Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Manga pédophile en primaire : l’Éducation nationale s’excuse

C’était bien un ouvrage recommandé par l’Éducation nationale. Mais depuis ce jeudi, il est indésirable dans toutes les écoles du pays. À la suite du signalement d’une mère de famille de Fresnes (Val-de-Marne), révélé dans nos colonnes la semaine dernière, le ministère a demandé à tous les enseignants « de vérifier que La Montagne magique de Jirô Taniguchi n’est plus mis à disposition des élèves dans [les] écoles ». La raison ? « Le contenu apparaît inapproprié ».

 

Un documentaire sur le dessinateur japonais Jirô Taniguchi :

 

Un passage de ce manga réputé, et publié par les éditions Casterman que nous avons contactées en vain, avait choqué les parents de l’école Barbara de Fresnes. Dans une des 66 pages, un personnage raconte à deux enfants les ordres qu’une sorcière donnerait à ceux qui approcheraient de sa grotte. Le même homme met ensuite son index à la bouche et explique aux garçons que la vieille femme « aspire votre zizi et elle le suce en disant Hmmm, c’est bon ! »

 

 

Une maman d’un élève de CP (scolarisé dans un double niveau avec des CE2), qui avait rapporté le livre à la maison, s’était émue du « caractère pédopornographique » de ce livre vendu un peu partout et conseillé à partir de 14 ans. Les enseignants de l’école, qui ont retiré ce manga dans la foulée pour « éviter toute polémique », avaient fait observer à la mère de famille et aux autres parents que l’ouvrage faisait bien partie d’une liste de référence émanant du ministère.

[...]

Finalement, le ministère de l’Éducation nationale a convenu dans son message envoyé à tous les professeurs que cette BD avait bien été « recommandée sur les listes références La littérature à l’école de la Direction générale de l’enseignement scolaire à destination du cycle 3 en 2016 (NDLR : à l’époque CE2, CM 1 et CM 2) ». Et de préciser qu’elle ne « figure plus actuellement sur les listes de références. ».

Lire l’article entier sur leparisien.fr

 

Droits sexuels, pédophilie et éducation

 

L’éducation nationale à la pédophilie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

83 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Dans quelques années, on passera directement à "La vilaine lulu". Ils seraient même capables de le rendre obligatoire, en hommage à Pierre Bergé.


  • La perversion et le sadisme ont l’ air particulièrement présents dans la "culture actuelle " japonaise , en ce sens ils ont l’ air d’ avoir pris de l’ avance sur ce que nous promet le système aux mains des pédocriminels satanistes .


  • Dans aucun CDI vous ne trouverez un seul livre de Céline, même pas le "Voyage" . Par contre ce ne sont pas les livres de propagande LGBT qui manquent . Ceci explique cela . Il est vrai que Céline, dans "Bagatelles", avait réglé son compte au "corps stupide enseignant" .


  • Éducation nationale, usine à aliénation.


  • C’est une déclaration de guerre faite aux parents.


  • Loupé ! pour cette fois. Mais il y en aura d’autres. Les gens finiront bien par accepter, que diable ! Ils ont tout accepté jusqu’a maintenant.

     

  • Dans le même genre cet article est un sommet :
    https://m.huffingtonpost.fr/tristan...

     

  • 1/ On ne s’excuse pas, c’est pas français ! La seule chose que l’on peux faire c’est présenter ses excuses, et la victime/offensé de les accepter ou pas.
    Ca m’exaspère de plus en plus cette utilisation des "auto-excuses"
    "S’excuser" est ignoble, en plus d’être grammaticalement incorrect ; c’est se pardonner soi même, la victime n’a même plus son mot à dire.
    l’erreur est humaine, la pardon est divin

    2/ Quelles sanction pour le comité qui a validé ce livre ?
    Je suppose qu’ils seront traduits en justice pour exposition de mineur à de la pornographie et virés de l’education nationale, non ?
    Ah non rien, on ne saura même pas leurs noms.


  • Ministère de l’Éducation nationale pris en flagrant délit de pourrissement des enfants dans leurs écoles pourries de la Raie Publique ! Démission et hara-kiri exigés pour les fautifs ! Si ce manga s’était avéré Révisionniste ça m’étonnerait qu’ils auraient fait cette "erreur" et ça aurait fait un scandale d’état avec démissions en cascade. D’ailleurs ils le retirent non pas pour incitation à la pédophilie envers des enfants mais "pour éviter la polémique" ! Crapules !


  • Désolé de recommenter, mais le "FlowLyon" qui tweet ce truc. C’est une synthèse comme on dis dans le milieu, le genre de gars à considérer Evo Morales ou les héritiers des Tupamaros comme des connards (ce qu’ils sont en partie comme tout le monde surement, mais bien moins que les partis occidentaux).



  • " recommandée sur les listes références La littérature à l’école de la Direction générale de l’enseignement scolaire à destination du cycle 3 en 2016 ..."



    Toujours le même problème,partout...Qui fait les listes ?


  • Ce pays est complètement corrompu moralement et spirituellement...
    Ca va être dur de remonter de tout çà...


  • Il s´agit la d´un cas extrême visant a vérifier la lobotomisation du corps enseignant et parental. Ils sont allés un peu trop loin, mais j´invite les parents a étudier attentivement l´ensemble des livres présents dans les BCD-CDI-Marmotheque -bibliotheque en francais-.

    Il est d´une part facile devoir que le niveau général des oeuvres, calligraphies, nombre de mots et compléxité des phrases a chuté.
    Ensuite, il y a une permanente apologie du métissage, dans les livres scolaires et les livres de bibliotheque. Il est impossible de voir dans les nouveaux manuels un groupe de 5 blancs ensemble, c´est toujours des métis dessinés comme des abrutis.

    De nombreux ouvrages fallacieux culpabilisent lefrancais en inventant son histoire. Ainsi dans Un Indien a Paris, un gentil indien vient en France pour construire la Tour Eiffel, devient l´amnat d´une prostitué, et les méchants francais le lynche par jalousie.

    Il y a aussi de jolis petits livres de contes qui recelent pour qui veut bien regarder des dizaines d´allusion maconnique ou pédophile, des 666 a l´envers cachés dans le décor. Pas de titres ici pour passer.

    Il y a une volonté de souiller la religion catholique et les contes traditionnels. On peut trouver un gros livre tres laid sur le Petit Poucet revisité a la sauce orduriere, C´est moche, idiot, pas drôle mais présent, et payé par nos impôts.

    Les gens savent, s´ils ne veulent pas réagir... on aura des gentils petits zizis bientôt.


  • Oui, les mangas, vitrine ouverte sur la psyché japonaise...


  • Chers amis lecteurs,

    Je recommande de prendre un peu de distance par rapport à cet article du Parisien, qui commet une erreur classique, à savoir confondre les propos d’un personnage dans une oeuvre, et le message de l’oeuvre elle-même.

    En l’occurrence, dans l’extrait reproduit, on voit un personnage rapporter une légende à propos d’une SORCIÈRE (donc un être maléfique). On ne peut nullement déduire ou laisser sous-entendre à partir de là que l’ouvrage est une apologie de la pédophilie. Connaissant assez l’oeuvre de Taniguchi, je peux vous affirmer que c’est une allégation qui n’a aucune sorte de fondement.

     

    • Enfin un peu de bon sens ...


    • Je suis assez d’accord, mais il n’empêche que ce message qu’il soit porté en négatif ou en positif n’a rien à faire auprès d’enfants.


    • Quel bon sens oui !
      Je vais donner ca a lire a mes enfants en primaire, Sade, les films de Pasolini, et Houellebecq, comme c´est des génies, c´est bien a 7 ans. Avec un bon Saumur comme c´est du bon vin.

      Je vous invite a chercher les décideurs des programmes scolaires, inamovibles derriere les marionnettes Peillon, Najat, Ferry, ceux qui donnent les listes de livres a étudier. Il n´y a pas que des catholiques.

      Faut dire qu´en haut de la pyramide, cette année est proposée a l´agreg de Lettres, pour le XXe siecle, le chef d´oeuvre de Beauvoir Mémoires d´une jeune fille rangée.

      De la maternelle a l´agrégation, de 3 a 25 ans, que de la qualité francaise pour former des élites performantes, avec une grosse identité nationale.


    • Aucune sorte de « fondement ».. ce terme a t’il été choisi à dessein.
      Bref, au pilori tous ces torche-cul griffonnés par des détraqués en tout genres..qui n’ont pas d’enfants la plupart du temps et qui ne connaissent rien à la fragilité de la psychologie infantile et dont le seul but est de pervertir les tous jeunes’ voir les petits...adultes en devenir. Point barre.


