Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron en Afrique : analyse de L’Hebdo politique avec Martinez et Lugan

Jean-Claude Martinez (en plateau) et Bernard Lugan (par téléphone) étaient les invités de L’Hebdo politique de TV Libertés. Ils réagissaient au voyage du président Macron en Afrique.

 

Martinez de Macron :

« C’est pas De Gaulle à Mexico, la mano en la mano ! »

L’émission, après une introduction sur l’utilisation de la redevance télé, commence à 1’37 :

 

 

Pour mesurer le « chemin » parcouru par la classe politique française, voici Charles de Gaulle au Mexique le 28 mars 1964 :

 

La politique africaine aux Africains, chez Kontre Kulture

Les réactions après le voyage de Macron au Burkina Faso, sur E&R :

 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Martinez se trompe, el micron n’est pas là pour porter un projet francophone à l’Afrique, il est là pour détruire ce pays et donner ce continent à ses maîtres de l’OTAN et de l’UE

     

    Répondre à ce message

    • #1853150

      si c’était le cas selon votre propre logique il serait alors pro-immigration et ne tiendrait absolument pas ce genre de discours qui annoncent un cap très a droite sur le sujet, et sans hystérie, et c’est exactement ce qu’il faut faire. pour l’instant macron sur l’éducation c’est pas trop mal, et sur l’afrique aussi. ça aurait pu être bien pire, on aurait pu avoir marine le pen présidente, vu son niveau je pense que macron finalement c’est pas plus mal.

       
  • Martinez y va un peu fort sur la brosse à reluire de la francophonie catho et Lugan sur le macronisme réaliste. Macron c’est le fils de sarko et hollande.

     

    Répondre à ce message

  • Entre le rêve et le pragmatisme Mr Martinez il y a un premier rocher qui se nomme : la politique et un second qui est toujours le même au fil des siècles : la nature humaine.

     

    Répondre à ce message

  • #1853181
    Le 3 décembre à 02:25 par The Médiavengers
    Macron en Afrique : analyse de L’Hebdo politique avec Martinez et (...)

    Ça fait du bien d’écouter Jean-Claude Martinez. On ne l’entend pas assez.

     

    Répondre à ce message

  • #1853207

    A l’epoque Ils mangeaient vraiment bio ...
    n’etait pas Obstrues par les métaux lourds et la cocaine ,,, car pour avoir une telle assurence face à un dirigeant africain à mon avis ...
    et les particules fines ... le cerveau n’etait Pas le même ... on oubli un peu

     

    Répondre à ce message

  • #1853213

    J’ai longtemps habité en Afrique, Lugan a raison Macron a été correctement conseillé. Quant au président Burkinabè c’est une caricature de sketch de Dieudonné, Macron s’est mis à son niveau.

    Par contre le milliard pour le métro de Ouattara le lendemain, silence dans la presse alors que là il y a vraiment un scandale !

     

    Répondre à ce message

  • #1853387

    1ière vidéo : évidemment les mainstream ne vont pas s’amuser à çà ::
    3’20" Macron : " imaginez que vous êtes une jeune femme "
    Il paraît qu’il est balèze en français, sauf pour le subjonctif.
    " imaginez que vous soyez... " NON ? si !

     

    Répondre à ce message

  • Dommage que les commentaires restent encore et toujours au ras des faits de surface, même si, à l’évidence, la surface se voit ! Mais JC Martinez a absolument raison sur l’urgence d’une vision, d’un souffle, d’un esprit de construction avec les français d’origine et les français d’Afrique. Oui, Martinez à raison sur la nécessité vitale d’une francophonie qui devienne un véritable projet d’une nation "élargie". Oui, il a raison lorsqu’il dit cette phrase fondamentale : "il faut avoir une armée digne de ce nom, avec des moyens, car on défend une civilisation en défendant sa langue".
    Depuis le début de son mandat, Macron n’est rien d’autre qu’un maganer qui croit s’adresser à ses équipes. Il n’a strictement aucune idée ni même l’envergure d’un Président, il n’est que président d’une PME. Cette PME c’est ce qu’est devenue la France "grâce" au travail de sape d’une idéologie anti France injectée depuis des années par une fausse gauche et une fausse droite dont Macron est la synthèse en costard cravate, le travail de sape ayant été bien entamé par Sarko et Hollande.

    Son échange avec les étudiants sélectionnés (!) n’est rien d’autre qu’une conférence comme en font les petits messieurs anciens patron de ceci ou cela, dans les grandes écoles qui préfabriquent les prochains technocrates qui continueront à torpiller la pays.
    Une France élargie cela inclu tous les francophones d’Afrique et d’ailleurs. Si cela ne se fait pas c’est uniquement parce que ceux qui assurent la gouvernance (car ils ne gouvernent rien) du pays comme une filiale de Washington. Point.
    Il est navrant de constater la frilosité, le doute maladif, le manque de courage des commentateurs d’aujourd’hui lorsqu’il s’agit de tous se mettre debout et au travail pour une grande idée et un grand collectif singulier car l’universalité n’est pas le mondialisme... c’est bien cela qui fait la différence entre les ravages du mondialisme anglo-américain adopté par les pleutres européistes et l’universalisme des véritables grands penseurs d’humanité. On est loin, très loin de la traîtrise des "lumières" !

     

    Répondre à ce message

    • #1853706

      Oui, l’universalité francophone est loin d’un mondialisme, mais plutôt d’un destin commun pour faire face à l’avenir. Loin d’un projet messianique avilissant, typique de la traitrise des "lumières". On peut même dire pour faire face à celui-ci. C’est le rôle de la France que d’être un phare dans le monde, son génie et son magistère historique lui impose cette fonction.
      Lorsqu’elle s’en écarte, elle le paie, ce que nous vivons tous les jours par la soumission des "élites" à un projet qui n’est pas celui de la France, ontologiquement.
      Pour cela il faut comprendre le destin de la France au travers de toute son Histoire.
      Mais voila, micron est le produit de l’adhésion à se projet destructeur, donc il ne peut pas jouer un rôle, quel qu’il soit, même en faisant le pitre au pupitre !

       
    • Vous êtes on ne peut plus incohérents et schizo.

      Vos multinationales nationales véreuses vous procurent de l’énergie, des matières premières et de la main d’oeuvre pas cher de millions d’africains qui, selon vous, seraient "incapables et fainéants", alors qu’il vous évitent des conditions de vie que vous seriez incapables de supporter.

      Vous voulez être en "chez vous", "entre vous", mais vous continuez d’affirmer que "votre langue", "votre culture" et "votre progrès" doivent s’imposer partout.

      Vous ne voyez même pas le lien entre les "missions chrétiennes", les ong occidentales et les lobbys industriels, c’est pitoyable.

      Et ce sont, en effet, vos institutions, vos temples, vos banques, votre industrie et votre armée qui contrôlent toujours ces nations et leurs peuples sur les 5 continents,

      Au cas où vous l’ignoreriez, on appelle ça la Mondialisation ou le NOM..

      Ce que dit Lugan est doublement révélateur :

      1 - Les armées euro contrôlent toujours l’intégralité du continent Africain aujourd’hui.

      2 - Si les africains "échouent" à s’autonomiser militairement, c’est précisément à cause du 1er point, et peut-être aussi par refus, par résistance (eux au moins).

      Quant à Martinez, ce "colon andalous" totalement illuminé de l’intérieur et mouillé jusqu’à la moelle (Fils d’un « militaire électricien » Wiki), avoue naturellement produire de la pourriture, les élites corrompues de France ou d’Afrique.

       
  • C’est quoi ce colon andalous ?! mdr

    Si ça c’est pas un aveux ... le mec forme et conseille les hommes les plus pourris d’Afrique et place explicitement la France en fer de lance de la mondialisation (à raison d’ailleurs).

    Il affirme que ce discours est une "erreur de jeunesse", puis qu’ils s’y sont mis à 11 pour chier ça... faut se mettre d’accords dans ta tête Jean-Claude, ou laisser ta place à un cerveau plus sain.

    Oui, total racisme de a à z.

    Mais bordel, restez chez vous entre gens "supérieurs" et fermez-la définitivement sur l’Afrique, la Corée ou le Venezuela

    Mais fini le pétrole, le gaz, l’uranium, le coton, le chocolat, le café, les bananes !

    Tous à fosse à bouffer du rat.

     

    Répondre à ce message

    • #1854014

      Si l’armée française reste chez elle ,l’Afrique deviens en moins d’un an un pays terroriste ,puissance mille ! La France est obligé d’allez en Afrique pour la prévention des risque terroristes ,et les tuer avant qu’ils n’arrivent chez nous ,et tan qu’il y aura des terroristes nous seront de plus en plus nombreux ,et sans pitié

       
    • Pfff ! , Le pipeau global BFME&RTF1France2 , c’est bien, t’as bien fait tes devoirs.

      Ben qu’elle arrête de leur vendre des armes, des pick-up, du béton, des forfaits illimités, aux terroristes, ta France, qu’elle arrête d’organiser des "révolutions arc-en-ciel" un peu partout !

      "Oh ben oui alors, la France est là-bas pour des questions humanitaires, pas du tout pour le contrôle des ressources" mdr