Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Non, rien.

Saison 1 Épisode 2

Environ une heure plus tard, à quelques kilomètres de là, à Villiers (Vienne), l’homme est soupçonné d’avoir enlevé une fillette de neuf ans qui sortait de la boulangerie, de l’avoir mise dans le coffre de sa voiture avant de la conduire dans un champ non loin. Il l’a frappée au visage, violée et est reparti en voiture sans elle. La fillette est rentrée à pied au village, selon le procureur de Poitiers.

 

Selon le procureur d’Angers Éric Bouillard, le suspect de 31 ans avait frappé, vendredi, vers 18 h 30, chez une femme de 74 ans, à Varennes-sur-Loire (Maine-et-Loire), près de Saumur, qui lui a ouvert. Il l’a violée et est ensuite parti avec « la voiture et les moyens de paiement de cette dame », qui a « donné une description très précise » de l’agresseur.

Selon M. Bouillard, le suspect, sorti de détention fin 2019 pour des faits sans rapport avec ce qui lui est actuellement reproché, « ne reconnaît qu’une très légère partie des faits », à savoir la voiture volée. D’après le procureur de Poitiers, cet homme qui appartient à la communauté des gens du voyage a été condamné à 18 reprises pour faits de violences, vols, trafics de stupéfiants et un homicide involontaire dans une affaire de circulation routière mais pas pour agression sexuelle. (Le Télégramme)

***

***

Peter Cherif a été arrêté à Djibouti le 16 décembre 2018. Écroué à la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy, il a été mis en examen des chefs d’association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme s’agissant de crimes d’atteinte aux personnes, notamment d’avoir « de 2011 à 2015, jusqu’au 9 janvier 2015 », « au Yémen et sur le territoire national, participé à un groupement formé ou à une entente établie en vue de la préparation d’actes de terrorisme », en l’espèce « les assassinats et séquestrations commis par les frères Saïd et Chérif Kouachi ».

Peter Cherif, qui, pour une question de procédure, ne comparaît pas dans le cadre du procès actuel sur les attentats de janvier 2015, doit être entendu en tant que simple témoin jeudi 24 septembre. (Mediapart)

***

 

***

 

***

Le premier, Philippe Braham, est exécuté après que Coulibaly lui a demandé son nom, et y a reconnu un patronyme juif. Son épouse Valérie, venue à la barre parce que, dit-elle, elle a « besoin de parler de son mari », raconte qu’elle lui avait fait une liste de courses pour shabbat. Il y était allé dès le jeudi mais n’avait pas tout pris. Elle l’avait « engueulé », dit-elle avec des accents terribles de culpabilité, et « le pauvre, il y était retourné » le lendemain, c’est-à-dire le vendredi 9, « pour ne pas me contrarier ».
Entendre cette femme se remémorer leurs préparatifs, et raconter que c’est elle, désormais, qui, à la place de son mari, raconte pour ses trois enfants la sortie d’Égypte à la table de shabbat, et leur récite toute la prière avec la photo de leur père posée au milieu des plats, nous serre le cœur. (Charlie Hebdo)

***

Depuis qu’un auditeur de France Inter, se qualifiant de lui-même de « complotiste », a interrogé vendredi 14 août Jérôme Salomon sur le propos, la polémique enfle. « Trouvez-vous normal que certains fabricants proposent des masques avec des puces RFID incorporées  ? […] Quel est l’intérêt de ces puces ? », demandait-il. Une question à laquelle notre directeur général de la Santé n’a pas su répondre de façon convaincante. « Je peux vous dire que les masques français en tissu sont excellents, j’en porte tous les jours et ils ont un impact bien meilleur sur notre environnement, on peut les laver, les réutiliser. Ils sont fabriqués en France, à proximité de chez vous et n’ont pas de puce intégrée, je peux vous le garantir. » (Sud Ouest)

 

 

Pourtant, la présence d’une puce RFID dans certains masques n’a rien d’un délire. Certains masques en tissus réutilisables en sont bel et bien équipés, afin de contrôler le nombre de lavages effectués.
Les puces RFID, de l’anglais « radio frequency identification », font déjà partie de notre quotidien, puisqu’on les retrouve dans les cartes bleues, les badges d’immeuble, les cartes de transport, ou bien encore les étiquettes de vêtements. Interrogé par Ouest France, Fabrice Zehra, président d’UBI solutions, leader européen dans le domaine affirme que « l’enjeu de cette technologie n’est pas de tracer les faits et gestes des individus ni d’atteindre leurs libertés. C’est le masque qui est tracé et pas l’utilisateur. Il n’y a aucun lien entre l’identité du porteur du masque et le masque ».

 

***

Accueillir encore des réfugiés ? Bien sûr, répondent la majorité des Allemands. Plus de 87 % d’entre eux sont favorables à l’accueil de familles bloquées en Grèce, selon un sondage de la télévision publique allemande (ARD).
« C’est normal d’aider des gens en difficulté, s’insurge Andrea Schlenker, cheffe du département migration et intégration de l’association caritative catholique Caritas. La vraie question n’est pas de savoir si les Allemands sont accueillants, mais de savoir pourquoi les autres Européens ne le sont pas. » L’expérience de 2015 et 2016 (un million de réfugiés arrivés en quelques mois) ne les a pas découragés. « Bien au contraire, cela nous a montré que nous étions capables d’organiser correctement l’accueil de gens en difficulté. Les Allemands ont surmonté leurs craintes en entrant en contact avec des familles qui avaient les mêmes peurs et les mêmes rêves qu’eux », insiste Andrea Schlenker.
Ils n’ont pas accueilli les réfugiés par intérêt économique, contrairement à une idée répandue en Europe. « C’est vraiment un acte d’humanité », insiste Samy Charchira, pédagogue et membre de la Conférence gouvernementale sur l’islam. « Sinon, nous n’aurions pas accepté autant de gens analphabètes », ajoute Andrea Schlenker. (Libération)

***

***

***

Mais voilà, Guilluy ne pouvait pas prévoir qu’à côté des « gilets jaunes » s’affaireraient les black blocs, antifas d’extrême gauche et petits voyous de banlieues. Les premiers casseraient et les seconds pilleraient, le tout avec un curieux attentisme de la police. Après le saccage de l’Arc de triomphe par les voyous de banlieue, la police se réorganise et frappe… sur les « gilets jaunes ». Surtout, Guilluy ne pouvait pas prévoir le génie manipulateur de l’extrême gauche, qui est entré comme dans du beurre parmi les « gilets jaunes ». Ceux-ci se sont avérés sans leaders, sans ligne politique, sans structure idéologique. Encadrés par les militants de La France insoumise, les « gilets jaunes » n’ont plus parlé d’impôts et n’ont pas osé évoquer l’immigration. Ils ont réclamé une nouvelle Constitution et un « RIC ». Rééduqués comme à Pékin au temps de la Révolution culturelle, ils se sont mis à parler tels des militants CGT. Certains ont accepté la « convergence des luttes » avec les Traoré. Tout est rentré dans l’ordre de la gauche. Les médias bien-pensants, qui les insultaient et les méprisaient, se sont mis à les aduler et à les vénérer, tandis que, par un effet de vases communicants, leurs effectifs se vidaient. (É. Zemmour, Le Figaro)

***

Sous le choc de l’affaire Weinstein et de l’assassinat de George Floyd, l’académie des Oscars a présenté, le 8 septembre dernier, une nouvelle liste de critère d’éligibilité à la catégorie de meilleur film. Pour recevoir le tampon de la diversité à l’écran une œuvre devra remplir l’une ou l’autre de ces trois exigences : un rôle principal ou un rôle secondaire important provenant d’un groupe « racial » ou ethnique sous-représenté ; au moins 30 % des rôles secondaires provenant de deux groupes sous-représentés, « les Noirs, les Latinos, les femmes, les personnes s’identifiant comme LGBTQ+ ou les personnes handicapées » ; l’intrigue principale, le thème ou le récit axés sur un groupe sous-représenté. (A. Finkielkraut, Le Figaro)

***

***

Non, rien, sur E&R :

 






Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2554979
    Le 26 septembre à 12:50 par 30 millions d’Amish
    Non, rien.

    Le violeur de gamine "condamné à 18 reprises pour faits de violences, vols, trafics de stupéfiants et un homicide involontaire dans une affaire de circulation routière " et C’EST RYSSEN QUI EST EN PRISON !!!

     

    Répondre à ce message

    • #2555036
      Le 26 septembre à 15:01 par larby
      Non, rien.

      voilà ce qui arrive quand on confie les clefs de la maison à des trouducs

       
    • #2555499
      Le 27 septembre à 08:08 par Syzygy
      Non, rien.

      Manifestement, ce type appartient à l’asile ou à la guillotine. Les magistrats qui ont permis, 17 fois, ce dysfonctionnement, aussi ! Se pose plus largement, la question des ’gens du voyage’ qui roulent en Porsche et n’ont aucun revenu officiel... (je n’évoque pas les prestations sociales)...

      Attendons l’audience du 20 décembre concernant Hervé Ryssen... D’ici là, le Yéti et le Coucou-LGBT auront eu le temps de réfléchir et de se concerter.

       
    • #2556765
      Le 28 septembre à 16:09 par Anonyme
      Non, rien.

      « Manifestement, ce type appartient à l’asile ou à la guillotine. »

      N’oublions pas que la guillotine fut inventée pour éviter au maximum, la souffrance des condamnés à mort. Avant celle-ci, tout dépendait du Bourreau. Il suffisait que ce dernier soit encore ivre de la veille, et que la lame de sa hache soit émoussée, pour que cela se transforme très vite en véritable boucherie. La guillotine fut justement créée pour éviter les erreurs humaines... qui occasionnaient plus de souffrance que prévu ; c’était pour éviter que le bourreau s’y reprenne à plusieurs fois, avant de réussir à trancher.

      Je ne suis pas sûr que ce type mérite autant de faveurs. Sans parler de l’Asile, il y passerait le reste de sa vie à planer sous Prozac.... super la punition. Le mieux reste encore une corde et un poteau, à l’ancienne... une bonne vieille potence au milieu d’un carrefour....

       
  • #2554985
    Le 26 septembre à 13:11 par Gab
    Non, rien.

    Wow ... allons enfants de la patrie... il nous faut de l’ordre... merci ER

     

    Répondre à ce message

  • #2554997
    Le 26 septembre à 13:53 par jeanluc
    Non, rien.

    En ce qui concerne les tueurs et violeurs concernés par l’article , une seule peine valable et juste : la peine de mort !!!
    Pour cette immigration venant de toutes parts , un seul remède : le retour obligatoire dans les pays d’origine !!!
    Pour tous les délinquants à 90% issus de l’immigration ainsi que les indigènes : la réouverture des bagnes , avec travaux forcés .
    ( Sinon , la guerre civile qui prend différentes formes, s’installant progressivement depuis quelques décennies , deviendra avant 10 ans , ouverte !)
    ps : ne comptez sur aucun parti politique existant pour régler ces problèmes urgents.

     

    Répondre à ce message

    • #2555039
      Le 26 septembre à 15:07 par Thémistoclès
      Non, rien.

      @jeanluc,
      la peine de mort pour un viol !
      C’est totalement disproportionné !

       
    • #2555104
      Le 26 septembre à 16:19 par jeanluc
      Non, rien.

      @themistoclès / -
      - je parlais évidemment des tueurs qui avaient violés .
      - toutefois concernant uniquement les violeurs , la castration ( chimique ou autre ) est la peine adéquate + la peine de travaux forcés en bagne .

       
    • #2555124
      Le 26 septembre à 16:48 par Demain la grand nettoyage
      Non, rien.

      On en reparle si c’est ta fille de 9 ans qui se fait violer.
      Aucune pitié, peine de mort.
      On ne touche pas les gosses, point.

       
    • #2555166
      Le 26 septembre à 17:54 par Warox
      Non, rien.

      Moi je ne trouve pas. En plus un mec qui viole une dame de 74 ans ou une gamine de 9 ans, je suis pour qu’on l’empêche de nuire à tout jamais.
      Minimum, castration physique et bagne à vie. Mais la peine de mort, je trouve ça plutôt proportionné pour ce genre d’ordures, et ça règle le problème une fois pour toutes.

       
    • #2555254
      Le 26 septembre à 19:50 par anonyme
      Non, rien.

      A Thémistocle : avant d’évoquer la disproportion d’une improbable condamnation à mort dans cette affaire, il faut quand même rappeler qu’il s’agit d’un viol sur mineur de moins de 15 ans, en l’occurrence une enfant de 9 ans, précédé d’un autre viol sur une septuagénaire. Il te faut quoi de plus ?
      Clairement l’auteur des fait est un prédateur dont l’existence même est une menace pour la société. Sans hésiter, c’est la peine qu’une Justice digne de ce nom devrait imposer à ce genre d’individu. C’est en tous cas celle que je lui réserverais sans hésiter s’il m’était donné de pouvoir faire exécuter une quelconque sentence. Idem pour les 20 pompiers de Paris.
      A rebours de la doxa libérale libertaire qui prévaut depuis les 70’s, c’est même pour moi le marqueur d’un haut degré de civilisation dans toutes les acceptions du terme. Garder en vie des ordures pareilles est un affront fait aux victimes, à leur famille, à l’enfance et à l’humanité dans son ensemble. Je ne vois là aucune contradiction mais plutôt la simple prévalence de l’intérêt collectif sur toutes autres considérations.

       
    • #2555319
      Le 26 septembre à 21:05 par fadge
      Non, rien.

      La prison à vie suffit.
      De plus, comme disait Stéphane Blet à propos de Ryssen : il semble bien que les medias promeuvent en ce moment la peine de mort. Si elle est remise, d’après elle sera pour qui, pour les pedophiles ou pour nous ?

       
    • #2555457
      Le 27 septembre à 02:02 par Surnom
      Non, rien.

      Une bête attrape un enfant, garçon ou fille peu importe, il ne peut y avoir de consentement ou je ne sais quel baratin. Et en personne civilisée, ne voulant pas passer pour pire que la bête on réfléchi au châtiment adéquat.
      La réflexion au châtiment est une double peine pour la victime, la première lui est infligée par le monstre, la deuxième par nous qui nous tournons le majeur dans le fion.

      Première punition impérative pour la bête , un passage obligatoire pour ce type de crime , le faire sodomiser par des volontaires dans une prison, sous surveillance du personnel pénitencier, si meurtre, on le décapite après ce passage aux délices. Je suis sérieux !
      Ensuite on réfléchira selon les cas...On devient civilisés...et vous pourrez toujours discuter de la peine...

       
    • #2555561
      Le 27 septembre à 11:13 par Anakoloptimistefassochaos
      Non, rien.

      Jésus nous aurait dit, paraît-il, "ne rendez pas le mal pour le mal".
      On pourrait croire que même le pardon éternel hésite à se venger.
      La Rédemption est accessible pour chaque âme, chaque homme, de son vivant.
      La reprogrammation neuronale aussi, et la rééducation, dans la solidarité voire l’amitié, dans un environnement sain ou tous les besoins sont comblés. Envoyez le moi votre gus, en quelques mois j’en fais un exemple de vertu.
      Je vous invite à reconsidérer le problème de la répression et de l’éducation. La répression c’est pour les imbéciles, réprimés ou oppresseurs. La plasticité neuronale est une réalité pour tous les humains dont le cerveau est encore fonctionnel, plus ou moins, quel que soit l’âge.
      Au lieu de développer des moyens répressifs archaïques certes nécessaires, aujourd’hui nous avons connaissance de quantité d’autres outils bien plus sains et saints, dans le domaine de la science mais aussi dans tout ce qu’elle ne reconnaît pas encore dans son consensus malgré des résultats évidents.

       
    • #2555594
      Le 27 septembre à 11:53 par RonSwanson
      Non, rien.

      Pour tout ce qui concerne les atteintes aux personnes, le rôle de la justice devrait être de statuer sur la culpabilité ou non de l’accusé, rien de plus. Pas de décision quant à la punition.
      Tu es coupable ? On te confie aux bons soins de la victime, ou de ses proches dans les cas d’homicides. Le résultat ne sera pas forcément très "Charlie", mais ça devrait en calmer pas mal.

       
    • #2556380
      Le 28 septembre à 07:18 par Surnom
      Non, rien.

      @Anakoloptimistefassochaos

      Vous avez un vrai problème, vous espérez ramener une pourriture à la société avec des moyens dont je doute de l’efficacité. Je veux que justice soit faite.
      Nous avons une différence fondamentale, je châtie la bête, vous espérez en sa rédemption. La victime violée, assassinée, elle en penserait quoi de votre rédemption à 3 balles. Ma condamnation face à la gueule de la bête va la contraindre à devenir docile et écouter vos discours, ça va de soi. Ma solution ne va pas lui convenir, et je l’espère bien, car la souffrance de la victime avant son décès, un enfant, ne peut avoir comme punition du meurtrier un baratin de salut de son âme, mais le déchirement de tout son être face à son exécution qui n’est que justice suite au vol de l’âme d’un innocent, un enfant. C’est ma vision de la justice dans ces cas. On peut encore développer, mais les grandes lignes sont là.

       
    • #2556777
      Le 28 septembre à 16:18 par Anonyme
      Non, rien.

      La prison à vie suffit.




      C’est la meilleure celle-là...
      Sais-tu combien coûte un prisonnier en France ? Environ 32 000 euros par an...
      On devrait tous payer pour nourrir et loger une ordure pareille ? Combien de français bossent comme des esclaves pour moins de 32 000 euros par an ? Et il faudrait qu’en plus, ils paient pour nourrir le type qui risquaient de violer leurs gosses ?
      Bravo... elle est belle la justice.

       
    • #2557166
      Le 29 septembre à 01:17 par Anako
      Non, rien.

      @Surnom

      Oui, j’ai un problème en effet. Et en fait je suis assez d’accord avec vous (tous), c’est tellement plus simple.
      Je pose juste une question sur des choses qui paraissent évidentes. Évidentes car basées sur les sentiments les plus faciles à lâcher : haine, rage, colère, vengeance... Mais cela nécessite une compréhension à d’autres degrés, certainement paradoxaux de premier abord.
      Entre autre, le type avant de faire des victimes en tant que bourreau en a été une.
      Vous, vous êtes le sauveur de la victime. Ensuite il y a des juges qui justifient d’autres bourreaux pour redonner le rôle de la victime au bourreau. Sachant qu’en endossant celui du sauveur, sauveur du bourreau, je joue au jeu de l’humain inférieur, l’humain psychologique avec ses archétypes. Bref, comment sortir de ces schémas infernaux (et astraux) ?
      Le châtiment est une réaction issue de la peur, de son mensonge, elle est l’antithèse de l’intelligence. L’espoir est un mensonge également.
      Qu’est-ce que la justice humaine ? Peut-on l’élever à un autre niveau en nous élevant nous mêmes ? Et si l’on tend vers cet objectif, ne va-t-on pas, au contraire, être rabaissés ?
      L’autorité artificielle mise en place dans la société n’est souvent pas en corrélation avec la hiérarchie naturelle que le divin, le mystère et l’invisible inspire parmi nous.
      L’adversité réside peut-être dans le fait de rechercher la profondeur derrière nos réactions superficielles issues du mensonge de notre égo. Bref je m’égare.
      En vrai, moi je m’y connais presque mieux en bêtes justement qu’en humains. Et les bêtes, je veux dire les animaux, m’ont enseignés qu’avec patience, volonté, intelligence et amour (l’ordre à son importance) on parvient à de meilleurs résultats qu’à une triste (mais certes, apparemment efficace dans le monde physique) boucherie... Et dans le cas présent, l’humain en question n’est quasi plus qu’une bête dans son comportement, voir pire et ce n’est pas comparable. Je cherche autant à travailler sur des sujets humains qu’animaux, élevages et élever des enfants, le sens. (moi=fou)
      Tandis que des humains m’ont appris à utiliser le châtiment et la récompense pour dresser les animaux, mon cœur continue de chuchoter que c’est une faute de ma part de suivre ces traditions idiotes. La vérité n’est pas là.
      Pour ce qui est de LA bête, je ne sais pas, si elle advient comme les prophéties le prédisent, j’ignore quelles seront les armes efficaces, et si l’on peut s’en doté en tant que mortel.

       
    • #2557179
      Le 29 septembre à 02:22 par Anako
      Non, rien.

      Quand à l’enfant innocent encore quelque peu pur. J’ignore s’il s’agit d’un vol de l’âme (en plus d’un viol) comme vous le dites. Ou si, une fois la mort intervenue, c’est d’une libération ascensionnée qu’il s’agit. Vivant, son âme est dégradée en partie par un lien de souffrance qui lui en retire un bout. Mort, son évolution de mortel est stoppée et peut-être son âme s’en souviendra un certain moment.
      Dieu seul jugera le mal qu’on a fait ?
      Comment dépasser la polarité bien/mal et d’autres ?
      La pourriture peut se transformer en or (comme l’enseignent les alchimistes qui travaillent sur l’intériorité humaine et non pas les alchimistes opératifs qui se cantonnent à la matière).

      @Anonyme
      Les Français sont les premiers à être prisonniers de leur esclavage, de leur patrie et de ses parasites, de leur conditionnement, leur condition leur ment.
      On devra payer, et pas que des sous, pour avoir nourri les bêtes, lâcher les fauves, et cultiver des ordures car nous sommes le monde et sa laideur est en nous avant tout, tout comme la magnificence de la vie.
      Blablabla, bref, élèves toi ne vois-tu pas que l’histoire se répète tant que ses épreuves ne sont pas comprises, dans le défi du présent, individuellement et collectivement ?
      Ensuite ayons avant tout le courage du vrai guerrier pour mettre hors d’état de nuire les véritables coupables, eux qui entretiennent une société malade qui nous rend tous malades à notre tour, non pas ce pauvre ignare qui ne fait que subir des mécanismes qui dépasse son entendement. Retranchez-vous de cette société, c’est un piège, une usine au service de l’avilissement et de la corruption.
      La bassesse de votre ennemi vous magnétise dans sa fosse aux damnés et vous y foncez comme un taureau manipulé.
      Si l’être n’est plus, toute forme d’organisation basée sur l’avoir est veine.
      Votre justice n’est qu’illusion et parodie d’animalité. La justice républicaine n’en est pas une et là nous sommes d’accord.
      Qui est-tu, homme, pour être un juge ? Tu as des sentiments ou tu as des connaissances législatives, mais, qui est-tu ?

       
    • #2557319
      Le 29 septembre à 11:12 par Anonyme
      Non, rien.

      @Anako



      Qui est-tu, homme, pour être un juge ? Tu as des sentiments ou tu as des connaissances législatives, mais, qui est-tu ?



      Je suis bon en mathématiques, et contre le gaspillage, tout simplement.
      32 000 € / par an.... voilà le coût d’un prisonnier. Vous voulez l’enfermer à vie ?
      Imaginez qu’il vive encore 20 ou 30 ans... 32 000 x 30 = 960 000 €

      Donc le peuple devrait payer environ 1 000 000 d’euros ?
      Pour un résultat NUL, puisque le but même de la prison, est de réinsérer un individu dans la société une fois qu’il a été re-formaté. Quel est donc ce but obscur qui consiste à le re-formater, pour ensuite le laisser moisir entre 4 murs ? Ça n’a aucun sens... C’est juste de l’argent jeté par les fenêtres, au même moment où des SDF crèvent de faim la bouche ouverte...

      « La bassesse de votre ennemi vous magnétise dans sa fosse aux damnés et vous y foncez comme un taureau manipulé. »
      C’est notre ennemi commun qui a supprimé la peine de mort en France (contre l’avis du peuple), via Badinter. Et s’il a fait, c’est pour servir ses intérêts et non ceux du peuple. C’est plutôt vous qui foncez dans le piège sans vous en rendre compte, à vouloir gracier à tout prix, le serpent qui a mordu des enfants.

       
    • #2557425
      Le 29 septembre à 13:02 par Anako
      Non, rien.

      D’accord je ne sais pas, moi je suis juste un peu bon en humanisme. Vous avez sans doute raison à un certain degré.
      Je reste persuadé que ce qui est actuellement sur ces sujets est profondément abject. Persiste et signe que ce qui devrait-être serait bien différent. Que le peuple sorte de son coma spirituel et de sa décadence physique et intellectuelle, qu’il supprime son addiction aux perfusions émotionnelles. Qu’il élargisse son champ de vision sur tous les sujets dans une recherche d’objectivité jamais atteignable mais il est intéressant de chercher à s’en rapprocher. Ensuite il sera possible d’être efficace ensemble dans de saines directions.

       
    • #2557731
      Le 29 septembre à 22:22 par Anako
      Non, rien.

      Tu ne tueras point.
      Tu donneras toute ta vie pour ramener les âmes égarées sur le bon chemin.
      (Paraphrases)
      C’est pourtant pas compliqué.
      Au diable les calculs intéressés par égoïsme, ainsi que le confort personnel dans lequel nous nous vautrons tous ! A la guerre ! Brillez camarades ! Accumulez la lumière divine dans le réceptacle de vos cœurs et brillez dans ce monde de ténèbres.

       
    • #2558266
      Le 1er octobre à 08:10 par Anako
      Non, rien.

      Et puis je me fous du peuple et de Badinter, tout cela n’est qu’une fosse à purin, un tas d’erreurs accumulées, transmises et reproduites.
      La vérité n’est pas une affaire d’opinion, n’est pas percevable grâce au mental seul, c’est bien plus que cela, et sans doute bien plus simple que tout ce que l’on peut imaginer via nos esprits conditionnés.
      Pourquoi la politique, sans doute une des disciplines les plus nobles à mon goût, est l’apanage des esprits les plus notoirement médiocres ?
      Et du reste j’enseigne aux enfants à charmer le serpent pour mieux le dominer. >< C’est ça ou bien on est esclave de ce à quoi on se soumet.
      Le serpent est de nature cosmique et il se trouve aussi sous forme moléculaire, c’est l’ADN. Simple image si vous préférez.

       
    • #2558738
      Le 2 octobre à 05:23 par kamenka
      Non, rien.

      @fadge
      Merci pour cette remarque. Déjà Christian Maillaud l’avait dit "surtout pas c’est à nous que ça s’appliquera !". Ne tombons pas dans ce piège. Cette horreur du comportement je le vois dans cette simple chose : dans mon quartier les nouveaux arrivants foncent sur les oiseaux délibérément pour les tuer. Et sur les gens comme moi aussi. Avec toujours cette même expression de décérébré.À divers degrés la monstruosité est partout, à tous les niveaux. On laisse les êtres vivants se faire martyriser et massacrer et ça dans la plus grande indifférence.

       
  • #2555024
    Le 26 septembre à 14:40 par dixi
    Non, rien.

    Je voudrais dire à Mme Lola Schulmann que s’il y a des tortures et que si l’enfer se trouve en Libye , il faudra qu’elle demande à Mr Sarkozy et à Mr BHL la raison pour laquelle ce pays est rendu dans cet état .Il ne faut pas venir maintenant chialer sur CNEWS alors que c’est à ces gens là que vous devriez chère madame demander des comptes au lieu de faire venir cette population en Europe . Les messieurs Sarkozy et BHL ont commis un crime monstrueux, et devraient être jugé .Et de par ce fait ce n’est pas à l’Europe de payer les conséquences de cette débâcle.
    Chère madame Lola Schulmann soit vous n’êtes pas au courant , soit vous êtes naïve.

     

    Répondre à ce message

    • #2555115
      Le 26 septembre à 16:39 par david ghetto
      Non, rien.

      cette Lola est loin d’être naïve et bien au courant mais nous prend pour des billes ,il faut dire qu’avec certains de nos compatriotes ça marche bien !

       
    • #2555923
      Le 27 septembre à 18:49 par Arya
      Non, rien.

      Shulman = shul en yidiche signifie synagogue .

       
  • #2555079
    Le 26 septembre à 15:47 par Sylvian
    Non, rien.

    "vous avez bien ecouté macronique"

     

    Répondre à ce message

  • #2555105
    Le 26 septembre à 16:21 par Jean C.
    Non, rien.

    Condamné à 18 reprises et il a enlevé, frappé au visage et violé une fillette. Des fois j’me dis tu vois, la guillotine... Dommage.

     

    Répondre à ce message

  • #2555369
    Le 26 septembre à 22:14 par ninonino
    Non, rien.

    C’est tellement difficile d’aller en prison de nos jours, en plus il a un "handicap", il est issu d’une "minorité"...et il a déjà un sévère casier.

    Je pense qu’il fallait au moins ça...violer une ancêtre et une fillette dans la même journée !
    Encore que, il va peut être être déclaré non responsable de ses actes, et remis en liberté après un petit suivi psychiatrique.

    Vraiment, il n’y a que le terrorisme pour passer l’hiver au chaud, mais faut être musulman !

     

    Répondre à ce message

  • #2555501
    Le 27 septembre à 08:17 par Syzygy
    Non, rien.

    87% des Allemands interrogés par un sondage seraient d’accords pour accueillir des clandestins ... On croit rêver ! Le sondage est manifestement biaisé et sert la propagande mondialiste. Ce n’est absolument pas le reflet de la réalité et des centaines de vidéos qui circulent sur les crimes et délits des migrants qui ulcèrent les Allemands qui d’ailleurs chantent en coeur : "Merkel muB weg" (Merkel doit partir). Oui, c’est prévu pour la fin de l’année, nous dit Angela Hitler.

     

    Répondre à ce message

  • #2555563
    Le 27 septembre à 11:17 par Céline
    Non, rien.

    Si, il y a et c’est une Bouillard qui le dit.

    Et ça approche.

     

    Répondre à ce message

  • #2555569
    Le 27 septembre à 11:29 par Céline
    Non, rien.

    Connaître le créateur c’est comprendre véritablement ce qu’est le microcosme et le macrocosme.

    L’oeil qui voit tout, entend tout, a conscience de tout...

    L’antimatière avec un récepteur et catalyseur, entouré de matière, le tout (macro et microcosme), soit l’iris, et la pupille comme point d’entrée pour régir le cerveau, la conscience, les émotions et le corps entre autres.

    La philosophie et la phylogenèse sont bien Raëlienne et très pacifique. Les artisans de la vie : Corps, coeur, esprit.

     

    Répondre à ce message

    • #2557184
      Le 29 septembre à 02:39 par Anako
      Non, rien.

      Merci Céline de partager l’essence du ciel.

       
Afficher les commentaires précédents