Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Permaculture, survivalisme, manipulation par la peur : entretien avec Nicolas Fabre

Extraits de Guide du néo-rural, épisode 2

Nicolas Fabre et son fidèle vidéaste vous présentent quelques extraits de leur nouveau film autour de l’autonomie et de la permaculture : Guide du néo-rural, épisode 2.

 

 

Toujours disponible chez Kontre Kulture,
l’indispensable guide pratique de Nicolas Fabre :

 

Plus d’informations sur le film en cliquant ici !

 

À ne pas manquer, le premier épisode :

 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Merci pour ce livre qui a été un déclencheur dans ma prise de décision pour un retour à la campagne.

    Je suis électricien et ma compagne masseuse, nous faisons 1h A/R pour aller au boulot en ville quand on n’a que cette opportunité, mais à aucun moment nous ne regrettons notre choix.
    Ici on a de l’espace, on apprend à cultiver un potager, à gérer une basse coure, à tailler/greffer nos fruitiers et on a un petit réseau de gens avec de vrai métier qui s’en foutent tous royalement du conconfinement.
    C’est beaucoup de travail mais on a une qualité de vie incomparable avec celle qu’on avait avant sur Montpellier.
    Donc encore une fois merci.
    Et les citadins n’hésitez pas, restez en ville !

     

    Répondre à ce message

    • Surtout Montpelier, quelle ville de fou quand on veut traverse en voiture  !

      Perso j’ai le livre depuis un bout de temps, je viens à peine d’emménager avec ma compagne et mes enfants une maison avec un jardin déjà équipé d’un poulailler, doucement d’ici cet été je tente mes premières plantations potagères…

      Mais je confirme, très bon livre bourrée d’information, que ce soit pour choisir son terrain, comment y habiter, comment le structurer, les techniques, les espèces de fruit et légume, les espèces animales…

      Merci !

       
    • #2592944
      Le 12 novembre à 04:36 par Les Branquignoles de la cambrousse
      Permaculture, survivalisme, manipulation par la peur : entretien avec (...)

      Salut les gars, j’ai moi aussi suivi ce parcours, retour à la campagne, puis achat ferme terre, et tout est possible, pour toutes les bourses, tous projets et toutes personnes
      C’est un pas dans l’inconnu, mais tellement puissant
      10 ans que je vous ai découvert, ma vie à changé complètement
      Je suis passé de paumés citadin à aujourd’hui agriculteur (modèle alternatif) possédant son propre outil de production (terres, bâtiment matériel) la vie toute entière de notre famille à changé complètement
      Travaille à mon ritme et apprecie chacun des moments même les plus dur (échecs, tempêtes, inondations, casses,...) ça prends beaucoup de temps, mais on ne voit pas le temps passer, j’ai l’impression que c’était hier

      Merci E&R

       
  • #2592544

    Oh qu’il est excellent ! Merci

     

    Répondre à ce message

  • Je comprends pas quand il dit qu’on aurait pris l’Élysée ou tel ou tel lieu de pouvoir et nous n’en serions pas là. Le gouvernement aurait ensuite envoyé l’armée pour déloger les Gilets Jaunes des palais et ça n’aurait rien changé ?

     

    Répondre à ce message

  • #2592715
    Le 11 novembre à 20:50 par Gaulois Prevoyant
    Permaculture, survivalisme, manipulation par la peur : entretien avec (...)

    Ce petit gars est un peu perché ( dans le sens grand reveur ) mais il montre qu’il y a énormément de possibilité de retour à la terre .
    Un autre personnage qui remet un peu de realité dans l’univers de l’autonomie c’est Pierre1911 . Je ne sais pas si ER arriverait a le coopter mais clairement le mzc est bon ( il ne fait pas l’unanimité parce qu’il demontre que c’est pas avec 50m2 de potager qu’on peut être autonome par exemple contrairment à d’autres qui vous expliquent qu’il suffit de crapahuter dans la foret 5 minutes pour faire un festin de roi .

     

    Répondre à ce message

    • #2592941

      La "tour à pommes de terre" : quasiment une tonne sur 100m²...

       
    • Je le trouve bien moins rêveur et « perché » que tous les gens autour de nous qui valident peu ou prou ce qui se passe actuellement. Au contraire même. Ce qu’illustre d’ailleurs la suite de votre commentaire, puisqu’il a bien la tête et les mains dedans. Lui est vivant et lucide quand autour c’est de plus en plus « Walking dead ».

       
    • #2593207
      Le 12 novembre à 12:14 par Gaulois Prevoyant
      Permaculture, survivalisme, manipulation par la peur : entretien avec (...)

      Non mais encore une fois ce n’est pas péjoratif quand j’ai parlé de grand reveur .
      Avez vous testé ces tour à pomme de terre avec un rendement de 10kg/m2 meme si du coup avec une tour on parlerait plus de m3 . Quel volume de chaque tour ?
      Je pose la question parce que la verticalité pour les patates ne m’a jamais paru pertinente contrairement a d’autres cultures ( la fameuse milpa ou tout simplement faire grimper les courges à la verticale )

       
    • Ça ne change rien à ce que je dis, mon commentaire était bien entendu d’ordre général. Qui plus est Nicolas Fabre ni n’est ni spécifiquement producteur de patates à ma connaissance ni ne parle de ça ici. Son truc, parmi d’autres, c’est plus l’arboriculture il me semble, d’ailleurs il l’évoque ici à un moment donné. Je ne connais pas ce « Pierre 911 », sans doute très intéressant par ailleurs.

       
    • #2594955

      @Gaulois Prevoyant
      Une connaissance a testé. Il a eu plus de production mais n’a pas surveiller l’humidité de chaque strate...
      Pour ma part, je me renseigne à fond avec tous les articles et toutes les vidéos disponibles.

      Il y a un énorme gain possible quand c’est maitrisé.

      Le seul truc que je me demande, c’est si les PDT sont toutes aussi riches en glucides, ce qui voudrait dire que les racines puisent plus de nutriments dans le sol pour satisfaire tous les rejetons, ou si la plante distribue autant de nutriments mais pour plus de rejetons... donc moins denses en énergie...

      Je pense que la plante s’adapte dès qu’on la force à s’élever au-dessus de chaque nouvelle butte et développe ses racines en conséquence.

      Autre petit conseil : une pomme de terre peut donner un nouveau plant qui donnera aussi un nouveau plant... qui finira par donner moins que le précédent. Il faut donc apprendre à produire des graines pour qu’une nouvelle plante mère voit le jour.

       
  • #2592950
    Le 12 novembre à 05:02 par Fais pas ton Dajana Pospiš
    Permaculture, survivalisme, manipulation par la peur : entretien avec (...)

    Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui- même.
    A chaque jour suffit sa peine
    Matthieu 6:34 - Évangile

     

    Répondre à ce message

  • #2592980

    Où peut-on acheter les excellents légumes que Nicolas produit ?
    Je suis en lisière du Morvan et j’aimerais pouvoir goûter.

     

    Répondre à ce message

  • J’ai rencontré Nicolas Fabre en Bourgogne en août grâce au festival E.R

    Un brave homme plein de bon sens et plein de connaissances dans beaucoup de domaines.

     

    Répondre à ce message

  • #2594220
    Le 13 novembre à 12:18 par La Rochejaquelein
    Permaculture, survivalisme, manipulation par la peur : entretien avec (...)

    0:43 Ce ne sont pas les vertus du socialisme, mais les vertus d’une économie de type féodale, basée sur la communauté et l’échange dans un monde ou l’argent ne circule que très peu. Un bel exemple à suivre.

     

    Répondre à ce message