Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

« Abject », « répugnant », « immonde » : ce sont hélas les mots qui nous viennent à la bouche quand on voit cet extrait d’un documentaire de France 5 sur la PMA et la GPA. Des enfants sont tout simplement manipulés pour vendre au grand public ce dérèglement majeur de notre société qui disloque, sous couvert d’amour et de respect de l’enfant, l’institution familiale, ce noyau fondateur de notre civilisation.

 

 

L’émission entière est ici.

Il n’est pas question de fustiger les couples qui ne peuvent pas avoir d’enfant et qui rêvent d’une progéniture, ce n’est pas le débat. Mais la glissade du désir – souvent légitime – d’enfant vers la location de ventres et l’achat de bébés au tiers-monde (et bientôt chez nous, car les étudiantes d’une Grèce laminée par le néolibéralisme s’y mettent), et ce au profit de couples homosexuels dont la structure sexuelle même va bouleverser la structuration des enfants achetés, ça c’est la vraie question.

Alors quand on voit un petit bout de chou faire la promotion et de la PMA et de l’homosexualité, le tout couvert par le pseudo-pluralisme du service public audiovisuel, on a envie de hurler « pauvre gosse » !

Sur les réseaux sociaux, les deux tendances s’affrontent, et le débat n’est pas près de se calmer, vu l’importance civilisationnelle du sujet.

 

 

Dans ce domaine ultrasensible, les dérives sont évidemment aussi faciles à calculer que résoudre une équation du premier degré en maths : on peut d’ores et déjà prévoir des trafics d’enfants à grande échelle dont une partie sera captée ou détournée par des mafias pour nourrir un nombre croissant de pédocriminels. Qui va aller vérifier qu’un couple gay masculin avec deux bonnes situations ne va pas violer le bébé ? C’est arrivé, et cela arrivera encore.

Quant à ceux qui, comme Caroline Fourest, arguent que la violence parentale et le viol incestueux s’exercent en majorité dans les familles hétérosexuelles, ce qui est statistiquement vrai du simple fait que l’écrasante majorité des familles est fondée sur un couple hétérosexuel !, on lui rappelle qu’il sera d’autant plus facile à des pédophiles gays de violer l’enfant d’une autre. Et on ne parle même pas des « parents » qui se lasseront d’un bébé qui ne montrera pas les qualités qu’ils attendaient...

Car aujourd’hui, quand on n’est pas content d’un produit, on le renvoie au fabriquant. On peut même imaginer un service après-ventre qui permettra d’échanger son bébé « moyen » contre un bébé réputé supérieur, par exemple avec des informations sur le sperme du donneur. On voit bien le dingo Laurent Alexandre faire la promo de cet eugénisme new look.

 

Soleil vert

Les personnes sensibles ne sont pas tenues de voir le tri des poussins

 

Une fabrique de bébés considérés comme des poussins, avec des poussins à faire croître et des poussins à éliminer, se profile. Ceux qui se sont épouvantés devant l’eugénisme et le Lebensborn allemands des années 30-40 n’ont encore rien vu !

Lire l’article entier sur France Culture, qui fait partie du grand groupe de l’audiovisuel public, donc aux côtés de France 5, et dénonce dans ce sujet une « pouponnière nazie en France »...

JPEG - 94.1 ko
Le manoir de Bois Larris, la pouponnière nazie en France

 

En 2014, la chaîne Paris Première nous racontait, en tremblant, ce qui va bientôt nous tomber dessus à grande échelle, sans le fantasme nazi...

 

 

Moralité  : dénoncer l’eugénisme d’hier, c’est bien (quoiqu’un peut tard), mais dénoncer l’eugénisme d’aujourd’hui, c’est mieux !

 

Bonus : Vandel reçoit la réalisatrice du documentaire eugéniste gay

Le nouvel eugénisme LGBT, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2478380
    le 06/06/2020 par Garde du corps
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    Ce gosse a bien appris sa leçon.. retrouvons le à l’adolescence rien que pour voir...

     

    • #2478507

      Je le trouve mignon, mature et courageux pour son âge.


    • #2478538

      @ Lowik :"Je le trouve mignon, mature et courageux pour son âge."

      C’est bien justement le but ..... Il parle deja comme une féministe de tête de manif’ !


    • #2478582

      S’il y parvient...


    • #2478610

      Lowik appétissant aussi ?


    • #2478669

      Lambda : ouais, la tête dans un sceau avec du Champagne ! :-)


    • #2478703

      @Lowik Cet enfant n’a pas les capacités pour comprendre de quoi il s’agit. Un enfant doit avoir un père et une mère, c’est un fait, cela est nécessaire psychologiquement, psychiquement, pour sa construction en tant qu’adulte à part entière.

      Céder aux apparences est grotesque et coupable. Qui ne dit mot consent, vous, vous consentez directement...

      Quel rapport peut avoir son apparence, ses mots avec les faits ?


    • #2478988

      lowik, vous ne savez pas lire sur les expressions du visage peut être,...
      observez la mou qu’il fait lorsque qu’il dit qu’il ne connaitra pas ou ne connait pas son donneur ...osez me dire que ce n’est pas en langage facial une mou de triste, osez me dire que c’est autre chose, et surtout osez me répondre et réfléchir avec moi
      ne serait ce que par cette observation on peut déjà en conclure que cet enfant la situation crée déjà un trouble un manque ou appelez ça comme vous voulez...
      merci


  • #2478388

    Le charmant garçonnet "j’ai deux mamans" a un petit quelque chose de triste dans l’expression quand il dit "j’m’en fiche" de ne pouvoir jamais savoir qui est son père.
    Un garçonnet accorde toujours énormément d’importance à son père, auquel il s’identifie pour forger sa propre personnalité. En plus, celui-ci ne saura jamais d’oùil vient, ce qui est une souffrance. Il sait tout juste, car la nature y veille, qu’il est issu d’Européen, belge sans doute, donc celte ou germain.
    C’est un semi-orphelin, et il n’a qu’une mère. Je lui souhaite de s’identifier à un homme bienveillant de son entourage, sous peine de dépression future.
    Et il y a ce manque de pudeur ; on lui raconte crûment qu’il sort d’une éprouvette, et il se demande comment a fait son père pour... ?
    Pauvres mômes utilisés à leur insu comme petits acteurs inconscients dans des spectacles pour malades, destinés à rendre malades d’autres gamins.
    Et surtout à rapporter gros aux vendeurs de ventres féminins et de nourrissons.
    Ils ont la vie belle, depuis le confinement, dirait-on !


  • #2478425

    Ce progressisme là est en dessous du niveau animal car leurs petits ne sont jamais élevés contre nature par deux femelles ou deux mâles. Bande de fous qui avaient pourtant en plus la raison.


  • #2478438

    C’est exactement de cette manière qu’ils procèderont dans peu de temps avec la pédophilie .
    Ils utiliseront également les enfants pour normaliser cette pratique.
    Les enfants seront instrumentalisés pour transformer une perversion d’adultes déviants, en besoin des enfants , toujours bien enrobé dans des mots comme : liberté , ègalité , droit, choix , amour, difference etc..
    Leur refuser ce "droit" sera : Inhumain, réac , anti progressiste .
    C’est par ce genre d’inversions que ces malades mentaux puissants procedent .Ils distillent d’abord leur idées dans les médias qu ils contrôlent, ensuite ils influancent le pouvoir.

    Les masses de Charlie manipulables a souhait valideront le projet eux même ils défileront dans la rue comme des bourricots au nom de "l’amour" pour les enfants et contre les anti pédophiles qu’ils nommeront " fachos " .
    Les commanditaires de cette dégeulasseries resteront eux dans l’ombre a profiter pleinement de leur succès : La consomation sexuelle d’enfants sans ne plus devoir se cacher mieux...au nom du bien !

     

    • #2478514
      le 06/06/2020 par Aldébaran
      PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

      L’avenir est bien pire... Allez faire un tour gare d’Austerlitz à Paris, vous y trouverez une expo sur la consommation sexuelle de clones. L’idée, c’est qu’en 2040, il sera possible de créer des clones sans esprit ni sentiments, et qu’ils seront destinés uniquement à l’esclavage sexuel. Des sextoys naturels en fait. Il n’y a que des gens psychologiquement extrêmement atteints pour se lancer dans un tel projet mais malheureusement, ils dirigent le monde.


    • #2480103

      Cette idée n’est pas franchement nouvelle et se retrouve déjà dans un certain livre qui l’utilise pour convaincre des gens d’aller mourir au combat.


  • #2478446

    La PMA et la GPA sont dans l’ordre des choses puisqu’on n’arrête pas le progrès et que, de toutes façons, les pays asiatiques s’y mettent déjà ( production de sperme synthétique et recherche avancée sur les utérus artificiels)...


  • #2478450

    Déjà, ça commence très mal avec un mensonge, il est né de père inconnu, la parthénogenèse n’étant actuellement pas possible. Il y a des risques psychiatriques autant que physiologiques à concevoir ainsi sa progéniture.
    C’est donc dangereux et sale sans compter le coût astronomique (à la charge de la société ?!).


  • #2478489
    le 06/06/2020 par jesuismoi
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    Très grave quand on connaît la puissance d’endoctrinement, le lavage de cerveau sur les masses,les capacités de nuisance intellectuel,répétés quotidiennement par les faiseurs d’opinion idéalistes faisant autorité, trop grassement rémunérés. Résultat on remplit les prisons, les hôpitaux psychiatriques,les garderies etc... Budgets (puisque l’on rembourse des actes non médicaux) qui feront défaut aux véritables actes médicaux et nécessités médicales de base.
    Ces mêmes "progressistes" qui condamnent l’eugénisme idéologique nazi et encouragent l’eugénisme médical commercial.


  • #2478505
    le 06/06/2020 par FREDERIQUE
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    Dans ce monde - dont la SEULE valeur est l’argent - qui part de plus en plus en quenouille, on ne peut que finir par en arriver à ces épouvantables dérives que permet aujourd’hui la Science, quand elle tombe entre les mains d’apprentis sorciers exclusivement guidés par l’appât du gain.

    Mais les vrais responsables et coupables, ce sont ces hommes et ces femmes - riches, bien sûr - qui s’achètent un enfant comme ils s’achèteraient une voiture - alors qu’il y a tellement d’enfants à adopter - parce qu’ils refusent d’accepter les conséquences de leur choix de vie.

    Comment peut-on oser jeter un enfant dans une vie qui le prive irrémédiablement de toute normalité en lui imposant deux "pères" ou deux "mères", alors que l’on sait à quel point tout enfant a besoin de ressembler aux autres enfants, et de se construire face à la double identité d’un masculin et d’un féminin qui l’assument à part entière, ces deux images qui sont au cœur de l’Humanité depuis que le monde existe ?!

    La question qui vient alors à l’esprit de toute personne - homme ou femme - dotée d’un minimum de capacité de réflexion, est de poser le pourquoi de ce monstrueux égoïsme aux conséquences incalculables et potentiellement si graves - prises de façon totalement délibérée - quant au devenir de l’enfant lui-même, et plus encore de l’adulte "à problèmes" - bien compréhensibles mais totalement irrémédiables - qu’il devra supporter d’être un jour, et pendant plus de 70 années minimum...

     

    • #2479141
      le 07/06/2020 par Dulcamara
      PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

      L’adoption n’est pas mieux... en toute connaissance de cause ! Là aussi, vous passez votre vie à souffrir de ne pas connaître le ou les géniteurs. J’ai connu un garçon qui avait été placé en nourrice, avec son frère, chez un couple sans enfant qui décida de les adopter au bout d’une année ou deux. Hors, durant la procédure d’adoption, l’épouse tomba enceinte. Aussitôt, la procédure fut arrêtée et les deux enfants rendus à l’Assistance publique. Comme me disait cet enfant devenu un homme en apparence équilibré mais, en fait, profondément perturbé : nous, enfants de la DASS, sommes comme des chiens... quand ils ne répondent plus aux critères de leurs "acquéreurs", on les retourne à la SPA ! On a vu le cas de petits Russes adoptés par des familles américaines, renvoyés en URSS car ils ne convenaient pas ! Et je pourrais vous donner mille exemple. Pour satisfaire les caprices des adultes, combien d’enfants sacrifiés ? De la blessure d’être en "mal de mère" ou en mal de père, parfois des deux, on ne s’en remet jamais complètement.


  • #2478512

    Philippe Vandel est parfait pour promouvoir la destruction du schéma familial naturel qui est selon toute logique : un papa + une maman = des enfants...lui qui était dans les années 80 l’animateur vedette du hard crypté et payant de Canal+, le vulgarisateur des orifices dilatés en gros plan et des pénétrations interraciales avec éjaculations contrôlées. Europe1 ne pouvait sélectionner meilleur présentateur du nouveau modèle sociétal : un anus = un vagin


  • #2478513

    Si on fait une comparaison entre les Lebensborn du parti social nationaliste ou prime le bien commun de la nation, qui subventionne tout pour fabriquer une narion jeune et forte ; et l’achat de bébés en 2020, fondé sur l’intérêt particulier, il n’est pas sûr que le parti d’Hitler perde. L’idée de faire un enfant à une femme seule avec un encadrement étatique me paraît pas déconnante.
    En France, tout l’argent doit aller vers le dysfonctionnel.


  • #2478527

    j’ai peur très peur pour la civilisation et en même temps envie de vomir


  • #2478535

    Les premières victime du système sont toujours les enfants. La décadence des enfants est dû a une politique que les français ont trop laissé faire ou naïvement se sont laissé emporté par la bien-pensante.
    Cela ne date pas d’hier puisque la télé et bien autre divertissement culturelle (cinéma, musique ) sont des outils utilisé en particulier pour infecter l’humain et rendre une société complètement perdu.

    La différence c’est que le système attaque les enfants en leur infectant du confusionnisme dès le berceau, l’ennemis n’a donc plus aucune limite pour notre espèce.


  • #2478536

    Peut-on traiter ces lesbiennes de racistes pour avoir acheté un enfant blanc (donc responsable rétroactivement des malheurs de l’humanité non blanche) plutôt qu’un future chance pour la France ?

    Histoire de faire beuguer ces gauchiasses.

     

  • #2478558

    t’as pas de papa hein...pauvre gosse

    a l’epoque c’etait la guerre qui tuait les peres...et ce fut une tragedie

    aujourd’hui c’est la tragerdie joyeuse des meres qui nous tue

    mais mon petit gars, moi je joue au foot avec mon fils, je lui achete des voitures teleguidees, je le fais s’assoir sur ma moto

    tes deux gouinasses de meres elle vont t’apprendre quoi ? a faire du tricot

    tu ne seras jamais un homme, fiston

    je suis vraiment desolé pour toi

     

  • #2478567

    Quand, sur Youtube vous cherchez PMA, vous n’avez comme propositions de documentaires que des sujets favorables, très orientés donc. J’ai pas vu un seul témoignage négatif. Sur Google idem. On voit là pour qui roule l’algorithme de Google.


  • #2478580

    Ce que j’ai du mal à comprendre, c’est pourquoi ces personnes qui sont si fières de célébrer leur différence - preuve qu’ils s’assument, et c’est très bien - n’assument pas le fait de ne pas pouvoir faire d’enfants de par leur mode de vie.

    S’autoproclament exemplaires en terme de moralité et de raison, mais, n’hésitant pas à louer l’utérus d’une femme du tiers-monde (en coupant, sans scrupules, le lien que la mère a tissé avec le petit durant les 9 mois de grossesse) pour assouvir une pulsion.
    Même si l’envie d’être parent est compréhensible et totalement naturel. Homo ou pas ; car, humain de toute façon. Aucun problème avec ça.

    J’avoue que le processus intellectuel m’échappe complètement...


  • #2478585

    74% des black Americains ne connaissent pas leur père, et comme on le voit tous les jours, ont grandi en tant qu’adultes bien équilibrés et responsables.


  • #2478589

    Je suis d’accord avec ce que vous écrivez camarades, MAIS il va falloir aller plus loin, à un moment donné. Et se fâcher.

    Non les "couples homosexuels" n’existent pas, c’est de la singerie. C’est une sexualité déviante (comme les psychiatres le classaient jusqu’avant 1990). C’est profondément malhonnête de placer sur le même une famille naturelle, normale, et un duo (appelons ca comme ca) de pédérastes (ou de lesbiennes). Et les enfants considérés comme de la marchandise (sans oublier que les adultes le sont depuis très longtemps) etc etc

    Bon j’insiste pas, je pense que tout le monde aura compris, et je ne sais pas où est la limite au politiquent correct, et plus concrètement les limites de la loi (et donc de la matraque du flic). Donc ne pas surcharger de travail la modération. Mais croyez bien que ca me démange....


  • #2478612

    — Une famille ?
    — C’est trois êtres vivants, un plus petit que les autres… qui s’aiment.

    Une fourmi et deux éléphants. Et les trois s’aiment beaucoup. Le conte de fées parfait. Pas de loups, pas de brebis, pas de fée Carabosse, pas de minorité financière rendant l’humanité toute entière à l’esclavage. Que de l’amour.


  • #2478627
    le 06/06/2020 par marcaugier
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    Le RN et LFI ne font rien de déterminant contre pa pédophilie et la manipulation des enfants. Ils sont à fond pour la cause LGBT.
    Il faut ne rien attendre des urnes. Il ne faut plus croire que le bon sens peut reprendre la main. Seul un pouvoir autoritaire peut apporter des solutions, autres que celles du marché.
    Une nation, un peuple, un guide.


  • #2478641

    A trop vouloir faire dans « l’authentique », on finit par prendre de gros risques.

    Car la détresse de ces enfants est plus que palpable. Au de-là de régurgiter les explications des parents, on voit que les enfants se posent beaucoup des questions et finissent par trouver des solutions ad hoc pour palier le manque. On voit qu’ils sont victimes d’une situation et qu’ils ne peuvent pas le reprocher aux auteurs sous prétexte que ces personnes « les aiment » ! A aucun moment ils n’ont un choix clairement possible d’aller retrouver le parent manquant, d’où le fait pour l’un de se faire adopter par un ami de la « famille ».

    Le niveau de compréhension politique proposé aux enfants est proche du néant. Peut-être faut-il leur expliquer pourquoi un président censé être « impartial » ne peut pas se rendre à des manifestations clivantes ; ou encore leur faire une histoire de l’état civil ! Y a qu’à voir comment le mec s’emmêle les pinceaux sur la notion de parrain pour comprendre que le niveau des adultes dans cette affaire n’est déjà pas au rendez-vous. Alors à ce niveau, leur faire comprendre les dangers de l’eugénisme (bébé à la carte) ou de la prolétarisation des ventres du tiers monde serait un exploit !

    Au final, les enfants se refugient chez papi / mamie qui, quoiqu’on puisse en penser, sont encore un exemple de stabilité.

    Il y a des passages de choix : quand l’enfant demande aux pères gays comment il se sont rencontrés (le malaise !) ; quand la fillette dit à la mère 2 qu’elle se fout qu’elle l’adopte ou pas (hyper malaise ! J’ai cru que la mère 2 allait chialer !) ; quand l’autre fillette parle de mettre son copain à la porte et de sa vision des hommes (ultra méga malaise !).

    Bref ! Pour contrebalancer le fait que le documentaire ne montre aucun contre exemple, la réalisatrice Laure Granjon a misé sur l’ « authentique » sans se rendre compte qu’elle montrait en fait un carnage psychologique. La productrice Melissa Theuriau a-t-elle vu le projet final ? Il faut vraiment être sot pour ne pas voir que ce doumentaire dessert la cause qu’il est censé défendre, c’est pathétique (ou génial si c’est voulu !).


  • #2478707
    le 06/06/2020 par Bertrand Dudéclin
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    Vous pensez bien que ces interviews d’enfants sont préparées. On choisit un gosse pas trop moche et pas trop con, et on lui fait dire ce qu’on veut ! Le texte est préparé à l’avance et le gamin apprend sa leçon. Il faut que ça aille dans le sens de l’idéologie perverse officielle ! Imaginez si le gosse avait dit : "je veux connaître mon papa, j’en ai marre d’avoir 2 mamans" ! "Coupez" !

     

    • #2478819

      C’est tout le contraire ! Tous les enfants ont pu exprimer leur désir très fort de connaître leur père, et celle qui connaissait son père a rétorqué à sa maman 2 qu’elle se fichait de son désir d’adoption ! Et comme tout est fait pour que ce père ne soit pas retrouvé, c’est en pleine détresse que les enfants cherchent de quoi palier le manque. Le discours plein d’amour à la fin n’y change rien ; c’est donc à se demander qui a fait le montage et dans quel but ?


  • #2478712

    Elle est où la parité homme /femme quand un couple homo adopte un gosse ?
    Voilà ce qu’il leur rétorquer à ces gens, faut les doubler avec leurs propres conneries...


  • #2478748
    le 06/06/2020 par G. HAUTIER
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    Que E&R relaye les combats d’Alliance Vita, les soutiennent et en fasse un site ami. Ils sont à la pointe dans ces combats pour la défense de la vie et de la famille. Soyons solidaires de ces combattants pour la vie. Que E&R soutienne les universités pour la vie : cycles de formations annuels. J’ai bon espoir de ces convergences de lutte.

     

    • #2478903
      le 07/06/2020 par le soleil continue de nous chauffer et la terre de tourner
      PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

      Convergence de luttes en France vous avez vu ça où ? Cette assoce est peut-être très bien mais si une partie des adhérents doit être proche d’E&R , ils n’osent pas l’affirmer entre eux car ils savent que si ils le faisaient une minorité agissante et certainement la plus influente à l’intérieur les traitereaient de fachos ou de complotistes et l’assoce en question exploserait en plein vol. La devise de la France c’est "Diviser pour régner" , et non "Convergence des luttes". Ou bien "chacun pour soi et Dieu pour tous" . Oberservez et comprenez ce qui est de l’ordre du possible ou de l’ordre du fantasme, l’espoir c’est ce qui reste quand la brutale vérité nous dépouillé de tout le superflus. Là commence le vrai travail de foi.


  • #2478751

    On peut très bien grandir sans père, si par exemple celui-ci est décédé. L’oncle ou le grand-père pourront prendre sa place.
    Le déséquilibre ne vient pas de là, mais du fait que l’enfant grandisse au sein d’un couple qui ne peut pas engendrer cet enfant, et à qui il est par la suite, affirmé, sans aucune vergogne, qu’il est le fils légitime et naturel de ce couple.

     

  • #2478761

    Petit gosse, quand il apprendra qu’il est né d’une branlette !


  • #2478805
    le 06/06/2020 par 1papa1maman
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    Le confinement est fini, deux mois complets pour repenser à sa vie...BOUM, retour à Mars 2020, racisme et pma au programme comme si rien ne s’était passé lol...

    Et l’autre qui nous explique qu’elle a briefé le gamin pour qu’il parle comme un adulte tout en nous disant que ce sont ses mots à lui...Mais ça marche, des gens dans les commentaires disent :"wow il parle bien pour son age"...


  • #2478841

    « Je me fiche complètement de savoir si je veux connaître mon donneur « 
    Ahaha, la vérité sort de la bouche des enfants...
    bien sûr on peut voir cette phrase comme une phrase mal tourné, ou bien y voir qu il connaît déjà son incapacité À introspecter sur le sujet du pere...
    Peut être pas un drame mais une lacune Avec des conséquences sûrement.

     

    • #2478984

      bon ok ça va j’ai dit une connerie ...j’ai entendu ce que j’ai voulu entendre.
      c’est que je trouve que quand on regarde son visage, ce dernier parle autant, que ce soit ce passage ou juste avant quand il dit qu’il ne connaitra pas son donneur et qu’ il fait une petite mou de tristesse...


  • #2478866
    le 07/06/2020 par François Desvignes
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    La différence entre un enfant naturel et un enfant PMA, c’est que :

    - chez la mère naturelle, l’enfant est son fils
    - chez la mère PMA, l’enfant est sa chose


  • #2478879

    Et là je viens de voir un reportage sur tf1, sûrement une rediffusion car il est 2h du mat’. 2 hommes français qui adoptent un deuxième enfants aux États-Unis... Quelle horreur et pauvres gosses


  • #2478915

    Une "insémination artisanale" ! Autrement dit un coït sans amour ou autre manipulation de fluides et tissus.
    On a l’impression d’être à l’étable !
    Quel besoin d’exhiber aux enfants encore trop jeunes ces tristes aventures ?
    Craignant d’être rejeté par la société, encore majoritairement issue de couple homme-femme (pléonasme, évidence), l’enfant n’a d’autre choix que d’adhérer étroitement aux modes de vie marginaux, souvent éclatés, de ses "parents" qui, en plus, divorcent la plupart du temps. Devenir conformiste complet d’un projet socio-politique et répéter ce que ses "parents" affirment avec d’autant plus d’entêtement qu’ils (les "parents") brisent un tabou en le sachant.
    Ou de tout refuser et se retrouver seul avec sa pénible différence.
    Un petit plus au père de Lou-Anne conçue sans amour, qui a tenu à l’élever quand même, au tiers certes, mais elle sait d’où elle vient et peut ainsi apprendre où elle va.
    On constate qu’un "parent" tiers autoproclamé a des droits égaux à ceux du père et de la mère biologique. C’est compliqué ; pas très tenable pour l’enfant (Lou-Anne semble perturbée, pas d’accord, malgré les pieuses exhortations de son entourage et sa prétendue chance d’avoir plus de choses et cadeaux). L’enfant serait-il un veau acheté à la foire ? Qui pense à son âme, sa lignée ?
    La réalisatrice ne veut pas interférer, mais elle a son point de vue bien conformiste, évidemment. Elle n’a trouvé aucun révolté dans le tas ? La productrice Theuriau est-elle prête à accepter un parent tiers autoproclamé, nanti de droits égaux aux siens pour éduquer sa chair et son sang ? ça m’étonnerait.


  • #2478917
    le 07/06/2020 par contempor
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    Bonjour ER et merci a Alain .Soral. de nous permettre de ne pas vivre et mourir idiot...comme le confirme le courrier des lecteurs et auditeurs d’E.R.
    MERCI A LA REINFORMATION D’E.R. !
    Devant tous ces Lrem, qui grenouillent ensemble pour organiser l’injustice et notre disparition , notre ruine, dans leur ’’entresoi’’ du gouvernement , les Le Gendre, Valls, Montebourg, Macron, Benalla-Crase-Castaner, Griveault, Cahuzac-Busyn, Lévy-Moscovici, Hollande-Belkacem,. Kohnbendit, Strauss-Kahn, et leurs amis pédophiles et violeurs Weistein et Cie,....il n’y a que la révolution qui les mettra cul par dessus téte.


  • #2478923

    On en reparle dans 10 ans...


  • #2478951

    Cette façon de faire n’est autre que l’œuvre des disciples de Satan pour arriver à un inceste légal, pauvres créatures. La vie finira comme elle a débutée, c’est-à-dire par l’inceste mais, à cette époque c’était toléré juste pour la multiplication de l’espèce et, demain ça sera la démultiplication.


  • #2478959
    le 07/06/2020 par contempor
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    Notre drame et celui de nos enfants, est que ce sont ces gars vegan et insuffisants en spermatozoîdes donc sans enfants... avec des diplômes mais sans fertilité, a l’Elysée ou au Parlement, qui vont décider, voter des lois anti-humaines. Anti-vie !!!


  • #2478963
    le 07/06/2020 par Starkamanda
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    Le gamin a été conditionné par ses 2 mères, il ne fait que recracher leur discours avec un air de psychopathe.


  • #2479225

    Il y a quelques jours j’entendais deux filles de 7 ans se parler d’un dessin animé avec des héroïnes lesbiennes, en disant qu’elles pourraient elles aussi être ensemble... « je vais t’inviter chez moi et on regardera l’episode 13 de « chira », dans lequel elles se font un bisou »...

    En rentrant chez moi un peu choqué, j’ai trouvé, « she-ra » effectivement...


  • #2479313
    le 07/06/2020 par La chatte à madame Schiappa
    PMA-GPA : quand France 5 manipule les enfants

    Déjà, commencez par arrêter d’utiliser des sigles. PMA et GPA n’ont plus vraiment de sens. Utilisez les mots en toutes lettres pour les différencier


  • #2480130

    Bienvenue dans "le meilleur des mondes" !!!


Commentaires suivants