Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron : "La souveraineté israélienne sur le Golan est contraire au droit international"

Le président Emmanuel Macron a réitéré vendredi le rejet par la France de la décision américaine de reconnaître la souveraineté d’Israël sur le Golan.

 

« Le Président de la République a souligné que la reconnaissance de la souveraineté israélienne sur le Golan, territoire occupé, était contraire au droit international et ne pouvait qu’alimenter les tensions régionales », écrit l’Élysée dans un communiqué diffusé suite à une visite à Paris du roi Abdallah II de Jordanie.

Le président américain Donald Trump s’est prononcé le 21 mars en faveur de la reconnaissance de la souveraineté d’Israël sur le Golan, une décision en rupture avec la position des États-Unis depuis des décennies. La diplomatie française avait aussitôt rappelé sa position opposée à l’annexion israélienne de ce plateau conquis sur la Syrie en 1967 par l’État hébreu.

 

Un territoire stratégique

Territoire stratégique pour les deux pays, il est riche en eau et surplombe la Galilée et le lac de Tibériade du côté contrôlé par Israël. Emmanuel Macron a reçu vendredi le roi Abdallah II pour échanger sur les crises régionales, en particulier la Syrie et le conflit israélo-palestinien.

Lire l’article entier sur nouvelobs.com

Le blasphème précédent de Macron, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Macron ménage la chèvre et le chou, pour leurrer le peuple de France, alors que d’après la Russie via Sputnik la France et la Belgique préparent ensemble une attaque chimique comme prétexte pour bombarder la Syrie du Président Assad.


  • Je vais probablement dire une ânerie, et si c’est le cas n’hésitez pas à me corriger mais...

    ... Macron ne ferait-il pas l’inverse de Trump ? A savoir que le Président américain flatte les intérêts "ziocons" (Mes respects M. Atzmon) à l’international avec le Golan, l’ambassade à Jérusalem, le Venezuela non-aligné... Pour favoriser sa politique intérieure (relance de l’emploi, grands travaux, baisse du chômage...)...

    Parce que Macron me semble faire tout le contraire... Il se tire une balle dans chaque pied ou c’est moi ?

    Respect et robustesse tout le monde.

     

  • la décision de macron ne va pas avec ses positions contre la Syrie car tout le monde sait que la république française est en lien avec les terroristes pour détruire la Syrie, alors il défend le Golan qui appartient à la Syrie avec des syriens dessus ou ils sont nés ! alors que 9 bases illégales françaises en Syrie, des militaires qui ont formé ces terroristes, des armes de guerres offerts, et là il cache ses pensées et dit qu’il n’est pas d’accord avec les colons, c’est pour les élections comme ce qui l’a fait en Algérien en mentant sur la colonisation, sinon, il n’y aurait pas autant d’algériens en France actuellement, car l’élite algérienne fait plus de mal aux algériens que les français, car nous le savons qu’ils ont voté en masse pour macron

     

    • Revenez justement aux temps des colonies et des mandats français et peut-être saisirez-vous entre les lignes...
      Pensez-vous un instant que la France a perdu cela parce que c’était la « coutume » ou l’époque ou par le jeu d’acteurs extérieurs ?
      Il faudrait à chacun relire les traités de Sèvres puis de Lausanne. Puis enfin les intervenants présents à Yalta 22 piges plus tard... Surtout comprendre le pourquoi des absents...

      Plus loin il convient de considérer qu’il n’est pas de peuple qui gagne sa liberté - ou son indépendance - par la révolution ou la guerre s’il ne dispose des armes et des soutiens nécessaires (plus forts que ceux en place), si ce n’est l’armée.


  • Emmanuel, si tu penses ce que tu communiques, fais tes valises avec l’argenterie de l’élysée...


  • Pour une fois qu il dit quelque chose de censé, on ne va pas lui jeter la pierre

     

  • Il a trouvé cette formule tout seul le Macron ?
    Il n’est cependant pas connu pour avoir une culture d’envergure, comme pouvait le faire sentir De Gaulle, ou Mitterrand.
    Cela dit, le Golan est bien la propriété géographique de la Syrie, conquis par les armes israélienne en 1967, notamment des chars, qui y ont laissé quelques plumes, car la guerre ça tue, dans les deux camps.


