Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nouvelle hausse du prix de l’électricité : 85€ par an en moyenne

Une semaine après les européennes...

À partir de samedi 1er juin, les tarifs régulés de l’électricité vont augmenter de 5,9%. L’augmentation devait normalement entrer en vigueur l’hiver dernier, mais le gouvernement l’a repoussée en plein mouvement des Gilets jaunes.

 

Pour les abonnés, surtout ceux qui se chauffent à l’électricité, l’addition risque d’être lourde. C’est le cas de Mathieu, qui habite sous les combles d’un un vieil immeuble haussmannien de Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine. Tous les autres étages sont en chauffage collectif au gaz. Mais pas le sien, où les appartements sont refaits pour être loués.

« Tout est électrique, explique-t-il. On ne se rend jamais compte de combien on utilise jusqu’à ce que la facture fasse très très mal. »

85 euros d’augmentation par an en moyenne

[...]

Sur son ordinateur – elle n’a plus de facture papier –, Manon, en colocation dans un appartement de 42m² tout électrique, fait l’addition des factures de l’année 2018 : « 642,70 euros ». Un produit en croix plus tard, Manon obtient le prix annuel avec l’augmentation de 5,9% : + 38 euros.

Ce calcul n’est qu’une indication, mais Manon sera sans doute en-dessous de l’augmentation moyenne selon EDF : + 85 euros par an pour un foyer chauffé à l’électrique et payant 1 500 euros d’électricité par an. Mais avec un Smic et sa colocataire au RSA, la facture pèse tout de même sur la vie quotidienne.

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Eh bien où est la surprise ? Micron va accélérer les réformes, il l’à dit !
    https://www.lci.fr/politique/macron...


  • #2209095

    "Avec Linky vous paierez moins cher !..."

    Heureusement que y’a Bardella sinan... on s’rait pas dans la merde.

     

  • Et internet ? 50 balles par mois, les courses 80 euros par semaine, l’électricité 75 euros par mois, l’essence 1,5€/litre, et pourtant les gens continuent à voter pour les libéraux, incroyable mais vrai !

     

    • Parce que lorsque vous gagnez 3000 balles ou que vous avez 2500 balles de retraite en étant propriétaire, ce n’est pas que vous n’en avez rien à foutre car vous préféreriez bon gueuleton, mais que ça passe encore. Ces couillons-là - des grandes villes -pensant que le libéralisme va libérer leurs gains alors que la bête immonde, nationale socialiste, leur prendrait tout pour donner aux pauvres une fois que l’abandon de l’euro, comme monnaie unique, leur aurait fait perdre toute leurs économies. Ah, ah, ah, les ignares endettés vitam eternam.


  • Et pourtant, nous l’ont ils assez matraqué le tout électrique et combien d’experts de broussaille nous ont ils vanté les tarifs mirobolants qu’allait pratiquer le prestataire ’’public’’ et monopolistique(mais qui dépensait ses revenus en publicité...(! ?). Souvenons-nous d’un d’entre eux affirmant qu’EDF allait bientôt distribuer le KW à 15 centimes de Franc(toutes ces archives existent, il suffit de les ressortir et d’en faire des pièces à convictions dans les procès que ces salauds méritent pour le mal qu’ils ont fait et font encore). Il y avait les centrales nucléaires des années 70 à construire (avec l’argent public) elles allaient raser gratis et en attendant matraquaient leurs opposants. Les pôles tyranniques et aujourd’hui ruinés qui nous laissent des friches mortelles et une facture démentielle, usaient et abusaient de leur pouvoir de nuisance dans cette pseudodémocratie (de fait une tyrannie surorganisée) . Même chose avec les éoliennes aujourd’hui, avec à l’horizon, le toujours même scandale complètement prévisible, programmé, dans un pays dont c’est une des spécialité (avec la brutalité, l’hypocrisie et le racket). Menteurs, escrocs, gangsters, sadiques, psychopathes !!!

     

    • @anonyme
      Cette hausse n’est pas un hasard, c’est la privatisation de la vente de l’électricité qui en est responsable, avec bien sur nos politiques qui permettent cette injonction européenne.
      EDF vend à des fournisseurs privés de l’élec à des prix dérisoires du parc nucléaires, éoliens, hydraulique etc...ces salopards le revendent au français au prix max, par contre ces nouvelles sociétés au statut privé n’investissent pas un centime dans l’entretien du par élec, centrale nucléaire, entretien des réseaux etc... Ils achètent des kW à un prix dérisoire(je me répète) qu’ils revendent,ce qui revient à dire que les français payent pour ce que le privé ne payent pas à EDF pour l’entretien, l’investissement, les rénovations etc...des infrastructures de toute sorte pour la production d’électricité. En un mot, l’ouverture à la concurrence n’a pas de bénéfice pour le particulier, un simple putain de montage de différente société pour engraisser des actionnaires devenus aussi clients via ces nouvelles sociétés de vente d’élec qui n’attendent que la privatisation totale et font un forcing sur EDF pour faire grimper les prix justifiant ainsi leur propre augmentation, un truc de malade, si les gens du CNR paix à leurs âmes le savaient, ils passeraient aux armes tous les responsables. En Allemagne, après la sortie du nucléaire et la privatisation du parc élec, il y a tellement d’allemands ne pouvant plus payer leur facture que le gouvernement a pris des dispositions sociales pour ces derniers, chèque, facilité de paiement, le citoyen devient l’acheteur principale au lieu d’en être le bénéficiaire principale, les oligarque eux encaissent...Voilà ou nous mènent ceux qui entérinent par leur vote cette UE, peu importe le bulletin.


    • Dans 10 ans et MÊME AVANT, les malheureux en bagnole électrique seront montrés du doigt et taxés comme les automobilistes diesel aujourd’hui. ! Les terres rares des batteries électriques s’achètent en chine ! Bonjour l’impact écologique et l’indépendance énergétique !


    • @Pitchou Il n’y a pas de libre concurrence en France, se sont des cartels légalisés chargé de déplumer les gaulois jusqu’au dernier centime.


  • 1700eur cette année pour avoir froid l’hiver en pull chez moi. Obligé d’emprunter avec mon smic pour l’électricité... La France, 2019.


  • Pays de privilèges !!.
    EDF est en déficit mais les employés ont 90% de réduction sur leur consommation ! SNCF en déficit mais les employés et leurs familles ont la gratuité des transports ! Et c’est toujours le CON tribuable qui paie et se prend les augmentations de tarifs !!! Et les privilégiés continuent de bénéficier de leurs privilèges...

     

  • Ils s’attendaient à quoi tous ces imbéciles Macronphiles, de la part des américains, et du traître Macron ?

    L’économie ultra libérale US, venue prendre le contrôle des nations européennes en 1944, n’a jamais fait dans le social.

    Et puis Macron, ils en ont redemandé aux élections européennes, non ?

    Et bien qu’ils pleurent maintenant, nous comme Ponce Pilate, nous nous en lavons les mains !


  • La fée électrécité a échangé sa baguette pour une matraque. Tu sais quoi, je vais t’expliquer quoi faire
    1/ Cesse de déverser des torrents d’électricité dans les rues vides la nuit.
    2/ Favorise la production individuelle
    3/ Ferme tes centrales, n’y touche plus, laisse-les mourir d’elles-mêmes.
    4/ Travaille sur l’abaissement des consommations.
    5/ Remballes tes projets d’éoliennes en mer et produis au gaz
    Tu as fait assez de mal comme cela, sale con.


  • De toute manière les castors qui font barrage à la HAINNNNNE s’en moquent bien puisqu’ils maîtrisent sûrement la transformation quasi gratuite d’énergie hydraulique en électricité, enfin j’espère peur eux car à force d’être cocufiés...


  • Il faut bien enrichir les petits amis, propriétaires des éoliennes… Les éoliennes produisent 5% de l’électricité en France, mais représente 15% de nos factures d’électricité : c’est l’idiot écolo Yves Cochet qui a fait voter en 2002 la loi obligeant les distributeurs à payer l’électricité des éoliennes 3 fois plus cher que l’électricité nucléaire .


  • Les taxes représentent 36% du prix de l’électricité !

     

    • C’est pas comme ca qu’il faut calculer, ça, c’est la manière trompeuse des media ! Si les taxes représentent 36% du prix, c’est que le prix HT est de 64, donc 36 de taxes ça fait 56,25% DE TAXES sur le prix HT !
      Même chose sur le prix du carburant, ou là, accrochez vous, on atteint 200 % DE TAXES ! Quand vous allez à la pompe vous payez en fait des impôts !


  • Il s’en passe des choses juste après les européennes, comme on dit dans le Territoire de Belfort...


  • Je devrais demander a mes voisins de me payer mes factures d’electricité car ses imbéciles ont voté micron. je suis en colere contre eux comme jamais et le plus affligeant est qu’ils osent se plaindre des reformes du gouvernement.

     

    • Ah oui c’est une très bonne remarque : avec l’information qui saute du coq à l’âne, bien qu’ils connaissent vos opinions, très clairement argumentés, j’ai remarqué ce comportement assez étrange de se réapproprier le fait dérangeant, la contradiction pour ensuite vous en faire le reproche, alors qu’ils ont voté Macron : en fait, ces gens ont une pensée fainéante, veules,… sous l’émotion, ils agressent celui qui les fait sortir de leur endormissement, toujours pour éviter d’aller à la racine du problème bien trop angoissant car fatiguant à comprendre voire risqué : « Les cons, ça, ça fout les jetons » - Jean-Pierre Marielle.
      Il se passe le même phénomène d’évitement dans les entreprises, le manager maltraitant n’est pas inquiété alors que le collègue, qui n’a rien à voir avec l’affaire en cours puisque subordonné, se trouve accablé de reproches et d’agressivité, par le salarié maltraité qui se décharge : ces gens vont toujours là où c’est facile, quand je peux je leur dis d’aller se faire enculer.


    • Ca, c’est une bonne idée ! Il faut responsabiliser !


  • Les derniéres ponctions avant d’être mis dehors à coup de pieds au derriére !


  • 22,4% des contribuables, électeurs sont d’accord avec cette augmentation. A qui la faute ?

     

  • C’est là qu’on voit que dès janvier le Pouvoir s’est torché avec les gilets jaunes. Mais ça leur reviendra à la gueule un jour. En attendant on va faire du stop (tarif essence) et chopper une pneumonie.


  • Sur ce forum, les réactions sont variées mais personne n’a fait le lien entre le prix de l’energie sur le marché et les guerres illégales dans lesquelles nous entraîne l’OTAN alors que nous n’y avons AUCUN intérêt !

    Quand les Français, nom d’une pipe en bois, vont-ils comprendre qu’il faut se tirer du mercier de l’UE ?


  • #2209202
    le 31/05/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Nouvelle hausse du prix de l’électricité : 85€ par an en moyenne

    80% des locations sont chauffés à l’électricité et très mal, voir pas du tout isolées.
    Franchement, plus rien à péter des récriminations des uns et des autres. L’essence aussi a augmenté de 10% : les routes sont archi-pleines. Les péages d’autoroute ? Les autoroutes sont pleines.
    Il faut être complètement frappé pour payer 1500 euros d’électricité par an. Qu’ils aillent tous se faire enculer ! La pleurniche, j’en ai marre. Je me demande d’où vient mon manque de tolérance, tiens.

     

  • le systeme est coince : d’un cote il veut racketter les consommateurs,d’un autre cote la demande va s’effondrer. Pis faut payer les mauvaises decisions des cranes d’oeufs en matiere d’epr iter machin,tous ces trucs qui marchent pas...

    Avec le prix de l’electricite qui augmente, dur d’etre un gamer avec un ordi qui bouffe 500w+,dur d’alimenter pompe et lumiere d’un aquarium, et la 5g ? Qui va vouloir recharger chaque jour son telephone ecran 5pouce qui consomme autant qu’un fer a repasser ?
    tiens faudra voir si l’augmentation du prix de l’elec fait plus chier les citadins (electeurs a macron) que les ruraux...
    on verra si pour acheter les voix des ecolos, on augmente plus vite le prix de l’essence ou de l’electricite. Ou si le systeme,convaincu qu’il controle bien le cadre francais, rackette tout le monde en augmentant la pression des prix des deux...

     

    • Bonjour

      Je voulais avoir votre avis sur une idée qui m’est venu en tete.
      les reformes de chaque parti sois appliqué aux electeurs qui votés pour se parti.
      c’est a dire que ceux et celles qui ont votés macron subissent ses reformes et pas les autres.
      qu’ est ce que vous en pensez ?


  • Continuez , la bête a encore du gras et ne se réveille toujours pas !
    C’est vrai que L’ENA est unique au monde :
    C’est le seule école où l’ont apprend à plumer des veaux !


  • #2209244

    C’est le plan social de la macronie à la révolte des Gilets jaunes. Quelle provocation !


  • La seule chose de bonne dans cette augmentation c’est que 22.4% des électeurs doivent être heureux d’avoir un président qui fait des reformes fortes pour eux


  • Et vous ne connaissez pas la meilleure ?
    il y aura une autre augmentation le 1er Août.

     

  • Bientôt ce sont les mougeons qui roulent à l’électrique qui vont dérouiller ! Quand on s’apercevra que les piles sont impossibles à retraiter et que ça pollue la planète, que ces piles utilisent des terres rares couteuses, dont l’extraction détruit l’environnement et que l’électricité sera de plus en plus chère ! Un conseil, gardez votre bon vieux diesel, ça peut servir !


  • François Carlier, délégué général de l’association de consommateurs CLCV, dénonce jeudi 30 mai sur franceinfo "un système un peu fou où l’on augmente les prix d’EDF pour faire vivre la concurrence".

    Cette hausse n’est pas pas justifiée, parce que les coûts d’EDF n’augmentent que de 3%, or la hausse totale est de 6%. La moitié de la hausse n’a rien à voir avec l’augmentation des coûts d’EDF. C’est simplement que les opérateurs alternatifs n’ont pas accès autant qu’ils le voudraient au nucléaire et augmentent leurs coûts, et que donc en compensation, pour que la concurrence puisse continuer de survivre, on augmente de 6% au lieu d’augmenter de 3% le tarif de l’électricité d’EDF.

    Un système fou où l’on augmente les prix pour faire vivre la concurrence. Les opérateurs alternatifs ont certains types de problèmes, en l’occurrence le fait qu’ils n’ont pas assez accès au nucléaire. Ils font donc face à un surcoût. Donc pour qu’ils continuent d’être compétitifs, on augmente le tarif d’EDF, ça permet aux opérateurs alternatifs de pouvoir dire : "Je vous fais 5 ou 10% moins cher que le tarif EDF". Mais en fait, ils peuvent faire ça uniquement parce qu’on a augmenté le tarif d’EDF. (…)

    ==> Mais puisqu’on vous dit que le liberalisme et la concurrence ça fait baisser les prix !

    CQFD

     

  • Deja qu’avec le nouveau compteur ma facture s’est furieusement accélérée (X10)...en réaction : arrêt total du bricolage électrique, fin du projet d’acheter une moto et une voiture électrique...


  • peut on traduire cette augmentation comme une augmentation des délits gouvernementaux ?
    de type braquage de masse , pickpockets dans les foyers ?


  • Le plus incroyable ce n’est pas même pas cette hausse, mais que les "gilets jaunes" aient endossé la transition énergétique comme un seul homme, alors que la révolte ouverte avait été provoquée par une hausse du carburant. C’est à croire qu’ils en demandent toujours plus des hausses du prix de l’énergie. Car non seulement le prix à la pompe est au plus haut alors que le coût du baril s’effondre, mais en plus le gouvernement se paie le luxe de faire subventionner par le consommateur de base des énergies alternatives qui bénéficient déjà de financements bancaires préférentiels donnant lieu à de juteuses opérations de titrisation des créances bancaires sur les marchés afin de refiler au plus vite aux investisseurs la "patate chaude". Non content d’additionner les hausses de prix, le gouvernement emprunte à tout va sur les marchés, sans que la Commission ne lui demande des comptes, alors que la dette française a rattrapé la dette italienne en volume. Nous sommes en passe de devenir les champions européens de la dette publique ! Qui va payer cette ardoise, à votre avis ? Le mouvement des gilets jaunes marqué au coin de la socialisation des esprits n’aura servi qu’à alimenter la dette publique, sans contrepartie en termes d’audit des finances publiques autre que quelques miettes de pouvoir d’achat lâchés par ceux qui déterminent leurs "droits" à exister, comme dirait BHL. Où va l’argent ? Comment est-il dépensé ? Apparemment tout le monde s’en fout, puisque les Français partent plus que jamais en vacances, sans se poser des questions désagréables sur la baisse de leurs revenus ou la hausse de la fiscalité. Allez, le "grand soir" n’est pas pour demain. Les Français sont pleins aux as et les marchés ne demandent qu’à répondre présent à la fringale de dépenses publiques. Dans un pays fonctionnarisé à plus de 50%, il est somme oute logique qu’à une hausse de la dette corresponde une croissance du pouvoir d’achat des fonctionnaires et assimilés. Quant au PIB, il est poussé par les dépenses publiques. Le rêve.


  • Ordo ab Chaos... nul ne pourra s’y soustraire (Sarkozy) .. Le Nouvel Ordre Mondial par le chaos..Six mois de contestation gilets jaunes en réponse à l’augmentation du carburant.. 28 samedis plus tard, des yeux éclatés, des mains arrachés des visages mutilés , et pourquoi ? pour augmenter encore plus le carburant , l’electricité et toutes les charges qui pèsent sur les foyers. Si ce n’est pas jeter l’huile sur le feu pour raviver la colère du peuple, créer une révolte encore plus forte... c’est certainement dans un but précis.. pour imposer plus de répression , de contrôle, de dictature, le pouvoir a besoin de solides alibis.. " Cassez bon peuple, cassez encore plus... nous avons la solution à votre problème : votre mise en esclavage !! "


  • Avez-vous remarqué les prix des carburants ? Plus ça proteste, plus ça augmente. Preuve s’il en fallait encore, de l’inutilité de gesticuler. La seule puissance que l’on peut avoir est de s’affranchir de leur produits de consommation et limiter ses achats au maximum en privilégiant les produits naturels en circuit très court. Faites du vélo, et pas assisté électriquement...


  • Les usines ferment,les frigos se vident à la première quinzaine du mois,les tarifs font de l’interrupteur électrique un bouton "brûlant",bac+6 ne garantit plus l’embauche,etc...
    Mais on va voter quand même. Pourquoi,cet engouement pour les urnes ? Que ceux qui y comprennent quelque chose veuillent bien nous l’expliquer. Les gilets jaunes,eux,disent qu’ils"ne lâchent rien". C’est quoi cet"objet"auquel ils tiennent.Pour le moment,la chose la plus crédible,la lutte,ils l’ont lâchée,comme on lâche une pincée de sel à l’eau,plus rien.
    Le système,lui, a son propre réseau"électrique"à prix défiant toute concurrence,il a donc de quoi pavoiser,et il brille de tous ses feux.
    Finalement,hausse ou pas des tarifs d’électricité,il n’est des ténèbres que chez ceux qui s’accrochent aux lumières factices des hallucinations.



  • Manon aimerait voir ces fonds ailleurs. "Pour la concurrence ça ne me paraît pas être une bonne raison, pour le nucléaire non plus, sauf si c’est pour arrêter. Des investissements pour l’environnement, pour une transition réelle, ce serait de bonnes raisons."




    Les rapports de la cour des comptes sont sévères concernant les coûts des énergies renouvelables peu efficaces, le photovoltaïque étant le pire. Manon se plaind de l’augmentation de la douloureuse facture d’électricité mais souhaiterait que la production d’électricité nucléaire cesse au profit de la fantasmatique transition énergétique dont l’adolescente suédoise Greta Thunberg est en ce moment le phénomène de mode.

    Nous payons les conneries de ÉDF et AREVA, principalement, dans la construction de l’EPR de Flamanville. Il aurait d’abord été préférable de construire d’autres réacteurs tel que les deux de la centrale nucléaire de Civaux qui sont les deux derniers réacteurs à être entrés en service en France depuis 22 ans pour le premier et 21 ans pour le second réacteur.
    Avec un parc nucléaire très âgé et des velléités de production d’électricité pseudo verte mais ruineuse, la facture d’électricité sera d’année en année d’avantage plus chère. Les victimes de la mode Greta Thunberg finiront trop tard par comprendre que s’éclairer deviendra un luxe qu’elles ne pourront plus se payer.

    68% de la CSPE servent à rémunérer les amis investisseurs d’équipements de production d’électricité onéreuse issue principalement de l’éolien et du photovoltaïque. L’état traître avait signé des contrats cousus d’or, obligeant ÉDF à leur acheter leur jus une fortune. Au final ce sont les consommateurs qui règlent, contraints et forcés, la rente des investisseurs.

    Il n’y a que Francetvinfo qui allègue que la CSPE ne sert plus à payer l’électricité verte. Où est désormais prix la tune qui sert à payer ou subventionner le jus vert cher ? Mais s’il est exact que la CSPE sert désormais au budget général de l’état, cela constitue un véritable recel et détournement de fond public, du vol !



  • Sur son ordinateur – elle n’a plus de facture papier



    Voilà l’erreur que commettent beaucoup de personnes, qui n’en doutons pas, pourraient le regretter une jour : la dématérialisation.

    Ce nouveau concept qu’on cherche à nous imposer à marche forcée sous prétexte de préserver... pfff... la planète, la forêt équatorienne ou tout autre délire sociétal.

    Les gens sont naïfs et cons ! On ne le répètera jamais assez !! D’abord, ce procédé est une manière détournée, d’imputer des frais supplémentaires, qui en principe sont déjà facturés, au départ, au consommateur qui souhaite une trace matérielle, puisqu’il devra les imprimer à ses frais. Et quand on connaît le prix des cartouches...

    Mais il y a encore plus cons ! Ceux qui acceptent la domiciliation, de leurs factures. Plus de souci, qu’on leur a dit. Videz-vous la tête, nous pensons à tout ! Surtout, à vous prélever, au gré de nos fantasmes et surtout... plutôt tôt, que tard.
    Mais qui porte attention à ces détails ?

    Par fainéantise, beaucoup de consommateurs ont accepté ces combines, qui n’ont pas été inventées, loin s’en faut, dans l’intérêt des cochons de payants. Ce faisant, ils renoncent à une gestion rigoureuse et personnelle, de leurs budgets et s’étonnent de se retrouver dans le rouge, en fin de mois. La réglementation européenne, permet aux consommateurs d’exiger une facture-papier. Mais les fournisseurs ont trouvé le truc. Ils vous envoient une facture électronique, sans aucun avertissement. Et le plouc qui la règle, sans contester, marque ainsi son accord définitif, pour ne recevoir, désormais, que des factures électroniques. J’ai supprimé tous mes comptes-client, changé d’adresse-mail que je ne leur communique plus et exige des factures-papier. Déjà pour le principe que je refuse toute immixtion, de qui que ce soit, dans mes affaires. Soyez extrêmement vigilants ! Et réalisez que tous ces cafards ne pensent pas prioritairement, à VOS intérêts, mais aux leurs...

     

    • Pareil, je suis revenu à la facture papier. Je la régle en espèces à la poste, c’est gratuit, pas de frais.

      Ça donne du boulot au facteur, maintient de l’activité à la poste.

      Quand on a des difficultés on peut payer une partie de la facture. Le reste plus tard.


  • « Et alors ? »
    - F. Asselineau


  • #2209912

    C’est marrant, pendant que certains préféraient s’axer sur la lutte contre les Gilets Jaunes en insistant sur le fait qu’ils auraient été infiltrés par les mélenchonniens (ce qui s’est révélé faux au vue des derniers résultats) Macron, lui, a pu en profiter pour élever le prix de l’énergie.


  • Partie 1/2 :
    Ce qui rend malade,c’est que le système diabolique est en train de mettre les bouchées doubles,pour dévorer ce qui reste du peuple et du pays,et certains sont là à disserter sur le"technique",à savoir le calcul de rentabilité financière ;du genre : EDF augmente ses frais de 3%,alors pourquoi cette augmentation de près de 8% ?
    Dernièrement,dissertant-verbalement-sur la pédophilie et ses ravages,un juriste,et pas des moindres,de surcroît respectable,se lançait dans les explications les plus folles portant sur les nuances juridiques sur l’un des crimes les plus effrayants - la pédophilie - qu’on voit commis et banalisé sous nos yeux,contre l’humanité et sa conscience.
    Quand on parcourt l’histoire de certains grands pays européens,des périodes allant du 18 au 19 ème siècle,ce n’est guère plus réjouissant. Exceptions faites de quelques grands héros de la plume et de la lutte politique musclée. En dehors,de ces îlots d’espoir,c’est le désert et la désolation. Et c’est cet éclairage historique qui explique clairement,et largement,ce à quoi nous assistons aujourd’hui et tout au long de deux siècles au moins. L’histoire,aujourd’hui,est comme en panne ,avec de gros et désastreux bonds en arrière. Pourtant,ce que nous apprend les épreuves vécues par nos ancêtres dans leur interminable lutte pour la survie de la nation contre de redoutables ennemis,est d’une simplicité désarmante : l’action et la continuité sans relâche,sont les principaux atouts de l’oligarchie de l’époque. Ces atouts ne sont temporisés du moindre souci de cet implacable frein des mouvements des nations, celui qui se réduit à cette formule,souvent dictée par la naïveté et dénuée de tout sens. Ce frein est fondé sur le questionnement :"qu’en dira-t-on"...
    La France,n’échappe pas aux dogmes de l’histoire universelle. Ces dogmes veulent qu’on ne peut avancer que si on se penche sérieusement sur les guerres perdues,ou gagnées. L’expérience montre que les plus précieuses leçons découlent des cuisantes défaites et de brillants triomphes qui sanctionnent les conflits armés. Prenons,pour la France,deux cas des plus édifiants : la guerre de 1870 contre la Prusse de Bismarck,et l’insurrection en Algérie. Des montagnes de thèmes,foisonnant des plus instructives leçons ont été longuement et sérieusement traités,mais à l’évidence sans chercher à en tirer profit sur la marche du pays pour le présent et le lointain avenir.
    ( à suivre sur Partie 2/2 ).


  • Partie 2/2 ( suite et fin de la Partie 1/2 ) :
    Et c’est cette fracture,entre l’histoire de la nation,et l’organisation de son destin que réside,en grande partie la tragédie du pays.
    Les forces vives du pays ont à s’appuyer sur ces constats,ou plutôt enseignements historiques objectifs,pour déceler le lien dialectique qui les attache aux chaos de notre époque pour tenter de tracer une ligne de sentier,conduisant vers les horizons d’où émergent les rayons lumineux de l’espoir.
    Se polariser sur la description des événements,leur dénonciation et leur condamnation ne risque pas de secouer le peuple et de lui d’apporter un début de dynamique de réveil. Rien ne peut remplacer l’action,strictement rien. Seul un diagnostic,fouillé, courageusement mis à plat,solidement éclairé par les enseignements de l’histoire et soutenu par l’adhésion des citoyens,est de nature à se muer en planche de salut. Évidemment,la qualité des hommes qui s’engagent dans ce combat titanesque est déterminante. En effet,les citoyens,eux,ne croient qu’aux hommes droits,crédibles et taillés dans l’étoffe des héros...Le reste,ne débouche que sur le désespoir et le triomphe récurrent de la prédation. ( Fin ).


  • Pour info jusqu alors le Francais payaient l electricite la moins chere d europe.... Ce qui est a l oeuvre et de plus en plus mis sous silence c est que les diverses augmentations subies au cours des derniers temps a pour but de permettre aux acteurs du prive de se placer sur le marche Francais puisque sans ces augmentations, leurs marges etaient jnsignifiantes !
    Voila qui devraient inviter les imbeciles a s interroger sur les "bienfaits" de la conccurence sensee tirer les prix vers le bas.... Peine perdue la plupart de ces couillons se contenteront des explications foireuses fournies par le systeme et les pseudo analystes !


Commentaires suivants