Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mogadiscio, 358 morts : récit de l’intérieur d’un attentat monstrueux

 

 

Mogadiscio – Les gens de l’étranger me demandent toujours : « Comment ça fait de vivre dans un pays comme la Somalie avec toutes ces explosions et ces voitures piégées ? ».

 

Eh bien, laissez-moi vous parler de mon dernier samedi. Le plus intéressant à ce jour. Vous voyez, à Mogadiscio on ne demande pas : « Hé, qu’est-ce qui se passe », mais plutôt : « Est ce qu’il y a quelque chose d’intéressant ? » Et s’il ne se passe rien, la réponse est : « On s’ennuie ».

Ce samedi a donc commencé de la meilleure façon possible. J’ai emmené mes deux fils, trois et cinq ans, pour se promener. Ma femme est enceinte et ne se sent pas très bien. Je voulais la laisser un peu au calme. L’idée était d’aller acheter quelque chose aux garçons. Ils étaient très excités.

 

 

Le sol a tremblé

Nous sommes partis dans un touk-touk. Nous nous trouvions sur une rue secondaire de la ville, qui passe par un carrefour que j’emprunte chaque jour, pour aller au travail, à la salle de gym ou au terrain de football. Je m’y arrête souvent pour aller dans un magasin, boire un thé avec des amis ou acheter des cacahuètes à une femme qui est très gentille.

Comme d’habitude, le trafic était infernal. Nous étions donc coincés à environ un kilomètre du rond-point.

D’un coup, le touk-touk a tremblé. Et le sol avec lui. De la poussière a envahi l’air. Les gens ont commencé à hurler, et certains à courir. Personne n’a compris ce qui se passait. Mais à en juger par le son, l’explosion avait eu lieu au carrefour.

 

 

Depuis 2009, quand j’ai commencé à travailler comme photographe à Mogadiscio, j’ai couvert des centaines d’attentats. Il surviennent régulièrement, et principalement grâce aux shebab, un mouvement d’islamistes somaliens liés à Al-Qaida, qui luttent contre le gouvernement. J’ai été blessé récemment dans l’un d’eux.

[...]

On ne voyait pas grand-chose à cause de toute la poussière dans l’air. Ça ressemblait à un brouillard. Les gens criaient courraient en tous sens. En passant l’hôtel Safari, près du carrefour, j’ai entendu des coups de feu. Je me suis dit que les shebab devaient essayer d’y pénétrer. C’est une tactique classique chez eux, commencer par une voiture piégée avant d’attaquer à l’arme automatique.

J’apprendrai ensuite qu’en fait, la sécurité de l’hôtel a ouvert le feu contre des policiers et soldats qui allaient au carrefour. Ça arrive aussi. Il y a tant de confusion après un attentat que par peur les gardes tirent sur quiconque porte une arme. Cette fois, ils n’ont tué personne.

 

 

Lire l’article entier sur making-of.afp.com

La Somalie sujette aux appétits américains, et donc au terrorisme, voir sur E&R :

Sur l’Afrique chez Kontre Kulture :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1823917

    Pas une minute de silence, ni de lumière éteinte à la tour Eiffel en mémoire de ces pauvres gens...C’est là où on voit toute l’escroquerie gravitant autour du terrorisme ! Quand il s’agit d’un attentat que l’on peut récupérer pour faire de la propagande, là on nous sort le grand numéro : minute de silence, bougies, nounours, pleurniche rituelle...mais quand il s’agit d’un attentat chez des négros là que dalle ! 400 vies déchiquetées...personne en parle !

     

    Répondre à ce message

    • Rien d’anormal à se sentir plus touché quand un attentat se passe dans le Monde Occidental, qu’ailleurs. Ta vision du Monde est typiquement celle des bisounours du mondialisme qui veulent abolir les frontières et nous faire croire que tous les peuples sont fait pur vivre ensemble. En somme, tu ne fais rien d’autre que le jeu du sionisme.

       
    • #1823971

      Un juif fait plus de bruit en tombant que 400 somaliens en explosant . S’ils étaient juste blancs ce serait aussi un media-show , petites bougies et "nous sommes tous somaliens" .

       
    • #1823998
      Le 21 octobre à 15:03 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Mogadiscio, 358 morts : récit de l’intérieur d’un attentat monstrueux

      @ Fugor

      Le message de @ goy pride ne consiste pas à dire que tous les peuples sont faits pour vivre ensemble.
      Il parle de l’arnaque à l’empathie sélective parce qu’instrumentalisée, comme le reste.

       
    • #1824014

      S’il fallait éteindre la Tour Eiffel à chaque fois qu’il y a un attentat... !

       
    • @ goy pride

      Au vu de votre message « enflammé », vous m’avez l’air sous l’emprise de « la dictature de l’émotion ». Ce que vous trouvez choquant, ce n’est pas la mort mais la méthode. Personne ne parle n’ont plus des chemtrails, 350 morts dans un attentat c’est plus choquant pour vous que des avions d’épandage qui passent tous les jours, pourtant le résultat sera le même, la mort.

      Essayez de nous dire ce que vous feriez vous pour que cela ne se reproduise pas, moi je ne peux pas répondre à cette question, les lois maçonniques (« Françaises ») me tomberaient dessus aussi sur qu’un couperet de guillotine.

       
    • @ Fugor

      On peut très bien pleurer ces gens, prier pour eux et se sentir touché, sans pour autant faire "le jeu du mondialisme". Par contre, on pourrait VRAIMENT les aider, mais là-bas, chez eux, à y vivre décemment, correctement, si autant de mecs "actionnaires" ne pensaient pas qu’à leur prochain million pour acheter leur Ferrari dernier cri, ivres de thunes et avides de pouvoir, dégénérés psychologiquement, ne tenaient pas les rênes un peu partout dans le monde.

      Alors oui, on peut pleurer ces gens et pour ces gens, sans faire le" jeu de ce putain de NWO"...

       
    • Hidalgo a du recevoir beaucoup de critiques comme la tienne car la Tour Eiffel a bien été éteinte lundi dernier, 16 octobre en hommage aux victimes de Mogadiscio !.

       
    • #1824385

      @fugor

      Tu n’a pas compris. Ce que je critique ce n’est pas l’émotion qui sera naturellement plus ou moins intense en fonction de la proximité ressenti avec les victimes, mais l’instrumentalisation qui en est faite, cette pleurnicherie collective érigée en rituel par le pouvoir dans un but d’ingénierie sociale. J’appartiens à une autre époque, je viens d’un monde où l’on ne met pas en spectacle sa souffrance, je n’appartiens pas à cette culture sémitique du youyou. Dans mon monde on fait son deuil dans le silence, le recueillement, on pleure à l’abri des regards... Certains appellent cela la pudeur helleno-chrétienne.

      D’un côté on nous enjoint à pleurnicher sur un enfant syrien échoué sur une plage afin de justifier l’immigration de masse et la politique génocidaire contre la Syrie...d’un autre pas un mot sur 400 vie déchiquetées à Mogadiscio. Question : est-ce que cette compassion sélective à l’égard du petit noyé syrien vient du fait que l’on se sente plus proche de la Syrie que de la Somalie ou bien il y a derrière une petite arrière-pensée malsaine ?

       
    • #1824442

      Réveille toi .... la tour Eiffel s’est éteinte en hommage à Mogadiscio ..... alors avant de raconter de la m**** renseigne toi ..... ça t’evitera pour la prochaine fois de l’ouvrir pour rien

       
  • #1823933

    Je ne comprends pas les images : çà devait être une super charge pour détruire autant non ? dans un camion seul...D’habitude c’est moins destructeur il me semble.
    Ces "attentats" sont aussi peut-être un moyen de réduire la population finalement.

     

    Répondre à ce message

  • Les shébabs sont proches d’al qaida donc de l’OTAN, donc il est logique que les merdias n’en parlent pas trop, comme ceux qui ont eu lieu au Kenya (qui a complètement ruiné le tourisme, pareil en RCI ou au Burkina) ou en Russie.
    Sinon l’auteur a la santé, ou plutôt sa femme, avoir trois enfants en bas-âge (ah non l’un est à naître) dans un pays pareil, c’est pour moi totalement inconscient.

     

    Répondre à ce message

    • #1824005
      Le 21 octobre à 15:12 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Mogadiscio, 358 morts : récit de l’intérieur d’un attentat monstrueux

      "avoir trois enfants en bas-âge dans un pays pareil, c’est pour moi totalement inconscient."

      Pas plus que de les emmener au McDo le week-end, dans le centre commercial périphérique, après avoir savouré une weinsteinerie en famille, dans l’obscurité.

       
    • Je travaille au Kenya et les attentats du Kenya n’ont pas ruiné le tourisme ...juste ralenti pour un temps...
      Pour ce qui est de sa femme enceinte...et de leurs 3 enfants...bp de choses en Afrique te semblerait inconsciente si tu y vivait...

       
  • Vu comme les relais médiatiques de l’empire ont relaté le massacre, il faut croire que les somaliens l’ont mérité...

    Et puis, qui ne sait point que Euh-hi, hall-kaïda, da-hèche ne sont que des sociétés de mercenaires payés par l’Empire ?

    Et l’Empire, c’est qui ?

     

    Répondre à ce message

  • Monstrueux c’est le mot.

    Ensuite, s’agissant de la Somalie, il est normal pour un Français qu’il soit moins choqué que si ça se passait à Paris.

    Distance géographique, humaine et donc émotionelle.

     

    Répondre à ce message

  • Ca doit être bon pour Israël .

     

    Répondre à ce message

  • "j’ai couvert des centaines d’attentats. Il surviennent régulièrement, et principalement grâce aux shebab, un mouvement d’islamistes somaliens liés à Al-Qaida"
    Il me semble que la formule "à cause des shebab" est plus appropriée.

     

    Répondre à ce message