  • Il lui reste une couille !

     

  • Et à l’approche des élections européennes, on pourrait poser une question à Manu (pas la tremblote, l’autre !) : Et la souveraineté française sur la France, c’est possible ou c’est contraire au droit européen ?


  • De nombreux commentateurs sur ce site jugent à tort la décision de Trump et donne un crédit à Macron qu’il ne mérite pas. La situation réelle est la suivante :

    Trump "offre" le Golan à Israël, pourquoi ? Car ainsi cela lui permet de libérer le sol Syrien de ses troupes et contrecarre son ennemi intérieur l’état profond.
    Le Golan est une des raisons principales d’Israël de faire la guerre en Syrie. Trump sait implicitement que jamais la Syrie ne reconnaitre le Golan Israélien, bien que pourtant une partie de celui-ci le soit déjà. Donc il fait un faux cadeau à Israël met qui lui permet de désengager ses troupes et de valider son programme électoral du retrait des GI. Ainsi Israël n’a plus de légitimité à agresser la Syrie ni à financer Daesh sur sa frontière pour faire tomber le Golan dans son escarcelle.

    Trump va donc à l’encontre de l’intérêt de l’état profond et de Macron qu’un Golan source de tensions intéresse puisqu’il légitimise leur intervention en Syrie pour "pacifier" la région, le combat avec Daesh touchant à sa fin.

    L’intérêt de l’état profond américain et de Macron qui est leur soutien au travers de l’OTAN est de trouver des sources de conflits avec la Syrie pour que leurs amis financiers propriétaires des industries pétrolières, gazières et des transnationales financières, de construction et de l’armement continuent de s’enrichir en Syrie.

    Le Golan israélien, la guerre devrait définitivement s’achever en la Syrie, les israéliens n’ayant plus de légitimité à s’étendre territorialement. Le coup de Trump est un véritable Gambit, fauchant l’herbe sous les pieds du complexe militaro industriel, de l’OTAN et donc de Macron et ses amis.

     

    • Commentaire intéressant.
      Ce que vous dites pourrait effectivement tenir debout.


    • Je trouve absolument fascinante l’imagination débordante dont font preuve les pro Trump et leur manie de travestir la réalité pour qu’elle colle à leurs fantasmes, et ainsi éviter d’avoir à admettre qu’ils se sont tout simplement trompé depuis des années au sujet de leur héros.

      Le mec pourrait tailler une turlutte à Bibi en direct à la télé que certains ici arriveraient encore à nous expliquer que c’est une pipe antisioniste !


    • excellent commentaire, à mon avis. Trump roule pour les Etats-unis et pour son propre peuple, et n’en a à peu près rien à battre du conflit israelo-palestinien ; il souhaiterait probablement qu’Israel lâche temporairement la grappe aux States et apprenne à se démerder un peu seul. La posture de Macron est bien évidemment d’une hypocrisie sans nom, comme celle de tout l’Occident depuis des lustres dans ce conflit.


    • On pourrait aussi rajouté une petite vengeance de trump sur les musulmans qui ne font que l’insulter ( sadiqh khan , Ilan Omar ... ) et aussi surtout pour que l’aypac( lobby juif américain) le laisse construire son mur plus facilement.


    • @ culturovore. Du grand n’importe quoi ! "les israéliens n’ayant plus de légitimité à s’étendre territorialement.". Ah, bon ? Parce que jusqu’à présent ils ont toute légitimité ?


    • @ Trumped

      Nul besoin d’être pro-Trump pour comprendre et analyser son action.
      Lisez les commentaires sous le mien qui vous éclaireront peut être puisque votre parti-prit vous aveugle : Trump agit dans l’intérêt de son peuple.
      Enfin "légitimer" pas dans le sens ou les israeliens auraient une légitimité naturelle sur le Golan mais dans le sens justement contraire ou le Golan leur donnait une fausse légitimité pour faire la guerre qui tombe puisque Trump leur reconnait ce territoire de facto.
      Du grand n’importe quoi "Trumped" (ou Troll ?)


    • C’est bien beau mais si Trump a tellement envie qu’Israël lui foute la paix, quelle est l’explication pour avoir déménagé l’ambassade US a Jérusalem ? Non je pense qu’au vu des récents agissements de Trump, il est réellement pro Israël.


    • Trump peut dire et faire ce qu’il veut. Les Syriens reprendront leur bien dès qu’ils seront assez forts.


    • Pourquoi pas, cela se tient, même si c’est difficile de lire le jeu de Trump.
      Je valide.
      Bonne journée


    • Céder le Golan n’arrange absolument rien.... au contraire, d’une situation envenimée mais stable ça la rends en faite soudainement beaucoup plus instable.

      Si il y a un calcul assez stupide de désengagement, en cédant tout à l’alilié historique sur place et finalement partir en claquant la porte : c’est fort possible, mais c’est le contraire qui risque de se produire ?

      Qu’il soit pro-Israélien tout en ayant une confiance aveugle en la force de frappe de la Grande armée américaine est indéniable.

      C’est illogique, c’est pour ça qu’on a du mal à comprendre...

      Céder sur jerusalem et le plateau du Golan, c’est obliger Israel a continuer son offensive, son entreprise colonialiste sioniste ; et souffler sur les flammes d’un feu qui ne peut être que dévastateur.

      C’est évident... ça ne peut raisonnablement être une tentative de désengagement réussie du Moyen Orient !!!

      Le film « il faut sauver le soldat Ryan » résume magnifiquement la doctrine d’un film qui a bénéficier d’une aide logistic des armées gigantesque : les boys doivent aller se faire sauter pour un idéal ; peu importe les pertes encourus... des bataillons tout entier devront mourir car il faut sauver UN SEUL soldat... car sa maman a déjà trop souffert... C’est le synopsis du film.

      La cavalerie américaine est génétiquement obligé d’arriver à tout moment pour sauver le mauvais élève. Les américains pragmatiques sioniste ou pas on toujours voulus modérer les ambitions du nain Israël... BiBi Netanyahou est un fou dangereux, un risque accru pour la survie de l’état scélérat. Les victoires ou les défaites militaires d’Israel : c’est de la nytroglicérine, explosif et hautement toxique pour l’implication de facto des USA....

      Trump est exubérant et arrogant (!) alors l’idéologie de faire économiser de l’argent aux tax-payers américains, c’est parfois secondaire...


    • @ Peter et autres...

      La position que j’expose est pourtant claire :

      Trump joue sa réélection sur le slogan "les GI de retour à la maison".

      Pour cela, il suit la stratégie mise en place par son beau-fils : neutraliser les pulsions guerrières d’Israël contre la Syrie, en lui accordant en demi-teinte ce que les sionistes réclament : Jérusalem capitale juive et le Golan.

      Bien entendu qu’il a fait un choix, celui de soutenir l’allié des USA au MO. Il doit prendre position pour obtenir ce qu’il veut. Il veut satisfaire le peuple américain pour le tourner contre l’état profond américain, son véritable ennemi. Comme il a besoin de temps, pour montrer que lui ses engagements électoraux il les tient, il donne à Israël des gages.

      Mais comprenez bien qu’il ne fait que des déclarations qui n’engagent que ceux qui les écoutent. Puisqu’il sait que ni l’ONU, ni les Syriens ne vont reconnaître la position qu’il a prise. Seulement par ses belles paroles, il engage l’AIPAC à le soutenir aux USA, pacifie la région du Golan et peut faire rentrer ses soldats et obtenir du Congrès corrompu par les israéliens le vote de son mur.

      C’est une position intelligente et saine.

      Et si dans la pratique il avait réellement donné le Golan à Israël, il aurait dû y envoyer ses GI, car seule Tsahal y est présente. Et l’ambassade çà Jérusalem on l’attend toujours.

      Vous semblez ne pas comprendre que Trump se fout bien d’Israël. Il fait de la Réalpolitique. Ce qui l’intéresse c’est de restaurer la démocratie chez lui. Rétablir la constitution et l’habeas corpus mis de côté depuis 9/11, suite à la prise du pouvoir aux USA par l’état profond, et relancer son économie. S’il se fait réélire, avec du temps et beaucoup de combats, le Monde a peut-être une chance que le Nouvel Ordre Mondial ne se mette en place que sous une forme réellement démocratique, sinon ce sera une kleptocratie nazie.


    • "Trump agit dans l’intérêt de son peuple."
      Plusieurs milliards de budget militaire offert aux sionistes, budget en augmentaSion.
      Alors je veux bien qu’il agisse dans l’interêt de son peuple, mais je voudrais bien savoir lequel finalement, parce que c’est en lui redistribuant cette manne qu’il ferait le plus de bien, pas en la ponctionnant.
      L’analyse a du sens, mais les faits la contredisent.


    • (SUITE) @ Peter

      Je viens de noter que vous ne comprenez pas Spielberg.

      Il a pourtant déclaré suite à la question d’une journaliste qui lui demandait "s’il prenait plaisir à divertir ses spectateurs par ses films et que c’était sa raison de les faire", "Je n’ai jamais fait aucun film pour divertir, mais films sont toujours faits pour informer et éduquer les gens, ils sont la vérité".

      Soldat Ryan n’y déroge pas. Le synopsis n’a rien à voir avec le message qu’il y fait passer. Soldat Ryan est sa réponse donnée à sa série Pinky and the Brain. Dans Pinky and the Brain il révèle au monde que des dingues sont prêts à tout pour contrôler le Monde et mettre en place un New World Order. Qu’ils y travaillent au quotidien.
      Dans Ryan, il explique aux jeune américains que l’armée américaine n’est pas faite pour se déplacer pour le compte de banquiers et de transnationales comme y pousse l’état profond et le complexe militaro industriel, mais pour des idéaux, des valeurs morales qui justifient le sacrifice humain. Sinon les GI à la maison, comme Trump.


    • @ reymans

      Vous ne comprenez pas que les milliards distribués à Israel évitent à Trump d’y envoyer ses GI et lui permettent d’acheter les médias et l’AIPAC chez lui pour avancer ses pions ? ça vous ne paraît pas évident ? Que sont cent milliards offerts qui permettront peut être à Trump de rebondir et sauver la démocratie, son peuple et nous avec ?!


    • La question n’est pas de comprendre ou pas, mais d’être de votre avis... ou pas.



    • Seulement par ses belles paroles, il engage l’AIPAC à le soutenir aux USA, pacifie la région du Golan et peut faire rentrer ses soldats et obtenir du Congrès corrompu par les israéliens le vote de son mur.



      Écoutez, je vous ai expliqué le plus simplement du monde qu’il ne pacifie pas du tout la région.

      La Syrie n’a jamais eu la possibilité ni la volonté de résoudre le problème du plateau du Golan. En quoi la déclaration américaine améliore la situation ? C’est tout le contraire...

      En ressortant un vieux dossier au moment le plus inopportun possible : pression internationale et victoire de la Syrie au niveau diplomatique internationale sur la tentative de sa déstabilisation.

      Et l’AIPAC ne sont pas des naïfs.. paroles et paroles et paroles disait Dalida... Leur soutient au contraire serais de déverser des millions et d’envoyer les boys sur le plateau du Golan et y construire un mur semblable à celui qu’il a le plus grand mal à financer face au Mexique. Il allume trop d’incendies à différents endroits. Jérusalem puis le plateau du Golan.

      Le film de guerre de Spileberg n’est pas dans la tradition des films antimilitariste. Spielberg a d’ailleurs changer de fusil d’épaule en pressentant l’autre/envahisseur (menace extérieur) « ET » « rencontre du troisième type » en un alien positif.. des decenies plus tard c’estune menace dissimulé « la guerre des mondes » salto arrière.

      Mais revenons à notre (autre) film de guerre. Un héros doit se sacrifier (le héros martyr) afin de sauver le plus grand nombre ; vérifiez c’est un archétype. La particularité du récit : le soldat Ryan n’est pas le héros... le héros c’est « les boys »... c’est EUX qui doivent mourir pour sauver UN SEUL soldat... Problème arithmétique !

      C’est de l’humanisme inversé. Le titre est très explicite quant à la doctrine... Il faut sauver le soldat Ryan (quoi qu’il en coûte en perte humaine). Va comprendre Charles..avec le PMU aujourd’hui on joue comme on aime.

      À la même époque les films de guerre du Pentagone justifiaient la torture.. un alignement avec la « diplomatie » israélienne. La série 24 heures chrono sert cet agenda. Là encore trouvez moi un seul film américain avant cette époque justifiant l’utilisation de la torture. « 24 heures chrono » là aussi le titre explique la doctrine...

      Gagnons du temps... quel est la contribution du Pentagone (le complexe militaro industriel) ces dernières décennies en matière de doctrine à Hollywood ?


    • @ Peter

      Lorsque je parle de Trump qui pacifie le Golan j’entends comme je l’ai précisé, sur le papier. Dans le sens où il le démilitarise de ses GI en forçant la main au Pentagone à les rapatrier. Bien entendu que cela ne change pas la donne, la Syrie comme je l’ai écrit se moque bien de ses déclarations de papier. Idem pour Jérusalem.

      Presque bien vu pour Spielberg mais vous êtes encore à côté. ET et Rencontre du 3e type sont des commandes du Pentagone et du Majestic 12 lorsqu’ils ont souhaité commencer à divulguer la réalité sur le sujet.
      En parallèle, l’état profond (complexe militaro industriel, banques et pétrolières) souhaite ne pas divulguer car il tente de fédérer le monde autour d’un ennemi commun pour l’unifier en préparation de la gouvernance mondiale et du NOM. Ils ont donc planifié une action au moyen de faux envahisseurs. Le Dr. Steven Greer nous met en garde, disant bien qu’il a été informé par ses contacts au Pentagone de la supercherie en cours et qu’il ne fallait pas se laisser berner, que les aliens sont pacifiques. Avant Greer, ce message avait été porté à l’écran par Spielberg. Car « la guerre des mondes » est le premier canular sur le sujet organisé par Orson Wells qui a dupé ses compatriotes. Donc Spielberg nous avertit que le jour où l’on nous présentera un envahisseur bidon nous serons en réalité confrontés à une manipulation du type 9/11.
      Hollywood a été construit par le Pentagone, Disney travaillait pour eux. Lucas est un agent de la CIA. La plupart des films d’aujourd’hui ne sont que de la propagande et du sociétal prônant la mixité, les LGBT, ou informatifs sur la réalité de notre univers (Matrix). Par contre Seul sur Mars ou ce genre de films sont de la désinformation…




    • Donc Spielberg nous avertit que le jour où l’on nous présentera un envahisseur bidon nous serons en réalité confrontés à une manipulation du type 9/11.




      Vous faites des spéculations des plus fantaisistes... Je vous ai fait une observation de cinéphile concernant l’alignement d’Homlywood à des doctrines spécifiques. D’une part avec l’apologie de la torture adressant l’utilisation et la justification d’Israël quant à son recourt ainsi que la justification de pertes potentiel de soldats américains dans des conflits qui ne les concernent en rien. La mère du soldat Ryan a beaucoup trop souffert... alors pour sauver son fils... plusieurs dizaines d’autres mères devront perdre leur fils... Si vous êtes trop crétin pour l’admettre ou trop goy pour ne pas comprendre ça n’est pas de ma faute.

      Une chose inconnus jusqu’alors : l’archetype du héros qui doit se sacrifier (une seule vie) pour en sauver plusieurs. « Il faut sauver le soldat Ryan » est une totale inversion car plusieurs bataillons doivent mourir pour sauver un seul homme. Habituellement le simple énoncé du synopsis suffit pour allumer la lumière.. Mais vous, vous me sortez une ribambelle de théories complotistes sur l’arrivée prochaine des martiens... Trop goy, trop con ? Ou vous fouttez de notre gueule ?


    • @ Peter

      Ryan est un message éducatif de Speilberg à la jeunesse : l’Amérique est une grande démocratie qui se bat avec de grandes valeurs morales. L’Américain est prêt à se sacrifier pour un idéal, quitte à y laisser un bataillon s’il faut sauver un seul homme pour qu’il revienne au pays. Le message tourné vers l’état profond est : le GI ne se bat pas à l’étranger dans des guerres coloniales pour la banque et les pétroliers.

