Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Manga pédophile en primaire : l’Éducation nationale s’excuse

C’était bien un ouvrage recommandé par l’Éducation nationale. Mais depuis ce jeudi, il est indésirable dans toutes les écoles du pays. À la suite du signalement d’une mère de famille de Fresnes (Val-de-Marne), révélé dans nos colonnes la semaine dernière, le ministère a demandé à tous les enseignants « de vérifier que La Montagne magique de Jirô Taniguchi n’est plus mis à disposition des élèves dans [les] écoles ». La raison ? « Le contenu apparaît inapproprié ».

 

Un documentaire sur le dessinateur japonais Jirô Taniguchi :

 

Un passage de ce manga réputé, et publié par les éditions Casterman que nous avons contactées en vain, avait choqué les parents de l’école Barbara de Fresnes. Dans une des 66 pages, un personnage raconte à deux enfants les ordres qu’une sorcière donnerait à ceux qui approcheraient de sa grotte. Le même homme met ensuite son index à la bouche et explique aux garçons que la vieille femme « aspire votre zizi et elle le suce en disant Hmmm, c’est bon ! »

 

 

Une maman d’un élève de CP (scolarisé dans un double niveau avec des CE2), qui avait rapporté le livre à la maison, s’était émue du « caractère pédopornographique » de ce livre vendu un peu partout et conseillé à partir de 14 ans. Les enseignants de l’école, qui ont retiré ce manga dans la foulée pour « éviter toute polémique », avaient fait observer à la mère de famille et aux autres parents que l’ouvrage faisait bien partie d’une liste de référence émanant du ministère.

[...]

Finalement, le ministère de l’Éducation nationale a convenu dans son message envoyé à tous les professeurs que cette BD avait bien été « recommandée sur les listes références La littérature à l’école de la Direction générale de l’enseignement scolaire à destination du cycle 3 en 2016 (NDLR : à l’époque CE2, CM 1 et CM 2) ». Et de préciser qu’elle ne « figure plus actuellement sur les listes de références. ».

Lire l’article entier sur leparisien.fr

 

Droits sexuels, pédophilie et éducation

 

L’éducation nationale à la pédophilie, sur E&R :

 






Alerter

83 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2140716

    Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le zizi ♫...

    Bon, comme les jeunes arrivent armés à l’école de plus en plus jeunes, pas sûr, en tant que prof, que tu ne te fasses pas braquer durant la partie de pêche à la turlutte...
    La maîtresse, supervisant les préparatifs de ladite partie de pêche : « Ce n’est pas une gaule réglementaire que vous avez-là mon jeune ami : nous avions dit de la jeune pousse, de la verge toute neuve : rien de mécanique, ni de métallique, allons ! Vous passerez en fin de cours ; sous mon bureau... »
    Par contre, il n’est pas précisé si la Sorcière avait lu de la Marie Minelli ou pas.

    P.S. Étudiant novice en mangas et sorcellerie, recherche sorcière 95D, pour initiation à la « La Montagne magique » et plus si affinités... (Fournit cordes d’ascension et de suspension)

     

    Répondre à ce message

  • #2140774
    Le 8 février à 08:08 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Manga pédophile en primaire : l’Éducation nationale s’excuse

    Beaucoup d’excitation pour rien.

    Les "enseignants" eux-mêmes ne l’ont probablement pas lu, le bouquin.

    Ils l’ont relayé, parce que c’est un nom à la mode, une référence, sans plus.
    La réalité est beaucoup plus triviale et débile, tant pis pour le complot pédo.

    Pour faire bien socialement, on cite des noms, des références culturelles, mais qui a vu et compris les oeuvres ?
    La vérité, c’est que t’étais plutôt sur du Paris Hilton...

     

    Répondre à ce message

  • #2140818

    Dans un collège de France, nous pouvons découvrir un autre genre de BD pour "adulte" au CDI : Trolls de troy, parfois elle s’avère axée sur le sexe et la fornication. On trouve aussi "le monde des ados" qui aborde des sujets tels :prend un miroir pour dessiner ton sexe ou pis devenir une fille pour toucher des seins. C’est pas des conneries . Ou encore des manuels sur la puberté le sexe et la psychologie, ceux-là abordent aussi des sujets très sexuels qui n’ont rien à faire dans une école.
    Pour ma part je ne trouverais pas cela gênant si ça n’était pas dans une "école" c’est aux parents de décider (ha ha ha) même si nous sommes conditionnés et même en décidant on ne décide pas grand chose.
    Les gosses ont toujours su se démerder pour trouver réponses à leurs questions mais que l’école leur en apporte (hors certains ne se posent pas encore ces questions) me gêne énormément sauf en SVT où l’on aborde la reproduction et les organes reproducteurs, il y à l’aspect scientifique qui fait pare-feu. Laissons les découvrir par eux mêmes et devenir un minimum "adulte", chacun son rythme. En les conditionnant de la sorte, on risque de voir dans pas longtemps des professeurs d’éducation sexuelle qui apparaitront car on aura des détraqués sexuels de plus en plus jeune, et le serpent se mordra la queue...
    Le RIC est une solution à tout.

     

    Répondre à ce message

    • #2140855

      Pour connaître "Trolls de Troy", je pense que tu confonds avec"Lanfeust de Troy", du mêm auteur et du même univers je crois. Trolls de Troy est une histoire plus trash (ça suit des trolls, des êtres très violents, mangeurs d’hommes mais avec un côté décalé) que sexualisé, ça se découpe, ça se mange et ça se tape. Par contre Lanfeust a un côté bien plus "sexuel" avec les deux gonzesses qui se disputent (et dix putes ça fait beaucoup) le héros et plein d’histoires où les sous-entendus peuvent être parfois drôles mais aussi parfois un peu malsain.
      Et malgré le fait que je connaissais ce truc à mon adolescence, ça n’as rien à foutre dans un CDI (Centre Documentaire, bah vlà le documentaire).
      Et de toute façon même Trolls de Troy n’as rien à foutre dans un CDI, autant ouvrir un vidéoclub et distribuer les "Saw" au gamins... délirant et jdirais même déviant...

       
  • #2140847

    Je me souviens qu’à 14 ans (en 1994) on nous faisait lire " le parfum" avec sa scène finale de partouze générale et de cannibalisme, ça ne gênais personne...

     

    Répondre à ce message

  • #2140865
    Le 8 février à 13:30 par Calrk Gableu
    Manga pédophile en primaire : l’Éducation nationale s’excuse

    Dans le genre je préfère "La Vilaine Lulu" d’Yves Saint Laurent.

    ça fait moins manga-légende.

     

    Répondre à ce message

  • #2140896
    Le 8 février à 14:15 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Manga pédophile en primaire : l’Éducation nationale s’excuse

    Le Petit Chaperon Rouge, c’est autrement plus taré...
    Une petite enfant innocente, qui s’aventure dans les bois, où rôde le Loup.

    Elle finit quand même dans le plumard, avec la grand-mère morte en loup :
    #gérontophilie #zoophilie #cannibalisme #nécrophilie
    Peut-être même #dieudonné, lol

    Surtout #dieudonné, d’ailleurs !
    Allez, hop ! on interdit !

    ’Faut tout interdire, vous n’êtes pas capables de réfléchir par vous-mêmes !

     

    Répondre à ce message

  • #2140991

    En CE2 nous avions organisé un spectacle de danse sur la chanson Chaud Cacao. Quelques années plus tard, comprenant le sens des paroles de cette chanson mon destin fut scellé. Aujourd’hui, encore, j’y repense...

     

    Répondre à ce message

  • #2141022

    Peut être que cette BD de Taniguchi n’avait rien à faire dans cette école et sans doute n’est elle pas déstinée aux enfants, mais - faut pas pousser - ce n’est pas un livre pédophile.
    Y’a pas moins pédophile que les BD de Jiro Taniguchi. je vous invite à lire L’Homme qui Marche, Le Journal de Mon Père et la série Le Sommet des dieux, pour ceux qui aiment la montagne.

     

    Répondre à ce message

  • #2141102

    Le livre sera remplacé sous peu par une version modifiée, où la sorcière devient sorcier après une petite opération de chirurgie, de manière à être conforme aux valeur de la république...

     

    Répondre à ce message

  • #2141710

    Très étonnant tweet d’une personne ayant l’édition de 2009 de la BD. Les répliques ne sont pas les mêmes, il n’y est pas du tout question de zizi.
    A vérifier, à suivre...
    Le tweet en question.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents