Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

Revoir le documentaire L’Argent-dette de Paul Grignon

D’où vient l’argent ? Comment et qui le créé ? Qu’est ce que la dette ? Comprenez les mécanismes du système de domination économique grâce à ce long métrage d’animation réalisé par l’artiste-peintre canadien Paul Grignon en 2006.

 

 

Partie 2

Partie 3

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2089501
    Le 28 novembre à 09:28 par anonym
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Bitcoin. C’est le seul moyen de s’en sortir en douceur.

     

    Répondre à ce message

  • #2089554
    Le 28 novembre à 11:25 par Raoul
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Si une banque centrale est au service d un gouvernement il y a une forte incitation pour celui ci à faire"tourner la planche à billet" ce qui créé du risque inflationniste. Les cas extremes somt l Allemagne d avant guerre et plus recemment le Zimbabwe. Une inflation continue peut p.ex engendrer des bulles spéculatives et surtout une baisse de confiance dans la monnaie. Il y a.d.autres exemples de crise inflationniste moins violentes avec je crois des pays d Asie dans les 90s mais à vérifier. Et ce risque justifiee choix d une banque centrale indépendante, c est ce que dira un Macron p.ex

     

    Répondre à ce message

    • #2089783
      Le 28 novembre à 17:36 par michel amm
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      Voyons voir si l’expérience prouve ce que vous dites

      de 1960 à 1973 la banque de France est publique et la France peut emprunter sans intérêt à la banque de France. Durant cette période inflation entre 3 et 5 % et la France ne s’endette pas.

      De 1973 à 2018 la France ne peut plus emprunter à la banque de France et doit emprunter aux banques privées.
      Durant cette période l’inflation entre 2 et 3 % (la baguette est quand même passée de 1 franc à 6,56 francs) et la France est endettée de plus de 2500 milliards et n’arrive plus a payer les intérêts de la dette puisqu’elle doit emprunter pour la payer.

      Et donc vous dites qu’une banque centrale sous contrôle des citoyens c’est mauvais ????

      L’histoire Française prouve le contraire.

      Une banque publique c’est mauvais pour les familles propriétaires des banques qui s’engraissent avec la dette, ça oui !

       
    • #2089988
      Le 28 novembre à 22:21 par Raoul
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      @Michel Amm
      je n’ai pas écrit qu’une banque centrale au service de l’état implique de l’inflation, j’ai parlé de risque, notamment qu’un gouvernement finance ses dépenses uniquement par la création monétaire.
      1960-1973 : on est en plein dans les trente glorieuses avec du plein emploi et une population jeune (babyboom) donc des dépenses publiques relativement faibles, en particulier en matière de santé, social et retraites. C’est pourquoi l’emprunt auprès de la Banque de France était "faible" et le risque d’inflation aussi. Depuis la fin des 70s, les dépenses dans le social et la santé n’ont cessé curieusement d’augmenter... pour représenter aujourd’hui 2/3 des dépenses publiques. Qu’en serait-il si, en ayant gardé le franc, nous les aurions financé par la création monétaire pendant ces 40 dernières années ?Inflation ? Crise inflationniste ? Moins pire que nos 2500 mds de dette ?

       
    • #2090028
      Le 28 novembre à 23:29 par 12d3213213d21
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      Argument bidon et vieux comme la banque centrale privée, qui imprime tout autant mais la c’est bien, personne pour crier a l’inflation, c’est beau le conditionnement mental...

       
    • #2090979
      Le 30 novembre à 13:01 par Raoul
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      Oui la BC imprime mais ne le fait pas EN PLUS pour satsisfaire les dépenses publiques d un gouvernement lorsqu elle est independante. L argument de certains economistes est de dire qu avec une BC independant les politiques seront contraints à une gestion plus rigoureuses des dépenses... moi je dirais qu avec une BC non independante le probleme d inflation viendrait bien plus tot qu ainsi il serait plus facile de gerer le probleme qu un endettement de 2200md d wuros dont on a dejà du mal à en payer les interêts.
      Sur l indépendance de la BC pour servir les intérêts des créanciers : peut être mais encore faut il que les dettes soient remboursées... ce qui n a pas toujours ét3 le cas. Il y a un livre sur la dette francaise au cours de l histoire et ses nombreux "d3fauts" de paiement. Donc le créancier n a pas non plus trop interet à ce que la dette soit trop importante

       
  • #2089556
    Le 28 novembre à 11:32 par effai
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    En gros,
    soyez propriétaire de 4 murs, avec un potager, acheter des graines et des poules, de l’or, des métaux précieux et du concret, du réel, car quand tout s’éffondrera, ce sera la merde pour acheter une baguette de pain !

     

    Répondre à ce message

    • #2089773
      Le 28 novembre à 17:23 par michel amm
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      En gros soyez riche et vous ne serez pas pauvre.

      Je n’y avais pas pensé, quel idiot je suis !

       
    • #2090040
      Le 28 novembre à 23:42 par ocazphil
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      Merci je ne savais pas que c’était si simple , je commence demain !!

       
    • #2091322
      Le 1er décembre à 01:23 par A human of Zin
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      La France des HLM t’a lu avec intérêt et a bien noté tes bonnes idées.

       
    • #2091327
      Le 1er décembre à 01:51 par thor000
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      "Pour vivre pauvre, il faut être riche" phrase, je crois de Mobutu.
      Ces quatre murs, ce potager et ces poules sont soit hors de prix (surtout dans le Larzac) soit hors de portée (pratique, isolement, famille, enfants en bas âge ..) pour un citoyen lambda
      Un vœux, un rêve que j’essaie de concrétiser depuis une dizaine d’années sans succès pour le moment...
      Le combat continue.

       
  • #2089898
    Le 28 novembre à 20:34 par Paix et paix
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Exceptionnellent clair ! Tout est dit pour comprendre tout 19 et le 20 ème siècles et l’effondrement à venir

     

    Répondre à ce message

  • #2089937
    Le 28 novembre à 21:26 par Moi
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    L’argent, c’est le sang des pauvres !!
    La sang, c’est la vie....

    L’argent est un crime contre l’humanité !

     

    Répondre à ce message

    • #2090168
      Le 29 novembre à 09:07 par Paix et paix
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      La connerie est aussi un crime contre l’humanité

       
    • #2090672
      Le 29 novembre à 22:54 par OM
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      Dans le bouddhisme, il est fait mention des 3 poisons de l’esprit qui conduisent à la souffrance ; ces 3 poisons sont :

      1- Moha ou avidyā : l’égarement ou ignorance (donc la connerie) ;
      2- Rāga (pāli : taṇhā, lobha) : la soif, avidité, convoitise (donc l’argent) ;
      3- Dveṣa (pāli : dosa) : l’aversion, haine ou colère ( ce sont les mots de Wikipedia....mais ça semble étonnement représentatif...).

       
  • #2090008
    Le 28 novembre à 22:52 par Gottfried
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Un tantinet complotiste ce document ; qu’en pense le ministre de la vérité : Rudy Reichtag ?!

     

    Répondre à ce message

  • #2090525
    Le 29 novembre à 18:40 par Bibi
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Pour info, "sans faute d’orthographe", c’est vachement plus crédible que "sans fautes" avec un S ...

     

    Répondre à ce message

    • #2090588
      Le 29 novembre à 20:12 par Titus
      Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

      Non, c’est parfaitement correct. On peut écrire de ces deux façons, avec une nuance de sens : « sans faute d’orthographe » signifie « sans aucune faute », tandis que « sans fautes » signifie « sans plusieurs fautes », sous-entendu « sans trop de fautes d’orthographes ».
      La langue française est subtile !

       
  • #2092905
    Le 3 décembre à 14:41 par Mick
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Il est important de préciser que les assurances fonctionnent sur le même principe :

    Les assurances acceptent de nous couvrir par un capital qu’elles n’ont pas.

    Elles ne peuvent d’ailleurs nous couvrir face à de grands fléaux.

     

    Répondre à ce message

  • #2092913
    Le 3 décembre à 14:46 par Mick
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    Je devrait ajouter que finalement, l’assurance est un domaine d’activité bancaire en soit.

     

    Répondre à ce message

  • #2092922
    Le 3 décembre à 14:48 par Mick
    Pédagogie à l’intention des Gilets jaunes

    *devrais (pardon pour la faute)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents