Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Luc Ferry se fait poisser avec son salaire de 4000 euros

Luc Ferry, ancien ministre français de l’éducation a évoqué ses difficultés financières sur le plateau de l’émission « L’instant de Luxe » sur la chaîne de télévision Non Stop People, ce mercredi 5 mai 2021. En effet, le poisseur fictif de pédophile – nous y reviendrons – a fait savoir qu’il ne parvenait pas à vivre avec 3.200 euros par mois (en fait 4000 euros avec sa retraite du Conseil économique et social).

 

Luc Ferry explique donc qu’il lui faut « beaucoup plus » que ses 4.000 euros de retraite pour assumer son train de vie et qu’il n’arrivait « évidemment pas à vivre » avec de tels revenus. Avant de poursuivre : « Il me faut plus que ça. J’ai des filles qui sont encore jeunes, qui ont 20 et 21 ans. (...) Mes filles sont dans des écoles extrêmement chères. J’ai emprunté 200.000 euros pour les études de mes filles (…) alors, évidemment, c’est la meilleure école du monde ! ».

 

 

Immédiatement, la twittosphère s’est déchaînée :

 

 

 

Plus tard, l’ancien ministre ajoute « Je n’ai rien volé à personne non plus. Faut quand même sortir de ce monde de merde où on vous fait des procès alors que j’ai juste une retraite de prof et les droits d’auteur de mes livres. Point barre ! ». Et pour être honnête, vivant probablement à Paris et avec deux filles faisant des études dans des écoles privées scandaleusement chères, on ne peut pas lui donner tort. Ici, on ne tape pas sur les ambulances. En revanche, on aurait aimé connaître ses revenus de droits d’auteur, lui qui rappelle avoir « publié près de 200 ouvrages qui sont traduits dans 45 langues »... Et ça, ça peut tout changer !

 

Et puis surtout, on aurait aimé en savoir davantage sur le ministre qui « s’est fait poisser à Marrakech », lui qui fanfaronnait sur le plateau de l’émission ce 1er juin 2011 :

 

« L’affaire m’a été racontée par les plus hautes autorités de l’État, en particulier par le Premier ministre », affirme Luc Ferry, qui refuse cependant de citer quelque nom que ce soit. Déclarant n’avoir aucune preuve de ce qu’il avance, l’ex-ministre assure pourtant détenir « des témoignages des membres de cabinet au plus haut niveau ».

« Si je sors le nom maintenant, c’est moi qui serai mis en examen et à coup sûr condamné, même si je sais que l’histoire est vraie », se défend Luc Ferry, alors que les journalistes sur le plateau feignent ne pas savoir et cherchent facticement à en découvrir davantage sans trop en demander non plus.

Or, alors que nous avions ici un scandale d’État, le procureur de Paris, après un an et demi d’enquête, décida de classer l’affaire. La PJ parisienne s’était retrouvée avec le dossier car, même devant la brigade des mineurs, Luc Ferry avait refusé de dévoiler l’identité de l’ex-ministre prétendument pédophile. Un ancien ministre avait bien été entendu, mais comme simple témoin. Affaire classée.

Mais Luc Ferry apprendra à ses dépens qu’on ne lâche pas des informations sensibles de ce genre ! Peu de temps après, toujours en 2011, le journal au service du système, toujours prompt à dégainer (comme pour l’affaire Fillon, candidat qu’il avait fallu plomber pour laisser place à Marine Le Pen, en 2017), le Canard enchaîné donc, révélait qu’il n’avait jamais dispensé un seul cours de philosophie comme professeur des universités à Paris 7 depuis son inscription, en 1997 : « Le mauvais élève (Luc) Ferry est convoqué, ce mercredi 8 juin, par le président de la fac. S’il ne se présente pas, l’université est bien décidée à lui réclamer le remboursement de son salaire – 4499 euros net par mois – pour toute l’année scolaire 2010-2011 ».

 

Une fois de plus on agite un chiffon bien insignifiant, même si la décence aurait probablement commandé à l’ancien ministre de ne pas s’apitoyer sur son sort. En revanche quel ne fut pas l’assourdissant silence autour de l’affaire du ministre « poissé », autrement plus grave et dangereuse. Bien peu ont le courage d’aborder ces sujets. Parmi les rares courageux, Alain Soral évoquait à l’époque les réseaux pédophiles et, précisément dans le cas présent, le Maroc :

 

La pédocriminalité, sujet grave et sérieux, sur E&R :

 






Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2720601

    Encore un comme Tapie qui se prend le retour du boomerang dans la gueule à savoir le réel : les fins de mois difficiles les douze mois sur 12 autant dire que c’est sans "faim" vu que la dette est irremboursable ! Bah tes fi-filles, demande leur de faire la plonge dans les hôtels pour payer leurs études quant à toi, l’ex-ministre de l’anti-education, anti-nationale, reprends un poste de prof de philo ou donné des cours particuliers. Bouge toi au lieu de venir pleurnicher comme tes amis de communauté à la TV.

     

    Répondre à ce message

  • #2720632
    Le 8 mai à 00:50 par rhesus negatif
    Luc Ferry se fait poisser avec son salaire de 4000 euros

    ce boomer fait vraiment le boomer.

     

    Répondre à ce message

  • #2720635

    Il y a 7 ans ou 8 ans, j’étais invité par une banque, populaire, a Hardelot, près du Touquet dans un hôtel.
    Sur place, nous étions environ 200 invités, monsieur Ferry était LA vedette. Il a fait un discours de banalité d’environ 30 minutes, suivi de la promo et la vente de son dernier livre.
    Puis, il a pris rapidement une coupe à l’apéro dînatoire et il est reparti vite fait vers Paris.
    Temps de présence, moins de 3h.
    Il a reçu pour "ce ménage" 5000 euros !
    L’année suivante, c’était l’économiste monsieur Cohen, spécialiste Tv sur la 5, même scénario, mais lui a déjeuner sur place avec les gens de la province.

     

    Répondre à ce message

    • #2721006

      tu n’as qu’à suggérer aux banques populaires, que la prochaine fois ils invitent Alain Soral, pour parler de l’avenir du monde . Il prend moins cher que Luc Ferry et il restera à la soirée avec les participants

       
  • #2720706
    Le 8 mai à 07:07 par Trou d’ball Mater
    Luc Ferry se fait poisser avec son salaire de 4000 euros

    Pour gagner du fric ou avoir une retraite, faudrait commencer par bosser, Luc, pour le moment on te voit plus à la télé, qu’au boulot

     

    Répondre à ce message

  • #2720714

    Sa femme ne travaille pas ?

     

    Répondre à ce message

  • #2720802

    4000 de retraite.....ça en fait rêver ceux qui ont bossé toute leurs vie....

     

    Répondre à ce message

  • #2720991
    Le 8 mai à 18:14 par Ferry tales
    Luc Ferry se fait poisser avec son salaire de 4000 euros

    Luc Ferry qui nous sort comme argument le prêt de 200 000€ pour financer les études de ses filles en école privée...Et l’école publique ? Cette belle école dont il a été le ministre ? C’est moins cher, et toutes les élites vantent ses mérites (mais envoient leurs gosses en école privée...souvent catholique...)

     

    Répondre à ce message

  • #2721042

    Est-ce que comme moi quelqu’un a pu entendre, un des journalistes dire, lorsque Luc Ferry a rapporté cette affaire et en réponse à un des propos tenu par celui-ci, je cite "Ils sont peut-être mauvaise "langue" ? ". Bon soit je délire complètement...soit ce journaliste voulait dire quelque chose... d’autre. En tout cas cela m’avait interpellé quand j’avais écouter ce passage...

     

    Répondre à ce message

  • #2721329
    Le 9 mai à 12:40 par Aymard Subversiv-dot-com
    Luc Ferry se fait poisser avec son salaire de 4000 euros

    C’est un tout invraisemblable :

    Ministre, il passait du temps à écrire des ouvrages ineptes au lieu de s’occuper de l’éducation nationale. Par conséquent, je comprends mieux qu’il soit obligé de mettre ses enfants en étude en Suisse, système autrement performant !
    Enfin, ayant préparé sa retraite de droit d’auteur durant son mandat, payé par nous, il souhaite encore nous arracher quelques larmes.

    Cela fait 20 ans que les preuves s’accumulent. Encore un peu de patience et les choses se régleront d’elles-mêmes !

     

    Répondre à ce message

  • #2721355
    Le 9 mai à 13:21 par nanothermite
    Luc Ferry se fait poisser avec son salaire de 4000 euros

    Si seulement on pouvait mettre la main sur sa déclaration de revenus, on serait très probablement surpris.
    Il a bien hérité des rois du mensonge qui l’on fait.
    C’est son patronyme qui a été choisi pour être ministre du formatage anti national.
    Comme son homonyme Jules, qui déclarait en 1885 :
    "Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures."

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents