Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

Fin du leadership ne veut pas dire disparition

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2596103
    Le 15 novembre à 15:28 par Surnom
    Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

    Cette affirmation, l euro éclatera, on attend toujours...

     

    Répondre à ce message

    • #2596253
      Le 15 novembre à 18:38 par Anonyme
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      On va rentrer dans l aire du quantique et retour à l’étalon OR

       
    • #2596315
      Le 15 novembre à 20:07 par Eric
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Drôle d’idée d’attendre cela. Et comme si le fait que ça ne se soit pas encore produit était un argument digne de ce nom. S’il fallait toujours attendre qu’un risque se concrétise pour en parler ... !

       
    • #2596513
      Le 16 novembre à 07:12 par Surnom
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      @Eric
      Ce n’est pas moi qui prétend cette disparition de l’euro, je ne suis qu’un chaudronnier qui essaye de comprendre ce monde qu’il entoure avec mes moyens, merci à E&R en passant.
      Vous ne pouvez pas nier cette prédiction sur l’euro de la part de personnes se disant informées ou sachants, depuis maintenant des années, et on attend toujours...

       
    • #2596535
      Le 16 novembre à 08:05 par Eric
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      « Ce n’est pas moi qui prétend cette disparition de l’euro »
      En effet, ça ne m’avait pas échappé.
      « Vous ne pouvez pas nier cette prédiction sur l’euro de la part de personnes se disant informées ou sachants, depuis maintenant des années, et on attend toujours... »
      Merci de répéter très utilement ce que vous avez déjà dit plus haut. J’y ai déjà réagi, je ne vais donc pas me répéter comme vous le faites. On lit régulièrement le même genre de reproche inepte fait à des P. Jovanovic et autre dès lors que quelqu’un se permet (l’effronté !) de faire une chose tout à fait logique quand on s’intéresse à certains sujets et qui s’appelle de la prospective. Faudrait peut-être penser à changer de disque et à passer la seconde au bout d’un moment.

       
    • #2596614
      Le 16 novembre à 10:56 par cftc
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Il faut juste se poser la question ?
      a/ Quel est le pays de la zone Euro qui a le moins intérêt à sortir de l’Euro : l’Allemagne
      b/ Quels sont les pays de la zone Euro qui ont un intérêt économique (entendons-nous, nous parlons ici que d’économie) à sortir de l’Euro : tous les autres pays

      Pourquoi ? car aucun autre pays autre que l’Allemagne la puissance exportatrice de ce dernier. En règle général, le quidam ne comprend pas comment une monnaie fonctionne. Plus précisément, le quidam ne sait pas distinguer une monnaie forte d’une monnaie faible. Dans cette même logique nous pouvons dire que le Yuan, le Yen...sont des monnaies fortes....et le dollar états-uniens une monnaie faible...très très faible.

      En conséquence, nous pouvons déduire de ce qui précède qu’en dernier recours, l’Euro sera le Deutsche Mark.

      Pour revenir à Delamarche, il fait très probablement fausse route.

       
    • #2597300
      Le 17 novembre à 08:15 par Eric
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      « ... en dernier recours, l’Euro sera le Deutsche Mark. »
      Il ne sera donc plus l’euro !
      La conclusion de votre commentaire est donc étonnante @cftc car elle contredit tout ce qui précède.

       
    • #2597334
      Le 17 novembre à 09:32 par cftc
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      à vous Eric

      Il n’y a pas de contradiction.

      Delamarche parle d’explosion de l’Euro...une monnaie n’’’explose’’ jamais : elle s’apprécie ou elle se déprécie. Seuls les pays explosent...ou plutôt implosent à cause des effets de la dépréciation d’une monnaie notamment si cette dépréciation est forte elle peut amener à de l’hyperinflation et son corolaire des soulèvements populaires.

      Dans la situation de la France actuelle, la possibilité qui s’offrirait pour éviter cette situation extrême serait d’adopter à nouveau une monnaie nationale (il ne faut pas se leurrer même cette mesure ne la protège pas d’une baisse immédiate du pouvoir d’achat - hause de l’inflation).

      Puisque qu’aucune monnaie ’’n’explose’’ il restera toujours quelque chose de l’Euro avec des pays qui l’utiliserons jusqu’à éventuellement une transition vers une autre monnaie nationale. D’où la remarque : ’’en dernier recours, l’Euro sera le Deutsche Mark’’...

      il faut donc comprendre que l’Euro contrairement à ce que te répètent à longueur de journée les journalistes et autres incompétents est une monnaie forte.

       
    • #2597507
      Le 17 novembre à 12:43 par Eric
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Ben si c’est contradictoire. Une monnaie peut tout à fait disparaître et être remplacée par une autre. Vous dites vous même, mais là à juste titre, qu’elle ne correspond qu’à l’économie allemande (donc elle affaiblit les pays qui l’ont aussi mais dont l’économie n’est pas taillée pour). L’euro est une monnaie tellement forte qu’elle ne cesse de être dévaluée par l’inflation qui la ronge. Heureusement qu’elle est forte, qu’est-ce que ce serait sinon !

       
    • #2597550
      Le 17 novembre à 13:40 par cftc
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Demande aux exportateurs français si l’euro n’est pas une monnaie forte...
      ...tu sais tout toi sans avoir réfléchi à rien... comme les grands savants. :)

       
    • #2597640
      Le 17 novembre à 14:56 par Eric
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Une image pertinente et amusante que O. Berruyer utilisait pour parler de l’euro, avant de partir complètement en couilles sur des sujets qu’ils ne maîtrisaient pas ou du moins sur lesquels il était moins qualifié, était de dire que la création technocratique de cette monnaie unique pour des modèles économiques différents équivalait à l’idée saugrenue de vouloir chausser tout le mode avec des chaussures de même pointure.

       
    • #2597766
      Le 17 novembre à 17:31 par Eric
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Sinon, il n’est pas indispensable de partir en sucette pour si peu. Ce que je dis est faux ?
      À vous lire je ne doute pas et même je constate que, contrairement à moi, vous y avez beaucoup réfléchi. Et le grand savant c’est visiblement vous qui êtes même plus savant que Delamarche (et d’autres), dont c’est un peu le métier, lui qui n’y connaît rien non plus. Bref, c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité. Sinon, encore heureux que nous exportions, la belle affaire et la preuve ultime ! Surtout l’Allemagne d’ailleurs, n’est-ce pas ! :-) Bref, dans une économie de la dette à coups de planche à billets, la question devrait plutôt être de savoir quelle monnaie est la moins faible, histoire de relativiser un peu tout ça.

       
    • #2597875
      Le 17 novembre à 19:58 par Eric
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Sinon, ce que je dis est faux ?
      À vous lire je ne doute pas et même je constate que, contrairement à moi, vous y avez beaucoup réfléchi. Et c’est visiblement vous le grand savant, et même plus savant que Delamarche (et d’autres), dont c’est un peu le métier, lui qui n’y connaît rien non plus. Bref, c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité. Sinon, encore heureux que nous exportions, la belle affaire et la preuve ultime ! Surtout l’Allemagne d’ailleurs, n’est-ce pas ! :-) Bref, dans une économie de la dette à coups de planche à billets, la question devrait plutôt être de savoir quelle monnaie est la moins faible, histoire de relativiser un peu tout ça.

       
  • #2596106
    Le 15 novembre à 15:33 par glaber
    Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

    Quand je regarde les interventions d’Olivier Delamarche c’est intéressant, mais très souvent lorsqu’il y a contradiction envers lui, il rétorque "oui on est d’accords" et en réalité il démontre qu’il n’est pas d’accords, C’était pareil face à Charles Gave.
    Quand on est pas d’accords on ne dit pas "on est d’accords".
    Si le Japon n’emprunte pas, et qu’il exporte plus qu’il n’importe, c’est qu’il est fort potentiellement capable de d’auto suffir à lui même Mr Delamarche.
    Si tel n’est pas le cas, pour le moment vous n’avez en aucun cas exposé le pourquoi il ne pourrait pas s’auto suffir à lui même.

    Quels sont les exemples concret qui font que le Dollars n’est pas mort ? J’imagine que c’est en rapport au fait qu’il soit toujours en majeur partie la monnaie utilisé lors des taux de change à travers le monde, mais cela ne justifie pas pour moi qu’il ne soit pas sur la fin comme le fait qu’il soit ou reste encore la monnaie la plus utilisé. Car il y a les conversions derrière quoi qu’il en soit en monnaie locale.
    Le Dollars reste en façade, mais au fond il se pourrait bien qu’il soit sur la fin tout comme l’euro ?

     

    Répondre à ce message

    • #2596359
      Le 15 novembre à 21:30 par anonymous19
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Si il rétorque "oui on est d’accords", c’est parce que ce qui est dit n’est pas faux, mais doit être relativisé.
      Pär exemple, ce qui est dit sur le Japon est vrai, sauf que la définition de l’autosuffisance est un pays capable de survivre sans importation. Ce qui n’est pas le cas du Japon. De plus, il finance ses importations par ses exportations, si une crise mondiale se déclenche ses marchés à l’exportation se réduiront et il ne pourra plus financer ses importations. Maintenant, vous comprenez mieux le "oui on est d’accords", mais...

      Les exemples concrets que le dollar n’est pas mort :
      - C’est la monnaie la plus utilisée pour les échanges commerciaux internationaux
      - C’est la monnaie la plus utilisée comme réserve de change par les banques centrales.

      Les raisons pour lesquelles le dollar n’est pas près de mourir c’est que, comme il l’a dit, le dollar reste l’actif le plus liquide, autrement dit quand les acteurs veulent diminuer leur exposition aux risques, ils convertissent leurs avoirs en dollar.
      L’autre raison, c’est que tout le monde a besoin de dollar pour servir sa dette (payer les intérêts). Une dette de plus de 200 mille milliards de dollar.

       
  • #2596121
    Le 15 novembre à 15:48 par VIVACHAVEZ
    Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

    Wikipedia

    "De 2009 à 2017, il est chroniqueur hebdomadaire sur BFM Business. Il prend très souvent des positions pessimistes et catastrophistes sur l’économie en opposition avec la rédaction de la chaîne qui décide de ne pas le garder. En réaction il accusera la chaîne de bien-pensance".

    Le poète a dit la vérité, il doit être exécuté.

     

    Répondre à ce message

    • #2596282
      Le 15 novembre à 19:29 par Wikipédo
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Ils ont oublié une information sur Wikipedia :
      ... A cette époque il est régulièrement relayé sur le Site Égalité & Réconciliation de l’essayiste et écrivain Alain Soral, ce qui renforce sa notoriété. Ses analyses sont à ce moment là très attendues par les lecteurs du Site E&R et font l’objet de nombreux commentaires positifs...

       
  • #2596140
    Le 15 novembre à 16:11 par Elias
    Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

    Pas grand chose à nous apprendre.
    Oui le dollar s’echange jusqu’à présent en grands volumes. Tout le monde le sait. Rien d’autre à raconter ?
    Lui qui expliquait il y a15 ans que la creation monetaire des banques centrales allaient detruire la valeur des monnaies, euro et dollar que nous dit-il maintenant ?
    Que ça va pas arriver tout de suite.
    Aurait-il des conflits d’interêts ? En tout cas aucune analyse qui soit de quelque interêt.

     

    Répondre à ce message

  • #2596203
    Le 15 novembre à 17:43 par titi
    Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

    Les Bons du Trésor US servent un intéret faible, un peu supérieur à l’inflation . Ce sont des titres A RISQUE NUL (free risq) . Les intérêts sont payés par... la planche à billets... Ils sont achetés avec des euros, des yuans, des yens, et remboursés avec... du papier : génial !

     

    Répondre à ce message

    • #2596348
      Le 15 novembre à 21:03 par anonymous19
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Mettez-vous à jour.
      Depuis 6 mois le 10ans oscille entre 0.3% et 0.9%. Même l’inflation officielle est largement au-dessus de ça. Quant à l’inflation réelle, n’en parlons pas.

       
  • #2596213
    Le 15 novembre à 17:50 par wizzz
    Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

    Delamarche a raison, s’il y a une monnaie qui tombera avant le Dollar c’est bien l’Euro.
    La différence majeure entre ces 2 monnaies c’est l’armée US. Tant que les USA auront une armée surpuissante capable de forcer la main aux pays riches en ressources naturelles d’accepter exclusivement le dollar US comme monnaie d’échange, le dollar US survivra.
    L’UE en revanche n’en a absolument pas les moyens ni militaire ni politique.
    C’est aussi simple que ça.

     

    Répondre à ce message

    • #2596324
      Le 15 novembre à 20:17 par francky
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Ce que vous ecrivez etait probablement vrai hier, mais ne l est plus du tout aujourd’hui.
      Les US n ont plus une armée surpuissante ou tout au moins elle ne leur sert plus à rien depuis que la Russie à montrer et démonter que ses armes étaient - et de loin - bien supérieur à celle des USA (Ceci a été verifié en Syrie)...
      La Chine bientôt serait en mesure de faire jeu égale avec l’armée US.
      L’Iran est aujourd hui capable d’infliger de tel dégat à l’armée US (sans pouvoir la vaincre comme le ferait la Russie) que cette derniere renoncerait à attaquer l’Iran en cas de tensions profondes (elle l a deja renoncé depuis plus d’un an...)

       
    • #2596329
      Le 15 novembre à 20:23 par V
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Oui à ce niveau de confrontation de puissance, ça ne finasse plus avec les équations de macro économie. C’est effectivement beaucoup plus simple.
      Je me souviens d’avoir un jour entendu le gominé Philippe Dessertine , celui qui cause dans le poste pour ne rien dire, avoir laissé échapper une anecdote révélatrice.
      Le Japon réfléchissait à ne plus utiliser exclusivement le dollar pour ses échanges commerciaux ( je crois que c’était le pétrole). Un émissaire américain fut dépêché. Pas un du commerce extérieur, non. Ni du Trésor. Juste le secrétaire de la défense, avec les flottes de la Navy qui convergeaient vers l’archipel pour que les choses soient claires.
      Le projet fut abandonné fissa.
      Par ailleurs la situation du Japon est très fragile. Ils parviennent à dégager des excédents, mais leur industrie manufacturière est complètement dépendante des importations de matières et plus encore d’énergie depuis Fukushima. Le tenancier américain surveille à la fois par la laisse du dollar et plus encore avec la batte de baseball de son armée que le nippon file droit et s’empresse de convertir le fruit de son labeur réel en bons du Trésor US. Ce pays en est le premier acheteur depuis bien longtemps. Complètement vassalisé après s’être fait atomisé. Un "bon partenaire" pour les américains.

       
    • #2596637
      Le 16 novembre à 11:33 par Albert
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Oui, l’Euro tombera avant le dollar, sauf si Biden passe et arrive à affaiblir les US (plan des globalistes).
      De toutes façons, les deux monnaies sont vouées à être dévaluées face aux monnaies asiatiques.
      Donc il ne reste que les métaux précieux.

       
  • #2596285
    Le 15 novembre à 19:35 par Demain...
    Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

    Moi je me dis que si ER passe cette vidéo de Delamarches, il n’y a pas de fumée sans feu. Alors en fouillant un peu...
    https://www.lemonde.fr/internationa...

     

    Répondre à ce message

  • #2596349
    Le 15 novembre à 21:07 par PPM
    Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

    La suppression du cash et son remplacement par la monnaie électronique sera une immense escroquerie car je connais plusieurs pays ( par exemple le Paraguay ) dans lesquels les commerçants appliquent déjà une commission ( inversement proportionnelle à leur profit ) sur les paiements par carte bancaire qui s’élève à 7 % du montant de la transaction chez les petits commerçants.

    Les banquiers sont des voleurs : taux d’intérêt négatifs, frais de gestion, facturation arbitraire de frais, commissions, frais si le solde est inférieur à une balance minimum qui est de plus en plus importante, même sur les comptes courants, frais de transaction par carte bancaire, frais de transfert,..

     

    Répondre à ce message

  • #2596546
    Le 16 novembre à 08:24 par ohaitieaqui
    Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

    Merci encore à olivier Delamarche, il est avec Jacques Sapir un des seuls économiste de TV ( enfin ils ont été viré de bfmwc) que j’écoute encore, ils ne sont plus que sur RT et le web depuis l’arrivée de Micron.

     

    Répondre à ce message

    • #2597010
      Le 16 novembre à 19:56 par Combat
      Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

      Encore que Sapir depuis l’affaire Ryssen engendre un trouble dans le partage de l’analyse de la part du lecteur moyen (dont je suis). Exit Sapir, dorénavant et pour ma part, les « valeurs » sont les valeurs.

       
  • #2596576
    Le 16 novembre à 09:27 par fr
    Olivier Delamarche – L’avenir du dollar

    pendant ce temps la mafia continue le braquage.
    https://www.le-lorrain.fr/blog/2020...

     

    Répondre à ce message