Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Malcolm X – Les nègres de maison et les nègres des champs

À l’occasion du cinquantenaire de l’assassinat de Malcolm X, petit retour sur la distinction faite par le prêcheur américain entre les deux types de « nègres » du temps de l’esclavage – et qui perdurent de nos jours.

 

Sur la question raciale, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

100 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’autobiographie n’est plus éditée ! KontreKulture devrait proposée son édition du livre. C’est une histoire bouleversante, pleine d’enseignements. L’un des meilleurs livre que j’ai lu.

     

    • Je vote pour ! Je vais finir par acheter la version anglaise tellement je meure d’envie de lire ce livre.


    • Oui absolument, kontrekulture devrait réédité ce magnifique livre !!!La seule(et véritable ) autobiographie écrite par Alex harley et Malcolm x (édité chez Grasset) et quasiment introuvable...


    • #1125510

      Malcolm X fut un grand homme, un tout grand homme. Il reste aussi admirable que jamais, et exemplaire dans sa quête de vérité et de justice.

      Il faudrait effectivement rééditer son livre, car il faut que son chemin de réflexion ne se perde pas et que les jeunes puissent le lire.


    • #1126484

      Son autobiographie est fascinante.

      D’une part, parce qu’on perçoit son évolution : le livre a été écrit alors qu’il était actif. Sur une assez longue période de temps, un journaliste prenait note du récit de la vie de Malcolm par lui-même, celui-ci n’ayant pas le temps de mener à bien ce travail.
      Ensuite, parce que ce livre se conclut avec son assassinat. D’ailleurs dans les dernières pages, Malcolm est conscient qu’il ne lui reste que quelques jours à vivre, il est conscient que sa mort est imminente.

      Si King n’avait pas été là pour prendre l’attention des médias, Malcolm ex-Little aurait changé beaucoup de choses et éveillé beaucoup de consciences : il souhaitait une ségrégation raciale pour que l’homme Noir se vale par lui-même et pour que la communauté Noire américaine devienne autonome par rapport à la communauté Blanche. Voilà la vrai vision politique : rechercher l’autonomie pour les siens, chose que je retrouve chez E&R.

      Évidemment, on est loin d’un Martin Luther King qui était tenu par les putes et par son faux doctorat. Que recommandait ce dernier ? Que tout le monde vive ensemble pacifiquement. On voit le résultat aujourd’hui avec une population Afro-américaine toujours sous-valorisée et en bas de l’échelle sociale.

      "Négre de maison", est-ce une référence à King ?


  • barack Obama ...

     

  • Un grand penseur du 20 ème siècle .


  • #399798

    Très beau.

    A mon sens, cette distinction est toujours d’actualité, et on peut l’appliquer à beaucoup de situations contemporaines. Il suffit juste d’identifier qui est le nouveau maître et qui sont les nouveaux nègres de maison et les nouveaux nègres des champs.

     

    • Qui est le maître ? Voilà une excellente question quand les uns et les autres veulent se cacher pour fuir les responsabilités car le pouvoir implique des responsabilités. Or, à force de prendre des fonctionnaires mal payés au sein de l’exécutif pour une courte durée, ils savent qu’ils n’ont aucune emprise sur le fonctionnement de la société et donc, ils favorisent le laxisme. Ce ne sont pas des maîtres. Combien gagne un ministre et combien gagne un PDG du CAC40 ? Est ce que le PDG du CAC40 ne peut pas faire pression sur le ministre ou le président pour obtenir telle évolution sociétale ? Donc, le plus difficile est de savoir qui est le maître et quand on ignore qui est le maître, l’esclavage n’a pas de sens.


  • Le negre de maison avait une bonne elocution et portait les vetements du maitre... tout come Malcom ici.

    Comme quoi il suffit pas de se croire libre pour l’etre.

    Ou vouloir le beurre et l’argent du beurre.

    Respect pour Sankara, Chavez, pour avoir defendu leur peuple dans leur nation et non pas donner des lecons dans un pays etranger tout en beneficiant de la soupe du maitre.

    Kemi Seba a lui aussi compris, on arrete de chialer sur pauvre nous et on construit une nation forte chez nous, en donnant une grande gifle sur la soupe.

     

    • Réflexion assez pauvre mon camarade. Prends un peu de recul sur l’Histoire ;)


    • #399866

      Malcom X et le noirs américains ne sont pas des étrangers aux Etats-Unis.

      Beaucoup d’entre eux étaient là avant la déclaration d’indépendance...

      S’ils le sont, ils le sont autant que les Italiens, Polonais et Irlandais qui ont émigré tardivement vers les Etats-Unis.

      Si l’argument est racial alors il faut que tout le monde dégage et laisse la place aux peaux rouges...


    • La présence des noirs aux États-Unis n’a rien à voir avec le colonialisme, ou avec une immigration relativement récente. Ce sont des esclaves déportés, la plupart ne savent même pas de quelle région d’Afrique ils venaient à l’origine, ça remonte trop loin (plus de 400 ans pour certains). Ils ne portent d’ailleurs pas leur nom d’origine, mais le nom du maître de leur ancêtre. Bref les noirs américains sont totalement chez eux aux États-Unis, et a bien des égards ce sont eux aussi qui ont construit cette nation. Bref ton commentaire est totalement stupide et relève de l’ignorance de l’Histoire.

      L’histoire des États-Unis, et des nations américaines en générale n’a rien à voir avec celle de la France ou des nations européennes. La situation n’est pas transposable. Bien qu’en France il y ai énormément de noirs qui ne peuvent être autre que français, ils n’ont pas d’autre nation (les antillais par exemple). Bref toutes les situations ne sont pas les mêmes et il ne s’agirait pas de tomber dans du racisme pur et simple.


    • @revolver a tout dit, il n’y a pas a discuter là dessus les seuls légitimes sont les clans amérindiens
      il est vrai qu’on ne peut pas reprocher au noir le faite d’être en Amérique cela s’est passé à leur insu,
      mais les seuls à pouvoir l’ouvrir sont les peuples d’origines


    • #1126500

      @ JUL,



      on arrete de chialer sur pauvre nous et on construit une nation forte chez nous, en donnant une grande gifle sur la soupe.




      C’est exactement ce que soutenait Malcolm X : une ségrégation pour que le peuple afro-américain s’émancipe et accède à l’indépendance sociale, économique et culturelle.


  • A la fin de la video, la peinture sur le mur, ils ont oser mettre Obama à coté de Malcolm X, un nègre des champs au coté d’un nègre d’interieur !


  • #399814

    Le nègre de maison (Martin Luther King), le nègre des champs (Malcolm X) et leur maître (J.F. Kennedy) ont tous les trois été tués par les mêmes.

     

    • MLK n’est pas un nègre de maison. C’est d’ailleurs la raison de sa mort : le rapprochement avec Malcom et la NOI pas seulement pour la guerre du Vietnam (comme le dit Cardet) mais d’un point de vue économique et surtout, idéologique.


    • #400352

      ( "Coucou" a écrit : MLK n’est pas un nègre de maison ).

      Bonjour "Coucou",

      Ce n’est pas moi qui appel MLK de nègre de maison et X le nègre des champs... c’est Malcolm X lui-même...
      Dans ce discours, X était en train de parler de MLK... Regardez la version longue de la video... X commence par dire "MLK, poor boy...".


    • Ah oui, donc les gens n’ont jamais le droit de changer d’avis d’un côté comme de l’autre...

      Pourquoi l’a-t-il rencontré alors ? Pourquoi MLK s’est rapproché de la NOI ? Pourquoi MLK a dit à Belafonte qu’il s’etait trompé de chemin et qu’il allait rectifié le tir" ?

      C’est très (trop) facile d’être manichéen... En sachant que MLK a été plus menacé de mort, été en prison plus que Malcom lui-même.


  • #399839

    OUI, sa biographie écrite par Alex Haley est bouleversante.

    Malgré son parcours en apparence chaotique, on remarque que toujours sa dimension chrétienne est présente. Le 26 III 1964, il rencontrait et renouait avec Martin Luther King qu’il avait beaucoup critiqué par le passé.
    Son ascension ne fait que commencer.
    Il est un des symbole de l’humanisme commun aux chrétiens et aux musulmans.

    A méditer


  • On ne peut pas traduire Negro par nègre, c’est une énorme erreur que beaucoup de français font.
    La traduction de nègre est nigger, pas negro. Ecoutez le discours de Martin Luther King, il emploie le mot negro à plusieurs reprises.
    Le mot negro est une utilisation toute a fait acceptable (enfin l’était jusque fin des années 60) pour désigner les noirs américains. Maintenant le terme politiquement correct est : african-american, et certainement pas "black" jugé parfois péjoratif.
    Sinon pour l’autobiographie par Alex Haley que Sam X mentionne, elle est à lire absolument, et si elle n’est plus éditée, KontreKulture se doit de le faire, un bouquin essentiel pour qui veut connaître Malcom X et la situation des noirs américains. Je me rappelle que ce qui m’avait frappé tout de suite en lisant ce livre était l’intelligence de l’homme, qui, s’il n’avait pas été assassiné aurait pu changer radicalement la condition de l’homme noir aux USA, voir même ailleurs On le ressent bien à la fin de sa vie.
    Le moment choisi pour son assassinat n’est pas anodin, il allait changer les choses, et ça dérangeait beaucoup de monde. Il y a du Soral là dedans...


  • Pas totalement d’accord avec lui sur ce point, en fait c’est bcp plus complexe à mon avis.

    Souvent le House negro, peut se radicaliser à et devenir un leader de l’opposition, (comme malcolm x, qui est un house negro élevé loin de sa famille dans un milieu blanc)

    Et souvent le field negro est encore dans l’illusion de l’acceptation, et de l’intégration, je vais en citer un qui reflète parfaitement mon point de vue. Chalgoumi est un field negro qui se comporte comme un house negro. Il vient tout juste de débarquer, nous parle sans arrêt de démocratie, à même l’arrogance de nous expliquer les problèmes que rencontrent la communauté musulmane, alors qu’en fait il ne connait rien et ne comprend rien. Chalgoumi est un Field negro, parmis bcp d’autres.

    Ici à Bruxelles, on a un qualificatif parfait pour ses fields negro, des clandos. Ils viennent de débarquer et vous nous expliquer la dimocratie, avec leur tête pire que dans un sketch des inconnus.

    Et attention je ne parle pas de tout les nouveaux immigrés, certains se comportent parfaitement, je parle bien de ces nouveaux arrivistes qui font du zèle démocratique et laïque.

     

    • #400071

      Si Malcom était un House negro comme vous le prétendez, il ne se serait pas fait tuer ; il aurait fini plein aux as comme Al Sharpton ou Jesse Jackson.

      Vous n’avez pas bien saisi la distinction entre House negro et Field negro.


    • #400231

      Je déteste les accusations à 2 balles caché derrière le clavier :

      donnez-nous des éclaircissements sur la fortune (plein aux as) que vous attribuez à Al Sharpton ou Jesse Jackson !!!

      Sinon ce qu’il dit là, on le savait bien avant er... nous n’avons pas attendu er pour reconnaître cette vérité : le maître sioniste (rockfoutre, morgan...) a toujours des nègres de maison (bush, Obama, hollande...)

      Par ailleurs Malcolm X dit aussi que le blanc est le plus grand criminel de l’humanité...
      Qu’en pense er de cela ?


    • Relisez bien ce que j’ai écris.


    • #1126506

      Nègre des champs et nègre de maison, l’expression est métaphorique et n’a rien à voir avec le fait que Chalgoumi soit arrivé il y a peu du bled ou que Malcolm X porte un costard.

      Nègre de maison : lèche le cul du maître.
      Nègre des champs : exploité par le même maître. Vu qu’il n’a pas besoin de le flatter pour survivre, il peut être honnête avec lui-même et sa situation.


    • #1126512

      @ une passante,



      Par ailleurs Malcolm X dit aussi que le blanc est le plus grand criminel de l’humanité...
      Qu’en pense er de cela ?




      Il a aussi dit qu’il haïssait chaque goutte de sang Blanc qui passait par ses veines (sa grand-mère avait été violée par des Blancs et était tombée enceinte par la suite).

      Il a aussi été très touché par son pèlerinage et sa foi profonde l’a permis de reconnaître la fraternité universelle des hommes au-delà des races.

      C’était un guerrier qui combattait pour la paix, comme l’on fait de nombreux grands guerriers.

      Coioncidence de la vie, ses derniers mots furent "Calmez-vous mes frères" (Cool it brothers).


  • Exactement comme dans Django. !


  • Un des messages véhicule par le film Django avec l’interprétation magnifique de Samuel L Jackson. Comme quoi il y a aussi des choses positive dedans... ;)

     

  • Toute la difference entre un homme intelligent comme Martin luther King et celui-ci, est contenu dans les reactions de son auditoire. ici il n’y a que l’appel à la haine et la vengeance alors que King savait comment en sortir. Ca me fait penser au film de Tarentino montré en Israel, la violence appelle la violence, que vous soyez juif, noir, blanc ou autre, a chaque fois que vous avez trinqué, la pire des manieres de s’en sortir c’est la vengeance dans la violence...

     

    • Si on ne sait pas mieux vaut s’abstenir de baver des fictions. King était un vrai house negro par une nebumeuse du peuple élu. Malcolm X ne fait que constater une vérité toute simple qui est que : le blanc ne connait que la violence. le leucoderme détient le titre de boucher de l’humanité. tant que l’homme noir sera en contact avec le blanc il ne connaitra que misere,meurtres et humiliations. back to our roots, retour vers l’Afrique.


    • @louloute Le délire sur les blancs c’est n’importe quoi. Encore un raciste.

      Et oui Malcolm X est en dessous de MLK, Malcolm X n’appelle qu’à la vengeance, là ou MLK prône l’amour et la réconciliation.

      PS : faudrait peut-être comprendre qu’E&R n’est pas une association raciste. Ou alors vous n’avez rien compris à ce que dit Soral.


    • #400419

      *éclate de rire*

      "Back to our roots", ma loute, en english, of course. C’est-à-dire ? Chez les peuples de la vallée de l’Omo, qui n’ont pas attendu les leucodermes — dis les blancs, c’est moins faux-cul, moins prétentieux, moins soumis aux vains poncifs en vogue — pour se faire la guerre ? Dans l’ancien Royaume du Dahomey ? Retour aux esclavagistes Empires Sokoto ou Kongo ? Retour où exactement ? Tu crois sans doute, pour citer Dieudonné, qu’il y a un paradis originel, la Noirade ou la Noirie. Les États Nègres-Unis ?

      Tu es esclave et tu l’ignores. La liberté et la citoyenneté sont choses dont la plupart ne veulent pas finalement. Elles manquent de confort. Alors salut serve ! (Farewell slave !) et bon voyage vers le Blackistan.


    • Rappelon que Luther King était un chaud Lapin, Hoover disposé de tellement de vidéos audio de Luther et de femme à la petite vertus qu il était tenues par les couilles par Hoover.


    • #400606

      malcolm x a ses debuts pronait la violence ;jusqu au jour ou il a effectuait son pelerinage a la mecque et a compris ce qu etait le vrai islam il est devenu un homme plus en paix avec lui meme et s est detache de nation of islam dirige par elijah muhammad et la fin on la connait il a paye ca de sa vie


    • @ faouzi makhoukhi,

      Alors la, du grand n’importe quoi. Déjà, il avait déjà été à la Mecque en 1959... Et il n’a jamais mais alors, jamais arrêter la lutte armée.

      Si vous parlez anglais, tapez sur Youtube "The ballot or the bullet" (discours prononcé après son 2ème pèlerinage où il commence par dire qu’il "remercie l’honoriable Elijah Muhammad d’être celui qui lui a ouvert l’esprit et qu’il sera éternellement reconnaissant envers la Nation of Islam".

      Ses organisations après être passer à la Nation of Islam, il en a créer une autre qui était réservée aux noirs et qui pronait la lutte armée.

      Quoi de plus explicite ???

      Faut arrêter de croire aux foutaises de l’agent quatari Ramadan, c’est un escroc en tout genre et en passant du film de Spike Lee qui est une arnaque totale où on ne voit même pas John Ali, Farrakhan, Luther King et d’autres encore.

      http://www.youtube.com/watch?v=D9BV... ===> Le plus grand discours de Malcom X

      NB : vous n’êtes pas en mesure de dire quel est le vrai Islam ou non, j’ai remarqué votre attaque envers la NOI. Il est à noter que souvent ceux qui disent que "ceci est l’Islam et ça, cela n’a rien à voir avec l’Islam", sont souvent les plus grand escroc (cf. Arabie Saoudite,...)


