Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

Un entretien réalisé fin septembre, avant l’attaque de la préfecture de police de Paris.

- La Rédaction -

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • une bonne personne que ce bonhomme.

     

  • Ce que je retiens surtout dans sa présentation effroyable de ce qu’est la police aujourd’hui , c’est que l’immense majorité de ceux qui s’y engagent sont déçu ..mais ils restent, et continuent d’obéir a tout ce qu’on leur demande de faire, sans même envisager une limite a ce qu’ils peuvent supporter.
    On l’a vu avec les gilets jaunes ou les ordres c’était "feux a volonté" sur les femmes, les vieillards et même les handicapés sans rechigner à la tache, avec un certain plaisir même.
    Il n’y a guère que pour les affectations comme les archives ou a la circulation qu’ils s’attristent de leur mission.

    Je suis assez d’accord avec son analyse sur le suicide des policiers.
    En France la police a toujours été un corps détesté , ca n’ a jamais empêché les gens de s’y engager pour autant.
    Je pense comme ce monsieur qu’il n’y a probablement pas un mal être spécifique de la police , ( comme cela pourrait exister pour les agriculteurs qui eux sont abandonnés , acculés et désespérés.)
    Et si tant est qu’il existe , un policier qui jugerait insupportable son mal être au travail , aurait simplement à démissionner pour mettre fin a cette " souffrance".

    Le suicide est un problème général de notre société en déliquescence.
    Dans tous les domaines il y a des gens déprimés qui songent au suicide.
    C’est probablement un peu plus "facile" de passer à l’acte quand on a un arme à disposition.


  • #2293937
    le 08/10/2019 par vivement une grosse grippe
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    mais y’a un malaise partout les profs se suicident aussi, et c’est la première cause de mortalité après les acidents routiers chez les 20/25

    mais on sectorise même le malaise

    tout le monde a sa manif dans son coin, surtout ne nous mettons pas ensemble, ça pourrait avoir des conséquences

     

    • Les politicards , inutiles et heureux de l ’être , eux se suicident jamais , à part le Bérégovoy et le Boulin qui se sont fait bien aider et même un peu plus ; comme disait le grand Hugo " le paradis des riches est fait de l ’enfer des pauvres "


  • #2293970

    Tout à fait ! synthétique et fort instructif. Merci à lui


  • Un constat précis et navrant. Un témoignage honnête. Comment le service de maintien de l’ordre peut-il dans ces conditions faire son œuvre ?


  • #2293979

    La police et la gendarmerie sont devenues ce que le système en a fait, des administrations complétement pourries, et majoritairement serviles, par l’obligation de rentabilité, le sacro saint chiffre, politique installée par Sarkozy.

    Les malheureux de tous grades qui essayent de résister, et de se comporter en homme ou femme d’honneur, ont un immense mérite vu l’hypocrisie régnant à l’intérieur de ces corps régaliens, devenus des entreprises.

    Hélas ils sont sans doute fort peu nombreux.

     

    • "Hélas ils sont sans doute fort peu nombreux."

      Et c’est ceux là qui mangent leur arme de "sert vice".


    • Tout à fait. C’est surtout à partir de l’arrivée de Sarkozy (et Aliot Marie) que la politique du chiffre et des statistiques à tout prix à fait un bond en avant. Les forces de l’ordre devaient devenir "rentables" en subissant des réductions d’effectifs - adieu le service public. Pour mener à bien cette politique, ils avaient besoin d’une nouvelle génération de gradés (jeunes, ambitieux, serviles, inexpérimentés, vaniteux et cupides). En 12 ans, la Police comme la Gendarmerie (encore plus cette dernière) ont bien changé dans leur mentalité.


  • #2293996
    le 08/10/2019 par ProtégeonslaPalestine
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    Ce valeureux policier dénonce les coulisses de la gestion politique ordurière du maintien du désordre. Que Dieu veille sur lui.


  • Alors je continuerai à aider cet homme et sa famille comme je continuerai à aider toute personne de bonne volonté et honnête subissant l’injustice.


  • #2294002
    le 09/10/2019 par ProtégeonslaPalestine
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    Quand la désobéissance civique devient un devoir...


  • Comment reprendre le contrôle de notre État ?

    Cela ne semble même plus possible : il sera toujours facile pour les groupes qui ont tout perverti, corrompu, et détruit dans notre pays - à savoir le CRIF, les FM, etc. - de re-pervertir, re-corrompre, et re-détruire ; tant une structure hiérarchique semble facile à coloniser par un groupe bien organisé.

    Peut-être faut-il se résoudre à penser la France sans structure étatique ... c’est-à-dire organisée de façon beaucoup plus horizontale, dynamique et agile.

    ...

    En tout cas, il faut reconnaître la performance de ces gens, qui ont réussi à rendre les Français indésirables dans leur propre pays, et agressés et attaqués par leur propre administration ... chapeau ...

    Maintenant, c’est soit continuer sur cette voie - et il n’y a aucune raison que ça s’arrête - ou bien prendre des mesures radicales pour recouvrer notre liberté et notre dignité.


  • Manifestation à Gonesse en hommage à Mickaël Harpon : le préfet du Val d’Oise prétend ne pas pouvoir l’interdire (fds) .

     

    • #2294089

      Des proches de Harpon dénonce un pétage de plombs du tueurs du à des problèmes personnels mêlés à la sclérose en stade terminal de l’administration prefectoral. Ils manifeste pour denoncer la manipulation des médias et de l’état qui on maquillés cette tuerie en attentat islamiste pepertré par un radicalisé, afin de paralyser par la peur les français et continuer de brader les biens public et de supprimer les libertés individuelles inscrit dans la constitution sans aucune résistance.


  • La politique du chiffre est un agenda mondial appelé "New public management". Cela a débuté à l’époque de Margaret Thatcher.

    La politique de chiffre consiste à remplacer le "grade" c’est à dire le salaire donné à une qualification de la personne par l’ "emploi" c’est à dire le salaire donné pour une tache.

    Il faut bien admettre que dans l’opinion commune beaucoup voudraient que les fonctionnaires soient payés à la tache alors que c’est totalement contre-productif.


  • #2294050

    Constat dramatique sur la corruption sévissant au sein de l’ institution chargé de protéger les citoyens...
    L’ histoire des "affaires élucidées", donc des performances de certaines unités d’ élite, me rappelle un excellent film de Tavernier "L627" dénonçant les mêmes magouilles et qui date pourtant de 1992 et sur lequel le ministre des affaires intérieurs de l’ époque, M. Joxe, avait tenu à réagir au plus haut point, il n’ y a que la vérité qui blesse...

     

    • #2294103

      Joxe n’y connaissait pas grand chose au cinéma. Tout ce qu’il a réussi à faire est d’essayer de ressembler physiquement à l’immense Dary Cowl.....


    • Certains fonctionnaires de police ou gendarmerie, lorsqu’ils interpellaient un étudiant fumeur de chichon relevaient comme infractions pour gonfler les stats : usage + détention + transport + acquisition + cession (si le jeune avait passé le pétard aux copains ou s’il avait dépanné un pote) - l’étudiant statistiquement et dans les fichiers de police devenait un "trafiquant" même si la réponse du parquet était un "rappel à la Loi". Tout comme nos politiques qui ne courent qu’après les sondages d’opinion, des hauts fonctionnaires ne courent plus que vers les "bonnes" statistiques, le tout noyé dans une communication adéquate.
      La réalité du terrain et le discernement ne sont plus les priorités. Seule la carrière compte.


  • Je dis chapeau bas, peut on parler de problème psychosocial interne dans les incidents de Paris ou d’islamisation radicale ?


  • #2294074
    le 09/10/2019 par Qu’ils aillent en enfer
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    Ha ha ha les états d’âme de la milice des chiens enragés du régime en perdition... Allez, une mousse, des chips et un canapé, la corrida commence...


  • Il le dit au début de son interview, il ne savait pas quoi faire, il voulait aider les gens .Seulement, il a été jusqu’au bout de son idéologie, de ses convictions et s’est fait jeter. Par contre , les trois quarts des flics et fliquettes dans la rue avec un bouclier et la tenue de cosmonaute non plus ne savaient pas quoi faire, ils se sont engagé par sécurité d’un job plutôt que de se retrouver au chômage .Ça ce n’est pas de la conviction, c’est aussi ne pas savoir quoi foutre, et un gros mulet, parce que soit il fait ce que sa hiérarchie lui dit de faire (tout ce qui est jaune tu tapes dessus) et tes idées de la police tu t’assois dessus .Et lorsqu’il se rend compte qu’il est inutile, exploité et mal payé, alors, il se suicide .Que l’on puisse entrer dans la police, ou gendarmerie pour faire un travail de maintien de l’ordre, et aider la population, ce qui est le travail d’un policier .Mais entrer dans la police et que son travail est d’opprimer la population en tapant dessus sans raison , psychiquement, faut avoir un sérieux problème, surtout lorsqu’on a tabassé une personne sans raison ou tiré avec un LBD et qu’on l’a mutilé sans être inquiété .Alors effectivement, on peut basculer dans le suicide .On est plus dans la police, mais dans une milice .

     

  • #2294078

    Les principaux ennemis des français sont : Les politiques, les médias et l’institution judiciaire .Ce sont eux qui trahissent l’intérêt général, ce sont eux qui maintiennent le système pourri, ce sont eux qui mentent, qui trichent, et ils s’entendent comme larrons en foire pour s’engraisser comme des porcs sur le dos du peuple tout en servant des intérêts hors sol et assoir une domination communautaire theologiquo-militaire sur le monde .
    J’inclu le poison de la pseudo culture dépravée et démoniaque dans les médias qui le distillent et le propagent au quotidien .

     

  • #2294083

    Rentré dans la P.N en 1973 sorti en 2006 je vois que depuis rien n’a changé. Les plus belles choses que j’ai pu faire je les ai accomplies hors hiérarchie et hors justice n’ayant confiance ni dans les uns ni dans les autres. Suis aussi passé par les cases statistiques en Direction Départementale je me souviens encore du tripatouillage des chiffres et de la satisfaction complice de mon Directeur ect...ect... Cher collègue merci de ton courageux témoignage.


  • Frappant de constater l’intelligence et l’honnêteté de personnes considérées comme "exécutants" plutôt que comme "intellos" : la base, des soignants, des policiers, etc. face à la sottise et la malhonnêteté d’occupants de postes prestigieux (dont le prestige a terni énormément) dans la politique, la "justice" et les médias, postes qui exigent en principe une excellence intellectuelle et des diplômes durement acquis, vu la compétition. Les exemples de nuls dangereux à pouvoir abondent ; les hauts-payés sont de plus en plus choisis à partir de leur appartenance à une tribu et/ou une misère morale et mentale bourrée de compromissions.
    Ce monsieur devrait avoir un haut poste dans un (prochain ?) gouvernement soucieux de la France et des Français.
    Grâce à lui, on constate que la France n’est pas morte, son esprit demeure. Merci monsieur pour votre courage et votre esprit clair qui vous classent dans l’élite du pays.
    L’épisode du "suicidez-vous !" lancé aux policiers. L’"état profond" a envoyé ces beaux parleurs ? On dirait bien. La police est l’un des remparts du gouvernement, pourtant. C’est donc que le "gouvernement" qu’on voit en images ne contrôle pas sa propre police.
    Ce n’est vraiment plus possible.
    Les nuls dangereux deviennent vraiment dangereux. La France à feu, bientôt à sang ?

     

    • Effectivement, des personnes compétentes avec une tête bien pleine et surtout bien faite, honnêtes et courageuses, ça existent dans tous les secteurs et institutions (Armée, Police-Gendarmerie, Justice, Éducation, Santé etc) .... Et même chez les politiques. Le problème est que ces personnes n’atteindront jamais les postes clés car le système leur préfère des incompétents, des corrompus, des pourris bien soumis car tout ce petit monde se tient par la barbichette dans un entre-soit qui fleure bon "l’association de mal-faiteurs de la France". On appelle cela une oligarchie..... Ou une lobbyarchie.


  • #2294369

    M. Langlois ferait un vrai bon ministre de l’Intérieur.


  • #2294385

    Enorme !!!
    Il en faudrait plus comme lui dans la police !!!
    Notre police républicaine,c’est à dire par définition au service du bien public et de la population française,s’est transformée au fil de la transformation mondialiste de notre société en une bande d’autistes corporatiste semi-gestapistes !!!
    Le prochain stade:flicage (via une C.I ou le portable qu’il rendront obligatoire vu que les plus de 40 berges ne sont pas encore chaud pour la puce RIFD sous-cutanée)et notation de TOUS les citoyens qui détermineront comme en Chine crypto-fasciste les droits et avantages des uns et des autres,,puis ensuite on aura droit à l’euthanasie sélective et aux camps de travail sous terre !!!
    Parallèlement et grâce à la robotisation et aux technologies nouvelles,c’est l’extermination programmée qui attend à moyen-terme 30 à 40% d’entre-nous et si vous avez plus de cinquante balais et ne faites pas partie de la bourgeoisie ne vous faites aucune illusion !!!
    Toutes les prévisions par ordinateurs à moyen et long terme sur la démographie français et européenne prévoient une réduction drastique des populations.
    Pour ces prévisions,on rentre dans les machines des bases de données sociologiques,psychologiques,géo-politiques,économiques,sociétales,environnemen-tales,etc...et ensuite les I.A. font des prévisions,le transhumanisme prométhéen rêvé de quelques-uns se fera sur le dos de tous les autres...
    On aura pas Soleil Vert ni Le Meilleur des Mondes,on aura Le Meilleur des Mondes + Soleil Vert !!!

    Comment en sommes-nous arrivés là ???
    Bercé par le politiquement correct et leur soi-disant "progressisme" eugénique,nous sommes devenus,collectivement,un peuple de chiens et d’esclaves !!!

     

  • #2294606
    le 09/10/2019 par Le moustique pikpikpik
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    Putain c’est la PREMIERE FOIS DE MA VIE qu’un flic me semble sympa quand il parle... Faut faire tourner, vraiement.

     

  • Faut remettre à l’honneur les indicateurs de performances extra statistiques. Remettre les rapports qualitatifs au centre des analyses de performances dans la Police, et partout en fait. Drac avait raison le codage de tout devient fou. La carte remplace le territoire de partout.


Commentaires suivants