Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron, mandaté pour détruire le nationalisme français, plaide pour un nationalisme européen

Pour être honnêtes, on n’a pas lu entièrement – on a juste survolé – la tribune publiée par le Président le 4 mars 2019 et ce, pour une raison bien simple : cet hurluberlu est prêt à dire tout et son contraire pour se maintenir au pouvoir. Les hommes politiques ont toujours menti, ça fait partie de la charge, mais certains le font avec talent, ou avec cohérence. Pas lui. Mieux vaut prendre ce qui va venir pour du stand-up sous amphète.

 

Avec Macron, on est dans les montagnes russes : il dit en général le contraire de ce qu’il fait (voir les lois qui détruisent la protection sociale), et fait le contraire de ce qu’il dit. La France perd chaque jour un peu plus de sa souveraineté, et lui voudrait nous faire croire que l’inclusion dans le grand et bel ensemble européen va redonner à la France la grandeur qu’elle mérite. C’est évidemment le contraire qui va se passer, puisque c’est le contraire qui se passe : la France cède sa Défense (sa dernière souveraineté) aux USA via l’OTAN et sa direction économique à l’Allemagne via l’UE. Point barre. Après, le petit Président peut raconter ce qu’il veut, les faits sont là. Il vend la France par morceaux, en douce, en essayant d’endormir le peuple avec de belles phrases. Oui mais voilà, même ses plumes se sont taillées. Tout le monde fout le camp du palais présidentiel dont les murs suintent la fin de règne. Même si Macron va au bout de son mandat, il ne tient plus les rênes, ni à l’intérieur ni à l’extérieur. Il a provoqué un chaos social, qu’il gère par une répression féroce : cet homme est un petit fasciste mal déguisé en démocrate. Les Français sauront s’en souvenir.

Pour ce qui concerne les annonces macroniennes, qui ressemblent fortement à une annonce bidon sur Le Bon Coin, avec photo volée, texte survendu et prix imbattable, le monsieur, qui sent monter le besoin de protection et de souveraineté un peu partout, prône une « sécurité européenne » et une « préférence européenne ». Quelle hypocrisie ! L’Europe économique n’a aucune défense contre l’invasion de la machine de guerre américaine – c’est bien pour ça que les Américains ont donné un fameux coup de main à la création de l’Europe avec des hommes à eux après 1945 – et aucune défense contre la machine de guerre mondialiste (voir les invasions sorossiennes que le traité de Marrakech veut institutionnaliser). La « renaissance européenne » de cette entité poreuse et foireuse, elle repassera.

Cette espèce de sursaut faussement national, mais d’un nationalisme élevé au niveau de l’Europe des 27, soit exactement ce que désire l’ami Attali, ne sauvera pas les fesses de la social-démocratie qui a trahi les peuples un peu partout, de l’Italie à la France en passant par la Grande Allemagne, puisqu’il faut dire les choses comme elles sont. Macron veut lutter contre le « repli nationaliste », ce qui permet de botter en touche quant à la décadence mondialiste. Le nationalisme, voilà l’ennemi ! Et de nous ressortir en substance le coup du nationalisme c’est la guerre, donc la mort, le chômage et la misère, donc la mort aussi, la double mort, on peut pas faire pire mes petits Français. Or c’est bien le capitalisme financier dont il est l’un des représentants qui détruit consciencieusement les nations et leurs richesses, on le sait tous.

La solution du banquier Macron, c’est « une Conférence pour l’Europe » chargée de « proposer tous les changements nécessaires [...] sans tabou, pas même la révision des traités ». On y croit ! Trois traits de plume sur un traité auquel les Européens ne comprennent goutte et le tour est joué, exactement la méthode du « grand débat national » ni débat ni national, qui n’est qu’un monologue interminable d’un dingo perché. On ne commentera même pas la préférence européenne quand on sait que la formation du géant Siemens-Alstom a été retoquée par la Commission du même nom. Un exemple parmi d’autres que l’Europe est un leurre. La concurrence y est exacerbée entre les membres et la faiblesse politique de l’ensemble empêche de résister aux coups de boutoir chinois et américains.

