Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

Revoir le documentaire L’Argent-dette de Paul Grignon

D’où vient l’argent ? Comment et qui le créé ? Qu’est ce que la dette ? Comprenez les mécanismes du système de domination économique grâce à ce long métrage d’animation réalisé par l’artiste-peintre canadien Paul Grignon en 2006.

 

 

Partie 2

Partie 3

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2089221
    le 27/11/2018 par jeandelalune
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    entre F Cousin et ce film, comment ne plus comprendre ! et si à tout cela on rajoute l’ensemble des interventions accessibles de tout ceux qui participent au contenu du site, A Soral le premier, et bien merci,


  • #2089223

    Tout ce que vous pariez qu’à la 6è République on retrouvera ceux de la 5è.
    A moins que ce soit de parfaits inconnus... "éternellement liés ailleurs".
    Il faudra alors, dans le meilleur des cas, voter pour des inconnus qui attendent.... les clés et les codes de l’arme nucléaire.
    C’est que ça en attire ce truc-là des mouches à merde.
    Ils la sentent de loin. De très, très loin.

     

  • #2089233
    le 27/11/2018 par destruc-sion
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Il faut rassembler la dissidence sur un ennemi commun : la banque. Les gens ne se réveille que quand ça touche leur porte monnaie. Le sociétal c’est trop clivant. Il faut y aller étape par étape dans la pédagogie, la vidéo de Vincent Lapierre à ce sujet était bien trop ambitieuse. Rappeler les fondamentaux :
    1) Expliquer pourquoi retrouver notre capacité à battre monnaie est primordiale..
    2) Expliquer pourquoi le racket grossier de la loi 1973 engendre la dette de l’état qui elle même sert de prétexte au démantèlement des services publics, à la multiplication des taxes et impôts et à la baisse des investissements pour le bien commun.


  • #2089238
    le 27/11/2018 par Pranakundalini
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Et encore Paul Grignon ne parle pas de l’argent banque centrale.
    Fausse monnaie sans contre partie, sans limite, sans contrôle.......


  • #2089240
    le 27/11/2018 par Nazie de la grammaire bis
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    *qui le crée
    ou
    *qui l’a créé


  • #2089264
    le 27/11/2018 par FRANCE LIBERTE
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    C’est un travail très excellent et merci à l’auteur !!!
    Comprendre c’est, bien, et c’est pas sûr que ce soit à la portée de tous !
    Mai comment s’en sortir de ce système à sens unique pour le commun des mortels tel est l’intérêt !!!
    Il faut que le mouvement des gilet jaune passe à autre chose nos somme tous adhérents et partants, j’attendais ça depuis des lustres !!!


  • #2089276
    le 27/11/2018 par michel amm
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Tout le monde devrait regarder ce film.

    Ce film montre que les maîtres du monde n’ont pas besoin de travailler pour avoir de l’argent : ils font l’argent, ils n’ont pas besoin des grandes compagnies pour faire de l’argent. Ces grandes compagnies ne sont là que pour les servir (et nous asservir).

    Une fois qu’on a intégré ce fait, on est obligé de voir le monde d’une autre façon.

    Par exemple quand on dit que l’industrie pharmaceutique empoisonne les enfant pour de l’argent, on comprend que c’est faux, car les maîtres du monde n’ont pas besoin d’argent.

    L’industrie pharmaceutique empoisonne les enfants pour les tuer, simplement à la demande des maîtres du monde.

    Lisez le livre de Claire Severac "La Guerre secrète contre les peuples"

    Cela décoiffe, non ?

    Dans cette guerre, êtes-vous prêt à défendre votre vie, ou allez-vous finir égorgé comme un mougeon (mouton+pigeon) ?


  • #2089338

    L’état a du mal à nous entendre, il faut l’y aider. Pour cesser de légitimer les pions de la Banque dans nos institutions, à toutes les prochaines élections (sauf municipales), glissons dans l’enveloppe un carton jaune aux bandes phosphorescentes, "avec les compliments des GJ".

     

    • #2089514
      le 28/11/2018 par michel amm
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      Il y a deux façon d’agir :

      - La révolution.
      - Les élections.

      Vu que vous être un warrior internet je pense que vous ne ferez pas la révolution, sinon vous seriez en plongée profonde pour ne pas être vu par le système.

      Comme vous ne comptez pas développer un quelconque parti vu que vous nous demandez de ne pas voter, j’en conclue que vous nous proposez de rien faire.

      C’est sur que cela va faire avancer les choses.


    • #2089675

      Bonjour,

      Pour faire avancer les choses il y a bien plus que vos deux solutions qui n’en pas (car les élections n’ont jamais servi dernièrement qu’à donner notre consentement au pillage par les banques, y compris le FN qui permet au système de placer son poulain au 2ème tour., quant à une révolution violente ratée c’est le discrédit et la répression assurés ...)
      Une révolution passive qui révèle un désintérêt massif pour le vote aurait le mérite de discréditer le système électoral en espérant pouvoir un jour le remplacer par plus de démocratie ou un pouvoir assez fort pour refuser la dette. C’est tout le contraire de ne rien faire. En attendant vos remarques éclairées ...


    • #2089769
      le 28/11/2018 par michel amm
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      @SC31

      Vous ne proposez pas d’alternatives à mes 2 propositions d’actions.

      Votre solution : ne rien faire et donc laisser les députés être élus avec 5 % des voix.

      Ce n’est pas le système électoral qui est discrédité, ce sont les principaux partis, a priori les seuls que vous connaissez.

      Sortez un peu de chez vous et allez sur les sites des partis qui ne passent pas à la télévision.

      Puis allez au contact des militants de ces partis. Peut être y rencontrerez vous des gens qui se bougent le cul.et qui valent la peine qu’on vote pour eux.

      Mais tout cela est bien fatigant, n’est-ce pas ?


    • #2090222

      @Michel Amm :
      Et vous préconisez de veauter pour qui aux européennes ? Aux prochaines présidentielles ? Asselineau qui fait 0,3% des suffrages ? Le RN qui fait délibérément capoter son parti ? Dupont Aignan ou Wauquiez le prochain chouchou LR (tous les 2 issus de la FAF) ? Mélenchon dont le passé est une promesse de trahison ?

      Les partis et leur suffrage universel sont l’art de parcelliser des valeurs communes dans le but de les neutraliser. A quoi viennent s’ajouter le problème de financement des partis, la médiatisation des candidats, les sondages biaisés et la fraude aux élections.
      Il est très aisé pour le système (forme de triade Banque + Médias + Politique) de placer leurs poulains par l’outil du suffrage universel, et Attali ne dira pas le contraire.
      Les Gilets Jaunes fédèreraient 75% de la population française, et une contestation dans les urnes serait un sérieux avertissement à ce système qui ne représente personne, capable de le faire capoter.


  • #2089354

    La crise ???
    Eh eh eh...
    Quelle crise ?!?
    Quand on imagine que tout ce banditisme a commencé il y a des siècles en cachette et c’est développé petit á petit, tout en gardant á toutes les époques, la destruction et la mort comme référence. Aujourd’hui tout ceci apparaît au grand jour (mais pas encore pour tout le monde).
    Dans des moments fondamentaux, on pourrait dire aussi que des groupes humains ont fait des choix pernicieux qui ont eu de terribles conséquences pour eux et leur descendants.
    À propos, avant, je regardais le pécher originel presque comme une sorte de fantaisie, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui, mon respect a grandi pour certains textes prédicateurs.
    La religion interdisait expressément les prêts avec intérêt. Ceux qui se sont crû plus malin que les autres, et qui ont programmé l’effacement de cette exigence. Le résultat dans le temps est devant des (nos) yeux écarquillés. Ouuffff ! Quel gâchis !


  • #2089373

    Ce sont les gens qui font tourner les banques, ce sont bien les gens qui s endettent volontairement envers la banque. Si les crédits a la consommation existent c est que les gens l utilisent. C est l irresponsabilité collective et le défaussement sur l autre ou un catharsis qui causent cette situation folle ou les gens dénoncent les banques mais les alimentent.

     

    • #2089442

      ben voyons, l’arnaque du crédit et de la création monétaire sur du vent (réserves fractionnaires) c’est la faute de l’emprunteur ?, le pauvre con qui ne connait rien à la finance ?.
      Tu ne te foutrais pas de la gueule du monde ? le pauvre con qui emprunte, le plus souvent c’est déjà pour payer des dettes dont il n’est pas responsable. je vois que tu n’as JAMAIS demandé un crédit, : on ne te prètes que si tu peux déjà garantir sur tes biens le montant que tu veux emprunter. je te signale aussi que la dette de l’état ce sont nos politiciens qui la font sans nous demander notre avis et c’est nous qui devons la rembourser alors que eux s’empiffrent de privilèges sur notre dos et sans supporter les conséquences de leurs conneries.


    • #2089566

      Bravo vous avez tout dit !!!!!


  • #2089399

    La base ! Excellent documentaire vu et revu


  • #2089461

    Le Système monétaire ,la dette,...et l’Armée Américaine

    Nous sommes prisonniers du système et les taxes
    des gouvernements sont fondamentales pour alimenter
    un puits sans fonds .
    Sortir de la dette,c’est sortir du système monétaire international,
    et c’est donc fondamentalement sortir de l"Otan,armée américaine
    au service des banquiers internationaux .
    Les gilets jaunes seront conduits à dénoncer et s’opposer
    à l’Empire .Et là ,qui les soutiendra parmi les politiques ?

     

  • #2089468

    L’argent est une abstraction appréhendé par l’ego (je ME pense donc je suis) qui dans la symbolique biblique chassa Adam et Eve du paradis, il est le corollaire du commerce légalisé par la matrice état et condamné par Jésus : " Rendez à César ce qui est à César " !...

    Le commerce c’est le cancer du monde " Céline .

    Gilets jaunes où verts où sans gilets il faut arrêté de courir après l’argent et le remplacer par le bon sens de l’intelligence du coeur Christique :
    " Remplacer l’argent par la gratuité par le bon sens de l’intelligence du coeur aux nobles valeurs de gratuité et de compassion ! ....
    Choisis ton camps camarade car tu ne peux réclamer justice en demandant de l’argent !...

     

    • #2089561
      le 28/11/2018 par Igor Meiev
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      Le travailleur, même d’un point de vue Christique, est en droit de demander la juste rétribution pour son travail.
      Jésus n’a pas dit qu’il fallait exclure l’argent du monde, et lui même le redistribuait, pour la simple et bonne raison qu’en ce monde il est impossible à l’humanité de faire sans. Hors Dieu ne demande jamais l’impossible, mais toujours l’atteignable puisqu’à l’Homme il ne demande rien de ce qui est au-dessus de ses forces.

      L’argent existera aussi longtemps que l’égo existera, et sera utilisé aussi longtemps que l’égo le sera. Il faut simplement le considérer pour ce qu’il est : une pauvre chose de ce monde et non pas une richesse, un moyen et non une fin, à utiliser avec charité envers ceux qui n’ont rien.


  • #2089491

    Un nombre gigantesque de personnes ont signé, en quelques heures, une pétition qui demande à Macron de démissionner.

    https://www.mesopinions.com/petitio...

     

    • #2089691

      Bien. Et on en met un nouveau à la place, interchangeable ?
      Se contenter de scander "Macron démission" est un bon exutoire, mais sans plus.


    • #2090125

      Les pétitions ne servent à rien. Il faut que les pétitionnaires aillent voir leur député et/ou leur sénateur et exiger qu’ils mettrent en oeuvre la procédure de destitution prévue à l’article 68 de la Constitution. Ainsi, ils verront immédiatement à qui ils ont affaire !


  • #2089501

    Bitcoin. C’est le seul moyen de s’en sortir en douceur.

     

  • #2089554

    Si une banque centrale est au service d un gouvernement il y a une forte incitation pour celui ci à faire"tourner la planche à billet" ce qui créé du risque inflationniste. Les cas extremes somt l Allemagne d avant guerre et plus recemment le Zimbabwe. Une inflation continue peut p.ex engendrer des bulles spéculatives et surtout une baisse de confiance dans la monnaie. Il y a.d.autres exemples de crise inflationniste moins violentes avec je crois des pays d Asie dans les 90s mais à vérifier. Et ce risque justifiee choix d une banque centrale indépendante, c est ce que dira un Macron p.ex

     

    • #2089783
      le 28/11/2018 par michel amm
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      Voyons voir si l’expérience prouve ce que vous dites

      de 1960 à 1973 la banque de France est publique et la France peut emprunter sans intérêt à la banque de France. Durant cette période inflation entre 3 et 5 % et la France ne s’endette pas.

      De 1973 à 2018 la France ne peut plus emprunter à la banque de France et doit emprunter aux banques privées.
      Durant cette période l’inflation entre 2 et 3 % (la baguette est quand même passée de 1 franc à 6,56 francs) et la France est endettée de plus de 2500 milliards et n’arrive plus a payer les intérêts de la dette puisqu’elle doit emprunter pour la payer.

      Et donc vous dites qu’une banque centrale sous contrôle des citoyens c’est mauvais ????

      L’histoire Française prouve le contraire.

      Une banque publique c’est mauvais pour les familles propriétaires des banques qui s’engraissent avec la dette, ça oui !


    • #2089988

      @Michel Amm
      je n’ai pas écrit qu’une banque centrale au service de l’état implique de l’inflation, j’ai parlé de risque, notamment qu’un gouvernement finance ses dépenses uniquement par la création monétaire.
      1960-1973 : on est en plein dans les trente glorieuses avec du plein emploi et une population jeune (babyboom) donc des dépenses publiques relativement faibles, en particulier en matière de santé, social et retraites. C’est pourquoi l’emprunt auprès de la Banque de France était "faible" et le risque d’inflation aussi. Depuis la fin des 70s, les dépenses dans le social et la santé n’ont cessé curieusement d’augmenter... pour représenter aujourd’hui 2/3 des dépenses publiques. Qu’en serait-il si, en ayant gardé le franc, nous les aurions financé par la création monétaire pendant ces 40 dernières années ?Inflation ? Crise inflationniste ? Moins pire que nos 2500 mds de dette ?


    • #2090028
      le 28/11/2018 par 12d3213213d21
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      Argument bidon et vieux comme la banque centrale privée, qui imprime tout autant mais la c’est bien, personne pour crier a l’inflation, c’est beau le conditionnement mental...


    • #2090979

      Oui la BC imprime mais ne le fait pas EN PLUS pour satsisfaire les dépenses publiques d un gouvernement lorsqu elle est independante. L argument de certains economistes est de dire qu avec une BC independant les politiques seront contraints à une gestion plus rigoureuses des dépenses... moi je dirais qu avec une BC non independante le probleme d inflation viendrait bien plus tot qu ainsi il serait plus facile de gerer le probleme qu un endettement de 2200md d wuros dont on a dejà du mal à en payer les interêts.
      Sur l indépendance de la BC pour servir les intérêts des créanciers : peut être mais encore faut il que les dettes soient remboursées... ce qui n a pas toujours ét3 le cas. Il y a un livre sur la dette francaise au cours de l histoire et ses nombreux "d3fauts" de paiement. Donc le créancier n a pas non plus trop interet à ce que la dette soit trop importante


  • #2089556

    En gros,
    soyez propriétaire de 4 murs, avec un potager, acheter des graines et des poules, de l’or, des métaux précieux et du concret, du réel, car quand tout s’éffondrera, ce sera la merde pour acheter une baguette de pain !

     

    • #2089773
      le 28/11/2018 par michel amm
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      En gros soyez riche et vous ne serez pas pauvre.

      Je n’y avais pas pensé, quel idiot je suis !


    • #2090040

      Merci je ne savais pas que c’était si simple , je commence demain !!


    • #2091322
      le 01/12/2018 par A human of Zin
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      La France des HLM t’a lu avec intérêt et a bien noté tes bonnes idées.


    • #2091327

      "Pour vivre pauvre, il faut être riche" phrase, je crois de Mobutu.
      Ces quatre murs, ce potager et ces poules sont soit hors de prix (surtout dans le Larzac) soit hors de portée (pratique, isolement, famille, enfants en bas âge ..) pour un citoyen lambda
      Un vœux, un rêve que j’essaie de concrétiser depuis une dizaine d’années sans succès pour le moment...
      Le combat continue.


    • #2101301
      le 13/12/2018 par Grindsel Tirédunevi
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      Ces quatre murs, ce potager et ces poules sont soit hors de prix (surtout dans le Larzac) soit hors de portée (pratique, isolement, famille, enfants en bas âge ..) pour un citoyen lambda
      Un vœux, un rêve que j’essaie de concrétiser depuis une dizaine d’années sans succès pour le moment...



      Pour les enfants le problème n’est pas l’isolement ou les conditions matérielles, car ils peuvent très bien se satisfaire de conditions frugales, et en être même plutôt heureux et équilibrés, ils peuvent également être instruit en famille.

      L’obstacle à ce niveau viendra plutôt des services sociaux, qui exigent une surprotection matérielle des enfants, et qui font tout pour contrecarrer l’instruction en famille.

      Personnellement c’est le principal obstacle auquel je me suis confronté pour m’installer dans un endroit isolé avec ma famille en France, plus difficile à surmonter que le budget (bien que je ne sois pas riche, mais on arrive toujours à trouver quelque chose).

      On ne dira jamais asses que les services sociaux ne sont pas là pour aider les gens comme ils le prétendent hypocritement, mais d’emmerder le "citoyen lambda", en particulier s’il est pauvre, notamment le père de famille français, consciencieux et responsable, qui a l’audace de faire des choix réfléchis pour l’éducation et la santé de ses enfants.

      Le site du CEDIF (ou encore ceux sur l’école à la maison, ou d’autres) regorge de témoignages de parents dont les enfants sont enlevés pour les motifs les plus nébuleux, tandis que les vrais cas de maltraitance ou d’abus sont volontairement ignorés.

      Les services sociaux sont un puissant organe de répression et de flicage des familles, notamment celles qui font l’école à la maison, ou qui s’écartent du système pour une raison ou une autre. Les domaines de l’éducation et de la santé ne sont en principe pas des domaines régaliens, l’état ne peut pas imposer ses désidératas, en pratique c’est ce qu’il fait.

      C’est à mon sens un sujet sous-abordé sur ER. L’éducation est au cœur du combat, et les services sociaux font toujours planer une épée de Damoclès sur la tête des familles récalcitrantes. Leur fonctionnement est obscure, leurs méthodes illégales et manipulatoires. Dans le cas de l’école à la maison, nombreux sont les familles qui finissent par s’expatrier pour échapper aux pressions, menaces et risques d’enlèvements.

      La famille est un sujet de haine et de lutte acharnée en France.


  • #2089898
    le 28/11/2018 par Paix et paix
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Exceptionnellent clair ! Tout est dit pour comprendre tout 19 et le 20 ème siècles et l’effondrement à venir


  • #2089937

    L’argent, c’est le sang des pauvres !!
    La sang, c’est la vie....

    L’argent est un crime contre l’humanité !

     

    • #2090168
      le 29/11/2018 par Paix et paix
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      La connerie est aussi un crime contre l’humanité


    • #2090672

      Dans le bouddhisme, il est fait mention des 3 poisons de l’esprit qui conduisent à la souffrance ; ces 3 poisons sont :

      1- Moha ou avidyā : l’égarement ou ignorance (donc la connerie) ;
      2- Rāga (pāli : taṇhā, lobha) : la soif, avidité, convoitise (donc l’argent) ;
      3- Dveṣa (pāli : dosa) : l’aversion, haine ou colère ( ce sont les mots de Wikipedia....mais ça semble étonnement représentatif...).


  • #2090008
    le 28/11/2018 par Gottfried
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Un tantinet complotiste ce document ; qu’en pense le ministre de la vérité : Rudy Reichtag ?!


  • #2090525

    Pour info, "sans faute d’orthographe", c’est vachement plus crédible que "sans fautes" avec un S ...

     

    • #2090588

      Non, c’est parfaitement correct. On peut écrire de ces deux façons, avec une nuance de sens : « sans faute d’orthographe » signifie « sans aucune faute », tandis que « sans fautes » signifie « sans plusieurs fautes », sous-entendu « sans trop de fautes d’orthographes ».
      La langue française est subtile !


  • #2092905

    Il est important de préciser que les assurances fonctionnent sur le même principe :

    Les assurances acceptent de nous couvrir par un capital qu’elles n’ont pas.

    Elles ne peuvent d’ailleurs nous couvrir face à de grands fléaux.


  • #2092913

    Je devrait ajouter que finalement, l’assurance est un domaine d’activité bancaire en soit.


  • #2092922

    *devrais (pardon pour la faute)


Commentaires suivants