Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mort de George H.W. Bush, figure de l’État profond américain

George H.W. Bush (41e président des États-Unis), qui avait géré la fin de la Guerre froide et gagné la guerre du Golfe, est mort à 94 ans le 30 novembre, quelques mois seulement après son épouse Barbara.

 

Il rejoint donc David Rockefeller, Zbigniew Brzezinski et John McCain.

 

George H.W. Bush était le premier à citer publiquement le « Nouvel Ordre mondial » :

 

Alors que l’establishment célèbre la vie de l’ancien président et que les Américains font la queue pour pleurer le décès de leur dirigeant, les faits rapportés dans les médias grand public sont très différents de l’héritage qu’il laisse derrière lui.

 

Les premières années :

George Herbert Walker Bush est né le 12 juin 1924 au Massachusetts à Prescott Sheldon Bush et Dorothy (Walker) Bush. Peu de temps après sa naissance, la famille a déménagé dans le Connecticut où il a commencé son éducation formelle à Greenwich Country Day School. À l’âge de dix-huit ans, Bush a rejoint l’U.S. Navy.

Au cours de son mandat dans la marine, Bush était stationné avec l’escadron de torpilles 51 à bord de l’USS San Jacinto. Le 1er août 1944, son unité lance une opération contre les Japonais dans les îles Bonin. Le 2 septembre 1944, l’avion de Bush a été abattu, entraînant la mort de huit aviateurs de la Marine, laissant Bush comme seul survivant. Cet épisode, connu plus tard sous le nom d’incident de Chichijima, a fait que le futur président a été salué comme un héros de guerre.

 

Carrière politique :

Après avoir obtenu son diplôme de Yale, Bush a commencé sa carrière en politique et a été élu président du Harris County, Texas Republican Party en 1963. Trois ans plus tard, Bush est élu à la Chambre des représentants des États-Unis, marquant le début d’une ascension fulgurante qui le conduira à être nommé directeur de la Central Intelligence Agency en 1976.

En tant que directeur de la CIA, M. Bush était chargé de superviser le paiement de centaines de milliers de dollars au dirigeant panaméen et trafiquant présumé de cocaïne, Manuel Noriega. Bien que Bush ait prétendu qu’il n’était pas au courant des activités illicites de Noriega avant 1988, l’implication de la CIA en Amérique latine allait finir par donner lieu à une controverse nationale sous l’administration Reagan, dans ce qu’on a appelé le scandale Iran-Contra.

Alors que Bush a servi moins d’un an à la tête de la CIA, il a également été pris en train de détruire des preuves de crimes de guerre américains. Tel que rapporté par MuckRock : « Des dossiers déclarés secrets récemment découverts au CREST montrent que la CIA n’a pas tenu sa promesse d’obéir à la loi en détruisant les dossiers des activités illégales et des méfaits de l’Agence. »

Quatre ans après avoir été directeur de la CIA, George H.W. Bush a été élu vice-président des États-Unis. Siégeant sous l’ancien président Ronald Reagan, M. Bush a fait profil bas et a évité de prendre des décisions politiques ou de critiquer l’administration Reagan, mais il a assisté à un grand nombre de cérémonies et de manifestations publiques.

En 1988, Bush a été élu président en battant Michael Dukakis du Massachusetts. Au cours de sa première année au pouvoir, l’approbation de Bush a commencé à baisser en raison de son incapacité à traiter avec Manuel Noriega, le dirigeant panaméen qu’il avait aidé alors qu’il était à la tête de la CIA. Bush réagit en décidant d’envahir le Panama et, le 20 décembre 1989, il déploya 25 000 soldats dans ce petit pays. Bush a justifié l’invasion – code nommé opération juste cause – pour des raisons de sécurité nationale. Le président a induit le pays en erreur en affirmant que Noriega avait menacé les États-Unis, une affirmation qui s’est révélée fausse. Au bout de deux semaines, le conflit a pris fin, entraînant la mort de vingt soldats américains et de 2 000 Panaméens.

Moins d’un an après l’invasion du Panama, Bush s’est de nouveau retrouvé face à une autre débâcle de la politique étrangère. Le 2 août 1990, le dirigeant irakien Saddam Hussein a commencé une invasion du Koweït voisin. En réponse, le président Bush et les médias américains ont utilisé le « témoignage » d’une jeune Koweïtienne de 15 ans, connue uniquement sous son prénom de Nayirah, pour justifier l’intervention américaine au Koweït. Cependant, Nayirah a été découverte plus tard comme étant la fille d’un ambassadeur des États-Unis, qui était persuadé par des spécialistes des opérations psychologiques militaires.

 

La vie après la politique :

Après avoir quitté ses fonctions en 1993, George H.W. Bush a pris sa retraite avec sa femme Barbara et a construit une maison dans une communauté près de Houston, au Texas. Bien qu’il ait pris sa retraite, l’ancien président fera toujours l’objet d’une controverse.

En 1999, l’ancien général de brigade Russell S Bowen a publié un livre intitulé The Immaculate Deception – The Bush Crime Family Exposed. Dans le livre, le général Bowen détaille le rôle présumé du gouvernement dans la dissimulation du rôle de Bush dans l’assassinat de John F. Kennedy.

L’année dernière, au plus fort du mouvement #MeToo, au moins cinq femmes ont affirmé avoir été maltraitées par l’ancien président. Dans une interview accordée à Time Magazine, une femme nommée Roslyn Corrigan a affirmé que Bush l’avait agressée sexuellement en 2003 alors qu’elle n’avait que 16 ans. Au moins cinq autres femmes ont accusé Bush d’agression sexuelle, y compris une femme sans nom du Michigan qui a affirmé que l’ancien président l’avait pelotée en 1992 lors d’une campagne électorale. L’actrice Heather Lind a également déclaré, dans un post instagram maintenant supprimé, que Bush l’avait pelotée lors d’une séance photo en 2014.

Peut-être qu’au lieu de louer aveuglément un criminel reconnu, les Américains devraient envisager de se demander quels autres crimes le gouvernement américain et les médias couvrent de l’ancien président.

Lire l’intégralité de l’article sur exoportail.com

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et c’est pas un certain 11 Septembre ... 1991 qu’il déclara en public et à la TV (je crois bien à la tribune de l’ONU mais à vérifier sur ce point) l’établissement d’un Nouvel Ordre Mondial ?
    Normalement on trouve très facilement la vidéo de cette "fameuse" déclaration.

    Sinon pendant qu’on parle de lui, quelqu’un aurait la raison pour laquelle il n’est pas allé jusqu’en Irak "établir la démocratie" lors de la première guerre du Golfe, se contentant de "libérer le Koweit" ?
    C’est assez surprenant vu le personnage et surtout son poste dans l’oligarchie mondialiste, d’ailleurs serait-ce la raison pour laquelle il n’a fait qu’un seul mandat, l’oligarchie préférant vite le remplacer par un certain "Bill au cigare courbé"...

     

  • Il n’a pas eu de bol pour son dernier saut en parachute, il a atterri directement dans le "Bushé" allumé en enfer spécialement à son intention.......

     

  • Paix à son âme, mais l’enfer n’est pas loin quand même.
    Etait-ce le pire ?


  • "Si le Peuple avait la moindre idée de ce que nous avons fait, il nous traînerait dans la rue et nous lyncherait."

    George H.W. Bush,1992


  • Le plus hilarant dans cet événement, bien résumé dans la remarque en début d’article : ’’...les Américains font la queue pour pleurer le décès de leur dirigeant...’’ c’est que ces mêmes américains viennent honorer LA personne qui a initié toutes les guerres au Moyen-Orient qui leur a coûté un bras. Plus que cela qui les a amenés a l’endettement pharaonique de $ 21’000 milliards. La dette a certes diminué sous bill clinton mais pour reprendre de plus belle sous le fils georges w. bush qui a repris toutes les guerres de l’Irak à l’Afghanistan pour un bénéfice économique nul (seul ’’israël’’ a bénéficié de ces guerres, puisque a prolongé son ’’existence’’ artificiellement).

    Cela prouve bien que la dynastie bush a été extrêmement néfaste aux américains et que malheureusement ils ne s’en rende pas compte, plus précisément cela prouve le travail de désinformation qu’ils subissent et qu’un jour ou l’autre la prise de conscience sera inévitable. Ce jour là je n’aimerais pas être journaliste aux états-unis.


  • #2091978

    ...Mais que fait Kissinger... A mon avis, c’est pour 2019...

     

  • Il est certain qu’il faudra encore longtemps pour connaitre précisément tous les crimes commis par les différents gouvernements étatsuniens …..
    Mais grâce à quelques historiens opiniâtres et des sites de réinformation comme E&R, on finira par y arriver !!!


  • Figure de l’Etat profond ? Non, femme de ménage, au mieux...


  • Putain de bonne nouvelle, le géniteur de l’idiot des plus grosses fake news planétaires (11/09/2001, daesch, ben laden, la preuve de Colin Powell de la fiole qui contenait du pipi de chat lui a permis avec les occidentaux pour le compte d’israhel de mettre le feu au Moyen-Orient (guerres d’Irak), d’augmenter les intérêts de la dette afin de contraindre les débiteurs des prédatrices bancaires (rothschild, warburg, lazard, g. sachs, leman brothers, jp morgan, rockfeller, morgan stanley, citigroup...) d’appauvrir tous les peuples, de les mettre en esclavage.

    Au seuil de leur mort, on voit le sceau du diable par un visage pandémonique, pervers, histrionique qui s’en dégage.


  • #2092003

    Les ? USA sont ils ? Moins crédibles maintenant en ce qui concerne les témoignages liés à bien des événements dont certains sont ... ?
    Encore sous enquêtes diverses de par le monde ?
    En effet ?
    Monsieur Bush a eu des engagements en des situations en liens avec bien des pays autres que les Etats Unis et donc ?
    Les preuves à charge contre les hauts fonctionnaires américains sont aussi - peut être - dans la tombe.
    En ce sens ? Les relations entre ce président défunt et celui de la France doivent elles être relues au travers de bien des documents officiels. Quand même.
    Les documents officiels parus depuis la France peuvent ils être mis à la disposition de la vérité et donc du grand public ... français. Qui manifeste aussi. Pour ?
    Des relais médiatisés aux Etats Unis aussi avec ? Des contrôles depuis la France ? Pour influencer l’opinion mondiale au travers des "grands médias américains" ???

     

  • S’il y a une justice dans l’au delà qu’il puisse y être carbonisé comme le furent des milliers de soldats irakiens, battant en retraite sur "l’autoroute de la mort" (février 1991) .


  • Bush. Un héros ? Un peu comme le gros sanguinaire Churchill, des pauvres merde qui ont falsifié leur passé de lâche et pleutre au service d’une mafia mondiale !


  • Le meurtrier de centaines de milliers d’hommes de femmes et enfants au Moyen-Orient, s’en est allé rejoindre son créateur. Pas sûr qu’il ait un bon accueil...

     

  • Un sale type assassins d’irakiens ; qu’il aille brûler en enfer.


  • Bienvenu en Enfer !!!....


  • La nature a encore frappé


  • Il est interessant de noter que ces monstres dévoués corps et âmes au Malin, finissent au prix d’une vie riche et plus longue que la moyenne, handicapées et difformes (Rockefeller, Bush, Kissinger, Bergé, Sharon etc) leurs oeuvres doivent sans doute s’ancrer dans leurs peaux et le Diable doit bien se moquer d’eux pendant leurs agonie,pour les avoirs roulés dans la farine.

     

    • #2092763

      Oui alors en fait c’est un concept assez novateur en médecine appelé la vieillesse.

      Quand vous aurez 94 ans, je viendrai personnellement vous faire un bilan médical (gratuit, la miséricorde tout ça) afin de trouver dans votre physique de vieillard les traces du malin.
      Préparez vous au choc psychologique car entre la vue et l’ouïe sur la bande d’arrêt d’urgence, l’arthrose qui déforme et courbe, les chicots en céramique, la couche confort couplée avec la prostate gonflable, vous allez être le malin personnifié.

      Pendant que votre vue le permet encore, je vous invite à relire la Bible. Pour résumer : si Dieu épargnait ses fidèles pendant leur vie terrestre ça se saurait.


    • @Docteur Maboul

      Désolé si je me suis fais mal comprendre, mon but ici n’était pas de juger quelqu’un sur son physique ou son handicap, pour en déduire sa personnalité.
      Je sais que bon nombres de ces enfoirés vivent une vie fait de bonheur et meurent paisiblement, emportés pendant leurs sommeil dans leurs lits de soie et ils ont même desfois un caractère et un visage angélique, ce qui leurs permet de tromper beaucoup de personnes, alors que des personnes louables et bienfaisantes meurent dans d’atroces souffrances et ont des handicaps.
      Cependant, vous pouvez être d’accord avec moi, croyant ou non-croyant, qu’une personne doté de clairvoyance arrive a déceler chez ces personnes, une negativité et une méchanceté certaine.
      Cette clairvoyance, c’est un don fait aux personnes intègre et qui luttent pour le bien, comme le fait que Soral a réussi a entrevoir et prédire plusieurs fois, le vrai visage voir la fin tragique de certaines personnes, par le simple aura ou énergie que ces individus avaient propagé, alors que personne d’autre n’avait pu le savoir a ce moment précis.
      Donc, ce que j’ai voulu dire au final est que ces personnes, qui ont été prêt a commettre les pires actes imaginables, au mépris de la vie et du bien, pour un peu de gloire et de richesse, au final ils finissent parfois par en payer le prix avant même de quitter leurs misérable vie ici-bas, sans que celui qu’ils ont servis ne vienne a leurs secours et prend même plaisir a les voir agoniser.
      Montrant ainsi que tout ce qu’ils ont fait ne leurs a servis a rien au final et que ce doit être un exemple pour tout ce qui auraient l’idée de suivre cette voie.


  • Heureusement qu’il y’a la mort pour rattraper toutes ces mauvaises âmes qui ont causé tant de maux à l’humanité.

    Tous égaux face à la mort.

    Ne va pas en paix salaud !


  • #2092116

    Encore un grand criminel de guerre que Dieu vient de rappeler.

    Il va avoir loisir de s’expliquer avec les blessés irakiens qui ont été enterrés vivant au bulldozer, et le cortège de toutes les autres victimes des horreurs commises au nom des droits de l’homme, et de la prétendue paix.
    Nous ne pleurerons pas la mort de cet individu, pas plus qu’il n’aurait pleuré la notre si nous étions mort avant lui.


  • Il était opposé à l’indépendance de l’Ukraine en 1991.


  • Et dans quelques dizaines d’années avec le transhumanisme ces types ne mourront plus , seront éternellement jeunes, là ça sera vraiment l’enfer : ils étudieront tous ce que vous avez fait pour savoir s’ils vous tuent préventivemement ou vous gardent encore quelques années avant que l’IA vous remplace.

    Réfléchissez un peu : ils ont réussi le 11 septembre, c’était beaucoup plus difficile à imaginer et surtout à réaliser que cette prospective tout à fait banale.


  • Patron !
    Remettez moi une assiette de frites !

     

  • Ce qui est comique, c’est qu’ils croient qu’en organisant un hommage national et en trompant la partie non éclairée du peuple, cela aura une quelconque incidence sur le sort qui est promis à G H Bush.
    Il est pourtant évident que son âme ne reposera jamais en Paix, il a fait trop de mal à tant d’innocents.


  • Bon débarras !
    Suivant... ?


  • Je ne dirais jamais paix à son âme parce que je ne le pense pas,et que ce genre de type n’a pas d’âme, car pour faire toutes les saloperies de son vivant faut être inhumain .La seule chose qui peut être juste et imparable, c’est qu’il va pourrir comme n’importe quel commun des mortels , et c’est à cet endroit qu’il sera le moins dangereux .


  • Georges a été envoyé vers un plus méchant que lui, le Diable en personne qui va l accueillir , et qui va lui rendre la pareille pour l éternité ...


  • Il faisait partie de ce segment de l’oligarchie qui est sensible aux intérêts particuliers anglophiles et arabophiles (étant donné les liens historiques liant l’Arabie et l’Angleterre) et qui, par souci de préservation de la Pax Americana, ne souhaite pas avoir l’air d’être directement et ouvertement gouverné par les intérêts particuliers d’Israël. Sans aller jusqu’à être un véritable "réaliste" (Michael Scheuer en est un meilleur exemple), il savait que d’avoir l’air d’être soumis à Israël minerait la crédibilité des États-Unis.

    Le Mossad avait prévu son assassinat, selon l’ex-agent du Mossad Victor Ostrovsky.


Commentaires suivants