      Votre commentaire me prouve que vous ne connaissez ni Steven Greer, ni Paul Hellyer, ni Michael Wolf, ni Branton, que vous ne lisez pas les auteurs anglo saxons, et que vous vous contentez de lire des résumés de films pour analyser un réalisateur éminament politisé que vous regardez avec des yeux d’enfants. Vous ne voulez pas progresser, je clos donc le débat.


    • Je vous ai dit être cinéphile, pas besoin d’avoir lu quoique ce soit dans des livres ; observations personnelles vérifiables rien que du bon sens.. First : suite à la polémique sur l’utilisation de la torture par Israël en 1999, leur justice l’interdisait mais (chutzpah) à la fois la rendait légalement possible !! LOL..

      Leur catch-phrase (phrase fétiche) à l’époque c’était necessity defense,le scenario typique était la bombe à retardement, l’immédiaté, l’urgence de la situation ; TOUTES situations de sécurité peut être interpreté comme urgente.

      Je savais que l’armée US travaillait avec Hollywood, j’ai constaté que la doctrine était diffusée dans des films de guerre ou en rapport avec la sécurité par la suite. « 24 heures chronos » sortie en 2000 en Grande Bretagne m’a littéralement choqué car le titre résumait à lui seul la doctrine ; mais personne n’en parlait ! J’avais déjà remarqué en 98 à la sortie du film « il faut sauver le soldat Ryan » : le scénario était tout à fait improbable, absolument aucun état major militaire ne se mobiliserait, lui et ses hommes pour sauver un simple trouphion(?). Totalement illogique car pour éviter qu’une mère n’ai à subir le deuil d’un autre fils... INUTILEMENT d’autres mères par bataillon entier devraient subir d’autres deuils ? Des familles entières : enfants, frères et sœurs, pères et mères, grand-parents devraient perdre des pères de famille car l’état major aurait décidé que la mère de Ryan était une femme élus (sous prétexte qu’elle ai trop souffert !).

      De la tragédie grec aux films de guerres, en passant par les westerns, le héros doit se sacrifier pour sauver le plus grand nombre. Comment ne pas voir qu’il s’agit d’une inversion lorsque c’est le plus grand nombre qui doit être sacrifier pour sauver un seul homme ? La seule exception c’est pour sauver un monarque, un roi.. mais le soldat Ryan est présenté justement comme un nobody.. Un nobody « élus ».. what else

      Persuadé que le panel d’auteurs que vous présenté/étalé ont si bien adresser la question le débat est clos. Premièrement, je vous félicite pour votre culturophagie, toutefois, vous n’avez pas été capable d’aligner un argument invalidant ce que je dis ? Des guerres idéalistes ? Sauver Tsahal ? Késak0 ?

      Bon, c’est vrai que de mon côté je n’ai pas de livres. Mais je crois que j’ai réussi à digéré quelques informations utiles ; n’ayant certes pas retenue votre attention mais who cares ?*

      *les toiles...


  • Le plateau du Golan, situé sur la rive EST du Jourdain, comme la Jordanie, n’a jamais fait partie d’Israël antique .

     

    • Il n’y a jamais eu d’Israël antique biblique, Israël c’est le surnom de Jacob. Les juifs modernes n’ont un lien filial avec la région que très partiel et lointoin, de la même manière que l’ont les Français et les Pakistanais avec la steppe russe, patrie ancestrale des IE. Les Français et les Pakistanais doivent ils revendiquer la Russie ?
      Pour le reste, la position de la France est hypocrite, on jette un os aux Arabes larbins pour faire croire qu’on ménage leurs intérêts mais on fait tout le contraire en réalité. Officiellement, le Golan est syrien mais on met tout en œuvre pour détruire ce pays.

      Je pense que Trump est tenu en laisse et qu’il a de grosses casseroles, c’est peut être pour ça qu’il a été propulsé tout en haut. Lorsqu’il aura fait le sale boulot, on lui ressortira une casserole pour l’enterrer.


  • Eh ben, petit macaron, qu’est ce qui te prend de dire d’aussi grosses bêtises ???
    Tonton Jacques et tonton Bernard ne vont pas être contents du tout et ils vont te mettre une bonne fessée !!!!!


  • pensez donc c est pour avoir le vote musulman dans .... 2 mois

     

  • il faut jamais faire confiance au diable...

     

    • Le diable serait lui faire trop d’honneur : c’est un imposteur arrivé au pouvoir par un coup d’état (sorte de Gaido) des 0,1% les plus riches de France mais aussi des médias, de la justice (via le parquet financier) pour écarter Fillon (analyse de Me De Castelnau qui confirme ce que je pressens depuis la campagne présidentielle 2016-2017). Maintenant, je vous réponds que c’est un disciple zélé du diable.
      Quelque fois une photo en dit plus qu’un discours fleuve de plusieurs heures : sur celle-ci, on aperçoit le degré de soumission envers ses maîtres. Il a été programmé comme le candidat mandchou (film de 1962) pour détruire des pans entiers de l’économie, tuer la France. De ce fait, le bébé de l’Elysée connait tous les codes de la servitude, il possède une laisse autour du cou qu’on serre ou desserre selon les événements, les profits juteux à en tirer, les lois liberticides à faire passer en faveur d’une communauté... Ses dires, ses mensonges, ses actes et ses gestes ne sont qu’un spectacle de guignol pour gueux car il tient par-dessus tout à épater ses maîtres de qui il attend sa récompense, les autres il n’en a rien à foutre.


  • Ce pauvre macron traine ses mensonges comme un mendiant traine sa misère .À chaque parole prononcée, un mensonge de plus .Que dire lorsqu’on a plus rien à dire et qu’on n’est pas crédible .Je ne sais même pas s’il croit ce qu’il dit, mais bon ça fait de la mousse, et être grassement payé pour faire de la mousse autant continuer, même si, il doit passer pour un con, et ça il le sait déjà..

     

  • Trump file un coup de pouce à Netanyahou pour les législatives d’avril.
    Trump attend le retour d’ascenseur de Netanyahou via ses réseaux sayanimes aux U.S pour sa future campagne présidentielle où il espère se faire réélire.

    Macron est au courant de tout ça via ses services de renseignement qui l’ont très certainement informé de ces manoeuvres purement électoralistes et il se démarque de la décision de Trump qui reste totalement insensée et irraisonnée.
    Il en profite dans le même temps pour le faire chier a titre personnel (paraît-il qu’ils peuvent pas se blairer mutuellement)

    Cette décision de Trump a choqué le monde entier y compris les pions dociles du Moyen-Orient qui ne se sentent pas sécurisés par les saut d’humeurs imprévisibles du maître.
    Trump décrète à lui seul qu’il offre un territoire (ne lui appartenant pas et sur lequel il na aucune souveraineté) à un état.
    Il justifie sa décision pour la sécurité d’Israël !
    La collusion U.S/Israël n’a jamais été aussi flagrante aux yeux du monde.
    Cette décision est contre tout acte censé et rationnel.
    Elle montre une énième fois que les u.s et Israël n en ont rien a secouer du droit international et de l’ONU... et de l’avis du monde entier.

    Ces deux la au-delà de leur arrangements viennent de déclencher la prochaine guerre du Moyen-Orient

     

  • Il va sauter plus vite que prévu par contre ce ne sera pas à cause des Gilets Jaunes


  • Cette déclaration ne peut être sincère, Macron c’est Attali et Rothschild, il ne faudrait pas l’oublier. Cela vient forcément d’un arrangement avec ses sponsors sinon il va se faire remonter les bretelles immédiatement.
    En ce qui concerne Trump, ne pas oublier non plus que sa fille Ivanka est mariée avec Jared Kushner, agent d’influence sioniste (logeant au 666, 5th Avenue...). Il ne veut certainement pas contrarier le lobby.
    Quant à ceux qui disent que c’est une manœuvre afin de stopper la guerre en Syrie, le projet de Grand Israël ne s’arrête pas au Golan me semble-t-il ? Concède le Golan, ils en voudront toujours plus, il n’y a aucune raison de penser que cela les calmera.


  • Baisse laisse la tête... sinon...


  • Pour une fois que Macron ne fait pas de connerie...

     

  • Mais ta gueule le pantin démissionne !


Commentaires suivants