Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marion Sigaut sur Radio Maria – La vérité sur la chasse aux sorcières et l’Inquisition

Combien l’Inquisition a-t-elle brûlé de sorcières au Moyen Âge ? Un million ? Dix mille ? Zéro ?

 

 

À ne pas manquer, chez Kontre Kulture :

Retrouvez Marion Sigaut chez Kontre Kulture :

Marion Sigaut sur E&R :

 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1957021

    Marion Sigaut me manque terriblement. Elle a donné une quantité respectable de conférences en province ces trois dernières années. La section Ile-de-France devrait s’activer pour organiser un grand événement à Paris.

     

    Répondre à ce message

  • toujours autant de plaisirs d’écouté Marion sigaut , merci à elle et à sa sincérité

     

    Répondre à ce message

  • Absolument passionnant, merci madame Sigaut.

    Cela dit, de mon point de vue, Voltaire ("il ne faut point brûler les imbéciles") ne charge pas la victime, il charge les bourreaux. C’est que le mot "imbecille", au XVIIIe siècle, porte encore la signification latine de la faiblesse, ici la faiblesse d’esprit, le handicap mental, quel que soit son degré. Il y a eu ce décret pontifical de 1657 (dont j’apprends l’existence grâce à Marion Sigaut), décret qui déclare la maladie mentale raison suffisante pour ne pas condamner... et à mon humble avis, mais je peux me tromper, ce décret va dans le sens de ce que dit Voltaire. Donc, ma conclusion est que dans ce cas précis, Voltaire, sur la question de fond, prend le même parti que le Saint Siège.

    C’est une opinion, la mienne, je peux me tromper... mais je suis ouvert à tout commentaire ou suggestion.

     

    Répondre à ce message

    • Votre remarque est tout à fait pertinente et elle m’a fait douter de mon interprétation de Voltaire.
      Je suis donc allée vérifier. Ce que j’ai trouvé dans l’article "Bouc" de son dictionnaire philosophique n’est pas ce que vous suggérez : il distille bien son mépris des croyances populaires et n’a pas un mot de compassion pour les victimes innocentes, faisant comme si on n’avait brulé que d’authentiques sorcières qualifiées d’imbéciles. On ne trouve pas trace d’une reconnaissance de maladie et il dit d’ailleurs qu’avec la raison et de l’éducation on aurait fait cesser ces croyances : on ne soigne pas une maladie, même mentale, avec de la raison et de l’éducation.
      Merci de votre remarque de toute façon, elle m’a permis d’aller vérifier, on ne se relit jamais assez...

       
    • Eh bien madame Sigaut, merci surtout à vous pour cet éclaircissement. Me voilà donc avec le cœur net : j’avais pourtant donné une chance à ce monsieur Arouet, triste personnage qui, peu avant sa mort, entrait en loge maçonnique. Compte tenu de ce fait connu et reconnu, et avec vos nouvelles explications au sujet de ses propos sur les victimes des procès de sorcellerie... en ce qui me concerne la boucle est bouclée : écrasons l’infâme Voltaire.

       
    • @Pelagia
      Bonne idée. Mais je vous suggère une variante : Ecrelafr.
      Pour écrasons l’affreux.
      Pas mal non ?

       
    • #1958934
      Le 5 mai à 13:40 par quandlameilleuredisparait-rien-n’estplusvrai
      Marion Sigaut sur Radio Maria – La vérité sur la chasse aux sorcières et (...)

      Saines paroles Madame Sigaut, place aux actes maintenant !

      Subsidiairement, toujours le même plaisir à vous écouter et vous lire sur le site, chose trop rare à mon goût !
      Le meilleur pour vous et les vôtres.

       
  • Derrière des scélératesses, peuvent s’en cacher de pires. On ne peut qu’avoir une pensée émue pour ce grand roi Louis XIV ainsi qu’aux vrais serviteurs de l’état, tel Monsieur de la Reynie, qui ont dû affronter l’épouvantable affaire des poissons et ce que l’âme humaine a de plus noire. Une proximité éprouvante qui s’apparente à ce qu’endurent les enquêteurs chargés des affaires de prostitutions de mineurs et de pedophilie. L’horreur intégrale.
    Concernant Michelet, il tombe inexorablement et légitimement , dans le cul-de-basse fosse de l’histoire, même au lycée Michelet.

     

    Répondre à ce message

  • La sorcellerie et la magie existent, il est totalement insensé de croire que les réseaux pédo font ce qu’ils font à une telle échelle, et avec des rituels aussi crades, sans qu’il y ait derrière une réalité "magique". Cela ne peux pas être que du vice.
    Ces chasses sont à mon avis aussi le moyen d’effacer les talents magiques pour qu’ils deviennent le monopole de l’élite, qui se contentera de la magie noire pendant des siècles, et encore aujourd’hui, plus que jamais.

     

    Répondre à ce message

  • J’ai lu le livre de Sigaut, mais pour aller un plus en profondeur sur le sujet je conseille la lecture du livre De madame Edy Minguzzi à savoir : Féminité et Féminisme, la femme dans le monde de la tradition . Livre qui traite du pôle féminin dans la création . Un chapitre sur les sorcières et leur combat à une époque bien déterminée est très intéressant. Ses références à Guénon et Julius evola ne sont pas le moindre gage du sérieux de son livre.

     

    Répondre à ce message