Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron et la cleptocratie d’État contre la France et les Gilets jaunes

Entretien avec Xavier Moreau

Xavier Moreau répond aux questions de Pierre-Antoine Plaquevent à propos du fonctionnement de l’oligarchie de hauts fonctionnaires, de partis politiques et autres parasites qui ont pris le contrôle de l’État !

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il est bien Moreau mais pourquoi ne parle-t-il jamais de la nécessité absolue de revenir à la Proportionnelle ?

     

    • Çà changera quoi ?......
      Vous avez une République, mettons de la forme d’un triangle, à l’intérieur vous avez des pions, rouges, bleus etc.... vous les ré-agencez de manière à ce qu’ils soient en proportion soient les uns des autres.
      Mais le triangle est toujours là. Vous comprenez ou pas ?
      Le problème c’est la République (et tout ce qu’elle implique de réseaux, d’idéologies etc).
      Moi je m’étonne que dans les commentaires on en est encore à chercher des compromis ou à miser sur des réformes qui ne remettront jamais en cause le Projet (judéo-mondialiste).
      Que çà soit Le Pen ou Asselineau qui passent aux européennes çà ne changera rien à la donne, puisque les décisions ne se prennent pas à ce niveau, mais au-dessus, dans les clubs Bilderberg, Trilatérale, CFR etc... l’Agenda 21...

      Donc, si la solution ne peut pas venir des urnes, elle viendra des burnes. Soral a raison.
      Seulement il faut se hisser à cette hauteur de vue.
      Les politiques ne sont que le premier ou deuxième niveau de la pyramide.
      Mais c’est bien la pyramide qu’il faut foutre en l’air.
      Je suis le seul à avoir compris çà, ou bien je suis totalement à côté ?

      Si j’ai raison sur le constat, alors il s’agit d’être bien plus radical : d’être beaucoup plus nombreux ! Des millions et pas cent mille ! Et arrêter de courir après les échéances électorales.

      Allez voter, mais çà changera rien.

      Les Gilets jaunes réclament la démocratie, mais en même temps ils se demandent pour qui aller voter... Non congruence.

      La démocratie, c’est nous : le pouvoir de décision au Peuple. C’est dans cette radicalité là que nous sommes aujourd’hui, pour moi.

      Demandez à Francis Cousin ce qu’il pense de la proportionnelle tiens...


    • Je pense qu’il s’agit là d’une simple vidéo d’analyse, il faudrait bien plus qu’un format de 3/4 d’heure pour bien développer sur le sujet...


    • A crayon,
      C’est bien ça, détruire la pyramide.


    • C’est pas le sujet de la vidéo.


    • Osef de la proportionnelle, ça ne touche pas aux problèmes majeurs des deux premiers tours (sélection par les riche puis par leurs médias). Que les forces promues par les médias soient représentées exactement selon leur temps médiatique, ce serait leur donner vraiment tout pouvoir, je ne vois pas où est notre avancée là-dedans, à part verrouiller un peu plus le système.


  • Comme de coutume, excellente analyse de Monsieur Moreau, homme d’une clairvoyance communicative, comme Monsieur Soral.
    Merci à lui, à Monsieur Plaquevent, les Non alignés, et E&R pour la mise à disposition.


  • Merci beaucoup
    Analyse limpide et éclairante


  • Michael Gorbatschov avait l’idee geopolitique de restitution des questions territoriales de la Finland au Caucase crees par les deux guerres mondiales, Versailles, Trianon, Lausanne et bien sur Yalta. Il voyait grand. C’est la la raison pour laquelle il a ete evince du pouvoir, par ceux qui en occident anglo-americains, City of London New York et Washington, sont RESPONSABLES du DIVIDE ET IMPERA. Macron fait leur jeux bien sur. Gorbatschov s’est bien explique sur ces questions apres sa destitution. Le centre de son action visait la restitution territoriale de l’Allemagne, de la Hongrie et de la Roumanie comme centre de gravite du continent.


  • Xavier Moreau analyse très bien le système oligarchique Français et cette Europe qui fonctionne de la même façon qu’a fonctionné l’URSS en d’autres temps.


  • Tout en étant d’accord avec ce qui est dit, plusieurs questions se posent :

    - Changer la donne politique pour mettre quoi à sa place ? (on parle assez peu de corruption, est-ce lié au hauts salaires ? ou est-ce si tabou qu’on en parle pas ?)

    - Est-ce que les gilets jaunes ne défendent pas eux aussi leur position façe au déclassement ?

    Je ne suis pas convaincu que ce mouvement soit authentiquement radical, ni envers la représentation politique , ni envers le traitement du "citoyen".

    Si on donnait gain de cause à l’opposition réele, et même un pouvoir décisionnaire, le résultat de son action serait-il plus moral,juste,équitable ?
    Quand on voit ce qui alimente cette opposition réele et légitime, il est permis d’en douter.


  • N’oubliez pas d’enfiler votre gilet chaque jour !!...
    C’est bientôt plus tenable pour eux !!...


  • #2169842

    le macronisme est tout simplement un "libéral-totalitarisme", le pire du pire, et l’extrême-droite qu’ils nous promettent, qu’ils appellent de leur voeux avec leurs manipulations maçonniques, ne sera pas mieux, loin de là...


  • Merci pour cette analyse précise et profonde de ce régime en crise depuis finalement deux siècles.


  • Emmanuel Macron serait proche du burn-out selon ses proches.

    Je crains que ce ne soit tout le Système qui soit proche du burn-out comme l’analyse très bien Xavier Moreau. En tout cas si les GJ tiennent jusqu’en Mai, Macron pourrait tomber tout seul d’épuisement, ayant été mis au pouvoir par les médias sans en avoir l’étoffe ni même c’est très probable l’ambition. La balade de santé vire au cauchemar.


  • On peut se passer d’une bonne image mais pas d’un bon son, surtout si l’intervieweur fais de longs commentaires...


  • La marmitte de gave rempli de petites grenouilles ....
    L’état est financé par les banques.... C’est bien ça le problème, depuis 2gaulles.
    Les vampires sont les actionnaires des banques et des grosses boites délocalisées tous exempts d’impôts.
    Tout le monde peut se faire un bon salaire tant que, chacun produit quelque chose de valable et paye ses impôts .
    Combien de gens compétents et d’initiatives innovantes bloquées dans des cartons pour laisser les banksta n co se goinfrer devant la populace mise sur la touche ... ?
    Les taxes sont un cercle vertueux quand elles font circuler l’argent vers le bas de l’échelle sociale à condition que, l’économie locale soit favorisée pour équilibrer la balance commerciale .
    300 airbus pour le cahier des charges de l’avionneur, négociees avec le président Xi.... De quoi faire bouffer leur chapeau à certains z’intrigants .


  • Pour ma part je ne suis pas entièrement d’accord avec cette analyse.

    Macron est avant tout un ultra libéral mis en place par la haute finance et les patrons des grandes transnationales propriétaires des médias, pour servir leurs intérêts ultra-libéraux : mettre à mort les protections salariales et les aides sociales, libérer le marché pour les transnationales, raboter la souveraineté française pour l’UE en l’intégrant au Nouvel Ordre Mondial et en la préparant à la gouvernance mondiale. Tous ses supports sont du Bilderberg et donc inféodés à l’état profond américain.

    Les hauts fonctionnaires français qui vivent sur le dos des français sont tributaires des décisions de l’UE et donc de l’état profond américain. Macron n’a aucun pouvoir, ni de les choisir, ni de les virer. Fillion et Juppé bien que Bilderberg ont été liquidé par les maîtres de Macron pour lui faire la place. Les Benalla et autres ne sont que du menu fretin, des seconds couteaux que Macron peut favoriser ou remercier selon le goût du prince. Tout est écrit à l’avance par la haute finance.

    Mais oui, le système politique français est sclérosé, corrompu, gangréné par des Kleptocrates qui se refilent les places et vivent sur la bête. Stalinien pas totalement puisque quand il va rejoindre totalement le NOM il sera eugéniste. L’eugénisme que je sache, comme choix politique est d’abord le fait des nazis. Mais ne dit t’on pas que l’empire Rockefeller est d’idéologie nazie et que le complexe militaro industriel américain fut gangréné en 1945 par les nazis ramenés avec l’opération Paperclip ?!...


  • Mr Moreau présente le système soviétique comme "non réformable". Il oublie de dire que Mr Gorbatchev a ’vendu’ le système soviétique en 1989 au président Bush père, c’est-à-dire la structure mise en place par Staline et que ses successeurs n’avaient pas réussi à éliminer. Le contexte de l’opposition planétaire entre les systèmes des deux super-puissances est d’autre part absent totalement aujourd’hui de la tentative du président Macron de conserver les prébendes de la classe qui l’a mis en place, et de mettre au pas une population de gaulois rebelle au N.O.M.. Pour résumer l’opposition Ouest-Est datant de l’ère soviétique, on peut dire que le rideau de fer a été soulevé en 1989 pour faire passer la bulle financière d’Ouest en Est, afin d’inonder le marché de l’URSS de produits exportés occidentaux en commençant par le dollar américain, dont les perspectives de rentabilité à l’Ouest étaient saturées, après avoir cassé et bradé toute l’industrie soviétique. La constitution de ce rideau de fer avait eu après 1917, si l’on lit bien Anthony Sutton, et surtout son "Wall Street and the Bolshevik Revolution", comme finalité ultime, la constitution d’une bulle financière à l’Ouest, fléau d’armes planétaire qui a, grâce aux trahisons récurrentes depuis Khroutchev jusqu’à Gorbatchev et ensuite Eltsine, détruit l’URSS en causant des millions de victimes. On peut aujourd’hui s’interroger de savoir ce que deviendrait la stabilité du système financier international occidental, si l’hémorragie financière de la sortie des capitaux de la Fédération de Russie au rythme d’environ 120 milliards de dollars annuels, du fait de ’ses’ oligarques, était jugulée. Ce scénario hypothétique ne reviendrait-il pas à une nouvelle crise mondiale, comme celle de 1929, survenue après la nationalisation par Staline des concessions étrangères ?


  • Il est de train de parler de la Russie ou de la France ?? Pour moi Xavier Moreau n’a plus aucune crédibilité.
    Ce qui m’énerve c’est son double langage. Ce qu’il critique en France, il le défend lorsqu’il parle de la Russie...

     

  • Quand il parle des salaires faramineux de nos parasites, Xavier Moreau ne metionne pas les avantages exorbitants attachés à leur """fonction""" ; chauffeurs, logement de grand luxe, personnel à disposition...


Commentaires suivants