Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

#MeToo : quelques conseils pour éviter les problèmes sur son lieu de travail

La première partie, sur E&R :

Le problème par un autre bout, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ces féministes ne réalisent pas à quel point elles mettent toutes les femmes en danger . À cause d’elles, les vrais viols (avec tout ce que ça comprend de dégueulasseries) , les vraies souffrances des femmes qui sont vraiment battues et tabassées, risquent de ne plus jamais être pris au sérieux .

    Le risque de Me Too , c’est que ces faits divers ultra-violents, bien que rares mais extrêmement graves, vont bientôt devenir un sujet de rigolade .

    Les féministes se trompent de combat et ne servent pas du tout la cause des femmes. Elles nous déshonorent. J’ai honte d’être une femme quand je les vois.

     

    • Le féminisme n’est que la partie émergée de l’iceberg. Les femmes n"ont pas besoin du féminisme pour être, pour certaines, de belles crevures.


    • @ Identité Cachée



      Les féministes se trompent de combat et ne servent pas du tout la cause des femmes.



      Un peu comme les sionards et les associations de type LICRA/LDJ/... qui finissent par provoquer plus d’antisémitisme que de le faire diminuer en condamnant auteurs, humoristes ou simples adolescent qui a eu le malheur de se faire photographier en faisant une quenelle.

      Dans le cas des sionards : il y a une finalité. Que les Juifs du quotidien se sentent mal à l’aise en France et qu’ils aillent en israël qui a besoin d’effectifs pour Tsahal.
      Mais pour ce qui est des femmes, des homosexuels et de toute autre minorité. Le jeu est bien plus dangereux. Lorsque l’hostilité aura culminé et que l’anomie sera totale, aboutissant à une guerre communautaire ... où fuir ?

      En fait, je ne pense pas qu’il y aura de véritables affrontements entre hommes et femmes (les "incel-istes" sont quand-même ultra-minoritaire et les hommes qui en viennent à la violence parce qu’ils ont été poussés à bout le font en général dans l’instant, sans s’écouter ... je ne crois pas qu’il y aura de groupuscule terroriste anti-femme projetant des attentats, ce serait vraiment du délire ou bien ils seraient arrêtés en 5 minutes. En revanche, avoir une situation de guerre froide entre hommes et femmes avec création de quartiers "genrés" pour éviter, pas seulement les agressions mais aussi les "altercations sexuelles". Ça, ce serait tout à fait probable, hélas (surtout dans les pays du nord de l’Europe).


    • Tout à fait d’accord avec vous. En temps que femme je pense également que ces hystériques decridibilisent les femmes qui souffrent vraiment.
      Ça ne fait pas avancer la cause des femmes bien au contraire.


    • Surtout qu’elles ne comptent plus sur moi pour aller à leur secours. Elles sont grandes et fortes.


    • Ce cirque féministe qui dure depuis 50 ans est bientôt sur la fin. Il va falloir que les hommes et les femme ré-apprennent à se découvrir et à se rencontrer. Puis les hommes doivent aussi accepter que la femme d’aujourd’hui ne peut plus être comme ça :

      https://i.pinimg.com/originals/0c/f...

      C’est fini ce temps là, vous nous imaginez habillées de la sorte en 2019 ? On serait ridicules....Aujourd’hui, les femmes, on est plutôt comme ça :

      https://upload.wikimedia.org/wikipe...

      On a évolué bien malgré nous , comme les hommes d’ailleurs. Il faudra trouver un compromis car on ne peut plus être comme sur la première photo qui date des années 40.

      @VIVACHAVEZ,

      Tu peux aller chez les MGTOW qui sont l’exact pendant du féminisme et qui compte aussi son nombre de crevures et d’enflures !


    • #2300544

      @ Identité effacée

      Il est vrai que l’époque n’est pas à l’élégance. La perle vraiment rare est celle qui a plus trente mots de vocabulaire courant et ne parle pas avec des phrases prémâchées. Habillé en Lara Croft ou non. Les ’’putain’’, les ’’quoi’’, les ’’du coup’’ à chaque phrase, ça ne s’accepte pas. Mais, chacun ses critères.


    • VivaChavez a tellement raison.
      La vérité c’est que la grande partie des femmes profite en silence du discours grossier féministe.
      Je sais de quoi je parle je suis entouré de femmes qui prétendent ne pas être féministes mais bien sûr en ont tous les travers.
      Consommation Tinder, caprices insupportables, cruauté et agressivité envers les hommes qui ne sont pas à leur goût (Dieu merci je n’en fais pas partie), matérialisme débridé etc, etc, etc...
      Elles savent d’instinct qu’elles sont tombées miraculeusement dans une période qui leur est incroyablement favorable et elles en usent et souvent abusent.
      Pour ta gouverne ’’identité effacée’’, j’ai toujours été plutôt bien loti niveau femmes mais je comprends tellement les mgtow. J’ai souffert en amour mais je reconnais parfois l’avoir mérité.
      Par contre j’ai vu un nombre incalculable de types faire des sans-faute, ils cochaient toutes les cases : bosseurs avec statut social, physiquement correct, pas avares en voyages et distractions en tous genres, vivants quoi.
      Et bien ça ne suffisait pas.
      Et non car même avec Brad Pitt ou Johnny Depp vous vous ennuyez mesdames. En fait, il y a toujours un moment où vous vous ennuyez. Et à ce moment là toute la qualité aussi grande soit-elle du bonhomme qui partage votre couche ne suffit plus. C’est en général le moment où madame pioche dans le sac à reproches qu’elle a savamment rempli pendant tout le temps de la relation pour non seulement briser le couple mais surtout, surtout oui, ne jamais porter le chapeau.

      Sex n’ the city a fait beaucoup de mal. Nos maîtres de sont servis des femmes pour continuer à foutre le bordel.
      Et le plus triste c’est que ça marche.


    • Excellent ton commentaire Benichou !

      J’ai eu ma période faste niveau femme. Je séduisait facile à la vingtaine. Malheureusement j’avais des scrupules, j’évitais de faire du mal au maximum, d’instrumentaliser. Sans ce fardeau j’aurais pu aisément avoir 3 à 4 femmes d’un coup. Aussi pour moi c’était compliqué de les garder, je galérais trop socialement.

      Après avoir galéré pour avoir une situation sociale acceptable, un boulot potable, dans un combat qui m’a épuisé, aujourd’hui je reviens sur le marché de la séduction à 40 ans, après plus de 10 ans de traversé du désert. J’ignore, si les temps ont changé, si je suis devenu moche où si les moeurs sont différents, mais merde, vlà que ce qui était simple pour moi, devient compliqué. Pourtant, je ne souhaite que construire, fonder une famille et être un mec bien pour quelqu’un...

      Qu’elles aillent se faire foutre.


    • @AitLaHaineMonPote

      C’est ça ton problème, tu souhaites construire et fonder un foyer. Il faut te rendre compte que dans la tranche d’âge que tu vises, les quarantenaires, tu as un gros risque de tomber soit sur celle que son ex a tellement fait chier qu’elle a une revanche à prendre sur les hommes, soit sur une tellement chiante qu’elle s’est fait mettre dehors 2 ou 3 fois par ses ex, soit sur une salope collectionnant les aventures.

      Conseil de pro concernant les femmes. N’attendsrien des nouvelles rencontres que tu vas faire. Ne t’accroche pas à une seule et surtout, ne t’attache pas avant au moins 2 ou 3 ans, dont 1 de vie commune. Ce n’est qu’ainsi que tu t’épargneras de grandes désillusions et que ce qui doit se faire se fera. Bien entendu, si vie commune ou mariage il doit y avoir , Un contrat très bien ficelé rédigé par un pro est obligatoire. Si elle regimbe pour le contrat, c’est qu’elle en veut à tes biens plutôt qu’à toi. Fuis.


    • la Haine mon Pote ,

      A quarante ans, on est jeune. On ne devient officiellement vieux qu’à 60 ans. C’est la société qui décrète qu’on est périmé(e)s à quarante ans. Personnellement je me sens belle aujourd’hui, à 40 ans. Ne désespère pas, accroche toi à ton but : fonder une famille.

      Es-tu certain que tu n’es pas trop difficile ? Que les magasines et les chimères des publicités ne te jouent pas des tours quand tu juges une femme. La femme parfaite tu ne la trouveras pas, nous non plus on trouve pas l’homme parfait mais on s’en fout, on s’aime et puis c’est tout.

      Juste un petit conseil ; si tu as un caractère de feu, évite les caractères trop calmes , tu vas te faire chier comme un rat mort ! Choisis une femme qui a également un caractère de feu, comme ça la flamme ne s’éteindra JAMAIS !


  • Les privilèges féminins sont extravagants.

    Elles n’ont jamais eu à aller à la guerre par exemple (entre autres). Aujourd’hui, alors que l’égalité des droits est un fait établi, non seulement leurs privilèges historiques persistent (alors que ceux des hommes se sont estompés), mais d’autres apparaissent.

    Ainsi, de grosses compagnies n’hésitent pas à discriminer les hommes à l’embauche ou lors de promotions pour choisir des femmes à la place, pour satisfaire un idéal "égalitaire" en terme de parité. C’est particulièrement le cas dans l’informatique, domaine technique faisant appel à la logique, historiquement développé essentiellement par des hommes et de fait déserté par les femmes. Or ces mêmes compagnies ne voient aucun problème à avoir une nette majorité de femmes dans leurs départements des ressources humaines, de marketing, ou des fonctions de support administratifs...

     

    • Jean-Paul B, Bonsoir,
      Vous postez depuis (relativement) peu. J’ai noté que vos interventions, bien rédigées, sont souvent incisives, à l’emporte-pièce disons. Les Femmes (du moins celles de mon Pays, ici) qui n’ont pas été à la Guerre ont quand même (Merde !) assumé « la vie » de la famille, y compris après la Guerre quand elles se retrouvaient veuves, par exemple. Combien de souffrance, d’abnégation, de courage... Elles n’avaient pas le temps, comme aujourd’hui, d’être féministes, certes. Votre propos est toutefois, à travers cet exemple de la Guerre, un peu « léger » pour ne pas dire merdique. Quoi qu’il en soit, il n’est pas dans la ligne « macho » mais bienveillante et respectueuse de la Femme d’ER.