Le comble, c’est quand le destructeur de la protection sociale à la française, un modèle international qui devrait inspirer tous les pays, chante les louanges d’un « bouclier social » européen... alors que les pays à forte protection sociale se font laminer par ceux qui n’en ont pas ou qui en ont moins. Les mots du Président sont une chose, le capitalisme transfrontalier en est une autre. On ne commentera évidemment pas ce gag qu’est la création d’une « Banque européenne du climat » pour financer la « transition écologique ». Quand on voit qui chez nous a été placé à ce poste, une mondialiste de choc qui fait partie de l’oligarchie, on se dit que le ver est dans le fruit et que le Mensonge n’a peur de rien.

Pour finir, Macron nous rejoue le coup de la vertu en visant les Russes qui seraient à la manœuvre derrière chaque élection, dont celle qui va venir, le 26 mai. Son « agence européenne de protection des démocraties » chargée de protéger les pays membres contre les « cyberattaques » et les « manipulations » devrait déclencher une tempête de rires : si les peuples européens votent mal, comprendre nationaliste, c’est forcément sous la pression des Russes, on a vu ça dans le grand volet sur les manipulations de l’information . La pointe finale a des relents d’arrière-cuisines du CRIF :

« Nous devons bannir d’Internet, par des règles européennes, tous les discours de haine et de violence »

Toi, c’est plutôt la pratique de la haine et de la violence, coco : tu détestes la France au point de la détruire et tu frappes violemment son peuple qui veut la défendre !

L’homme des Lobbies et des Marchés essaye de sauver la baraque, c’est de bonne guerre. Mais il lui reste quoi ? Quelques kilos de mensonges que les Français ne veulent plus avaler, même à coups de matraque, de LBD et de gaz. Oh, pas le gaz de Ruth et ses amis, mais du gaz quand même. Le Président qui n’a que la Démocratie à la bouche gaze son peuple, et ça suffit pour le disqualifier à jamais. Son quinquennat est mort avec l’œil perdu d’une innocente. Lui qui parle d’indépendance européenne serait plus crédible s’il était déjà indépendant des réseaux qui le tiennent. Justement, voici l’ordre de mobilisation anti-national de la famille royale Klarsfeld, qui nous avait déjà fait le coup en 2018. On y retrouve la moelle du discours bidon et des solutions techno de la marionnette de l’Élysée :

Un Président perdu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Exactement ce qu’Asselineau disait quand on traitait les patriotes de "nationalistes" : ce qui est inquiétant c’est le nationalisme, oui, mais européiste. Faisons l’Europe CONTRE les Chinois, les Russes, les États-Unis (hahaha), ...

     

    • ’’l’Europe CONTRE les Chinois’’ 100% d’accord mais l’Europe blanc, purifié de ... bref on se comprend....Mais bon c’est trop tard, c’est trop facho, c’est trop raciste.... direction le Brésil les enfants ;-) !!! Soros, New York et Hollywood sont contents.


    • Mais pourquoi ne révèle-t-on pas une chose assez simple : un grand et même immense et surpuissant pays EUROPEEN est en dehors de cette malheureuse "Europe" qui en constitue les pauvres marges, faites de contrées asservies à l’Oncle Picsou américain et qui doivent éponger les banqueroutes successive des fous yankees. Ce pays, c’est les Etats Unis d’Amérique ! C’est un pays européen, merde ! Pourquoi ne pas demander aux Etats Unis de se fondre dans cette "Europe" puisque nous sommes de fait tristement annexés par lui et par ses larbins canadiens, militairement et économiquement ?

      Et la Russie ? C’est aussi est un pays européen ! Pourquoi les snober ? Et la Serbie ? Et tous les pays d’amérique latine sont des pays européens ! Pourquoi le Brésil et le Venezuela ne rejoindraient pas l’Europe ? On est raciste, à la LREM ?

      Macron est mondialiste. Qu’il aille jusqu’au bout, ce pharisien jésuitique et mégalomane. Comme cela, il deviendra le "Maître du Monde", comme dans un film de Fantomas avec De Funès.. On appellera les urgences psychiatriques comme on aurait dû le faire lors du débat avec Le Pen où il a déliré et s’est pris pour Napoléon.


  • la France ??? qui est devenue la colonie de ses ex colonies
    avec à sa tête un président xénophile, russophobe et franc-maçon
    et qui en plus d’être anti nationaliste et de surcroît anti patriote
    et donc de facto anti Français ... l’Europe ??? . . .
    . . . une fumisterie sulfureuse mondialiste et maçonnique . . .

     

  • La situation de Macron est plus que confortable : élu pour 5 ans, il peut compter, grâce à l’arnaque du scrutin majoritaire à deux tours, sur une écrasante majorité, parfaitement artificielle, de députés-escrocs (voir Ferrand) et godillots . LREM est un parti hégémonique pour 5 ans . Macron peut donc faire voter n’importe quelle loi liberticide et scélérate et de ce fait il tient le pouvoir législatif : si "ses" députés regimbent, il peut les menacer de dissoudre : ils se tiennent à carreau . Il a le pouvoir exécutif, législatif , et puisqu’il fait les lois il tient aussi le pouvoir judiciaire qui ne fait que les appliquer : il tient les 3 pouvoirs qui ne sont évidemment plus séparés . C’est la dictature, cachée sous le monologue baratineur du pseudo "grand débat", avec la complicité permanente des médias-spectacle, toujours prêts à relayer un scandale-bidon (affaire Benalla, retour de l’escroc Tapie) pour faire diversion, et amuser le populo pendant qu’on lui fait les poches .

     

    • Oui bilan,
      et nanti de ce pouvoir, que fait-il pour sa campagne européenne :
      - ) NON il ne décide pas d’actions gouvernementales -dont il a la maitrise- concernant la France, pour améliorer son image dans l’électorat,
      - ) il promet des mesures concernant l’Europe, mesures dont il n’a absolument pas la maitrise, et qui donc ne seront jamais validées ni mises en oeuvre.

      Entre les actes et les promesses, bien évidemment, Micron choisit les promesses.

      Thémistoclès


  • Il est conséquent ! En bon européiste, il prêche pour sa paroisse...

     

    • @ le roitelet

      C’est surtout une stupidité de plus du petit suffisant. Un "nationalisme"d’une "nation" qui part en morceau avec des polonais et des irlandais qui tirent vers les USA, etc.

      Dans une vraie nation : les bretons et les corses ne tirent pas vers une autre puissance.


    • A André Pierre...
      l’UE tel que rêvée par ses fondateurs est une succursale des États-Unis ! Que la Pologne et l’Irlande tirent vers les USA ne change rien à l’affaire...


    • @ Le roitelet

      Ben la preuve que cela rend surtout cette "nation européenne" friable et instable.
      Il y aura toujours des nations (vraies pour le coup) qui tireront vers la dépendance américaine (Angleterre (qui essaient aussi de se rapprocher de la Chine car ils savent que l’axe de la puissance nord-américain n’est pas viable à long terme), Pologne, états baltes), d’autres qui préfèreraient se rapprocher de la Russie (Serbie) et d’autres qui gagneraient à rester plus indépendants (comme l’Allemagne ou la Grèce).

      Quand le Brexit aura réussi et que l’on s’apercevra que l’Angleterre n’aura pas connu le carnage que nos médias ont décrit, cela va créer un dangereux précédent pour le reste des pays européens, à savoir : rester dans l’ornière eurocratique ou devenir libre.


  • l’Europe : une entité géopolitique artificielle
    concept idéologique Luciférien du nouvel ordre mondial
    et des banksters maçonniques-mondialistes
    ayant comme objectif et pour finalité de manger
    la Russie ainsi que leurs richesses minières et fossiles
    naturelles ... et de coloniser celle-ci !
    Slave = Esclave dans la langue étalon mondialiste


  • Français avant d’être européen, et pire encore, européiste !

    *clin d’oeil à Le Gallou-ex FN-TVLibertés. Je les vois arriver les pseudo-nationalistes !
    Celui-ci vient de sortir "Européen d’abord : pour une préférence de civilisation".


  • Très bon article ER, de plus en plus en phase avec l’analyse de l’UPR sur l’Europe et moins avec celle de Marine.


  • Restons français avec nos particularités.
    Ça sent le cacator ce que dit Macron au sujet du "tous alignés"..
    Macron ne comprend pas..être mondialiste et anti-français- indigènes-gaulois c’est facile pour lui : gratuite à vie et..,."pognon de dingue", logements, essence, voitures sans amendes ni controles, chauffeurs, bouffe, impôts, ministres et députés rantanplan comme feu Montebourg, Valls, Cahuzac, Cacastaner, une police a la Benalla Crase qui vient taper pendant ses jours de conges (evidemment avec tous les millions verses par la mafia)....tout a l’oeil ! Pendant que les Hulot-Hidalgo nous volent nos droits et nos voitures, s’attaquent a nos outils, a nos moyens pour travailler, circuler, manifester nos opinions !
    Les GJ NE LACHERONT RIEN, NOTRE DEBAT C’est EN FRANCE
    DANS LA RUE, EN OCCUPANT LES RONDS-PONTS, ET LES URNES !
    MACRON T’ES SANS CONVICTIONS ? T’ES SOURD ?
    LES GJ VONT TE MONTRER CE QUE CA SIGNIFIE D’EN AVOIR GROS EN ETANT DES FRANCAIS AVEC FAMILLES, ENFANTS ET TA REPRESSION !
    Arrive le Printemps des GJ et tu vas sortir de ton ignorance !
    ARYA


  • Il rétrécit considérablement au lavage (il est devenu tellement petit qu’on dirait qu’il est loin). Nous étions habitués à voir la ’’montagne républicaine’’(régime caoutchouc toutes mains) accoucher régulièrement de souris ; nous voilà en présence d’une souris qui clame son intention d’accoucher d’une montagne. Même pas peur de se déchirer le fion. Il fait penser à un cuisinier monomaniaque mais impérieux qui veut absolument fourguer sa ragougnasse réchauffée à l’infini. Beurk.. ! Dictateur mégalomaniaque autiste, hémiplégique et brutal, qui se comporte comme s’il réussissait, a déjà du sang de ses concitoyens sur les mains. MENE MENE TEKEL OU PARSI...


  • Macron semble être un excellent candidat pour devenir la "petite corne" dans la Bible, celle qui fera tomber toutes les autres... Je l’ai senti dès que je l’ai vu en 2016 dans la fameuse émission du Supplément de Canal+. Sans parler de son discours flippant devant la pyramide du Louvre (oeil rouge, l’hymne européen, bras levés en équerre maçonnique, et les danseuses du concert en son honneur arborant des masques de démons...).

    Je ne plaisante pas les gars, Macron un très bon candidat pour devenir le futur l’Antéchrist de l’UE, ce n’est nis Soral, ni Hillard, ni Hindi qui me contrediront sur cela.
    Si les peuples européens ne parviennent pas à arrêter son ascension maintenant ils vont morfler ! Ce type est un sociopathe, un pervers narcissique top niveau.

     

  • Cela fait des années que j’utilise cette adage :
    "On ne vend pas sa canne à pêche pour acheter du poisson !"
    Cela fait 30 ans que c’est le cas


  • COMPRENDRE LE VAMPIRE

    Qu’est-ce qu’un vampire ? La légende de Dracula, le mythe des vampires n’évoque pas des créatures ayant existé ou existantes quelque part. Ces créatures symbolise un profil de personnes spécifiques par trop présentes dans le monde politique et du business.

    Un petit enfant perdu dans une rue, pleure. Il réclame sa maman. Une personne normale est d’emblée frappée par cette scène. Prise de sollicitude et d’un sentiment de responsabilité envers ce petit, elle va le consoler, tenter de retrouver sa maman.

    La même scène : quelqu’un aperçoit cet enfant égaré : il pleure. Ce quelqu’un réalise bien que l’enfant a besoin d’ aide mais en son cœur, il ne ressent absolument rien : aucun sentiment de compassion ou de sympathie ou de responsabilité vis-à-vis du petit qui pleure. Rien. Il ne se passe absolument rien au niveau de ses émotions.

    Comme une trouée dans son cœur : elle le laisse totalement indifférent à la vision des malheur et chagrin du petit.

    Ce type particulier de personne, « d’individu » est un psychopathe.

    Ces « psychopathes » sont absolument incapables et imperméables à une situation suscitant normalement une identification ou projection à ce que ressent une autre personne, et ce, quel que soit la gravité des circonstances.

    Environ 4% de la population correspond à ce portrait psychique : énorme soit 4 « psychopathes » sur 100 personnes en capacités compassionnelles.

    Ces « psychopathes » sont décrits dans la mythologie populaire comme « vampires »

    Pourquoi avons-nous eu besoin de créer un tel mythe ?

    Phénomène tellement étrange, tellement incompréhensible pour un individu « normal » qu’il ne peut s’expliquer, se rapporter qu’au travers d’une parabole ou d’un mythe, car la fonction d’un mythe est d’expliquer quelque chose, impossible à décrire avec des mots, raison pour laquelle la spiritualité est truffé de mythes, de paraboles. La Conscience, son état ; sa dynamique ne peuvent se traduire avec des mots.

    suite si validation.

     

    • Marta Stout, une psychiatre américaine a beaucoup travaillé avec les victimes de psychopathes. En résumé, elle dit la chose suivante :

      Imaginez, si vous le pouvez, de n’éprouver aucun sentiment de culpabilité, aucun sentiment de remords ; quoi que vous fassiez, aucun souci des autres qui ne vous empêchent d’agir, vraiment rien, aucun souci dans ce que vous faites, non seulement aux gens que vous ne connaissez pas, mais même aux amis, aux membres de votre propre famille, vos parents, vos enfants.

      Imaginez que vous n’ayez jamais de votre existence, éprouvé de honte, jamais engrammer le concept de responsabilité, complètement inconnu de vous. D’ailleurs, vous ne comprenez pas pourquoi les autres en acceptent des responsabilités  : de pauvres imbéciles !

      Ajouter à cet étrange fantasme, la faculté de cacher aux autres que votre psychologie est radicalement différente de la leur, celle où tout le monde pense qu’éprouver de l’empathie, de l’affection, de la tendresse voire l’humour soit une chose universelle chez les humains.

      Ainsi donc, vous pouvez dissimuler votre état sans problème. Dissimuler le fait que vous êtes dépourvu d’affection pour les autres sans aucun effort ! Vous n’êtes retenu dans aucun de vos désirs par la culpabilité ou par la honte : personne ne soupçonne votre état, vous n’avez pas de cœur, pas d’émotion et dans vos veines assez d’eau glacée qui coule.

      Tout ceci est tellement « bizarre » pour les gens, tellement en dehors de leurs expériences personnelles qu’ils ne parviennent même pas à soupçonner votre état. Autrement dit, vous avez une liberté totale de faire exactement ce qu’il vous plaît sans aucun remord et tout ça d’une manière invisible pour tout le monde. Vous pouvez faire n’importe quoi et ce, pendant que votre étrange avantage sur la majorité des gens ne sera très probablement jamais découvert.

