Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Oise : grâce aux Voisins vigilants, les cambriolages ont baissé de 27 % en 5 ans

Voic la vidéo publicitaire des Voisins vigilants, qui sont d’abord une affaire économique :

 

Le commentaire de Sud Radio :

 

Il est regrettable de voir que la sécurité des Français, largement abandonnée pour les délits par la force publique, incombe désormais et de plus en plus au privé.

Seuls les riches pourront se défendre. Oui mais seuls les riches ont légitimement de quoi craindre pour leur sécurité et leur propriété, argueront certains. Les pauvres n’ont rien à craindre du voleur !

Faux, les pauvres sont en première ligne car ce sont principalement des pauvres qui volent d’autres pauvres. L’image du cambrioleur au grand cœur qui ne vole que les super riches est bonne pour les films.

L’élite sait se protéger et ce, au détriment des pauvres. Ces derniers subissent une double peine : non seulement ils ont peu, mais le peu qu’ils ont, tout le monde essaye de le leur piquer ! Les banquiers avec leurs frais de rapaces, les dirigeants avec leurs politiques antisociales et les voleurs de rue.

On notera que ce sont toujours les voleurs du bas qui se font lyncher, jamais les voleurs du haut.

 

 

Nous reviendrons sur la sécurité, ce dossier ô combien important pour les Français, en creusant la thématique de la « légitime défense ».

- La Rédaction d’E&R -

 


 

La surveillance citoyenne, une arme efficace ? Alors que Chelles et « au moins six autres communes du département » s’apprêtent à rejoindre le dispositif de participation citoyenne — qui permet une relation directe entre des habitants volontaires et les forces de l’ordre — les autorités assurent que oui, chiffres à l’appui. Entre 2012 et 2017, le nombre de cambriolages en zone gendarmerie a ainsi baissé de 27 %.

 

Si les vols de voitures sont aujourd’hui la plaie du département, en 2011, ce sont les cambriolages qui tenaient la corde. « Impossible de descendre sous la barre des 3 000 par an », soupirait un officier de gendarmerie. Résidences principales, secondaires, commerces, entreprises… En 2012, plus de 4 000 avaient même été signalés dans les seules zones rurales.

 

JPEG - 145 ko
Les Ageux, le 14 novembre. Toujours les mêmes panneaux, à la signalétique claire, pour que « même les personnes ne comprenant pas le Français comprennent le message », explique un gendarme

 

Cinq ans plus tard, l’objectif est pourtant atteint : 2 966 faits ont été recensés par les gendarmes en 2017. Par ailleurs, « une baisse du nombre de cambriolages se confirme pour les 10 premiers mois de 2018 », souligne le capitaine Éric Lecacheur, chargé de prévention au groupement de gendarmerie de l’Oise. En parallèle, sur cette même période, 234 communes ont adhéré au dispositif.

[...]

« Ça rassure les citoyens »

Le dispositif « s’intègre dans un grand nombre de mesures préventives », explique le capitaine Lecacheur. Alertes par SMS, sur les réseaux sociaux, opérations tranquillité vacances… « Il est toutefois certains qu’il faut le faire vivre pour qu’il fonctionne. »

[...]

12 communes adhèrent à un dispositif privé

En parallèle du protocole officiel et gratuit conclut entre 234 communes, les forces de l’ordre et la préfecture de l’Oise, un site Internet privé — www.voisinsvigilants.org — offre aux communes et particuliers la possibilité de rejoindre un réseau contre rémunération. Les informations sont remontées aux élus, à la police municipale, ou partagées entre voisins.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

 

Un autre genre de racket, sur E&R :

 

La Banque, la Dette et le peuple,
à lire sur Kontre Kulture

 






Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents