Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Régimes spéciaux du personnel politique : le Premier ministre promet "le même système pour tous"

Les médias ont beaucoup parlé des régimes de retraites dits « spéciaux » des employés de la RATP, de la SNCF et de la fonction publique… mais moins de ceux du personnel politique. Or les Sénateurs continuent de bénéficier d’importants privilèges.

 

Lors de sa présentation du projet de réformes des retraites devant le Conseil économique social et environnemental (CESE), le 11 décembre, le Premier ministre Édouard Philippe a abordé la question des régimes spéciaux de retraites du personnel politique. Il a notamment affirmé que « le système sera[it] le même pour tous les Français, sans exception » et a précisé : « La vérité, c’est que les règles ont déjà beaucoup convergé. Les ministres sont traités comme des salariés et les députés comme des fonctionnaires [depuis le 1er janvier 2018]. »

La convergence évoquée par le premier ministre est une référence à la réforme de 2010 qui a supprimé la possibilité de choisir de cotiser plus pour obtenir une meilleure retraite ou une « carrière complète » plus rapidement. Ainsi, avant 2010, les parlementaires pouvaient verser une double cotisation, qui augmentait à la fois le montant de leur pension et le nombre de leurs annuités.

La double cotisation était possible pendant 15 ans, ils pouvaient ensuite cotiser 50 % de plus que la normale pendant cinq autres années. Ce système permettait alors d’atteindre une carrière complète en 23 ans (au lieu de 40,5 ans). Mais certains parlementaires en fonction des générations bénéficient encore de ce système.

Les députés ne peuvent plus verser la double cotisation depuis le 1er janvier 2018. Mais, pour le moment, cela a peu d’influence sur leur retraite, car jusqu’au 31 décembre 2017, ils pouvaient encore surcotiser : 50 % de plus pendant les 10 premières années (les 2 premiers mandats), 33 % les cinq années suivantes, et 25 % pendant le reste de la carrière. Ce système permettait d’atteindre une carrière complète en 31 ans environ. Une possibilité qui n’est pas offerte à tous et qui continuera encore pendant de nombreuses années à porter ses effets et permettre des conditions de retraites nettement plus avantageuses que pour la majorité des citoyens français.

 

Le régime spécial des sénateurs dans le collimateur

Quant au régime spécial des sénateurs, largement préservé, il devrait logiquement être remis en cause. La question doit être abordée lors du bureau du Sénat qui se réunit ce 12 décembre, selon « l’entourage de son président Gérard Larcher (LR) » cité par l’AFP. L’avant-dernier point de l’ordre du jour de ce bureau – l’équivalent de son conseil d’administration – prévoit une « communication » du président « sur les réformes réalisées depuis 2008 » incluant « un passage » sur les retraites.

Selon le site du Sénat, Gérard Larcher « s’est engagé à saisir le bureau du Sénat pour que soit prise en compte la future réforme des retraites, une fois celle-ci adoptée, de manière à ce que le régime de retraite des sénateurs y soit adapté ».

Selon lui, « il faut arrêter de raconter n’importe quoi » et à l’appui de cette déclaration, le président du Sénat a comparé la moyenne de la pension d’un sénateur, soit 3856 euros nets, hors majoration par enfant, à celle d’un ingénieur en chef de la RATP, selon lui de 6000 euros. Mais ce poste est bien sûr loin de représenter la moyenne des pensions perçues par les agents de la RATP qui s’établissait fin 2017 (toutes durées de carrières confondues à 2850 euros bruts.

En outre, contrairement aux députés, les sénateurs ont conservé la possibilité, après le 1er janvier 2018, de cotiser d’avantage (15,50 % contre 6,90 % pour le régime général). Cette question de la « surcotisation » par rapport au système général est d’ailleurs un élément central de la question de l’équité du régime futur. En effet, si un euro cotisé vaut la même retraite pour chacun, le projet de loi devra sans doute envisager – pour respecter les promesses faites aux militaires, enseignants et policiers – la possibilité de cotiser d’avantage selon les catégories socio-professionnelles ce qui relativiserait beaucoup l’idée du « même système pour tous ». Mais en ce qui concerne les salariés du privé, la question semble déjà tranchée, le MEDEF ayant déjà fait savoir qu’il excluait une hausse des cotisations.

 

La réforme des retraites, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La même dose de vaseline pour tous.
    Ça promet de futurs incendies sociaux à l’ambiance bon enfant, par un temps glaçant, mais en même temps avec bonhommie, bien que le mouvement s’essouffle, tout ça à cause de l’âge pivot.
    Heureusement que j’ai le dictionnaire de novlangue de Le Gallou sous la main.


  • Faisons confiance à ces parasites pour se voter une retraite "adaptée " comme dit ce gros lard, bien nourri, de Larcher !


  • On s’en fout.

    On ne veut pas de sa réforme qui n’est qu’un pillage en bande organisée, de nos cotisations et du fond de plusieurs milliards d’euros que NOUS avons mis de coté.

    S’ils y touchent, ce sera l’embrasement.

     

    • Ce que VOUS avez mis de côté, c’est des chiffres sur un bout de papier (aujourd’hui des ordis), et le papier (ou l’ordi) sur lequel les comptes sont tenus ne vous appartient pas... De plus, un chiffre sans une unité derrière n’a aucun sens ! 1 km sera toujours 1 km alors qu’un euro / dollars / yen (toute monnaie) change de valeur à chaque micro seconde, et à long terme, baisse constamment (inflation).
      donc ce que VOUS avez mis de côté revient à stocker de l’alcool (volatile) dans des bonbonnes mal fermées, stockées dans un local dont la clef est gardée par un alcoolique !
      C’est moyen comme sécurité pour l’avenir, mais continuez donc à cotiser avec Foi...


    • Ce sera l’embrasement ?!
      Vous êtes comique. Depuis le temps que l’on nous supprime ou impose des choses qui devraient déclencher leur destitution.. il ne se passera rien à part des grèves absurdes (puisque après j’irai voter comme un bon abrutis docile) et des blocages pour emmerder ceux qui tentent encore de survivre à leur effondrement (qui se fera naturellement et pas "grâce" à un supposé embrasement). Aucun français n’est d’accord avec l’autre. Regardez juste ici et vous aurez compris.


    • « Aucun français n’est d’accord avec l’autre. Regardez juste ici et vous aurez compris. »
      En même temps, quand on pond des trucs comme ça !
      « #2340513
      Le 11 décembre à 12:42 par Keuf you
      Cette grève c’est de la pure connerie. C’est en attendant Noël ou quoi ? Allez, au boulot. Français franchement branl*** »
      Faut à la fois pas s’étonner et « accessoirement » peut-être songer à s’interroger sur soi-même et sa propre part de responsabilité.


  • Il faut ouvrir une cagnotte leetchi et faire passer une enveloppe dans toute la France périphérique pour les sénateurs, notamment pour Gérard Larcher qui présente des signes de sous-nutrition inquiétants.


  • Sauf, apparemment, pour la police.

    Il est vrai, rempart du gouvernement contre la colère populaire ...


  • C’est facile, après avoir pris tout le pognon.
    La promesse c’est : je n’en prendrais pas plus !
    [ nous aurons les miettes et il se servira encore dessus par égalitarisme ]


  • N’importe quoi 2850€ brut pour les retraités de la RATP... Je suis moi-même retraités de la RATP et j’en perçois à peine la moitié, sachant que je n’avais pas le plus petit salaire de l’entreprise. Alors de grâce ne croyez pas tous ces conneries qui nous balance.

     

    • C’est une MOYENNE, et toi, ben t’es largement en dessous.... maintenant, faut bien qu’il y en est
      qui soient au-dessus, demande toi qui.....


    • entre ceux qui ont une retraite a 15 000 ou 20 000 ou plus, et les autres qui ont une retraite à 1100... la moyenne est a 2800.

      L’égalité se retourne dans sa tombe...


    • euh... attendez voir un peu j’ai comme une petite idée : tous les frangins à trois points et leurs garde-chiourmes qui sont au au-dessus et qui ont passé leur temps à faire remplir des indicateurs Excel et des planning ?
      Voilà pourquoi ce système administratif totalement absurde coûte si cher.


    • Abraracourcix
      Non c’est faux, nous connaissons avec exactitude les salaires et les pensions des uns et des autres, et merci de votre conseil sur le questionnement, qui est l’essence même de l’intelligence, sachez pour votre gouverne que nous avons des grilles de salaires et un simulateur pour calculer notre retraite, mais visiblement vous accordez plus de crédit au président du sénat qu’un agent de l’entreprise... Et j’insiste, la moyenne des pensions que ce soit en 2017 où toutes autres années n’est pas de 2850€ bruts, je crois en l’occurrence que vous devriez ne pas prendre pour argent comptant ce que vous lisez venant de cette caste politique.

      _


  • j’aimerai bien connaitre la retraite de hommes politiques
    par exemple Alain Jupé a fait valoir ces droits à la retraite d’inspecteur des finances en 2002 pour un montant de 9000 euros.
    Mais il a été aussi député européen ministre premier ministre...
    Et Fabius et Giscard et tous les autres

     

  • Les flics ne menacent plus de faire grève : ils viennent d’obtenir de Matignon que leur régime spécial soit maintenu . Le contraire eut été étonnant venant de ces chiens de garde .

     

  • Sauf pour les condés et les militaires qui eux gardent leurs régimes spéciaux avec tous les avantages qui vont avec (y compris ceux qui sont dans les bureaux, les cuisiniers, la fanfare, les mécanos,etc etc !!)


  • toutes ces racailles au smic ….. des bons à rien qui vendent la France depuis Sarkozy

     

  • Tous les groupes sociaux et professionnels qui portent une arme sont bien soignés par micron. Flics, militaires et chasseurs. C’est plutôt un signe de fébrilité. Toutefois, ce gouvernement est bien préparé pour faire la guerre à son peuple.
    À l’inverse, On ne touchera pas à la gabegie de la Caf et le scandale de la fraude, sinon, les cités s’embrasent.


  • Putain, mais quand arrêterez vous de focaliser sur le pognon... Retraite, salaire, ou autre...
    L’argent, ce sont les mêmes qui le fabriquent, le manipulent, et font les règles du jeu qui vous permettent de vous en servir... Ils s’en foutent eux du pognon, ils le font et vous hypnotise avec pour obtenir votre terre et vos moyens de productions ; qui eux, ont une valeur réelle. Une carotte n’a jamais poussé sur un billet de banque, ni sur un compte et c’est la carotte que vous bouffez, pas le billet... Réclamez la terre et les moyens de productions ne serait il pas plus judicieux ?
    si Jésus a dit de rendre à César ce qui lui appartient, vous pensez pas qu’il avait sa petite idée sur la chose ? C’est juste que ça n’a aucune valeur (l’argent) !
    L’argent, le leurre...

     

    • Les gens se focalisent moins sur l’argent que sur l’injustice de la répartition de celui-ci.

      Ils sentent que c’est leur travail, comme tu le dis, qui véritablement produit, que le fruit de leurs efforts est symbolisé par l’argent, et qu’on les dupe. Cette « réforme » des retraites vise, au nom de la « justice » — laquelle ? commutative ou distributive ? — , à les exploiter encore plus. Les médias aux mains des nantis ont beau essayer de tordre la représentation du réel en pointant du doigt les régimes particuliers, ils sont bien obligés de diffuser les publicités pour les produits financiers des banques et assurances qui, par leur prolifération, indiquent qu’elles lorgnent sur le beau fromage qui leur échappait jusqu’ici.

      Leur créature, Mac 40, et ses séides travaillent bien.


  • Les promesses n’engagent que ceux qui les croient.
    Il est un moyen simple : diviser la masse annuelle des cotisations par le nombre de retraités ayant cotisé. Ce serait justice. Le riche le restera, le pauvre un peu moins.


  • Maitre menteur (philippe) au chevet d’une France exsangue tenait à peu près ce langage... bla bla bla...
    Mensonges, com., baratins, manipulations en ts genres, etc, etc...
    Ces gens là sont nés menteurs, vivent dans le mensonge, adorent le mensonge et finiront dans le mensonge.
    Allez au travail, pour engraisser ce pauvre sénateur qui dans sa grande betise compare des choses incomparables... ça en dit long sur la betise de l’argumentaire et la petite mentalité de ce genre d’individus... Si larcher etait payé à la betise dite il aurait un salaire aussi imposant que son séant...
    Oui pas très noble d’attaquer sur le physique je sais mais la... etre représenté par ce tas de boue.... beurkkkk
    Le genre de type qui sur un chantier de tp serait une parfaite victime suante et soufflante re beurkkkkkk

     

  • Je sers à rien mais je me sers allégrement. La devise de TOUT politique. Et dire qu’il y a encore des Mongols pour croire en leur baratin...


  • 800 000 personnes dans la rue le 05/12.
    Peut être deux fois plus le 15 prochain, des grèves du transport à l’approche de Noël accentuant les clivages...

    ...Et Macron se frotte les mains !

    Car qui de sérieux peut penser que le fusible Philippe n’a pas surjoué volontairement sa partition lors de son explication télévisée de la réforme des retraites ?

    - Age pivot pour ne pas dire recul de l’âge de la retraite ayant mis prétendument en colère tous les partenaires sociaux ?
    - Blackrock murmurant à l’oreille de l’establishment ayant diffusé opportunément dans les médias avant et après son annonce ?
    - Legendre pris en flagrant de mensonge sur YT lorsqu’il y a quelques mois, il assurait que le gouvernement ne reculerait pas l’âge de la retraite ?
    - Delevoye, le parfait concentrateur des colères, prétendument géniteur de la réforme et avec des casseroles au cul, tout comme Ferrand encore en poste ?
    - Le prétendu problème des régimes spéciaux des sénateurs.
    etc...etc...

    Un vaste foutage de gueule dans la grossièreté généralisée.

    L’objectif principal de cette réforme, ce n’est pas la réforme elle-même, c’est de réinstaller les corps intermédiaires dans le jeu politique.
    Corps intermédiaires volontairement sapés sous Sarko, boudés sous Macron jusqu’aux...Gilets jaunes !

    Et oui camarades, n’oublions surtout pas cette jacquerie noyée sous le flot subliminal du pour ou contre la suppression des régimes spéciaux et de la retraite par répartition.
    Une révolte jaune que le pouvoir ne contrôlait pas, surtout sur les premiers actes, avant de réussir à l’encadrer par les syndicats après une phase de décrédibilisation via les blacks blocs.

    Le 15/12, le général en chef Mélenchon espère une mobilisation jamais vue depuis 30 ans, ce qui marquerait le grand retour des syndicats et en particulier de la CGT, en déliquessence depuis des années.
    Comprendre que la révolte sociale ne sera plus jaune mais de nouveau rouge, parfaitement encadrée et surtout contrôlée, comme dans l’ancien monde.

    Que cette réforme soit l’occasion pour les assurances et autres fonds de pension de s’en mettre plein les fouilles, oui, qu’elle permette plus de flexibilité au niveau du calcul du point, oui aussi, qu’elle soit un prélude à la retraite par capitalisation, également, mais sa principale vertu est bien ailleurs, à commencer par rendre invisible le RN dans son opposition.

    La politique est un théâtre permanent et son machiavélisme jamais démenti.


  • Quand le texte dit : "La possibilité pour le personnel politique de verser 50% en plus de cotisations pour prendre sa retraite après 21 ans de service, cela en dit long quant à ce système opaque sur le réel montant du pactole mensuel attribué à chaque député et sénateur. Entre tous les avantages en nature, comme la possibilité de prendre plusieurs assistantes complémentaires, mais au final n’en payer qu’un ou qu’une, et percevoir l’indemnité de plusieurs assistants parlementaires, pognon volé donc économisé qui leur permet de cotiser + et prendre leur retraite bien avant l’heure.Sans parler du cumul des mandats.
    Restauration gratuite permanente, personnel de maison , gouvernantes, femmes de ménages, valet, chauffeurs,gardes du corps, voyages gratuits sur Air France et SNCF même pour les vacances. On devrait payer ces gens du sénat et de l’assemblée générale sans salaire fixe, directement en fonction du résultat net de l’entreprise FRANCE. Comme le résultat est négatif depuis la loi Pompidou Giscard de 1973, et que la dette de Macron s’amplifie et s’agrave, il faut qu’ils remboursement les milliards englouties dans leurs jongleries nationales, mais pas nous le peuple.

     

  • Je propose qu’on reforme deja le regime des senateurs et des parlementaires et ensuite on met aux mêmes regles tous les autres régimes sur ce modèle !


  • Age pivot veut dire : en dessous vous vous faites baiser (malus) même si vous avez l’âge légal et au dessus de cet age "pivot" vous avez les indemnités normales (faux "bonus"). Faut l’esprit tordu de ce gouvernement pour inventer un age "pivot" ! Soit on a les droits pleins, soit on les a pas, point barre !


  • Ces sénateurs ont un boulot tellement pénible qu’ils partent à 70 ans en moyenne ! Quand on se goinfre dans un bon fromage de la raie publique, on en profite au maximum ! A moins que se soit par amour désintéressé du peuple ou de la chose publique ?


  • réforme des retraites à la demande de Bruxelles et Bruxelles c’est un certain Pierre Moscovici qui a prouvé son inefficacité dans le gouvernement Hollande.


  • J’ai lu récemment qu’un sénateur pouvait prétendre à une retraite de 2040€ mensuel après un mandat de 6 ans. Ils ne servent à rien ce ne sont que des profiteurs.
    Extrait d’un article de la dépêche du 17/09/2014. Soupçon de détournement de fond au sénat. Au profit des sénateurs UMP Gaudin,Longuet,Raffarin... 400000€ détournés via deux associations l’URS et le CRESPI. Gaudin aurait encaissé24000€ en 6 chèques,60000€ retirés en espèces dont 4200€ pour JC Carle, 27000€ pour le sénateur R du Luart, 12000€ pour Falco, G Gauthier et R Garrec etc...

     

  • Des hommes politiques ?
    .. DELEVOYE l’escroc, spécialiste du recyclage d’opinion du retournement de vestes, qqun de bien documenté va t il enfin nous dire cet argent salement gagné en immobilier et opérations louches ?
    Nouveau Cahuzac, Benalla Crase ?


  • Tous a 800e de retraite(sauf les riches) qui seront prix par les factures..(enfin vue a la vitesse que les prix augmente, pas sur que sa suffit a payer les factures alors pour manger va falloir faire la manche)

    Phiphi ta retraite tu te la met au cul sale trou a merde. On sonne l’alarme pour sortir du système libéral de la finance internationale et des multinationales. Fini la privatisation, fini la bourse, fini la city, fini les paradis fiscaux, fini la mafia du système juridique et politicien, fini les privilèges de l’hyper classe avec leurs millions ou milliards, fini de se faire taxer et lobotomisé par la mafia kabbaliste et de son empire Anglo-américain judéo-maçonnique.

    Esclave ou résistant chacun fait son choix comme chacun ferra son choix entre le dieu de l’argent(satan) ou le DIEU omnipotent créateur de toute chose.


  • Hormis le personnel politique "Le même régime pour tous"... ?
    Bah pas les policiers déjà, qui viennent d’obtenir la garantie de conserver le leur face à la menace de rejoindre la grève...

    Un nouveau régime de traite "pour tous" tellement génial que leurs auteurs n’en veulent pas, les flics n’en veulent pas, et bientôt d’autres corps vont les rejoindre à commencer par les avocats apparemment.
    Bref... pour pas comprendre l’arnaque là faut vraiment être con comme une brique... ou définitivement aliéné/abruti par l’ingénierie sociale mondialiste depuis la naissance.

    Sinon concernant la "peau’lisse" .... elle est bien à l’image de nos politiques y a pas à dire.
    Le flic de base aura beau dire "c’est pas notre faute, c’est nos syndicats les pourris, blablabla..."
    Au final il continue d’obéir aux ordres de ce pouvoir aussi dégueulasse qu’illégitime, et est parfaitement satisfait de ses syndicats... arrêtons la tartufferie.
    Et assumez de devenir aussi sordides que ce pouvoir... même l’occupant allemand avait plus de virilité et de franchise, lui au moins... (et je suis pourtant un français qui ose croire qu’il aurait lutter contre, pour résumer).


  • c’est quoi leur plan de mettre toutes les corporations des métiers les unes contre les autres ? Chaque secteur de métier du privé et du public a son propre régime spécial !
    Visiblement, ces social-fascistes libéraux, veulent nous imposer un régime soviétique, pour pour pousser toutes les fourmis que nous sommes, à faciliter la vie à la minorité des cigales oligarques de la finance international !


  • Age pivot...certes mais ce n’est pas le pivot de la joie !!!....plutôt un truc qui fait mal au c.. !!!


  • être élu s’apparente de plus en plus à un bullshit job, du moins pour nombre d’entre eux, MAIS avec la certitude de jouir de privilèges fort bien compris

    même diviser par deux, les prestations offertes par ces régimes spéciaux , resteraient enviables, en comparaison de celle dont bénéficie la majorité des Français

    amis arrivistes, chevauchez le bon cheval, et vous serez bachelotisé

    a titre d’exemple, grâce aux politiques votées par ces élus, la privatisation d’edf a permit au actionnaires privés d’engranger 66 milliards de dividendes

    cette semaine les électriciens gaziers ne se sont pas trompés d’action en basculant les tarifs "normaux" en tarifs "heures creuses"
    voici un lien , je sais il s’agit de la cgt, mais ne soyons pas obtus
    https://www.youtube.com/watch?v=JA_...

    l’ensemble de notre bien commun doit être cédé aux intérêts privé, avec le concours et le soutien des élus, cela mérite donc récompenses


Commentaires suivants