Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Non, Salvador Ramos n’était pas transgenre, juste un gosse harcelé avec des armes de guerre

 

 

La Toile identitaire s’est enflammée un peu vite à la parution des photos de Salvador Ramos, le tueur de l’école primaire, en jupe écossaise.

 

 

4chan a lancé la rumeur, elle a été reprise par les suprémacistes blancs qui y ont vu la preuve que la transidentité était bien une maladie mentale. Manque de pot, Salvador, à peine majeur, était bien un garçon né garçon, mais il avait été harcelé dans l’école où il a perpétré son massacre. C’est une vengeance, la vengeance d’un môme blessé. Et quand on a accès à des armes de guerre, tout en étant nourri aux jeux vidéo de massacres (Call of Duty), la vengeance, ça prend une autre dimension.

 

 

Les suprémacistes se sont rattrapés aux branches avec l’aspect intracommunautaire de la tuerie, 90 % des enfants de cette école appartenant à la communauté latino. Il est vrai que du côté gauchiste, on saute sur la moindre occasion de prouver que la défense de la blanchité – ou la lutte contre le grand remplacement – est mortifère...

 

 

Les transgenres ne sont pas des malades mentaux, ils sont juste en souffrance dans leur corps, qui ne leur va pas. Mais le basculement peut aussi être la conséquence de la pression sociale, tant aujourd’hui les médias valorisent les personnes LGBT, et dans une période d’incertitude sexuelle, beaucoup de pré-ados peuvent craquer, se croire de l’autre sexe, imaginer que leur mal-être vient de cette « erreur », puis prendre des hormones, se faire castrer chimiquement ou physiquement, et ne plus pouvoir revenir en arrière. Beaucoup regrettent d’ailleurs d’avoir pris une décision trop jeunes.

 

PNG - 3.4 Mo
Les armes de Salvador Ramos

 

Le problème de la (presque) libre circulation des armes aux USA, c’est qu’au-delà des tueries, cela facilite les suicides. Sur les 30 000 morts par arme à feu chaque année, plus de la moitié sont des suicides. Le premier tableau montre l’évolution des blessures auto-infligées :

 

 

PNG - 100.4 ko
Chaque point rouge correspond à une tuerie

 

C’est un pays malade de la violence, intérieure et extérieure (quelque chose comme 100 guerres en 100 ans), mais aussi malade tout court, malade de son système social défaillant : l’élimination des plus faibles est inscrite dans le logiciel néolibéral, qui est donc nazi par essence.

Macron, Trudeau, Lagarde ou Leyen en théorie ne sont pas des nazis, ce sont même des soi-disant antinazis. Sauf que leur politique est une politique de ségrégation sociale et de violence répressive, sociale plus que raciale, c’est ça qui induit les observateurs en erreur. Regardez ce tweet anodin de Trudeau :

 

 

Comment rester calme devant tant de malignité ? Les ruses du Diable deviennent vraiment énormes. Il faut être aveugle pour ne pas les voir, aujourd’hui.

Chez nous, la réaction la plus naze au massacre de ces pauvres enfants, c’est celle de Pap Ndiaye, que les médias mainstream essayent de faire passer pour un harcelé, victime des réseaux sociaux de droite, ou de la fachosphère. En vérité, comment peut-on écrire un truc pareil ? Le wokisme est vraiment un abêtissement.

 

 

Le suprémacisme et le wokisme doivent être renvoyés dos à dos, ce sont les deux faces d’une même pièce, une pièce truquée, fabriquée pour séparer les gens. Encore un coup du Diable, pourrait-on dire. Et puis, le suprémacisme, on peut en sortir, regardez ce candidat adoubé par Zemmour :

 

 

Bla bla bla

Le shooting, sur E&R :

L’analyse du suprémacisme, sur E&R :

 






Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Faut voir le bon côté des choses, Massiah va revenir, c’est le Rav qui l’a dit récemment
    Ça n’a rien de Mal
    Et pour nous les goyim, on passera d’esclaves du prolétariat, ou des impôts taxes cotisations, RSI ,a esclaves du peuple prêtre et élu de yaveh
    Arrêtez de voir tout en noir
    Alors je vous dit
    Est-ce que c’est bon que Edom et Ismaël s’entretuent ?
    Ben oui, ça annonce la venue de Massiah
    Merde quand-même

     

    Répondre à ce message

  • "Doit on interdire la possession d’ armes de poing ?" cite le journaliste de France 24.
    Réponse non à 80%..
    Bizarre, pourquoi les revolvers et pistolets (armes de poing) ?
    Les armes utilisés dans ces drames à répétition sont des fusils d’assaut de type AR15. Un AR15 ou un AK47 (Kalachnikov) sont des armes de guerre. Aux US et seulement dans certains états l’acquisition peut se faire simplement en prouvant que tu as tes 18 ans... Aberrant, même pour un simple d’esprit.
    Les américains "normaux" utilisent (dans les stands) et achètent principalement des armes de poing pour la légitime défense. Et donc 80% sont pour le droit de se défendre. C’est crédible ? Demande à la nana qui a croisé Guy Georges ce qu’elle en pense... Et qui a des AK47 dans nos belles banlieues française ?

     

    Répondre à ce message

  • "Les transgenres ne sont pas des malades mentaux" ?
    Euh... si !

     

    Répondre à ce message

    • disons que si on essentialise la vie à ses objectifs premiers , qui sont : la compétition pour survivre , se reproduire , et la conservation d’ un territoire sécure ; ces dérives existentielles n’ aident pas les gens , mais au contraire les handicapent très sérieusement .

       
    • Je suis psychologue et toujours très choqué de voir cette promotion d’une maladie psychique...
      Lorsqu’une personne se prend pour Jésus, la société ne se propose pas de la crucifier, ni de lui vouer un culte... On l’accompagne et on essaie d’apaiser le délire.

      C’est fou le nombre de maladies psychiatriques relatives à nos sociétés de l’opulence... Entre l’anorexie et la transidentité... Encore et toujours des atteintes du corps...

       
  • Encore ces conneries comme quoi les jeux vidéos comme Call of Duty rendraient les gens violents.
    J’ai joué toute ma vie à des jeux violents et je n’ai jamais agressé personne de toute ma vie. Des centaines de millions de gens y jouent sans par la suite aller tirer dans des écoles ou des centres commerciaux.
    Le mec était clairement pas équilibré, quand tu es un homme et que tu t’habilles comme une majorette, il y a comme une couille dans le potage.

     

    Répondre à ce message

    • @captain chiant
      Tu n’as jamais tué personne car tu as sûrement eu des parents qui t’ont bien éduqué. Et c’est pas le cas de beaucoup de désœuvrés à la dérive qui, certes, ne vont pas tous prendre un fusil d’assaut pour buter tout le monde, mais baignent dans une pop culture faite d’ultra violence et de porno, et ce depuis le plus jeune âge...
      Bien sûr, l’origine de cette violence est sociale, éducative et psychologique, mais cette sous-culture mortifere vient parachever le tableau. Il suffit de voir l’impact de la "racaillisation" des jeunes esprits qui n’ont rien avoir sociologiquement avec ce milieu, mais qui par le biais du rap actuel débile qu’ils ecoutent, emploient un parler "caillera" et chantent leur bouillie sonore !!!
      Alors certes, le lien direct entre ultra violence dans la pop culture et tuerie de masse n’est pas clairement établi, je reconnais, mais il crée un bain culturel malsain dans lequels certains baignent depuis tout jeune et ça je pense que ça n’aurait pas lieu d’être dans une société normale...

       
    • C’est connu, Les différentes guerres de notre civilisations sont le fruits de gens qui ont joué à des jeux violents toute leur vie...bon ça colle pas avec l’histoire de l’humanité à partir de la seconde guerre mondiale puisque les jeux vidéos n’existaient pas...mais on a qu’à dire que c’est rétro actif !

       
    • Non, aucun lien entre les armes en vente libre (aux USA), le développement des simulations de guerre (aux USA) et le complexe militaro-industriel (aux USA), circulez, y a rien à voir mdr

      Bref, c’est comme l’essence du travailleur (français), la pollution globale et le lobby du pétrole si bienfaisant, aucun lien ;)

       
  • Ils peuvent pas inventer un vaccin contre la maladie mentale ? en urgence .

     

    Répondre à ce message

  • Le port d’arme est la dernière liberté restante aux Américains. Elle les a sauvés plus qu’on le croit.

     

    Répondre à ce message

  • Drame de l’immigration. Un coloré bute des colorés et une WASP blonde.

     

    Répondre à ce message

  • une chose m’interpelle dans toute cette histoire , où a t’il trouvé le fric pour acheter ses armes "si c’est bien les siennes" ça coute très cher "surtout en ce moment"
    d’après ce qu’on nous dis sa situation sociale était très précaire . et c’est pas avec les quelques deniers qu’il devait toucher dans sa pizzeria qu’il aurait pu s’offrir ce luxe !

     

    Répondre à ce message

  • Trouver des circonstances atténuantes à ce gamin psychopathe est pour le moins léger. Et même s’il n’est pas transgenre, ça ne change pas ses actions.
    Maintenant, les choses évoluent dans cette affaire.
    - le tueur est resté hors de l’école à tirer sur ses victimes ^pendant 11 mns sans que personne n’intervienne. Il a utilisé un AR15 : ce n’est pas une arme de guerre, mais une arme semi automatique : un coup, un tir.
    - les forces de l’ordre sont restés à se tourner les pouces pendant 40 à 60 mns à l’extérieur de l’établissement pendant que la tuerie se passait.
    - des parents qui tentaient d’intervenir en ont été empêchés par des marshalls fédéraux, retenus et menottés, voire gazés.

     

    Répondre à ce message

  • Je connaissais Mohamed Abrini mais pas Abrine Mohamed... serait-ce une blague de mauvais goût ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents