Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Non, rien.

Saison 1 Épisode 11

***

***

« Son talent, je pense qu’on n’a jamais vu ça en France. Et franchement, j’ai rarement vu ça dans le monde. À cet âge-là, il fait déjà 2m17 (2m19 en réalité), il peut shooter. Et surtout, pour moi il est intelligent. C’est un bon gamin qui aime le basket, qui est passionné. Je connais très bien ses parents, il est très bien éduqué. Pour moi, il a toutes les armes pour faire une superbe carrière », a poursuivi Gobert dans Basket Time. (RMC Sport)

 

***

 

***

***

***

***

C’est une soirée privée qui leur a coûté cher. En plein confinement et malgré les mesures de restriction mises en place, 25 personnes se sont retrouvées dans un bar de La Rochelle, le samedi 7 novembre, pour y passer de bons moments. Prévenue, la police est intervenue et chaque participant s’est vu remettre une amende de 135 euros, pour non-respect du confinement. Cette règle est également à appliquer chez soi et il est légitime de se demander ce que l’on risque en organisant un dîner ou un apéro. (RTL)

***

***

***

Vendredi 6 novembre, sur France Info, le ministre des transports, Jean-Baptiste Djebbari, s’est dérobé en refusant de « présage[r] ce que sera[it] la situation après le 15 décembre, à l’occasion des fêtes de Noël et après ». Mais il assure : « De toute façon, les billets de train, les billets d’avion que vous achetez aujourd’hui sont remboursables et échangeables sans frais. » La veille, le ministre de la santé, Olivier Véran, accompagné du directeur général de la santé, Jérôme Salomon, appelait les Français à « se ressaisir » et à «  continuer à se battre » pour résister à « l’amertume, à la fatigue, à la lassitude légitime » face à une seconde vague « brutale » et rapide. [...]

De fait, la probabilité d’un confinement plus long, voire plus strict, augmente au fur et à mesure de la publication des nouvelles données sanitaires. Les chiffres des décès et des admissions dans les services de réanimation liés au Covid-19 font craindre une redite de la situation dramatique du printemps. « On voit bien que nous sommes encore dans une pente ascendante et que cela ne va pas s’inverser d’ici quinze jours. Il faut avoir le courage de dire la phrase qui manque. Moi j’ai commencé à le faire en expliquant qu’on aurait un Noël de combat », lâche Anne Genetet, députée (LRM) pour les Français d’Asie-Océanie-Europe orientale. [...]

Le combat contre la pandémie n’est plus, de fait, la seule bataille à mener. A la crise sanitaire s’ajoutent les crises sécuritaire et économique. « Le premier confinement a été perçu comme une “guerre éclair” menée dans une sorte d’union fraternelle. Aujourd’hui on est dans une “guerre d’usure” avec le retour de l’individualisme. Les Français savent qu’ils vont devoir vivre avec le virus pendant encore plusieurs mois. Ils sont épuisés. Annoncer dès maintenant des sacrifices sachant que cela ne permettra pas d’éradiquer le problème pourrait être difficilement accepté », poursuit M. Dabi. La fronde des petits commerces, asphyxiés par les nouvelles fermetures administratives, a déjà donné un avant-goût des difficultés qu’aura le gouvernement s’il donne uniquement le sentiment que le sanitaire dit et que l’économique suit. (Le Monde)

***

***

***

Ne manquez pas l’épisode précédent sur E&R :

 






Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2592926
    Le 12 novembre à 03:34 par rougette
    Non, rien.

    Tuer pour tuer, autant tuer l’assassin. Que l’innocent se garde au repos. Le temps de l’action viendra. Qu’il se méfie de son égo. Qu’il conserve son intégrité comme un trésor. Lorsque l’heure de la justice viendra, qu’il soit prêt à combattre arme contre arme. L’intelligence stratégique et la ruse lui seront nécessaires car l’ennemie ne s’appuie que sur le mal et tous ses artifices. Il faudra des hérauts et des héroïnes. Jeunes, ne mourrez pas pour rien. Ce n’est pas le moment de vous barrer. La mort n’est jamais belle. Autant la garder pour quelque chose de plus grand que soi.

     

    Répondre à ce message

  • #2592937
    Le 12 novembre à 04:07 par Angane
    Non, rien.

    La phrase d’Anatole France résume bien mon sentiment quant à cette célébration de la fin de la boucherie de 14-18 j’ai aucune envie de fêter un tel inutile massacre de la jeunesse européenne pour le plaisir d’une minorité ! Cela me rappelle le professeur Caron qui avait les larmes aux yeux en pensant à cet énorme gâchis de vie humaine

     

    Répondre à ce message

  • #2592948
    Le 12 novembre à 04:52 par Sedetiam
    Non, rien.

    L’Obs : ole, sens programmée



    Trump est le premier fasciste produit par la pop culture.



    Si l’idée - du fascisme - est de faire converger les faisceaux de vertu afin de leur offrir une rectitude morale toujours égale et intemporelle, une justice unique mais universelle et impartiale, alors je suis fascite. Samèrelipopette : il y a de l’Hydroxydiscipline pour soigner cela ?

     

    Répondre à ce message

  • #2592996
    Le 12 novembre à 07:59 par manu chaos
    Non, rien.

    Attention aujourd’hui Castex s’exprime : demain attentat (vendredi 13) ?

     

    Répondre à ce message

  • #2593002
    Le 12 novembre à 08:05 par dixi
    Non, rien.

    Là nous avons affaire à deux cas pathologique .Un qui est flic et un autre qui est une journade ou "mercenaire de la politique au service de l’oligarchie " .
    Tous les deux ont le même patron .L’un est idiot et l’autre pervers .Pour faire simple deux fous, ce qui est pour l’oligarchie de bons outils .Un pour ramasser du fric, frapper et enfermer au besoin et l’autre pour diffuser le venin de la propagande totalitaire sanitaire.
    Lorsqu’on analyse ces deux cas on sent très bien que ce n’est pas pour le bien du peuple , mais bien pour le soumettre en filant un coup de main .Et pour ça il faut des ordures complètement allumé et pervers .Mais ou la question se pose, est ce que ces individus auront le même traitement que le reste de la population, ou auront-ils des passe-droits ? parce que si en plus de ça ils seront traité de la même manière, alors ils sont encore plus jobards que je ne pensais et leur cas est effectivement "Sans Retour" , ce qui est déjà le cas.
    Ces deux cas font partie du rempart de nos gouvernants qu’ils manipulent avec des promesses et de la rémunération .Des enflures utiles ,qui lorsque le vent tournera ,il faudra s’en débarrasser au plus vite et sans ménagement .

     

    Répondre à ce message

    • #2594037
      Le 13 novembre à 06:32 par The Great Mobutuski
      Non, rien.

      "L’un est idiot,l’autre est pervers"@dixi.
      En gros c’est cela...
      J’ajouterais l’un est soumis au système car en bas de l’échelle,obligé d’obéir à sa hiérarchie et tenu au devoir de réserve,alors que l’autre se soumet volontairement au pouvoir en place pour pouvoir garder sa place de petit clerc,en tant que maillon intermédiaire de la chaine oligarchique,voire monter en grade grâce à ses talents de collabo du système.
      L’un est un bourrin qui mériterait d’être légèrement tourmenté,l’autre d’être jeté à l"intérieur d’un sac cousu après qu’on lui ait lié les pieds et les mains,avec une demi-douzaine de rats et balancé du haut d’un pont dans une rivière...

       
  • #2593010
    Le 12 novembre à 08:19 par corrida
    Non, rien.

    L’article en espagnol est une déclaration de la police espagnole, qui rappelle son rôle, son éthique, son métier à la population. Elle souligne que le citoyen n’a pas à avoir peur de la police, qu’elle est là pour le protéger et servir l’ordre.
    Et que donc elle se refuse à verbaliser le citoyen lambda pour l’exercice paisible de ses droits fondamentaux, s’appuyant sur la charte de la police, professionnelle.
    Eux aussi sont pères de famille, promeneurs, sportifs ; ils ont des frères et soeurs petits commerçants, entrepreneurs, etc. Ils savent de près qui les commande et ce qui se passe, et que des escrocs commandent le pays.
    La police française contient de nombreux éléments qui pensent de cette façon, mais qui, terrorisés par la hiérarchie, démissionnent rapidement s’ils débutent, ou se taisent en déprimant. Ce n’est pas pour autant qu’ils font du zèle, nous l’avons tous constaté un jour ou l’autre.
    Ils seront ravis le jour où le chef sera un vrai chef respectueux de la loi et de l’ordre.

     

    Répondre à ce message

    • #2593960
      Le 13 novembre à 00:48 par Projo
      Non, rien.

      Ouais mais vu que ce sont majoritairement des tapins prêt à tabasser des GJ pour 500e de plus chaque semaines, ils peuvent aller se faire enculer comme dirait l’autre.
      Dans les banlieues, ils font pas autant les malins, ils se font même voler leurs armes de services et tirer dessus avec ahah...

       
  • #2593034
    Le 12 novembre à 09:14 par Graziella
    Non, rien.

    Dans son Figaro Dassault veut faire croire que Biden le corrompu, le sénile, le manipulé, a été élu, ce qui est à la fois mensonger et stupide, puisque ce sont les autorités officielles américaines qui révèleront le résultat de ces élections. Par-contre en ce qui concerne les fraudes massives du dépouillement, très évidentes depuis plusieurs jours, toujours pas un mot dans ce torchon ce jeudi 12 novembre.

     

    Répondre à ce message

  • #2593104
    Le 12 novembre à 10:53 par petithous
    Non, rien.

    Putain le flic, une élite !
    C’est vrai qu’il y a des tests de QI pour rentrer dans la police, au dessus de 40 tu es recalé.
    Et après le concours d’entrée il y a une formation, et là le QI descend encore d’une vingtaine de points !
    A 10 ou 20 de QI ils sont opérationnels et lâchés sur le terrain .
    Et voila le résultat ... une merveille d’abruti !
    Mais je me pose une question . Si un jour on sort de ce merdier, qu’est ce qu’on va faire de ce genre d’énergumène ?

     

    Répondre à ce message

    • #2593764
      Le 12 novembre à 20:28 par Prosac
      Non, rien.

      Ces énergumènes vont détaler comme des lapins en pleine gastro bien avant qu’on s’en soit sorti.^^

      Soral préfère leur trouver des excuses parce que, dans le fond, il compte sur certains d’entre eux, et c’est logique.

      Vu de ma fenêtre, ceux qui n’ont pas encore démissionné ont clairement choisi leur camp.
      Si le vent tourne, malheur à eux.

       
    • #2594004
      Le 13 novembre à 02:48 par Gauthier Perlouze
      Non, rien.

      Oui bon,après il faut savoir dissocier le fond de la forme,ce gendarme n’est pas une lumière mais,bon point pour lui,il ne porte pas la muselière en zone "no mask".
      Certes le langage du pandore (qui ne fait en outre qu’obéir aux ordres des sbires du président pervers que les veaux ont fait roi) est pour le coup très limité mais le petit con d’employé de restaurant lui parle ou plutôt lui aboie dessus comme une racaille,avec moi à la place du gendarme il se serait mangé non seulement sa prune mais en plus une GAV avec en prime ma main dans sa gueule...
      Tu parles de QI du gendarme mais celui du crétin excité qui lui demande pourquoi il ne porte pas de masque en zone non obligatoire ne vaut probablement pas mieux que le sien et dans l’absolu plus de 50% de Français sont des crétins congénitaux avec un QI à deux chiffres relativement ou très bas.
      Barèmes de QI selon les normes asiatiques et occidentales :
      140 ou + de QI = génie
      De 125 à 140 = intelligence largement supérieure à la moyenne voire quasi-génie
      Entre 110 et 125 = intelligence supérieure
      De 95 à 110 = intelligence moyenne (QI moyen des français =96)
      De 80 à 95 = intelligence inférieure à la moyenne
      De 70 à 80 = intelligence faible (bourricots)
      De 55 à 70 = débiles légers,arborigènes,bonobos,
      chimpanzés et orang-outangs les plus intelligents,
      (quoique certains singes de labos ont parfois des QI supérieurs à 80 !!) et autres idiots du village...
      Entre 35 et 55 : singes,poulpes,rats,hippopotames,loups ,renards,bushmen...(moyenne de QI la plus faible pour des homo-sapiens sur terre)...
      Moins de 35 : chiens,chats,boucs,perroquets,petits primates inférieurs,lémuriens...

       
  • #2593317
    Le 12 novembre à 13:26 par marlène
    Non, rien.

    l’acteur Jon Voight : " Regardez Hollywood et l’explosion de la légende supposée donner Biden gagnant , Ces gauchistes sont mauvais ".

     

    Répondre à ce message

  • #2594043
    Le 13 novembre à 06:49 par Mich
    Non, rien.

    Pour le torchon NouvelObs... j’ai arrêté de lire à la première ligne, à "mogul". De suite cela sentait le dégueulis de gauchiste profond.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents