Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Manifestation du 1er Mai : Martinez (CGT) chassé par les Black blocs ?

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, a été contraint de s’écarter momentanément du cortège de tête d’où devait partir la manifestation syndicale parisienne, après avoir été pris à partie par des radicaux, a constaté un journaliste de l’AFP.

 

Interrogé par téléphone par l’AFP pour savoir s’il avait quitté définitivement la manifestation, le numéro un de la CGT a répondu par SMS : « Non, je suis juste un peu en retrait ».

Selon un militant CGT également témoin de la scène à Montparnasse, juste avant de partir, le leader syndical s’était retrouvé coincé dans des affrontements entre des « black blocs » et des forces de l’ordre. Lorsqu’il s’est replié vers une rue adjacente, il a essuyé des jets de bouteilles « par un groupe d’individus », selon ce témoin.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comment est il possible que le service d’ordre de la Cgt, réputé depuis toujours comme étant très efficace, ait pu se laisser déborder par un groupuscule "antifa" ou "black blocs" et ne pas arriver à sécuriser son secrétaire général ???
    Comme disait Georges Marchais dans le temps : "C’est un Scandale" !!!

     

    • Pour avoir été présent aujourd’hui, j’ai pu constaté que le service d’ordre a été complètement débordé par les gilets jaunes et les black blocs. Ils faisaient ce qu’ils voulaient, se cachaient dans le cortège cgt avant d’aller charger les flics devant ou derrière.
      Le service d’ordre s’est même fait matraquer salement par la police.
      Bref pas une bonne journée pour la cgt ^^


  • Et pendant ce temps-là ....
    Macron se gave de fraises.
    https://www.ledauphine.com/vaucluse...

     

  • La gauche institutionnelle est a la derive ne parvenant plus a reunir, elle est aujourd hui largement conspuee par une partie toujours plus importante de ceux qui hier encore l accompagnait !
    Entre le PS qui s en remet au petit sioniste Glucksman pour les europeennes, LFI qui a rate le crochet des gilets jaunes ne sachant comment rebondir a un mois des elections et les syndicats de plus en plus en marge des manif quand ils ne s y font pas jeter, que reste t il au gauchisme pour etre encore visible ? Les nervis de l ultra gauche que sont les antifa et autres black bloc... Autant dire rien !


  • Théâtre, comme d’habitude.

    Les black blocs sont fils de petits bourgeois, il serait d’ailleurs intéressant de livrer publiquement leur pédigrée lorsqu’ils sont arrêtés, fils de profs, fils de cadres sup, fils de commerçants, mais bien évidemment, cette info n’est pas révélée aux opinions publiques.

    Ca fait plusieurs semaines que les renseignements savaient que des black blocs viendraient sur le 1er mai, c’est un rituel désormais connu.
    Or depuis les actes qui filent la jaunisse à Castaner tous les samedis, le maintien de l’ordre sait comment arrêter en masse des individus en amont des manifestations, mais curieusement, pas lorsqu’il s’agit des black blocs.

    Il va falloir le répéter une nouvelle fois, les antifas, les black blocs sont les idiots utiles du pouvoir quant à délégitimer des revendications sociales, histoire de permettre le feuilletonnage des mainstreams à propos de la violence des casseurs et de l’efficacité ou de l’inefficacité des forces de l’ordre pour les contrer, selon les cas.

    Martinez, en faisant mine de se retirer de la manifestation à cause des black blocs, ne fait que servir de caution à cette pantomime, il valide la thèse de manifestants avant tout violent et critique pour la forme la stratégie policière.
    Je rappelle pour les sceptiques que la CGT coute 19 millions d’Euros/an d’argent public pour peu ou prou 430.000 adhérents.

    C’est dire si les syndicats marchent main dans la main avec l’establishment.

    Les jaunes doivent impérativement rester apolitiques et asyndicaux, sinon ils sont foutus.
    Or leur noyautage par l’extrême gauche est déjà trop important.

     

  • Ayant particupé a la manifestation je ne peux que constater que sans les gilets jaunes le cortège de la cgt aurait été ridicule. Mais sans la cgt les gilets jaunes n’auraient pas pu faire une manifestation presque "normale". Il serait temps que la cgt se réveille, s’adapte aux revendications des gilets jaunes et les soutiennent. Peut-on rêver d’un syndicalisme 2.0 ?


  • #2190164

    Un juste retour des choses .

    Depuis le temps que la CGT à trahi pour l’argent et le confort, que ses leaders respectifs sont indignes du moindre respect... Et surtout indignes de manifester auprès du peuple. Les foulards rouges les représenteraient mieux.


  • Encore une fake news de BFMTV.
    Soit disant des manifestants auraient attaqué l’hopital de La Pitié-Salpetrière.
    Une vidéo montre au contraire une vingtaine de manifestant poursuivis par une horde de CRS voulant en découdre et qui se réfugient dans la cour de l’hopital.
    Evidement ces vidéos sont en train de disparaître.

     

    • Oui effectivement, puisque ce matin même la radio annoncée qu’une horde de GJ avait envahi l’Hôpital de la salpêtrière, et je n’ai pas bien saisi le sens de vouloir envahir un hôpital, et pour quoi faire .Pour nous dire qu’ensuite la ministre de la santé Mme buzyn aller se rendre à l’Hôpital pour constater d’éventuels méfaits aurait eu lieu .
      C’est absolument incroyable, comme la presse mainstream, peut s’emparer d’une information tronquée, la diffuser, sans avoir la moindre preuve .Il doit y avoir une certaine étique journalistique pour diffuser de tels propos, ou alors c’est carrément du commérage de concierge, que je respect . Je pense que le niveau journalistique actuel en est là, et je crois aussi que les concierges ont davantage de professionnalisme qu’un journaleux de notre époque


    • De toute manière, Castaner ferait bien de renforcer les contrôles des hôpitaux, maintenant qu’il est avéré que des manifestants blessés ont été fichés aux urgences.
      Ne pas le faire est un blanc seeing pour de la casse hospitalière.

      Un peu facile de faire porter le chapeau à quelques individus des conséquences de sa propre politique de flicage à la Orwell.


    • Oui, la preuve dans le détail de ce qui s’est passé.
      https://www.youtube.com/watch?v=Y7u...

      La police a fait ce qui se passait dans les pires dictatures : le corridor polonais.
      Cela consiste à faire un corridor de policiers et à obliger les gens à passer au milieu pendant que les coups pleuvent. J’ai vu faire ça au Brésil pendant la dictature militaire.
      Là on atteint le fond du fond et pendant ce temps là le petit monarque et sa m(a)omie s’empiffraient de fraise.
      Révoltant !