Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron, Syrie, facs, NDDL, loi asile : Bruno Gollnisch commente l’actualité

Au sommaire :

- Emmanuel Macron : après les entretiens télévisés, un discours devant les députés européens
- Syrie : des armes chimiques, des bombardements, mais surtout des questions sans réponse
- Universités bloquées : que faire  ?
- Notre-Dame-des-Landes : à quoi joue le gouvernement  ?
- Loi asile et immigration : 30 ans d’effets inverses

 

Prolonger l’émission de Bruno Gollnisch
en lisant sur Kontre Kulture

 

Retrouvez Bruno Gollnisch, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A moins que l’interview n’aie été "préparée" il faut reconnaître que Macron ne s’est pas dégonflé en demandant à Plenel et à Bourdin de l’interroger . La contradiction ne lui fait pas peur .

     

  • Macron, qui a fait du théâtre, est un menteur extraordinaire, doté d’un culot inouï : n’a-t-il pas "remercié" ces vieux cons de retraités qu’il a dépouillé de 2% de leur pouvoir d’achat, remercié "pour leur effort de solidarité" ! C’est un artiste du foutage de gueule, il doit bien se marrer avec sa vioque le soir à l’Elysée, quand elle lui apporte ses charentaises et sa camomille .


  • Remercier ceux que l’on dépouille, il fallait oser...

    Je ne suis pas d’accord avec Audiard, il y a aussi les cyniques.

     

  • Commenter l’actualité c’est pas le boulot de journaliste ? Çà peut continuer longtemps comme çà.
    Pourquoi Gollnisch ne parle que du FREXIT quand çà fait l’actualité ?
    Enfin je m’en fous je ne crois absolument plus à la politique politicienne.


  • On sait maintenant que une seule frégate française sur 3 a réussi à balancer ses missiles. Et qu’un avion n’a pas réussi à tirer 1 missile qu’il a du jeter en mer.
    Alors vraiment quelle macronnerie !


  • Comme toujours avec Bruno Gollnisch excellente analyse.
    Même s’il n’osera officiellement soutenir Bachar Al Assad.
    Concernant le blocage des universités, il a tout dit en plus j’apprends que le doyen de la fac est suspendu au passage, vive la République....
    Merci pour son analyse objective de Notre Dame Des Landes, moi qui n’ais pas suivi le dossier.
    Bref, les militants FN je réitère auraient dû l’imposer à la place de cette tartuffe de MLP.

     

    • Mais les militants FN ne pèsent rien face à Le Pen père. Il a imposé fifille, pour préserver le clan et les rentrées d’argent. Même un gars solide comme Roger Holeindre (que j’admire) n’a rien pu lui faire comprendre, d’ailleurs il a quitté le parti juste après l’arrivée de fifille.


  • Bruno Gollnish,

    Il met de la rationalité ,de la vérité,
    de la sérénité dans un contexte de violence,
    de propagande,et d’excitation macronnienne .
    Bref ce message de qualité,n’est plus adapté
    à la situation,où le peuple français "gavé"
    par les médias doit sortir de sa torpeur .
    Merci à Bruno Gollnish pour sa culture
    et sa sincérité qui mériterait une grande écoute .


  • PS : après avoir écouté Macron s’exprimer en anglais, j’en avais oublié un commentaire : Bruno Gollnish parle bien anglais et a un bon accent.

     

    • Monsieur Gollnisch parle 5 langues étrangères couramment : le japonnais, l’indonésien, le malais, le cantonnais, le javanais tandis que l’espagnol, l’allemand et l’anglais un peu moins.

      Non seulement brillant scolairement, universitairement, politiquement parlant ; cela s’entend dans son phrasé impeccable, sa brillante gymnastique d’esprit. Il n’a pas besoin qu’on lui écrive un discours, il est capable de se l’écrire lui-même aussi brillant à l’écrit qu’à l’oral ; ce qui n’est pas le cas de fifille (pour rappel : revoir sa pitoyable prestation d’entre les deux tours).


    • @MPNF
      Oui merci je sais tout ça enfin pas le détail des langues (je connais bon nombre de ses ex-étudiants pourtant pas FN qui m’en ont toujours fait l’éloge de ses enseignements universitaires et pas que).
      C’est juste le contraste puisque pour la 1ère fois j’écoutais Macron en anglais.
      Et puis maîtriser une langue parler une langue couramment ne signifie pas forcément en avoir l’accent.


  • Encore excellent.
    Bonne connaissance des sujets + éloquence certaine.
    Très agréable à écouter.
    Sur le fond.
    La Fronce sombre.