Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Lorsqu’on a affaire à un ours, l’arrogance est suicidaire

En supposant que l’humanité trouve un moyen de ne pas se détruire dans un avenir proche et en supposant qu’il y aura encore des historiens au XXIIe et au XXIIIe siècle, je vous parie qu’ils regarderont l’Empire anglosioniste et verront les quatre éléments suivants comme certaines de ses caractéristiques fondamentales : mensonges, ignorance délibérée, hypocrisie et hystérie. Pour illustrer mon propos, j’utiliserai la récente histoire de « l’assassinat de Skripal au gaz innervant » car elle les englobe vraiment toutes.

 

Je ne me donnerai même pas la peine de démystifier les absurdités officielles, d’autres ont fait un excellent travail en soulignant l’idiotie du récit public. Si vous êtes vraiment capable de croire que « Poutine » (c’est le nom de code collectif pour l’Empire maléfique du Mordor qui menace actuellement toute la civilisation occidentale) a ordonné le meurtre d’un homme que le tribunal militaire russe n’a condamné qu’à 13 ans de prison (par opposition à une condamnation à vie ou à la mort) et qui a été ensuite libéré dans le cadre d’un échange avec les États-Unis, vous pouvez cesser de lire tout de suite et retourner regarder la télévision.

Personnellement, je n’ai ni l’énergie ni l’envie de discuter d’une théorie aussi évidemment absurde. Non, ce que je veux faire c’est utiliser cette histoire comme une illustration parfaite du genre de société dans laquelle nous vivons tous, d’un point de vue moral. Je me rends compte que nous vivons dans une société largement dépourvue de valeurs où les normes morales ont été remplacées par l’orthodoxie idéologique, mais ce n’est qu’une raison de plus pour moi d’écrire sur ce qui se passe, en me concentrant précisément sur les dimensions morales des événements actuels.

 

Mensonges et déni impardonnable de la réalité

Dans un article de 2015 intitulé « A society of sexually frustrated Pinocchios » j’écrivais ce qui suit :

« Je vois une relation de cause à effet directe entre le déni de la réalité morale et celui de la réalité physique. Je ne peux pas le prouver, bien sûr, mais voici ma thèse : presque dès le premier jour, la société occidentale a commencé, disons, à prendre des libertés avec la vérité qu’elle pouvait tordre, adapter, maquiller et recomposer au service du programme idéologique du jour. Ce n’était pas encore tout à fait le relativisme total et sans complexe du XIXe siècle, mais c’était une première étape importante.

Avec des “principes” comme la fin justifie les moyens et la violation totale des Dix Commandements, tous “pour la plus grande gloire de Dieu” la civilisation occidentale était très à l’aise avec l’idée qu’il n’y avait pas de vérité réelle et objective, uniquement la perception subjective ou même la représentation que chaque personne pouvait en avoir.

Une dizaine de siècles plus tard, nous nous retrouvons avec la “Gayrope” moderne (comme on qualifie souvent l’Europe en Russie) : non seulement Dieu a été déclaré “mort” et toutes les notions de juste et de faux rejetées comme “culturelles” mais même la réalité objective est désormais subordonnée à l’opportunisme politique et aux impératifs idéologiques. »

Je poursuivais en citant George Orwell, rappelant sa définition de la « doublepensée » dans son livre 1984 :

« Savoir et ne pas savoir, être conscient d’une véracité totale tout en racontant des mensonges soigneusement construits, défendre simultanément deux opinions qui s’annulent, en sachant qu’elles sont contradictoires et en croyant aux deux, utiliser la logique contre la logique, rejeter la morale tout en la revendiquant (…). Dire des mensonges délibérés tout en y croyant sincèrement, oublier tout fait devenu gênant, puis quand il est de nouveau nécessaire, le tirer de l’oubli le temps qu’il faut, nier l’existence de la réalité objective. »

Et je conclurai en disant : « Le corollaire nécessaire de cet état d’esprit est que seules les apparences comptent, pas la réalité. »

C’est exactement ce que nous observons ; non seulement dans l’histoire idiote de l’assassinat de Skripal au gaz innervant mais également dans tout le reste du non-sens russophobe produit par la machine de propagande anglosioniste, y compris « l’assassinat de Litvinenko au polonium » et « l’empoisonnement de Iouchtchenko à la dioxine ». Le fait que ni le gaz innervant, ni le polonium, ni la dioxine ne sont des armes meurtrières efficaces ne compte pas le moins du monde : une simple fusillade en voiture, un coup de couteau dans la rue ou, mieux, n’importe quel « accident » est à la fois plus facile à organiser et impossible à retracer. Des méthodes d’assassinat fantaisistes sont utilisées lorsque l’accès à la cible est très difficile ou impossible (comme dans le cas de Ibn al-Khattab, dont les Russes étaient ravis de s’attribuer le mérite de son assassinat ; cela aurait aussi pu être le cas dans la mort de Yasser Arafat).

Mais la meilleure manière d’assassiner quelqu’un est simplement de faire disparaître le corps, rendant impossible toute enquête ultérieure. Enfin, vous pouvez toujours sous-traiter le meurtre à quelqu’un d’autre, par exemple lorsque la CIA a essayé et échoué, d’assassiner le Grand Ayatollah Mohammad Hussain Fadlallah en sous-traitant son attentat à la bombe à ses alliés « chrétiens » locaux, tuant plus de 80 innocents dans le processus. Il y a des quantités de crimes ordinaires au Royaume-Uni et demander à quelqu’un de dévaliser et de poignarder Skripal aurait probablement été la solution la plus facile. Cela en supposant que les Russes avaient une raison de vouloir sa mort, qu’ils n’ont évidemment pas.

Mais voici l’important : tout spécialiste du crime ou du renseignement en Occident comprend tout ce qui précède. Mais cela n’empêche pas les sion-médias de publier des articles comme « A Brief History of Attempted Russian Assassinations by Poison » (Une brève histoire des tentatives d’assassinats russes avec du poison) qui fait également la liste des gens empoisonnés par les Russes :

- Skripal au gaz innervant ;
- Litvinenko au polonium ;
- Kara-Murza empoisonné non pas une fois, mais DEUX, par un poison inconnu, et qui a survécu !
- Markov empoisonné à la ricine et par les Bulgares avec « l’aide supposée du KGB » ;
- Khattab au gaz sarin ou à un dérivé du sarin ;
- Iouchtchenko à la dioxine ;
- Perepilichny par « une fleur toxique rare, le gelsemium » (je ne plaisante pas, lisez l’article !) ;
- Moskalenko au mercure ;
- Politkovskaya, qui a été tuée par des coups de feu, mais qui un jour s’est sentie « malade après avoir bu du thé dont elle croyait qu’il contenait du poison ».

La seule conclusion possible à tirer de cette liste est celle-ci : il y a une sorte de laboratoire secret en Russie où des chimistes totalement incompétents testent chaque poison connu de l’homme, non sur des rats ou des souris, mais sur des activistes politiques très en vue et soutenus par les Anglosionistes, de préférence juste avant un événement politique important.

C’est vrai.

D’ailleurs, le gaz prétendument utilisé dans l’attentat, le « Novichok » était fabriqué en Ouzbékistan et le nettoyage de l’usine qui le produit a été assuré par – vous avez deviné – une entreprise américaine. Juste pour dire…

Lire l’article entier sur numidia-liberum.blogspot.fr

La nouvelle guerre anglo-russe,
à lire sur Kontre Kulture

 

L’affaire Skripal ou la désinformation de la perfide Albion, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les très riches,qui nous dirigent,nous, les très pauvres, se sont construit un monde virtuel dans sa perception médiatique et qui ne fonctionne qu’en interne,sans intervention extérieure au cercle bien verrouillé.... L’opinion publique n’existe que dans sa version tronquée,la contradiction est punie par la loi,tout est fait pour faire diversion par le divertissement...Le grignotage des libertés est constant,presque indolore....jusqu’à la solution finale aux problèmes politiques et économiques..une guerre mondiale civile et militaire..apocalyptique.. !!


  • #1926503

    Cet article est jubilatoire.
    On en réclame.
    D’ici peu si Dieu le veut, on rira de ces dingues hystériques qui nous terrorisent aujourd’hui.

     

  • Bon jusqu’à la dernière lettre...plus une fleur à de Soral !


  • " Lorsqu’on a affaire à un ours, l’arrogance est suicidaire " sans oublier que le renard perd son poil, pas son vice .



  • Le fait que ni le gaz innervant, ni le polonium, ni la dioxine ne sont des armes meurtrières efficaces ne compte pas le moins du monde



    Je n’avais jamais réfléchi à cela ! Mais c’est vrai que c’est se compliquer la tâche que d’utiliser ces substances alors qu’un simple coup de surin ou une bastos dans la tête fait le boulot à moindre frais et complication ! Cela fait de jolis scénarios pour les films hollywoodiens mais dans le monde réel c’est se faire chier pour rien !


  • Trump venant de nommer le faucon sioniste Bolton à la place de Mc Master, il s’avère que le délire anglais avait donc une logique : la guerre.
    Trump est vraiment, vraiment, un gros c.. irresponsable.

    Accessoirement, pour ceux qui l’ignorent, Cambridge Analytica, aujourd’hui attaquée, c’est Robert Mercer, celui même qui avait insisté sans succès, après l’élection de Trump, pour la nomination de Bolton.
    Une guerre violente est en cours autour de la Maison Blanche.
    Trump versus Mueller, ca va saigner. Et il y aura du scandale autour de Jared Kushner. Je pense que c’est à cause de lui que Trump vient de choisir le camp sioniste. Espérons que Trump sera rapidement viré avant qu’il n’attaque l’Iran.

     

    • @JP Trump est au contraire un fin stratège et l’avenir le prouvera, et vu le nombre effarants de psychopathes bellicistes peuplants le parti ripoublicain, je vous conseille de prier pour que Trump reste président jusqu’à la fin de ses jours. Quant à Kushner malgré les apparences il est loin d’être aussi sioniste qu’on le croirait.


  • A propos des élites occidentales : " leur hypocrisie totale , éhontée dynamisée par l ’ hystérie " ; belle formulation ; hystérie surjouée .L ’Empire anglo-sionniste caresse toujours l ’idée de plier le monde entier à sa loi inique , ayant répudié toute valeur , toute transcendance et toute morale (" rejetant la morale en la revendiquant" ) ne misant que sur la force brutale .Rien ne semble pouvoir le faire renoncer ou même rabattre à ses ambitions éffrénées car pour lui le réel n ’existe pas ou plus , seule compte son inflexible volonté à imposer Sa réalité conforme à Son idéologie . Comment dans ces conditions la guerre paroxistique serait elle évitable quand "la logique est utilisée contre la logique " ? Mais périsse le monde et l ’humanité plutôt que renoncer au Nouvel Ordre Mondial !


  • Entre la Russie et l ’Empire anglo sionniste on a le sentiment d ’un dialogue de sourds , la Russie étant dans l ’ordre du réel , du droit , de la vérité , de la logique quand dans le cas d ’en face il n ’ y a que l ’unilatéralisme , la volonté d ’imposer une idéologie phagocytant le réel et de l ’imposer avec ou sans dialogue ; la Russie pourrait apporter toutes les preuves de mauvaise foi le discours occidentale imperturbable répéterait à satiété : il faut punir les Russes et bombarder la Syrie ! Les Russes qui ne sont pas sots du tout savent qu ’ils tentent de discuter avec un Empire qui rejette tout dialogue et d ’ailleurs ne sait ne peut plus dialoguer ne pouvant plus qu ’aller jusqu ’ au bout de sa folle logique illogique de domination et d ’ imposition du modèle mondialiste d ’ humanité nivelée par le bas atomisée transhumanisée . . . "la termitère humaine " "l ’ humain insecte " comme dit Mr Vernochet . Mais voilà , la Russie plus faible tente de se protéger avec les derniers lambeaux de droit international à quoi elle s ’accroche (en avertissant quand même qu ’elle n ’ acceptera pas que survive un monde qui la rayerait de la carte ! . En attendant que la Chine bouscule sous très peu et complètement les rapports de force cet Empire pathologique semble capable de tout : le pire n ’est pas à écarter , il faut s ’ habituer à côtoyer l ’abîme .

     

  • « Le meilleur prédicteur du comportement futur est le comportement passé »

    Contrairement à ce que nous pouvons lire sur la plupart des commentaires, il est remarqué voire dénoncé l’apathie de la population à savoir nous-même. Ne sommes-nous pas cette population y compris en tant qu’individu se croyant isolé ?

    Nous avons une mémoire atavique d’événements historiques très anciens de manipulations semblables et de conflits guerriers. L’Histoire est là pour nous les décrire : mensonges, conspirations, mise en esclavage, etc ....

    Ce que nous vivons sur le plan de la géo-politique mondiale, notamment en provenance des régimes anglo-sionistes peut être comparé à la chute des empires. Elle prend des formes différentes dont la double-pensée orwellienne.

    Bien comprendre l’empire, c’est comprendre qu’il dispose d’une Intelligence (CIA) bien supérieure à la nôtre. Que nous faisons que tenter de la décrypter, lutter avec nos moyens intellectuels disons classiques. Il y a un envers et un endroit. Un train en cache un autre et ainsi de suite. Ils nous connaissent bien mieux que nous nous connaissons nous même pour la majorité d’entre nous.

    Le maintien de l’espèce humaine dans la double contrainte « double bind » à savoir être soumis à deux contraintes ou pressions contradictoires ou incompatibles est nécessaire à leur survie d’élites en état déliquescent d’ailleurs.

    Nous disposons du potentiel spirituel pour lutter et contrer cette spoliation de nos énergies. Par leurs armes de destructions massives dont les technologies de l’information, ils ont la volonté féroce de nous détourner de notre retour au Divin.

    Retour qui nous conduit consciemment à récupérer des dispositions innées qu’avaient encore jadis nos ancêtres lointains à savoir l’une d’entre elles, une connexion rapide, directe aux forces universelles. Les animaux ont encore cette faculté.

    L’intellectualisme exagéré obère cette récupération. Ne voir les événements que par l’unique prisme de l’analyse politique, aussi pertinente soit-elle, est devenu insuffisant voire déficient ou stérile. Pas un motif pour l’abandonner, non plus. La solidarité a sa raison d’être.

    Le peuple de manière atavique a encore en lui de saines facultés de bons sens.

    Cette période particulièrement délicate de notre Histoire doit nous aider au discernement, par tous les moyens encore accessibles à retrouver des dispositions et facultés originelles.

    « À toute chose, malheur est bon ».


  • L’auteur de cet article a oublié d’écrire que les gens sont ignorants parce qu’ils travaillent à plein-temps. Quand on travaille à plein-temps, on est fatigué lorsqu’on rentre du travail le soir et l’on trouve trop fatigant d’aller sur Internet sur les sites de réinformation pour s’informer. C’est beaucoup moins fatigant de regarder les infos à la télévision. Il faut savoir que même les gens qui aiment lire s’endorment au bout de quelques pages car ils sont trop fatigués. J’ajoute que les stations de radio que les gens écoutent dans leur voiture contribuent autant, voire plus, que les chaînes de télévision à les maintenir dans l’ignorance.

     

    • #1927498

      D’où l’effet vertueux du chomage tant décrié... le temps qu’il libère.
      Il y a un commentaire plus haut sur la double contrainte dans laquelle les zélites doivent nous maintenir mais la bonne chose, c’est qu’ils sont eux aussi dans des doubles contraintes et qu’ils s’y mettent seul.
      Exemple, le chomage est nécessaire pour tenir les masses et les salaires en bas, maintenant, libérant du temps, il permet à un nombre grandissant d’avoir du temps pour comprendre...
      ...on persécute certains mais le fait de les persécuter prouve en soi qu’ils dérangent en risquant de révèler du vrai...


  • L’Empire anglosioniste,

    C’est plus précis qu’Empire tout court.
    On pourrait préciser encore plus et
    symboliser et personnaliser avec
    Empire anglosassoonnite ,symbole de
    la colonisation des Indes et de la Guerre
    de L’Opium faite à la Chine !
    Ah c’était le bon temps de l’Empire.
    Quelle chute vertigineuse !
    L’Ours Russe a des alliés de poids .
    L’Empire n’a pas fini de gémir .
    La réalité démasque les fictions .


  • « Le meilleur prédicateur du comportement futur est le comportement passé »

    Un enfant qui apprend à marcher et qui tombe 50 fois de suite, à la 51ème, se dit-il : J’abandonne, comme je suis toujours tombé (100% d’échec passé), pas la peine de persévérer ?

    Statistiquement parlant, une équipe de foot qui perd toujours contre sa "bête noire", quelle chance a t-elle de gagner la prochaine fois ? Réponse 50%. Ben oui, l’adversaire peut déclarer forfait, allez savoir. On a toujours 50% de chance de gagner ou de perdre (pire que la défaite, l’abandon)

    Dans tous les placements financiers, il est mentionné "Les performances passées ne préjugent pas des performances futures" , ben oui, personne n’est à l’abri d’un crash financier, les aléas de la vie quoi.

     

  • "L’Eastern Diamondback ne veut pas votre mort, il veut qu’on le laisse vivre et essaye désespérément de faire tout ce qu’elle peut pour éviter d’avoir à frapper ! Mais s’il est coincé ou attaqué, le Diamondback va frapper. Dur."


Commentaires suivants