Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Vous êtes trop haineux, trop hargneux, à dégager" : Franck Dubosc insulte les Gilets jaunes

On sait tous que les stars sont des lâches : elles ont peur de la foule, et ça peut se comprendre. Mais de là à avoir peur du public, de leur public, qui a fait leur succès, c’est inquiétant. Or dans les Gilets jaunes qui manifestent dans toute la France depuis un mois maintenant, soit quatre samedis, il y a forcément une bonne proportion de ce qu’on appelle communément le grand public. Le grand public regarde la télé, écoute de la musique, va au cinéma, bref, enrichit les stars du show-biz dans un deal gagnant-gagnant : vous créez des choses qu’on aime, et on paye pour vous voir ou vous écouter.

 

JPEG - 509.5 ko
Les lieux de pouvoir à Paris

 

Depuis la révolution de 2018, les choses ont changé. Les Gilets jaunes se sont engouffrés dans les faiblesses du pouvoir et ont fait basculer le rapport de force. Malgré les 90 000 défenseurs du Système disséminés dans toute la France pour empêcher les GJ de marcher vers les lieux symboliques du pouvoir, on sent que le régime est au bout de ses forces, de sa crédibilité, de sa vie.

À part les stars des sites internet honnêtes ou alternatifs, peu de personnalités médiatiques (hors politique) se sont engagées pour les GJ, ou leur ont simplement apporté leur soutien.

 

 

Dans le show-biz, c’est morne plaine : à part Bigard et Sébastien (on a déjà parlé d’Hanouna, qui est plus dans la récupération que dans le soutien), déjà considérés par les médias de soumission comme des personnalités douteuses car un peu trop françaises – eh oui, c’est devenu un délit –, personne n’a osé déclarer sa flamme aux manifestants qui ont pourtant une bonne raison de manifester – leur survie économique – et qui ont manifesté plutôt pacifiquement malgré leur colère compréhensible. Une troisième personnalité de premier plan très aimée des Français a eu des velléités de solidarité, c’est Franck Dubosc.

Franck est un petit Blanc parti de rien qui a réussi à devenir populaire ce qui, dans un show-biz entièrement dominé par la double communauté LGBT et sioniste, représente un tour de force. Quand on veut faire du cinéma ou de la télé, ça filtre grave à l’entrée. Or Franck n’est issu ni de la communauté de Lumière ni de la communauté de l’Arrière. Ce qui prouve qu’il a vraiment bien travaillé et travaillé en plus contre ses handicaps.

Mais vous allez voir, dans les séquences qui suivent, que la surdétermination communautaire du show-biz ça veut dire quelque chose.

 

Premier acte : Franck supporte les Gilets

 

 

Second acte, Franck ne supporte plus les Gilets

 

 

Moins de deux semaines se sont écoulées entre ces deux vidéos, que s’est-il donc passé pour que Franck retourne sa veste populaire à ce point ?

Il y a bien une piste, mais ça ne constitue pas une preuve. La voici.

Franck Dubosc, Hélène Segara et Gad Elmaleh
présents à l’appel pour la Tsedaka

En tout, plus de 30 événements sont organisés pour subvenir aux besoins des institutions sociales juives françaises.

Présidé par Gérard Garçon, cet appel à la solidarité lancé sous les hospices du Fonds de solidarité juif unifié (FSJU) annonce être venu à 18 000 personnes en difficulté cette année, par le biais de 123 associations aidées, et de 165 programmes soutenus.

Du concert de jazz (Mélanie D et Jeremy Hababou Quartet), à la soirée Rock You au Palais de Tokyo, en passant par le tournoi de volley, les initiatives se multiplient pour consolider les moyens de venir en aide aux démunis.

Parmi les autres événements, le lundi 12 novembre Franck Dubosc présentera son spectacle “Fifty/Fifty” au théâtre de Neuilly, Daniel Levi sera en concert à Lyon le 18 novembre, et une “course du cœur” aura lieu à Marseille, le 25 novembre.

[...]

Selon les propres mots de Gérard Garçon, cette année, “trop nombreux sont ceux que nous n’avons pas pu aider. Trop d’enfants ne mangent pas à leur faim et ne sont jamais partis en vacances. Trop de familles se demandent chaque jour comment elles pourront encore tenir”.

JPEG - 93.5 ko
Franck était le parrain de la Tsédaka 2017

 

On s’excuse pour Franck, qui ne peut pas soutenir la communauté française qui souffre : il soutient déjà une autre communauté souffrante et comme chacun sait, la souffrance ne se partage pas. Et surtout, les souffrances ne peuvent pas se comparer.

On s’inquiète un peu pour la promotion du dernier film de Franck, All Inclusive, qui risque d’être un peu boycotté. Il se peut même que les Gilets, s’ils ont de la suite dans les idées et structurent leur mouvement pour les élections européennes et après, fassent le tri entre les bons et les mauvais Français. Ça va laisser des traces !

 

 

Si Franck Dubosc a retourné sa veste en fourrure, il a au moins essayé de supporter les Gilets. D’autres, qui ne sont pas très Gilets dans l’âme, ont préféré quitter Paris avant l’Acte IV. On sait jamais...

 

Les people, une race inculte et soumise,
rire sur Kontre Kulture

 

La soumission des people, sur E&R :

 






Alerter

99 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents