Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

ONU : le projet de résolution russe condamnant les frappes menées en Syrie a été rejeté

Moscou n’est pas parvenu à faire accepter par le Conseil de sécurité de l’ONU son projet de résolution condamnant les frappes nocturnes menées en Syrie entre le 13 et le 14 avril, malgré le soutien quelques États, comme la Bolivie et la Chine.

 

La Russie n’a pas réussi le 14 avril à faire adopter par le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) une résolution condamnant les frappes américaines, françaises et britanniques en Syrie, ne recueillant pas les neuf voix nécessaires à son approbation.

La Russie, la Bolivie et la Chine ont voté pour le texte, huit pays ont voté contre et quatre se sont abstenus. Le projet de texte, de cinq paragraphes, faisait part d’une « grande inquiétude » face à cette « agression » contre un État souverain, qui viole, selon Moscou, « le droit international et la Charte des Nations unies ».

 

La France va proposer sa propre résolution

La France a quant à elle annoncé le dépôt prochain d’un nouveau projet de résolution à l’ONU pour sortir « de l’impasse syrienne » : « Nous présenterons dans les meilleurs délais un projet de résolution avec nos partenaires britanniques et américains », a déclaré l’ambassadeur français, François Delattre.

Selon une source diplomatique française, la France compte avec son projet pousser en faveur de la création d’un mécanisme d’enquête sur le recours aux armes chimiques, favoriser un accès humanitaire sans limite et obtenir une nouvelle dynamique du processus de paix engagé à Genève.

 

Vassili Nebenzia tire à boulets rouges

Auparavant, l’ambassadeur de Russie auprès de l’ONU, Vassili Nebenzia, avait vivement dénoncé les attaques aériennes américaines, françaises et britanniques. « Vos agressions aggravent la situation humanitaire » en Syrie, a-t-il déploré. « Vous n’êtes pas sortis du néo-colonialisme », a-t-il ajouté, estimant que Washington, Londres et Paris avaient « foulé au pied la Charte de l’ONU ».

Le projet de texte russe, de cinq paragraphes, dénonçait la survenance des frappes occidentales tôt le matin du 14 avril alors qu’une mission de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) se trouvait justement en Syrie pour réunir des éléments sur les attaques chimiques présumées du 7 avril à Douma.

Voir aussi, sur E&R :

La vérité sur la Syrie, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Braves gens, inquiétez vous de la Syrie, pendant que votre pays, département et communes se font mettre en pièce par la franc-maçonnerie et leurs chefs haut-gradés dans la secte
    Les colonisations, à part les US et Izrael, n’ont toujours été que "de papiers" (administration) où en mini proportions (afrique du sud). Ils ne coloniseront pas la syrie mais "font croire que". L’actualité est une série télévisée de bas de gamme. LA guerre est presque imaginaire : on est pas là, on est juste forcé de croire les dicours et images venant de tf1, fr2, rtbf, rtltvi, tous les mêmes au service des mêmes.


  • C’est parce que Moscou détient les preuves irréfutables d’une mise en scène macabre visant à incriminer le régime syrien , et précisément parce qu’une commission d’enquête était prévu aujourd’hui, que les auteurs de cette mise en scène sont intervenus en urgence pour effacer toute trace de leur forfait et cela pour éviter d’avoir à essuyer l’humiliation de la Vérité révélée au Monde entier.. C’est aussi simple à comprendre que le recours à l’arme chimique par Bachar el Assad équivaudrait à son suicide politique, à l’heure même où son pays est reconquis dans sa quasi totalité.. L’attaque US et caniches associés est une réplique de la fiole d’anthrax pour l’Irak et autres opérations sous faux drapeau de l’Empire.

     

    • Excellent . Rien à ajouter .


    • Oui et aujourd hui eclate la preuve du mensonge anglais dans le dossier Skripal :

      Les experts suisses identifient le poison des Skripal
      Réseau Voltaire | 14 avril 2018
      Español
      +

      Selon l’Institut suisse pour la protection des armes nucléaires, biologiques et chimiques (Schweizerisches Institut für ABC-Schutz), le poison prélevé à Salisbury par les enquêteurs de l’OIAC, dans l’« affaire Skripal », est du « BZ ».

      L’appellation « Novichok » désigne un programme de recherche soviétique et non pas une substance issue de ce programme.

      Le « BZ » est un innervant de l’Otan, agissant dans les 30 à 60 minutes et pour une durée de 2 à 4 jours. L’URSS, puis la Russie, n’ont jamais travaillé sur ce type de substance.

      L’Institut suisse pour la protection des armes nucléaires, biologiques et chimiques est une référence mondiale en la matière. Il a procédé à cette analyse à la demande de l’OIA


    • D’ailleurs, l’empressement des USA et de ses couillons de larbins à bombarder devrait susciter des interrogations au sein de la population. Je dis bien "devrait", car je ne suis pas certain que le cerveau de bien des membres de la population soit capable d’assimiler plus que la dernière pub pour une voiture de sport ou bien la date du prochain match du PSG. Si la Russie et la Chine ne réagissent pas et que la Syrie venait à tomber, elles seraient encerclées à leur tour (la fête a d’ailleurs déjà commencé depuis un bout de temps). Malheureusement, si elles montrent leurs muscles, ce sera au prix d’une 3ème GM voulue pas le petit coq chétif, guerre où seul le gallinacé tirera les marrons du feu (s’il n’est pas vitrifié lui aussi). On tourne en rond dans cette affaire, on dirait le hamster dans sa roue........


  • " La raison du plus fort est toujours la meilleure" Jean de la Fontaine.
    le reste ? - blabla sans conséquence (tout au moins pour les victimes innocentes et leurs proches)

     

  • Skipral…Attaque chimique…Au-delà de savoir qui, cette thématique prime.
    L’arme chimique, celle qui fait peur aux Israélien et aux occidentaux via son transport et son utilisation incontrôlable, c’est une arme de terreur aux mains des terroristes.
    Donc cette thématique est la seule à permettre aux occidentaux de s’assoir sur la pseudo autorité de l’ONU quant à décider à trois de frapper.

    Le Drian l’avait dit, ils avaient pris acte de ses blocus systématiques, entendu que le fonctionnement Onusien avait donc atteint ses limites.

    Cette intervention tri partite est une gesticulation dissuasive et surtout politique, d’une part, pour rassurer les Israéliens et d’autre part, pour envoyer un signal aux néo conservateurs US comme quoi Trump, empêtré dans la supposée affaire de l’ingérence russe aux élections, n’avait pas peur de s’opposer à Poutine.
    Macron, bien évidemment, coaché moralement par des Attali et des BHL voire des Valls, ces derniers ne cessant de faire passer le message que ce serait l’honneur de la France que de frapper, a donc emboité le pas des Anglos-US.

    L’objectif étant triple :
    -  Faire passer les Russes pour des menteurs quant au stock d’armes chimiques.
    -  Faire passer Assad pour un boucher, remettant en cause sa légitimité quant à le maintenir au pouvoir.
    -  Remettre les US dans le jeu de la Syrie et du MO et à un degré moindre, des occidentaux, alors que Trump voulait se désengager de la Syrie.

    La grande perdante est la diplomatie Française qui a le plus à perdre au MO, sans même examiner les répercussions sur le plan intérieur (Déjà 350 morts par terrorisme Islamique).

    Cette attaque de l’empire Atlanto-sioniste peut préfigurer également un nouveau départ dans les négociations autour du nucléaire Iranien, autre sujet qui inquiète Israël, car faut-il donner la pleine possibilité de fabriquer la bombe A à un pays qui est soutenu par des puissances usant de l’arme chimique ?

    De Skipral à la nuit dernière, c’est donc Israël qui est le grand gagnant, décrédibiliser encore un peu plus Poutine et Assad, pointez du doigt le danger croissant de l’Iran, et reimpliquer l’Oncle Sam, son grand protecteur.

    Est-ce bien Assad qui a utilisé l’arme chimique ?
    Compte tenue de ce qui est dit précédemment, cela parait peu probable, il avait tout à perdre, si oui, alors c’est une grave erreur stratégique du duo Assad/Poutine.
    En revanche, au moins 3 nations avaient tout à gagner (Israël, USA, Arabie saoudite).

     

    • A part les lobotomisés par les massmedias je ne vois personne se poser la question si Assad a bien utilisé des armes chimiques.

      Et encore parmi ces lobotomisés certains se souviennent très bien de la fameuse fiole de pisse de Colyn Powel et peuvent émettre de sérieux doutes quant à la véracité de cette affirmation.

      Dans ce cas là Macron pourrait plonger très bas dans les sondages malgré tous les efforts des merdias à soutenir un mensonge d’une absurdité intégrale.


    • Antoine, le problème est que les lobotomisés sont majoritaires en France et que donc il faut faire du pédagogique.

      Pour les moins intoxiqués, on pourra éventuellement opérer un focus sur le rôle joué par Ryad, cette dernière ayant une convergence d’intérêts de plus en plus forte avec Israël par rapport à l’Iran, sur fond de grande peur de déclassement pour cause d’une demande pétrolière stagnante voire bientôt en chute, puisque les modèles économiques occidentaux prônent le désengagement des énergies fossiles sur fond de réchauffement climatique.

      Pour les plus aguerris, reprendre ce qui a été dit précédemment et placer le terrorisme islamique dans l’équation du marchandage qui consiste à maintenir les occidentaux dans le jeu Syrien, désengagement progressif US et de ses alliés étant égal à montée du terrorisme en occident, on comprend alors un peu mieux cette intervention tri-partite qui sent bon le deal "si vous nous protégez des chiites et donc de la diplomatie russe pro Syrienne et Iranienne, alors le terrorisme stoppera en Europe."

      C’est du donnant-donnant, de la real politique, donc cynique.


  • Je crois que De Gaulle appelait cette organisation le "Machin".

    Bon, je ne donne pas un blanc-seing au Général, surtout que je termine le bouquin de Jean Sévilla Historiquement Correct qui remet pas mal de chose en perspective sur la résistance/collaboration, mais là, force est de constater que ce "machin" a vraiment tous les atours d’une belle daube.

    Au fait, la "communauté internationale", c’est quoi ? Les USA, la GB, la France et éventuellement l’Allemagne plus tous les dominions ; Japon, Italie, Espagne, etc...

    Au pire 20 pays sur 203 (environ, c’est mon dernier recensement, mais je suis vieux^^). La blague.

     

  • Ces pauvres russes qui croient encore au pouvoir de l’ONU. Ils me font pitié.
    Au lieu de répondre virilement à cette ignoble provocation, eux ils se pignolent allègrement aux Nations Unis pour essayer de faire passer une résolution fétide et moisie. Quel aveu de faiblesse !

     

    • On ne gagne pas aux échecs en un coup ni en renversant la table...


    • Les états -unis restent la super-puissance mais il est évident que l ’ avance de leur supériorité d ’abord militaire ne cesse de diminuer ; cette intervention en Syrie par exemple semblerait attester toujours de cette supériorité qui leur permet encore d ’ agresser un pays sur de simples faux semblants ; mais à regarder de près les conditions très encadrées de cette interventions , ses résultats et ses conséquences contre -productives on s ’ aperçoit que votre expression de "pauvre Russie " n ’est pas adaptée .Quant à l ’utilisation de l ’ONU par la Russie elle n ’est pas si naive que ça , la Russie s ’en servant comme d ’une tribune dans une guerre d ’image que les Etats Unis sont en passe de perdre . Ne confondez pas la violence avec la force .


    • @oklez, au contraire, Poutine montre qu’il est le seul à respecter la loi, il est le seul à demander l’application des accords de l’onu. Le rejet de sa demande lui permet de prouver que l’onu est une mascarade. Poutine joue une partie d’échec pendant que ses adversaires, dont tu fais parti, pensent jouer aux dames.


    • Répondre virilement, c’est la guerre. Et c’est ce que veulent les "pays libres" ! Je ne voudrais pas être Poutine aujourd’hui : il doit ravaler sa fierté mais il sait qu’il ne peut pas faire autrement à moins d’envoyer à la mort des millions de gens. L’Histoire jugera qu’il a bien agi pour le bien de l’humanité.


