Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La précarité des personnes âgées en 1962 et aujourd’hui

Il y a toujours eu de la pauvreté en France. Cependant, aujourd’hui, la pauvreté gangrène le corps social et on ne compte plus les pauvres par centaines de milliers, mais par millions.

 

 

 

Les Gilets jaunes ont fait de la précarité des personnes âgées un de leurs chevaux de bataille :

Précarité pour tous !, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il en pense quoi Jacques Attali de tout ça, je pense que à l époque des 316 propositions de son rapport, les personnes âgées étaient très loin de ses préoccupations.

    Ma mère va finir sa vie avec 800 euros, comment allons nous faire pour l aider jusqu au bout avec nos modestes salaires ? Bien sûr on sera toujours la pour elle mais les familles Françaises ont du souci à se faire .


  • Quoi qu’on en dise, en dernière analyse : c’est une question de rapport de forces !

    Vous en viendrez toujours à cette conclusion : le nombre contre les forces armées, mais minoritaires et épuisées qui défendent les escrocs et la secte.

    Si notre nombre est trop élevé, les serviteurs de la République seront en sous-effectif donc inefficaces...
    Sur le papier c’est simple.

    Parmi les leaders, il n’y a que Rodriguez qui est arrivé à cette conclusion.

     

  • Travailler pour vivre est le mot d’ordre de la DOCTRINE
    imposons la loi qui dit chez moi que les gros patrimoines doivent aider les petits, sans quoi ils n’apprendraient rien de la vie.
    L’acte charitable est plus que démocratique, placé au dessus et les chiens en laisse n’en seront que mieux gardé.


  • 33.000 francs par ci. 44.000 francs par là !
    Et ils se plaignaient !
    (à moins que ce ne soit en anciens francs qu’ils s’expriment, trois ans après les nouveaux francs)

     

    • #2209394

      Vous revoilà ? Humour limite, mais bon humour quand même... (je vous trouvais meilleur sur d’autres articles passés. On se ressaisit, on affine et on se remet au niveau).
      Cordialement


    • Ils touchaient 35.000 anciens francs par TRIMESTRE, soit 117 NF par mois !

      En 1960 :
      Smig mensuel 220 NF (3 semaines de congés payés)
      Baguette de pain 0,44 NF
      Place de cinéma 1,86 NF
      Litre de super 1,03 NF
      Consultation médicale 8,41 NF
      Timbre poste 0,25 NF
      Télé-7-Jours 0,60 NF
      Voiture entrée de gamme 4800 NF


    • @ Alain,

      Ma mère dont les parents ont vécu les tickets de rationnement quand elle était gosse et qui ne se fait pas à l’euro est aux francs selon deux modes opératoires : jusqu’à 9 999 elle est en nouveaux francs, passés les 10 000, la brique, la patate en somme, elle est en millions d’anciens francs (cela situe le niveau de valeurs de ces anciens et la classe à laquelle ils appartiennaient).
      On a beau lui dire que ce dont elle parle désormais sont des francs C.F.A. actuels ; rien...
      Toujours avec son convertisseur de misère : ça la rassure, dit-elle. Sauf quand les vacances modernes (à trois) coûtent 6 559 570 A.F. pour 15 jours en demi-pension, essence, visites et casse-dalles compris, sur sa terre natale : là nous appelons Saint Cop, afin qu’il prie pour elle...
      Heureusement qu’elle n’a pas connu le sesterce : nous aurions maille à partir !


    • Si on traduit les nouveaux francs d’Alain en euros actuels, en se basant sur un revenu de smicard de 1 100 euros, pour aller vite. On multiplie par 10, on divise par 2 les nouveaux francs d’Alain.
      La baguette à 0,44 NF correspondrait à 2,20 € aujourd’hui.
      Le ticket de cinéma à 1,86 NF correspond à 9,30 €. Le timbre poste à 1,25 €. La consultation médicale reviendrait à 42€. La voiture 24 000€. La revue à 3€. Le litre d’essence à 5€. Le revenu mensuel du vieillard, hors avantages charbon et autres, serait à 555€.
      On a sensiblement les mêmes chiffres de dépenses qu’aujourd’hui. La différence ? Le petit commerçant, l’entrepreneur, le paysan ou le médecin gagnait plus. L’ouvrier gagnait autant, mais avec un travail à plein temps relativement assuré, concurrencé par l’immigré éternellement provisoire, et devait dépenser en vêtements faits en France, alors plus chers que ceux d’aujourd’hui qui sont produits à bas coût ailleurs. Le fonctionnaire gagnait moins (j’imagine). L’État empochait moins, beaucoup moins, laissant l’initiative privée, le nerf et le sang du pays, récompensée. Le sort des vieux était meilleur : ils vivaient tranquillement après tout.


  • Le prix de l’alimentation a augmenté et le reste avec , les retraites ont stagné voir diminuées .Merci macron pour la considération des Français et de la France que tu chéris et surtout toute ton admiration pour l’UE qui nous enterre plus rapidement .S’il avait fallu choisir pire président, on n’aurait pas mieux fait . Mais le Français est satisfait, la preuve, il suffit de voir le score des dernières européennes .Plus on le fait crever, plus il insiste pour crever plus vite .C’est plus de l’admiration, c’est du masochisme ou de l’autodestruction, mais Je dirais plutôt de l’inconscience .
    Le Français est ainsi fait, il a peur du changement et il attend toujours qu’on le saigne pour réagir


  • ces videos me bouleversent !...nos aînés, nos anciens devraient être la priorité absolue !...une société qui oublient ses vieux, qui les conduit de fait à une mort lente par le désespoir déjà, est une société qui ne mérite que de crever !!


  • #2209397

    Bien, on peut remonter le temps. On peut faire référence à Zola et Germinal. Les temps étaient durs pour beaucoup à l’époque et pas seulement pour les vieux. Le problème est plutôt que ça existe de nos jours et que ça empire. Enfin, aujourd’hui le vieux venu d’ailleurs, qui n’a jamais cotisé, gagne plus que notre vieux de France, c’est bien, c’est mondialiste, c’est généreux.

     

    • Et il est même des vieux, qui ne sont plus, à côtoyer les cieux et qui gagnent encore : ça c’est l’ancien colon (qui l’a dans son timbre) : peut-être le montant du « loyer » à posteriori...
      Les nouveaux colons étant bien moins généreux : c’est à dire que quand on te la promise tu fais moins gaffe...


  • Ces Anciens me font énormément de peine , dans mon coin (Normandie) les jours de marché (lundi et vendredi) , je vois des anciens (surtout des femmes) compter les pièces jaunes dans leur porte monnaie ! Cette misère est encore plus criante en province , (pas de transports) il m’arrive de croiser des mamies à bout de forces avec leur sac ! Ses Femmes sont nos Mères nos Grand Mères !!! Honte à nos "maîtres"

     

    • Quand je vois des personnes âgées se trimballer des courses aussi lourdes, je me demande où sont leurs enfants. C’est tout de même le devoir des enfants de s’occuper de leurs parents, là aussi il y a démissions massives.


    • Il y a démission massive parce que dans notre (belle) société il faut être mobile , dans mon coin il n’est pas rare de rencontrer des "mamies" seules , les enfants sont à l’autre bout de la France (pour gagner leur pitance)


  • #2209500
    le 31/05/2019 par Faribole pour un massacre
    La précarité des personnes âgées en 1962 et aujourd’hui

    1962
    C’est vraiment une époque de merde....zéro transgenre, zéro pony-play, zéro non-binaire-racisé-e-s , zéro queer à barbe, pas un seul Social Justice Warrior au cheveux violés, putain mais comment pouvait-on vivre sans un seul migrant dealer de crack porte-de-la chapelle , sans un pakis vendeur de fleurs, ni sans clandos pour te vendre des clopes de Roumanie et ou sont les Léonarda Dibrani qui apportent tant à notre pays et tous les futurs Montaigne, Pasteur et autres Rousseau, les vendeurs de statue de la tour Eiffel , putain quelle époque obscure de repli sur soi , quel manque d’ouverture et nos travelos brésiliens et péruviens du bois de Boulogne ??
    Non rien ne vaut notre merveilleuse époque celle de Bilal
    Merde quand même

     

  • Alors comme cela l’abandon des personnes âgées n’est pas nouveau...