée . Effarant d’ imbécilité et d’égotisme.


  • La démocratie au Japon, c’est quand même autre chose...


  • Comme dans toutes les "démocraties " libérales, le peuple est massivement, et la classe politique massivement pour. Donc la loi passe quand même. Ce qu’ils appellent la "démocratie représentative" . Deux bombes atomiques ont rendu ce peuple profondément pacifiste. Quel intérêt pour le Japon de faire la guerre à ses puissants voisins, qui sont tous deux des puissances atomiques ? aucun. Le Japon pourrait bénéficier des ressources énergétiques et minières de la Russie, comme des ressources agricoles et de la main d’oeuvre bon marché de la Chine. Tout le monde y gagnerait. Mais non les vainqueurs de 1945 en ont décidé autrement. Et c’est la droite japonaise, si nationaliste en apparence, qui se fait la championne des intérêts américains. Jouer sur le sentiment national pour trahir le pays. Du cynisme à l’état pur.Heureusement qu’il existe une authentique gauche japonaise qui défend l’intérêt du peuple !

     

    • Marx appelait cela la "démocratie bourgeoise", par opposition à la "démocratie populaire" ... Mais les peuples sont politiquement incultes et se contentent malheureusement d’être "guidés" par des élites argentées ! Il faut des sous, en effet, pour se faire élire ... même au conseil municipal !!!


    • #1273542

      Ce n’est pas le cas des Japonnais, en plus d’être devenu des pacifistes convaincu à cause d’Hiroshima, ils voient très bien que la mesure augmente les risques qu’ils soient pris dans un conflit avec la Chine et qu’ils se mangent un nouvel Hiroshima.


  • Quel dommage qu’il n’y ait pas de pareils affrontements à l’Assemblée nationale ou au Sénat ! Au moins, ça rendrait la vie politique française un peu plus marrante.


  • konbanwa (Bonsoir)
    Punaise la môme en vert qui se lance ! Quel "Ki" (énergie, détermination mentale et physique) et pour tous quel "Kiai" (manifestation de l’énergie). Le seme (menace physique et psychologique exercée sur l’adversaire) aura je l’espère porté ses fruits. Il leur faudra toutefois faire preuve de vigilance (Zanshin) dans l’avenir, la pieuvre est maligne.
    Au fait, à un moment, furtivement, on voit un type qui ressemble à l’autre comique là, le Jean-Vincent mal placé (pas japonais il est vrai, enfin vert mais éternellement jaune quand même, merde, quoi) se faire quasi arracher une touffe de tifs. Rien que pour çà, comment dire : Gokurosama desu (C’est du bon boulot).
    sayônara (Au revoir)


  • Nous avons à nouveau la preuve que le parlementarisme et les partis politiques constituent le pire des fléaux.


  • Bonnes nouvelles pour les amateurs de traditions militaires, on va revoir les croix de fer et les soleil brillant, peut être enfin des robotechs sur les champs d’opération.

    Bon, ne rêvons pas, armée sous contrôle impérial du seul empire qui reste.


  • Je comprends mal cette affaire : il n’y a pas de perspective chronologique et historique en-dehors de "70 ans après vous-savez-quoi" (sans qu’on sache le souvenir que les Japonais en gardent).
    Et le sujet est vague par-ailleurs : des "opérations militaires à l’étranger" ça peut vouloir dire "envahir la Chine pour la deuxième fois", certes, mais aussi "soutenir des civils", "veiller au respect des conventions internationales", et les autres manquent...

    Quelqu’un a-t-il des informations là-dessus ?

     

    • participer au bordel de l’otan surtout. C’est pas en chine qu’ils iront, mais au proche orient.


    • OK, merci ned.
      C’est jamais une bonne nouvelle de vouloir participer aux opérations de l’OTAN...
      Si la seule alternative c’est le pacifisme (et surtout s’il s’agit de pacifisme naïf), je préfère que le Japon se dote d’une armée. C’est bon pour sa souveraineté, et ça n’implique pas d’aimer la violence.

      J’avais pas peur qu’ils attaquent la Chine de toute façon : même avec toute la "niak" possible ils feront certainement plus le poids.


    • La Chine est une puissance nucléaire de 1,5 milliards d’habitants. Imaginer que le Japon pourrait l’envahir est grotesque.


  • Au Japon plus d’un tiers des parlementaires sont élus à la Proportionnelle : donc l’opposition est représentée à la Diète, d’où le pugilat . En France les élections sont truquées par le mode de scrutin pour éliminer les anti-sionistes : il n’y a pas de véritable opposition (je ne compte pour rien les DEUX députés FN) . Donc on n’assistera jamais à ce genre de scène car tous les parlementaires sont solidaires sur un point capital : ils ont VOLE leurs sièges aux patriotes .

     

    • C’est un peu plus compliqué que cela. Le système de scrutin fonctionne effectivement à la proportionnelle, sur des listes fournies de candidats des partis. Cependant prétendre que c’est parce que le système est à la proportionelle que l’opposition est représentée est assez faux : il n’y a qu’a regarder le marchandage électoral que fait le Parti libéral démocrate pour acquérir une majorité composite par l’achat de voix aux autres partis depuis son affaiblissement relatif du milieu des années 90.
      Le système politique japonais est à peu près vérolé autant que le nôtre : participation décroissante des japonais aux élections générales (aux alentours de 52% de participations aux dernières elections générale, un pic minimum historique, faible intérêt pour la politique des japonais d’autre part, en réalité la déconnexion entre les élites japonaise et les japonais est peut-être même plus saisissante que par chez nous.
      La mélée auquel nous avons assisté ici, est peut-être la manifestation du dernier attachement de cette classe politique et plus largement des japonais au pacifisme constitutionnel issu de la constitution de 1946.

      Je ne parlerai pas enfin de décision patriote en ce qui concerne l’acceptation de cette mesure visant à permettre le déploiement des forces d’auto-défense sur les fronts étrangers. Cette mesure ne permettra à mon sens que de déployer les forces japonaises pour des intérêts qui ne sont pas ceux du Japon, mais ceux des USA. Car il faut rappeler que le Japon reste un pays occupé par les bases américaines sur le terrain, et inféodé par sa classe politique aux USA sans parler des échanges commerciaux inégaux entre ces deux pays (on peut citer en exemple les accords du Plaza Hotel de 1985 ou encore les traités de commerce inégaux de type Tafta déjà conclus depuis un moment entre les pays.

      L’avenir de ce magnifique pays me parait bien sombre, et notamment au vu de sa classe politique. Le libéralisme économique fait consensus au sein de toute la classe politique, je dis bien toute. Y compris le parti communiste depuis les purges de l’apres-guerre. La droite nationaliste (on ne parle pas d’extrême droite) quant à elle est pour un Japon fort sur la scène internationale mais sans pour autant jamais dénoncer la collusion (occupation) USA-Japon, à une heure ou le Japon devrait se tourner vers ses partenaires régionaux sur le plan politique comme il l’a fait sur le plan économique. Je ne l’ai jamais entendu se prononcer sur des questions sociales.


    • Les élus japonais n’ont rien de différent des élus européens ou américains. Ce sont des "bourgeois", des nantis ... Ils ne représentent pas le peuple mais les intérêts des classes les plus riches ! Proportionnelle ou pas. Quand ton parlement rassemblera des ouvriers, des boulangers, des mécaniciens, des avocats, des professeurs, des médecins, des patrons, etc., il sera alors et seulement "démocratique" et représentatif du peuple. En attendant, rappelle toi combien les Français aimaient à se moquer de Georges Marchais (paix à son âme) ... parce que la politique ne devrait pas être du ressort des prolétaires (supposés être incultes, idiots et irresponsables).


  • La seule raison pour laquelle les Américains permettent maintenant aux Japonais de déployer des troupes à l’étanger,c’est parce que les riquains vont les utilisés comme chaire a canon contre la Chine dans la zone pacifique.

     

    • #1271622

      Exactement car les américains ne peuvent mobiliser assez de troupe en Asie, les australiens emboiteront le pas dans cette zone. Il faut comprendre que les japonnais comme les allemands sont captifs des Ricains depuis 70 ans de plus le japon est ruiné industriellement et économiquement donc ils n’ont pas le choix. Bizarre aucune info en France sur cette situation du japon


  • Il s’agissait de s’arracher le dernier exemplaire de comprendre l’empire en japonais.


  • Décidément le Japon touche bientôt le fond à tous les niveaux...


  • Le partage du fardeau.
    Les Etats Unis se cherchent de nouveaux partenaires ayant des capacités de projection de leurs forces armées. Il n’y en a pas beaucoup : le Royaume Uni, la France... et c’est tout du coté du Monde Libre.
    C’est tout, pour le moment. Le Japon a accru le budget aux forces armées récemment, et nul doute qu’à moyen terme, disons 10 ans, le pays fera un très bon auxiliaire dans le théatre Pacifique.
    Donc, dans 10 ans, on aura un magnifique petit Irak, ou une petite Ukraine dans le Sud Est Asiatique. La faute aux méchants Chinois bien évidement ; ils rachètent tout l’or qu’ils peuvent au lieu de le laisser à la Fed.
    A moins que ce ne soit les Indiens... mais leur or n’est pas dans leur banque centrale. Or, quand on pille un pays, c’est plus pratique d’avoir le paquet déjà tout fait.

    Oh. Pugilat ou non, la loi passera à la Diète.


  • Au moins eux se battent vraiment pour leur idées...


  • L’Allemagne aussi devrait réouvrir son entreprise militaire !
    C’est sympa d’accueillir les gentils syriens mais le gouvernement Valls-Hollande va avoir besoin de renforts pour bombarder les méchants qui restent en Syrie.


  • La moyenne d’âge au Japon est de 46 ans (40 en France).
    Imaginons que le Japon entre en guerre et qu’il y ait quelques pertes.
    Quand on observe une pyramide des âges après des périodes de conflit, on constate des trous, car les hommes en âge de procreer sont moins nombreux.
    Ce n’est pas tant la moyenne d’âge qui est catastrophique que la vitesse à laquelle cette moyenne augmente.
    Le Japon avec ses 300% de dettes (d’après Philippe Béchade des éconoclastes) n’arrivera déjà jamais à se remettre à flot.
    Un conflit quel qu’il soit serait un suicide pur et simple.

     

    • La dette est détenue par les japonais eux même, et la banque centrale du japonais imprime plein de billet, c’est donc un non-problème. Un conflit serait dans un sens la meilleure des solutions ; Il cacherai la faillite du pays qui ne tient plus que par du quantative easing depuis 25 ans (dans une conjoncture mondiale jusqu’à maintenant favorable), et les prêteurs (japonais) s’en sortiraient s’en souci en négociant une bonne place dans la nouvelle "caste" supérieure d’un Japon remilitarisé en échange de l’abandon de leur dette.
      Il ne faut pas oublier ce qu’était le Japon pendant la période Edo, un pays dominé par la caste des samouraïs et pacifiste vis à vis du reste du monde soit-disant passant. D’ailleurs, si il n’y avait pas la main-mise des USA sur le pays, le japon n’aurait vraisemblablement pas besoin d’un conflit pour s’en sortir, étant un peuple à la fois guerrier et pacifiste vis à vis du reste du monde (vous me direz, l’empire du japon était loin d’être pacifiste mais la faute à qui ? ce n’est pas lui qui a fait le choix de sortir de son isolationnisme)

      Les éconoclastes sont très bons pour analyser la situation économique et les conséquences toujours économiques de la situation actuelle. Mais il n’y a qu’a voir O.Delamarche qui ne peut jamais se projeter dans "l’après l’effondrement" hormis dire qu’on va le payer très cher.


    • #1272411

      C est triste a dire mais faire la guerre est le moyen justement de se refaire économiquement quand vous n’avez plus de solution, les USA son sorti des crises a chaque fois en provocant et en faisant la guerre, personne ne peut plus le nié surtout si on vous donne une part du gâteau. Je pense que les japonnais qui ont pondu cette loi mise dessus. DE toute façon depuis 1945 ce pays est une succursale des ricains comme l’allemagne


  • On est loin des combats de kung fu.Sport justement pratiquer pour discipliner les fortes tetes.


Afficher les commentaires suivants