    • @Homme à femmes

      Merci. Je ne comprends pas votre contradiction. Il est de loin préférable d’assumer une dure vie de famille en étant veuve que d’être mort ou d’avoir la gueule "cassée" comme son mari. La paix et l’inexpérience qui nous caractérise tous vous fait peut-être oublier l’horrible et ultra-violente épreuve de la guerre, en comparaison de laquelle même la condition de mendiante est enviable (pensez à la 1ere guerre mondiale). Dans la guerre, les femmes sont d’emblée encore plus privilégiées que les planqués de l’arrière du front, c’est dire le poids de cet exemple.

      J’ajouterai que dans la défaite face à des barbares, leur sort a toujours été moins pire que celui des hommes.


    • Vous avez raison. Les femmes sont moins performantes que les homme dans tous ce qui a trait à la technique ou la technologie. D’ailleurs je fuis comme la peste tous les services dispensés par des femmes et qui nécessitaet un appareillage technologique. Leur logique fait en sorte qu’elles n’y comprennent rien pour la pluspart.


    • A Jean-Paul B,
      Merci pour votre réponse. Je crois que nous abordons le sujet sous des angles différents. Vous ramenez en fait les Femmes de 39/45 à celles d’aujourd’hui. A l’époque de la Guerre (c’est le sujet) les femmes étaient les Mères et les épouses au sein d’une communauté familiale où, chacun sa place et son rôle, il y avait une sorte de « communion ». L’homme partait à la Guerre en sachant que sa Femme assurerait... le reste.
      C’était une autre époque, une autre famille (pas de féminisme, internet, etc). La Femme de cette famille là (en général, ne me balancez pas de cas particuliers) mérite une grande considération. C’était mon propos !
      Désolé de ne pas avoir votre talent d’écriture, j’espère que vous aurez compris malgré tout mon avis (visant à la mesure).
      J’aurais dû préciser : Ceci est un élément de réflexion et peut-être, alors que je vous le reproche « amicalement », me montrer moi-même moins abrupt.
      Je pense que sur ER, malgré le combat anti féministes, mon intervention est légitime, par respect pour les « vraies » Femmes (Doit y’en avoir, Merde !).
      Courtoisement


  • N’importe quoi cette vidéo.


  • Déjà, refuser de toucher les meufs (bises etc. Et y compris serrage de main). Vous serez protégé du MeToo. Bon, vous deviendrez intégriste salafiste, mais c’est un autre sujet...


  • #2300277

    Elles Régis, elles Régis...

    lol, il a bon dos, le Régis !

    ça doit être sympa de faire des vidéos internet,
    mais le coup de la parole d’un homme contre une femme,
    ou l’inverse,

    ça dépend de tellement de choses,
    que c’est hasardeux de faire de telles généralités

    on se souviendra de Dominique,
    de Nafissatou,
    du Sofitel

    tu te rappelles,
    lorsqu’ils ont dit que Nafissatou est laide,
    qu’elle a bien eu de la chance qu’il sorte sa bite pour lui imposer ?
    ils l’ont dit, ces gens qui viennent te donner des leçons,
    ces petits fayots

    il n’y aura aucune pitié

    "troussage de bonne"

    le mec, à ce moment précis,
    il te donne sa vision du monde,
    il te chie à la gueule


  • Pffff, encore un matérialiste athée.... toujours des solutions matérialo qui ne résolvent rien, affligeant....
    Même quand ils se disent croyants, les gens sont tous des athées et n’ont aucune posture spirituelle pratique. Aucune, zéro.

    On rencontre ce qui nous correspond, TOUJOURS.
    Il faut méditer, se purifier le coeur et l’esprit peu à peu, aider les miséreux, etc, et vous verrez qu’à terme aucun emmerdement débile ne vous arrivera.
    Les événements arrivent de par notre posture intérieure, car celle-ci est de l’énergie vitale qui attire par résonance les évenements qui correspondent à notre élévation/bassesse. Sale, on attire du sale. (si on n’est pas sale sur le coup, c’est qu’on l’a été précédemment dans la vie de notre âme et que l’impureté subsiste, même inconsciemment).

    J’ai appris ça dans les monastères en extrême orient, avec les moines shaolins (des vrais art-martialistes, pas les rigolos de la MMA) et avec des yogis.
    J’ai pratiqué pendant des années, compris que tout venait de moi, et depuis, j’ai une vie hallucinante,les emmerdements s’évaporent sur le champ, avant même de m’atteindre. c’est comme une re-connexion avec le Divin.

    J’ai bien fait d’aller écouter des gens qui sont REELLEMENT en vie, comme ça, j’ai approfondi mon bonheur.

    Alors, qu’avec les solutions matérialo-athées, vous allez éviter une connerie, une fois, 2 fois maximum, et la 3ème, vous prendrez tout sur la gueule.

    Ou on comprend ou on ne comprend pas.

     

    • Tout à fait d’accord. Affligeant.
      Il est, ils sont dans le film et en rajoute d’autres.
      Je ne constate pas l’étendue du problème tel que le buzz est fait d’un côté ou de l’autre.

      J’ai appris tout ceci en France. E :)


    • Rentre dans la cage des combattants MMA et après tu pourras avec tes amis moines, donner ton avis
      c’est la réalité du terrain qui compte Mon petit...


    • "Les événements arrivent de par notre posture intérieure, car celle-ci est de l’énergie vitale qui attire par résonance les évenements qui correspondent à notre élévation/bassesse. Sale, on attire du sale. (si on n’est pas sale sur le coup, c’est qu’on l’a été précédemment dans la vie de notre âme et que l’impureté subsiste, même inconsciemment)."

      J’imagine que ça s’applique aussi aux enfants ?


    • Jésus en a pris plein la tronche ...

      Quand à moi , un branleur ... certes ... j’en ai jamais autant pris plein la gueule que depuis 45 ans , j’essaye de propager un Hindouisme compassionné et hautement légitime !!!


    • @Cassandre,

      Bien dit !


    • @Témoigneur,

      Votre commentaire est consternant.


    • Caine,

      Vos MMA ne résolvent AUCUN problème existentiel en profondeur, ils se contentent de taper et de bricoler des solutions matérielles, comme celle de la video pour se protéger des folles.
      Mais inutile de discuter, vous êtes tellement intoxiqué par le matérialisme philosophique que vous n’avez même pas compris l’ombre de mon post...

      Leila,

      Votre commerntaire vide d’argument est lui, plus que consternant : débile.
      On intervient quand on a des arguments !

      Cassandre,

      Les enfants ne sont pas vides comme vous le croyez, ils viennent en ce monde avec le passé de leur âme, qui entraine des conséquences. En grandissant, ils doivent donc pratiquer aussi la purification de l’âme, démarche qui est nécessaire pour tout le monde, inutile de chercher des exceptions qui n’existent pas.
      Je sais bien que ca ne plait pas, mais la vie est comme ça, ce n’est pas ma faute.

      C’est comme si vous me disiez : "mais les animaux souffrent, c’est injuste".
      C’est la vie, on ne peut pas venir dire que ça n’existe pas parce que ça ne vous plait pas.
      C’est la condition de l’animal, point barre, que ça vous plaise ou non.
      Et la condition des enfants est celle des adultes. ils doivent manger aussi, respirer, etc.

      Enfin, je partage juste mon vécu, mais si vous préférez les bricolages matérialistes pour avancer, grand bien vous fasse, vous verrez, à 90 piges, vous comprendrez qu’il fallait écouter d’autres sons de cloches que ceux des matérialistes qui mettent la civilisation dans le mur.


    • Totalement scandaleux ce qu’il ose dire à propos des enfants quand on sait les réseaux pédocriminels qui existent aujourd’hui en France ou ailleurs.
      Totalement scandaleux pour ceux qui sont victimes des guerres menées au Moyen-Orient par Wall Street, pour faire bref.
      Le faux-témoigneur, encore un avec sa sous-merde de mentalité individualiste qui croit qu’il va s’épanouir tout seul.


    • Bonjour, pourriez vous svp, me donner un ou plusieurs conseils pour augmenter ma fréquence vibratoire, comme certaines pierres par exemple ? A part la méditation, que je n’ai pas encore pratiqué car tout nouveau dans le domaine "énergétique". J’ai fais ma première initiation reiki et j’ai trouver ce domaine plutôt intéressant. En tout cas, j’ai bien aimé votre post et j’aime à penser que la fréquence à laquelle nous vibrons puisse nous amener sur des chemins ou des rencontres en rapport avec celle-ci. Cordialement


    • Scandaleux de dire n’importe quoi, il faut apprendre à lire et à comprendre !

      — > je n’ai jamais parlé d’évoluer tout seul, j’ai bien écrit ci dessus au contraire qu’il faut suivre pendant des années l’enseignement d’autrui pour pouvoir avancer.

      — > j’ai bien écrit qu’il fallait soulager le miséreux en permanence, que c’était la seule chose qui enlevait les écueils sur notre chemin. Donc, le seul individualisme ici est le vôtre, qui refusez l’ascèse, pour des petites "solutions" matérielles centrées sur vous mêmes.

      — > sur les enfants, je ne suis pas responsable de la condition humaine, ni de l’impureté fondamentale des âmes des hommes, nous sommes ici suite à une chute spirituelle, c’est dans toutes les Traditions, je n’ai pas parlé des enfants, ce n’est pas le sujet.
      Je dis qu’un adulte doit faire une ascèse s’il veut éviter les écueils, et un adolescent doit suivre ça aussi, au fur et à mesure qu’il grandit. Un enfant ou un bébé ne sont évidemment pas concerné par le devoir d’ascèse !

      incroyable comme les gens ne savent pas lire et ne comprennent rien !


    • Faux-témoigneur, je vous cite :
      "Les événements arrivent de par notre posture intérieure, car celle-ci est de l’énergie vitale qui attire par résonance les évenements qui correspondent à notre élévation/bassesse. Sale, on attire du sale. (si on n’est pas sale sur le coup, c’est qu’on l’a été précédemment dans la vie de notre âme et que l’impureté subsiste, même inconsciemment)."

      A la question "j’imagine que ça s’applique aux enfants ?", vous répondez :

      "Les enfants ne sont pas vides comme vous le croyez, ils viennent en ce monde avec le passé de leur âme, qui entraine des conséquences. En grandissant, ils doivent donc pratiquer aussi la purification de l’âme, démarche qui est nécessaire pour tout le monde, inutile de chercher des exceptions qui n’existent pas.
      Je sais bien que ca ne plait pas, mais la vie est comme ça, ce n’est pas ma faute."

      Totalement scandaleux pour les enfants victimes de la pédocriminalité, donc. Cela s’applique aussi pour toutes les victimes des guerres de l’Otan et des peuples réduits à la misère, dont le peuple français, par la finance internationale.
      Est-ce que vous voyez les limites de votre logique ? Elle fait partie de la sous-merde de mentalité individualiste que l’on nous vend depuis 1789.



    • j’essaye de propager un Hindouisme compassionné et hautement légitime !!!




      pépé,
      si tu le penses vraiment c’est que tu n’as saisi l’essence de l’hindouisme.
      l’hindouisme ne se propage pas, on ne se convertit pas. Les brahmanes sont fermement opposées à tout prosélytisme, il est très très difficile de se faire initier rituellement pour un non indien (ce n’est pas une question de sang mais de culture) .
      L’hindouisme n’est pas une religion mais une communauté culturelle de gens aussi différents que des croyants en Dieu, des non croyants, des non dualistes et des dualistes, des polythéistes des monothéistes et même des athées matérialistes (une branche de la Samkhya).


    • @Temoigneur

      Je comprend mais je partage pas cette façon de voir . Je pense que pendant qu’on se responsabilise et se culpabilise ( même si je comprend bien qu’il ne s’agît pas de culpabilisation , d’ailleurs ça pourrait peut être aider certains à ne plus se victimiser à outrance ) les vrais responsables de certaines horreurs se pavanent tranquillement . Pendant qu’on se remet en question sur nos éventuels méfaits dans nos hypothétique vies antérieures , les semeurs de misères ici et maintenant auront pour acquis cette vie sans jamais être inquiétés . Et je sais pas si on a le temps de mener les deux combats ( intérieur et extérieur ) à mon avis l’instinct de survie doit primer . J’espère que c’est compréhensible je galère toujours pour me faire comprendre si vous avez du mal c’est pas de votre faute .


    • Salut,

      Il y a une part de vrai dans ce que dit Témoigneur, une part seulement.
      Il est évident que notre attitude et posture sur les choses qui nous arrivent, évènements que l’on traverse, émotions que l’on vit etc etc (cela s’applique à tous les niveaux de notre être du matériel au spirituel en passant par l’énergétique, l’émotionnel etc...) ont un très grand impact sur notre vie.
      La force de l’intention... Le Christ lui même était la dedans, il parle de ça continuellement... Il est bien plus pur de se positionner et de faire vibrer des valeurs hautes que d’être dans les apparences.
      Ici dans cet article on parle d’une sorte de repli et je ne la jugerais pas car des personnes aujourd’hui vivent bien entendu très violemment les conséquences de cette société déréglée. Et le fait de décrire cette réalité dans le monde de l’entreprise est à mon avis relayée ici par E&R non pas pour valider ce qui s’y passe mais pour dénoncer le constat de la situation pitoyable dans laquelle on est et de nous faire réfléchir la dessus. (Comme toujours E&R appuie la ou cela fait mal dans une démarche d’éveil des consciences). C’est la situation qui est pitoyable. La réponse à cette situation, chacun fera le nécessaire pour ne pas tomber dans l’extrême de la sur-anticipation, ou de se figer dans une sorte de peur chronique car dans ce cas on peut attirer à nous une énergie pourrie. Je suis d’accord en cela qu’un positionnement intérieur fort est très important.
      La limite de cette logique c’est quand on utilise cette approche et qu’on ne valide plus que ça sans ne plus regarder ce qui se passe à l’extérieur. Nous vivons dans la dualité depuis notre naissance. L’unité, c’est dans un autre plan qu’elle se vit. Faire croire que l’unité c’est le monde intérieur sans se préoccuper du monde extérieur, c’est à mon avis une arnaque.

      Si on pousse le raisonement de Témoigneur "Tout ce qui nous arrive nous le provoquons et cela nous purifie et quand c’est pas une provocation de notre vie actuelle cela peut remonter à un rééquilibrage par ce qui s’est passé dans une vie antérieure - loi du karma en sorte". Alors on peut se dire que si Témoigneur est témoin d’un viol d’un gosse par un adulte il dira (comme tous ces lobotomisés du New Age) : "Tout est parfait". Il n’interviendra pas. Puisque c’est bon pour la purification de l’âme de cet enfant qui a du fauter sûrement dans une vie antérieure. Cela ne le concerne pas puisqu’il faut se concentrer sur sa propre évolution.


    • (suite)
      Quand Leila dit que le commentaire de Témoigneur est consternant c’est probablement parce qu’il est innacceptable de "laisser faire" les horreurs qui se passent autour de nous.
      Un gamin qui se fait vitrifier, des personnes qui sont ruinées au point de ne plus pouvoir se nourrir du fait du jeu de la spéculation boursière sur la nourriture, etc etc... tout cela a lieu sur notre Terre à chaque seconde. Et nous avons une petite prise sur tout ça. Petite certes mais en travaillant tous ensemble on peut faire changer les choses.

      Le monde est duel, tout est duel sur Terre. Le chaud le froid, le positif, le négatif, le principe masculin/féminin, le yin le yang, le haut le bas, et bien entendu le Bien le Mal. Si une chose est sûre, c’est que Dieu nous a donné le libre arbitre. A chaque instant il nous revient de faire des choix en notre âme et conscience. L’important c’est l’intention que l’on met quand on effectue ces choix. Mais ces choix sont à la fois internes et externes. Il y a le positionnement intérieur (plus féminin, à l’image de la maison qui est l’espace féminin par exellence) mais bien entendu aussi le positionnement extérieur (plus masculin, à l’image du jardin ou des territoires alentours qui sont plus l’espace masculin). La politique se fait par des positionnements internes (les choix politiques liés à notre action quotidienne à adopter tel ou tel comportement en société par exemple) et externes (l’échange avec la communauté, etc). Le fait de toujours tout réduire à l’interne et de dire que c’est ça l’élévation spirituelle... comment dire... c’est vraiment se foutre du monde. D’ou les réactions vives et à mon avis tout à fait honnêtes et saines qu’ont provoqué ce commentaire.
      Il est impossible dans ce plan de vie d’être neutre. Même si le but des destabilisations que nous subissons quotidiennements sont de nous pousser à toujours plus être en conflit en nous poussant à nous enfermer dans des oppositions (souvent complètement absurdes ou stériles), il y a des positionnements qui sont primordiaux. A un autre niveau probablement que tout est parfait. C’est fort possible... Mais pas là sur Terre :-) Certainement pas.
      Quand tout ce qui nous environne n’est qu’injonction paradoxale, division pour mieux nous dominer, etc... faire croire que tout est interne et que nous provoquons tout ce qui nous arrive, c’est faire le jeu des puissances qui cherchent à nous dominer.
      Nous provoquons ce qui nous arrive "en partie" ! Là est le vrai enseignement...


    • Jean Michel,
      En vous remerciant d’avoir pris soin de l’écrire, votre pensée rejoint mes observations sur ces personnes qui vont chercher des solutions dans d’autres spiritualités, dans le mépris de ce que nous ont enseigné nos pères pour ne l’avoir pas compris.
      Cette quête légitime, et même impérieuse, de réalisation personnelle qui nous anime devient alors une quête de réalisation individuelle en se gardant bien, par confort, de regarder leurs réalités du réel en face. Certaines de ces personnes vont même jusqu’à affirmer que le même mal habite celui qui le dénonce, pour le voir !
      Votre conclusion est parfaite : "faire croire que tout est interne et que nous provoquons tout ce qui nous arrive, c’est faire le jeu des puissances qui cherchent à nous dominer."
      Des idiots utiles à la sous-merde de mentalité individualiste transfusée par ces mêmes puissances.


    • @ l’affranchi, merci pour ta réponse...

      Je n’ai pas de ressentiment pour ceux et celles qui sont encore à ce stade car ils sont avant tout encore victimes d’une programmation (une de plus). Ils pensent s’être libérés et avoir atteint un stade plus élevé d’évolution spirituelle alors qu’ils sont encore une fois dans une impasse.

      Par rapport à l’exemple que tu dis :




      Certaines de ces personnes vont même jusqu’à affirmer que le même mal habite celui qui le dénonce, pour le voir !



      Tu touches ici un point essentiel et merci encore car tu m’aides moi aussi à avancer sur ces questions... Cette façon de raisonner, c’est celle des psychopathes (froids, pervers et qui inversent les choses). Par exemple on m’a déjà dit que le fait de m’intéresser à la pédophilie c’est que cela devait m’exciter (! !!!!!!!)
      Les personnes qui réagissent ainsi ne sont pas nécessairement des psychopathes mais elles ont reçu la programmation d’un psychopathe dans leur façon de raisonner. Comme si il y avait eu un virus qui avait infecté leur cerveau. Il y a ceux qui aspirent à faire le bien, ceux qui font le mal et ceux qui sont influencés par ceux qui font le mal au point de faire du mal en pensant être dans le vrai et dans le juste ! C’est assez terrible... C’est un combat spirituel, un peu comme un désenvoutement parfois très difficile à mener. Les personnes qui sont sous ce genre d’influence sont victimes... mais ce sont elles qui se la pètent et donnent des leçons aux autres. C’est totalement hallucinant... Par contre elles ne voudront jamais parler de ces sujets puisque selon leur système (selon le virus qui les infecte dans leur façon de penser) c’est sale et il ne faut pas toucher à ça ! Cela s’autovalide, plus ces personnes se sentent pures et élevées spirituellement, moins elles regardent ce qui est mauvais (et en réalité plus elles se coupent du réel pour vivre dans leur délire ascensionné !).


    • @ Cassandre et d’autres encore,

      Pour mener le combat extérieur, au-delà de toutes les qualités de force, de pugnacité, d’abnégation, etc., il vous faudra(it) être « méchant », à minima comme ceux que vous vilipendez afin d’effectuer la bascule : or vous ne l’êtes pas(*), c’est bien tout le dilemme de ces sujets.
      Alors sauf une disjonction ou un effet de foule, mieux vaut œuvrer pour un « combat » intérieur tel que le préconise Témoigneur.

      (*) auquel cas contraire vous feriez parti de ce - mauvais - sérail-là sans vous préoccuper de la misère des autres. Là-bas, chez les prédateurs, il est des psychopathes à différents degrés et d’autres tout autant moins intelligents et à moitié narvalo, prompts à les servir pour quelque pitance, mais dont vous n’avez pas idée. Le plus simplement du monde et sans aller chercher des exemples d’outre-tombe, essayez de vous imaginer condé obéissant à un ordre d’éclater l’œil d’un de vos contemporains : au féminin même si vous le souhaitez.
      Pull ! Détonation - Bang ! Paf ! Sploch ! Plus d’oeil : mission accomplie en 3 secondes, repos vous pouvez fumer un sucre...


    • @Sedetiam,

      Quel commentaire malheureux... En quoi affronter le mal signifie jouer avec ses armes ? Vous êtes de plus intoxiqué par le "oeil pour oeil". Il y a d’autres façons de faire pour mettre hors d’état de nuire le système. Peut être en faudra-t-il passer par une lutte plus soutenue. Mais avant tout il est nécessaire de bien être clair et solides intérieurement mais aussi extérieurement (ce que font nos amis E&R ici) et arriver à ce que nos contemporains intoxiqués se mettent à ouvrir les yeux.


    • @ jean michel,

      Cessez de faire le naïf.
      Allez occuper le terrain de « l’ennemi en place », juste quelques semaines et vous viendrez reparler de vos stratégies. Même la multitude de Gilets jaunes galère à conserver deux ronds points (j’exagère exprès) : imaginez, accéder à quelques leviers...
      Parfois, lorsque vous sortez, regardez la colline au loin en face de vous et dites-vous que « l’État » tient l’endroit où vous êtes, la colline que vous contemplez, la plaine de l’autre côté, puis encore l’étendue suivante jusqu’à la totalité de sa ZEE...
      Afin de pouvoir remplacer quoique ce soit, il est nécessaire faire le vide : sans bruit ou avec fracas, peu importe comment et quelles que soient les « armes » que vous employez... Il ne vous faudra pas les mêmes « armes », mais pire, avant de pouvoir offrir mieux.
      Cessez aussi de prêter aux autres les intentions que vous croyez comprendre chez eux, en les ramenant tout de suite au premier degré de compréhension et d’expression quand il n’y a que 2500 caractères possibles qui oblige aux raccourcis : nous en avons plus qu’assez depuis Nuremberg que l’on prête intentions, soient-elles bonnes ou mauvaises.
      En face vous avez des dingos avec une puissance de feu dont vous n’avez pas idée, une férocité qui vous remplirait d’effroi et, pour quelques cliques particulières, une pensée dynastique qui vous échapperait sans doute ; aussi, au lieu de jacter de ce que les commentaires des autres sont supposés suggérer, filez ne serait-ce qu’une solution, bien que par ici (en dehors de la page E.R.) nous pratiquions, et ce que l’on nous a transmis depuis des générations, et ce que nous inventons au quotidien pour s’émanciper vers plus d’autonomie jusqu’à l’indépendance. Comme cela fait des millénaires que les peuples opprimés attendent et que d’autres tel que Malaparte ont écrit sur ses sujets bien avant vous, vos conseils pragmatiques élevés sur de nouveaux concepts que les faces camuses de vipères n’auraient pas vu venir, seraient des plus attendus, je vous l’assure.
      Mais bougez-vous parce que, par dessus le marché les peuples sont versatiles : ils vous encensent le lundi et vous dessoudent le vendredi... Ce qui en fait parfois un ennemi de l’intérieur qui oblige à une vision presque quantique tant il faut un œil attentif sur les 360° de toutes les sphères...

      Parlant d’œil et quant à « Œil pour œil » : allez vérifier, puis intégrer le sens originel au lieu de celui commun, galvaudé... et que vous ne saisissez qu’à ce degré.


  • Oulala ! Vraiment anxiogène cette vidéo ! Juste bonne à développer la suspicion perpétuelle et la parano !
    Et apparemment on trouve toujours des Tullius Détritus pour envenimer tout ça !


  • Tu te laisses pousser la barbe, tu viens en babouches avec un tapis sous le bras et tu salues tout le monde avec un jovial salamalikoum yah dinomouk.
    Aucun juge ne croira une grognasse qui s’aventurerait à inventer une tentative de cuissage.

     

  • S’agirait de savoir ! Si un mec (pas obligé de porter costard \ cravate) arrive au boulot en T-Shirt « MGTOW », elles viendront lui casser les couilles pour ségrégationnisme ou un truc comme ça. Bref, si on réfléchis bien, elle sont aujourd’hui ce qu’elles ont toujours été, des emmerdeuses. Sauf qu’avant, il y avait une sorte d’équilibre...


  • je le crois quand il présente son équation : parole de femme vs parole d’homme mais quel monde de taré !

    il me semble que tout cela travail a la procréation ex-vivo.
    Les hommes entre eux, les femmes entre elles, du porno virtuel pour calmer tout ça....et des bébés a vendre.
    c’est peut être ce qu’a trouvé l’oligarchie mondialiste pour faire baisser la quantité d’humain et sauver la planète ?

    "Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé" Mathieu 24:22
    Vivement la fin !


  • des petites connes mises en avant comme des produits idéologiques par les réels porcs qui les payent avec les passes de leurs soeurs...
    pendant ce temps les réseaux de porcasses xxxl sont bien protégés par les petits porcs des couloirs de rédactions , disons des étages supérieurs.

    balance ton porc mais pas trop haut quand méme , faut bien que la boutique tourne !

     

  • Ce que propose cette vidéo est juste une vie de merde d’une tristesse absolue.

    D’ailleurs tout ce qui se rapproche de près ou de loin au phénomène MGTOW est à éviter, c’est juste de la pleurniche. Il faudrait que les hommes redeviennent des hommes c’est-à-dire porter ses c*******, sortir de sa zone de confort, réapprendre à aborder des femmes dans la rue, fréquenter plus de femmes et arrêter d’être en chien quitte à maladroitement draguer une semi-boudin au travail (comme on dit chez nous, don’t shit where you eat), aborder plus de gens dans la rue, apprendre à devenir plus sociable, avoir de l’ambition, des objectifs, exploiter son potentiel, sortir coûte-que-coûte du salariat et éviter d’en dépendre et de nous retrouver à la rue à cause d’un MeToo (ce qui a une probabilité quasi nulle d’arriver si on n’a rien à se reprocher il faut arrêter la psychose) etc.

    Oui tout ça est facile à dire, oui il y a une hystérie féministe, oui c’est plus difficile de draguer de nos jours, oui c’est difficile d’être un homme à notre époque. Mais quelle est l’alternative ? La pleurniche ? Vous allez vous tripoter entre mecs MGTOW ?


  • Bref, le #MeToo est un symptôme de l’excès permanent qui caractérise cette époque. Les dénonciations calomnieuses ne font que porter atteinte aux vraies victimes. De plus, la vidéo montre que la crédibilité est une affaire de bons sentiments. Or face à une personne impartiale (comme cela devrait être le cas), la pleurniche ne passe pas. Cela ne demande pas une sagesse infinie de pouvoir juste observer les gens et tirer de bonnes conclusions, mais le sentimentalisme et la surcharge de travail ne permette pas de se poser et de voir aux travers des excès.


  • #2300957

    en lisant les commentaires,
    j’ai vu ce truc, "MGTOW"

    du coup, je suis allé voir ce que ça signifie, ce que c’est

    bin, on est vraiment au fond des chiottes

    Vincent Lapierre, c’est du MGTOW
    un mensonge capitaliste de plus
    une fausse couche

     

    • Salut Palm, En fait MGTOW est un sigle nouveau et dessous la doctrine, il y a nombre de strates. Par exemple, pour ma part, je me sens en (relatif) accord avec le principe « quand il concerne le couple Homme/Femme » éventuel. J’ai la soixantaine, bon pied bon œil (Dieu merci), situation plutôt correcte, et je crois type bien sous tous rapports (tous). Plusieurs femmes dans la vie, des enfants (qui ont réussi), divorcé puis veuf hélas, Bref ! Qu’est-ce que je vais aller me faire chier avec une emmerdeuse d’aujourd’hui pour « construire » un nouveau couple ? Une prof de gauche ? Une féministe ? Non, merci ! Bien entendu, par respect pour le Site ER, je ne développe pas les nombreuses « possibilités » de rapports qui existent (si vous voyez). Je pense être un des exemples de l’esprit de la mouvance MGTOW (au moins à la marge). Même si une « Schiappa » rampe... sans moi.


    • Cet acronyme de plus est certes exaspérant, mais comme toujours l’ingénieurie sociale qui consiste à compartimenter la société s’appuie toujours sur le réel et sur des tendances qu’on peut remarquer de façon objective... Le MeToo participe aussi à quelque chose de cet ordre d’ailleurs en passant, et a un côté positif (même si c’est un bloubi boulga utilisé par le système, que certaines femmes puissent libérer leur parole sur de véritables excès qu’elles ont subi est plutôt une bonne chose). Le système par contre s’amuse à faire croire que tous les hommes sont des Weinstein en puissance... c’en est presque comique.

      Dans ce monde de taré avec la plupart des femmes qui ont bien perdu les pédales (elles veulent tout et donc provoquent aussi toutes ces ruptures, ben oui elles ont intégré ce qu’on leur gave en boucle "sois libre" ! et comprennent souvent trop tard qu’elles ont été victime d’un principe diabolique : la liberté à l’extrême mène à toutes les dérives et surtout à du grand n’importe quoi. Quand on couple ça au "pas de pardon !" qui ne vient pas de notre culture mais est tellement présent dans l’immaginaire collectif (suivez mon regard pour l’origine de ce poison), à la moindre connerie, moindre erreur tout explose... Difficile de se projeter dans quelque chose de serein. Il faut trouver la perle rare. Combien d’hommes ici (souvent très intelligents) ne savent plus comment faire. Pas par désespoir mais par réalisme... Le ordo ab chaos fonctionne bien quand même !


    • À Jean Michel, J’ai répondu à Palm parce que j’aime bien ses interventions en général. Juste vous dire que :
      - J’aime aussi beaucoup votre commentaire.


Commentaires suivants