Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Martinez briseur de grève

Le soulèvement du peuple en gilet jaune s’approfondit. Rien n’affaiblit sa détermination, ni les tueurs fichés S de l’armée de réserve immigrée, ni la Trêve des chiffres d’affaires de Noël, ni le Bloc black des casseurs de la préfecture de police, ni le froid glacial du Réchauffement climatique de fin d’année, ni les manifs des bobos citoyens du monde – poussières d’étoile de David, globalement réchauffés aux exaspérations féministes, ni la contre-manifestation organisée samedi par la Chiourme syndicale.

 

Une grandeur du soulèvement en Gilet, c’est qu’il force tous ses ennemis à se montrer, coalisés, et sans masques. Fini de jouer à l’anticapitalisme pour le casseur attifé en antifa. Fini de jouer à la défense des femmes réelles pour la putain féministe du capital. Fini de jouer au rebelle à cran pour le rappeur de la Prébende. Fini de jouer au dirigeant responsable, conscient des véritables enjeux, pour les Flics du travail au service du capital.

Tous crient haro sur le Gilet !

De tous, les plus répugnants, parce que leur capacité de nuisance dépasse de loin, celle des autres, sont les cafards réformistes ex-stalinien avec leur kyste trotskiste qui tentent d’organiser le grand fourvoiement.
Qui ne voit les faits et gestes de MARTINEZ et son chien BERGER qui accompagnent et protègent le pouvoir depuis des années ? N’est-ce pas leur travail de sape consciencieux, méthodique, qui permit le passage de la Loi Travail et la défaite spectaculaire des cheminots ?

Nos camarades cheminots avaient combattus en gilet jaunes ne l’oublions pas ! Ils tirent aujourd’hui la leçon de leur défaite. Cette leçon est que la seule issue pour le peuple travailleur c’est l’auto-organisation, que le mouvement en gilet doit se tenir en dehors TOUTE récupération politicienne et syndicale.

Avant sa prestation TV, Macron avait convoqué les pontes syndicaux, MARTINEZ à leur tête ! Ces derniers ont déclaré « Le dialogue et l’écoute doivent retrouver leur place dans notre pays. C’est pourquoi nos organisations dénoncent toutes formes de violence dans l’expression des revendications. »

CGT, FO, FSU ont manifesté samedi 14 pour tenter de faire rentrer les gilets dans la bergerie du syndicalisme « d’accompagnement » du « dialogue », quand il n’est pas carrément un syndicalisme de conseil sociaux à l’État capitaliste.
Ceux là veulent teindre le jaune fluo en orange !

Lutte ouvrière et Parti ouvrier soi-disant indépendant se sont ralliés à la manifestation du 14 décembre. Jusqu’à présent ces deux organisations jouissaient du prestige des intransigeants, un peu dépassés dans doute, mais tellement purs ! Hé bien ils ont, dés le début, condamné le mouvement en gilet jaune pour se rallier comme des roquets à leur chien Berger. « Rouge est notre drapeau, pas tricolore » ont déclarés ces donneurs de leçons rrrévolutionnaires !
Par contre multicolore est leur idéal, puisqu’ils réclament à cor et à cri la venue des migrants ! Et maintenant face au peuple insurgé de c’pays, les voilà qui courent se ranger de l’autre côté de la barricade.

Ils sont les derniers à se réclamer encore de Lénine. Donnons leur en un peu, du Lénine, preuve que nous ne sommes pas rancunier.

« Quiconque attend une révolution sociale "pure" ne vivra jamais assez longtemps pour la voir. Il n’est qu’un révolutionnaire en paroles qui ne comprend rien à ce qu’est une véritable révolution. (…) La révolution sociale en Europe ne peut pas être autre chose que l’explosion de la lutte de masse des opprimés et mécontents de toute espèce. Des éléments de la petite bourgeoisie et des ouvriers arriérés y participeront inévitablement : sans cette participation, la lutte de masse n’est pas possible, aucune révolution n’est possible. »

Quelle que soit la suite des événements, même si pour un temps notre mouvement s’essoufflait, même s’il faisait long feu, il renaîtra !
Rien ne sera plus comme avant.
La terrible difficulté de la situation ne masque plus la fondamentale simplicité : Il n’y a que deux camps ! Fondamentalement notre mouvement est une alliance ouvriers/ petits-bourgeois. C’est sa force. Nous sommes le peuple ! Ouvriers, agriculteurs, auto-entrepreneurs, petits-patrons, employés, femmes de ménage, médecins hospitaliers, retraités,...tous ceux qui travaillent et produisent la vraie richesse, l’eau potable, l’électricité, la nourriture.
N’y manque que les soldats, nos vaillantes sentinelles de la synagogue. Hommes et femmes à Famas, vous nous avez laissé massacré au Bataclan l’arme au pied car vous aviez des ordres.

Allez-vous demain obéir et tirer sur nous ?

Félix Niesche

Félix Niesche, sur E&R et ERFM !

Lire Félix Niesche chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2103167
    le 16/12/2018 par Malleus Maleficarum
    Gilets jaunes

    Quel plaisir de te lire cher Félix, comme j’aime ton humour cinglant, acerbe (à Serbes) , merci pour cette prose qui réveille
    D’un rouge ,brun traditionaliste
    Deo gratias camarade

     

    • #2103195
      le 16/12/2018 par yul
      Gilets jaunes

      Le rouge et le brun sont deux couleurs... complémentaires, pourvue qu’elle soient nationales !
      Plus clairement : il y a très peu de différence entre un communiste nationaliste et un socialiste-national...


  • #2103184
    le 16/12/2018 par Veritas
    Gilets jaunes

    Bravo pour ce texte Felix, en effet n’oublions jamais que MARTINEZ avait souhaité une victoire la plus large possible à Micron 1er et que dès l’Acte 1 il criait de concert avec le pouvoir à la peste brune. Social-traitre un jour et pour toujours !

    Aussi une grève des routiers s’est déballonée en 24h prévue un dimanche soir par FO et la CGT.

     

    • #2103523
      le 17/12/2018 par noise
      Gilets jaunes

      Véritas, intéressez vous donc à la vérité, la grève des routiers été levée pour une vraie raison. Encore faut-il lire les articles dans leur totalité et non simplement les titres !


    • #2103807
      le 17/12/2018 par Veritas
      Gilets jaunes

      Les raisons je les connais merci. Encore une satisfaction ultra-catégorielle, en pleine pré-insurrection générale. Ce qui m’effraie le plus c’est de trouver ici des gens pour le justifier. La radicalité ca ne se marchande pas.
      Amicalement.


    • #2103848
      le 17/12/2018 par noise
      Gilets jaunes

      Cette grève n’avait rien à voir avec les GJ, hasard du calendrier et des rendus du conseil d’état.
      Quant à Martinez il n’a pas crié à la peste brune, encore une fois, vous vous contentez de lire les titres ....


    • #2104381
      le 18/12/2018 par Veritas
      Gilets jaunes

      Le hasard faut en profiter nan si on veut un vrai changement ?
      Quant à Martinez il a justifié une non participation au début à cause des "courants d’extrême droite". Si ça vous va c’est votre droit mais défendre 2 fois un tel social-traitre ici c’est étrange. Et le score le plus large possible pour Macron au 2eme tour c’étaient les titres aussi ?


    • #2104437
      le 18/12/2018 par Eric
      Gilets jaunes

      Je ne crois pas que sur ce coup-là @veritas se soit contenté de lire les titres. Peut-être est-ce plutôt vous qui avez raté quelques épisodes. Ça peut arriver mais dans ce cas il ne faut pas être aussi catégorique


  • #2103188
    le 16/12/2018 par Le Basque Bondissant
    Gilets jaunes

    Bonjour à tous,

    J’étais hier à la manif de Bordeaux, comme samedi 8. Il y avait toujours autant de monde, je ne peux pas dire exactement mais plusieurs milliers. Nous avons marché sur les quais, pris le cours Alsace-Lorraine puis on a dévié vers la rue Sainte-Catherine qui est LA grande artère commerçante de la ville. Toutes les boutiques étaient ouvertes et les gens faisaient leurs courses de Noël. Si les GJ étaient des voyous, il était très facile de nous servir, personne n’aurait rien pu y faire. Nous avons continué par la rue Porte-Dijeau, Gambetta, Cours Georges Clémenceau, Quinconces. Puis à nouveau les quais, le Cours Alsace Lorraine et là, des types en gilets jaunes (syndicalistes dépassés par les événements ? Flics déguisés ?) ont essayé de nous détourner à nouveau de la place Pey Berland et nous renvoyer dans la rue Sainte Catherine. Certains essayaient de convaincre en haranguant mais personne ne les écoutait et la foule des GJ s’est retrouvée place Pey Berland. Au bout d’une demi-heure les CRS on envoyé les gaz lacrymogènes et les jets d’eau.
    Je dois préciser qu’il y a eu une tentative avortée de division du mouvement avec un RV fixé et fixe sur la place de la Victoire, mais ça a été un flop (syndicats et partis politiques à la ramasse ?). Déjà samedi dernier une tentative de contre manif avec la marche pour le climat. Une partie des bobos y a d’ailleurs dévoilé un peu de son mépris de classe.
    Quelque soit le destin de ce mouvement il est vainqueur. D’abord les masques sont tombés. La classe politico-médiatique, le showbiz et une partie des bobos des villes ont affiché au grand jour le mépris et même la détestation qu’ils ont des classes moyennes et populaires. Ensuite le quinquennat de Macron est foutu.
    Je partage totalement l’analyse de Monsieur Niesche.

     

    • #2103228
      le 16/12/2018 par deNNoch
      Gilets jaunes

      Manif de Bordeaux également.
      Vu quelques casseurs s’en prendre à la façade du centre d’information et de recrutement de la Gendarmerie, place Pey-Berland, vers la tombée du soir, aussitôt hués et stoppés par des Gilets Jaunes, puis chassés sans ménagement. Un peu plus tard, place St-Projet, arrivée de quelques autres casseurs, aussitôt chassés également manu-militari. Quelques minutes plus tard, les lacrymogènes ont commencé à tomber au milieu des badauds tandis que les boutiques étaient encore ouvertes et que des gens se promenaient. Aucune sommation !
      Ensuite, une charge de CRS au niveau du tramway Sainte-Catherine contre les derniers irréductibles...


    • #2103398
      le 17/12/2018 par chrodegang
      Gilets jaunes

      La classe politico médiatique ( élite des partis politiques carriéristes sans réelle convictions faisant de la politique une échelle d ’élévation sociale et se foutant de la base naivement idéaliste ) , les chefs syndicalistes ,le shwbiz et les bobos supérieurs ont des intérêts de classe qui les rend solidaires : ils n ’ont aucune envie de voir changer un système dont ils sont bénéficiaires . Les idées affichées ( droite , gauche toutes nuances !) sont des hypocrisies , la question "combien gagnez vous ? " décide des options fondamentales .


  • #2103191
    le 16/12/2018 par Franco-phone
    Gilets jaunes

    La manif de Martinez ? Un flop !

    Les médias (et les riches qui les payent) ont tellement la pétoche qu’ils en ont à peine parlé, trop préoccupés qu’ils sont par cette France qui se lève devant leurs yeux ébahis...

    Keep it up men ! Macron : 23%...


  • #2103200
    le 16/12/2018 par leLyonnais
    Gilets jaunes

    Ecris le 1er décembre.

    Le chant des gilets jaunes

    Macron, entends-tu ce qui se passe dans nos rues ?
    Macron, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
    Ohé, ouvrier, employés et chômeur, c’est l’alarme.
    Aujourd’hui la Finance connaîtra nos souffrances et des larmes.

    Montez des usines, descendez des cités, citoyens !
    Sortez les banderoles, les couleurs, les drapeaux, gilets jaunes.
    Ohé, étudiant, salarié exploité, crier fort !
    Ohé, retraité, attention à ta pension : misère…

    C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos familles.
    Le fisc à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
    Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
    Ici, nous vois-tu, nous on se bat, et on manifeste, on nous gaze…

    Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe.
    Ami, si tu craque un ami sort de l’ombre à ta place.
    Demain des gilets jaunes envahirons la rue, les banques, l’Elysée.
    Chantez, compagnons, dans la rue la Liberté nous écoute….

    Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
    Ami, entends-tu la marche des gilets jaunes dans nos rues ?
    Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh….


  • #2103206
    le 16/12/2018 par wachs
    Gilets jaunes

    Autre complice du pouvoir le FN ou RN qui est son assurance tout risque second tour ; complicité subtile de la famille Le Pen grands bourgeois qui ont très bien vécu depuis quarante ans et qui avec son cercle rapproché de a toujours eu en empochant les votes populaire le réflexe de classe de la trahison de la base .


  • #2103224
    le 16/12/2018 par Snayche
    Gilets jaunes

    Nul doute que lorsque la providence céleste ouvre un noble chemin en l’éclairant, il n’est pas prêt de s’éteindre.
    Et si pacifiquement on est constant, patient, informant, s’informant et intelligent pour le bon sens et le bien commun, son ouverture jusqu’au référendum d’initiative citoyenne pouvant TOUT changer peut être réellement grande et facile.
    Seulement il faut y croire jusqu’au bout...


  • #2103249
    le 16/12/2018 par Crux Fidelis
    Gilets jaunes

    A la libération comme disait Jean Rochefort, tout le monde avait envie de se faire plaisir et le plan Marshall l’a permis. Que nos parents tirent les leçons de cette tiédeur, de cet hédonisme et à ce qu’il a amené grâce aux mouvements des GJ.
    Nous, trentenaires des petits gens, on nous a tout volé, on nous a volé notre histoire, nos racines, nos identités. Dans une certaine mesure, comme les algériens et bien d’autres. Tout ceux qu’ils haïssent et qu’ils appellent les beaufs ! Qu’ils soient anglais, américains, irlandais, russes. Les anciens, vrais ou faux chrétiens qu’ils vomissent.

    On nous a volé 1500 ans de notre histoire et de nos traditions, Notre Roi et même Notre Dieu pour devenir leurs ayatollahs de la laïcité. Leurs soldats !
    Armand Robin l’a si bien dit dans ses " poèmes indésirables " ! Ils ont supprimé la Foi au nom de la Lumière, puis on supprimera la lumière. On supprimera l’Âme, au nom de la Raison, puis on supprimera la raison. On supprimera la Charité au nom de la Justice, puis on supprimera la justice. On supprimera l’Amour au nom de la Fraternité, puis on supprimera la fraternité. On supprimera l’Esprit de Vérité au nom de l’Esprit critique, puis on supprimera l’esprit critique. Et ainsi de suite...

    Pour aller jusqu’à la guerre de tous contre tous et l’inversion de tout, nous maintenir dans un état de sidération permanent ou haïr son pays et son histoire, je l’ai détesté comme beaucoup d’entre nous mais c’est fini !
    Quand je vois encore tout récemment, cet anti-pape de Bergoglio, ce clown, bénir le pacte mondial sur les migrants, je me dis qu’il était temps ! Ou comment pour évacuer la vie surnaturelle, il a fallu devenir humaniste pour être maintenant un anti-humaniste et bénir des futurs esclaves sous-prolétaires qui vont se les geler 6 mois de l’année, mal accueillis, transportés comme des bestiaux pour engendrer leur Grand Chaos ! Il était temps !
    Au lieu de promouvoir l’échange intelligent et fraternel parce que que tout pays doit pouvoir se suffire à lui-même et conserver ses jeunes. Je me dis que la dégénérescence des esprits étaient bien trop grandes !
    Mais rien est encore fait !
    Ce serait bien que Roger Holeindre nous en pousse une petite pendant l’entracte des fêtes pour relancer les troupes ! J’espère qu’il fera centenaire mais j’aimerais bien le voir plus souvent avant qu’il casse sa pipe.
    En attendant, il y a les classiques : https://www.youtube.com/watch?v=neo...

    Cristo Rei Francorum


  • #2103284
    le 16/12/2018 par anonyme
    Gilets jaunes

    Dis moi Félix, les ingénieurs, les techniciens, les chercheurs scientifiques, les un peu plus grands patrons, même ceux cotés en bourse mais qui paient leurs impôts en France, qui ne s’enfuient pas à l’etranger car ils aiment leur pays, qui ont payé l’ISF parce que grâce à leurs efforts ils ont accumulé du capital, et ceux qui sont partis à l’étranger qui attendent la fin de l’incertitube fiscale afin de revenir chez eux pour investir, les héritiers qui même apres avoir été fortement ponctionnés investissent et consomment, ils n’ont pas droit à votre considération ? Il faudrait sortir de ce schéma éculé de luttes des classes ! Il y a urgence, on est en 2018.

     

    • #2103323
      le 16/12/2018 par Félix Niesche
      Gilets jaunes

      Dis moi, Anonyme, et les ... frères 3 points de suspension ! ça signifie que la liste n’est pas exhaustive....alors, avant d’inviter les autres à sortir des "schémas", sors "toi même", de ton schème bourgeois !


    • #2103574
      le 17/12/2018 par Mordicus
      Gilets jaunes

      @Ânonyme
      Les scientifiques ("techniciens, chercheurs, ingénieurs") sont les chevilles ouvrières du système technocratique. La recherche c’est comme les médias, un modèle qui devrait s’écrouler mais que certains continuent de soutenir financièrement car ils servent leur projet mondialiste. Savez-vous que David Rockfeller a financé l’explosion de la biologie moléculaire (et donc, de la génétique) ?

      Et sinon, faut vraiment pas connaitre la ligne ER pour faire ce reproche "en 2018".

      Mordicus


    • #2103624
      le 17/12/2018 par cretinot
      Gilets jaunes

      C’est vrai quoi ! On est en 2018 !!! On se lgbtise, merde ! On est en 2018 ! J’ai bien le droit d’enculer mon chien, on est en 2018 !!!


    • #2103674
      le 17/12/2018 par Eric
      Gilets jaunes

      Le problème c’est que vous levez des objections à des propos inexistants. J’ajoute qu’il y a un certain décalage entre votre commentaire et la réalité actuelle, à savoir que ce mouvement de mécontentement illustre le sentiment d’une injustice bien réelle qui est que le poids de l’impôt est réparti de plus en plus inéquitablement, et que donc comparativement à leurs ressources, ce sont les classes moyennes que les taxes et impôts impactent le plus et non les plus « riches ». En regard de cette simple évidence (rappelée d’ailleurs également dans la vidéo de Michel Drac sur les gilets jaunes mise en ligne sur le site), je crois que le numéro du riche comme biberon complaisant des « pauvres » sans lequel ces derniers ne seraient rien, n’est pas très audible ni pertinent et encore moins en ce moment, à supposer qu’il l’ait jamais été. Précision pour d’éventuels mal comprenants (car il y en a même ici) : je n’ai rien contre « les riches » (terme trop générique et donc problématique car il recouvre différentes choses, comme celui de « pauvre » d’ailleurs), je répète, je n’ai rien contre les riches :-) Parlons donc évasion fiscale et service de la dette, ça vaudra mieux et ce sera à mon avis bien plus fédérateur.


    • #2103735
      le 17/12/2018 par Robert
      Gilets jaunes

      "Les scientifiques ("techniciens, chercheurs, ingénieurs") sont les chevilles ouvrières du système technocratique."

      Triste de lire ça. Sans eux vous ne pourriez pas écrire ce message.


  • #2103294
    le 16/12/2018 par VIVACHAVEZ
    Gilets jaunes

    "Rien n’affaiblit sa détermination, ni les tueurs fichés S de l’armée de réserve immigrée, ni la Trêve des chiffres d’affaires de Noël, ni le Bloc black des casseurs de la préfecture de police, ni le froid glacial du Réchauffement climatique de fin d’année, ni les manifs des bobos citoyens du monde – poussières d’étoile de David, globalement réchauffés aux exaspérations féministes, ni la contre-manifestation organisée samedi par la Chiourme syndicale."

    C’est ce qu’on appelle une entrée en matière !!!! Ca taille sec !!!!


  • #2103306
    le 16/12/2018 par VIVACHAVEZ
    Gilets jaunes

    "N’y manque que les soldats, nos vaillantes sentinelles de la synagogue. Hommes et femmes à Famas, vous nous avez laissé massacré au Bataclan l’arme au pied. Allez-vous demain tirer sur nous ?"

    Oui, une petite prime et ils se mettront sur rafale de trois et en rafale continue si la prime est conséquente......

     

    • #2103599
      le 17/12/2018 par ladko
      Gilets jaunes

      L’armée pourra bientôt tirer sur nous avec un fusil d’assaut allemand : les jours du fameux FAMAS sont comptés !

      Tout fout l’camp, mon adjudant...


    • #2104078
      le 18/12/2018 par Qui paie, commande.
      Gilets jaunes

      Les "fusils allemands" , beau surnom pour l’armée française. Et vrai aussi a l’international.


  • #2103307
    le 16/12/2018 par goyband
    Gilets jaunes

    Le péché originel : la trahison du résultat du référendum de Maastricht.

    A partir de là, critique politique des élites pro mondialistes trahissant le peuple et pour la suprastructure du parlement Européen dont la BCE est le réacteur.

    - Critique de la dette, dont les 2/3 des payeurs de cette dernière sont anonymes et étrangers, probablement liés en grande majorité à l’or noir.
    Les autres financent directement ou indirectement la transition énergétique, en grande partie.
    Ou va l’argent de nos impôts, de nos cotisations et de nos taxes ? une vrai question lorsqu’on voit la dégringolade qualitative des services publiques (santé, éducation etc...).

    A partir de là :

    - Critique de la perte de souveraineté de la France consubstantielle aux 2300 milliards de dette, en d’autres termes, sa politique est sous influence de ceux qui versent 300 milliards lors des bilans bancaires de fin de trimestre.
    - Critique des institutions de la Vème république, non représentatives à l’image du parlement par le truchement du mode de scrutin lors des législatives.
    - Demande du rétablissement de la proportionnelle et des invalidations d’élections lors d’une abstention la rendant caduque (quorum).
    Prise en compte des votes blancs.
    - RIC à l’image de ce qu’il se passe en suisse pour contrer l’ingénierie sociale mise en place par les globalistes et pour accélérer le N.O.M, .

    Mais le sujet principal, c’est la trahison du peuple lors du référendum de Maastricht.
    Attali s’était même vanté qu’ils s’étaient arrangés juridiquement pour ne pas pouvoir en sortir.

    Et articuler ensuite à partir du péché originel.

     

    • #2103709
      le 17/12/2018 par Politzer
      Gilets jaunes

      La dette pour 60% a servi à renflouer les banques( p. Artus Natixis)


  • #2103392
    le 17/12/2018 par Sedetiam
    Gilets jaunes

    Rien ne sera plus comme avant.



    C’est bien la seule chose qui vaille.
    Quant aux soldats, entre choisir l’éthique et la solde, sauf à leur faire porter des œillets rouges comme au Portugal de 1974 : qui vivra verra...


  • #2103431
    le 17/12/2018 par fadge
    Gilets jaunes

    Cette citation de Lenine est vraiment effrayante par ce qu’elle sous-entend sur la manipulation des masses par les "revolutionnaires communistes" qui méprisent la petite bourgeoisir et les ouvriers, et donc s’en exclue, n’en font pas partie mais parlent en leur nom, a leur place. Manipulation et trahison communiste.

    En tout cas c’est clair que le MGJ a fait tombé tous les masques. Les syndicats et partis sont définitivement disqualifiés


  • #2103459
    le 17/12/2018 par Saint Thomas
    Gilets jaunes

    Félix toujours dans le vrai. Bravo.


  • #2103513
    le 17/12/2018 par noise
    Gilets jaunes

    Bonjour,

    mettre la CFDT et la CGT au même plan est une aberration, qui plus est dans le dossier de la SNCF où ces deux syndicats n’ont pas du tout joué le même rôle. D’ailleurs accuser les syndicats d’avoir failli dans la réforme SNCF ou la Loi Travail me semble assez injuste, ce n’est pas parce qu’on perd une bataille qu’on a collaboré avec l’ennemi.
    Enfin, vous devez savoir que le jaune et le syndicalisme contestataire ne font pas bon ménage ... votre analyse est bien trop détachée du terrain et bien trop simpliste, vous énumérez des faits comme s’il s’agissait d’un score de match de foot pour ensuite en tirer des réalités.
    Ce que font souvent les personnes qui ne sont pas beaucoup sur le terrain ..


  • #2103578
    le 17/12/2018 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
    Gilets jaunes

    Oh les gars redescendez, Félix Niesche est un auteur, une sorte de pamphlétaire des temps modernes, un authentique résistant, un homme qui pourrait à merveille être de la révolution conservatrice , la notre, celle d’aujourd’hui, au milieu d’un Escada, d’un Soral, d’un Hindi, d’un Ryssen, d’un Gabriac, Ayoub, Viguier, Cerise, Drac....
    Changeons ce monde de merde bourgeois
    Et au lieu de l’incendier faites quelques chose de vos dix doigts autre que des commentaires
    Hasta la victoria siempré Félix Niesche
    El pueblo unido jamás será vencido


  • #2103737
    le 17/12/2018 par soufa2m
    Martinez briseur de grève

    Ajoutons à la belle prose de Félix le chat 2-3 faits, comme notamment l’ami Poutou, dont l’usine va fermer, et qui a eu un samedi après-midi à perdre à aller manifester pour les migrants à l’autre antipode du sud de la France, et les témoignages médiatique de syndicaleux au plus fort de la crise, qui refusaient d’aller manifester le samedi, certains arguant carrément qu’il leur était impossible voire insupportable de manifester aux côtés de patrons.


  • #2103843
    le 17/12/2018 par Enki
    Martinez briseur de grève

    Par net, les deux mains entrelacées du micron. Observez en zoomant.
    Son index de la main gauche est pris en tenaille entre l’index et l’annulaire de la main droite. Peu commun, comme positionnement ?

    Il semble très à l’aise et habitué. D’autant qu’il a deux alliances dont une à l’annulaire droit représentant deux serpents enlacés.

    Son appartenance maçonnique semble prouvé.

    http://valentin.beziau-ump77.over-b...


  • #2103870
    le 17/12/2018 par Hasta la Victoria Siempre... Patria ô Muerte
    Martinez briseur de grève

    #JeSuisFélix



  • #2104073
    le 18/12/2018 par Enki
    Martinez briseur de grève

    Les analyses de Francis Cousin et d’Alain Soral se révèlent par leur pertinence avec notre mouvement français en Gilets Jaunes.

    La Gauche du Capital fait tout pour récupérer le mouvement. Mais la lame de fond ou déferlante des manifestations en cours annonce le tsunami. Ils ne pourront pas l’arrêter. Le peuple et toute la population ont pigé. Les silencieux aussi.

    D’autant que des stratégies personnelles-collectives sont d’ores et déjà en train de naître, croître et embellir pour déverrouiller le système, désincruster les fossiles-apparatchiks de tous bords !

    « Une lame de fond est le déferlement d’une ou plusieurs vagues d’une taille considérablement plus grande que les autres, susceptible de provoquer noyades et destructions sur le rivage sur lequel elles s’abattent. »

    « Nous évoquons une lame de fond pour parler de quelque chose de puissant et relativement imprévisible, tel que, dans une élection, le net succès d’un Parti en lice. Ainsi durant la nuit du 30 novembre 2008 à Cannes, une lame de fond dont la hauteur a été estimée à une dizaine de mètres a balayé un front de mer où une fête foraine se préparait : les structures dans leur quasi-totalité ont été complètement détruites ou rendues inutilisables. » Wikipédia

    Nos GJ ressemblent fort aux premières contractions utérines, aux secousses sismiques, aux éruptions volcaniques précédées par des jours, semaines, mois ou années d’activité préalable. Elles reflètent le mouvement dû à la pression, autant de signes d’agitation.

    Évidemment, le pied sur et dans la fourmilière, ces Martinez collabobos, ces fossiles d’apparatchiks n’auront pas le temps de manœuvrer parce qu’une autre vague arrivera, et puis autre encore plus forte, puis une autre. D’autant que si la Nature se mêle de la partie, les infrastructures vont en prendre un coup.

    Plus question de « chaos contrôlé »

    La saine contamination Gilet Jaunes va se poursuivre. Les piétons peuvent donc aussi arborer un morceau de tissu Gilets Jaunes en signe de reconnaissance. Et je vous assure ça marche ! :)

    « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. » Sénèque, philosophe

    Défenseur acharné de la liberté politique et de la justice sociale, Sénèque envisage la sagesse comme le but ultime de tout homme :

    « Tirons notre courage de notre désespoir même »

    La peur de changement radical dépassée se transforme en joie.


  • #2104341
    le 18/12/2018 par Libertad
    Martinez briseur de grève

    #JeSuisNieschE&R




    La tyrannie la plus redoutable n’est pas celle qui prend figure d’arbitraire, c’est celle qui nous vient couverte du masque de la légalité.


  • #2104436
    le 18/12/2018 par redsniper06
    Martinez briseur de grève

    Quand les larrons sont en foire... la rigolade est toujours de mise, truculente, cocasse, haute en couleur, pittoresque et originale....En crachant sur la gueule des G.J, Martinez à la tête de ce syndicat margoulin illustre bien ici le coté social traitre de ce cartel imposteur et trompeur !!!...


  • #2104988
    le 19/12/2018 par pourquoipas
    Martinez briseur de grève

    Les gilets jaunes représentent des intérêts trop hétéroclites et contradictoires pour qu’ils soient porteurs d’une politique au sens sociale et économique cohérente. C’est leur faiblesse, laquelle le pouvoir ne manquera surement pas d’exploiter. C’est pour cela qu’il les appelle à la négociation. Or qui dit négocier, dit transiger. E transiger revient à sacrifier certains intérêts. Sachant quoi, la division est inéluctable. Il suffit de constater que certains ont tombé le gilet jaune sur une simple promesse de macron. Sans compter le casse tête de la représentativité des négociants.

    Non, l’unique chance de ce mouvement est que ses animateurs dépassent, abandonnent la position de quémandeur. Car, d’une part, combien même ils obtiendraient quelque chose, ce ne sera jamais que des miettes. D’autre part, ce qu’un gouvernement donne d’une main, il peut le retirer d’une autre. Et ce n’est pas les moyens qu’il lui manquent pour agir de la sorte. Et pour cause, c’est lui qui fixe les règles du jeu !

    Justement, on y arrive : les règles du jeu, voilà le vrai sujet !
    Il est là le nœud du problème : les règles du jeu !!!!!!!
    Quelles sont-elles d’abord actuellement ?
    Qui les fixe ?
    Quelles intérêt servent-elles ?
    Voilà quelques questions qu’on devrait tous se poser avant tout autre chose.
    Tout le reste : la hausse du smic, la baisse des taxes, etc., c’est du pipi de chat. Façon de parler, bien sûr ; je veux dire par là : tout le reste en découle ; tout le reste suivra si tel est notre désire.

    Et qui dit règles du jeu, dit, d’abord LA CONSTITUTION !
    Certains l’ont déjà compris, qui ont constitué déjà des comités de réécriture de la constitution. D’autres réclament, exigent !, le RIC (référendum d’initiative citoyenne) sous toutes ses formes. La proportionnelle intégrale pourrait faire parti de ce type de vision des chose. La constituante aussi. Voilà ce que c’est faire de la politique. Alors arrêtons de lever le doit est de demander ; fixons les règles. C’est ce que font les riches, eux. Pour un fois, immitons els dans ce qu’il y a d’essentiel au lieu de se ridiculiser à singer leurs manières, leur goût culinaires, leurs lubies artistiques etc.


  • #2105348
    le 20/12/2018 par dixi
    Martinez briseur de grève

    Les syndicats en France sont politisé de gauche ;;ce qui est une aberration .Le syndicalisme doit être neutre et au service des employés quel qu’il soit .Et surtout arrêter de fricoter avec le pouvoir .
    Lorsqu’on voit des anciens dirigeants syndicaliste ,comme Mme Nicole Notat ,être invité au diner du Siècle ,il ne faut plus se poser de questions
    Un syndicat doit être indépendant, et ça, c’est loin d’être le cas .


  • #2105581
    le 20/12/2018 par the magus
    Martinez briseur de grève

    Monsieur Yves Leferbvre, Secrétaire Général Unité-SGP Police .

    autant briseur de gréve que moustache .

    soumis aux destructeurs de la france. et ramassant des billets à la barbe des gilets jaunes.


  • #2106561
    le 21/12/2018 par tabouret1789
    Martinez briseur de grève

    Pleonasme.....


  • #2107752
    le 23/12/2018 par Rupert Pupkin
    Martinez briseur de grève

    martinez reçu à l’ambassade bruxelloise par le commandant des blindés étoilés des champs élysées.

    briseur de gréve , intrigant de palais.


  • #2110736
    le 28/12/2018 par fake minute
    Martinez briseur de grève

    martinez grand pote de la synarchie 2018.
    https://www.youtube.com/watch?v=IxY...


Commentaires suivants