      Comment allez-vous désormais vivre votre vie ? Qu’est ce que vous allez faire de votre énorme avantage « secret », de votre handicap : absence d’empathie pour les autres. Si aucune force ne vous retient, vous pouvez faire n’importe quoi, commettre n’importe quel crime.

      État complètement « FOU » effrayant ! Et pourtant, état réel chez environ 4% de la population.

      Les 4 % d’« individus psychopathes » pèsent sur nos relations de travail, nos comptes bancaires, sur notre confiance en nous, notre paix et même notre survie.

      commentaire à suivre (pas le comportement ... :)


    • suite de mon commentaire fin.

      Un psychopathe, pas nécessairement un type avec un look bizarre qui égorge les gens dans un coin de rue, la nuit ! D’ailleurs, les psychopathes criminels sont surtout des psychopathes ratés parce que très peu doués.

      Le demeurant d’entre eux (& elles) est constitué de personnes tout à fait intégrés dans la société comme des, des professeurs, des managers, des juristes, etc …

      Les « psychopathes » sont des humains à tous égards sauf qu’il existe une béance, un hiatus, une défaillance dans leur psyché, et donc … leur âme.

      Déficit incompensable d’où leur impossibilité de comprendre l’empathie ou l’affection ressentie par les autres.

      Voilà pourquoi et comment ce mythe des vampires illustre ce type de personne.

      Les vampires sont des prédateurs. Ils se nourrissent des humains. Ils ne peuvent boire que leur sang. Ils ne peuvent donc pas manger une nourriture normale. Cela signifie que les psychopathes sont incapables de « gagner leur pain » d’une manière autonome car ce sont des prédateurs. Ils vivent sur le dos des gens.

      Professionnellement, des gens médiocres. Ils arrivent à occuper des postes importants à force d’ imposture, de coup de coude à force de marcher sur les autres.

      Les vampires vivent la nuit à savoir dans le mensonge. Le jour, symbole de la vérité, de la clarté. La nuit symbolise les ténèbres, le chaos, le mensonge. Il meurt au contact de la lumière. Il meure donc au contact de la vérité. Ils ne peuvent pas survivre dans le réel, raison pour laquelle, autour d’eux, ils génèrent constamment des histoires et des mensonges pour manipuler les gens.

      Ils n’ont pas de reflet dans un miroir car leur véritable « être » est dissimulé. Nous ne pouvons percevoir ce qu’ils sont réellement. Ils sont riches. Ils attirent le matériel vers eux parce que sans scrupules, et donc, facilités à grimper la hiérarchie dans la société, gagner de l’argent. iIs sont capables de voler dans les airs, signifiant ainsi qu’ils ne sont pas attachés à quelque chose puisqu’affectivement, ils ne ressentent rien. ils ne sont pas attachés affectivement.

      Les vampires détestent les gousses d’ail parce qu’ils ne sentent pas mauvais de la bouche : leurs paroles sont tellement attirantes car très séducteurs.

      Comment les éliminer ?

      Planter une « † » dans leur CŒUR = y faire entrer de l’amour dans leur cœur.


  • #2154959

    De quel droit ces gens là donnent ils des consignes de vote, et qui a rédigé le texte de la famille royale ?
    - la concordance des temps, ou un truc comme ça, Merde ! Un rideau de fer « qui avait séparé », aurais-je écrit ;
    - un conflit est toujours antagoniste. Comme un tollé est toujours général.
    Autrement, un régime d’extrême-droite n’a jamais rendu son Peuple heureux ? Ça dépend. Prenons le cas d’Israêl, même si les barbelés sont remplacés en partie par des murs...
    Bref, je ne sais pas pour qui je voterai mais je sais pour qui je ne voterai pas !


  • la lettre à la fin ... j’ai cru à une blague tellement c’est énorme !

    Comment un uluberlu comme ce fils là a-t-il pu être reçu au barreau de New York ? c’est depuis le début un mystère pour moi, il doit y avoir anguille sous roche.. à l’entendre c’est quand même pas une lumière et il se garde bien d’aller travailler là bas..


  • Le nationalisme européen de ...l’oligarchie mondiale.

    Variante européenne du National Sionisme,
    le visage multiforme de l’Empire se développe.
    Les loges aux rites secrets,et les kabbalistes,
    spécialistes du mensonge ,de l’infiltration ,et
    des coups tordus ,sont en pleine activité
    en liaison avec les médias publics et privés .
    L’inquiétude rend fou et dangereux un pouvoir
    de plus en plus totalitaire .
    Le conflit fondamental qui se déroule ,ne se
    réglera pas dans les urnes .Les enjeux pour
    l’oligarchie et ses domestiques grassement payés
    sont cruciaux .La classe politique française dans
    son ensemble ,tenue par l’argent ,a déjà choisi
    son camp .


  • Simplement pour féliciter le(s) rédacteur(s) de cet excellent article, tant pour la forme que pour le fond - dans la forme notamment, il comporte cette agressivité et cette ironie de bon aloi, qui sont indispensables lorsqu’on s’adresse à des individus de mauvaise foi et imbus d’eux-mêmes - des outrecuidants, comme disait l’autre...

    Puissent donc les Français être nombreux à fréquenter votre site et à se forger une âme combattante (car n’oublions pas non plus que le courage moral est la condition de notre redressement).

    Bien à vous


  • Quel que soit le président élu, il est là pour poursuivre et consolider la construction européenne ; c’est même là le secret de la survie politique de Macron : GJ ou pas GJ, scandale ou pas scandale, il restera en poste et sera même réélu tant qu’il sera crédible en tant que « sauveur » de l’UE et de l’euro...


  • Vous n’allez pas vous y mettre aussi. Macron n’est pas fasciste. Macron est la quintessence de l’anti-fascisme révolutionnaire, du libéralisme-autoritaire, de la tyrannie maçonnique et de l’esprit satanique. Il faut arrêter avec les mots galvaudés, l’inexactitude ne paie pas et ne montre pas le réel, cela ne nous sert pas. La novlangue républicaine sert le système.

    Et je rajouterai qu’il n’existe pas de nationalisme européen, puisqu’il n’existe pas de nation européenne, il est donc européiste et euro-fédéraliste mais certainement pas nationaliste européen.

     

  • aux armes citoyens.....


  • Macron est pour une Europe Nationaliste ???
    alors qu’il est président d’un pays miné et divisé
    par le communautarisme ethno religieux
    ou même le régionalisme réclame ses droits
    et le retour à la langue maternelle (Corse, Breton, Alsacien, Basque, Occitan, Provençal, Flamand ... etc ... etc) quand ce n’est pas carrément des langues exogènes et invasives avec leur us et coutumes ainsi que leur religion qui sont en terrain conquis et qui imposent et dictent leurs lois sur le territoire dit National qu’est en apparence la France ... alors une Europe ??? construite sur les ruines de la France ! quelle utopie Macronienne diabolique et pourquoi pas alors rebaptisée la France en la nommant Macronie !


  • Macron essaie de tirer son épingle du jeu et il y arrivera. Les Français vont le suivre tels les moutons de Panurge.
    Mais je doute qu’il puisse tenir physiquement, il montre des signes de "fatigue excessive".
    Il devrait plutôt se préoccuper de santé et de celle de Brijou qui est de plus squelettique (pourtant elle revient cher aux contribuables) plutôt que de nous "entuber" avec l’Europe.


  • J’avoue ne pas comprendre....En quoi plaide t’elle pour un nationaliste européen ? Macronella n’a nullement l’intention de freiner l’immigration en provenance d’Afrique, en plus elle a clairement dit son affection pour le métissage et tous les courts-circuits génétiques qui s’en suivent . Du nationalisme européen ? Non je ne vois pas...

     

  • « il dit en général le contraire de ce qu’il fait (voir les lois qui détruisent la protection sociale), et fait le contraire de ce qu’il dit. »

    Pour décoder Macron, il convient de lire dans son inconscient. Ce qu’il ne dit pas mais suggère. Ainsi pour les « Gilets jaunes » : Emmanuel Macron espère « une décrue » du mouvement dans les prochaines semaines, après interpellation des Maires de la Gironde.

    Que dit-il en fait ? En réalité, il encourage par ses provocations subtiles, ses petits mots, à la continuation du mouvement que son inconscient mais surtout sa perversité lui suggère. Il veut que ça se propage parce que ce mouvement lui donne les forces nécessaires, le dope pour poursuivre sa politique de mise en dictature totale par l’intimidation, des coups bas, dla distillation d’une terreur soft, d’un cadenassage des médias et mise au ban des stars populaire (Sébastin, Bigard), de l’isolement de la France en interne, d’un attentisme autour de sa personne, de ses prises de paroles floues, de toutes ses affaires.

    Ainsi, les coups de matraque par un policier sur le député Loïc Prud’homme alors qu’il quittait une manifestation lors de l’acte XVI des Gilets jaunes à Bordeaux, n’est-il pas un avertissement pour tous les députés y compris de LREM ?

    Par petites touches, de semaine en semaine, il fait du looping ou slalome : il le sait que tout est bidon. Il agit en VRP vendant des contrats d’assurances nuls, sans valeur sur le marché, vides. Pendant que son comportement, sa non-politique est scrutée, nous ne regardons pas ailleurs.

    En fait, il n’essaie aucunement de sauver la baraque puisqu’il sabote intentionnellement en fait sa fonction. Il a cadenassé la France et ses institutions car le gouvernement mondial en loucedé avance à grands pas, mais dans les coulisses comme toujours et par la politique du fait accompli.

    Le mouvement des Gilets Jaunes occupent ainsi intentionnellement tous les esprits, l’actualité, les médias.

    Ainsi, leur plan mondial pour un Gouvernement fait son chemin ....par un Agenda dont ils conservent le secret en petit nombre.



  • « ...cet homme est un petit fasciste... »




    Je ne sais si le qualificatif de « petit » sert l’aspect péjoratif et totalitariste du fascisme car pour ce qui concerne l’idéal collectif et national, la girouette de l’Élysée est aux abonnés absents...


  • il n’y a pas plus de France qu’il n’y a d’Europe
    la France comme l’Europe Occidentale
    sont vouées à crever la gueule ouverte et à disparaitre...
    point barre ... Mr Macron le président marron !


  • Donc, si l’on comprend bien, le nationalisme trouve un accueil favorable à condition que cela concerne une ’’nation’’ qui n’existe pas.(et probablement jamais pour le siècle à venir...) Qu’est-ce que cet olibrius peut bien avoir comme exigences pour la définition de ce concept ? C’est vraiment le président Bonux, mais sans le cadeau...il lave plus blanc mais seulement le linge des autres. C’est peut-être pour ça que ça se met à puer de plus en plus...Qui va lui faire comprendre qu’on n’enfile pas son slip par la tête ?


  • Nous aurons eu ’’flambeur’’ puis ’’flamby’’, voilà ’’flambard’’. Ce qu’ils défendent depuis 15 ans est tellement foireux que personne n’est capable d’en venir à bout. Le premier trahissait les référendums, le second promotionnait les pervers de tous poils, celui-là en est au point d’éborgner et d’estropier ses victimes. Les trois ont accéléré le Grand Remplacement (pour continuer à se goinfrer, il faut changer de population, pas de régime). Pour perdurer malgré la révolte, reste à tirer purement et simplement sur la foule, puis la guerre civile, enfin, le massacre international de masse. Pour cela il faut se fabriquer des ennemis qui, in fine, débarrasseront le régime de qui a été épargné lors des deux premières confrontations.


Commentaires suivants