Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Malgré le cessez-le-feu, les combats se poursuivent dans l’est de l’Ukraine

Les représentants des républiques auto-proclamées de l’est de l’Ukraine ont demandé le retrait des troupes de Kiev comme préalable à toute négociation.

Le président du parlement de la Novorossia, Oleg Tsarev et le chef de la République de Lougansk, Valeri Bolotov, ont pris la parole lors d’une réunion publique à Lougansk et réclamé des réparations financières pour les victimes et les destructions occasionnés par les opérations militaires de la Garde nationale, ainsi qu’une amnistie générale.

Alors que la trêve entre le pouvoir et les insurgés est toujours en vigueur, et cela jusqu’au 30 juin, l’armée ukrainienne continue son pilonnage de Slaviansk.

Les partisans de l’indépendance ont pris possession d’une usine de fabrication d’engrais à Donetsk afin de la convertir en manufacture de grenades. Un insurgé a déclaré :

« La junte fabrique des chars à Kharkov. Alors, pourquoi ne fabriquons-nous pas des grenades pour s’opposer à eux ? »

Toujours à Donetsk, les combattants russophones ont également pris le contrôle d’une unité des troupes de défense anti-aérienne équipée de systèmes de missiles sol-air Bouk.

 

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’Ukraine, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bientôt une nouvelle opération "Barbarossa" déclenchée par les troupes de l’OTAN contre la Russie ?

    Les Russes devraient se méfier, c’est aussi au mois de juin que le "führer" déclencha "Barbarossa", en 1941. L’ Ukraine était alors l’objectif du groupe d’armées Sud, commandé par le maréchal Gerd von Rundstedt. Ce groupe a pour objectifs premiers la ville de Kiev, le port d’Odessa, puis les grandes villes industrielles de Kharkov, Dniepropetrovsk et Donetsk. Ses objectifs finaux étant les ports de Sebastopol en Crimée, Rostov-sur-le-Don et la grande ville de Stalingrad, clé du contrôle de la Volga.

    A bon entendeur, salut ! Un homme averti en vaut deux..

     

  • Aujourd’hui : ou le dollar s’ecroule ou la russie entre en guerre... c’est quoi les autres options ??

     

    • #877564
      le 30/06/2014 par Béret Vert Marius / Solidarité à Norbert Jacquet
      Malgré le cessez-le-feu, les combats se poursuivent dans l’est de (...)

      Aujourd’hui : ou le dollar s’ecroule

      Pour reprendre Pierre Hillard : Ne blâmez pas Gerald Celente si il se trompe de quelques jours ou de quelques mois.
      Quoiqu’il arrive, la devise est déjà condamné à mort, elle ne fait que retarder un peu plus l’échéance ( " Encore quelques minutes Monsieur le Bourreau ! " ).

      Béret Vert Marius ( Pseudonyme Uniquement )
      Vous Perdez déjà du Temps !
      Solidarité à Norbert Jacquet, ancien Pilote d’Air France massacré pour délit d’Opinion.


    • L’art de la guerre, qui vaut en tous temps, donc aussi en temps de paix, la paix n’étant qu’une guerre sans combats violents, c’est de s’adapter au contexte.
      Les Russes sont maîtres des échecs : ils savent ce que cela veut dire.
      Les bluffeurs du poker vont l’apprendre à leurs dépends.
      Patience.
      Il faudra encore un an au moins pour voir la situation évoluer notablement.


  • #877459

    Je vous présente la preuve que les USA sont derrière ce qui se passe en Ukraine...les USA aux ordres de la communauté organisée bien sur.
    Sur cette photo, on voit des combattants "miliciens" pro-Ukraine, et tous ces connards sont habillés avec un treilli "multicam", camouflage américain uniquement.
    Dés lors, on comprend que les USA aient créée et armée une milice, au cas où le Peuple et l’armée décideraient de se ranger du côté de Poutine. On présentera bien sur cette milice payée par les USA pour flinguer le pays, comme de braves et fiers résistants à l’occupant russes le couteau entre les dents.
    Et une fois que le pays sera à terre, que les soldats ne pourront plus être payés, nourris...c’est la milice, financée par les banques, donc qui ne manquera de rien, qui installera sa loi (enfin celle de l’empire). Ce qu’on voit là c’est une armée américaine d’occupation dissimulée.


  • Il faut dissoudre l’OTAN et renvoyer ces salopards de ricains chez eux.
    C’est le prix de la paix en Europe et c’est urgent.


  • « Les partisans de l’indépendance ont pris possession d’une usine de fabrication d’engrais à Donetsk afin de la convertir en manufacture de grenades.  »

    Ah, le nitrate d’ammonium, rien de tel !
    (Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle : AZF était également une fabrique de Nitram)