Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Nos élites vues par une journaliste portugaise

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2369021

    Chez nous la république a hérité de la monarchie, son faste et ses privilèges, mais a laissé ses devoirs de côté. Voilà une sage parole.
    Des voyous qui se prennent pour la cour du roi, le monarque Macron, chef des gangsters.

     

    • #2369112

      Bien vrai ! Avant nous avions un roi, maintenant nous en avons 1000 !


    • #2369261

      Nous sommes dirigés par de hauts fonctionnaires "politiquement corrects" qui se gavent au pouvoir d’une façon particulièrement indécente . Pas question pour ces ordures de se serrer la ceinture pendant que le peuple la saute . Freluquet 1er bouffe aussi bien que Louis XVI, sa mémé dispose d’autant de fringues que Marie Antoinette .


    • #2369312
      le 21/01/2020 par Pierre Loup
      Nos élites vues par une journaliste portugaise

      @nonyme Bah c’est la formule très juste que Soral avait balancé il y à longtemps ! Ce sont des nobles sans noblesse ou truc du genre !


    • #2369408

      Oui Pierre-Loup, c’était quand il parlait des oratores, laboratores (nan, c’est pas ceux qui faisaient des prises de sang) et des bellatores.
      Tous étaient interdépendants, c’était bien carré (’fin, triangle plutôt), aujourd’hui c’est un espèce de polygone de 67 millions de côtés, en tout cas c’est le but on dirait, l’atomisation des individus.


  • #2369022
    le 20/01/2020 par Marie Françoise
    Nos élites vues par une journaliste portugaise

    Bravo Ana Navarro Pedro...Il va être temps de faire le ménage et de virer cette mafia de gougnafiers incompétents et profiteurs... Qui se moquent des interêts du peuple et se la coulent douce dans les palais de la Raie Publique !!


  • #2369026

    "La République a un coût" disait l’écolo,qui tout en se gavant ,cumulait les fonctions,lui qui ,lorsqu’il n’était pas encore au pouvoir,fustigeait les dépenses de l’Etat.


  • #2369029

    Et allez, encore une pique sur Trump. Aux US aussi on peut s’acheter un flingue et si un type veut brûler votre caisse il passe dans l’autre monde qu’on dit meilleur. Et on ne paye pas 62 % d’un salaire de merde à l’état. Mais c’est aussi possible car ils occupent militairement l’Europe, l’Amsud et nord et une grande partie de l’Asie et bientôt l’Afrique non-anglophone.
    Plutôt que les détails il faut aller à l’ESSENTIEL.

     

    • #2369089

      @Jacques

      L’Amérique dépense des sommes colossales (argent du contribuable) en nombreuses guerres qu’elle ne gagne même pas depuis son existence au détriment du peuple où il y a pas mal de pauvreté dont les médias ne parlent pas.
      J’ai vu une vidéo sur ce sujet où des américains vivent sous des tentes le long d’une route cyclable près d’une grande ville, et cela sur des kilomètres car ils n’ont pas les moyens de se loger autrement.


    • #2369298
      le 21/01/2020 par Maître Capello
      Nos élites vues par une journaliste portugaise

      @Jacques
      Si, effectivement, tu as un salaire de merde et que, salarié, tu en donnes 62 % à l’État, tu as largement le droit de te plaindre.
      Mais c’est que tu ne vis pas en France.
      Je te conseille de venir vivre en France. Salarié, comme moi, tu ne donneras que de 23 à 26 % de ton salaire à l’État, environ - mais cela t’ouvre aussi certains droits.


    • #2369310

      @ Adélaïde



      L’Amérique dépense des sommes colossales (argent du contribuable) en nombreuses guerres qu’elle ne gagne même pas depuis son existence au détriment du peuple où il y a pas mal de pauvreté dont les médias ne parlent pas.



      Trump est le premier président depuis les années 1930 a ne pas avoir engagé les USA dans une nouvelle guerre.



      J’ai vu une vidéo sur ce sujet où des américains vivent sous des tentes le long d’une route cyclable près d’une grande ville, et cela sur des kilomètres car ils n’ont pas les moyens de se loger autrement.



      La faute à Trump ? Ce président aux poings-liés qui a lutté pendant 4 ans pour être reconnu comme légitime par les mauvais perdants du camp démocrates et les satanistes néo-cons ?

      Un peu de contextualisation ne serait pas mal.


    • #2370102
      le 22/01/2020 par Bertrand Dudéclin
      Nos élites vues par une journaliste portugaise

      @Bayinnaung. Encore une fois tu es à côté de la plaque !
      Si trump n’a pas engagé de nouvelles guerre c’est que la Corée à la bombe, la Russie protège la Syrie et la Chine a les moyens de répliquer. Et si tu trouves qu’un embargo sur l’Iran et l’assassinat d’un général c’est pas une guerre de lâche !
      Quant à la misère elle s’est accrue pas des boulots précaires et ton "président aux poings liés " il a pris l’initiative 1/ d’assassiner un général iranien et 2/de transférer son ambassade à Jérusalem et 3/ d’interdire par décret la critique d’Israël dans les campus !


  • #2369030

    ça s’appelle uniquement du bon sens... Juste un peu de décence, c’est tout ce qu’on demande.


  • #2369038
    le 20/01/2020 par Marie Claude
    Nos élites vues par une journaliste portugaise

    Courte mais excellente analyse...
    Oui, les Macron devraient payer ce qu’ils consomment personnellement à l’Élysée et dans les autres dépendances de l’État...
    Les Ministres également... et tout le gratin, députés, ambassadeurs et hauts fonctionnaires...
    Qu’ils soient logés et nourris par l’ État (c’est à dire par les contribuables) pendant leur mandature, soit mais ces avantages "en nature" devraient être déduits de leur rémunération...comme pour n’importe quel salarié logé et nourri par son employeur...


  • #2369044
    le 20/01/2020 par Vaevictis80
    Nos élites vues par une journaliste portugaise

    Ce qui met les français en colère, ce n’est pas tant que nos maîtres se gavent.
    Après tout, tout il n’y a qu’un Saint-Louis.
    C’est surtout cette conscience plus ou moins diffuse qu’ils se gavent alors qu’ils nous trahissent.

     

    • #2369239
      le 20/01/2020 par Gilet Jaune 52331323
      Nos élites vues par une journaliste portugaise

      Effectivement...
      Ce qui est gênant c’est qu’ils nous trahissent, qu’ils nous mentent du matin au soir avec les médias et qu’ils nous vendent aux banques comme si on était leurs putains à travers le mécanisme de la DETTE et des taxes.

      Mais ces journalistes ne sont ni chômeurs ni chômeuses...


    • #2369255

      Comme on vit dans un monde de ressource limité, se gaver, c’est trahir


    • #2369290

      Et oui un humain est une machine a richesse. Les banques les veulent toutes... roteshield...

      L’esclavage se réinvente en passant par des notions très complexe que personne ne peut détricoter... des esclaves combien en auront-ils deja ? 2800 chacun ?


  • #2369050

    Oui, les élites doivent prendre exemple sur le président Urugayen.
    La sobriété avec, certes, quelques avantages incombant aux responsabilités serait bénéfique pour restaurer la confiance avec la base.
    La vertu et l’exemplarité telles que pratiquées dans certains corps militaires sont indispensables pour inspirer et entrainer la base.
    Comme disaient les Anciens : pas de vie morale, pas de vie sociale.


  • #2369083

    Si on devait facturer à ces cafards tout ce qu’ils ont bouffé indûment, il faudrait qu’ils prennent un crédit et la somme serait si élevée qu’aucune banque ne le leur accorderait !!!

     

    • #2369217

      @ VIVACHAVEZ

      Depuis le temps que je lis vos commentaires, tantôt avisés, tantôt aiguisés, souvent percutents, là vous me surprenez !

      Bien sûr qu’il y aura toujours une banque, un fond d’investissement, pour leur octroyer un crédit... C’est justement là le coeur du cordon de la bourse qui les tient eux et nous tous par les couilles.

      L’esclavage salarial et l’impôt éternels à cause d’une dette en croissance illimitée qui ne doit jamais être remboursable !!!


    • #2369283

      Tous ces voyous au pouvoir sont illégitimes : ils doivent leur élection à l’escroquerie du scrutin majoritaire à deux tours .


  • #2369094
    le 20/01/2020 par lapis lazuli
    Nos élites vues par une journaliste portugaise

    alors ça si c’est pas pour endormir, rien a foutre que le président paye son train de vie, ce qui est important c’est les décisions qu’il prend et sous quelles influences, réforme des retraites/black rock, privatisation des autoroutes, armement de l’armée française, et surtout ce qu’ils ont en retour une fois leur mandat fini, le reste c’est de la merde, macron va payer son pq et sa pizza, qu’est ce que j’en ai a foutre.
    De toute façon si arte produit des émissions qui posent de bonnes questions ça se saurait.

     

  • #2369169
    le 20/01/2020 par Le Carthaginois
    Nos élites vues par une journaliste portugaise

    quand on pense qu’en Suède (si je ne dis pas de bêtise) une ministre a du démissionner car elle se faisait rembourser les taxis pour se rendre dans les autres ministères pour des réunions de travail !!!!

    Apres comme je le dis souvent dans mes com, que ce soit sur l’immigration, l’écologie ou autre il faut savoir faire la part des choses : entre entretenir la grandeur d’une nation qui passe donc aussi par l’image et le cérémonial et sans doute un peu de faste et utilisation a des fins égocentrique des services de l’état il y a des frontières a ne pas franchir.

    il existe plusieurs articles passionnant qui décrivent les impacts du phénomène que Ernest Jones a décrit comme "le complexe de dieu" souvent évoqué dans l’affaire Carlos Gone mais qui s’applique aussi évidement aux politiques et hauts fonctionnaires


  • #2369170
    le 20/01/2020 par Laurent Jamer
    Nos élites vues par une journaliste portugaise

    On dirait pas qu elle a fait exprès mais drôle de choix d exemple la "pizza à 3h du mat"

     

  • #2369237

    Et le pire c’est que c’est une étrangère qui le dit
    Combien de français dénoncent ce système de caste en France ?
    Très très peu


  • #2369325

    Je pense que c’est juste une différence de culture. Il est normal en France de profiter de la fonction, alors oui, bien sûr, ils devraient rester dans les limites de la décence. Mais aux EU tout se paye et il n’y a jamais rien eu de gratuit, ils sont éduqués comme ça donc il ne viendrait jamais à l’idée de Trump de se faire offrir un hamburger par l’Etat.

     

    • #2369371

      La culture américaine, c’est qu’Obama se fait payer $500,000 pour UNE conférence en tant qu’ex président. Effectivement, un chèque de $499,980 semble approprié si on déduit une pizza à $20.
      Trump je sais pas.
      En revanche je peux vous garantir que le monde prend une autre dimension quand on commence à réfléchir avec ces petits dessins qu’on appelle des chiffres.


    • #2369423
      le 21/01/2020 par Culturovore
      Nos élites vues par une journaliste portugaise

      @ Yann

      Vous n’avez pas compris. Les Obama, Clinton, Bush à 500k ou Sarkozy a 250k la présence d’une heure dans un cocktail car ils n’ont rien à dire à part avoir plombé leur pays, c’est un retour d’ascenseur d’une multinationale pour service rendu. Ça évite pendant la présidence de prendre les risques de leur porter une valise de billets.


    • #2370277

      @Culturovore

      La présence d’un ex président, permet de faire venir énormément de chefs d’entreprise de premier plan. C’est la raison pour laquelle les universités aux US payent très cher d’ex présidents pour venir faire un discours. . De surcroît la présence d’un ex président permet de faire souvent avancer un ou des dossiers (lobbying) et/ou d’être mis en contact avec des personnes à l’international qu’on aurait jamais pu toucher autrement. Il ne s’agit donc pas exclusivement de valises dissimulées contre services rendus, c’est très peu souvent le cas.

      C’est plus sur des postes comme Schroeder qui dirige une multinationale russe ou barroso chez goldman sachs que là il est évident qu’on est dans des cas bien plus graves...


  • #2369327

    Peu importe qu’ils se gavent ou pas, c’est peanuts.
    Ce qui compte, c’est qu’ils bossent pour l’intéret général, et si possible de manière efficace.
    Et là, aujourd"hui, on la totale : des gars qui bossent de manière très efficace, contre l’intérêt général et pour des intérêts privés.

