Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron se dit "surpris" par la demande du CRIF de reconnaître Jérusalem

Après la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, le CRIF a demandé à Emmanuel Macron d’« engager notre pays dans la même démarche courageuse ». Et ce alors qu’au même moment, le chef de l’État français, qui s’exprimait à Alger, avait qualifié de « regrettable » le choix américain. Selon Le Journal du Dimanche, le chef de l’État a été « surpris » par le communiqué du CRIF.

 

Ce dimanche 10 décembre, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a été reçu à l’Élysée par Emmanuel Macron, sur fond de crise sur le statut de Jérusalem. À l’issue de cette entrevue, les deux hommes ont donné une conférence de presse.

« J’ai invité le Premier ministre à mener des gestes courageux envers les Palestiniens pour sortir de l’impasse actuelle », a déclaré le Président de la République, tout en « condamnant avec la plus grande clarté toutes les formes d’attaques des dernières heures et jours contre Israël, attaques terroristes ou attaques parfois non qualifiées ».

Lire l’intégralité de l’article sur valeursactuelles.com

 


 

Le CRIF a-t-il le droit de se poser
en porte-parole de tous les juifs français ?

 

Ce n’est pas seulement en Israël que les juifs antisionistes se manifestent au prix quelquefois de se mettre en danger de mort. Le soutien apporté par le CRIF, puissant lobby pro-Tel Aviv en France, à la décision de Trump a suscité l’indignation des juifs en France. Le CRIF a-t-il le droit de se poser en porte-parole de tous les juifs français même ceux qui sont antisionistes ?

 

Après la décision prise par Donald Trump de reconnaître officiellement Qods comme capitale d’Israël, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) et le Consistoire ont appelé le président Macron à faire de même comme si c’était au CRIF de décider des grandes lignes de la diplomatie française. Or cette exigence illégale à la plus haute autorité de l’État français ne fait pas l’unanimité au sein de la communauté juive, bien que le Président du CRIF veuille faire croire le contraire. Après le communiqué du CRIF demandant à Emmanuel Macron de suivre la même démarche que Donald Trump, les appels se sont multipliés du côté de la communauté, affirme Europe 1 dans un reportage. Des associations juives de France regrettent de ne pas avoir été consultées. La déclaration est jugée comme «  précipitée  ». «  On ne se sent pas en ligne  », ajoute un rabbin, interrogé par Europe 1.

«  Tous les juifs français ne se sentent pas représentés par le CRIF. C’est inutile et dangereux. La bonne position que devraient avoir les meilleurs amis d’Israël, comme la France, c’est de pousser pour qu’il y ait une solution. Et dans le cadre de cette solution, reconnaître Qods comme capitale des deux États, le jour où il y aura deux États », poursuit le rabbin.

Reste à savoir jusqu’à quand le CRIF compte prétendre être le porte-parole des juifs de France et de même se placer au-dessus du président français.

(Source : presstv.com)

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le chérubin va supplier Attali d’intercéder en sa faveur .


  • Si Macron "désobéit" Rothschild, Drahi, Attali vont le lâcher et ils vont lui monter un turbin pour le virer de la présidence (pédalisme, gérontophilie, tous les coups bas seront permis) . En 1967 de Gaulle avait OSE condamner Israël pour l’occupation des territoires palestiniens : deux ans plus tard il était contraint d’abandonner le pouvoir .

     

    • Macron ne risque strictement rien...En revanche on ne peut en dire autant des français de la rue . Cette prise de position serait juste bonne pour déclencher une série d’attentats . Les courageux du CRIF aiment jouer avec les allumettes. S’ils ne représentent pas la communauté , alors qu’attendent ils pour le proclamer et virer ces boute-feux ?


  • Excellente synthèse du rabbin, en deux qualificatifs, qui démontre ce qu’il en est de mêler (anti)sionisme et (anti)sémitisme.



    « C’est inutile et dangereux. »




    Donc, vu sous un autre angle, cela mène à un antisémitisme « consécutif » et non pas « à priori » comme on cherche à nous le faire accroire.



    « Reste à savoir jusqu’à quand le CRIF compte prétendre être le porte-parole des juifs de France et de même se placer au-dessus du président français. »



    Tant qu’il ne se trouvera pas un type assez couiIIu à la tête de l’État (représentatif de presque 70 millions de gus disparates) pour lui dire, en langage courant et à dix mille lieues du langage diplomatique qui ne vaut que pour les ambassades, d’« aller se faire encuIer » ; voire plus prosaïquement, de considérer cette association loi 1901 comme la banale association bouliste ou philatéliste du coin.
    C’est à dire que, n’est pas De Gaulle qui veut, pour trouver quelques arabesques sémantiques édulcorées aux entournures pour évoquer le sens de la Nation qui fut le sien, sa vision de l’horizon et qui doit y poindre et comment..


  • Si quelqu’un en doutait encore, voilà qu’après ça les choses sont plus claires. C’est bien le CRIF qui mène la danse. Le président n’aura plus qu’à se soumettre sans quoi.... La suite on la connait
    Je serai curieux de voir la contorsion que fera Macron pour faire changer "une décision regrettable" en "souhaitable".

     

  • Macron surpris par le CRIF !

    Qui le croit ?
    Chacun joue sa partie synchronisée
    dans l’ombre .
    Israël est la partie visible de l’iceberg
    sioniste ,qui prétend s"étendre sur
    le Monde .
    Il serait temps pour certains de lire
    et surtout de "Comprendre l’Empire" !
    Faut pas désespérer .


  • Si Macron envoie paître le triumvir Attali, Drahi, Rotschild (par ordre anaphylactique), on pourra dire qu’il la leur aura fait à l’envers très profond... et du coup, chapeau l’artiste !
    On peut rêver... non... ?


  • Nous verrons bien si, l’an prochain, Macron voyait son agenda déjà complet le soir du repas du Crif... patience...


  • Le CRIF ou autre chose, n’est-ce pas toujours la même chose avec les mêmes personnes ?


  • Chers amis Français de souche, en quoi le conflit israélo-palestinien devrait vous intéresser franchement ? Vous n’êtes ni musulmans, ni Israélites. La France de la grandeur (relative mais grandeur tout de même !) a disparu avec De Gaulle. Le sionisme est connu, mais on sait que la France a voté pour la création d’Israel en 1948 ... Si j’étais Français de souche, je demanderai à mon Président qu’il s’occupe de la France et qu’ils nous trouve du travail. Les musulmans ont le devoir de libérer Al Qods, mais rien n’oblige les athées que vous êtes à quoi que ce soit. Que les Palestiniens bougent leurs fesses ... La liberté a un prix. Avec tout mon respect !

     

    • Ce n est pas au président de trouver du travail. Ça n a jamais existé. C est aux gens de se prendre en charge. Quel abaissement que d attendre d un tiers qu il nous donne le pain de ce jour.


    • Dans le fond la situation dramatique des Palestiniens n’impacte pas plus mon univers que le génocide Congolais, ou que la pauvreté Indienne, bien que les différentes crises migratoires commencent à se faire ressentir en France.
      J’éprouve franchement la même compassion face à l’injustice, privilégiant mes concitoyens parce qu’ils me ressemblent sans doute un peu plus.

      Ma prise de position dans cette histoire vient d’une clique capitaliste communautaire, étant en PREMIER lieu une plaie pour les juifs eux-mêmes enfermés dans des doctrines depuis des siècles, qui me les brise dans mon propre pays, me disant quoi penser, quoi approuver ou désapprouver, allant même jusqu’à me dire de ne plus rigoler.

      Pas d’ingérence dans les autres pays, foutez moi la paix dans le mien. Quand le CRIF et autres machines à frics arrêteront de me dicter qu’elle conduite adopter en faisant pression sur mon gouvernement, médias et autres, je les laisserai volontiers se gargariser entre eux de faire parti d’un cercle fermé d’un millier d’individus élus par Dieu pour jouir de leurs positions. Tout ça sur le dos des Français juifs que je fréquente régulièrement et qui ne demandent qu’une chose : qu’on leur foutent la paix (et malheureusement cela inclue qu’ils ne prendrons pas position, je rejoins Soral là dessus, une solidarité culturelle doublé d’un traumatisme génocidaire largement utilisé et peut être un tribalisme lointain que l’on peut retrouver à peu près dans toutes les communautés un tant soi peu traditionnelles)


    • #1858828

      Le conflit entre les palestiniens et l’entité sioniste nous intéresse en ce qu’il est le laboratoire des techniques de domination de l’Empire. Un îlot de privilégiés accapareurs, arrogants, brutaux, riches, modernes... dans un océan de peuples méprisés, renvoyés savamment à coup de chantage à l’antisémitisme et, au besoin, de phosphore blanc à leur état de goyim impurs tout juste bon pour le paléolithique !
      La Palestine occupée d’aujourd’hui c’est la France de demain. Ou pas si nous comprenons les ressorts de cette domination et que nous en finissions avec la naïveté qui nous fait espérer en une solution "pacifique", "démocratique", "citoyenne".
      Mais tu as raison : c’est en libérant la France qu’on aidera le mieux les Palestiniens et tous ceux qui ont compris ce qu’était l’Empire : le stade ultime de la subversion moderne.
      Nota : les Français "de souche" ne sont pas tous athées... Il reste encore des chrétiens sincères. Il en est même qui sont d’honnêtes "mahométans". Wassalam.


    • @seb59 : Ne faîtes pas semblant de n’avoir pas compris le sens de sa phrase !!! Le rôle du président, entre autres, est de faire qu’il y ait du travail pour ceux qui le souhaitent !!! Pas de privilégier les gains des actionnaires oisifs par le jeu des "délocalisations" ou la venue de personnes extérieures pour exercer le dumping social...


  • Il est intéressant de lire un des commentaires de l’article de Valeurs Actuelles sur le reportage d’Arte.
    Il montre bien comment les informations sont "tordues" pour servir la com du président Macron


  • Depuis quand est-ce à une autre nation que celle concernée par ce choix, de décider quelle est sa capitale ? Il faut que les israélites assument leur destinée et cessent d’en faire porter le poids à d’autres ; cela devient insupportable. De plus, les israélites qui ne sont pas d’accord avec cette nécessité peuvent aller dans leur pays, on ne les retient pas.


  • L’ art politique du "grand écart" : une population largement pour X...une minorité agissante largement pour Y...d’où toutes ces palinodies....où celui d’origine est largement pris pour un jambon (ce qui est un comble d’ailleurs mdr)


  • Les médias et Macron jouent les vierges effarouchées alors qu’ils savent très bien que c’est le projet de leurs maîtres, Jérusalem capital du monde.
    C’est Trump qui fait le sale boulot, au yeux du monde c’est le méchant. Ceux qui tirent les ficelles, dans l’ombre, sont blanc comme neige.


  • "Le CRIF a-t-il le droit de se poser en porte-parole de tous les juifs français ?"

    Tous les juifs français ? Mais, la politique étrangère française, elle regarde tous les Français. Pas que les juifs. Y compris s’il s’agit de Jérusalem. Et le plus "rigolo", c’est que ça concerne aussi les antisionistes...


  • Macron, Antisémite !!!


  • Surpris, serait de leur silence...


  • macron , sa coopérative et la majorités des gouvernement Européen sont des leurres aux ordre des sionistes , ils sont envoyer devant les médiats relais pour donner le change et tenir des propos qui vont plus ou moins a l’encontre des décisions prise par israel la maison mère , ils font pareil pour la Catalogne


  • Macron se dit "surpris" ???...bigre !!!... le pauvre n’est peut-être pas encore sorti de sa grotte ou nous prend- t-il carrément pour des cons ?!...


  • Il doit être autant surpris que quant il reçoit la visite d’un marteaux pilon bien membré lors de rendez-vous galant


  • #1859919

    Macron se dit "surpris"



    Attali, dont il est le golem , ne lui a-t-il pas expliqué qu’il souhaitait faire de Jerusalem la capitales du Monde ????


Commentaires suivants