    • Peut-être que les Russes procèdent ainsi pour montrer à la face du monde la partialité de l’ONU ?
      Je vois les russes vite aussi virils que les amer-loques ou beaucoup de français ! Mais surtout, je les vois d’une sagesse à laquelle des crétins amer-loques ou les guignols politiques qui égarent (en antonyme de diriger...) la France n’arrivent pas à la cheville !
      Vous connaissez le dicton : on sait quand une guerre commence mais jamais quand elle finit.
      Ou alors, tout ce "cirque" n’est qu’une tragi-comédie, dans laquelle tous les dirigeants mondiaux principaux sont de mèche ? L’avenir nous le dira très vite !


    • "Ces pauvres russes qui croient encore au pouvoir de l’ONU. Ils me font pitié."

      Euuuuuhhhhh on doit pas être sur la même planete, la Russie a gagné la guerre en Syrie. Si les russes faisaient pitiés comme tu dis, crois tu un seul instant que "l’empire" les aient laissé faire en Syrie ????? Bien sur que non, ils les auraient bouté fissa et se serait emparé de ce pays. Or Bachard est tjrs là et son pouvoir est consolidé, c est tout ce qui compte.
      Le reste n est que du cinema pour amuser le peuple et bluffer les néocons...


    • Il se pourrait fort qu’après les dénis de l’ONU que celle-ci soit concurrencée à brève échéance par une entitée nouvelle à l’initiative des Russes et des Chinois. À priori 85 pays pourraient y adhérer spontanément.


    • @oklez
      Vous n’avez pas compris que ça fait partie d’un "game" bien huilé ? Vous pensez que Trump et Poutine ne se parlent pas ? Poutine est le dirigeant actuel le plus intelligent et solide de la planète.... lui ET Trump, qui, comme l’année dernière, vient de réussir une nouvelle opération bidon remarquable pour troller ses néocons en se payant au passage le petit Poudré du Touquet mégalo et tous les journalopes.
      Trump (ancien catcheur et pétris de ce modèle de communication atypique, fait de grandiloquence, d’illusions et de faux-semblants), n’est pas un va-t-en guerre et ne l’a jamais été. Cela dit, il n’a pas les pleins pouvoirs et doit composer en permanence avec l’Etat profond qui veut sa peau (impeachment)... d’où cette impression de bipolarité qui, à mon avis, n’est qu’apparente. Poutine est parfaitement au courant, c’est évident.


  • L’ONU n’existe plus : elle ne tient plus compte du VETO russe qui, du temps de l’URSS, était sacré . Ce n’est plus qu’une chambre d’enregistrement des crimes de l’Internationale Sioniste .


  • Macron, avec son projet de "mécanisme d’enquête sur le recours aux armes chimiques" veut noyer le poisson . Il a conscience d’avoir participé à un crime et s’en exonère en disant que son "mécanisme d’enquête" l’empêchera d’en commettre un autre...

     

  • #1943788
    le 15/04/2018 par unlangagedefauconuncomportementdechapons
    ONU : le projet de résolution russe condamnant les frappes menées en Syrie a (...)

    C’est la preuve que nos soi-disant pays dits libres et démocratiques ont perdu la guerre de communication, car quand ils mènent des campagnes d’agression sans légitimité en bombardant ceux qui combattent les vermines qui tuent les innocents chez nous, où est le sens moral dans tout ça ?
    Si on regarde bien ce qui se passe, Israël peut lui aussi tuer impunément les Palestiniens désarmés sans que quiconque ne s’en préoccupe, ces crimes là ont disparus de l’actualité... Le monde ne savait pas ce que faisait Hitler, là oui, nous savons ce que font les israéliens et depuis toujours, alors quand on mange la soupe quotidienne sur la prétendue monstruosité du peuple allemand qui a suivit comme un seul Homme ce diable de bonhomme et ses sbires, il faut nous regarder aujourd’hui et juger au fond de nos cœurs si nous pouvons nous considérer comme étant meilleurs.

    Pour revenir au sujet, que pourrons nous considérer la prochaine fois que des tueurs passeront à l’acte contre nous puisqu’on légitime avec ce genre d’opération le discours des recruteurs ?

    Mais aussi, quels options laisse-t-on à la Russie et ses alliés ?
    Maintenant, les choses changent, il n’est plus possible pour les Russes de ne pas réagir férocement dorénavant, autrement plus personne ne croira en leur capacité à protéger leurs partenaires, donc toutes les oppositions à la raison qu’on leur oppose, en réalité, c’est la base légale sur laquelle ils vont s’appuyer pour défoncer tout ce qui sera menace sur leur zone d’influence, ils y sont obligés !

    La Russie est vainqueur d’un conflit mondial qui n’aura pas lieu tel que les inutiles à l’humanité veulent nous le faire croire, car en ayant Trump le taré à la tête d’une Amérique divisée et crispée, l’autre taré de bibi dont nul n’ignore qu’il est réellement fou, le gérontophile élyséen aussi charismatique qu’un glaviot (c’est un Saakachvili, rien de plus) et toute sa clique au service de l’étranger, la mère Thérésa du brexit qui doit faire ce qu’on lui dit pour ne pas voir sombrer son pays... La partie est gagnée pour les Russie !

    Maintenant, La Corée, l’Iran, le Hezbollah au Liban ou tout autre pays ont des arguments légitimes pour s’armer férocement, on va donc vers la prolifération des armes de destruction, sauf si on trouve le bouc-émissaire sur lequel s’accorder... il n’y a qu’un candidat idéal pour ça, on le connait tous !
    105 missiles tirés, 71 détruits ! La défaite est totale, le merdias se ridiculise à dire le contraire sans poser les bonnes questions.

     

    • ’’105 missiles tirés, 71 détruits ’’...
      C’est déterminant et plus encore si réellement ils l’ont été sans les missiles de dernière génération dont la Syrie peut se doter à terme ; ce qui annulera la possibilité de mener des attaques aériennes comme jusqu’àlors. ’’Les mercenaires au sol, les soldats en l’air’’, c’est plié là et bientôt même ailleurs...il va être de plus en plus difficile d’aller martyriser impunément des pays sans défense.


  • un jour les américains et les anglais attaqueront la France , comment ? en appuyant les terroristes islamistes et gochistes qui nous frapperont , c’est juste une question de temps .


  • L’Onu ... l’onu ... il est ou le siège déjà ???

     

  • Un truc m’échappe : si les sites visés fabriquent des produits chimiques, les bombarder va forcément disperser ces produits hautement toxiques, contaminer la zone, et causer une hécatombe, non ?

     

  • Contre : US, GB, France, Suède, Hollande, Pologne, Koweit et Côte d’Ivoire

    Absentitons : Pérou, Kazakhstan, Ethiopie et Guinée équatoriale.


  • « foulé au pied la Charte de l’ONU »...
    et ça n’est pas d’aujourd’hui et ils ne sont pas les seuls à ne respecter ses décisions qu’à condition que cela les arrange. Il faut appeler un chat un chat, un criminel un criminel, un escroc un escroc, un menteur un menteur, un tricheur un tricheur. Et l’ONU n’est plus qu’une table de poker occupée par au moins un exemplaire de chaque ; le problème c’est qu’on y mise avec les cadavres des uns et les existences des autres.


  • Arrêtez de paniquer pour rien : cette histoire est ouvertement un trolling du champion du monde toute catégorie en la matière.

    Trump subi 2 pressions terribles sur le sujet :
    - Le lobby sionniste
    - La difficulté à assumer sa compatibilité avec Poutine suite aux fake news qui abreuvent l’opinion

    Même la presse main stream remarque que :
    1) les Russes étaient informés des lieux de frappe (vous croyez qu’ils n’ont pas filé l’info aux Syriens ?)
    2) il fait péter 3 sites vides (0 morts déclarés par la Syrie, si il y avait eu des victimes ils ne se seraient pas privés de le dire)

    Bref, il a fait ce qu’il fait le mieux : il a trollé la presse et les lobby.

    Sauf que quand il le fait, ce n’est pas comme nous simple péquins : il met parfois un budget pyrotechnique en dizaines de millions pour rappeler qu’il est président d’une puissance nucléaire.

    Tout cela est très bien expliqué au travers de l’analyse de la presse main stream dans un article d’un site insoupçonnable de judéophilie.


  • Trump monte un bombardement bidon (3 sites vides, pas un mort )

    Poutine feint de s’indigner dans ce triste théatre qu’est l’ONU.

    Fin de la pièce, la presse cosmopolite n’a plus rien à dire.

     

    • Ce scénario serait idéal dans le meilleur des mondes, mais il ne tient pas la route, pourquoi ?
      Où est donc l’Allemagne dans tout ça ?
      Il n’y avait plus aucune urgence, même si le crime était avéré, pourquoi les trois pays qui ont bombardé se sont-ils abstenus de la légalité internationale et celle nationale de leurs parlements respectifs, pourquoi ?

      Se pourrait-il que cette information qui n’est parue nulle part et qui date de la semaine dernière faisant état d’une interception par la défense aérienne saoudienne d’un engin pouvant porter une grave atteinte à l’intégrité de sa capitale, lancé par les Houthis... ait été de nature a imposer la retenue du gendarme du monde et ses valets ?

      Réplique asymétrique, mais réelle menace sur les têtes occidentales !
      Ça n’a pas de sens de commettre un crime de guerre pour prétendument en empêcher la commission par d’autres d’un crime non démontré.

      La ligne rouge de Poutine était claire, toucher ses alliés ou les siens allait valoir une réplique sans précédent sur les attaquants.
      On connait Trump et twitter au réveil... confier la garde d’enfants à Dutroux serait moins risqué que de compter sur la tempérance du mec avec son portable.
      On peut tirer de nombreux enseignements de ce pataquès mais, pas ce que vous dîtes. Autrement, le monde est perdu d’ici peu, qu’est-ce qui empêcherait Trump de bombarder unilatéralement Iran ou Corée du Nord sans mandat ni discussion préalable ?

      Et, si on faisait une autre lecture, de laquelle on ferait sortir une évidence, EL Assad victorieux, c’est fini le grand projet abrahamique !
      Or, c’est ce qui se passe sur le terrain, donc cette attaque désinvolte et toutes les manigances qui l’ont précédée avait pour objet de masquer un coup aventureux des belliqueux qui contraignent l’Amérique à demeurer son allié, là oui c’est plausible.

      Si on doit féliciter Trump pour une action, c’est pour le coup de jarnac qu’il a fait aux belliqueux suprémacistes en promettant le transfert de son ambassade à Jérusalem et en déclarant tout seul que c’est la capitale rêvée par les fous. Ils sont forcés de le maintenir en place, tout changement pourrait remettre en cause ce gain.

      La guerre en réalité est entre les alliés soi-disant historiques, pourquoi Poutine risquerait-il la vie des gens, quand il peut clairement impacté l’économie américaine en lui réduisant l’accès aux métaux précieux pour son industrie de pointe ?

      Les américains se sont fait enfoncer, ils sont passés de América first à América loose !


  • Les jours de l onu sont comptes car desormais c est la loi de la jungle.


  • « Vous n’êtes pas sortis du néo-colonialisme »

    Cela se sent dans leur regard...

    « Selon une source diplomatique française, la France compte (...) obtenir une nouvelle dynamique du processus de paix engagé à Genève. »

    La France ne veut pas quitter le terrain... Elle veut un type comme Mohammed 6 à la tête de la Syrie.


  • @abdu vaut mieux quelqu un comme mohammed 6 dynamique plutot qu un vieillard en chaise roulante tu crois pas ?


  • TARTUFFERIE.
    Si l’ONU avait ne serait-ce qu’une quelconque utilité et légitimité, la Palestine ne serait pas OCCUPÉE, ni le Golan syrien etc etc
    L’ambassadeur de Syrie à l’ONU Bachar Jaafari a été très cash "l’agression americano-franco-britanique vise à venger la défaite de leurs agents terroristes à Ghouta".


Commentaires suivants