Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’aviation russe et les forces syriennes bombardent les positions d’Al-Qaïda autour d’Idleb

 

 

Plus de quatre-vingt personnes ont été tuées depuis jeudi [19 décembre 2019] en Syrie lors de violents affrontements entre les forces du régime et des groupes armés dans le dernier grand bastion hostile à Damas, dans le nord-ouest du pays, selon un nouveau bilan d’une ONG.

 

 

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), 51 djihadistes et rebelles ont été tués lors de combats ayant eu lieu dans la région d’Idleb, contre 30 combattants prorégime. Ces affrontements meurtriers, qui se poursuivent depuis jeudi soir, se sont déroulés notamment près de la ville de Maarat al-Noomane, contrôlée par les djihadistes. En parallèle, l’aviation russe, qui soutient les forces du régime, pilonne les zones autour de Maarat al-Noomane et de la ville voisine de Saraqeb, selon l’OSDH.

Cette nouvelle montée de tensions a provoqué une vague de déplacements, les habitants des zones visées fuyant en masse les violences. La région d’Idleb, qui abrite environ trois millions de personnes, dont de nombreux déplacés d’autres régions syriennes, est dominée par les djihadistes du groupe Hayat Tahrir al-Cham (HTS), ex-branche syrienne d’Al-Qaïda. Cette région, qui échappe encore au régime, a fait l’objet d’un cessez-le feu fin août, fragilisé depuis des semaines par de réguliers bombardements et affrontements.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

La dernière bataille de Syrie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants