Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Moralisation ? Les ministres de Macron tombent un par un

La ministre du Travail Muriel Pénicaud rattrapée par l’affaire de Las Vegas

L’étau se resserre autour de la ministre du Travail. Selon Libération, Muriel Pénicaud aurait sa part de responsabilité dans l’affaire du marché public suspect passé entre Business France et Havas pour l’organisation de la « French tech night » en 2016 à Las Vegas. Une soirée dont le principal invité fut Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie.

 

C’est un mercredi de tous les dangers pour Muriel Pénicaud. Alors que la ministre du Travail présente ce mercredi en Conseil des ministres son projet de loi d’habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social, préalable à la grande réforme du code de travail promise par le candidat Macron, Muriel Pénicaud a dû répondre aux questions suscitées les informations du quotidien Libération dans son édition de mercredi. Elles ont commencé très tôt, dans le studio de RTL lors de la matinale. « Business France organise chaque année une cinquantaine d’événements avec des ministres chaque année. Il y eu une erreur en interne, tout simplement, ce qui arrive », a-t-elle déclaré, expliquant que c’était elle qui avait pris les devants en déclenchant des audits interne et externe pour y voir plus clair.

Selon les informations très détaillées de notre confrère, ce serait plus qu’une erreur. Muriel Pénicaud serait directement impliquée dans l’affaire qui secoue Business France depuis quelques mois, l’agence en charge du soutien à l’export des entreprises françaises et de l’attractivité dont elle assurait la direction générale entre janvier 2015 et mai 2017.

 

Le Parquet de Paris enquête depuis mars

Rappelons qu’une enquête préliminaire a été ouverte en mars 2017 par le parquet de Paris, après des premières révélations du Canard enchaîné. Elle vise Business France pour délit de favoritisme, complicité et recel. Objet du délit ? L’agence est suspectée de s’être affranchie de la procédure d’appel d’offres réglementaire en confiant à Havas, et ce sans aucun cadre juridique, une grande partie des prestations relatives à ­l’organisation d’une soirée pour célébrer les start-up françaises à Las Vegas en janvier 2016, lors du Consumer electronic show (CES) et dont Emmanuel Macron fut l’invité d’honneur.

[...]

Que reproche-t-on à Muriel Pénicaud ? En clair, l’ancienne directrice de Business France est soupçonnée d’avoir voulu protéger l’un de ses ministres de tutelle, aujourd’hui à l’Élysée, avec l’argent des contribuables.

Lire l’intégralité de l’article sur latribune.fr

L’arnaque LREM de la « moralisation de la vie politique », sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1755924

    la "french-tech" c’est la technique qui consiste a ramper a plat-ventre devant le crif tout en se faisant pietiner par des migrants et sodomiser par l’UE ?
    c’est sur, c’est pas a la portee du premier venu

     

    Répondre à ce message

  • #1755976

    Au-delà de cette affaire, c’est la gabegie de la BPI qu’il faut aussi dénoncer. Pour mémoire ce bidule avait servi à Hollande pour caser S. Royal...

     

    Répondre à ce message

  • #1755980

    Tonton David : j’en suis s^ur qu’on nous prend pour des c...

    On voudrait nous faire croire :

    que les affaires étaient inconnues avant les élections,
    que c’est par pure moralité qu’on vire ces voleurs,
    qu’ils acceptent de partir de leur plein gré sans compensations ni promesses,
    que leurs successeurs sont et resteront clean,
    que le "président" est honnête puisqu’il vire les escrocs, lui qui a refusé de dévoiler son patrimoine au nom de la transparence et devrait donc aussi démissionner, mais là on peut juste rêver.

    C’est juste un vide-grenier. On se sépare de ce qui ne servira plus.

     

    Répondre à ce message

    • #1756476

      A se demander si on a pas choisi spécialement des gens avec des affaires pour les jeter pour l’exemple. Je ne pense tout de même pas ; ca semble contre-productif, mais allez savoir s’il n’y en avait pas un ou deux de prévu dans le tas, et si la machine ne s’est pas emballée.

      Quelle farce en tous cas.

       
  • #1756079

    On ne moralise pas un système corrompu,dont la seule raison d’exister,est d’enfanter des prédateurs. Si le peuple ne balaye pas ce système,la seule fin logique qui le guette est d’être dévoré,sans la moindre pitié,par la bête sanguinaire.

     

    Répondre à ce message

  • #1756102
    Le 28 juin à 23:41 par Georges 4bitbol
    Moralisation ? Les ministres de Macron tombent un par un

    La politique, c’est la famille tuyau de poêle. Chacun tient l’autre et tous sont emboîtés dans les arrangements, tripatouillages, prébendes et affaires douteuses. Un individu honnête n’y a absolument pas sa place.

     

    Répondre à ce message

  • #1756118

    Incroyable, il a pas commencé à flinguer la France et son peuple que son vernis pète de tous cotés dis donc.
    A la fin des temps il est dit que les démons seront muselés et entravés dans leurs ardeurs hostiles, juste avant de prendre une vilaine tannée... et moi je trouve que macrobe il a tout à fait la tête du gars qui fini pas son assiette et qu’on envoi se coucher sans dessert...

     

    Répondre à ce message

  • #1756166
    Le 29 juin à 07:00 par espritos
    Moralisation ? Les ministres de Macron tombent un par un

    Qu’est-ce que les politico-médias veulent nous faire avaler ? La morale politique est pollué et qu’il va falloir sortir une loi "pollueur payeur " , a priori le troupeau aimerait grace a cette loi punir les méchants, le problème c’est que tout le monde tombe dans le panneau .
    D’abord quel évènement a fait que la loi "pollueur payeur " fut voté avec le consentement du peuple ? un navire pétrolier tellement pourri qui a réussi a tombé en panne et polluer les cotes françaises , en gros pas de navire , pas "d’écolos " au pouvoir , pas de loi ou renforcement autour de l’eugénisme (IVG ,pseudo mariage homo , GPA , assistance au suicide ).
    Cette "morale" sent le piège a des kilomètres , leur idée est faire une loi avec le consentement ou non du troupeau d’interdire toute contestations sur les lois de types eugéniques , imposer définitivement une dictature.

     

    Répondre à ce message

  • #1756232

    Ils sont aussi pourris chez Macron qu’ailleurs, et alors ? Tout le monde le sait, non ? Et pourtant les français ont préféré voter pour lui pour se protéger du fascisme de la blonde, et si c’était à refaire, ils le referaient encore 1000 fois sans l’ombre d’une hésitation. Partant de là, je ne sais pas vous mais moi, franchement, j’ai tendance à me balancer un peu de tout !

     

    Répondre à ce message

  • #1756347
    Le 29 juin à 14:22 par redsniper06
    Moralisation ? Les ministres de Macron tombent un par un

    En voulant recycler toutes les canailles et crapules de l’UMPS, du MODEM, des Ecolos corrompus et j’en passe...EM sent déjà la pourriture et les rats commencent à quitter le navire qui prend l’eau de toutes parts !!!!

     

    Répondre à ce message

  • #1756458
    Le 29 juin à 18:03 par MARIANNE
    Moralisation ? Les ministres de Macron tombent un par un

    macron a su choisir...........il est le premier à moraliser d’urgence : patrimoine, las végas....

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents