Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017

Macron défonce le Burkina, Deschamps Cantona : 1-0, Filoche la grosse pétoche

 

 

On va commencer par le plus important, l’homme qui siège en haut de la pyramide avec un œil dedans, Emmanuel Macron, 10 ou 12ème président de la République de France réformée. Ensuite on passera à Cantona, puis on descendra tout en bas, jusqu’à Filoche. À quoi ça sert d’avoir une hiérarchie entre les hommes si on la respecte pas ? Bon.

 

Macron était en voyage officiel au Burkina Faso, anciennement la Haute-Volta, le pays de Thomas Sankara. Dans sa hotte de Père (Noël) blanc, Mac 1er a apporté des colliers de billes, des colifichets, mais surtout la promesse de l’ouverture des archives sur la mort de Thomas Sankara, assassiné il y a un peu plus de 30 ans. Sankara, pour faire court, mais il y a le livre de ses discours chez Kontre Kulture, c’était un socialiste social, on rajoute social parce que chez nous, socialiste ne rime plus trop avec social.

S’adressant à un parterre d’étudiants dominés par le président burkinabé, à l’université de Ouagadougou, l’iMac a fait un discours assez moderne truffé de vannes. Il aime bien vanner, surtout quand il prend trop de cake, et il en a envoyé une bonne au président hôte :

 

 

Et vlam, ça n’a pas loupé, toute la presse de gauche lui est tombé sur le dos : « néocolonialisme », « néoracisme », « paternalisme » et toutes ces conneries. Comme si faire une vanne à un président africain était forcément du racisme. On se souvient tous avec émotion de la vanne supervache d’Obama sur Sarkozy à propos de l’enfant que ce dernier avait eu avec Carla Bruni...

 

 

Mais réveillez-vous les gauchos, vous avez 50 ans de retard, l’Afrique n’en est plus à « missié pa’don missié li Blanc », Tintin au Congo c’est fini, la France a encore des intérêts en Afrique, les États-Unis essayent depuis un demi-siècle de l’en chasser, les Chinois profitent de la guerre américano-française pour s’insinuer dans le grand jeu, on est dans la realpolitik, les gars, pas dans les couillonnades à la SOS Racisme. Ça n’a pas empêché le petit Enthoven de sortir sa tirade humaniste, oui, Raphaël, l’agent politico-médiatique qui essaye de monter les chrétiens contre les musulmans chez Patrick Liste Noire Cohen :

 

 

Sous la vidéo de Macron qui a fait le tour du Web, les commentaires outrés des intellectuels africains, comment est-ce possible, en 2017, Madame, je vous le demande… Hypocrites ! Des millions d’Africains abandonnent leur terre natale pour venir en Europe et en particulier en France, et après on voudrait qu’on respecte le concept d’« indépendance » ? Y a comme un hiatus. Et il faut être con comme un antiraciste pour ne pas oser critiquer ce sport africain qui consiste à rendre la France responsable de tous les maux locaux (Moloko). Quand les Chinois et les Américains auront définitivement posé leurs sales pattes sur le continent, les Africains antifrançais se souviendront du néocolonialisme des méchants Français ! Merde alors.

Les questions des étudiants burkinabés à Macron :

 

On reste dans le noir et blanc avec la dernière cantonaterie, qui part en sucette depuis qu’il ne touche plus à un ballon. En mai 2016, suite à la non sélection de Karim Benzema en équipe de France, un choix de Didier Deschamps (et de la majorité des Français, même s’ils n’ont pas leur mot à dire), Cantona avait taclé le sélectionneur national, qu’il n’a jamais pu blairer [1] :

« Une chose est sûre, Benzema et Ben Arfa sont deux des meilleurs joueurs français et ne seront pas à l’Euro. Et pour sûr, Benzema et Ben Arfa ont des origines nord-africaines. Donc le débat est ouvert… Deschamps, il a un nom très français. Peut-être qu’il est le seul en France à avoir un nom vraiment français. Personne dans sa famille n’est mélangé avec quelqu’un, vous savez. Comme les mormons en Amérique. »

JPEG - 21 ko
Croyant penser, Canto dit des bêtises

 

Résultat : poum, diffamation, procès, palais de justice de Paris ce mardi 29 novembre 2017 au matin. Pauvre Cantona, qui se perd dans les commandements de la gauche la plus bête… comme si haïr les Blancs était une preuve, la preuve absolue d’antiracisme.
Super, la transition ! Le coup de bol improbable ! Pareil que gagner 20 000 euros à un jeu de grattage alors que les gros lots ne sont pas distribués... On vient d’apprendre qu’un collectif – de gauche, ça va sans dire – avait pétitionné pour soutenir Gérard Filoche, dans la merde noire depuis qu’il a mis le feu à toutes les synagogues du XVIIe. Attendez, notre stagiaire burkinabé nous précise que « Gérard Filoche n’est pas à l’origine de la Nuit de Cristal », mais qu’il a malencontreusement appuyé sur « Entrée » sur son clavier et retweeté par mégarde un photomontage du groupe révolutionnaire Égalité & Wéconciliation, ceux qui font peur à tout le monde (sauf aux femmes).

 

JPEG - 36.7 ko
Adolf, sors de ce corps !

 

Qu’est-ce qu’il a pas fait là, le Filochard ! C’est comme s’il avait appuyé sur son siège éjectable et en même temps déclenché l’injection létale plus le courant électrique dans son corps. Ça a permis de couvrir un peu l’affaire Haziza, c’est toujours ça de gagné pour le lobi. Oui, c’est nouveau, on appelle ça une contraction.

En vérité, on va décevoir Guy Bedos et ses potes, les Pinçon-Charlot et François Ruffin, la pétition ne sert à rien puisque la punition médiatique de Gérard n’a rien à voir avec son prétendu antisémitisme : c’est le rapprochement des anticapitalismes de gauche et de droite qui dérange, l’anticapitalisme social et national traditionnel français, et qui menace plus sûrement le pouvoir profond actuel que trois vannes sur les juifs. C’est la possibilité de cimentation des faux contraires qui a été flinguée, pas ce retweet de photomontage, au demeurant pas délirant, car Attali est bien le père spirituel de Macron. Il faut savoir lire entre les lignes.

 

JPEG - 46.4 ko
Ça, par exemple, c’est n’importe quoi : Macron a battu Marine donc il est antifasciste

 

Le but ? Éradiquer le vrai socialisme national en France, celui qui fait vraiment chier le CAC 40, la Banque et les lobbies, pas le socialisme à la sauce Hollande, cette trahison pour cakes. « Pourtant, Gérard est un trotskiste », nous lance le stagiaire burkinabé, quelque peu enhardi par le buzz Macron-Kaboré.
Certes, mais un trotskiste qui a poussé sa réflexion antilibérale un peu trop loin du côté de l’antilibéralisme national !
Filoche la pétoche ne fera pas ce chemin ? Un autre le fera.

Voir aussi :

15 décembre
Un jour en France : vendredi 15 décembre 2017
Le retour de la France, le retour de Najat (et Hollande), le départ de Tex
16
14 décembre
Un jour en France : jeudi 14 décembre 2017
Le Thalys de Clint Eastwood, Marsault censuré, la ZAD crade
36
13 décembre
Un jour en France : mercredi 13 décembre 2017
Révolte anti-Ernotte, Masure déchire Haziza, Rokhaya Diallo numérisée
27
12 décembre
Un jour en France : mardi 12 décembre 2017
Terreur et chômage, Balkany et Johnny, sexe et galanterie
20
11 décembre
Un jour en France : lundi 11 décembre 2017
Les matches Mediapart/Bertin, Dupont-Aignan/Mimie Mathy, Rossignol/Ménard
38
8 décembre
Un jour en France : vendredi 8 décembre 2017
Théâtrale Shoah, les Français détestent Manuel Valls, Polytechnique sa mère
17
7 décembre
Un jour en France : jeudi 7 décembre 2017
Sus aux anti-crèches, la croix de Ploërmel, et la croix de Johnny
40
6 décembre
Un jour en France : mercredi 6 décembre 2017
Johnny, le Milieu, la came, les filles et l’alcool
45
5 décembre
Un jour en France : mardi 5 décembre 2017
Macron contre la télé publique, Mélenchon contre miss Salamé-Glucksmann, Blanquer dicte sa loi
22
4 décembre
Un jour en France : lundi 4 décembre 2017
Au fait la dette on la doit à qui ?, Aphatie la grosse balance, Massar mort pour le crack
17
1er décembre
Un jour en France : vendredi 1er décembre 2017
Porno contre féminisme, Hanouna contre JoeyStarr, Dany Machado contre le Bataclan
13
30 novembre
Un jour en France : jeudi 30 novembre 2017
France 2 romantise le Bataclan, Cantat la violence, Hugo Clément dérape et gicle
9
28 novembre
Un jour en France : mardi 28 novembre 2017
Omar Sy en promo au Bangladesh, France 2 dégraisse (ouf), Satan en Concert sur Arte
40
27 novembre
Un jour en France : lundi 27 novembre 2017
Caroline Fourest chérie, autoracisme antiblanc, Patrick Cohen sur liste noire ?
10
24 novembre
Un jour en France : vendredi 24 novembre 2017
Pierre Ménès disjoncte, Raphaël Enthoven s’excuse, Raphaël Glucksmann attaque
11
23 novembre
Un jour en France : jeudi 23 novembre 2017
Emmanuel Petit déprimé, ouvrières harcelées, Najat Belkacem insensée
10
22 novembre
Un jour en France : mercredi 22 novembre 2017
Haziza brûlé, Finkielkraut chauffé, règlements de comptes chez les sionistes
12
21 novembre
Un jour en France : mardi 21 novembre 2017
"Ferme ta gueule", "Touche à ton cul" et "Bouffe ta merde"
29
20 novembre
Un jour en France : lundi 20 novembre 2017
Bienvenue aux réfugiés de Libye !, Dieudonné bat Valls, Moix avale (Attal)
27
17 novembre
Un jour en France : vendredi 17 novembre 2017
Prune pour le PS, Joann Sfar est partout, Patrick Liste Noire Cohen battu
6
16 novembre
Un jour en France : jeudi 16 novembre 2017
Miss Artois & Marion Le Pen, Alice Zeniter pour les lycéens, et la famille Traoré
27
15 novembre
Un jour en France : mercredi 15 novembre 2017
Public fake news Sénat, métro boulot crado, Jamel accuse ses auteurs !
11
14 novembre
Un jour en France : mardi 14 novembre 2017
Le plagiaire Jamel chez Drucker, le caïd Benzema sur Canal, Cantona l’antifrançais
85
13 novembre
Un jour en France : lundi 13 novembre 2017
Plenel plénélisé, dessins interdits, Stéphane Bern catho intégriste ?
16
10 novembre
Un jour en France : vendredi 10 novembre 2017
Macron 1er chez Salman 1er, Brigitte voilée, révolte anti-islam à Clichy
22

Notes

[1] Deschamps l’avait borduré dans l’équipe de France 1996-1998.

La vraie gauche française est nationale,
lire sur Kontre Kulture

 

 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1850721
    Le 29 novembre à 19:38 par Arta
    Un jour en France : mardi 29 novembre 2017

    OUAAAHH SACRE MACRON !!
    Quand je pense que les gens prennent Trump pour un fou dangereux, j’aimerais bien savoir comment les mêmes jugent Macron, car là il a fait très fort !!

     

    Répondre à ce message

    • #1851016
      Le 30 novembre à 08:37 par dfg
      Un jour en France : mardi 29 novembre 2017

      Il s’est quand même bien débrouillé, le Macron, dans sa réponse aux revendications embrouillées de l’étudiante. L’intervention Faso l’a rendu très populaire sur la toile.

       
    • #1851452
      Le 30 novembre à 18:32 par Arta
      Un jour en France : mardi 29 novembre 2017

      Populaire ? mais dans quel sens ?
      Colonisateur ? Donneur de leçons ? P’tit merdeux ?
      En quoi ce mec est populaire ?

      En plus si les africains savaient ces préférences sexuelles, il ne remettrait plus les pieds là-ba, car en Afrique, on aime pas trop les homo...
      Comme dirait l’autre : "En Afrique, c’est pas homophobe, c’est homovore !!"

       
    • #1851910
      Le 1er décembre à 10:36 par jean m
      Un jour en France : mardi 29 novembre 2017

      Je trouve le comportement de Macron Abject.
      Cet homme n’est pas digne de sa fonction...

       
  • #1850803
    Le 29 novembre à 21:04 par Emilien Chaussure
    Un jour en France : mardi 29 novembre 2017

    On pourrait dire que Macron, en se couvrant de ridicule, ridiculise la France et les Français. Mais que nos frères burkinabés se rassurent : Macron est à la France ce que Netanyahou est à la Palestine, ce que DAESH est à l’Islam, ce que BHL est à l’intelligence, ce que DSK est à la vertu...
    Ce qui nous exonère de présenter nos excuses au peuple burkinabè : Macron n’est rien à la France.

     

    Répondre à ce message

    • #1851043
      Le 30 novembre à 09:12 par Max
      Un jour en France : mardi 29 novembre 2017

      C’est encore plus grave, de savoir que ce "rien "trône au sommet de l’état et cela pour le plus grand bénéfice du mondialisme prédateur !

       
  • #1850812
    Le 29 novembre à 21:11 par redsniper06
    Un jour en France : mardi 29 novembre 2017

    Au royaume des ténèbres ....le démon est Roi !!!...

     

    Répondre à ce message

  • #1850837
    Le 29 novembre à 21:42 par Gilles
    Un jour en France : mardi 29 novembre 2017

    Pas mal la photo Macron - Adolf. 6 millions de chômeurs pour 67 millions d´habitants en 1933. Appel à la main d´oeuvre polonaise en 1937 pour cause de plein emploi.

    En 2021, la France devrait donc appeler des chances pour la France.

    Pour ce qui est du charisme, le rapprochement est juste photographique.

     

    Répondre à ce message

  • #1850888
    Le 29 novembre à 23:17 par Dom
    Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017

    On va commencer par le plus important, l’homme qui siège en haut de la pyramide avec un œil dedans, Emmanuel Macron...



    Excellent, et le reste de l’article est dans la même veine.

     

    Répondre à ce message

  • #1851066
    Le 30 novembre à 09:54 par Tetar 1er
    Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017

    "l’iMac"

    le meilleur surnom trouvé jusqu’ici pour Macron. la synthèse parfaite !
    Je l’adopte !

     

    Répondre à ce message

  • #1851109
    Le 30 novembre à 11:02 par Karageorges
    Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017

    Souvenez vous aussi qu lendemain de l election de Macron que Filoche a ete le seul "socialiste" a accuser Hollande d avoir détruit le PS par son bilan et en sponsorisant Macron . Le seul.

     

    Répondre à ce message

  • #1851234
    Le 30 novembre à 13:36 par Rat Caille
    Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017

    Filoche la pétoche, interdit de salon du livre de Colmar ! Comme quoi même les plates excuses ne servent à rien. Il aurait pu garder son honneur en évitant de ramper comme une m***. Maintenant il saura qu’il n’y a pas de pardon en matière de shoatisme, même fictif !

     

    Répondre à ce message

  • #1851415
    Le 30 novembre à 18:09 par zouzou
    Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017

    Que ces cons lisent Le génocide voilé de T. N’Diaye et qu’ils nous lâchent les crampons...ça suffit le numéro perpétuel de victime revendicative, merde !...

     

    Répondre à ce message

  • #1851856
    Le 1er décembre à 08:51 par savoyen
    Un jour en France : mercredi 29 novembre 2017

    Sur le discours de @EmmanuelMacron à #Ouagadougou et le "paternalisme colonial", @Enthoven_R dit : "Dans une relation d‘égal à égal, il n’y a plus ni bourreaux, ni victimes" #E1Matin
    et "ni bourreaux, ni victimes" ça marche tout le temps ou... comment ça se passe ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents