Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Canard enchaîné révèle un "montage immobilier" impliquant le ministre Richard Ferrand

« Après le feuilleton des emplois familiaux, voici la saga des locations familiales », annonce dans son édition de mercredi le Canard enchaîné. L’hebdomadaire satirique rapporte en effet « un petit arrangement de Richard Ferrand », ancien secrétaire d’En Marche ! et nouveau ministre de la Cohésion des territoires d’Emmanuel Macron.

 

L’affaire remonte à janvier 2011, lorsque Richard Ferrand, était directeur général des Mutuelles de Bretagne. Cet organisme à but non lucratif était à la recherche d’un nouveau local destiné à un centre de soins à Brest. C’est une société civile immobilière (SCI) nommée Saca qui est alors choisie à l’unanimité pour un loyer annuel de 42 000 euros.

Problème, cette société n’existe pas encore légalement, « n’est même pas propriétaire des surfaces qu’elle propose à la location », et sa future gérante n’est d’autre que Sandrine Doucen, l’épouse de Richard Ferrand, rapporte Franceinfo.

La société n’est enregistrée que le mois suivant au greffe du tribunal de commerce, précise le Canard enchaîné, et ce n’est qu’en juillet que Sandrine Doucen achète les locaux concernés.

Elle obtient alors un prêt de 402 000 euros, soit 100 % du prix d’achat ainsi que les frais de notaire. « Un traitement réservé aux acquéreurs qui disposent d’un locataire dont les revenus sont garantis », précise le journal. « La décision des Mutuelles va ainsi permettre à la compagne du directeur général de rembourser, à terme, la totalité de son emprunt bancaire. »

Lire l’intégralité de l’article sur sudouest.fr

En lien, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est moins grave que de soutenir le FN .


  • Les "organismes à but non lucratif" c’est comme les "fondations caritatives" : arnaques et compagnie avec en prime la "respectabilité", "l’honorabilité", "des citoyens au dessus de tout soupçon" etc...


  • En même temps, et d’expérience, si tu ne magouilles pas pour ce qui concerne l’immobilier, soit tu restes locataire à vie, soit tu te fais escroquer dans les grandes largeurs
    Ce n’est certes pas une excuse, mais là sans être rentré dans le détail précis, je ne vois pas bien ce qui cloche
    Qui plus est monté une SCI, ce qui se fait beaucoup, c’est du temps et de la paperasse même si je ne doute pas que pour lui ca a dû être acceleré puissance 10 par rapport au pékins lambdas que nous sommes
    De même pour le prêt à 100%, vu la somme c’est étonnant quand on sait les difficultés et garanties demandées par le banquier dans ce genre de cas

    Mais c’est légal

    Le canard fait les poubelles, à n’y rien comprendre quand on se souvient que toute la presse a encensé micron le maquereau

     

    • Personnellement j’ai accédé à la propriété sans " magouiller ", sans escroquer qui que ce soit ni me faire escroquer. C’est un peu n’importe quoi.


    • @Eric, mais moi de même, je n’ai pas eu à magouiller ni quoi que ce soit, ce n’est pas ce que je dis
      En attendant, ca m’a pris 5 ans pour faire construire, pour un bifton que j’ai refusé de payer à qqn qui n’en avait pas le droit légitime
      Résultat tous les ennuis du monde !
      Mon cas particulier n’est pas une généralité, soit
      Dans l’immobilier, quand tout va bien et qu’on a les moyens, pas de soucis
      Quand on a un petit budget et qu’on fait attention, c’est blindé de vautours
      Ne pas s’y aventurer sans un minimum d’appui ou de connaissances dans ce domaine

      Pour avoir eu une amie dans ce milieu je m’en suis sorti, heureusement
      Mais les magouilles, surfacturation et passe droits sont légions, qu’on le voit ou non
      Et à tous les niveaux, communal, départemental, préfectoral, constructeur, notaire

      Un vrai panier de crabe, pour ma part en tout cas


  • Richard Ferrand "le premier des Marcheurs" n’a pas dû "démarcher" bien longtemps avant de trouver le fameux "local"... Sa gueule de faux jeton va bientôt heureusement disparaître du petit écran .


  • Heureusement que "la loi sur la moralisation de la vie publique" (!) ne sera pas retro active .


  • Pénélope enfoncée ! D’après "le Parisien" c’est 586 000 euros que Sandrine Doucet aurait en fait escroqué ! Macron doit virer le plus vite possible son "premier Marcheur" faute de quoi ses législatives seront compromises .

     

    • Comment cela escroqué ????
      Non c’est une pratique courante en immobilier, vous vendez (ou louez) ce que vs n avez pas encore acquit - sous certaine condition, dont reservation payante et acté chez le notaire - en posant une option comme en bourse...
      Ne pas confondre , se servir astucieusement de la loi, ce qui est légal et réaliser une escroquerie ce qui est illégal !!!


    • Il y a bel et bien escroquerie car prise illégale d’intérêt .


