Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Menaces de mort, coups de poing : le calvaire d’une femme après son mariage avec un migrant

Attention : la photo qui illustre l’article ne correspond pas au couple décrit dans l’article. Sur la photo, les deux tourtereaux semblent s’aimer d’amour tendre. (La Rédaction)

Une quarantenaire rencontre sur Internet un homme de dix ans son cadet. Un migrant, entré illégalement sur le territoire avec de faux papiers, mais qu’importe, très vite, la femme originaire de Nevers s’éprend de lui.

 

[...]

Au petit matin du lendemain de leur mariage, il faut ranger la salle, le moment sans doute le moins agréable lié à l‘événement. La mariée refuse, précisent nos confrères, ce qui a le don d’énerver son mari. Il casse une bouteille de verre et lui pose le tesson sous la gorge en la menaçant : « Tu ne vas pas me gâcher la vie, maintenant », aurait-il dit.

Plus tard, la trentenaire raconte avoir également été menacée de mort par son mari. Elle dit le surprendre sur un site de rencontres. Visiblement agacé par ces accusations, il serait sorti et revenu avec un pot de confitures rempli d’essence. Prêt à mettre le feu après l’avoir aspergé, il se serait arrêté dans son geste.

 

« C’est sa femme, il en fait ce qu’il veut »

Tout cela, il l’a nié devant la barre mercredi 24 février, rapporte le Journal du Centre. Car la femme, ulcérée par ces menaces, décide finalement de porter plainte en janvier à la suite d’une dernière scène intolérable selon elle. Après qu’elle a refusé de lui donner son téléphone portable, il l’aurait frappé à de nombreuses reprises au visage. C’est ce qu’il aurait fait à chaque fois qu’elle refusait de lui obéir.

Lire l’article entier sur valeursactuelles.com

 


 

 


 

2019 : le drame d’Aly et Ingrid

Aly Diawara est un jeune migrant arrivé en Touraine il y a 4 ans. En 2018, il rencontre Ingrid, avec qui c’est le coup de foudre. Leur mariage va se heurter à une annulation. Alors que sa compagne est enceinte, Aly est menacé d’être expulsé vers la Guinée, son pays d’origine.

 

Ingrid et Aly sont un jeune couple qui rêve de se marier. Elle, 36 ans, est mère de trois enfants et est assistante de direction. Lui, 21 ans, est entraîneur bénévole au club de foot d’Amboise en Indre-et-Loire. Ils vivent ensemble depuis un an et demi et attendent un premier enfant.

 

 

Mais l’histoire d’amour s’est transformée en cauchemar. Aly est placé en centre de rétention depuis plus d’un mois et est menacé d’expulsion vers son pays d’origine, la Guinée qu’il a quittée après sa conversion au christianisme. Débouté du droit d’asile, le jeune homme s’est vu être assigné deux fois à résidence. Le couple accuse la mairie de leur commune de les avoir dénoncés pour une suspicion de mariage blanc.

 

Une histoire d’amour « classique »

Ingrid Berthet et Aly Diawara se rencontrent en juin 2018. « Une rencontre classique à la Guinguette de Tours, je dansais la salsa-bachata avec une amie », se rappelle Ingrid.

« Il m’a tout de suite plu. Il m’a mis en confiance et ne m’a jamais menti sur sa situation de migrant. Cela a été très rassurant de voir qu’il a été, dès le départ, très honnête avec moi. »

À cette époque, Aly est hébergé par des centres d’accueil ou par des amis depuis deux ans et demi. Ingrid, elle, a trois enfants de 9 ans, 12 ans et 17 ans, et les élève dans la commune de Nazelles-Négron. « Il était adorable avec mes enfants, je lui ai naturellement proposé de venir vivre avec nous assez rapidement. »

Une première demande d’asile refusée, puis une deuxième. Aly cherche alors à se faire régulariser via un employeur. « Les procédures pour l’employeur était trop compliquées, ça n’a pas fonctionné », se désole Ingrid. « Notre vie de couple avance et nous décidons de nous marier ». Le 9 mai 2019, Ingrid apporte leur dossier complet de mariage à la mairie de Nazelles-Négron. « Refus catégorique du dossier, sans prendre la peine de nous recevoir », témoigne la jeune femme.

« On m’annonce 48 heures avant le mariage que celui-ci est annulé »

Ingrid se tourne alors vers la commune où résident ses parents, Fondettes. « Le maire, Cédric Oliveira, nous connaît très bien et accepte notre demande. Nous posons une date de mariage en juin 2019… On m’annonce 48 heures avant le mariage que celui-ci est annulé. » La raison selon le couple : le maire de Nazelles-Négron aurait fait un signalement de suspicion de mariage blanc à la mairie de Fondettes.

Catherine Lison-Croze, ancienne avocate pénaliste et vice-présidente du comité régional de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) nous partage son indignation :

« La loi demande des indices sérieux laissant présumer que c’est un mariage blanc pour saisir la République, seule autorité légalement compétente pour en décider.​​​​​​ Sauf que le maire de Nazelles-Négron avait tout simplement refusé leur mariage sans même les rencontrer ! »

[...]

La goutte de trop, pour Ingrid, a eu lieu le 23 décembre. « La préfecture d’Indre-et-Loire a obtenu de l’ambassade de Guinée un laissez-passer, sans même qu’Ali soit entendu par son ambassade, pour un vol avec escorte le 2 janvier », se désole la vice-présidente de la LDH, Catherine Lison-Croze. Le jeune homme avait quitté son pays d’origine en 2015 après s’être reconverti au christianisme et avoir subi des violences et des menaces de la part de sa famille. « Il vivait dans un environnement dangereux, c’est pour cela qu’il a fui », poursuit la vice-présidente de la LDH.

Cette dernière l’assure, Aly est pleinement intégré en Touraine : entraîneur bénévole de l’équipe senior de football d’Amboise depuis septembre 2019, il était joueur de l’équipe 1 de ce même club l’année dernière.

« Il fait partie d’une association et a des tas d’amis. Il n’avait pas le droit de travailler mais était quand même bénévole : tous les éléments sont réunis en sa faveur. Il cherche à se construire, il n’est pas dangereux et il ne cesse de le répéter depuis qu’il est en rétention. Je peux vous le dire, il manque aux enfants d’Ingrid : il les élève comme si c’était les siens. »

À ce jour, une pétition pour demander la réévaluation de la situation d’Aly rassemble plus de 35 600 signatures. « J’ai commencé la bataille toute seule et aujourd’hui, j’ai de nombreux soutiens à mes côtés », se réjouit sa compagne, Ingrid, qui espère voir son conjoint libéré rapidement.

« C’est la journée de la dernière chance »

Pour dénoncer l’expulsion de son conjoint, Ingrid Berthet a appelé au rassemblement, devant la préfecture d’Indre-et-Loire, ce mardi 31 décembre. Relayé par la section locale de Ligue des droits de l’homme, ce rassemblement a reçu le soutien du comité régional de la Ligue des Droits de l’Homme et d’autres associations et mouvements politiques (EELV37, Génération.s, le mouvement Ensemble ! 37, le PS 37, les Jeunes Insoumis 37, etc.) Le maire d’Amboise, le député de la deuxième circonscription, et certains conseillers municipaux de Nazelles-Négron ont également exprimé leur soutien à la situation d’Aly Diawara.

Lire l’article entier sur france3-regions.francetvinfo.fr

 

Adopte un migrant, sur E&R

 






Alerter

128 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Imaginez que des hommes fassent du lobbying pour favoriser une immigration de masse de femmes de l’est ou de femmes asiatiques, profitant de leur pauvreté dans l’espoir de se les taper... ça s’appelle comment ? Traîte d’êtres humains et reseau de prostitution, non ?
    Mais quand c’est les femmes qui font ça, ça compte pas, c’est "progressiste" ?

     

    Répondre à ce message

    • C’est vrai que l’inverse ne nous est jamais présenté,peut-être parce que ces femmes deviendraient des exemples pour celles d’ici qui se plaignent la bouche pleine, la tête farcie et professionnalisée de revendications et de combats sociaux.

      C’est à croire que la génération soixante huitarde et suivante a besoin de liquider les frustrations des précédentes.
      Cela reste en tout cas à la fois un bon matraquage de l’idéalisation de l’amour et de la tolérance "libératrice" et une remise à plat de la réalité humaine.

       
    • Une femme de l’est ou asiatique qui débarquerai et se marierai avec un homme du quotidien et irai vivre dans son Hlm ou sa campagne ne mettrai pas 6 mois à comprendre qu’avec les aides diverses et un divorce, elle aurait le même niveau de vie sans son benêt de mari. Désolé mais c’est des plans de loosers d’aller chercher une pauvresse ailleurs.
      La seule solution est de vivre sur place, d’avoir un meilleur niveau de vie que le voisin de souche, basta. Sinon elle se rendra compte qu’en France, vous êtes un creuvard et qu’il y a un meilleur plan au coin de la rue.

       
    • @Zacharie : c’est juste. Donc le probleme est bien toutes les aides sociales genereuses versees grace aux impots du bon contribuable gaulois. Le jour ou on met fin a toutes ces aides, y compris pour les Francais, l’ordre naturel revient : les migrants sont tout d’un coup beaucoup moins interesses pour venir lire victor hugo, les femmes cherchent avant tout un homme qui a des revenus, les femmes cessent de divorcer pour un oui pour un non, etc...

      Y’a meme pas besoin de parler de remigration et tout ca. On met fin a la CAF, et autres aides sociales en tout genres, sauf pour cas exceptionnels, et tout rendre dans l’ordre tres vite. On couple ca a une justice qui fait son travail, en s’inspirant des USA, et aux prisons californiennes.

      C’est pas un programme super complexe a mettre en place. Environ 1 an, et la France redevient la France.

       
  • La nymphe de traelborg et l’escroc du zambeze, ça broute l’humour.

     

    Répondre à ce message

  • "Une quarantenaire rencontre sur Internet un homme de dix ans son cadet."

    Tellement choquant que la personne qui a édité la vidéo ne sait plus parler...Sinon que dire, de plus en plus d’informations de ce type arrivent à la surface, c’est une bonne chose. Tant pis pour celles qui font le choix du migrant et qui se font taper ou pire, fallait choisir un des millions de bon gars sur le marché de la drague.

     

    Répondre à ce message

  • Il y a des mecs qui se mettent dans de sacrées histoires pour un coup de bite, et je remarque qu’il y a des femmes qui se mettent aussi dans de sacrées histoires pour un coup dans la cramouillette, le truc c’est que la Ingrid se persuade que le aly n’est pas un homme comme les autres, une vie normale je suppose, 3 gosses, un divorce, un crédit, un boulot, cet homme représente un moment de différence, de mini aventure, un espoir de sortie de prison de ce système. Et avec cette histoire, elle vit ,quelque chose se passe.

     

    Répondre à ce message

  • Qu’est-ce qu’Ingrid mère de famille de 36 ans est allée faire avec un p***** de Guinéen sans papiers ? N’y a-t-il pas assez de Tourangeaux sains de corps et d’esprit autour d’elle pour refaire sa vie ? Comprends pas.

     

    Répondre à ce message

    • La Touraine, c’est classique. Un Aly pimente cette petite vie franchouillarde..
      J’ai des souvenirs dans le secteur justement de maires qui faisaient leur boulot à ce sujet, entre une femme africaine qui voulait ses papiers avec un soixantenaire grivois sous tutelle et un ancien soldat du Zaïre avec une divorcée obèse (et elle aussi sous protection juridique).

       
    • C’est probablement une gauchiste féministe aigrie qui se réjouit de sa situation de supériorité vis à vis du migrant qu’elle peut faire expulser au moindre faux pas.

      Et le jour où ce dernier en aura marre et l’enverra balader elle viendra couiner dans les bras de l’homme blanc patriarcal qui, malheureusement, lui, ne l’enverra pas bouler.

       
    • @AbsoluteBeginner
      Le tourangeaux n’a pas ce petit musc exotique, ce petit côté sauvage, savane, cette couleur soleil (un peu beaucoup cramé).... Le tourangeaux quand tu le regardes, tu penses pas Bamako, Dakar, Lagos,
      Tu t’imagines pas farniente sur la plage cocktail rhum papaye en tong à 3 heures de l’aprem...
      Le tourangeaux est trop blanc
      Mais je crois avant tout que cette femme c’est mise avec un noire comme un jeune se peind les cheveux en bleue, comme une ado se pierce le sourcil ou la narine, comme on se fait un tatouages, comme les français se convertissent à l’islam, c’est de la rébellion, de la crise d’adolescence prépubére, on tue ses racines, on se rebelle contre le père, on renie son héritage ancestral, c’est très à la mode, en Europe
      C’est pas le cas dans les société traditionnelles, ou on perpétue la tradition, ou l’ancien est le modèle...
      En fait c’est du caprice, on est devenu des petits enfants capricieux, on chouine, on pleurniche, on geind, on est des petite filles, trop dorloté par la vie, le confort
      La vie n’est plus un combat, on est oisif, on se cherche des buts, des luttes, quand les société traditionnelles sont en mode force, travail, lutte, chasse, survie, nous on est en mode RSA, soldes, mode, coiffeur, vacances...
      Il n’y a plus aucune raison de se battre, l’Etat est notre parent, il nous assiste, nous soigne, nous loge, nous donne notre argent de poche
      Quand nous on a des Mathieu Delormeau, eux ils ont des couilles et la rage au ventre
      C’est pour ça, qu’il faudrait se réveiller
      Au lieu de chier sur nos éleveurs en mode Vegan, sur nos agriculteurs en mode #JeSuis Climat, sur nos pères en mode Féministe, sur l’Eglise en mode chouineuse laïcarde, sur le modèle de nos aïeux famille traditionnelle marié avec enfants au lieu de se faire faire des vasectomie, ou être dénataliste pour sauver ces putains d’éléphant, arrêter de chialer quand un chasseur abat un petit pioupiou à bout portant à coup de 12 en rafale, on s’en branle du pioupiou, on parle survie de notre espèce, de notre peuple, nation
      On a des combats de merdeuses on est en mode Chouina, Greta Thunberg, Aymeric Caron, Fist-in, Gouinasse, Antifa-founettes, quand il faudrait être en mode Poutine, Nasrallah, Kadyrov, Soral
      Amicalement

       
    • Merci pour votre expérience Gargan, c’est édifiant

       
    • @Albert Libertad*
      Merci beaucoup pour votre développement, il est tellement juste sur notre société et résume bien la mentalité des infantiles de notre époque, c’est à déprimer - même si je dois dire que votre message m’a aussi bien fait rire.
      Ne changez rien surtout,
      Amicalement

       
    • @AbsoluteBeginner
      Et oui camarade, nous on a les GG de Rmc, quand il nous faudrait des hommes du Hezbollah, des Cosaques, des Rednecks...
      On s’en sortira pas, tant que l’on aura pas compris ça
      Tant que nos luttes sont le climat, les gonzesses, et le spécisme.... On se fera bouffer tout cru
      Heureux quand même de t’avoir fait sourire, c’est au moins ça de gagné camarade
      Salutation amicale

       
    • @Albert Libertad

      Les babtous convertis sont de super Musulmans ahah !
      Je te l’assure, soit pas deg.

       
    • #2678298
      Le 3 mars à 14:49 par Décroissant anticapitaliste
      Menaces de mort, coups de poing : le calvaire d’une femme après son mariage (...)

      @AbsoluteBeginner
      Malheureusement l’infantilité, l’immaturité, et le manque de structure, de colonne vertébrale et de bons sens, font de notre société et de notre peuple et des peuples de toutes les sociétés bien trop modernes, des nids et des foyers d’abrutis en consentration exponentielle....
      https://www.ladepeche.fr/amp/2021/0...
      Si on couple à tout cela, l’individualisme, on va a notre perte
      Et honnêtement, je vois pas de signes positifs en assez grand nombre, pour avoir de l’espoir
      Mais l’espoir fait vivre, alors je vais continuer à espérer
      Force et honneur

       
    • @Tikka, @salazar et tutti quanti
      Je suis pas deg, je dis ce que je pense
      Et il y’a quelque chose, qui fait que l’on te reconnaît, à chaque fois, même quand tu changes de pseudo
      C’est pourtant simple

       
    • #2678519
      Le 3 mars à 21:05 par Un simple message, sans colère
      Menaces de mort, coups de poing : le calvaire d’une femme après son mariage (...)

      @Tikka
      "babtou". Initialement "toubab", dont "babtou" est le verlan, est un terme utilisé en Afrique de l’Ouest pour désigner quelqu’un à la peau blanche. Le terme "babtou" est arrivé en France ces dernières années et il est arrivé qu’il soit prononcé de façon péjorative
      Et si nous on disait, les bougnouls patriotes, ils sont bien, tu trouverais, que c’est sympa ?

       
    • @Tikka
      J’imagine que tu éprouves autant de respect pour les maghrébins qui se convertissent au catholicisme, hein ?

       
  • A une époque elles étaient tondues pour moins que ça !

     

    Répondre à ce message

  • De quoi vous vous plaignez les cathos ? la fronce s’est enrichie d’un "converti au christianisme" ! Comme l’incendiaire de la cathédrale de Nantes par un " bénévole " rwandais !

     

    Répondre à ce message

  • La Mer Méditerranée l’a loupé !
    La Mere Ingrid se l’est tapé !
    Voilà un beau brelan d’As..variants, Mst, Ebola, V.I.H., et déconfiture sociale.
    L’Europe accueille a son insue, sur son sol, tout ceux dont on ne veut pas, toutes les mauvaises personnes. D’ailleurs ils se violent aussi entre eux, des films pathétiques sont sortis a ce sujet. L’histoire de la migrante bergére éthiopienne violée par un ghanéen, n’est pas un cas isolé. Et on peut être responsable d’un centre d’accueil pour migrants et se faire poignarder, une jeune française dans une rue en France et de faire violer et tuer, etc... Voilà où on en est.
    Bravo la République du pays de France, bravo les gauchiasses !

     

    Répondre à ce message

  • récemment Laurent Guyénot nous informait que 97 pour cent des blanches qui ont un gosse avec un noir aux USA finissent seules avec le gosse. Mais bon on peut pas le dire parce que ça serait le crime christique de mépriser des pov’chtits "derniers" nafricains et les derniers sont les premiers putain ! Par contre si c’était des vieux blancs qui le faisaient à des noires là on pourrait se lâcher car ça serait super-Bien, ça serait dénoncer des méchant "premiers" ie mâles blancs de plus de 50 ans, qui oppriment des transsectionelles en dernièrie christique : femme+noire+pauvre, trop Bien.

     

    Répondre à ce message

    • Les mariages interraciaux (noirs-blancs) sont restés rarissimes aux States pendant longtemps.
      Ces femmes blanches ne connaissaient elles pas la propension des hommes noirs à déserter leur foyer ? Elles pensaient qu’ils plantaient leurs femmes parce qu’elles étaient noires ?

       
    • On pourrai rétorquer que 75% des hommes blancs se font lourder par leur femme blanche française.
      Histoire de donner d’autres chiffres. Les noirs sont peu être les derniers hommes à comprendre les femmes, "barre toi dès qu’elle commence à devenir désagréable !"
      Un excellent modèle à suivre en réalité

       
    • C’est pas que les blanches, c’est aussi entre noirs. Ecoute Denzel Washington et Candace Owens. Ils ont l’honnetete et le courage de dire face a la camera que le premier probleme des noirs en Amerique, c’est le pere absent. Denzel dit que le pere se barre tres tot, les gosses en quete d’un modele paternel, se font embrigader par les gangsters du quartier, qu’ils identifient au pere qu’ils n’ont jamais connu. Ces gosses une fois adultes repetent le meme scheme, et on est dans un cercle vicieux. Denzel dit qu’il est alle lui meme dans les banlieues sud de Chicago sur le terrain. On peut pas lui reprocher d’etre raciste, ni de parler de ce qu’il ne sait pas.

      Un forfait CAF illimite + cours de Francais + acces a la bibliotheque + logement HLM avec vue sur la tour eiffel n’est pas la solution contrairement a ce que croient les gauchistes. Cette solution ne resoudra jamais le probleme bien identifie par Denzel Washington et Candace Owens. Quant au Christianisme, y’a moult recits du pere mbilou qui violait les jeunes femmes fideles apres la messe en France. Donc bon, les valeurs du Christianisme, ca les depasse peut etre un peu. Est-ce qu’il existe une solution du coup ? Peut-etre le vaccin de bill gates, il parait que ca rend infertile.

      J’aimerais voir les stats des rares peres noirs qui ont assume leur role de pere jusqu’au bout, voir si les marmots s’inserent bien dans la societe par la suite. Je pense que oui, mais c’est a confirmer.

      Ceci dit, le pere absent, c’est de plus en plus un probleme chez les blancs aussi. La dechristianisation de la France n’a pas aide. Je connais plein d’hommes qui quittent leur grognasse alors que l’enfant n’a meme pas encore 5 ans. C’est pas non plus benefique pour un enfant blanc de grandir sans son pere.

       
    • petitponey wrote



      Est-ce qu’il existe une solution du coup ? Peut-etre le vaccin de bill gates, il parait que ca rend infertile.




      Ce que vous dites a été prouvé scientifiquement : les suivis statistiques aux USA de l’efficacité des mesures dites "sociales" (comprendre : christiques car les "derniers" noirs sont les premiers en droit moral christique inversé) pour les noirs on prouvé qu’elles sont totalement dépourvues d’efficacité en particulier sur la délinquance, sauf une : l’autorisation de la pilule contraceptive, qui a diminué les naissances et mécaniquement diminué la délinquance. J’adore la réalité.

       
  • Là c’est plus Ingrid est-ce que t’as les papiers que Je te largues après les avoir obtenus.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents