Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nicolas Maduro dit avoir échappé à un attentat, qu’il attribue au président colombien

Le président vénézuélien a dû interrompre un discours télévisé, samedi. Il a directement mis en cause Juan Manuel Santos.

 

 

 

Les images étaient retranscrites en direct par la télévision d’État vénézuélienne. Nicolas Maduro, entouré de sa femme, de ministres et de hauts gradés militaires, est en plein discours lors d’une cérémonie militaire dans le centre de Caracas, samedi 4 août, lorsque, sur l’estrade, le président s’interrompt brusquement et lève les yeux au ciel.

Immédiatement, le réalisateur passe sur d’autres images, plus neutres, de soldats. Seul le son permet de deviner la confusion qui s’empare alors des autorités. Puis un important mouvement de foule débute parmi les militaires qui se dispersent. Puis, la retransmission est brutalement interrompue.

Selon le gouvernement, un « attentat » est à l’origine de cette situation, mené par plusieurs drones chargés d’explosif. « Il s’agit d’un attentat contre la personne du président Nicolas Maduro », a déclaré le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez. Selon lui, « une charge explosive (…) a détoné à proximité de l’estrade présidentielle » et d’autres charges ont explosé en plusieurs endroits de la parade.

Quelques minutes après, les forces de l’ordre étaient en train d’inspecter un immeuble qui se trouvait à proximité et dont la façade était noircie.

 

 

« On a tenté de m’assassiner »

Le Président et les hauts représentants du gouvernement sont indemnes, toujours selon le ministre de la communication qui précise que sept soldats de la garde nationale ont été blessés et son hospitalisés.

Quelques heures plus tard, Nicolas Maduro est de nouveau apparu à la télévision. « Aujourd’hui, on a essayé de m’assassiner », a-t-il déclaré, avant d’accuser l’extrême droite et le président colombien Juan Manuel Santos, soutenus par les États-Unis, d’être impliqués. Des personnes qui ont contribué au financement et à l’organisation de l’attaque vivent en Floride, a poursuivi Maduro, qui a dit espérer la collaboration de l’administration Trump dans cette affaire. Plusieurs responsables de l’attaque ont été arrêtés, a annoncé le chef d’État, sans donner davantage de précisions.

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

Comprendre la situation au Venezuela avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
    • Maduro ne m’inspire pas confiance perso...Depuis l’annonce du cancer de Chavez, je me suis demandé si un proche aurait put en être responsable, peut-être par ivresse du pouvoir ? Se remémorrer Sankara et autres, à qui c’est arrivé de manière plus visible ( même si là l’élément extérieur ne soit pas dans l’équation...à moins d’une double trahison ?! )

      Mais je n’ai pas non plus un grand niveau d’analyse, c’est juste mon "intuition", et Maduro pourrait bien être un brave gars qui essaie sincèrement de bien faire malgré les mauvais coups.

       
  • À l’image du déplacement de l’ambassade US à Jerusalem, c’est le genre d’évènement qui devrait quelque peu refroidir les - trop nombreux - trumpistes béats qui s’auto-persuadent que le Président américain est parti en guerre contre l’État Profond.

     

    Répondre à ce message

    • Je ne vois pour l’instant aucun rapport entre ce qu’il se passe là bas et l’Etat Profond ou Trump. Des salauds et des intriguants il y en a partout. Je rajouterais que je ne fais évidemment aucunement confiance dans le Président Maduro (étant un politicien il est suspect de félonie par défaut)

       
  • On aurait appréhendé Lee Harvey Oswaldo aux manettes du drone.

    La vrai nouvelle ici étant le fait que les drones sont a present au point pour attaquer les populations.

    Merci qui ?

     

    Répondre à ce message

    • @ JUL

      La société Intel a réussi à coordonner 500 drones pour "remplacer" un feu d’artifice classique (pyrotechnique) et lors de la cérémonie d’ouverture des JO d’hiver 2018 en Chine, là, ils ont carrément battu un record du monde : 1200 drones coordonnées, c’est bluffant (cherchez les vidéos sur le web).

      Revers de la médaille : Les militaires aussi ont le sourire.

       
  • @Mandark
    Pour l’instant, moi non plus. Le problème, c’est que les initiatives de ce genre ne sont JAMAIS confirmées par les médias. Et il revient donc aux "curieux" de tirer les conclusions qui s’imposent. Cui bono ? Eh bien pour moi, le false flag piloté par la CIA représente l’hypothèse la plus vraisemblable.

     

    Répondre à ce message

  • Négation de la part des néo-conservateurs us,



    « Je peux dire catégoriquement qu’il n’y a eu absolument aucune participation du gouvernement américain dans cela », a-t-il déclaré sur la chaîne Fox en réponse aux accusations de Nicolas Maduro qui blâme des « financiers » non identifiés aux États-Unis d’être à l’origine de l’attaque.
    « Si le gouvernement vénézuélien dispose de solides informations qu’il veut nous soumettre et qui montreraient une possible atteinte au droit pénal américain, nous les examinerons sérieusement. Mais, en attendant, nous devrions vraiment nous concentrer sur la corruption et l’oppression du régime au Venezuela », souligne John Bolton



    https://ici.radio-canada.ca/nouvell...

     

    Répondre à ce message

  • "Maduro AURAIT échappé à un attentat…"

    Au conditionnel s’il vous plait.
    Si c’était Netanyahou qui prétend avoir été attaqué par des Martiens verts, les média seraient au garde à vous et RMC découverte programmerait déjà ce soir la soirée "Hitler et les Extra terrestres, l’alliance secrète"...

    Notez au passage, que pendant l’attaque Maduro reste droit et calme quand d’autres se seraient jetés à terre comme des merdes paniquées.

     

    Répondre à ce message

  • Des "soldados de franela" (soldats en maillot de corps ou tee-shirt) revendiqueraient cet attentat supposé.
    Ce groupe est confidentiel et ressemble à nos antifas ou aux lanceurs de "révolutions spontanées" : participants très jeunes, discours vague, bourré de bonnes intentions et de généralités, de type : la pauvreté c’est scandaleux, on ne peut pas laisser faire ça, apparemment piloté depuis la planète CNN avec interview visant à faire connaître ce groupe quasiment inexistant, et surtout financé par qui ? Un drone, c’est cher et demande de la technique.
    Prochain attentat : les soldates en petite culotte.
    A priori, une tentative latino ratée de révolution colorée, printanière, sordide en fait. C’est le socialisme libéral qui a gagné en Colombie récemment ? Il faut s’attendre à tout.
    Mais prudence, l’information est trop faible encore.

     

    Répondre à ce message

  • Il est intéressant de voir comment presse et médias divers relatent l’événement, à coup de " prétend" d’attentat mis entre guillemets etc ...
    Car bien sûr, cet " attentat" est pour ces médias certainement bidon. On les connaît moins prudents, moins circonspects sur d’autres événements..

     

    Répondre à ce message

  • Le plan secret MASTERSTROKE du Southcom est en marche. Les USA sont déterminés à un Coup d’Etat au Vénézuela pour nommer une marionnette afin de mettre la main sur la réserve d’hydrocarbures la plus importante actuellement prouvée. Le Pentagone s’est donné jusqu’en décembre. Le président de la Colombie est une "pute" aux ordres. Yankees de mierda !

     

    Répondre à ce message

    • Avec un voisin tenu en laisse par les Américains comme l’est la Colombie, le Venezuela est vraiment dans une posture très délicate. Nicolas Maduro, en digne héritier d’Hugo Chavez reste digne et créé des alternatives au dollar (crypto-monnaie "Petro", transactions en monnaies locales ou paiement directement en matières premières).
      L’Empire est donc doublement mécontent :
      - les matières premières Vénézueliennes ne sont pas gratuites.
      - Le contournement des sanctions Américaines via les transactions avec des "pays rivaux" (Russie, Chine, Iran...) enrichit ces dits-pays...
      Le fait que la Syrie ne soit pas tombée oblige l’Empire a ouvrir d’autres fronts et ce n’est un secret pour personne que le Venezuela d’Avant Chavez était plus "démocratique" selon leurs critères à eux (aucune richesse pour le peuple Vénézuelien, privatisations sauvages...).
      L’Empire ne renoncera pas et ce poste avancé que fournit la Colombie offre une multitude d’opportunités pour déstabiliser le Venezuela. On en aura sans doute jamais la preuve mais suis-je le seul à m’interroger sur la fin foudroyante d’Hugo Chavez, peut-être sa maladie n’avait été annoncée que tardivement mais peut-être aussi que la main de Dame Nature a eu un coup de main, du poison par exemple...
      C’est un fait méconnu en France mais le président Turc, Turgut Özal, avait été empoisonné en 1993 alors qu’il cherchait, comme Erdogan aujourd’hui à soustraire son pays de la tutelle Américano-Sioniste et, dans un registre proche, le "pasteur" Américain Brunson, actuellement détenu en Turquie a fait l’objet d’une tentative d’assassinat en prison la semaine dernière, c’est pourquoi les autorités locales l’ont assisgné à résidence (chez lui) avec impossibilité de sortir ce qui a déplu aux Américains qui, du coup, ne peuvent plus l’assassiner.
      Si vos "grands médias" n’ont pas relayé l’info, c’est normal...
      L’Empire a son agenda et le nombre de vies détruites n’entre pas en considération dans la recherche de profit, cqfd...

       
  • Tiens-tiens les états Unis contrôlent le pays d’Amérique latine qui produit 90% de la cocaine consommé dans le monde...mm..

    et celui qui produit 90% de l’heroine ... mmm

    cela doit être pratique pour financer un budget militaire de 700 milliards de dollar !

     

    Répondre à ce message

    • @ Raoul, les initiales DEA signifient Drug Enforcement Administration donc oui ils administrent bien la drogue c’est une réalité.
      Par contre, ce n’est pas grâce à cela qu’ils ont un budget militaire faramineux, le dollar est LA monnaie de singe par excellence (lisez Anthony Sutton "Le complot de la réserve fédérale" et Eustace Mullins "les secrets de la résèrve fédérale).
      Ils rapportent, de manière très minutieuse comment, sous couvert d’une résèrve qui n’a de fédéral que le nom, ils ont désindexé le dollar de l’or pour en inonder le monde, aujourd’hui cette "monnaie" garde son hégémonie gráce à la soumission pleine et entière des Saoud : pétro-dollar.

       
Afficher les commentaires précédents