    • Bonjour francky : "vous vendez (ou louez) ce que vs n avez pas encore acquit - sous certaine condition, dont reservation payante et acté chez le notaire - en posant une option comme en bourse..."
      Ne m’y connaissant pas dans ces pratiques immobilière, j’aurais une question :
      Je n’ai pas encore acquis le bien immo mais, si je vous suis, je pose une option d’achat chez le notaire et loue ce bien à un tiers pendant 1 an disons. Une personne peut elle acheter ce bien pendant ce laps de temps et que devient le bail locatif ? Si au bout d’un an, je décide de ne plus acheter le bien en question et que je me retire, il m’en coute quoi ? L’option d’achat chez le notaire est élevée je suppose...sinon, avec des connaissances bien placées, je peu faire de la location de bien de l’état vacant.. !? Merci


    • Se servir astucieusement de lois scélérates...Désolé mais vous me donnez envie de vomir. Parce que c’est légal, c’est justifiable d’arnaquer les gens.
      Parce que oui, louer quelque chose qu’on ne possède même pas c’est de l’arnaque. Après que des lois aient été passées permettant à des magouilleurs professionnelles de se faire avancer leurs prêts par des banques complices, qui sera en fait totalement remboursé par un locataire, c’est du racket.

      Mais bon tout le monde s’en fout. Après ca donne le genre de reportage sur une propriétaire qui possédait 90 appartements. Elle était tellement contente de bientôt atteindre la centaine que c’en était dégoutant. Il devrait y avoir des lois contre l’accaparement, comme dans le passé.


    • @ francky, "sous certaines conditions" , ben justement elles ne sont pas remplies, relisez le texte. Merci de prouver que c’est une escroquerie. Ferrand fait preuve de népotisme, c’est illégal. Vous avez oublié la conclusion de votre propagande : " votez macron".


    • Roland Culé : j’ai acheté 2 fois. Les 2 fois, j’ai dû versé un acompte de 10%. Entre le versement de l’acompte et le titre de propriété il peut se passer entre 1 et plusieurs mois.
      Lors de cette période, le bien peut être mis en location, mais les loyers, seront versés au vendeur qui est encore le propriétaire. Si vous vous désistez ( sauf si c’est à cause de la non obtention d’un prêt ), vous perdez les 10% ( plus peut être une pénalité, mais ça je sais pas ).
      Quand au bail, au départ il est au nom du vendeur, puis de l’acheteur et en cas de désistement il reste au nom du vendeur.


    • Merci Liom67....mais en me rélisant, oui, ce n’est pas clair. Ce que je veus dire : Je connais les propriétaires d’un grand local ou d’un immeuble de bureaux par exemple et je pose une option d’achat chez le notaire à mon nom, puis je loue cet immeuble à une SCI immo à un prete nom. Elle paiera un loyer X aux propriétaires alors. Mais, dans le même temps, la SCI (qui est à mon cousin par exemple) loue les différents bureaux à plusieurs sociétés et empochent en retour plusieurs loyers d’un montant total 2X ou 3X ou plus et, au bout d’un certain temps, la SCI (donc mon cousin) a réunis la somme pour se porter acquéreur de l’immeuble de bureaux. Est ce légal, c’est ce que je voulais connaitre..enfin vous voyez ce que je veus dire.


  • Tiens, il est encore là le canard...moi qui croyait qu’avec la grippe aviaire ils avaient tous été abattues pour des raisons sanitaires !


  • Quand les Français auront compris qu’on se fout de leurs gueules ,et ça depuis longtemps ; alors peut être changeront-ils d’avis ? Mais avant que cela n’arrive ,je pense qu’on ne fera plus parti de ce monde .Dans un sens tant mieux .


  • C’est typique du petit affairisme dont se contente les journalistes pour ne jamais aborder des sujets sérieux. Quarante ans que ça dure sans que l’une touche l’autre. Totalement inintéressant.


  • Petits arrangements entre poux...


  • Heureusement il n’est pas au FN, il pourra peut-être même toucher 400 millions, qui sait ?


  • il y a quand même utilisation de son statut de directeur des Mutuelles pour que l’entreprise en devenant locataire garantisse ainsi à Mme l’accès à une propriérée qu’elle n’a pas encore ni même le financement.
    c’est un procédé douteux.


  • Le mouvement "en marche" ou le bal des faux culs !

     

  • Ce FERRAND ....quand meme ! C’est mon député, meme si il a du se passer de ma voix pour etre élu.Il en a fait une autre : en 2014 il a embauché son fils comme assistant parlementaire .Et comme des gens mal intentionnés le lui ont reproché , il a répondu en les invitant à venir voir en Centre Bretagne, ou il était très difficile de trouver un jeune volontaire pour travailler 5mois, sachant lire et écrire, et aller sur internet .Bref, il nous prend pour des ....Il n’est pas surprenant qu’il soit le "premier marcheur" , son patron avait déjà insulté les volaillères en grève en les traitant d’illetrées . Notons que le breton n’est pas rancunier , vu les scores faits par macron aux deux tours dans le Finistere ...C’est à désespérer !


  • Pas un, même ici, pour poser la bonne question.
    Pourquoi ce n’est pas la mutuelle en direct qui contracte le prêt et qui devient 10 ans plus tard propriétaire après remboursement.
    In fine, il s’agit bien d’un abus de bien social même s’il est assorti d’un vernis de légalité.


  • Du haut de sa suffisance et de son mépris pour les "sans dents" , il nous dit qu’il a fait économiser de l’argent aux Mutuelles de Bretagne. Il fait gagner frauduleusement de l’argent à sa femme, faire économiser de l’argent aux Mutuelles cela aurait été leur faire acheter les locaux afin qu’elles n’aient plus à payer de loyer au bout de quelques années. Curieux de voir comment le sinistre de la justice va se dépatouiller de cette magouille.


  • Dans n’importe quel pays d’Europe autre que la France, sa carrière politique prendrait fin dès aujourd’hui....


  • Si on fait la synthèse, la famille Ferrand s’est offert des locaux professionnels avec l’argent de la Mutuelle...


Commentaires suivants