Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

ONPC présente Ulrich Cabrel, le migrant africain qui doit faire culpabiliser les Français

 

C’est pas du Rimbaud mais c’est pas grave, tout le monde applaudit, sinon public et invités peuvent se faire taxer de fascisme ou d’antinoirisme. C’est pas parce qu’il est noir qu’on va s’interdire de le critiquer ! Chacun sait que les antiracistes sont des hypocrites qui cachent leur racisme bien profond. Ici, on fait pas de discrimination, dans la louange comme dans la critique.

 

Les Noirs ont un incroyable talent

Il écrit comme un jeune, c’est-à-dire mal, mais tout le monde s’extasie car il est noir, sous-entendu, « pour un sous-homme, c’est extraordinaire ». C’est pas nous qui le disons, c’est le plateau de Laurent Ruquier ce samedi 8 février 2020 qui le pense lourdement devant la performance du jeune Franco-Camerounais Ulrich Cabrel, ne cherchez pas, c’est pas un pseudo qui métisse un champion boche de la pédale et un chanteur country français à moustache. Ulrich est venu en France et il nous inflige une leçon de joie, de courage et de vie.

Pour le milieu médiatique de gauche antiraciste et un peu pédé, Ulrich, c’est l’invité idéal : jeune, noir, joli garçon, idéaliste, Africain puis Européen, c’est un condensé du bon migrant qui va venir avec ses 49 999 999 potes dans les années qui viennent en Europe, sauf si les nationalismes se réveillent. Pas étonnant qu’on retrouve ce jouvenceau chez tata Ruquier (anagramme de « rire quu »), qui n’a pas l’air bien en ce moment, regardez cette photo qui est censée être promotionnelle :

 

 

La gueule de l’amuseur ! Franchement, elle fait peur là-dessus ! Ça sent la fin de vie médiatique, le rire de hyène éteint, les vannes cabaret bloquées dans la gorge, et puis cette photo, tout seul, comme un gland, parce qu’il n’y a plus de chroniqueurs fixes (c’est nous qu’on avait émis l’idée de changer les deux trous du cul à droite et à gauche de Lolo), on dirait que les rats ont quitté le navire amiral de France 2...

 

 

Ingénierie sociale avec grosses ficelles qui pendent

On apprend que l’Afrique n’a pas le système médical qu’il y a en France, et ça, cher Ulrich, c’est une sacrée révélation. Nous qui pensions aller soigner notre mal-pensance en Afrique, nous faire ablatir la mal-pensance dans un hôpital du Congo au milieu des mouches et de la torpeur tropicale, finalement, on va peut-être rester chez ces racistes de Français.

« De pouvoir se soigner gratuitement, je dirais, aller à l’école gratuitement, manger aussi gratuitement, bref, tout ça c’est la France, c’est ça l’Occident. »

JPEG - 119.4 ko
Un plateau pétrifié par l’injonction antiraciste

 

Eh non cher Ulrich, rien n’est gratuit en ce bas monde, pas même l’école publique ou la cantoche : tout cela est payé, par l’impôt des contribuables, c’est-à-dire des Français qui bossent, et qui bossent dur. Les Gilets jaunes, entre autres. C’est eux qu’il faut remercier, alors tu appelles ça la France, mais nous on préfère préciser.

Parce que c’est très bien de fabriquer des nouveaux Français – et c’est le cas avec toi –, mais parfois le programme foire un peu, tu verras dans les banlieues du 93 que le programme a un peu dérapé, et que la chaîne de transformation des Africains en Français s’est légèrement grippée, et qu’aujourd’hui cette même usine qu’on appelle Assimilation, eh bien elle fabrique plutôt des Anti-Français, et cela pose un sacré problème.

 

Le migrant ou l’extincteur de la souffrance du travailleur français

On n’est pas là pour se moquer de ta naïveté, du haut de tes 16 ans c’est normal et tu as plus de vécu qu’un ado-conso défoncé aux jeux vidéos dans une classe de première d’un lycée parisien privé chic, avec sujets volés pour avoir le bac et une place en or réservée dans la boîte à papa, sans faire de comparaison sociale facile, mais il est une chose que tu dois comprendre, si tu lis cet article, c’est que si tu es accepté en France, c’est en partie pour dire que les Français ont de la chance, qu’ils ne devraient pas se plaindre, pas manifester et au contraire accepter leur sort, car il y a beaucoup plus malheureux qu’eux : les Africains qui montent chez nous.

Eh bien c’est un discours évidemment pro-immigration mais surtout anti-Gilets jaunes que tu portes sans le savoir. L’idée de notre oligarchie, qui vaut bien dans l’hypocrisie et la corruption celles qui règnent en Afrique et qui la pillent en partie, avec l’aide de grandes multinationales (chez nous aussi), c’est de faire culpabiliser le Français en voie d’appauvrissement en lui mettant devant les yeux, dans sa ville ou son village, dans sa rue, du migrant miséreux. Là est le hic.

Ulrich, lis donc ça :

 






Alerter

117 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Il y a encore des personnes qui regardent la télé ?
    a ce niveau, c’est du masochisme,
    dites leur pour leur santé mentale !

     

    Répondre à ce message

  • Le footeux musulman Peul ( ethnie nomade ) Franco-Sénégalais Mamadou Niang, 40 ans, a décidé de se porter candidat aux élections municipales de Marseille sur la liste d’Yvon Berland (LREM).

    Selon lui, c’est en partie grâce au président Emmanuel Macron avec qui il a partagé un dîner l’an passé.

     

    Répondre à ce message

  • le pauvre, son froc a même des trous aux genoux.... Tata Ruru, tu aurais pu lâcher une p’tite pièce enfin quoi merde, il est quasiment cul nu.
    tiens, dans le genre connerie, la nouvelle mode en asie c’est de porter de faux appareils dentaires de couleur.

     

    Répondre à ce message

  • #2385990
    Le 11 février à 14:42 par Raphaël Zacharie de IZARRA
    ONPC présente Ulrich Cabrel, le migrant africain qui doit faire culpabiliser (...)

    CHAQUE PEUPLE DANS SON PAYS !

    Simple bon sens commun : pourquoi des citoyens, des sujets, des enfants nés sur les terres de leurs ancêtres devraient-ils s’expatrier et se soumettre, se corrompre à une pensée, une civilisation, des coutumes qui ne sont pas les leurs ?

    Pour quelle raison majeure la France recevrait-elle tous les naufragés économiques de la planète ? En quoi les problèmes internes des autres nations concerneraient-ils l’Hexagone et ses habitants ?

    L’idéal ne serait-il pas que chaque humain vive sur son sol d’origine au lieu de le quitter ? L’ordre normal des choses n’est-il pas que chaque homme s’épanouisse dans son propre pays et non sous des cieux lointains ?

    Quelle est donc cette étrange folie que de vouloir absolument mêler des populations radicalement différentes, opposées, inconciliables ?

    La vraie panacée : que chaque individu participe à la construction de son royaume, de sa république, de son territoire natal ! Et non qu’il aille chercher asile hors de son nid...

    Au nom de quoi la Gaule s’engagerait-elle à accueillir tous ces étrangers ? En vertu de quel principe aberrant les gens de notre sang accepteraient-ils de se "défrançiser" pour faire place à telle communauté, telle peuplade, tel intrus ? Au nom de quel idéal délirant les français se mélangeraient-ils à d’autres sociétés, d’autres races, d’autres cultures ?

    Et si chaque peuple restait à l’intérieur de ses frontières et demeurait intègre, pur, homogène ? Cela constituerait-il un si grand crime que de respecter les caractéristiques de chaque ethnie, de chaque patrie, de chaque état au lieu de les dénaturer à travers des exils, des assimilations contre-nature, des métissages de masse contre-productifs ?

    Adopter les moeurs, les rites, les croyances, les couleurs de l’allogène ne contribue nullement à ’l’enrichissement" de notre identité nationale mais bien au contraire à son abâtardissement.

    Raphaël Zacharie de IZARRA

     

    Répondre à ce message

  • Marley et sa génération ont chié autant dans les ghettos de Kingston et jamais ils se sont abaissés à venir se ridiculiser devant ce système de cons qui tente de faire de l’audimat avec ce clown , les vrais crapules sont tout autour …..

     

    Répondre à ce message

  • Non mais qui est ce mec, d’où sort il ? Pourquoi est il invité, qu’à t’il fait ? Est ce BHL qui a décroché son téléphone ? Avec sa prose à deux balles.. qu’à mon avis c’est même pas lui qui l’a écrite. Et tous ces bourgeois du show biz qui habitent le 7e arrondissement (ils ont même du mal à prononcer correctement porte de La Chapelle tellement ça les répugne) avec leurs sourires et larmes condescendant. Si un Sdf venait à s’abriter dans le hall de leur immeuble ils le feraient chasser par la police aux ordres séance tenante. Répugnant.

     

    Répondre à ce message

  • Quand j’ai entendu : "la France c’est bien les soins sont gratuits", alors que je fais une chèque à l’urssaf (RSI) chaque mois pour cotiser... je me suis dit que ces élites sont complètement déconnectées de donner la parole à ce genre de personnes.

     

    Répondre à ce message

  • #2386228

    @Avion à réaction
    Vous avez parfaitement raison : par mon âge-55, ma formation, mes goûts, tout chez moi est du XIXème, j’ai même découvert Bernanos, le Bernanos de la grande Peur des Bien-pensants grâce aux bons soins du maître de ces lieux.
    Quant à animaliser l’invité en le traitant de mulâtre, j’aime beaucoup trop les animaux pour les associer à un personnage aussi improbable.
    Vous devez être très jeune, ou très idiot (Les deux ne sont pas incompatibles) pour vous offusquer d’un langage qui a fait les beaux jours de la France durant des siècles, celui des pamphlétaires, des écrivains, et même des politiques jusqu’à l’année zéro (1945).

     

    Répondre à ce message

  • Il écrit aussi bien que les Milli Vanilli chantent ! Ruquier doit en avoir une larme dans le slip .

     

    Répondre à ce message

  • j’ai eu récemment 40 ans,voici 20 ans que j’ai quitté le même pays(loin de la guerre qu’on nous vend) que ce cabrel ,oui je n’étais pas revenu comme pédé,oui revenu car je suis né en France d’un père Français(Antillais) et d’une mère camerounaise,l’administration n’a pas eu la même attention à mon égard,non seulement elle a refusée de me délivrer ma nationalité Française il y a 20 ans déja (droit de et droit de sol) mais elle a carrément refusé de me délivrer ne serait-ce qu’un titre de résidant,et m’a plutôt demandé de quitter le territoire Français pour aller vivre au Cameroun ( ou je n’ai plus aucun membre de ma famille,mes frères et soeurs vivant tous ici ; alors quand je vois certaines émissions de télé qui vantent une telle chimère non productive dans le fond,je ne m’étonne de la tournure inversée des privilégiés de l’administration qui n’a de Français que la géographie. je partirai au Cameroun vivre chez un ami d’enfance cet été définitivement,pas chez dieudo ,mais non loin de la( et oui je suis un Français sans papier )voila c’est mon trophée

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents