Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marc Rylewski, le Gilet jaune qui coince les personnalités, traité d’"antisémite" et de "complotiste"

En France, si on suit le raisonnement du HuffPost et des autres titres de presse mainstream, un jetable n’a pas le droit de poser des questions à un notable. Le quidam doit rester quidam et le people people. Les rôles ne peuvent s’interchanger, à moins que l’autorisation ne soit donnée en haut lieu, là où se décident les postes et les expositions médiatiques.

« Il se présente tantôt comme un "journaliste de rue", tantôt comme un "journaliste gilet jaune". Téléphone au poing, l’individu anonyme qui a interpellé l’éditorialiste Jean-Michel Aphatie en l’accusant d’être un "journaliste millionnaire anti-gilets jaunes" n’en était pas à son coup d’essai. C’est déjà lui qui avait diffusé la vidéo dans laquelle le comédien Franck Dubosc prenait ses distances avec les gilets jaunes. Copieusement injuriée dans la foulée, la star populaire du film "Camping" avait dû revenir sur ses propos. »

JPEG - 131.8 ko
Attention, trucage !

 

Ainsi le journaliste ou Gilet jaune ou quoi que ce soit Marc Rylewski a-t-il tapé, comme on dit dans le jargon journalistique (et même policier) des people du show-biz et de la politique pour leur poser des questions gênantes. Un sport que les Anglo-Saxons pratiquent avec naturel depuis des lustres.
Chez eux, secouer une personnalité n’est pas vécu comme un crime de lèse-majesté, c’est même une preuve de vitalité de la démocratie. Chez nous, impossible : un Nobody ne peut prétendre poser la moindre question à un Quelqu’un.

 

 

Du coup il y en a qui passent outre, parce que c’est pas avec des Sinclair ou des Aphatie, des Lemoine ou des Lapix, des Fogiel ou des Barthès qu’on va obtenir quelque chose de profond de la part d’un homme politique. Les brosses à reluire ne font que dans le superficiel par définition.

Ainsi le HuffPost a taillé le portrait du dernier trublion de rue en date qui nous change des JRI complètement bornés de BFM TV. C’est vrai que ces derniers prennent cher en ce moment, mais la trahison se paye toujours. Trahison du peuple en l’occurrence, parce que la rédaction de Drahi TV est toujours aussi pro-Macron. Même si, parfois, la carapace de propagande se fissure, la preuve avec ce sujet étonnant dans la bouche des relais du pouvoir :

 

 

Marc a fait Dubosc, Aphatie, Jouanno et Mahjoubi. Ici il tape Jouanno, qui a décidé de lâcher l’organisation du Grand débat mais de garder les 14 700 euros par mois.

 

 

La technique est simple, mais efficace : taper à l’improviste (pour cela, connaître les lieux de passage du pouvoir), poser une petite question sympa en intro sur un ton badin pour détendre la bête, puis finir sur un coup de hache bien tranchant. Ce qui compte, c’est la dernière question à laquelle en général personne n’a de réponse : elle fonctionne toute seule.

L’analyse du HuffPost montre peu de confraternité avec cette méthode journalistique qui heurte l’establishment :

« Si certains interlocuteurs esquivent l’échange, celui-ci porte généralement sur une ligne complotiste, anti-médias, anti-élites, voire antisémite. »

Ce qui est bien normal : le paparazzi en question ne va pas poser une question débile à la Fogiel, ils sont suffisamment de larbins pour le faire.

 

 

Avec la Mahjoubi, le site de l’ex de DSK a trouvé son nonosse antisémite à ronger :

« Journalistes à la solde du pouvoir, complots politiques, accusations de mépris envers les gilets jaunes, le ton du "journaliste de rue" bascule aussi à l’occasion dans l’antisémitisme. Après avoir défendu face à Jean-Michel Aphatie la "quenelle", geste anti-système assimilé par certains à un salut nazi inversé et popularisé par le polémiste Dieudonné, l’individu à la caméra a également publié un échange éclairant avec le secrétaire d’État en charge du Numérique, Mounir Mahjoubi. »

Quelle horreur ! Poser des questions un peu dérangeantes à des gens aussi importants, ce sont vraiment méthodes barbares, nauséabondes, bestiales ! Heureusement qu’il reste des Barbier et des Elkrief qui eux, savent qui est qui.

Sur la trahison des élites,
lire chez Kontre Kulture

 

Dubosc dans la boucle infernale, sur E&R :

 






Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2122750

    Ce " journaliste " n’est pas qualifié ni mandaté, il fait croire que nous avons encore des questions à poser à ces minables.

     

    Répondre à ce message

    • #2122799

      Excellent. C’est vraiment l’état des lieux pour tout le monde.

       
    • Si on regarde bien, il fait plus des micro reportage très provocateurs et il n’a pas l’air d’attendre grand chose de ses interlocuteurs à part les mettre très mal à l’aise (chacun se défendant plus ou moins bien ou prenant la fuite). En cela je pense que vous vous méprenez, il pose les questions qui fachent et fait semblant d’attendre des réponses (dont tout le monde se fout en fait, lui le premier je pense).....
      Il est rigolo par moments oui... la voiture italienne, la révolution des goys et le talmud, les salaires ou patrimoine (qui fait mentir Apathie comme un arracheur de dent)...

       
  • #2122756

    Pour Jouanno, on parle du salaire, mais la voiture et le chauffeur qu’on voit en fin de vidéo sont sûrement à rajouter à l’addition.

    A l’école, pour décrier l’ancien régime et justifier la prétendue révolution (prise du pouvoir par la bourgeoisie riche), on évoque toujours les privilèges des nobles, mais les nobles payaient l’impôt du sang à la guerre et avaient au moins de la classe (cette femme n’en a guère, à en juger par la grimace initiale soulignant cruellement ses rides).

     

    Répondre à ce message

  • #2122816

    Mahjoubi est une honte pour le Maroc, rien qu’à lui tout seul ce type est un désohonneur national.

     

    Répondre à ce message

    • #2122878

      Pourquoi tant de Marocains médiocres se retrouvent-ils à des postes relativement élevés et très bien payés de l’appareil politique et administratif français ou de sociétés privées, à Paris en particulier ?
      Pourquoi lorsqu’ils ont besoin d’aide sociale, sont-ils particulièrement choyés ?
      Pourquoi tant de talents ou même de petits génies français de France se retrouvent-ils au bord de la clochardisation ?
      Le Français se tape combien de genres de colons ?!!!!! Et combien de faiseurs de dégâts collatéraux ?
      On se croirait dans une organisation pyramidale : à chaque échelon, un gars se sert sur le gars du dessous. La base soutient la totalité des échelons supérieurs et le sommet pointu se gave sur tout le reste.

       
  • #2122871

    BFMerde n’est pas devenue vertueuse, elle attise juste encore un peu plus l’injustice et l’indignation dans , encore une tentative de l’état profond de mener le peuple à la violence.

    Ne comprenez vous pas que ce gouvernement fait mais, absolument tout pour vous pousser au crime ? Et que c’est ce qu’il attend ? Peu à peu vous perdez vos énergies positives, ce qui fait peur à ce gouvernement c’est lorsque les manifs sont positives et pacifiques et pleine de bonte d’âme humaine.

    Vous ne ferez fuir ces salauds qu’a l’usure ! Ils n’ont jamais vu des manifestations durer autant dans la durée et la détermination.

    BFM TV ne s’est pas trouvé une conscience messieurs, tout est toujours dirigé consciencieusement vers un dialogue qu’ils maîtrisent. ici vous joue du violon uniquement pour indigner et échauder les esprits face à l’injustice pour tenter, semaine après semaine, de faire monter les tensions et rendre l’ambiance explosive. Regardez, observez. Je vous promet une semaine médiatique haute en couleur et provocations peut être plus subtiles, faisant mine d’aller un rien dans le sens des manifestants, mais pas moins intenses et chargées de mauvaises intentions encore une fois.

     

    Répondre à ce message

  • La vidéo avec Mahjoubi, excellent !
    « J’ai l’impression que c’est un peu violent, ce que vous dites. » Le gars il repart en titubant tellement c’est brutal la quenelle qu’il vient de lui asséner, hahahah.

     

    Répondre à ce message

  • #2123065

    normal, puisque l’ immonde marchand d’ occases palois était tout content quand l’ autre lui avait demandé ce qu’ il pensait de la "quenelle" "vous le mettrez dans l’ interview...hein ! vous le mettrez...l’ immonde lèche-burnes tenait sa "vengeance"...l’ autre serait qualifié d’ "antimite"...pour sûr...Hahahaha !

     

    Répondre à ce message

  • Il les coincent pas.c’est lui qui se fait rentrer dedans.

     

    Répondre à ce message

  • Et la beigne de Bernard Tapie... Il a bien failli se la manger ce couillon !

     

    Répondre à ce message

  • Pour la vidéo de BFM : ce ne sont pas des policiers français, c’est la seule explication possible. La police européenne est déjà en place, mais on est pas au courant.

     

    Répondre à ce message

  • #2123739

    Gilets Jaunes, en préalable à toutes interviews discussions débats, radio comme TV, demander à la feignasse pardon à l’animateur, au nom de la transparence à combien il émarge... dans le cas ou ils refusent passez votre chemin ! vous allez voir que l’arrogance de ces saltimbanques de foire "va se vouter" les MARSHALL les TRUCHOT les CALVI les BRUNET les BFM et finalement TOUS (ah ! le brunet, avec son faux nez de gentil et de marchand de casseroles) c’est leur talon d’achille. Pas de transparence, pas de participation !! ces privilégiés qui font semblant de comprendre la misère, alors qu’ils n’ont qu’un souci leurs privilèges seront obligés de tapiner auprés des sans dents sous peine d’audimat en croix et donc eux à pole emploi "Faites passer ça va changer la face des choses : garanti "

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents