Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Édouard Philippe veut imposer le télétravail pour les Français en arrêt maladie

Comment endiguer la hausse annuelle de 4 % du coût des arrêts de travail ? L’assurance maladie et le gouvernement cherchent désespérément des pistes pour réduire de 200 millions d’euros l’enveloppe de 7 milliards d’euros consacrée en 2017 aux indemnités journalières. Soit 7,4 millions d’arrêts maladie prescrits dont la majorité (60 %) ont une durée inférieure à 15 jours.

 

 

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a mandaté l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) qui, ce mardi soir [13 novembre 2018], a réuni tous les acteurs – médecins, syndicats du patronat et des salariés, et représentants des patients – pour faire un point d’étape. Un état des lieux a été dressé, et plusieurs pistes évoquées dans un document que nous avons pu consulter.

Parmi elles, celle d’un retour précoce au travail, lors d’un arrêt maladie, en ayant recours au télétravail. Piste évoquée ce mercredi matin sur RTL, par le Premier ministre qui n’est pas entré dans les détails. En réalité, c’est tout un arsenal que propose l’IgGAS qui va réunir une dernière fois les partenaires sociaux les 28 et 29 novembre avant de rendre sa copie au Premier ministre le 13 décembre. Objectif de cette boîte à outils : que les salariés arrêtés perdent le moins possible l’habitude de travailler. Un point sur ces mesures.

 

Réduire la durée des arrêts en favorisant le télétravail

L’IgGAS a fait un constat à la fois simple et inquiétant : 50 % des salariés arrêtés plus de six mois ne reprennent jamais le travail. D’où cette idée de réduire au maximum le recours et la durée des arrêts maladie. Comment ? En faisant « pression » sur les salariés et les médecins pour qu’ils prescrivent des arrêts très courts dès le départ. Pour cela, il faudra manier la pédagogie. L’idée, c’est d’inciter le patient à discuter avec son employeur d’une reprise anticipée grâce au télétravail.

 

 

Une nouvelle case sur la feuille de maladie

L’IGAS a constaté que pour les arrêts longue durée (supérieurs à 15 jours d’arrêt), un quart avait pour cause les conditions de travail. Pour inciter le salarié à reprendre plus vite le travail ou éviter son installation dans la maladie, l’IGAS suggère d’introduire sur la future feuille d’arrêt une nouvelle case à cocher par le médecin : « Voir la médecine du travail ». Si cette case est cochée, l’employeur devrait alors organiser un rendez-vous entre le salarié et le médecin du travail pour régler le problème et accélérer la reprise du travail. C’est le volet accompagnement du retour au travail. Un point d’autant plus important que l’accroissement du nombre d’arrêts de travail est en grande partie liée à la réforme des retraites qui a repoussé l’âge d’arrêt d’activité. Les salariés seniors se retrouvent plus nombreux à poursuivre leur activité, souvent sans adaptation de leurs conditions de travail, ils tombent donc plus souvent et plus longtemps en maladie.

 

Augmenter les contrôles et convocation par SMS

Chantier déjà engagé depuis plusieurs mois, la dématérialisation des arrêts de travail pourrait intervenir rapidement. La prescription d’un arrêt maladie devenue électronique serait alors transmise via Internet à l’employeur qui pourrait plus rapidement demander un contrôle en cas de doute sur la légitimité de cet arrêt. Le salarié concerné pourrait alors se voir convoqué pour un contrôle, par SMS. Des expérimentations seraient déjà en cours, ce que l’assurance maladie ne nous a pas confirmé.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

 

 

En 2017, le tout nouveau Premier ministre préconisait le développement du télétravail, avec une petite idée derrière la tête...

 

 

Les avantages et les inconvénients du télétravail, du point de vue du salarié et de l’employeur :

Maladie et politique, sur E&R :

 

Découvrir le syndicalisme révolutionnaire français avec Kontre Kulture :

 






Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • ILS Y VIENDRONT : opérer les nouveaux-nés pour leur enlever le cerveau et placer à la place un ordinateur. Ce n’est qu’une question de temps pour nous déshumaniser intégralement ! On pourrait aussi déterrer les dépouilles pour en faire de la biomasse !

     

    Répondre à ce message

  • Encore une idée à la con de quelqu’un qui n’a jamais travaillé réellement...Combien de professions peuvent elles se faire par la ""télé"" ?

    - Qui c’est ? C’est le plombier dans votre écran Mme TRUCMUCHE.....Alors votre fuite d’eau elle vient d’où Mâme TRUCMUCHE ? Comment ça vous ne savez pas ... ! faudrait voir à coopérer un peu hein Mâme TRUCMUCHE pasque moi derrière mon écran j’peux pas voir s’qui passe dans votre salle de bians hein alors faut mouiller la ch’mise hein allez au boulot Mâme TRUCMUCHE...Et pis la facture vous irez l’imprimer en ligne aussi ...Bon allez c’est pas tout ça mais faut que j’vois ma température maintenant j’vous laisse...

    MORALITE : Le plombier ET Mâme TRUCMUCHE en ont plein l’ C.l. !...Vulgaire moi ? Nooon un peu excédée c’est tout ............ :)

     

    Répondre à ce message

  • Les policiers et les gendarmes vont télé-arrêter les malfaiteurs et les sapeurs pompiers télé-éteindront les incendies. Ah la la, qu’est ce qu’on s’marre en Macronie !!!!!!!!

     

    Répondre à ce message

    • #2082766
      Le 17 novembre à 06:42 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
      Édouard Philippe veut imposer le télétravail pour les Français en arrêt (...)

      « Une Société qui repousse, définitivement et par instinct, la guerre et l’esprit de conquête est en décadence : elle est mûre pour la démocratie et le régime des épiciers. »
      F.Nietzsche
      Toi mon p’tit Edouard , la conquête, la guerre c’est à nos esprits, à notre santé, à nos familles que tu les mènes , attention, les proverbes biblique, n’ont jamais eu autant de sens .
      "Puisqu’ils sèment le vent, il moissonneront la tempête".

       
  • #2081984

    Il remet en cause le fonctionnement des médecins et il doute de leurs capacités à donner un arrêt maladie !
    Bien sûr, du télé-travail lorsque l’on a de la température ou bien d’autres soucis de santé.
    Pour garder la forme, il faudrait se ressourcer sur une île de temps à autre, ce qu’il fait régulièrement et pas à ses frais.
    Il est fait de chair et de sang et il n’est pas à l’abri d’une maladie mais à ce moment, je doute fort qu’il rédige ses discours nuls du fond de son lit !
    Les personnes qui travaillent, pour certaines, ne peuvent plus s’offrir de vacances pour se détendre, il ne faut pas s’étonner qu’elles puissent être fatiguées et plus fragiles.
    Et la cerise sur le gâteau, l’employeur pourra demander à son aise des renseignements auprès de l’organisme payeur pour juger de la bonne foi ou non du salarié tout en mettant en cause le médecin.
    C’est honteux ! Il n’y a plus aucun respect de l’individu.

     

    Répondre à ce message

  • Le télétravail : le français de base ne sait même ce que c’est et ils sont des millions.
    Au mieux c’est régarder Nagui sur un téléviseur portable au boulot.

     

    Répondre à ce message

  • Sauf erreur de ma part, les arrêts de travail sont déjà dématérialisés.

     

    Répondre à ce message

  • Tout est logique dans ce genre de mesure ! L’hyper classe nomade et parasite d’en haut continu sa guerre à mort via ses hauts fonctionnaires traîtres et sur payés afin de détruire ce qui reste de la classe moyenne et ouvrière au seul profit de cette fausse économie financière et de ceux qui là tiennent qui sont les mondialistes !

    La classe moyenne et ouvrière n’ayant toujours rien compris à ce qui se passe et à l’endroit ou ses intérêts réelles demeurent, elle pleurniche et fait comme si elle était encore surprise par ce déchaînement de violence oligarchique à son encontre !

     

    Répondre à ce message

  • Le télétravail existe déjà mais partiellement et pour les professions pour lesquelles ça a un sens. Encore un truc dont le caractère positif restreint cherche à être utilisé de manière retorse par des politiques de bas étage. Tiens, j’ai une idée ! Imposer le chômage aux glands dans le genre de ce type.

     

    Répondre à ce message

  • Qu’en est ce qu’on les attrape par le col (blanc) pour les coller dans un bain de goudron et les enduire de plume... ah oui et les pendre également... qu’on s’amuse un peu nous aussi...

     

    Répondre à ce message

  • Les Consternants à la manoeuvre. Admirez leur souplesse et tout ce qu’ils dispersent d’énergie pour ne surtout jamais rien faire ou penser de Normal. Heureusement que les lois de la physique sont intangibles, qui constituent autant d’infranchissables obstacles à leurs ruées dans l’Improbable, leurs révoltes chroniques contre les lois universelles ou le simple bon sens. Crétins procéduriers perdus dans les labyrinthes qu’ils bâtissent infatigablement, pour pouvoir appeler madame un homme qui se coupe les testicules, français un étranger, taxe un racket, élite la lie, génie un psychopathe, artiste un jean-foutre, maman un homosexuel, progrès une déchéance. Athlètes du contrepied, infatigables expliqueurs de tout, tout le temps, tout le monde, mais ne s’occupant jamais, jamais, jamais du résultat dans la Réalité...C’est dramatique d’être tyrannisés par des cons.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents