Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mais qui est responsable du flop du rassemblement contre l’Antisémitisme ?

 

 

D’après les personnalités qui comptent et les êtres supérieurs, en premier lieu, les responsables, c’est nous, la bande des vauriens d’E&R. On confesse qu’on n’a pas perdu notre soirée du 19 février à se mêler aux victimes de la psychose crifienne ou licrative. Ensuite il y a les Gilets jaunes, qui ont été agonis d’insultes pendant trois mois, et plus récemment taxés de « nazis ». Forcément, ça fâche un peu. Puis les Français qui en ont marre de la fake news permanente sur la montée – inexorable depuis 30 ans – de l’Antisémitisme, ce sommet annapurnesque jamais atteint mais dont on nous sabbat les oreilles.

 

Car si l’antisémitisme est interdit, et bientôt l’antisionisme, et probablement un jour l’antibibisme (le fait de critiquer l’assassin raciste Netanyahou), l’humour, lui, est encore possible en France. Difficilement, d’accord, mais il est vivace, surtout sous les radars. Sur les réseaux sociaux, ça déconne à pleins tubes non contre « les juifs », mais contre le CRIF, la LICRA et leurs obligés, c’est-à-dire toute la classe politique et la valetaille médiatique. Ça fait du monde et en même temps pas grand-monde : les Gilets jaunes, c’est mille fois ça. Donc sachons raison garder et raisonner avec poids et mesures. N’est-ce pas, Caro...

 

 

La chaîne Sputnik, que ça titille de se faire interdire, a osé un article sur les marches contre l’antisémitisme qui rassemblaient « dix fois plus de monde » sous Mitterrand. C’est vrai. À l’époque, l’arnaque SOS Racisme drivée par le socialo-sioniste Dray avait retourné pas mal de têtes, surtout chez les jeunes. Forcément : un jeune, ça pense avec ses émotions, ses ovaires ou ses glandes, donc c’est 100% manipulable. Ensuite, quand ça grandit, ça regrette son manque de discernement et ça change de bord. Si ça reste socialiste tendance SOS Racisme, c’est que c’est très limité mentalement. C’est alors un signe de dégénérescence précoce.

Bref, depuis la manif pour Ilan Halimi le 26 février 2006 (33 000 personnes à Paris selon les flics, 200 000 selon les organisateurs), pour les victimes de Merah (si c’est bien lui le tueur des 7 victimes, soldats et enfants compris) le 25 mars 2012 (5 000 personnes à Paris selon les organisateurs), pour Mireille Knoll le 28 mars 2018 (« des milliers de personnes » selon la presse, là on a visiblement arrêté de compter) ou Sarah Halimi le 9 avril 2017 (quelques centaines de personnes dans le quartier de Belleville à Paris), on peut compter les manifestants contre l’antisémitisme (on va écrire l’A, c’est plus court) sur les doigts de la main.
On constate que le soutien non pas aux victimes mais aux associations communautaires maigrit d’année en année. Dans 5 ans, à ce rythme, il n’y aura plus que Kalifat, Valls et Haziza. Même le président de la République ne fera plus le déplacement.

 

L’accusation d’antisémitisme est un fouet

La « lutte contre l’A », plus personne n’y croit. Cela ne signifie pas que les Français seraient tous devenus antisémites, mais ils ont bien compris que ce fouet avait quelque chose de douteux. On les fouette avec l’A, et ils ne réagissent plus. C’est comme ces esclaves noirs qui ne sentaient plus le fouet du Blanc, en Amérique, ce pays raciste jusqu’aux années 60. Ensuite, quand il a fallu intégrer des niggers dans l’infanterie US au Viêt Nam (à partir de 1965), on a révisé un peu son racisme en haut lieu, n’est-ce pas Johnson. Johnson n’était pas raciste, c’était un démocrate, il était séparatiste comme tous les Américains mais il avait encore plus besoin de chair à canon qu’il n’était séparatiste. La vertu a souvent une motivation pas très propre.

 

JPEG - 141 ko
Plan serré sur la place de la République

 

Ne nous écartons pas du sujet : les plans serrés de la fameuse soirée contre l’A sont à l’exact inverse des tentatives frauduleuses de minimiser la mobilisation immense du peuple de France en 2013 contre le mariage gay. Une vraie connerie, ce mariage gay : quelques milliers de mariages par an (7 000), tout au plus, – et maintenant le nombre de PACS homos a dépassé le nombre de mariages, qui décline fortement (6 000 contre 4 000) ! – mais un soulèvement catholique massif bien comme il faut, qui a fait trembler Hollande et sa clique d’apprentis sorciers sociétaux, les Peillon, les Taubira, les Belkacem…, ces ingénieurs sociaux antifrançais qui voulaient placer de la dynamite sous les pieds du pont de la Civilisation. Détruire la famille, le couple, le père, les enfants, l’école, promouvoir le mélange des genres, la pornographie, l’homosexualité au nom de leur progressisme satanique tout droit sorti des délires des grands maîtres de loges. Certes, on a perdu une bataille, puisque la PMA et la GPA sont quasiment effectives, mais on n’a pas dit notre dernier mot. On va pas laisser l’Amour se faire flinguer par cette Haine sinueuse, vicieuse, perverse.

Aujourd’hui, la haine envers les Gilets jaunes, les Français en lutte, veut se faire passer pour la vertu. Comment penser une seconde que les Gilets jaunes et la majorité de Français qui les soutiennent – près des deux tiers de la population en âge de penser –, comment penser une seconde que ces Français, couverts de crachats oligarchiques depuis trois mois et 14 Actes, vont aller ensuite soutenir les officines de la dominance ? Sans déconner, Kalifat et compagnie, vous avez pensé à ça ? Si vous vouliez un soutien populaire, il fallait soutenir les Gilets jaunes. Et alors là, vous auriez eu l’union sacrée, celle que vous appelez de vos vœux. Sauf que là on est en plein rêve. Il n’y a que Rantanplan qui y croit.

 

 

Tirer dans la gueule des gens, des retraités et des jeunes filles, ça ne pardonne pas. Cartonner un mec un peu chaud quand on est flic sous Castaner, c’est de bonne guerre pourrait-on dire. Mais tirer dans la gueule d’une jeune fille ? Celui qui a fait ça, s’il se reconnaît, ne doit pas dormir tranquille. Mais pour nous, c’est la chaîne Castaner-Philippe-Macron qui a appuyé sur la détente. Et aujourd’hui, ces valets vont se prosterner chez leurs supérieurs hiérarchiques qui leur commandent de réprimer encore plus non pas l’A, dont l’éradication ne les intéresse pas – et pour cause, c’est leur fond de commerce – mais les Français insoumis. Et par insoumis on ne parle pas forcément des troupes de Mélenchon, même si récemment, ils ont montré un courage certain contre les donneurs d’ordres !
Big up à Lancelin et Guénolé qui, en résistant passivement à la Gandhi contre le carpet bombing antisémitique, ont passé un sale quart d’heure dans leur tranchée.

 

 

La France, c’est Paris avec du poil autour, disent les langues de vipère. C’est faux, mais souvent Paris donne le la : place de la République, ce sont surtout les mesures de sécurité qui ont créé cet effet de compression de la foule. En province, l’effet compactage n’a pas joué, les élites nationales et leur garde privée n’étant pas là. Du coup, ça a donné ça, par exemple à Nice et à Mâcon :

 

« “Quel spectacle lamentable”. Mardi soir, de nombreux Mâconnais ont été choqués lors du rassemblement contre l’antisémitisme, qui a réuni près de 200 personnes. Cet appel à l’union a tourné au fiasco. Entre petites piques et discours récupérateur, la politique a pris le pas sur l’enjeu essentiel de ce rassemblement : la lutte contre l’antisémitisme. » (Source : Le Journal de Saône-et-loire)

C’est bien ce qu’on essaye d’expliquer : la lutte contre l’antisémitisme n’est qu’un prétexte, un levier de pouvoir. Peu importe que les Français suivent ou pas du moment que le gouvernement et les médias obéissent ! Enfin, pour l’instant...

 

 

Bref, comme dirait Kheiron, les Français ne sont pas tombés dans le panneau du rassemblement contre l’A appelé par 14 partis (croupions) et c’est très bien.

 

JPEG - 70.4 ko
Le flop du rassemblement contre l’antisémitisme c’est la faute au réchauffement

 

Le 19 février au soir, comme il faisait beau pour la saison (on est en hiver mais ces salopards de Gilets jaunes ont déréglé le climat en faisant monter la température), certains sont sortis profiter de ce printemps précoce pour boire un coup en terrasse, se balader le long des rives d’un fleuve ou regarder OL/Barcelone avec Aulas et malheureusement Valls dans la tribune officielle : c’est quand même, merde, l’homme le plus détesté de France. En ce qui concerne Kev Adams, on va appeler CopyComic pour savoir si lui aussi a pompé des sketches, pas question de laisser Gad tout seul dans la mouise de l’impopularité.

 

JPEG - 71.9 ko
La tribune impopulaire de l’Olympique lyonnais

 

 

Le Premier ministre des années de sang revient dans la course à la faveur de l’affaiblissement du jeune Macron. Là encore, c’est de bonne guerre : la politique est le châtiment de toute faiblesse (cherchez pas, c’est de nous). C’est dur, mais c’est la loi du genre. Quand les Gilets jaunes ont montré leur force, le gouvernement aux ordres du CRIF a montré les crocs et a pété quelques têtes. Mais les GJ ont la tête dure, on dirait des Bretons : ils ont récidivé, et le gouvernement a tapé dans le vide.

Pour ceux qui se sont déjà battus, dans la rue ou sur un stade de foot – car là ça chicore plus encore que sur un ring –, il n’y a rien de pire que de cogner sur quelqu’un qui ne sent rien, qui n’a pas mal ou qui fait semblant de ne pas avoir mal : ça fout les jetons. On sent que ça va être notre tour de morfler. Le gouvernement, qui a perdu tout crédit, a beau cogner sur les Français sur ordre des puissances plus très occultes, rien n’y fait : la masse compacte que forme la Bête immonde ne sent plus les coups. C’est pas bon signe pour les esclavagistes !

Bonus rigolo

En guise de réconciliation nationale, nous vous offrons le soutien à la lutte contre l’A le plus drôle de ce rassemblement pas très rassembleur. Il émane du violoniste Renaud Capuçon, monsieur Laurence Ferrari à la ville. À ce niveau de bisounourserie, c’est de l’art, aurait dit Dieudonné.

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bon match de l’OL qui a attiré beaucoup de monde !!
    Gâché par la présence d’une mouche à m...de dans la tribune du président !!
    Le bon sens des français remet les choses à leurs justes valeurs et la priorité des priorités est de reprendre les commandes de l’équipe FRANCE et de la réinstaller à sa véritable place dans le concert des NATIONS !!!

     

  • Merci E&R pour ce moment . La lecture de cet article fut un grand plaisir. A ce niveau, ce n’est plus du journalisme, c’est de l’art.
    ps : promis , juré, demain j’envoie un petit chèque.


  • Je suis impardonnable, de n’avoir pas assisté à cette marche contre un "fléau" en augmentation soudaine de 74 %. J’étais bien décidé à y participer, avec mon t-shirt sérigraphié : "Je suis Finky" Mais alors que je regardais une émission diffusée par BFM TV, sur ce sujet, précisément, je me suis lamentablement endormi. Désolé hein, ce sera pour la prochaine édition. D’ici, là espérons que le mal ne s’aggrave pas trop...

     

    • Ben oui, y’en a tellement, des attentats, que quand un type est insulté, entre ses deux gardes du corps et à vingt mètres de la police, ça fait bondir les statistiques de plus 74 %. Il a été violemment conspué - ce qui en soi est ignoble - comme sioniste. Mais, mais, mais, mais... Les statistiques... C’est important, les statistiques. Il y a eu 700 Français assassinés en 2018, mais ce n’est pas parce qu’ils étaient français... Rien à voir... Ils étaient au mauvais moment au mauvais endroit, par exemple près de leur voiture qu’un brave type, venu d’ailleurs et muni d’une lame, s’apprêtait à leur emprunter pour la soirée. C’est comme les dizaines d’églises profanées : rien à foutre ! Vous êtes complètement ringard : un homme des médias, un de ces moralistes académiciens qui ne vaut pas La Bruyère, s’est pointé avec ses gardes du corps parmi les Gilets jaunes. Il en a autant le droit que vous d’aller vous balader en slip dans le centre-ville de Bamako, avec autour du cou une pancarte : j’emmerde l’Afrique, et le Mali mérite notre haine. Essayez. Vous verrez que les Maliens, les Ghanéens, les Ivoiriens vont tous se mobiliser pour votre liberté d’expression. Et ça marche encore mieux en Israël, car les juifs ont beaucoup d’humour, c’est connu.


    • 74% de + qu’en 2017 mais 50% de moins qu’en 2015...


    • 74% d’augmentation ! J’aimerai bien avoir les nombres exacts d’actes racistes par catégories et "ethnies" (injures, agressions, vandalisme, dégradations, profanation, homicides) sur les 10 dernières années.
      74% d’augmentation ça ne me parle pas !
      2018 = 1 schtroumpf agressé. 2019 = 2 schtroumpfs agressés. Soit + 100% d’augmentation ! 2 fois plus ! Les schtroumpfs sont en danger ?... .. Ou sont-ils heureusement peu victimes ?


    • 74% ?

      Voilà comment sont calculés les 74% !(Source Le Figaro qui n’est pas vraiment antisémite)

      2017 : 311 propos antisémites
      2018 : 541 propos antisémites
      Soit 230 "propos" de plus que l’an dernier. (Sur 66 millions d’habitants.)

      Pour obtenir le pourcentage on divise 230 par 311 et on multiple par 100.
      Mais bon 74% c’est plus impressionnant que 230 quand même merde !

      http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...


    • Dans mon message plus haut « #2149267par Max69 »,

      J’ai oublié de préciser que les statistiques ethniques ou religieuses étant interdites en France le nombre d’ "actes “antisémites” est fourni au ministère de l’intérieur par... LE CRIF. Mais oui !!!

      C’est donc sur ces chiffres "CRIFÉS" que se base le ministère de l’intérieur pour établir ses calculs de pourcentage dont les fameux 74%.


  • Dans la vie il y a des priorités, et moi Jeudi j’avais piscine... c’est trop bête !

     

  • La mayonnaise ne prend pas, l’effet escompté ne porte pas ses fruits, quelle surprise ! La plupart des Français n’aspirent pas à porter sur les épaules ces anecdotes et autres faits divers, il semble y avoir d’autres priorités, avant-garde ou non. Une montagne d’un caillou quand il n’y a que quelques grains de sable à peine. Dans cent ans peut-être aussi encore.


  • Un peu de répit pour les forces de l’ordre...à samedi les loulous...


  • Valls, Kev adams Majda, aulas, olympique lyonnais. ...
    Ça va bien ensemble tout ça, puissant mais impopulaire.


  • À force de crier au loup.
    J’invite chacun à se livrer à cette petite réflexion personnelle.
    J’ai 56 ans désormais. Pendant toutes ces années j’ai rencontré, côtoyé et connu beaucoup de personnes en France. De toutes origines, de toutes ethnies, de toutes religions, athées, homo, hétéro, femmes, hommes etc. Je n’ai jamais rencontré un véritable antisémite, quelqu’un qui aurait la haine des juifs parce qu’ils sont juifs. Quelqu’un qui voudrait les chasser ou les anéantir parce qu’ils sont juifs. En revanche, j’ai plusieurs fois été confronté à quelques personnes qui avaient la haine des "arabes" (en incluant par la même occasion les turcs ou les iraniens) en fait la haine du musulman, et quelques uns aussi ayant la haine des noirs. La nature humaine étant ce qu’ elle est, il y aura malheureusement dans nos sociétés toujours quelques racistes, comme il y aura toujours quelques tueurs, violeurs, voleurs, escrocs etc... Mais nos lois, nos règlements, notre éducation, notre morale sont foncièrement,
    pour la majorité d’entre nous, contre cela. La France et son peuple pris dans son ensemble ne sont pas racistes alors oui, cet antisémitisme surmédiatisé, surexploité, surrécupéré, surjoué par rapport aux autres racismes, les citoyens y sont de moins en moins sensibles. On cherche autour de nous ces nombreux (trop nombreux ?) véritables antisémites. Pour un juif insulté, combien de maghrébins, de noirs, d’asiatiques ou de blancs insultés ? Pour un juif frappé, combien de maghrébins, de noirs, d’asiatiques ou de blancs frappés ? Pour un juif tué, combien de maghrébins, de noirs, d’asiatiques ou de blancs tués ? Combien de juifs au bataclan, à Nice, à Strasbourg ? Tout le monde est visé. Mais parfois, malheureusement, la politique agressive, violente, disproportionnée, meurtrière et violant le Droit international, du gouvernement israélien focalise sur les juifs de toutes origines une haine antisémite bien plus répandue dans d’autres pays qu’en France. Où sont les associations et organisations juives pour la paix, contre le sionisme radical, pro-palestiniennes ? Elles existent pourtant, on ne les voit pas dans nos médias. On ne les entend pas et pourtant ces juifs de bonne volonté existent. Les juifs ne se réduisent pas au sionisme.


  • #2149140

    lol, le "street artist" C215 (Christian Guemy) des boîtes aux lettres "Simone Veil", un nouveau cas de possession à la Manuel Valls : sur son compte instagram, il s’en prend au brave neuneu qui croit bien faire en luttant contre le racisme en général, et pas seulement "l’antisémitisme" :

    - @teeboot N’oublions pas non plus d’autres les autres forment de haine. Non au racisme et autres mouvements haineux en général.
    - @christianguemy @teeboot tu crois vraiment que l’on puisse militer contre l’antisémitisme et tolérer les autres formes de racisme ????? cette précision est inutile. l’antisémitisme a sa spécificité et surtout une actualité.

    La spécificité, c’est pourquoi ce sont toujours les médiocres qui rampent le plus bas ?
    À noter qu’il a essentiellement un public féminin et inculte.
    Alors que la vie est faite de choix, et que la culture est accessible...


  • Merci pour cette prose, tant sur la forme que sur le fond.
    "Au dessus c’est l’soleil…"



  • ...Ceux qui n’étaient pas juifs, étaient absents (zut alors ?)





    Seulement 1500 à 2000 personnes dans les manifestations...(Horreurr...)



    Merde, c’est triste Monsieur colis piégé. Que faire pour redonner de la dignité à ce pauvre pays qu’est la France ?

    J’ai bien une copine d’une copine, dont le grand-père s’appelait Jeannot, il bossait dans les voix ferrées (la belle époque...) Il faudrait peut-être réorganiser d’inoubliables transports en commun pour ces petites gens mal intentionnées ? Le grand Est, allez-simple ?

    Œil pour œil, dent pour dent,

    - Que Dieu nous garde de la Haine mal intentionnée,
    - Vive la Raipublique,
    - Vive l’Honnnneur sauve...

    (et la bande à Baader ;-)

    Amen


  • simple : 20 000 personnes ont manifesté contre l’antisémitisme. imaginons qu’elles soient toutes juives, cela nous fait moins de 5% de la communauté juive de France.
    conclusion : 95% des juifs de France n’en ont rien à foutre de l’antisémitisme (comme le reste de la population française

     

  • C’est "l’overdose" de la "lutte contre l’antisémitisme", qui fait que "la foule" en a marre et qu’elle ne suit plus ce genre de manifestations !!!


  • Je vous recommande chaudement cet echange entre notre Fredo adoré et Le Media TV qui ne lache pas le morceau décidément... (comme quoi dès qu’on est plus financé par des oligarques, ca change un peu la donne quand meme)

    https://twitter.com/alancelin/statu...

    Mention spéciale aux commentaires..


  • Bonjour, merci de m’avoir fais autant rire .... merci pour cette plume...quel plaisir de lire cette article ...


  • Sinon, vous avez remarqué que Valls se fait désormais teindre les cheveux ?


  • Une différence avec la manif contre la "profanation de Carpentras", où Mitterrand était présent, le drapeau d’une puissance étrangère -qu’il vaut mieux ne pas nommer-, n’était pas présent..
    J’habitais à l’époque place de la République et ai pu voir cette nuée d’emblèmes étrangers. Le lendemain, dans la presse, les drapeaux avaient été retirés presque en totalité des photos...
    De ce jour, j’ai ouvert les yeux !


  • les français ne sont pas antisémites, et pas sémites non plus.

    Arya

     

    • Ils sont simplement sémito-indifférents, mais ce n’ est pas la peine de leur casser les couilles régulièrement, parce que là, ils se fâchent....les techniques de colporteur avec pied dans la porte ont assez duré. (voir pour ceux qui ceux qui veulent rigoler un peu "les trois petits cochons" original de Disney (1933) à partir de 06’03...vous aurez tous compris...Il faudra penser à censurer ce célèbre dessin animé pour enfant.


  • Impression de Flop à chaud...Flop confirmé donc, sauf à Paris, bien entendu, encore que la mobilisation ait rassemblé moins qu’un stade de foot.

    Sinon excellent article, je tenais à le souligner.

    SOS racisme fut l’officine reine en France dans les années 80-90, parce qu’il était nécessaire au pouvoir de posséder une police de la pensée, comprendre des moralistes, capables de brandir la menace raciste sur le souchien en rébellion face à l’immigration encouragée par les progressistes, alors en phase accélérée du plan Kalergi (Finky, BHL, Dray, Desir etc...).

    Or le contexte mondial actuel s’est quelque peu retourné contre les marionnettiste, encore plus depuis l’élection de Trump, la guerre en Syrie ayant été perdue et se pose donc le gros problème du retour de l’armée proxy des occidentaux et d’Israël défaite par Assad et ses alliés.

    Il y a danger, parce que ces combattants islamistes sont nombreux, ayant des cellules dormantes un peu partout et surtout, certains sont formés idéologiquement pour comprendre à quel jeu joue les tenants du choc des civilisations (cf Mehra).
    Ces derniers, sentant le vent tourner, cherchent donc à anticiper le désastre à venir, à savoir la possible libanisation de la France avec un gros désavantage numérique face à leurs ennemis, ce qui explique le virage à 180° actuel qui consiste à chercher l’appui des goys contre l’islamisme (La classe politique Franc Maçonne de l’arc Républicain, Finky, Zemmour etc...), quitte à faire monter le vote RN, mais en s’assurant de contrôler Marine par le tapage au portefeuille (national sionisme).

    L’ennemi désigné en interne est donc l’islam et les islamo gauchistes, en externe, l’Iran et ses soutiens.

    Dans ce jeu de dupes, Poutine et Trump se régalent, l’Europe multi-culturaliste est à genoux et en grande difficulté face à ses engagements climatiques et migratoires, embourbée par les conflits en Afrique et au Moyen orient, divisée par la montée des populismes, les deux géants peuvent désormais s’occuper de la Chine et tourner les yeux vers le pacifique.

    Le plus grave est que l’establishment, largement responsable du chaos actuel, de par ses manipulations, son bellicisme et son incompétence (printemps arabes), demande désormais et en urgence au peuple de choisir son camp et sous nouvelle injonction morale (antisémitisme), prenant le relais de l’anti racisme post années 70.

    A ce stade, ce n’est plus de la manipulation, mais bien de la perversité.


  • Ceux qui ne sont pas venus, ne sont pas venus parce qu’ils n’ en avaient pas BESOIN, forts de cette insoumission secrète qui permit sous d’ autres tyrannie de sauver aussi des juifs !


  • Hihihi, enfin cette galère pourrie coule pour de bon.
    Face au danger les scènes de paniques se multiplient, les masques tombent.
    Gardons le cap et continuons à ramer compagnons galériens.
    Précipitons cette prison flottante sur les récifs qu’elle s’y brise avec nos chaines.
    Des coups de fouets ? Les derniers. Même pas mal
    La mort plutôt que l’esclavage


  • Le responsable de ce flop n’est autre que le mensonge-roi !


  • Attention ! La mobilisation contre l’antisémitisme à fait flop, alors on nous ressort le foulard islamique !

    Je n’ai pas oublié cette note des RG, diffusée il y a quelques années en plein débat sur le foulard, qui comptabilisait 2000 "foulardes" en France. Waouh ! Tout ça pour ça !?!

    Depuis quelques temps on voit défiler toutes les techniques de manipulation pour faire diversion, vaines tentatives d’empêcher le retour de la "question sociale". La période qui s’était ouverte avec le baiser de la mort de Mitterrand au PCF, menant à la seconde gauche, sociétale, au pouvoir, se referme. C’est aussi le temps de l’effondrement de la sociale-democratie, avec le syndicalisme et le journalisme qui en sont issus.


Commentaires suivants