Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Allemagne : un festival néonazi célèbre l’anniversaire de Hitler !

Que fait la police du CRIF ?

Des centaines de néonazis sont attendues vendredi, le jour anniversaire de la naissance d’Adolf Hitler, dans une bourgade de l’est de l’Allemagne pour un festival sous haute surveillance tandis que plusieurs contre-manifestations sont annoncées.

Ce premier rassemblement « Schild und Schwert » (« Bouclier et Épée »), qui se déroule sur deux jours à Ostritz, va mobiliser quelque 1 100 policiers soutenus par des canons à eau et des bateaux patrouillant sur la Neisse, la rivière le long de laquelle s’étend cette localité de 2 300 habitants, selon le journal Sächsische Zeitung.

[...]

Précaution supplémentaire  : le tribunal régional a interdit toute consommation d’alcool aux visiteurs du festival, qui ne pourront pas non plus apporter de bouteilles en verre ou encore certaines races de chiens.

Outre les participants allemands, des extrémistes en provenance d’Europe de l’Est sont aussi attendus à Ostritz, qui se situe dans l’ex-RDA, à la frontière avec la Pologne et la République Tchèque.

Les organisateurs misent sur environ 800 participants, mais selon des militants antifascistes d’« Antifa », jusqu’à 3 500 néonazis sont susceptibles d’être attirés par le festival placé sous le thème de la « Reconquête de l’Europe ».

[...]

« Si vous pouvez vous réunir et célébrer l’anniversaire d’Hitler sans problème […], cela montre clairement que nos lois et notre société sont malades », juge Sascha Elser, porte-parole du mouvement « Rechts Rockt Nicht », dans un appel à une contre-manifestation diffusé sur internet.

[...]

Pas de croix gammée mais…

[...]

Non seulement le choix du jour n’est pas innocent, mais aussi celui du nom du festival, dont les initiales forment « SS », les redoutables unités d’élite du régime nazi, dénoncent ses détracteurs.

Quant au lieu de l’événement, il est proche de la Basse-Silésie, un territoire envahi par l’Allemagne d’Adolf Hitler et dont la restitution à la Pologne après la Deuxième Guerre mondiale n’est toujours pas passée chez les irrédentistes allemands.

Une nuit consacrée aux arts martiaux, intitulée « Le combat des Nibelungen » – une référence à la mythologie nordique et germanique —, est également au programme. « Vivre, c’est se battre », affirment les organisateurs. « De tout temps, ce sont les combattants qui ont défendu leur clan, leur tribu, leur patrie. »

Lire l’article entier sur ouest-france.fr

 

Les images du festival en version originale germanique (ça fait beaucoup plus peur), avec l’interview d’un antifa grassouillet protégé par les forces (fascistes) de la police allemande :

Les raisons profondes du second conflit mondial
sur Kontre Kulture

 

Ce « néonazisme » qui cache le véritable fascisme libéral, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A ouest-france, ils devraient faire attention aux "fake news". La basse Silesie était allemande avant la guerre. Breslau (aujourd’hui Wroclaw) était la ville principale. Très belle ville européenne au bord de l’Oder.


  • Ah, l’anniversaire de Tonton Adi... Il est vrai que l’on n’en a pas beaucoup parlé ces temps-ci... Par contre on nous rabâche les oreilles avec d’autres personnages...

     

  • De plus en plus les groupes "identitaires" ou garant d’une tradition blanche européenne utilisent ou pratiquent les cultes paiens d’antan. Le christianisme en Europe s’éteint petit à petit l’Islam s’installe. Le monothéisme revient il sous une autre forme ? L’abandon de ce dernier par les autochtones n’est il pas le signe de la mort lente des cultures occidentales ?

     

  • Par hasard je me suis rendu dans un parc, et que vois-je, un mémorial : celui construit pour la mémoire de l’escadrille Lafayette - des militaires américains volontaires lors de la Grande Guerre en 1916.
    Et regardez bien leur insigne, surtout les badges plus bas sur cette page :
    http://87dit.canalblog.com/archives...
    C’est curieux parce que sur Wikipédia ils ont effacé la croix gammée.
    (https://fr.wikipedia.org/wiki/Escad...)

    Une croix gammée 30 ans avant le nazisme donc... Là aussi que fait le CRIF ?!

    Je le sais parce que je me suis rendu sur place, l’indien on le voit bien, avec la croix gammée, composé en mosaïque sur le marbre, et en insigne sur la grille de l’entrée.
    C’est à côté du Parc de Saint-Cloud... Du reste, l’endroit ressemble à une loge en plein air, tout le sol étant recouvert de dalles noires et blanches... Quand à la signature funèbre, il s’agit d’un passage de l’Ancien Testament (Samuel VII:13), et pas du Nouveau...

     

  • #1948930

    On devait aussi le célébrer en France. La gauche ne s’y opposerait pas, ça légitimerait sa narrative incohérente, ainsi que celle des anti-racistes.

     

  • Bah ? ca gène qui ? on n’est pas obligé d’aller a un festival nazebroques nostalgiques
    Si des fans veulent absolument fêter l’anniversaire de Adolfe entre eux, même en buvant quelques bières, qu’est-ce ca peut bien nous faire ?
    C’est autant ringard qu’une soirée country ou sortir en boîte de nuit.
    Quel cirque pour pas grand chose !

     

  • C’est croustillant ! D’habitude les merdias nous gavent avec ce thème au second tour des élections quelqu’elles soient. Cette technique de manipulation porte même un nom : reductio ad hitlerum !
    Pourtant Hitler n’est pas arrivé au pouvoir par hasard et tout seul, faut-il reparler du Traité de Versailles, de Weimar, Manych et des banquiers anglo-saxons ? Enfin, de la volonté de la Perfide Albion de vouloir rester seule la puissance dominante quite à jeter les autres Nations dans des guerres épouvantables ?


  • Il faut distinguer dans le National-socialisme :

    - les causes du succès (la Vérité)
    - les alliances du succès (les banques , les puissances internationales)
    - les circonstances du succès (Versailles, Weimar)

    Pour oblitérer le débat de fond sur les causes du succès :

    - l’establishment désigne comme "causes", les circonstances.
    - les opposants à l’establishment comme "causes" l’establishment lui-même, soit les alliances du succès.

    Le point commun entre l’establishment et ses opposants c’est qu’ils font passer des faits (réels) pour des démonstrations, ce qui, faute d’articulation, est totalement impertinent.

    Ainsi et pour preuve, même sans Versailles, ni Weimar, ni les banques, ni la G.B. l’Allemagne aurait élu Hitler, et peut-être même ou sans doute, si Hitler eut été français, les Français l’aurait élu.

    Aujourd’hui encore, pour évacuer le débat sur la pertinence programmatique et philosophique du nazisme (en quoi Hitler avait raison et non pas en quoi il eut tort) , on présente les nationaux socialistes comme des décérébrés nostalgiques et racistes, ce qui du point de vue de la propagande est compréhensible mais du point de vue intellectuel, non : l’anathème ne vaut pas démonstration.

    Hitler a eu raison sur tout sauf sur l’eugénisme et la solution finale (à supposer qu’il en fut l’architecte et le promoteur).

    On peut expliquer pourquoi les juifs sont les ennemis de la civilisation chrétienne depuis 2000 ans ; pourquoi pour un blanc, c’est bien et juste d’être blanc ; pourquoi les richesses de nos sociétés ne sont fondées que sur le travail ; pourquoi la race a un territoire, et chaque territoire qu’une race ; que nier la race, c’est nier le territoire, donc la nationalité et que nier la nation, c’est retirer à l’Homme son appartenance. Pourquoi le Q.E. est un poison mortel contre nos sociétés et l’ultra libéralisme-libertaire, la shoah de la propriété individuelle et de la famille. Et donc la suppression de la Liberté et de a dignité à tous.

    Et toutes ces démonstrations sont signées A.H.
    En même temps qu’elles sont l’exact inverse programmatique du N.O.M.(...)

    En fait les partis nationaux socialistes ne devraient pas être interdits mais promus, enseignés.
    A.H reconnu pour les services qu’il a rendus et réhabilité des calomnies dont on l’a accablé.
    Surtout si on veut le condamner pour les fautes qu’il a commises.

    La vérité l’exige.
    Mais surtout, cette Vérité est notre seul voie de salut

     

    • @Francois Desvignes. merci pour cette démonstration. La diabolisation d’A.H. et l’entretien des horreurs de la WW2 est une diversion bien comprise par les observateurs. L’eugénisme comme l’enrôlement de force des Volksdeutschen correspond bien à une démarche pragmatique de guerre totale. La solution finale doit être replacée dans le contexte de la Conférence d’Evian 1938 et la nécessité de constituer une main d’oeuvre alternative dans la production puisque les hommes étaient au front. Considérant ces paramètres, il est surprenant que l’organisation ’prussienne’ ait gaspillé tant d’énergie pour finalement massacrer une main d’oeuvre potentielle (souvent germanophone) rendue devant ses usines près du front de l’Est. Encore plus surprenant, l’utilisation d’un pesticide instable alors qu’un sol mouillé (douches) et un courant disponible (par les usines) de 100W de 100mA pendant 0,5 sec. aurait été plus efficace. Mais, ne nous ressasse t-on pas que les Nazis étaient des crétins congénitaux ? La question qui arrive immédiatement est pourquoi, dans ce cas, y a t-il eu une opération PaperClip ?


  • Voilà qui va donner l’occasion aux monuments de vertu en carton pâte, de disperser de l’énergie dans l’hystérie collective. De resortir de la naphtaline, les sempiternels guimmicks:10 ou 15 mots maximum, du vocabulaire qu’ils ont réussi a mémoriser pour faire le fond mais aussi la forme de leur idéologie (une idéologie n’est pas autre chose qu’une maladie mentale). L’encre et la salive vont couler à flot, sur lesquels va surfer la schizoparanoïa de la domination à la manoeuvre.


  • Sur l’entrée est écrit en gros en allemand qui fait peur : KINDER GARDEN !
    Quel affreux slogan fasciste qui menace le voisinage. On comprend qu’on puisse y mettre le feu si nécessaire. Après tout, ils l’auront bien cherché.

    Ah ! Aux dernières nouvelles, les antifascistes européens accusent les néonazis allemands de se servir d’enfants comme boucliers humains. Oh ! Honte à eux !