    • à Robespierre :

      Esclavage oui je le suis et fier mais esclavage du panafricanisme. Je le dis et je persiste à l’assemblée de l’humanité visage pâle n’a pas sa place, visage pâle n’est que vols,mensonges et meurtres :
      - Deux guerres mondiales en moins de 50ans
      - colonisation et esclavage, boucherie entre européens
      - nazisme-communisme- apartheid-
      - Hiroshima et nagazaki, extermination des amerindiens,guerres de predation depuis la nuit des temps
      - irak,vietnam,biafra-cote d’ivoire,algerie,contras,libye,afghanistan,congo,mali et la liste est longue je peux y passer la journée.
      - Oui le retour vers l’Afrique, construire un état federal allant su sahara à l’Afrique du sud, réecrire notre histoire et jeter à la poubelle les manuels du colon.valoriser nos penseurs et grands hommes : cesaire, sankara, lumumba, mugabé, anta diop et autres je n’ai que faire de la littérature et de la culture française, le français comme l’anglais,comme l’allemand ne sont que des moyens de ommunications aucune apparatenance. ta France n’existe plus et est devenue un protectorat israélien, la preuve il suffit de voir le gouvernement qui te dirige. Je prefere de loin mon ennemi noir que mon" ami blanc "( ami blanc OXYMORE).
      - 


    • @Louloute.....Et bien bonne chance pour ton retour en Afrique,j’espere qu’il se fera bientot pour que ta souffrance d’avoir vecu en France disparaisse et surtout ne fait pas comme Kemi Seba....ne reviens plus en France et brule ton passeport Francais une fois en Afrique,au plaisir.


    • #1126518

      @ Zephir,

      Quand Malcolm X a-t-il parlé de vengeance ?????


    • #1126542

      @ louloute,

      Les "exploits" que tu décris font partie de l’histoire de l’humanité en général.

      Cependant, tu sembles porter ton attention sur la race blanche et sur les deux derniers siècles.
      C’est un peu réducteur mais ne t’inquiète pas, c’est tout à fait compréhensible : une particularité de la race blanche est sa maîtrise de la technologie. Cette maîtrise a naturellement augmenté exponentiellement ces derniers siècles, ce qui a permis de faire ce qui avait toujours été fait dans l’histoire de l’humanité, mais cette fois-ci à des échelles qui étaient autrefois inimaginables.



      ami blanc OXYMORE




      Tu es sûre que tu te trouves sur la bonne page web louloute ?


  • #400047

    Tarantino a très bien montré ce phénomène dans "Django", avec le personnage de Samuel Jackson. C’est exactement ca...


  • #400125

    Ouaip... ca reste qd même une problématique US, qui n’est en aucun cas transposable aux communautés allochtones en France (ou Belgique, Espagne). Faut pas déconner !

    Aucune malveillance a son égard, mais ces dernières paroles montrent qu’il est encore prisonnier des catégories que lui impose son maitre blanc. Il s’en revendique avec fierté en plus : "I am a field negro"... pfff, eh bien retourne dans ton champ de coton, tocard !

    Alors, qu’au contraire il s’agit de dépasser les catégories du maitre, du genre :
    No more "field negro" no more "house negro", no more negro. We are all citizen ! (Un truc dans le genre)
    ou bien : we are all american ; ou bien : we are the world, we are the children ...

    Bref, alors qu’il doit proposer de nouvelles catégories, alors qu’il doit rallier, fédérer toutes les forces politiques, au contraire il divise en reproduisant les catégories imposées par son maitre : field/house negro

    Alors que dans les années 60, les noir-americains auraient du s’unir pour s’imposer intelligemment dans la société US (pas dans les chiottes, mais au salon), au contraire ils se sont divisés sur des questions religieuse suite a la fraiche reconversion de repris de justice au prosélytisme exalté.

    C’est bien Malcolm, comme tu le dit toi même, après tout ... tu n’est qu’un nègre des champs, et qu’il soit des champs, d’intérieur ou de montagne, la destinée du nègre est d’accomplir la volonté de son maitre.

    (et toute son action politique devient coherente, par contre il en avait surement pas conscience)

     

    • ...

      justement, le nègre des champs ne réalise en aucun cas la volonté de son maître. Vous n’avez absolument rien compris. Renseignez-vous sur une maladie nommée "drapétomanie". Et Malcom n’était pas intégrationniste, c’est le minimum à savoir sur cette personne, le strict minimum.

      D’ailleurs, Luther King l’était mais a changé de par sa rencontre avec Elijah Muhammad juste avant sa mort, d’où la cause de celui-ci... "J’ai mené mon peuple dans une maison en feu" (paroles de MLK à harry Belafonte peu avant sa mort).

      Donc, l’intégrationisme mène à la destruction des noirs des USA, ce n’est pas pour rien que la NOI et les panthers étaient (et sont toujours, malgré qu’on veuille nous faire croire le contraire) pour la séparation entre un Etat noir et blanc.



      Ouaip... ca reste qd même une problématique US, qui n’est en aucun cas transposable aux communautés allochtones en France (ou Belgique, Espagne). Faut pas déconner !



      Ben oui, vous venez juste de faire l’inverse. Vous avez imposer une vision française intégrationiste aux USA... Et pour être un "house negro", pas de besoin d’être aux USA : Jerusalem Desir, Rama Yade, Lilian Thuram. Ces personnes le prouve de jour en jour.


    • #400327

      juste sur 3 points :
      - "le nègre des champs ne réalise en aucun cas la volonté de son maître" : alors c’est de sa propre volonté qu’il va cueillir du coton 14 h/jour ? Alors la y a un truc qui m’échappe.

      - D’accord, j’ai rien compris mais vous n’expliquez pas. Je n’ai fait que écouter ses propos et les commenter.

      - Oui d’accord on peut parler de "house negro" pour ces personnes citées, mais ca n’a rien avoir avec la situation de l’esclavage (a laquelle fait ref. Malcolm) : le maitre avait droit de vie ou de mort sur le "negro" (de house ou de field) corveable, supliciable, fouettable, enculable a souhait, selon la volonte du maitre. Faut pas exagéré non plus ! Rama Yade elle a son petit chez-soi bien douillet. C’est une collabo oui, une negresse de maison (au sens de Malcolm), je sais pas ??


    • @coucou

      Justement c’est complètement débile de faire un Etat noir et un Etat blanc. Pourquoi pas un Etat jaune et rouge aussi. Le problème des USA ce sont leurs élites et la sous culture généralisé, l’american dream, le liberalisme, l’individualisme et le communautarisme. Mais en aucun cas la couleur de peau des gens. En faite Malcolm X était aussi con que les élites US racistes, il restait avant tout un con d’américain.
      De toute façon les Etats-Unis est une sous nation (projet d’origine satanique) plus que toutes les autres voué à disparaitre à terme. Il est sûr et certain que dans 400 ans elle n’existera plus du tout, les bases sont trop malsaines.


    • @ Regis,

      je pourrais vous expliquez la situation des noirs aux USA. Elle est catastrophique, dans tous les domaines, mais cela me prendrait surement plus de 7500 caractères... Si vous voulez concrètement en savoir plus, je vous conseille (toutes) les vidéos de Farrakhan.


    • @ tshussdelamort,

      Vous avez été vous renseigner sur la drapétomanie ? Vous tapez juste cela sur Wiki et vous en aurez une définition claire et très simple.

      Le nègre des champs : il pensait tout le temps à partir de la plantation. Pour preuve, c’était toujours eux qui faisaient des cavales. Il connaît la vrai nature de son propriétaire et donc, il ne l’aimait pas en conséquence. Comme Kemi Seba.

      Le nègre de maison : il pense être l’égal de son propriétaire. Il pense que son propriétaire l’aime sincèrement alors que c’est le contraire, il a autant de mépris pour lui. donc, lui qui croit être aimer, il fera tout pour satisfaire sa volonté et ne jamais le décevoir. Par exemple, il ne s’évadera jamais. Il possède un certain confort (comme Rama Yade) et se croit supérieur aux nègres des champs.

      NB : ils ont un droit de vie de mort sur leurs "esclaves" => Dieudo ne s’est-il pas fait tuer médiatiquement ? Vous me sortirez, on n’est plus au temps de l’esclavage, c’est fini... Justement, vous n’avez rien compris. Ils ont le pouvoir de manière plus subtile, ils ne sont pas cons non plus. Loin de là...

      Je ne sais pas vous expliquer plus clairement.


    • @coucou Mais parce que les élites sont racistes. En quoi faire un Etat noir changerait les choses, ça ne ferait qu’un Etat raciste de plus. Surtout que je ne vois pas où ils le feraient cet Etat, je ne vois pas les États-Unis céder un territoire réservé au noir, ou alors ci mais celui-ci resterait sous domination constante. Faut pas croire qu’ils vont lâcher comme ça. Vaut mieux changer les États-Unis de l’intérieur, dans l’intérêt de tout le monde.

      Une vision racialiste du monde est complètement absurde, en faisait cela vous ne faite que valider le conflit de civilisation americano-sioniste.


    • @ Regis,

      Les élites sont racistes ? Non, les élites occidentales sont racistes envers tout peuple non-blanc. Ils l’ont prouvé depuis des siècles et pas seulement contre les noirs.

      Les asiatiques, les indiens d’Amérique en savent quelque chose et donc, contrairement à toi, je ne limite pas ma pensée aux noirs mais aux peuples (comme les noirs) qui subissent la violence d’une oligarchie à 75% blanches mais composées aussi de toutes les autres couleurs.

      je ne sais pas de quelle origine tu es mais faut arrêter de croire qu’on est aux pays des rêves. Quand on regarde les êtres humains, on voit des têtes différentes. Le terme race, c’est pour marquer cette différence entre les populations, rien d’autre.

      En quoi faire un État noir changerait les choses ? Ben déjà, les noirs pourront choisir leur destin déjà (si c’est État est cohérent) car les afro-américains n’ont jamais été gagnant dans l’histoire des USA. Ou alors, prouve-moi le contraire.

      Changer les USA de l’intérieur ? Déjà en France le système politique est bloqué alors aux USA, il est verrouillé à l’extrême où il faut être soit démocrate ou républicain pour accéder au pouvoir. Et quand les noirs veulent changer les choses de l’intérieur, c’est dommage ils se sont assassiné...

      On défend les races et donc, on est contre le métissage mais on fait le jeu des chocs des civilisations ? Je ne te suis pas. On peut préserver les cultures et ne pas être dans une logique d’opposition.

      Tu me fais penser à Mitterand : "le nationalisme, c’est la guerre". Oui, c’est la guerre entre les européens mais n’applique pas des paradigmes occidentaux à l’Afrique.

      Maintenant pour sortir de cela et aller de l’avant, il faut arrêter la victimisation et prôner l’auto-détermination. Les chinois, les indiens l’ont fait, on voit où ils sont maintenant.


    • Le maitre a plus besoin de l esclave que l inverse en verite

      Anton Szandor LaVey.


    • Ce n’est pas en termes de races qu’il faut comprendre "le nègre de maison" et "le nègre des champs". C’est plutôt en termes de comportements humains. En réalité tout est toujours spirituel, mais nous nous perdons dans des questions d’apparences, d’appartenances et d’étiquettes, ce qui désubstancialise notre compréhension des choses.

      Hollande, par exemple, est un nègre de maison des Etats-Unis et d’Israël.
      Le père de famille honnête qui trime, qui paye ses impôts parce qu’il n’a pas d’autre choix que de faire vivre sa famille, tout en maudissant la mise en esclavage intégrale à laquelle on assiste aujourd’hui est un nègre des champs.

      Il est vrai que Malcolm s’est trompé pendant un temps sur la question raciale. Mais par la suite il a totalement changé, grâce à la religion, et c’est ce qui lui a coûté la vie, des mains des siens.

      En ce qui nous concerne, nous devons libérer la France, by all means necessary !


    • #1125485

      à vous lire, et parcourant les commentaires je me dis que, tous, nous voyons et entendons dans cette intervention de Mr X., des choses bien différentes.
      Selon moi, recontextualisant ou pas ce discours, on ne peut qu’être frappé par son intemporalité et son universalité, on est bien au delà d’un problème nègre. Selon vous Malcolm X serait incapable de se désaliéner des catégories imposées par le maitre blanc.
      "pfff réécoute Malcom, tocard." (cela soit dit en référence à l’arrogance de votre commentaire que je cite ici…
      _ :-)
      Parmi ceux qui ont su dépasser une prétendue question raciale et parler à l’Homme de problématique Humaines il y a bien Malcom X. c’est là où il était arrivé, c’est sans doute pour cela qu’il est mort.
      Et pour cela également King est mort.
      Chacun prend des chemins à priori antagonistes, et sinon clairement différents, pour arriver au même point de convergence et donc d’union.
      Malcom X est mort parce que l’universalité de son message le rendait véritablement dangereux ; il ne parlait plus de "nègres".
      Amener les gens à réfléchir au delà des inévitables prisons mentales, de ce qui tend à diviser.
      Dépasser nos clivages, nos intérêts, nos problématiques, et se retrouver dans ce qui nous rassemble, cesser de s’affronter autour de nos différences, tel est l’objectif. il ne sera jamais permis de l’atteindre sans éducation, et une conscientisation massive. E&R y contribue...
      l’ITV du président iranien sciemment censurée prouve que le projet est bien de continuer de diviser et de nous laisser croupîr dans nos cavernes respectives.
      Enfin, Il est absurde de parler de "nègre de maison" en référence à MM Thuram, Rama Yade , H. Désir, etc., etc. ...
      c’est stupide, stérile, voire raciste ; la couleur de peau n’a rien à y voir.
      Ai-je encore trop à perdre pour remettre en cause l’ordre établi ? suis je prêt à me désaliéner individuellement ?
      De quel côté de la plantation me trouvé-je ?
      Car il est clair que la société fonctionne comme une immense plantation, avec ses esclaves.
      Chacun à son niveau de servitude, chacun à sa position dans l’ordre établi, et y trouve un niveau de confort ou d’inconfort.

      Aujourd’hui en 2015, Malcolm X est d’actualité. Et il est loin, loin, loin de cette
      " problématique US, dont vous parlez, qui n’est en aucun cas transposable aux communautés allochtones en France (ou Belgique, Espagne)."
      "Faut pas déconner ", Camarade, vous n’avez rien compris, et hélas, vous vous égarez
      Cordialement
      P.E


  • On parle jamais des armes d’aliénation douces des nègres (Doctrines religieuses extérieur à l’afrique)
    les plus dangereuses, l’islam et la chrétienté. Bien sûr malcolm x ne parle pas de son conditionnement islamisé. Lisez marcus garvey, cheick anta diop, theophile obenga, frantz fanon ; les noirs doivent s’émanciper de ces merdes..
    Nègre, en égyptien ancien à l’origine=dieu preferez Kmt, Kémite.(Ah non encore le nombriliste islamisé patricien polygame de Kemi Seba..)

     

    • En quoi être croyant est-il nocif ? Si je ne me trompe pas le peuple juif est un peuple croyant pour la plupart,qui pratique depuis toujours.ça ne les empêchent pas pour autant de "dominer" dans presque tout les secteurs d’activités confondus, et ce dans pas mal de pays dans le monde. Je ne comprends pas en quoi avoir une foi, une spiritualité chrétienne ou musulmane, empêche de se lever "et d’aller chercher son pain" ? Le problème de beaucoup de noirs d’ occident, en particulier en Europe, c’est de refuser sciemment leur africanité, la volonté de connaître l’histoire (la vrai), et de vouer un culte éternel à la culture occidentale. Les religions ont fais leurs apparitions il ya des années, pourtant les problèmes que connais l’Afrique et les noirs du monde entier est plus que jamais d’actualité encore maintenant malheureusement...


    • Comment expliquez-vous alors qu’à partir du moment où Malcolm X a découvert le VRAI Islam après son pèlerinage à la Mecque, il a fallut le supprimer ?!


  • on ne peut que saluer la prestation de Samuel L Jackson dans Django Unchained qui a fidèlement représenté le nègre de maison


  • Parrallel malheureux, certainement choisi pour etre facilement assimilable par son publique (cf : rires de l’audience alors que le sujet est grave et profond).

    En effet les "negres de maison" etaient généralement du bon coté du fouet.
    Mais il n’était pas rare que les memes collaborent, voir dirigent, des révoltes sanglantes contre les "maitres blancs".
    Il arrivait aussi que les "blancs" propietaires terrien (plutot a la campagne) entrent en guerre avec les "blancs" qui commercaient (plutot le littoral et les bourgs).
    A ces moments, parfois, les noirs en profitaient pour taper... sur les "mulatres" !

    Les noirs nés dans les champs ("négres d’eau douce") ne recevaient pas toujours agréablement les nouveaux noirs ("nègres d’eau salée"). Un peu comme beaucoup de noirs étasuniens, aujourd’hui, avec les africains nouveaux arrivants.

    Une autre categorie est aussi a prendre en compte : le "nègre savant".
    Plus facile a trouver dans les maisons (comptabilité, secretariat ...), le "nègre savant" a eu un role non negligeable dans le sabotage du systeme esclavagiste.
    Pour la petite histoire, il est arrivé que l’on retrouve des écrits tels que la déclaration des "droits de l’homme", le code noir, encyclopedie... sur les "negres marrons" capturés lors des battues.
    Il existait un reseau de resistance international qui a permis, entre autres, l’émancipation (plus ou moins heureuse) de Haiti ("1ere république noire" avant bien des peuples "blancs"), face a la premiere armée du monde en ces temps, celle de Napoleon.
    (cf. correspondance de Toussaint L’Ouverture et Napoleon - ou l’on constate que le niveau intellectuel de Toussaint ne cadre pas avec l’image du nègre de l’époque qui perdure).

    Cette époque est a voir au-delà d’une dichotomie absurde de race ou de classe.
    Cependant Malcolm X savait comment canaliser l’energie populaire dans le sens de l’émancipation. Il a perpetuer un mouvement ancien qui continus de nos jours.

    BRAVO A MALCOM X !!!

    NB : les guillemets au mot "blanc" signifient que je parle de "blancs" d’origines si diverses
    qu’il faudrai les designer par "non noir". Si vous voyez ce que je veux dire...

     

    • Ouais enfin je trouve que dans son discours il n’y a que division et violence. Diviser les noirs et les blancs, diviser les noirs entre eux. Bref heureusement qu’il n’a pas été le seul représentant de la cause des noirs aux Etats-Unis.


  • Quand le nègre met ses lunettes c’est que l’heure n’est plus aux lamentations mais aux solutions. Donnez-lui des souliers, qu’il joue au foot ! Un micro, qu’il chante ! Une platine, qu’il mixe ; une sono, qu’il danse ! Qu’on lui donne ces quelques moyens pour qu’il puisse y exprimer sa colère, dénoncer ce dont il est victime. Il y va de nos intérêts, du maintient de notre ordre. 
    _ Car bien qu’on lui donne une tribune, qu’on lui cède une part de notre audience, il s’y exprimera à l’intérieur, sous notre emprise, dans notre empire. Qu’on lui donne donc du Noir à la télé comme nuit au jour couché.
    Pourquoi faire petit quand on peut faire grand, faible quand faire fort on peut ? Mettez du Noir aux heures de grande écoute pour qu’il nous récite, leur rapporte, répète ce que nous lui aurons dicté. Et qu’on lui donne des médailles et de l’honneur et de l’estime et du gout et des lois : qu’on lui « cède » ce petit rien rendu grand par la magie de notre propagande. Qu’on l’achète.
    Mais qu’on lui enlève ses lunettes. S’il refuse de négocier, d’accepter de réclamer justice à la manière qu’on lui ordonne, alors, laissez-le faire et voyons si son mouvement peut en quelques endroits nous être utile. S’il s’avère qu’une concurrence, même minime, se forme, laissez-lui donc ses lunettes : enlevez-lui liberté, intégrité, liquidité et s’il reste debout, s’il poursuit ses hérésies, la vie.

     

  • En lisant les commentaires, il reste toujours les déchets du : Grand méchant blanc, et des pauvres petits noirs.

    Mon sentiment c’est que pour des raisons « Environnemental », « l’Homme noir » a évolué dans un climat très largement favorable - avec sa part d’hostilité - et a pu disposer en abondance, des richesses de la nature, contrairement à « l’Homme blanc », qui a dû s’adapter dans des conditions très différentes, et sans cesse rechercher des moyens - notamment matériel - pour garantir et assurer son existence.
    On peut considérer que dans l’Histoire « l’Homme blanc » a été très mauvais, et pas qu’avec les noir d’ailleurs. Il l’a aussi été avec d’autres « Hommes blancs ». Quant aux massacre abominables des noirs entre eux(Congo, Rwanda..etc), c’est probablement encore « l’Homme blanc » le seul responsable de tout ça, hein... ?
    Quand je vois la quasi totalité des dirigeants Africains, être les « Nègres de loges » de François Stiffani, ce n’est certainement pas à celui-ci que j’en veux.
    Par ailleurs, la culture NOIRE vendue et mise en avant, comme la Dance Hall, le RAP, le RAGGA, le SOUKOUSS, les COUPé DéCALé, Magic Système et autres singeries, commence véritablement à me faire honte. Et les noirs y sont très largement pour quelque chose, puisqu’ils soutiennent très largement cette culture, et en sont fiers. Il s’agit de la majorité.
    Des noirs exploités sur leur terre, méprisé sur d’autres terres, et éternellement Victimes.
    Je fais parti de ceux qui pense - peut-être à tort - que seul les noirs peuvent changer les choses. Mais aussi, qu’ils doivent arrêter de se poser en victime et quémander « l’acceptation ».

    Bien à vous

    PS : Un commentaire ne suffit pas.

     

    • On peut penser au grand méchant blanc et ne pas se poser en victime, c’est simple mais pensez-y aussi...

      Bien à vous.


    • Je comprends votre indignation, la "culture" noire qu’on tente de nous imposer est particulièrement ridicule et infamante... Je suis métisse, j’ai des origines africaines, pour autant je fais le même constat que vous : les noirs sont responsables d’une partie de leur histoire. Un peuple n’est jamais complètement en dehors de ce qui lui arrive (cf. la Shoah...).

      Cependant, je pense que ce n’est pas tant un problème de couleur qu’un problème de mauvaise assimilation de culture. Les "Noirs" (ces termes-là me semblent désuets, tant le monde a été édulcoré...) veulent faire comme les blancs. Mais avec leur histoire, peut-on arriver à ce résultat ? C’est comme tenter de faire un être vivant de l’alliance d’une tortue et d’un chameau.

      Euh... Vous êtes surs, là ?

      Je pense que les Noirs ont aussi une vision du monde très particulière. Pour eux, la vie et la meilleure façon d’en profiter, c’est de "vivre le moment présent", comme on veut, comme on le sent. Carrément opposé à la pensée chrétienne qui a influencé le monde blanc pendant des siècles, pleine de tabous, tournée vers l’avenir et l’atteinte du Paradis. Faut savoir qu’à la base, les africains sont polythéistes ou animistes (avant l’arrivée des religions monothéistes). Ils invoquaient les dieux ou les esprits pour SATISFAIRE LEURS DÉSIRS . Alors que la pensée "blanche" se tourne plus, dès les grecs, vers la satisfaction du plus grand nombre.

      Je dis pas ça comme ça, je l’ai vu, expérimenté, subi... "Le métisse, il a le cul entre deux chaises", comme dirait un humoriste bien connu... Les blancs comme les noirs m’ont acceptée dans leurs rangs, mais à chaque désaccord avec eux, j’étais de l’autre bord, donc c’était normal... Bref, je me suis immergée dans les deux visions. Je sais comment ils marchent...

      Sous l’égide du multiculturalisme, on vous fait croire que la culture noire, c’est cool. Ouais mais... Non. On victimise les noirs, on crache sur les blancs... Ouais mais... Historiquement et culturellement, c’est stupide.

      Bref... Oui, les noirs ont des milliers de torts dont ils pourraient s’émanciper SEULS. Mais ces torts sont utilisés, manipulés pour en créer d’autres dont ils ne peuvent sortir qu’avec de l’aide. On pousse les noirs à revendiquer leurs cultures et à imposer leur vision des choses. On leur apprend la technique "c’est un scandale ! Raciste !" et on les coupe des raisonnements logiques pour en faire des victimes. Aidons-les à y voir plus clair.


    • Encore un africaniste qui vivant à Fantasialand et ne voyant l’Afrique que par le prisme de Tintin au Congo. L’Afrique a une culture, une civilisation riche que visage pâle s’est efforcé pendant des années a détruire et à travestir. Pendant que tes ancêtres vivaient dans des grottes et se couvraient de peaux de bêtes en Afrique des civilisations florissantes voyaient le jour, l’occident faussaire de l’histoire. L’occident se réclame héritier de la pensée grecque mais fait semblant d’oublier l’ école qui a formée ces philosophes grecque, l’occident se dit de culture judéo-chrétienne et oubli de mentionner comment Ben Tera est devenu Abraham, ou il a été initié ?. l’ occident a toujours été réflactaire à la science, des scientifique en ont payé de leurs vies. Vous n’aves rien inventé, vous êtes des maitres du copier/coller. tous les chemins mènent à l’ Egypte et l’Egypte la plus grande civilisation que l’homme ait connu était NOIR( le colloque de l’Unesco sur l’Egypte du Caire de 1974 le prouve). Ces gouverneurs de l’AOF sont élus par le colon et sont là pour servir les intérêts du colon et c’est le devoir de la nouvelles génération d’africains d’en finir avec cette mascarade France-Afrique et s’il le faut par le sang. Un état fédéral est plus qu’urgent pour sauver l’Afrique. L’ Afrique n’a nullement besoin de l’occident, ni de la France mais visage pâle a un besoin viscérale de l’ Afrique. L’Afrique véritablement libre et souveraine dans sa politique signifie la mort de l’ occident dont la France en tête. L’Afrique est le premier bailleur de fond de l’occident. On vous fait vivre si tu ne le crois pas demande à AREVA, Bolloré, Bouygues, demande aux trésors français qui nous vole depuis les indépendances par l’arnaque du CFA plus de 50% de nos recettes extérieurs pour soit disant garantir la convertibilité de cette monnaie nazi(cfa). France-Afrique, Francophonie, Coopération militaire et économique on n’en veut plus et cela va changer.l’afrique et ses richesses aux africains.


    • @louloute

      Pour compléter votre propos que personne n’a contredit, je dirais qu’en France, ceux qui tente depuis toujours de déformer l’histoire de l’Afrique sont les africanistes autrement dit des "spécialistes" français de l’Afrique. Aujourd’hui le chef de fil des africaniste est Bernard Lugan que ER aime bien. Je comprends cette admiration, il donne aux français les arguments pour soulager le crime de leurs ancêtres sur les nôtres.

      Mais un européen honnête (comme le fut Chateaubriand par exemple) sait très bien que rien n’est venu du nord à part le feu et la destruction.

      Sur l’Égypte Antique que beaucoup d’occidentaux disent que c’était une civilisation créée par des caucasien :), lisez au moins votre compatriote Jean-François Champollion dit Le Jeune sur ce qu’il dit sur les égyptiens anciens, Vous pouvez aussi lire Volney.

      Le problème de l’occident en général, c’est que vous avez bâti votre civilisation sur la falsification de l’histoire et la destruction d’autres peuples, il faut avoir le courage et l’honnêteté de l’assumer.

      Pour revenir sur les Africains déportés aux USA, plonger vous sur leur apport scientifique et vous serez surpris de l’immense apport de ces Africains. Le génie créateur est Africain et ça l’élite occidental le sait très bien et depuis fort longtemps.

      Le temps est l’autre nom de Dieu dit-on, le temps fera justice pour l’Afrique car l’homme Africain change très vite actuellement et vous serez surpris d’ici un quart de siècle, le temps d’éduquer une nouvelle génération avec les valeurs africaines pour ne pas dire le paradigme africain.

      https://www.youtube.com/watch?v=z22...


    • @ Louloute et Afkunite

      Pardonnez mes propos s’ils vous ont parus généraux... Je parlais uniquement en terme de CROYANCES, pas de génie ! Je ne suis pas du tout africaniste, je ne prétends pas le moins du monde maîtriser le sujet... Je ne parle que de ce que je sais, que j’ai vu et expérimenté, une fois de plus XD ! Ce que je sais, pour l’histoire, c’est de l’héritage :). Ce que j’ai vu et expérimenté, c’est la continuation de ces folies, clairement revendiquées comme venant des origines noires.

      Je n’ai JAMAIS dit que les Noirs étaient des bêtes et toutes les conneries qui vont avec. Je parle de la théologie pure. Et de ce à quoi elle a amené ! Bien sûr, on ne peut pas l’appliquer à tout le monde... Bien sûr, si les occidentaux ne les faisaient pas crever de faim, les Africains seraient nettement en avance sur nous (la croissance de l’Afrique est, il me semble, la plus élevée... C’est pas pour rien !). Je n’ai JAMAIS nié ce fait.

      Je parlais juste de l’influence d’une Histoire très ancienne sur les développements d’aujourd’hui. La culture noire qu’on nous vend aujourd’hui, c’est quoi ? Est-ce que les Noirs le rejettent ? Jusqu’à présent, pas vu...

      Et je suis métisse, je viens de la Réunion qui comme son nom l’indique, est la réunion d’un ensemble de peuples. Comme les africains ne sont pas très loin, étrangement, j’ai énormément hérité d’eux ! Donc je sais à quoi je me frotte...

      Après, ma culture est probablement incomplète et en écrivant mon pamphlet sur ce que abhorre dans mes origines, je ne cherchais pas à inoculer la haine, d’un côté comme de l’autre...

      Juste à dira que oui, les Noirs sont responsables d’une partie de leur Histoire. Et que c’est, malheureusement, leur Histoire plus lointaine et profonde, au niveau des CROYANCES, qui a influencé cela. De mon point de vue, de mon héritage, bref, du peu que j’ai, c’est comme ça que je le vois.

      Après, si vous me trouvez débile ou puérile, je vous saurais gré de m’instruire. Je ne demande que ça.


    • le temps d’éduquer une nouvelle génération avec les valeurs africaines pour ne pas dire le paradigme africain

      Paradigme Africain ... avec ou sans machette ? Parce que je suis d’accord pour qu’on critique l’occident, mais l’Afrique déjà c’est un continent, il y a autant de différence entre un nord-africain et un congolais qu’un norvégien et un espagnol. Et que vous n’êtes pas avares en découpage de barbaque à l’ancienne entre tribu ou ethnie. A ce que je sache le génocide au Rwanda, c’était pas il y 2500 ans.

      Alors que les collons européens aient pillés l’Afrique de ses richesses (sans que l’Afrique ne se réveille et ne réagisse), mais même si vous prétendez être l’origine des civilisations, l’Afrique n’a pas encore atteint un stade de développement équivalent à l’occident (et je ne parles que des bonnes choses positives). Et pourtant, comme vous prétendez avoir été la source de tout, vous avez eu beaucoup plus de temps que n’importe quelle civilisation pour vous développez. Vous devriez être au sommet de la hiérarchie des civilisations.

      Malheureusement, j’ai juste envie de dire qu’au lieu de fantasmer sur un renouveau de l’Afrique, faites déjà en sorte que personne ne crève la dalle ça sera déjà très bien. Ne nous imitez pas, parce qu’ici, c’est la misère et la faim qui nous guète.


    • Louloute, quand tu retourneras en Afrique, pense à emporter suffisamment d’argent pour le sorcier qui devra exorciser ta névrose victimaire. Cela prendra du temps vu la gravité de ton état.


  • Nous aussi , qui sommes les nègres des champs dans notre propre pays, nous avons aussi des nègres de maison : ce sont par exemple parmi les Francs-Maçons ceux qui ne sont pas Juifs, ou encore les députés Goys de l’Assemblée Antinationale , tous ces traitres, tous ces dégueulasses d’enjuivés dont nous voudrions voir les cadavres pendus se balancer au vent d’hiver ... Ah ils ne militerons jamais pour le retour de la Proportionnelle ceux-là ! La Proportionnelle, c’est le cauchemar des Juifs ! Imaginez qu’après des élections à la Proportionnelle, le peuple se mette à exiger une Proportionnelle " économique ", cela signifierait que les Juifs ne possèderaient plus qu’1% du patrimoine Français ! L’horreur absolue ! Il serait temps alors de la Faire , la belle Alyah !


  • #400629
    le 09/05/2013 par wong fei hong de foshan
    Malcolm X - Les nègres de maison et les nègres des champs

    c’est quand Malcolm X a pris ses distances vis-à-vis de la nation de l’islam et d’Elijah Muhammad, et qu’il a entrepris un pélerinage à la Mecque, qu’il a compris que la diabolisation du "blanc" était un concept foireux.
    En voyant tous ces musulmans, blancs, noirs, asiatiques, arabes... prier le même Dieu, il a dû comprendre la supercherie d’elijah muhammad qui se présentait comme un prophète moderne devant perpétuer cette lignée en mettant en cloque une dizaine de ses assistantes.
    pour faire simple c’est quand Malcolm X a embrassé l’islam "sunnite" qu’il a cessé de faire du racialisme.

    Ensuite pour répondre à l’idée du "blanc" + grand criminel de l’Humanité, c’est à mon humble avis encore un argument d’elijah muhammad d’ailleurs repris par Louis Farrakhan un de ses disciples bien connu.
    perso jsuis pas fan des classements mais si on établissait un hit parade des criminels mondiaux, entre l’holocauste, l’extermination des native americans(indiens), le Vietnam, la Corée, L’Irak... le "blanc" ou "l’occidental" au sens large est en tête
    après jvois pas l’intérêt de ce genre de compétition victimaire qui vise à montrer qui a le + de sang sur les mains avec comme baromètre le nombre de victimes

     

    • Du grand n’importe quoi, incroyable...



      c’est quand Malcolm X a pris ses distances vis-à-vis de la nation de l’islam et d’Elijah Muhammad, et qu’il a entrepris un pélerinage à la Mecque, qu’il a compris que la diabolisation du "blanc" était un concept foireux. En voyant tous ces musulmans, blancs, noirs, asiatiques, arabes... prier le même Dieu, il a dû comprendre la supercherie d’elijah muhammad qui se présentait comme un prophète moderne devant perpétuer cette lignée en mettant en cloque une dizaine de ses assistantes.



      Malcom X a été pour la 1ère fois à La Mecque en... 1959. Une 2ème fois en 1964 et en revenant, il a déclaré être éternellement reconnaissant envers ELIJAH MUHAMMAD et l’a remercié d’avoir contribuer à son EDUCATION ===> allez écouter "the ballot or the bullet", discours formulé après son 2ème voyage à La Mecque.

      Ah donc, avant il n’avait jamais connaissance qu’un non-noir pouvait être musulman... Vous avez pas d’autres phrases paternalistes du même calibre qu’on se marre un coup ?



      pour faire simple c’est quand Malcolm X a embrassé l’islam "sunnite" qu’il a cessé de faire du racialisme.



      Il n’a jamais arrêter le racialisme, arrêter de tout ramener à l’intégrationisme. Malcom X était le plus communautariste des activites noirs avec la NOI et le BPP entre autres et les blancs étaient interdit dans ses organisations.



      Ensuite pour répondre à l’idée du "blanc" + grand criminel de l’Humanité, c’est à mon humble avis encore un argument d’elijah muhammad d’ailleurs repris par Louis Farrakhan un de ses disciples bien connu.



      Non, c’est un fait : qui a soumis l’intégralité des peuples non blancs ? Esclavage, toutes les guerres mondiales même entre blancs, apartheid en Afrique du sud et au Moyen-Orient en Israël avec les khazars qui sont des européens qui se font passer pour des sémites... La liste est très longue... Je ne fais pas de victimisation, c’est la froide vérité.

      Il n’y a pas de compétition victimaire. Justement, Malcom X prônait la lutte armée... Quoi de plus victimaire.

      Conclusion, le visionnage du film de Spike Lee et des discours de Tarik Ramadan (qui n’a jamais accepter un discours avec Kemi Seba sur ce point, tiens tiens...) nuit gravement à la santé.


    • Cher @ coucou.

      Cessons aussi l’usage inapproprié du verbe " arrêter " pour les discours des personnes,
      Le gendarme fait arrêter un véhicule, le train s’arrête en gare, l’eau s’arrête de couler après une fuite...
      Arrêter une activité, il est parfois dans un genre particulier de la littérature l’usage subtil d’écrire :
      - << Les tramways, les chemins de fer, les bacs à vapeur avaient cessé de circuler,...>>-,
      " G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 ".
      Ce qui est tout autre chose et rare !

      Les amis d’ici bas doivent impérativement, " cesser " de sans cesse maltraiter,
      la finesse de la langue Françoise !

      Voilà, j’ai cessé de raconter ici, du n’importe quoi, m’importe comment.

      Salutations cordiales.


    • #1126561

      @ coucou,

      Malcolm X était je crois un homme respectable et sa reconnaissance envers Elijah Muhammad (qui a éveillé sa foi alors qu’il était en prison) n’est nullement surprenante.

      Mais il a aussi dit que l’islam qui lui avait eté aux États-Unis était frelâté.

      Et comme l’a dit wong fei hong de foshan, Malcolm X a eefectivement pris ses distances de Nation of Islam.


  • "Vivre africain la seule façon de vivre digne et libre" dixit Sankara. Beaucoup de nos frères souffrent d’un lavage de cerveau de plusieurs générations et siècles, nous africains avec sa diaspora avons le devoir de remettre les pendules à l’heure, rétablir la vérité historique, écrire nous même notre histoire et se débarrasser une fois pour toute de la rengaine coloniale. L’Afrique et ses richesses aux africains, répandre le panafricanisme pour l’ avènement véritable d’un état fédéral africain. La patrie ou la mort nous vaincrons.


  • Un grand homme, parti comme d’autres trop tôt. A l’instar de Martin Luther King, Malcom X éliminé car trop gênant. Dans ses discours l’envergure d’un brillant homme politique, intelligent, sans langue de bois. Le charisme pour éveiller les foules.

    Je pense à cette séquence dans la dernière vidéo de Dieudo à propos de l’esclavage (et à ce dessin de Zéon) au deux poids deux mesures évident mais tellement prévisible, cette "négresse de maison" (dixit Malcom X) envoyée par les sbires de l’Elysée en service commandé.

    "Votre mission si vous l’acceptez sera de minimiser les conditions de vie des esclaves..." pourtant considérés alors comme des bêtes de somme, la traite négrière s’écoulant sur des siècles et des siècles. Selon elle ce serait en substance incomparable avec le Crime de Lumière, et de loin, une autre "catégorie". Elle a bien appris sa leçon.

    Donc ça ils ont le droit de le dire, qu’y a-t-il à craindre ? Procès en perspective ? Diabolisation ? Perte d’emploi ? Amendes ? Prison ferme ? Non là ça passe, c’est même soufflé en loges derrière le rideau, y a le tampon assorti.

    D’ailleurs Dieudo fait bien de parler de Vincent Reynouard, qu’un maximum de citoyens se posent la question, quant aux raisons véritables de cette extrême censure. L’épée de Damoclès, direction prison ferme. Un tabou. Bref il suffit de tirer sur le fil de la pelote, une once de pragmatisme, une pincée d’honnêteté, soudain tout vient à point à qui sait chercher.


  • #1125444

    Malcom. Paix à son âme.

    Un grand homme mort pour une noble cause. Un combat universel.

    Dans "Anthropologie des propos contre les Juifs, le judaïsme et le sionisme" de Blanrue (je l’ai commandé avant sa censure provisoire ;)) une perle d’actualité pour nous autres les goyim :



    Quiconque exprime même une critique juste du Juif est instantanément étiqueté comme antisemite. Le Juif crie plus fort que n’importe quel autre si quelqu’un le critique. Vous pouvez dire la vérité sur n’importe quelle minorité en Amérique, mais faites une remarque véridique sur le Juif et, si elle n’est pas du genre à lui envoyer des fleurs, alors il va user de sa prise sur les médias pour vous étiqueter comme antisemite. Laissez-moi dire juste un mot au sujet du Juif et de l’homme noir. Le Juif s’empresse toujours de donner des conseils à l’homme noir. Mais les Juifs ne lui conseillent jamais de résoudre son problème de la manière dont les Juifs résolvent leur problème.
    Le Juif ne se portait jamais à faire des sit-in ni d’autres activités burlesques de la sorte, y compris en voiture, comme il enseigne aux Noirs et les aide à le faire. Les Juifs se sont mis debout et se tenaient en solidarité entre eux, et ils utilisaient leur ultime moyen, l’arme économique.



  • Quand les problèmes sont traités d’un point de vue racial, le point de vue est un point de vue purement animal et les justifications qu’on peut broder sur le sujet peuvent s’étendre à l’infini sans épuiser le sujet parce que le but sert à justifier une certaine hiérarchisation sociale. Toutes les civilisations ou presque qu’avait vu naitre le monde, s’étaient bâties sur des idéologies raciales et méprisantes envers ceux à qui incombent la création des richesses pour que les élites au sommet de cette civilisation se l’accaparent sans que trop de monde ne rechigne. La méthode est simple : tout consiste à faire admettre comme vérité des choses qui ne le sont pas du tout : Celui qui ne nous ressemble pas ou qui ne fait pas partie de notre clan ou camp est un autre, il est donc bon à être soumis et à accepter sa condition d’avili. Mais pour que cela puisse fonctionner, il faut user de la force au début ensuite soudoyer par des avantages ceux qui ont intégré leur avilissement afin de perpétuer cet avilissement dans le propre clan ou camp. Comme ceux-ci se sentant privilégiés par rapport aux restes des gens de leur clan, ils deviennent zélés et obéissant de peur de perdre leurs privilèges. Et la différence entre le nègre de maison et le nègre des champs est là. Et dans les faits, l’esclave des champs a plus de mérite que quiconque, maitre ou esclave de maison, puisqu’il produit quelque chose d’utile à toute la société.
    Et Malcom X a raison de se dire esclave des champs, c’est plus honorable, n’en déplaise aux maitres ignorants.

     

    • Et Malcom X a raison de se dire esclave des champs, c’est plus honorable, n’en déplaise aux maitres ignorants

      Je suis en train de lire un roman avec en trame de fond la condition des esclaves sur l’île de la réunion entre le 18e et le 19e siècle. Leur hiérarchisation sur un critère racial (du créole au cafre mozambique en passant par le malgache ou l’indien), en créant une compétition à l’intérieur du statut d’esclave, l’a pérennisé au delà de proclamation par la métropole de l’abolition de l’esclavage en 1848.


  • Il serait très bon que KontreKulture se penche plus sur ce penseur au combien important pour le combat pour l’émancipation. Par exemple en éditant sa biographie.

     

    • #1126008

      oui:absolument.quand nous entendons parler cet homme,je pense aussitot à obama qui est,vraiment,la caricature du négre
      de maison,de la maison blanche...un négre de maison (noir)qui défend les intérets esclavagistes de la maison (blanche).


  • Cette allégorie de Malcolm x est toujours valable mais pas que pour les Noirs, regardez bien autour de vous, vous en verrez de toutes les couleurs et à tous les niveaux.
    Paix à son âme !


  • Il y a aussi les goyim de consommation et les goyim de mercenariat et, à leur façon, les goyim ne sont rien d’autre que des nègres au service de l’oligarchie prédatrice.


  • #1125719
    le 22/02/2015 par Gerard John Schaefer
    Malcolm X – Les nègres de maison et les nègres des champs

    Dans l’excellente série télé Sur Écoute à l’aspect de quasi-documentaire par son réalisme et son non-manichéisme, l’une des fictions les plus abouties dans les années 2000, notamment pour sa représentation réaliste quasi littéraire de la vie urbaine, et son exploration profonde des thèmes socio-politiques de l’Amérique des années 2000, qui se déroule à Baltimore, il y a au moins autant, même davantage, de personnages Noirs que Blancs.

    Il n’y est plus du tout question de ces concepts, nègres de maison / nègres des champs.
    Les différentes origines ethniques sont toujours présentes, mais elles sont en quelque sorte digérées et n’ont d’importance que ponctuellement.
    Il y est plutôt question de classes sociales, et des choix que chaque personnage fait, en fonction du chaos des évènements.

     

  • On ne peut pas traduire negro par nègre ! C’est une erreur grossière !
    Nègre est une injure raciale en français. Sa traduction est nigger (fortement déconseillé de prononcer ce mot en présence d’une personne afro-américaine).
    Negro était jusqu’à la fin des années 60 le terme générique pour désigner (avec même une connotation de respect) une personne de couleur. Il est ensuite tombé dans l’oubli parce que démodé et trop associé à l’époque de l’esclavage.
    African American est maintenant la désignation politiquement correcte. Black n’est pas conseillé mais est encore utilisé.

     

    • @frilous
      negro est un mot d’origine hispanique qui veut dire noir (la couleur), au féminin negro se dit negra ces mots comme en français peuvent désigner n’importe quels objets de couleur noir


    • Du XVIIe siècle jusque dans les années 1950, "Nègre" et "Négresse" sont les termes qui désignent les Noirs. En langue française, tout bêtement. Et sans aucun jugement de valeur. Dans les années 1950/1960 ils ont commencé à être désignés comme "des Noirs". Dans les années 1980 ils étaient devenus "des Blacks" (c’est l’avènement de la "culture" rap, zyva et compagnie). Et depuis les années 2000/2010 ils recommencent petit à petit à être "des Noirs"...

      En langue anglaise c’est pareil, "Negro" étant le terme en anglais qui traduit le français "Nègre". Et il n’y a là aucun jugement de valeur. Cela fait référence à tout homme de race noire, tout simplement. Les assujettissements créent les rapports sociaux entre catégories de population (races, classes ou autres). Et c’est parce que depuis 1944 nous sommes en France assujettis à des manipulateurs racialistes des populations et du langage (nous métissant nous mais ne se métissant pas eux) qu’il a fallu obtempérer et se plier à leur diktat linguistique. Voilà pourquoi il est raciste de dire "Nègre" en 2015... alors que ce n’est que le mot qui désigne en langue française les populations noires-africaines... voilà tout...


  • Toute la difference entre Martin Luther King et Malcolm x se situe dans le fait que King était un noir des champ assez malin pour comprendre que vouloir que la maison des blancs brûle ne pouvait rien produire de bon : fuyez Malcolm x comme la peste et rapprochez vous de King, il était assez malin pour comprendre que ce n’était pas une question de noir ou de blanc mais de personnes.

     

    • @Oscar



      fuyez Malcolm x comme la peste et rapprochez vous de King, il était assez malin pour comprendre que ce n’était pas une question de noir ou de blanc mais de personnes.



      Vous avez tout comprit ! Et je partage votre opinion !
      Car Malcolm X, c’était l’un des visages de ce refus de la réconciliation mais pour l’une des guerres de civilisations...

      Un Noir "racialiste" est tout aussi dangereux qu’un Blanc "racialiste"...
      (Malcolm X et ses sbires étaient un peu le "pendant" black du KKK : Raciste et rejetant l’autre uniquement pour sa couleur de peu ou ses croyances... Ce qui est une stupidité dans un cas l’est aussi dans l’autre !)


    • #1126224
      le 22/02/2015 par imbécileheureuxquenellier
      Malcolm X – Les nègres de maison et les nègres des champs

      @ Oscar ( oscarro pieces detachées)

      Si ce n’est pas une question de noir ou de blanc mais de personne dans ce cas je vous verrais bien vivre en tant que noir dans les USA des années de la ségrégation raciale et du temps de l’esclavage.

      Si on ne sait pas on se tait ou vous restez dans le complot sionisto-maçonnico-protestanto-extraterrestre.

      Chose que vous ne savez pas peut être pas vers la fin de sa vie Martin Luther King avait commencer a se rapprocher de Malcolm X, chose que l’ Etat américain dont Hoover de la CIA avait juré d’ anéantir toute organisations noire prônant l’ émancipation des afroaméricains,chose qui se poursuivra avec l’ infiltration des blacks panthers et autres et la guerre fratricide qui s’ en est suivie. Allez verifier vos B-A-BA. Pinww, pizzz ping ,bloupp, au dessus c’est le soleil.


  • Robert DAVIS, esclaves chrétiens, maîtres musulmans.


  • Barack Obama, noir de maison blanche ?


  • Le film de tarentino django nous montre très bien cela ,le noir de maison sam jackson se montre ignoble pour servir son maître !


  • Et une fois que le maître n’est plus là ou que la maison est brulée tu fais quoi ?


Commentaires suivants