    • Relativiser pour se déculpabiliser.


    • @Gilles Il a pas dit que cela devait être mis dans les mains de gamins. Seulement que le journal avait pris une partie du manga pour détourner son message, seulement nulle doute qu’ils s’en servit pour faire passer leur agenda.


  • Quelqu’un est surpris ? Il a fallu qu’une mère de famille dénonce ça... Sinon ? Eh bah sinon, tout se passait comme prévu et l’idéologie pédophile passait "gentiment" en contrebande. Bravo à la dame. Pas de chance, les pédés !
    Conclusion ? AUCUNE CONFIANCE ! JAMAIS ! Le lobby est omniprésent en haut lieu et fera tout pour arriver à ses fins.


  • #2140425
    le 07/02/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Manga pédophile en primaire : l’Éducation nationale s’excuse

    Il y a déjà eu un problème du même ordre avec Casterman il y a quelques temps.
    Sérieusement, je vais (encore ?) me faire casser la tête, mais le manga participe autant de l’abêtissement et de la sous-culture ambiante qu’Hollywood.
    Que les Japonais gardent leur japoniaiseries si ça leur chante ça ils suivent les américains de très près...

     

    • Il y a autant de trucs nuls dans les mangas que dans les Bandes-dessinées belgo-françaises, européennes ou les comics américains. Evidemment, si comme tout les spécialistes auto-proclamés, tu compares les meilleurs éléments européens aux pires trucs étrangers, tu pourras t’auto-persuader d’avoir raison.


    • A Jean citron

      Des exemples ?

      J’attend du concret la, pas DE L’IMITATION provenant de cervelles corrompues par, oui, les japoniniaiseries.


    • @Le Malicieux
      Par exemple Gen d’Hiroshima (1973) de Keiji Nakazawa.
      Un superbe manga où l’auteur décrit sa vie avant, pendant et après la bombe quand il était enfant.
      A pleurer face à cette horreur...


    • Je parle des "manga" belges, faites pas semblant de ne pas comprendre.

      Continuez a lire des bandes dessinées, que voulez vous que je vous dise ?

      Mais vous ne serez jamais des hommes. On comprend pourquoi, a quelque part, le mouvement semble stagner : les hommes sont trop occupé a lire des bandes dessinées...

      A quelque part, oui, ça joue.


    • A Leo

      Une sorte de "journal d’Anne Frank " en quelque sorte ?

      les exactions de l’armée nipponne en Chine, et ailleurs, a t’il aussi pondu une "oeuvre touchante" la dessus ?


    • Ah bon ? le manga n’a jamais promeut le métissage ou l’immigration. Ce qui n’est pas le cas des BD actuelles, après il y a à manger et à boire. Qu’elle BD explique le problème de la dette et comment elle est créée ? Magi lui l’a fait et pourtant c’est un manga. J’attend toujours le film ou la BD qui va nous expliqués comment fonctionne la planche à billet.


    • Ah bon ? le manga n’a jamais promeut le métissage ou l’immigration. Ce qui n’est pas le cas des BD actuelles, après il y a à manger et à boire. Qu’elle BD explique le problème de la dette et comment elle est créée ? Magi lui l’a fait et pourtant c’est un manga. J’attend toujours le film ou la BD qui va nous expliqués comment fonctionne la planche à billet.


    • Ouais, a tout prendre, je préfère Jovanovic et Soral...


    • A Le Malicieux
      Pas du tout un journal d’Anne Frank. L’auteur décrit simplement sa vie, l’ambiance politique, les conséquences physiques et sociales de la bombe, sans aucune complaisance pour son pays.
      Quant à la bande dessinée, pour véhiculer des messages, certains aiment le cinéma, d’autres la littérature, d’autres la musique et d’autres encore le dessin.


  • Ça et les associations militantes qui interviennent dans les écoles, quand les Français vont-ils comprendre que Blanquer est un imposteur ?


  • Le diable met ses banderilles.
    Technique du voleur chinois.


  • J’ai lu ce manga il y a des années quand j’avais 19 ou 20 ans, je me souviens d’un manga qui avait l’air largement tout public, mais je ne l’aurais pas donné à lire à des gosses tout de même. Jirô Taniguchi a été récompensé à Angoulême il y a une dizaine d’années d’ailleurs.


  • S’excuse ? C’est tout ?
    Géométrie variable quand tu nous tient...


  • Et quand on fera lire Sade aux bambins, on condamnera Sade ou on se décidera enfin à faire le ménage chez les décideurs de l’EN, au lieu de réagir n’importe comment ?


  • Un manga dépravé ?!

    Sûrement une exception... il faut comprendre ; l’excellence desdits mangas, plein de poésie et de grandeur( j’te met un tentacule dans l’cul pendant que tu chante figaro) aura berné les scrupuleux décideurs de l’éducation nationale.

     

    • Ah les mangas, un truc de satan. C’est pas comme nos bandes dessinées européenne pleine de fleurs et d’amour, comme Druuna de l’italien Paolo E. Serpieri. dont l’héroine se fait enculer à chaque volume. Donner une oeuvre pour adulte quelle qu’elle soit à un enfant est toujours malsain. Quand les génies de l’éducation nationale aurons compris que ce n’est pas parce que c’est un dessin que c’est pour les enfants, l’humanité aura fait un grand pas.


    • Lisez-le avant de critiquer.
      Au Japon au moins, les programmes dégueux sont la nuit, pas à 20h30 comme en France.


    • Savez... pas besoin de goûter la merde pour savoir que ce n’est pas bon.

      Comme tout le monde, j’ai été en contact avec cette daube, par truchement divers( amis, medias) ,cela m’a suffit, de plus, je ne lis plus de bandes dessinées depuis longtemps. Après tout, cela est destiné au adulescents et autres hipsters.


    • #2140869
      le 08/02/2019 par faya connaisseurs des vrais bails
      Manga pédophile en primaire : l’Éducation nationale s’excuse

      Non par contre des mangas bien il y en a. Suffit de les chercher correctement...

      Je me rappelle de "Samurai Deeper Kyo" (littéralement "Profondément Samurai Kyo (le nom du héros") qui est un excellent manga qui traite en partie de l’honneur, du rapport au clan et à l’autorité, pour finir sur la notion de Bien, de Mal et d’Harmonie (Taoïsme) mais aussi le rapport à la dégénérescence des mœurs de l’élite (E&R), le rapport à Dieu. Ça parle du rapport à l’effort, aux regrets.

      Bon c’est réservé au plus de 18, pas à cause du sexe ( à part un nibard dans le tome 1 tu verra rien, c’est pas fait pour se rincer l’oeil ) mais parce que ça se découpe à grands coups de katanas en sortant des punchlines que même Hitler trouverait abusives et trop viriles. Bref que du bon, jamais entendu un mec s’en plaindre (juste une femme parce qu’il y a "trop de sang", non sans blague ça parle de samurai à l’époque de la guerre civile et de la bataille de Sekigahara ma belle !)

      D’ailleurs je le recommande, même sur E&R et sans aucune honte, certains personnages comme Shinreï (rapport à l’autorité, la famille, le conditionnement des enfants) \ Kyoshiro (rapport au regret, au clan, au destin) \ Akira (un paysan qui s’élève au niveau des plus grands samurai sans avoir "le sang des samurai") ou Yukimura Sanada (du nom d’un général japonais de l’époque, qui joue ici le rôle du général prêt à se sacrifier pour ses hommes car les considérant capables de poursuivre son idéal, bien qu’ils ne soient que des "serviteurs" à la base) sont très inspirants.

      Et je met ici aussi Neon Genesis Evangelion pour son côté mystérieux et même mystique (des japonais qui se sont inspirés des mythes Judaïques, Chrétiens et kabbalistiques pour te pondre un monde post-apocalyptique qui va quand même re-sombrer dans une nouvelle apocalypse parce que les personnages refusent de regarder vers l’avenir). D’ailleurs, pour ceux qui ont lu l’article sur les "Hikikomoris" (les jeunes qui n’ont presque plus de vie sociale et se renferment sur eux-même), l’auteur de cet animé (adapté en manga) a voulu passer un message à ces jeunes : le passé c’est le passé, et il ne tient qu’à toi de faire en sort que l’avenir soit différent.

      Quant aux histoires de "tentacules", bah perso c’est votre problème les gars, si vous achetez des mangas bizarres, c’est votre affaire. D’ailleurs pour la savoir, il faut l’avoir vu hein (il y a des fans de hentaï sur E&R ? J’aurais pas cru).


  • L’intention est pédophile, mais ce manga de Taniguchi ne l’est pas. C’est un seinen, un manga destiné aux jeunes adultes. Ça n’a rien à faire dans les mains d’enfants. Les mangas de Taniguchi n’ont rien de tordu même si ce passage est louche, il n’y a pas ce genre de trucs dans ses mangas habituellement. Les gens qui ont décidé dans l’éducation nationale de faire lire ça à des enfants sont des tordus, d’autant que ca n’est pas un manga de référence de Taniguchi et que les autres n’ont pas été recommandés. Donc l’intention d’atteinte à l’enfant est flagrante, qui plus est au vu des nombreux antécédents récents.

     

    • #2140518

      Merci de le souligner. Quartier lointain, Le sommet des Dieux ou encore Le gourmet solitaire sont des oeuvres sublimes que je conseille à tout le monde.


    • On commence à petite dose, puis ensuite, le vers est dans la pomme... la desensibilation est un phénomène dûment documenté, pourtant...

      Le gars est peut être bien gentil et sublime, il n’empêche qu’il participe, en introduisant le jeune public a cette, ahem, littérature, a la dégénérescence programmée des générations futures.

      C’est drole, les mangas/hentai degeux... personne ne les regardent ! L’on se demande pourquoi il y en a tant.


    • Nous sommes encore dans le même cas de polémique que pour le film d’animation " Sausage Party" de 2016 qui contient des scènes à caractères sexuels très explicites. Le film était prévu pour un public à partir de 17 ans aux USA, 14 ans dans la plupart des pays européens (voir 16 ans), 21 ans à Singapour.... Mais 11 ans en Suède et 12 ans en France !! Des papis et mamies ont été très surpris en allant le voir avec leurs petits enfants. Ce manga est conseillé à partir de 14 ans par l’éditeur en France..... Pourquoi l’Education Nationale le conseille à des enfants de primaire à partir du CE2 ? Soit nous avons affaire à des pervers du style Cohn-Bendit, soit à des incompétents qui ne savent pas lire ! Je leur rappelle qu’un manga se lit de droite à gauche en commençant par le verso.... Sauf si son sens de lecture a été francisé.


    • Le Malicieux, si tu penses que Taniguchi participe à la dégénérescence programmée des générations futures, c’est que tu n’as vraiment rien compris.
      Mais bon, je te rassure, tu n’es pas le seul...


    • @Le Malicieux Mais le mec ne doit même pas être au courant de se que fait l’éducation nationale avec son manga. C’est pas la peine de l’incriminer.


    • A Stef et Michelly58

      Il faut considérer la situation dans sa globalité, une vue aérienne ; bien sûr qu’il participe : après avoir lu ses bouquins... les lecteurs vont en lire d’autre, qui eux, seront plus hardcore. Vous ne nierez quand même pas cela. Cette mécanique se vérifie partout.

      Je peux comprendre votre désarroi, moi-meme je suis un ancien fanatique de star trek (insérez moqueries) jusqu’à ce que je comprenne d’où cette série origine ( truelles et société secrète, luciferien)... j’ai tout saqué.

      Ces hobbies proposé par le système ne cadrent pas avec une dissidence sérieuse. Ça participe à éloigner les individus des choses sérieuses et même de leurs patrie : plusieurs semblent très versés dans la culture japonaise/manga/taoïsme... probablement plus que dans leurs propres histoires et légendes (ne niez pas), et c’est la tout le drame.

      Pourquoi donc les contes européens serait ils ringards, alors que les mangas sont "in" ? Quelqu’un peut répondre ? Encore une fois, toujours cette manie de regarder ailleurs... ça fait pas une NATION FORTE, ça.

      Ceci dit, assez parlé de petits bonhommes dessinés. Pour l’instant, focusons sur ce qui nous rassemble.


  • Allez donc faire un tour sur ce site " progressiste " apparemment a destination des enfants , n’ hésitez pas a cliquer sur les rubriques , vérifiez bien d’ avoir parfaitement digéré avant . Attention ça peut rendre fou furieux .


  • Le plus inquiétant dans tout n’est pas tant la bourde (?) de l’Education dite nationale, que le manque total de réaction de la part des parents ! Une maman s’est plaint, c’est tout ?!

     

    • Je me suis fait la même réflexion : une seule maman réagit. Et les milliers d’autres ? Elles faisaient quoi ?!


    • Les autres parents n’ont pas pris la peine de lire le livre.
      et c’est bien sur cela que misaient les personnes qui ont décidé d’introduire ce livre dans les écoles primaires.
      bien sûr que l’idée de départ était malsaine.
      ont ne me fera pas croire que la hiérarchie ne savait pas.


    • C’est vrai les parents sont amorphes et laissent leurs enfants se faire gaver de merde dans les écoles de cette raie publique nauséabonde. Eux-mêmes sont trop cons pour percevoir le pourrissement ou trop lâches pour réagir. Ils ne bougent que quand un prof est soupçonné de révisionnisme ou quand un maître excédé lève la main sur leur progéniture.


    • Et que dire des instituteurs qui font confiance à des listes établies par l’EN ?
      Au moins si les enseignants avaient la LIBERTE de choisir ce qu’ils font lire à leurs élèves, ils en auraient aussi la RESPONSABILITÉ. Nul doute qu’ils y regarderaient à deux fois.
      Ce ministère dogmatique, centralisé et autoritaire est une plaie.


  • Aller réclamer pour ce manga de Taniguchi (qui est l’un des plus grand mangaka japonais) est d’une stupidité sans nom. J’ai lu pratiquement toute son oeuvre et je n’ai jamais trouvé qu’elle soit pédopornographique, ni qu’elle invite à la pédophilie.
    Là il ne s’agit que d’une légende racontée, pas d’une tendance de l’auteur.

    J’imagine qu’à la télé des enfants de 14 ans ont entendu déjà bien pire
    Au contraire dans les mangas de Taniguchi, de belles valeurs sont promues : la famille, l’amitié, le dépassement de soi, la vie simple, la poésie. Bien sur il y a des oeuvres policières qui ne sont pas pour enfants, comme "Le sauveteur".
    Quand je vois que l’un des commentaires évoque la petite Lulu, ça dépasse l’entendement.
    Tout cela permet d’éviter de parler des trois jours de formation à la sexualité dans les écoles, faits par on ne sait qui (ou plutôt on le sait trop bien). Cette mère se plaint-elle de ça ? L’EN peut avec cette action se faire passer pour "attentive à la moralité".

    On ne parle pas aussi des pédophiles qui sévissent dans l’EN. On en a un bel exemple qu’on pourrait imaginer ressembler à ce dont parle le manga.
    Et des livres du genre "tous à poil".
    J’espère que cette maman verra la vidéo de Pierre de Brague, extrêmement instructive sur l’évolution de la "culture" ou le travail fait par "Le roi des rats" et qu’elle surveillera bien ce que regardent ses mômes sur leurs écrans.

    Il s’agit toujours de démolir les oeuvres qui sont belles en cherchant une raison bidon pour la faire rentrer dans l’une des cases maudites pour d’obscures raisons. Même truc que le racisme pour "My fair lady".
    Et ça marche ! Affligeant

     

    • "une légende racontée" : alors, si c’est "une légende racontée", de quoi se plaint-on, pas vrai ?
      Vous en connaissez beaucoup des légendes françaises où on parle de "sucer le zizi de petits garçons" ? Sans déconner ?

      "Des enfants de 14 ans ont entendu bien pire" : bien sûr... Ils ont même vu de la pornographie. Il n’y a donc plus rien à dire. Dès lors, pourquoi ne pas mettre un peu de pornographie dans les programmes scolaires ? Sous forme de "légende", tiens... Il faut accepter les "légendes où on suce le zizi des petits garçons", pas vrai ? Quoi ? C’est qu’une légende !

      Il y a plein de livres qui ne parlent pas, à aucun moment, de légendes du style en question. Style pour le moins curieux. Si le bouquin est plein de qualités par ailleurs, tant mieux. Qu’ils lisent ça plus tard.
      Harry Potter, c’est très bien. Pas de légende suspecte là-dedans.


    • @achem
      " vous en connaissez des légendes ...."
      Ben oui : les Contes de La Fontaine qu’à 14 ans je connaissais déjà.


  • Avant de faire découvrir la culture des autres à nos jeunes, ce serait bien de leur faire déjà découvrir et aimer leur propre culture...

    Les contes de Grimm, de Perraud, ainsi que les fables de La Fontaine sont toujours une valeur sûre... Ça a toujours marché avec les gosses que j’avais en face de moi en cours en premier degré.
    ...Et niveau culture européenne, impossible d’épuiser les sources et de dire "on en a fait le tour", même après des années et des années... On a donc tout ce qu’il faut chez nous.

    ...Du coup, pourquoi changer une équipe qui gagne et aller chercher ailleurs alors qu’on a mieux chez nous ?...

     

    • Voilà.

      La France, pays des lettres, réduite à lire des mangas.

      La république a bien travaillée.


    • Du genre Hansel et Gretel, avec une sorcière cannibale qui bouffe des enfants ? Détrompez-vous, les allusions au satanisme exposées aux gosses sont partout.


    • #2140812

      Attendez, on parle ici d’une mère d’un enfant de CP voulant intervenir dans ce qui est conseillé à des ados de 14 ans et plus.
      Qui est cette mère ? De quoi se mêle-t-elle ? Mystère.
      Dénonce-t-elle ce dont parle Marion Sigault qui est bien plus grave ? Non.

      Vous conseillez donc à ces ados de lire Grimm, Perrault et La Fontaine. Ils vont vous rire au nez.
      A la limite les Contes de La Fontaine les intéresseraient comme ils m’ont intéressé à leur age.
      Maintenant les mangas c’est comme la littérature française actuellement. Il y a de la qualité et de la merde, cette dernière ayant tendance à submerger les rayons des librairies si bien qu’elle éclipse tout.


    • @Gaston la baffe

      La BD est conseillée à partir de 14 ans par l’éditeur, mais proposée par l’EN à des élèves de primaire. Et de toute façon, il n’est même pas besoin d’avoir un enfant pour être scandalisé que l’EN propose ce genre de littérature perverse aux élèves !


  • On va être un peu francs, les japonais sont tout de même assez étranges. On peut parler des tentacules dans leurs hentaï, mais depuis longtemps, avec les histoires d’inceste et de lolis, ils sont parti dans un délire plutôt malsain. Ils ne sont pas les seuls, on peut parler de la bande dessiné espagnole Paracuelos , par exemple, il y a au moins 40 ans, mais c’est vraiment anecdotique, comparé aux délires nippon.


  • #2140587

    Ce gouvernement est diabolique.


  • #2140680

    À notre époque mettre son gamin à l’école publique relève au minimum de l’ignorance crasse, elle même liée à une certaine forme de perversion d’adultes qui n’en sont plus, qu’ils soient "enseignants" ou simples parents. À notre époque il ne s’agit plus de faire confiance en l’humanité, mais de préserver son âme individuellement et de sauver sa progéniture si on ne se l’est pas encore faite arrachée de force par le système...

    Les parents qui laissent lire ça à leurs enfants sans vérifier le contenu ne méritent pas le titre de parents à mon sens, au mieux de géniteurs débiles laissant la garde de leurs projet-niture au nouvel ordre mondial. Je les méprise au plus haut point, plus aucune empathie pour ces gens mais juste du dégoût , par respect pour leurs enfants voués à la destruction de leur âme.


  • Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le zizi ♫...

    Bon, comme les jeunes arrivent armés à l’école de plus en plus jeunes, pas sûr, en tant que prof, que tu ne te fasses pas braquer durant la partie de pêche à la turlutte...
    La maîtresse, supervisant les préparatifs de ladite partie de pêche : « Ce n’est pas une gaule réglementaire que vous avez-là mon jeune ami : nous avions dit de la jeune pousse, de la verge toute neuve : rien de mécanique, ni de métallique, allons ! Vous passerez en fin de cours ; sous mon bureau... »
    Par contre, il n’est pas précisé si la Sorcière avait lu de la Marie Minelli ou pas.

    P.S. Étudiant novice en mangas et sorcellerie, recherche sorcière 95D, pour initiation à la « La Montagne magique » et plus si affinités... (Fournit cordes d’ascension et de suspension)


  • #2140774
    le 08/02/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Manga pédophile en primaire : l’Éducation nationale s’excuse

    Beaucoup d’excitation pour rien.

    Les "enseignants" eux-mêmes ne l’ont probablement pas lu, le bouquin.

    Ils l’ont relayé, parce que c’est un nom à la mode, une référence, sans plus.
    La réalité est beaucoup plus triviale et débile, tant pis pour le complot pédo.

    Pour faire bien socialement, on cite des noms, des références culturelles, mais qui a vu et compris les oeuvres ?
    La vérité, c’est que t’étais plutôt sur du Paris Hilton...

     

  • Dans un collège de France, nous pouvons découvrir un autre genre de BD pour "adulte" au CDI : Trolls de troy, parfois elle s’avère axée sur le sexe et la fornication. On trouve aussi "le monde des ados" qui aborde des sujets tels :prend un miroir pour dessiner ton sexe ou pis devenir une fille pour toucher des seins. C’est pas des conneries . Ou encore des manuels sur la puberté le sexe et la psychologie, ceux-là abordent aussi des sujets très sexuels qui n’ont rien à faire dans une école.
    Pour ma part je ne trouverais pas cela gênant si ça n’était pas dans une "école" c’est aux parents de décider (ha ha ha) même si nous sommes conditionnés et même en décidant on ne décide pas grand chose.
    Les gosses ont toujours su se démerder pour trouver réponses à leurs questions mais que l’école leur en apporte (hors certains ne se posent pas encore ces questions) me gêne énormément sauf en SVT où l’on aborde la reproduction et les organes reproducteurs, il y à l’aspect scientifique qui fait pare-feu. Laissons les découvrir par eux mêmes et devenir un minimum "adulte", chacun son rythme. En les conditionnant de la sorte, on risque de voir dans pas longtemps des professeurs d’éducation sexuelle qui apparaitront car on aura des détraqués sexuels de plus en plus jeune, et le serpent se mordra la queue...
    Le RIC est une solution à tout.

     

    • Pour connaître "Trolls de Troy", je pense que tu confonds avec"Lanfeust de Troy", du mêm auteur et du même univers je crois. Trolls de Troy est une histoire plus trash (ça suit des trolls, des êtres très violents, mangeurs d’hommes mais avec un côté décalé) que sexualisé, ça se découpe, ça se mange et ça se tape. Par contre Lanfeust a un côté bien plus "sexuel" avec les deux gonzesses qui se disputent (et dix putes ça fait beaucoup) le héros et plein d’histoires où les sous-entendus peuvent être parfois drôles mais aussi parfois un peu malsain.
      Et malgré le fait que je connaissais ce truc à mon adolescence, ça n’as rien à foutre dans un CDI (Centre Documentaire, bah vlà le documentaire).
      Et de toute façon même Trolls de Troy n’as rien à foutre dans un CDI, autant ouvrir un vidéoclub et distribuer les "Saw" au gamins... délirant et jdirais même déviant...


  • Je me souviens qu’à 14 ans (en 1994) on nous faisait lire " le parfum" avec sa scène finale de partouze générale et de cannibalisme, ça ne gênais personne...

     

  • Dans le genre je préfère "La Vilaine Lulu" d’Yves Saint Laurent.

    ça fait moins manga-légende.


  • #2140896
    le 08/02/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Manga pédophile en primaire : l’Éducation nationale s’excuse

    Le Petit Chaperon Rouge, c’est autrement plus taré...
    Une petite enfant innocente, qui s’aventure dans les bois, où rôde le Loup.

    Elle finit quand même dans le plumard, avec la grand-mère morte en loup :
    #gérontophilie #zoophilie #cannibalisme #nécrophilie
    Peut-être même #dieudonné, lol

    Surtout #dieudonné, d’ailleurs !
    Allez, hop ! on interdit !

    ’Faut tout interdire, vous n’êtes pas capables de réfléchir par vous-mêmes !


  • En CE2 nous avions organisé un spectacle de danse sur la chanson Chaud Cacao. Quelques années plus tard, comprenant le sens des paroles de cette chanson mon destin fut scellé. Aujourd’hui, encore, j’y repense...

     

  • Peut être que cette BD de Taniguchi n’avait rien à faire dans cette école et sans doute n’est elle pas déstinée aux enfants, mais - faut pas pousser - ce n’est pas un livre pédophile.
    Y’a pas moins pédophile que les BD de Jiro Taniguchi. je vous invite à lire L’Homme qui Marche, Le Journal de Mon Père et la série Le Sommet des dieux, pour ceux qui aiment la montagne.


  • Le livre sera remplacé sous peu par une version modifiée, où la sorcière devient sorcier après une petite opération de chirurgie, de manière à être conforme aux valeur de la république...


  • Très étonnant tweet d’une personne ayant l’édition de 2009 de la BD. Les répliques ne sont pas les mêmes, il n’y est pas du tout question de zizi.
    A vérifier, à suivre...
    Le tweet en question.


Commentaires suivants