Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"On parle de tous les cartels sauf du plus grand : le cartel bancaire"

Une conférence donnée le 10 novembre 2018 à Seattle par Andreas Antonopoulos, technologue et entrepreneur gréco-britannique qui est devenu l’une des personnalités les plus connues du bitcoin.

 

Pour activer les sous-titres français, cliquez sur « Sous-titres » :

 

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2102482

    Tout comme on parle de toutes les mafias sauf de la plus puissante. Alors que Hollywood regorge de films sur la mafia spaghetti et Al Capone ( gangster de la prohibition tellement influent qu’il finit derrière les barreaux pour fraude fiscale !), Meyer Lanski, le cerveau du crime organisé à l’échelle planétaire, malfaisant occulté par le cinéma, lui, termine sa vie paisiblement en 1983 entre Israël et les USA.

     

  • Pensez vous réellement que le "cartel de la banque" n’a rien prévu ?
    Les mecs ont dix coups d’avance, le seul moyen c’est de retourner la table en espérant une ouverture.


  • Seul le léninisme-marxisme-maoïsme peut sauver le monde. Tout le reste revient à rien ... Ce n’est pas l’outil d’échange qui compte mais le système d’échange.

     

    • Ami
      Ne confond surtout pas Lénine Mao et Marx.
      Les deux premiers se sont arrêtés en cours de route, la finalité de Marx, c’était l’auto abolition du prolétariat, en s’abolissant il rend caduque la bourgeoisie, car l’un est le revers de l’autre, pour les deux premiers c’était simplement une bourgeoisie d’appareil, la richesse entre leurs mains.
      Pour Max c’est le peuple qui doit prendre son destin en mains.
      Car il n’existe, ni César, ni sauveur, ni tribun.
      Tout chef plus simplement dit tout pouvoir, automatiquement fonctionne pour lui.
      Ceci dit perso et je te le concède bien volontiers, je préfère la Corée du nord que l’ultra-libéralisme, ou les démocratie marchés.


  • Tout le système hypertrophié de la finance provient de la privatisation de tous les grands groupes, industriels Français, à la loi 73 auquel il faut ajouter la loi du 22 janvier 1988, ce sont les sociétés de bourse qui ont pris le relais, auparavant directement gérées par des officiers ministériels, devenu CAC 40, le 31 décembre 1987 par la Compagnie des agents de change, lui même faisant partie d’ EURONEXT passé sous le contrôle d’Intercontinental Exchange Group Inc, NYSE Group, Euronext sous une holding commune NYSE Euronext et de demander l’admission des actions de celle-ci sur Euronext Paris et le New York Stock Exchange (NYSE). ceci expliquant énormément la politique auquel il faudrait aussi ajouter toute la privatisation, la liste est très longue, plus l’injection massive de capitaux de l’Etat pour éviter la faille du système en 2008.
    Résultat de ces idées géniales pensées par nos "élites", on va chercher les financements par l’emprunt sur les marchés = encore plus de dettes, et tout cela pour gaver une poignée de richards.
    Après toute cette connerie ils voudraient maintenant carrément casser les nations, évidement puisqu’ils les ont ruinés ! Ils ne le disent pas clairement bien sûr, tout cela est enveloppé par des subterfuges, Europe, mondialisation, marchés ouverts, lois extra-territoriales et j’en passe bla bla.
    Championnat de la connerie en boîte.

     

    • Certes le système est dans une économie de type casino, ils ont tous foncés tête la première dans la spéculation, les entreprises spéculant sur leurs propres actions, il n’y a que les écolos qui parlent du local, l’argent lui est sur les marchés, une bulle gigantesque de crédit non solvable.
      Résultat désindustrialisation à toute vapeur et devant nous la plus grands bulle de tous les temps qui menace d’éclater et ce n’est pas les center data (trade à la nanoseconde) qui nous sauvera de la débâcle, ha oui j’oubliais le peuple, le peuple à gagné la pauvreté un chômage de masse et des salaires de misères.


    • @Maximus Michel Drac a dit que les frigos sont vides, certe, mais se que les gens n’ont pas percutés, c’est que si ils ne peuvent plus se nourrir avec 30 euros, c’est à cause des marchés qui spéculent sur les subsistances. CE QUI EST UN CRIME ! on ne peut spéculer sur le pain d’autrui, la speculation sur les denrées alimentaires doit être abolis, spéculateurs châtiés comme il se doit et la TVA doit être supprimé. Les français retrouverons leur pouvoir d’achat à cette condition.


  • immense rationalité, on a besoin d’un type comme ça à ER pour l’économie !

     

  • #2102653

    Il a raison je pense, la seule chose, c’est de bien se protéger et ça c’est pas facile.

    C’est pas facile par ce que quand on a un ordinateur équipé avec Windows, on a un système déjà complexe en lui même avec nombre de mise à jour qui peuvent contenir bien des choses. Mais ensuite viennent se greffer des tas de logiciel spécifiques à votre matériel (drivers) sans même parler de tout ce que vous pouvez installer.

    Bien entendu un bon antivirus/antimalware couplé à un pare-feu restrictif est une aide pour ne pas se retrouver en PLS instantanément, mais c’est loin d’être une garantie.

    J’ai été programmeur professionnel durant une vingtaine d’années. Je peux vous assurer que c’est un domaine vaste et varié. Sans être un spécialiste de la sécurité, j’ai bidouillé un peu il y a 25 ans. Et déjà, c’était un domaine assez vaste, les réseaux étaient moins développés, les ordinateurs aussi mais c’était déjà très riche et passionnant... Aujourd’hui c’est tentaculaire.

    Bien sur, vous n’êtes pas forcés d’utiliser Windows, vous pouvez utiliser Linux. Mais si vous n’êtes pas un passionné prêt à investir un minimum de temps dans la technique, c’est peut-être même encore plus dangereux.

    Par ce que vous risquez de vous retrouver avec un système pas à jour et donc plein de failles connues et vous ferez toutes les erreurs à ne pas faire dans un milieu qui grouille de passionnés pas forcément tous irréprochables.

    Moi même, j’ai miné des Bitcoins au début, puis j’ai du laissé mon PC hors ligne assez longtemps pour un voyage prolongé à l’étranger. Quand je suis revenu, le Bitcoin avait pris de la valeur, j’ai branché mon PC et j’ai synchronisé.

    J’ai alors eu la mauvaise surprise de constater que mon ’wallet’ avait été vidé à coup de petites transactions de la même valeur vers tout un tas de petits comptes. En utilisant l’explorer de blockchain j’ai pu suivre les transactions et voir qu’elles finirent toutes sur un gros compte avec un très grand nombre de Bitcoins, probablement MTGox ou quelque chose comme ça.

    J’avais un bon antivirus, un bon firewall, je n’installais pas tout et n’importe quoi et mon Windows était à jour. En même temps je ne peux pas non plus prétendre que je suis un expert en sécurité et que je n’ai rien installé d’autre sur ma machine. C’était une machine à tout faire un peu comme tout le monde...

    Ça représentait environ 20k euros de valeurs, même si en fait j’ai surtout perdu quelques euros d’électricité et un espoir d’argent facile...

     

    • Linux plus dangereux que Windows ? C’est une plaisanterie !
      Il n’y a même pas besoin d’antivirus sous Linux, tant la protection est intégrée de base pour empêcher les potentiels virus d’entrer, de se multiplier et de sortir de l’hôte pour contaminer le réseau. Linux est construit sur les principes d’UNIX qui est un système issu de la recherche universitaire, c’est plus sérieux qu’un système grand public et de piètre qualité comme MSDOS ou Windows.

      Et puis il faut arrêter avec la difficulté qu’il y aurait d’utiliser Linux. Cela fait des années que ce n’est plus vrai. Le biais, c’est que la plupart des gens sont formés à utiliser Windows. Mais ceux qui commencent l’informatique avec Linux trouvent Windows plus compliqué.


    • Les systèmes d’exploitations modernes sont tous des passoires. Ma propre machine perso ou je stocke mes bitcoin est un ThinkPad X200, avec un Core 2 elle n’a pas de Intel ME. Le système installé est un OpenBSD, c’est à dire l’UNIX le plus sécurisé qui soit. Le compte qui gère le wallet Bitcoin n’a pas accès au réseau, aucun browser web ni aucun logiciel propriétaire n’est installé sur la machine, sa carte wifi est déconnectée physiquement et tous les wallets sont protégés par deux couches d’encryption.

      Et bien, même comme cela, on découvre il y a quelques semaines un bug de sécurité qui impacte tous les UNIX, vieux de 23 ans, et qui permet d’avoir la main en administrateur sur n’importe quel UNIX en moins de trois lignes de commandes. OpenBSD est également impacté.

      https://arstechnica.com/information...

      Un système informatique sécurisé est un système isolé, voire débranché du secteur (tant qu’il est branché, même éteint, le système Intel ME est joignable). Une sécurité anecdotique est d’utiliser un système atypique (tel que celui décrit plus haut, OpenBSD, NetBSD ..) sur une machine non conventionnelle ou ancienne (Raspberry Pi, CORE 2 duo, PowerPC ...). De n’installer aucun browser web ni aucun logiciel propriétaire et de tout encrypter sur plusieurs couches avec des algorithmes différents et des mots de passes complexes basés sur des hash d’extraits de livres, de citations ou de phrases que vous retiendrez aisément.

      Se croire en sécurité parce qu’on a installé une Ubuntu sur un Thinkad X1 ou parce qu’on a activé l’encryption du disque sur OS X relève du plus du fantasme que de la vérité technique. Je considère que toute donnée posée en clair sur mon autre PC, un Thinkpad X1 sous Linux Debian, est publique dans le sens ou n’importe quelle agence gouvernementale ou société privée avec un peu de moyen peut, malgré toutes les sécurités de ce système, prendre contrôle de ce PC assez aisément.


    • @ST



      Se croire en sécurité parce qu’on a installé une Ubuntu sur un Thinkad X1 ou parce qu’on a activé l’encryption du disque sur OS X relève du plus du fantasme que de la vérité technique.




      Linux est bien plus sûr que Windows, c’est une réalité. Il n’y a pas besoin d’antivirus sous Linux par exemple.


  • Sa solution par le bitcoin me fait bien rire.
    Le cartel financier peut et a déja (déc 2017) user du bitcoin pour faire un test de hold-up de masse en faisant craquer le cour de plus de 60% en une journée.

    Ils ont une telle manne de pognon que celui-ci n’est qu’une blague seul compte le pouvoir dont l’argent n’est qu’un des 3 pilliers
    Ils peuvent acheter autant de bitcoin qu’ils le souhaitent et faire s’effondrer le cours en moins de 24h.
    Le clampin lambda ce faira plumé en perdant +60% de ses réserves, a l’heure des hypertransaction en nanoseconde, en moins de temps qu’ils n’en faut pour cligné des yeux.

    Je continue de sécuriser en terre et en or ajouter a quelque once de plomb.


  • Sauf que le gars basané et celui d Europe centrale sont déjà là et occupent des jobs.qui ont été enleves aux travailleurs de France ( je ne dis même pas français) ; quant aux suivants ils n hésiteront pas à prendre moin cher les jobs des derniers etrangers arrivés.
    Quant au communautarisme et à la lutte des moeurs inutile de développer.
    Cela dit il y aurait 350000 postes vacants. Bizarre les centaines de milliers voire les millions d immigrés chômeurs ne sont pas preneurs ? Pourtant il paraît qu il suffit de traverser la rue.....LOL

     

  • Le mouvement des Gilets Jaunes atteindra son apogée avec la crise de 2019. Pour l’instant les gens n’en bavent pas assez pour faire la révolution, mais je peux vous garantir qu’une fois leurs comptes en banque vides, ils se ruerons dans la rue afin de demander des comptes aux banques et plus particulièrement à Rothschild. J’étais très septique sur le bitcoin parce que je voyais ça comme une manière de faire disparaître définitivement l’argent liquide, mais après avoir entendu cette conférence, je trouve que c’est une excellente alternative. À condition de ne pas laisser le système s’en emparer, je pense qu’il y a de quoi faire à condition qu’on adosse le bitcoin à l’or et au liquide. En tout cas un grand merci à ER pour nous avoir fait découvrir l’équivalent de Dieudonné en économie.