     

    • #2369470

      "Peu importe qu’ils se gavent ou pas, c’est peanuts."
      Non. S’ils se gavent, c’est pour compenser par l’existentiel un malaise essentiel (moral, mental). C’est parce qu’ils ont vendu leur âme et qu’il ne leur reste qu’un corps.
      Se gaver, c’est produire quelque chose à soi, pour soi : beaucoup de caca., et du bon sang rouge dans LEURS seules veines. Rien pour les autres à part le bruit et l’odeur.
      Un malade de l’essentiel, c’est à dire un ensemble vide, rapidement rempli par n’importe qui et quoi, ne peut pas être un dirigeant de pays en chute accélérée.
      Nous avons besoin de dirigeants sobres, déterminés, presque ascétiques. Plus tard, quand le pays prospère, ils peuvent se servir, encore que dans certaines limites ; au pourcentage des (bons) résultats, dirons-nous.


  • #2369337

    bien dit ! se faire donner des lecons par le portugal faut le faire....mais on les merite


  • #2369344

    Aux US, le président gagne 400 000 US$ par an + 50 000 US$ de frais de représentation. Il faut comparer ce qui est comparable. Plus, après le mandat, c’est le jackpot de plus de 10 millions de US$ par an assuré par les conférences et le rôle de conseiller. Ca n’est pas comparable avec le président français.

     

    • #2369374

      et comment il vit Sarko ? un président US de part la constitution US a extrèmement de mal s’enrichir fraudleusement durant son mandat, au contraire de la France ou c’est open bar.
      cas d’école : Raymond Barre, petit prof de fac sans fortune qui après son passage en politique se paie (entre autres) une propriété du plusieurs hectares pieds dans l’eau à saint Jean Ferrat (et même à taux zéro ce n’est pas sa retraite de ministre qui pouvait rembourser son crédit.)


    • #2369620

      @paramesh

      C’est la même chose en France, mais 1 zéro en dessous.
      Ce que vous dites est faux :
      Les présidents qui se sont enrichis pendant leur mandat de façon incroyable aux US existent : comme les Bush à qui les guerres du Golf ont rapporté des dizaines de millions de US$ (par Haliburton). Dick Cheney en tant que vice président US et actionnaire d’Haliburton a lui aussi encaissé des millions de US$ pendant son mandat. Soit donc à des kms devant Barre et sa propriété...


  • #2369406
    le 21/01/2020 par Bertrand Dudéclin
    Nos élites vues par une journaliste portugaise

    Ou quand les étrons de la Raie publique se prennent pour les joyaux de la Couronne !


  • #2369411

    Ah le bon temps de la défenestration pour passer du Directoire au Consulat :)


  • #2369425

    Pour que les portes s’ouvrent devant eux, il faut que des branques les ouvrent, ils le font sous prétexte d’une gamelle mieux remplie que celle du voisin...
    Pour que les feux soient au vert (en fait ils grillent les rouges) ; il faut des escortes de soumis ou de "validans" ! Ils le font por une gamelle plus remplie que celle du voisin...

    Nos désirs et nos peurs nous guident ! Putain la solution est simple, dignité !
    La réalisation ne l’est pas. Alors commencçons à juste refaire lire le loup et le chien de La Fontaine à nos enfants... et méditons.


  • #2369453

    Le problème aujourd’hui, c’est que le locataire de l’Élysée est passé propriétaire, en vivant aux frais du contribuable avec tous les sbires qui l’accompagne, ministres, sénateurs "en activité" et même ceux qui ne le sont plus .
    La gouvernance Française est devenu un nid douillet, ou il n’y a plus qu’à se baffer, et jouir de la gratuité des fastes et des dorures de la répoublique bananière
    Cela fait des années que ça dure, à la manière Africaine sans que personne y fourre son nez, sauf peut-être la cour des comptes mais faisant partie du même monde ,tout va bien madame la marquise
    La seule chose qu’on arrive à savoir , c’est lorsqu’il y en a un qui balance l’autre, sinon tout ce petit monde gamelle au même endroit..
    Si il y a des choses à revoir ,déjà commencer par là .


  • #2369859

    Exemple parmi des milliers : juin 2015, Manuel Valls se rend à Berlin avec ses fils en avion pour assister à un match de football.
    Encore un : la maîtresse et la fille cachée de Mitterand entretenues à nos frais.
    Encore : les caprices de Valérie Trierweiler "copine" de Flamby qui fait réaménager l’intérieur de l’avion présidentiel.
    Allez-y, lâchons-nous.... Et rafraîchissons-nous la mémoire.


Commentaires suivants