Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

Un entretien réalisé fin septembre, avant l’attaque de la préfecture de police de Paris.

- La Rédaction -

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2294074
    Le 9 octobre à 08:54 par Qu’ils aillent en enfer
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    Ha ha ha les états d’âme de la milice des chiens enragés du régime en perdition... Allez, une mousse, des chips et un canapé, la corrida commence...

     

    Répondre à ce message

  • #2294075

    Il le dit au début de son interview, il ne savait pas quoi faire, il voulait aider les gens .Seulement, il a été jusqu’au bout de son idéologie, de ses convictions et s’est fait jeter. Par contre , les trois quarts des flics et fliquettes dans la rue avec un bouclier et la tenue de cosmonaute non plus ne savaient pas quoi faire, ils se sont engagé par sécurité d’un job plutôt que de se retrouver au chômage .Ça ce n’est pas de la conviction, c’est aussi ne pas savoir quoi foutre, et un gros mulet, parce que soit il fait ce que sa hiérarchie lui dit de faire (tout ce qui est jaune tu tapes dessus) et tes idées de la police tu t’assois dessus .Et lorsqu’il se rend compte qu’il est inutile, exploité et mal payé, alors, il se suicide .Que l’on puisse entrer dans la police, ou gendarmerie pour faire un travail de maintien de l’ordre, et aider la population, ce qui est le travail d’un policier .Mais entrer dans la police et que son travail est d’opprimer la population en tapant dessus sans raison , psychiquement, faut avoir un sérieux problème, surtout lorsqu’on a tabassé une personne sans raison ou tiré avec un LBD et qu’on l’a mutilé sans être inquiété .Alors effectivement, on peut basculer dans le suicide .On est plus dans la police, mais dans une milice .

     

    Répondre à ce message

  • #2294078
    Le 9 octobre à 09:16 par Arya de Shastra
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    Les principaux ennemis des français sont : Les politiques, les médias et l’institution judiciaire .Ce sont eux qui trahissent l’intérêt général, ce sont eux qui maintiennent le système pourri, ce sont eux qui mentent, qui trichent, et ils s’entendent comme larrons en foire pour s’engraisser comme des porcs sur le dos du peuple tout en servant des intérêts hors sol et assoir une domination communautaire theologiquo-militaire sur le monde .
    J’inclu le poison de la pseudo culture dépravée et démoniaque dans les médias qui le distillent et le propagent au quotidien .

     

    Répondre à ce message

  • #2294083
    Le 9 octobre à 09:27 par De Roville
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    Rentré dans la P.N en 1973 sorti en 2006 je vois que depuis rien n’a changé. Les plus belles choses que j’ai pu faire je les ai accomplies hors hiérarchie et hors justice n’ayant confiance ni dans les uns ni dans les autres. Suis aussi passé par les cases statistiques en Direction Départementale je me souviens encore du tripatouillage des chiffres et de la satisfaction complice de mon Directeur ect...ect... Cher collègue merci de ton courageux témoignage.

     

    Répondre à ce message

  • #2294153

    Frappant de constater l’intelligence et l’honnêteté de personnes considérées comme "exécutants" plutôt que comme "intellos" : la base, des soignants, des policiers, etc. face à la sottise et la malhonnêteté d’occupants de postes prestigieux (dont le prestige a terni énormément) dans la politique, la "justice" et les médias, postes qui exigent en principe une excellence intellectuelle et des diplômes durement acquis, vu la compétition. Les exemples de nuls dangereux à pouvoir abondent ; les hauts-payés sont de plus en plus choisis à partir de leur appartenance à une tribu et/ou une misère morale et mentale bourrée de compromissions.
    Ce monsieur devrait avoir un haut poste dans un (prochain ?) gouvernement soucieux de la France et des Français.
    Grâce à lui, on constate que la France n’est pas morte, son esprit demeure. Merci monsieur pour votre courage et votre esprit clair qui vous classent dans l’élite du pays.
    L’épisode du "suicidez-vous !" lancé aux policiers. L’"état profond" a envoyé ces beaux parleurs ? On dirait bien. La police est l’un des remparts du gouvernement, pourtant. C’est donc que le "gouvernement" qu’on voit en images ne contrôle pas sa propre police.
    Ce n’est vraiment plus possible.
    Les nuls dangereux deviennent vraiment dangereux. La France à feu, bientôt à sang ?

     

    Répondre à ce message

    • #2295381
      Le 10 octobre à 21:27 par Gopfdami
      Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

      Effectivement, des personnes compétentes avec une tête bien pleine et surtout bien faite, honnêtes et courageuses, ça existent dans tous les secteurs et institutions (Armée, Police-Gendarmerie, Justice, Éducation, Santé etc) .... Et même chez les politiques. Le problème est que ces personnes n’atteindront jamais les postes clés car le système leur préfère des incompétents, des corrompus, des pourris bien soumis car tout ce petit monde se tient par la barbichette dans un entre-soit qui fleure bon "l’association de mal-faiteurs de la France". On appelle cela une oligarchie..... Ou une lobbyarchie.

       
  • #2294369
    Le 9 octobre à 15:44 par Zelda Zonk
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    M. Langlois ferait un vrai bon ministre de l’Intérieur.

     

    Répondre à ce message

  • #2294385
    Le 9 octobre à 16:13 par Snake Plissken
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    Enorme !!!
    Il en faudrait plus comme lui dans la police !!!
    Notre police républicaine,c’est à dire par définition au service du bien public et de la population française,s’est transformée au fil de la transformation mondialiste de notre société en une bande d’autistes corporatiste semi-gestapistes !!!
    Le prochain stade:flicage (via une C.I ou le portable qu’il rendront obligatoire vu que les plus de 40 berges ne sont pas encore chaud pour la puce RIFD sous-cutanée)et notation de TOUS les citoyens qui détermineront comme en Chine crypto-fasciste les droits et avantages des uns et des autres,,puis ensuite on aura droit à l’euthanasie sélective et aux camps de travail sous terre !!!
    Parallèlement et grâce à la robotisation et aux technologies nouvelles,c’est l’extermination programmée qui attend à moyen-terme 30 à 40% d’entre-nous et si vous avez plus de cinquante balais et ne faites pas partie de la bourgeoisie ne vous faites aucune illusion !!!
    Toutes les prévisions par ordinateurs à moyen et long terme sur la démographie français et européenne prévoient une réduction drastique des populations.
    Pour ces prévisions,on rentre dans les machines des bases de données sociologiques,psychologiques,géo-politiques,économiques,sociétales,environnemen-tales,etc...et ensuite les I.A. font des prévisions,le transhumanisme prométhéen rêvé de quelques-uns se fera sur le dos de tous les autres...
    On aura pas Soleil Vert ni Le Meilleur des Mondes,on aura Le Meilleur des Mondes + Soleil Vert !!!

    Comment en sommes-nous arrivés là ???
    Bercé par le politiquement correct et leur soi-disant "progressisme" eugénique,nous sommes devenus,collectivement,un peuple de chiens et d’esclaves !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2294606
    Le 9 octobre à 20:46 par Le moustique pikpikpik
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    Putain c’est la PREMIERE FOIS DE MA VIE qu’un flic me semble sympa quand il parle... Faut faire tourner, vraiement.

     

    Répondre à ce message

    • #2294927
      Le 10 octobre à 11:46 par Le fantôme
      Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

      Un beau parleur n’est pas forcément quelqu’un de sincère. La preuve nos politiciens passés, présents et à venir.
      Je me base sur les faits qui sont que la police harcèle allègrement les blancs, quand elle ne les mutile pas, et se couche dans les banlieues.

       
    • #2295132
      Le 10 octobre à 16:02 par Où aller ?
      Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

      Donc il faut que les blancs aillent se réfugier en banlieue.
      c’est simple la vie en société en fait !

       
  • #2295581
    Le 11 octobre à 10:00 par Dauphin
    Malaise dans la police – Entretien avec Alexandre Langlois

    Faut remettre à l’honneur les indicateurs de performances extra statistiques. Remettre les rapports qualitatifs au centre des analyses de performances dans la Police, et partout en fait. Drac avait raison le codage de tout devient fou. La carte remplace le territoire de partout.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents