Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

Une élite s’éteint, un peuple s’éveille

Journalistes pourchassés dans les manifs comme de vulgaires voleurs de poules [1], chaînes conspuées jusque devant leurs immeubles, stars de l’info maltraitées sur Twitter, mots d’ordre antimédias virulents, on peut dire qu’on vit une époque formidable. La violence médiatico-oligarchique se retourne contre ses producteurs.

 

Si l’on doit bien faire la différence entre les journalistes d’en bas – qui morflent à la place des autres – et les journalistes d’en haut – qui donnent leurs consignes suicidaires – il faut bien admettre que toute une corporation est dans la nasse, mais dans la nasse qu’elle s’est forgée.

À force de se couper des lecteurs, des gens, des Français, la presse mainstream dans son ensemble (écrite et audiovisuelle, il n’y a que le support matériel qui change) se retrouve seule, dévaluée, désorientée, acculée. À l’image des rats blessés, les journalistes-système agressent et mordent de plus en plus fort, ne comprenant pas que ce faisant, ils augmentent le ressentiment à leur égard.

Chaque déclaration anti-Gilets jaunes est un clou que l’élite plante dans son propre cercueil.

Pourtant, on le rappelle ici presque chaque jour, c’est pas faute de les avoir prévenus : depuis une décennie on les avertit qu’ils prennent la mauvaise direction, celle qui protège les intérêts des gros contre ceux des petits.

Finalement, cette destruction du Temple à laquelle on assiste est très évangélique. Sans aller trop loin dans la métaphore, on peut dire que les Gilets jaunes sont en train de renverser la table des valeurs. Les riches marchands, les grands prêtres et leurs larbins hurlent au sacrilège et au blasphème, menaçant les foules en colère de tous les maux du Ciel.

Mais le Ciel n’est pas avec eux ; d’ailleurs, il ne l’a jamais été. C’est là leur plus grande imposture, avoir fait croire au peuple que celui-ci était maudit tandis qu’eux étaient d’essence divine. La malédiction est aujourd’hui sur les marchands et les prêtres, et on verra s’ils osent crucifier le peuple... à leur place.

Après cette envolée lyrique un peu pédante, re-descente en douceur sur Terre, avec les articles de la panique qui fleurissent dans tous les grands médias. Ces médias ne disent pas la vérité, ils disent leur peur. Regardez l’intro d’Anne-Élisabeth Lemoine, le visage anxieux, l’intelligence absente, une animatrice de supermarché du Capital qui tripote son stylo, moins sûre d’elle que d’habitude quand elle donne ses leçons de bonne pensée.

On décèle un tremblement dans la voix, un mélange de fureur et de panique, quand les juges comprennent que la vocifération populaire se rapproche de leurs fenêtres. La peur fait son effet. Peur du peuple, peur de la punition, peur de passer à la caisse, mais pas la bonne, non, l’autre. Mais ça ne l’empêche pas – programmation mentale oblige (MK-Ultra des médias) – d’égrener la longue liste des crimes des Gilets jaunes qui, c’est le moins qu’on puisse dire, ne portent pas les journalistes pro-Système dans leur cœur.

 

JPEG - 53.5 ko
Accusés Gilets jaunes, levez-vous ! Levez-vous j’ai dit ! Non mais pour qui vous vous prenez ? Je suis Anne-Élisabeth Lemoine de France 5, mon commissaire politique est Patrick Liste Noire Cohen ! Vous me devez obéissance !

 

Pour sa démonstration, le juge Lemoine convoque trois témoins à charge, un journaliste de LCI, un de BFM TV et un de France 2. Trois personnes – personnalités pardon, les autres on s’en fout, ceux qui ont perdu des yeux – qui ont souffert de la Haine et qui ne comprennent pas pourquoi. Il faudrait leur expliquer que c’est pas cette émission qui va changer quelque chose au nouvel ordre des choses, au contraire.

Ce énième procès du peuple risque même de s’ajouter à la longue liste des doléances populaires. En revanche, il ne viendrait jamais à l’idée de madame le juge d’inviter des Gilets jaunes ou des pro-Gilets jaunes dans ce procès de Moscou au petit pied. Ce petit monde monstrueux fini, ce petit entre-soi nauséabond continue comme si de rien n’était à fustiger le peuple, sa voix, son action.

 

 

Nous sommes à 3’57 du procès du peuple. Madame le juge à Hugo Blais, journaliste de LCI :

« Vous parlez d’un déferlement de haine et vous le précisez, il n’y a eu aucun événement déclencheur. »

Comme si tout ce qui était dit par les chaînes avant ne comptait pas ! Ensuite c’est au tour de Patrick Sauce de BFM TV de parler d’un contrôle d’identité « en bonne et due forme » par les Gilets jaunes à l’entrée du rassemblement. Quasiment la sélection sur la rampe... Puis vient le témoignage, poignant, de Thomas Sotto, à 7’54 :

« Moi je suis abasourdi par ce qu’on voit, par ce qu’on entend, par ces témoignages, on a l’impression que Hugo et Patrick ils nous racontent ce qu’on vit dans des pays en guerre, dans des dictatures nan, on est aujourd’hui en France ! »

Eh oui, Thomas, le peuple ou du moins une partie du peuple est en guerre contre ses élites. Et vous en faites partie (de l’élite, pas du peuple). C’est bien de profiter de la domination, mais cela impose quelques responsabilités, c’est-à-dire se sentir responsables ou coresponsables de la situation.
Vous avez pendant des années distillé le poison oligarchique à une France qui n’en voulait pas et maintenant qu’elle recrache le venin, vous ne comprenez pas. Bébé crache la mauvaise soupe dans la figure à maman !

 

JPEG - 49.1 ko
Journaliste coupé du peuple

 

Thomas poursuit sa diatribe à 8’02 :

« Moi je suis pas corporatiste mais ce qui se passe aujourd’hui c’est quelque chose de grave. On a le droit et le devoir de nous critiquer, de ne pas être d’accord avec nous, de nous challenger, de tout ce qu’on veut, mais ce qui se passe, c’est une attaque, et je ne veux pas dire que – j’utilise des grands mots – et c’est une attaque de la démocratie... »

La syntaxe est moyenne mais la suite magnifique de sincérité :

« Et ceux qui attaquent comme ça, ceux qui regardent les autres attaquer sans bouger parce que ça c’est aussi grave voire plus grave, doivent savoir que si demain y a plus de journalistes, aussi critiquables soient-ils, si demain y a plus de journalistes y aura plus personne pour raconter ce qui se passe avec les Gilets jaunes ou avec toutes les actualités. »

Ben si, nous, les journalistes honnêtes, les journalistes du Net.

« Et ils n’auront plus le droit de s’exprimer parce qu’ils seront dans ce qu’on appelle non pas une démocratie mais une dictature. Les comportements de ces gens, qu’ils portent un gilet jaune ou pas, sont des comportamants (sic) des comportements qu’on a dans des dictatures, ce sont des attaques à la démocratie ! »

JPEG - 44.5 ko
Patrick Liste Noire a trouvé le mot : fascisme

 

Et là, la pointe de PLNC (Patrick Liste Noire Cohen) à 8’55 :

« Fascistes enfin, c’est pas un mot que j’aime beaucoup employer mais ce sont des méthodes fascistes, absolument. »

Bien vu l’inversion accusatoire de la part des vrais fascistes qui ne partagent pas la parole publique depuis qu’ils l’ont détournée !

Sotto, le pluriel de sottise, en remet une couche cohénique à 9’04 avec une ribambelle de points Godwin :

« La quenelle qu’on a entendue moi j’en ai encore des frissons, c’est d’un antisémitisme mais, on parle souvent d’une comparaison avec les années 30, on l’évoquait tout à l’heure avec Jean-Michel [Aphatie, NDLR] avant l’émission, mais qu’est-ce qu’on est en train de vivre, mais réveillons-nous ! »

T’inquiète, Toto, on est réveillés nous, c’est à vous de vous réveiller pour le coup et d’ouvrir les yeux sur la situation qui a changé.

On entend alors Anne-Élisabeth, avec son QI de 140, en appeler à « un sursaut », mais « un sursaut citoyen », c’est-à-dire, en gros, « les gens aidez-nous bordel on est dans la merde ! »

Mais le sursaut citoyen que tu appelles à l’aide, chère Anne-Élisabeth, eh bien il est dans la rue, sauf qu’il est contre vous.
Et Thomas Sottises de surenchérir, « mais tout le monde, tout le monde doit se lever ! »

Comme pour Danette ?

 

 

Pour sauver vos fesses, il n’y aura pas grand-monde, on vous le garantit.

Après cette bonne tranche de pastèque de rigolade anti-oligarchique, on reprend son souffle et son calme avec la presse écrite qui a au moins le mérite d’éviter l’hystérie. Mais on sent quand même le petit souffle de la panique dans les rangs des premiers de la classe, Le Monde et Le Figaro.

Un Figaro qui a en pleine crise des Gilets jaunes – qui est on le rappelle une crise de l’élite – retourné sa veste en daim, on suppose sous la pression d’en haut... Quand on (Dassault) vend des armes à l’État, on ne prend pas le risque de se griller avec l’exécutif.

 

 

L’article du 14 janvier 2019 revient sur les mésaventures de Patrick Sauce de BFM TV :

« Au milieu de la foule, une douzaine de personnes, organisée en milice, s’est mise à chercher les journalistes de BFMTV. Dès qu’ils voyaient des caméras, ils procédaient à des contrôles d’identité totalement illégaux. On a refusé de s’y plier, mais l’un d’eux a reconnu mon visage. Ils nous ont immédiatement entourés, escortés et exhibés comme une prise de guerre, en nous filmant sur Facebook live, hurlant “C’est BFMTV ! C’est BFMTV !” » Quand ils n’entonnaient pas le chant de la « quenelle »… « Dans les zones de guerre, on sait à quoi s’attendre. Dans des pays où la liberté d’expression n’est pas menacée, en revanche, j’ai peu d’exemples d’une telle violence. »

On continue avec LCI et TF1 :

« Est-ce que la situation s’aggrave ? Oui, très clairement. Avant, les équipes de LCI étaient acceptées ou insultées. Maintenant, elles sont ciblées », constate Thierry Thuillier, le patron de l’information du groupe TF1. Céline Pigalle, la directrice de la rédaction de BFMTV, rajoute : « Certains de nos agents de sécurité demandent même à ne plus couvrir le mouvement des “gilets jaunes” avec nos journalistes. » Un très mauvais signal.

C’est sûr que cette décision va faire vachement de mal aux Gilets jaunes. Vont-ils s’en remettre ? Pourront-ils supporter de subir moins de fake news oligarchiques ? On a alors les vigies de la démocratie mondialiste sans frontières qui poussent leurs cris d’orfraie :

« Il faut lancer un cri d’alarme. Incontestablement, un cap a été franchi », s’est inquiété sur BFMTV le secrétaire général de Reporters sans frontières, Christophe Deloire. Le Syndicat national des journalistes (SNJ) dénonce, lui, « un vent mauvais qui souffle sur la liberté de la presse » et « une escalade de la haine » envers « des journalistes souvent aussi précaires que les manifestants qui les agressent ». Dans sa lettre aux Français, Emmanuel Macron a aussi prévenu : « Je n’accepte pas la pression et l’insulte. […] Je n’accepte pas la mise en accusation générale des médias, des journalistes. […] Si tout le monde agresse tout le monde, la société se défait. »

Mais votre société, notre société, c’est vous qui l’avez défaite avec votre violence sociale assumée, votre libéralisme dévastateur, vos choix d’austérité et de recul du pouvoir d’achat, le choix du chômage de masse pour augmenter la rentabilité du Capital, le choix de l’immigration de masse pour déglinguer la protection sociale qui a l’air de vous coûter trop cher, le choix de privatiser les services publics, le choix de ne pas entendre les cris des Français, le choix de leur couper le micro, de les criminaliser après les avoir appauvris !

Les médias coupés du peuple en viennent à dénoncer les médias qui ne le trahissent pas, c’est vraiment le monde à l’envers :

Alors que le paysage médiatique n’a jamais compté autant de chaînes de TV ni de journaux, les « gilets jaunes » semblent ne se retrouver nulle part. « Avant, si vous estimiez que la télévision mentait, vous pouviez acheter des journaux politiques comme L’Humanité qui confortait votre avis. Maintenant, ce sont les réseaux sociaux qui sont devenus des espaces d’opinions », analyse Christian Delporte. Seuls quelques rares médias en ligne (Rémy Buisine pour Brut, RT France, Le Média…) semblent trouver grâce aux yeux des « gilets jaunes » les plus radicaux. « Ce sont des médias compagnons de route, bienveillants. Mais le soutien du Média ou de RT est évidemment idéologique, pointe Alexis Lévrier. Il est aussi naïf de croire que filmer non-stop une manifestation, sans commentaire, est du journalisme neutre. La façon dont on cadre, les personnes que l’on entend, tout cela procède d’une éditorialisation. »

L’escroquerie, le mensonge, l’inversion jusqu’au bout, sans répit, sans pitié sans tiépi !
On termine sur une citation magnifique de Thierry Thuillier, patron de l’information du groupe TF1 :

« Certains pensent que la vérité est sur les réseaux sociaux, et la manipulation, sur les chaînes d’information »

En voilà un qui a tout compris.

Notes

[1] Ce sont en réalité des voleurs de la parole publique.

Une élite s’éteint, un peuple s’éveille,
lire sur Kontre Kulture

 

Les médias à la solde d’une oligarchie haineuse, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

130 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il n’y a AUCUN journaliste dans le grand média, uniquement des agents de propagande et des agents électoraux .

     

  • #2124220

    Plus important : les GJ appellent-ils à manifester samedi prochain ? Il le faudrait pour faire disparaître la farce du "grand débat" . Hier soir la télé a montré un premier "débat" à Nantes, supervisé par une député… LREM, Valérie Oppelt ! Une cinquantaine de bourgeois et UN gilet jaune ! Un Cheval maquereau, une Alouette travailleuse . Le 18 janvier prochain un autre "débat" nantais sera supervisé par Aude Amadou, une autre députée LERM, assistée d’un député EELV . On a compris : ceux qui contrôlent le "grand débat" sont des députés macronistes . Comme ce sont les 3 magistrats "assistants" les 12 jurés d’un procès d’assise qui choisissent le verdict .


  • #2124225

    C’est la faute à Bayrou bien évidemment les prémices de la haine envers les journalistes. :)
    Réveillons nous !
    Sotto en plein frisson, en entendant la quenelle et son antisémitisme exacerbé !
    Un festival de synthèse dans cette vidéo encore.
    Même un enfant pourrait désamorcer tout ces problèmes...mais les journalistes ne lâcheraient rien quand même. Faut bien préserver son poste de "journaliste".


  • #2124228

    C’est marrant récemment, j’en ai croisé quelques uns des journalistes du système, j’ai croisé Thomas Sotto, Christophe Barbier avec son éternelle écharpe rouge même dans un bar, même vu Edwy Plenel que j’ai toujours trouvé un peu ambigu, et je peux vous assurer que si changement il y a, ils vont pas faire long feu, d’où leur acharnement sur les gilets jaunes.
    Les mecs, si les Français ne vous aiment plus, et que vous commencez a vivre dans la peur de sortir dehors, ce n’est malheureusement pas un hasard, il n’y a pas de fumée sans feu, ce n’est que la résultante de votre soumission au pouvoir et de vos manipulations


  • #2124229

    Tous ces profiteurs TV, plus personne ne les écoute, ne les regarde. Le peuple a éteint cette lucarne du diable. Vive les médias du net !

     

    • #2124399

      Attention tout de meme : le net est aussi un puissant vecteur d’ingénierie sociale, la différence étant que les deux camps y ont accès.

      Présentement, il y a un puissant courant qui pousse fort sur le "disclosure" extra-terrestre. La dernière carte du nwo...


  • #2124237

    Les journalistes d’en bas, les journalistes d’en haut ? C’est la même engeance. Lisez les quotidiens régionaux pour vous en persuader. Les petits sont en pointe pour flatter le mondialisme, les cosmopolites. Les petits journalistes tiennent eux aussi, comme les "grands", à préserver leurs gamelles. La seule différence, c’est la taille des gamelles en question.

     

  • #2124238

    C’est dingue comme on a envie de s’apitoyer sur les pauvres journalistes . Et encore ils n’ont pas pris la mesure , attendez qu’ils réalisent que leurs noms sont sur des listes de gens a chasser du paysage . Tout en eux est en circuit fermé , dans un carcan idéologique construit sur le mensonge et la haine , au service de leurs maitres dont la nature démoniaque n’est plus a démontrer .

     

    • Le pire c’est qu’ils possèdent déjà leur propre liste...les pseudo-défendeurs bien orientés...sauf pour défendre les parfaits exclus dont beaucoup sont représentés par les Gilets jaunes et les dissidents qui se faisaient casser la gueule à cause des fake news de ces journalistes immondes.
      Finalement c’est une belle brochette de beaufs que je vois sur ce plateau !! Ils trouvent en plus des boucs-émissaires dans les politiciens qui avaient soulevé le problème de la connivence politique et médias ???


  • #2124246

    Nouvelles revendications des GJ dans l’intérêt de l’ensemble du peuple français :

    - Fin de toute forme de subvention immédiate à l’ensemble des médias alors que l’Italie le fait à tort progressivement)
    - Fin du monopole des médias aux mains des milliardaires (redistribution sous forme de parts sociales à tous les employés)
    - Interdiction faite à toute personne physique ou morale française comme étrangère d’acheter un média (idée Chouard)
    - AFP, CSA gérés par un collectif de journalistes tirés au sort et surveillés par un groupe de contrôle des GJ
    - TV et radio d’état financés par souscription populaire (vous en voulez ou pas) avec des salaires proportionnels à ceux pratiqués dans une PME
    - Fin de toute forme de censure (à l’exception de la diffamation qui sera poursuivie a posteriori)
    - Fin de la redevance audiovisuelle
    - Fin des subventions au cinéma français (subvention par cagnote Litchee)

     

    • - Abolition de la vaccination obligatoire !
      - Libération des semences ! (voir Kokopelli)
      - Libération des médecines alternatives !
      - Abolition de la contrainte exercée par ENEDIS pour nous fourguer son LINKY, antibiologique, mouchard et pyromane !


    • #2124553

      Mais c’est horrible, c’est une dictature ! Groupes de journalistes contrôlés par un comité de gilets jaunes ? Radio et médias d’État ? Interdiction à un citoyen d’acheter un média, et donc de pouvoir communiquer ses opinions ?

      Mais où est la Liberté ? Il paraît qu’on est en dictature, mais ce que tu me décris me paraît être une vraie dictature !


    • #2124570

      Chouard a exprimé ses idées sur un système médiatique idéal récemment chez sudradio(quasi seul media hors du net ou il a été reçu) ;réponse du journaleux :"ah bon alors ce que vous proposez mr Chouard,c’est ni plus ni moins que la bolchevisation du métier ???"
      Le bon Etienne aurait pu rajouter :"Ne vous inquiétez pas Monsieur vous ne serez plus là pour le voir !"


    • #2124724

      - Suppression de la niche fiscale dédiée aux journalistes (ne pas oublier celle là !)


  • Grâce au RIC nous pourront mettre sur la table la taxe audiovisuelle qui sert à rémunérer ces pseudo-journalistes à la solde du national-sionisme qui manipulent le Peuple en plus de lui cracher dessus.
    Grâce au RIC nous pourront supprimer cette taxe stupide.


  • Cela ressemble à un lendemain de "Gueule de Bois", ces pauvres journalistes ne comprennent pas pourquoi ils sont victimes de persécutions ?
    Et le summum de la rigolade, lorsque l’un d’eux à déclaré que les gilets jaunes n’auront bientôt plus personne couvrir les événements.

     

    • #2125197

      Les journalistes ne comprennent pas pourquoi ils sont victimes de persécutions ou alors ils font peut être semblants de ne pas comprendre pourquoi des gens en arrivent à s’en prendre aux journalistes ! .... Ils devraient se regarder à la TV non ???...lol


  • Derrière l’antifascisme se cache le fascisme, PLNC ! Les chochottes n’ont qu’à rester au chaud devant la TV. Enfin, si les journaleux respectaient scrupuleusement la Charte de Münich, on n’en serait pas là.
    Qui sème le vent, ...

     

  • Complètement pitoyables tous ces "journalistes", avec encore le sieur Patric Cohen, célèbre "inventeur" du concept des "cerveaux malades" …..
    Ils nous refont une fois de plus le coup de la "pleurniche", sous prétexte que quelques Gilets Jaunes les ont virés des manifs …..
    Mais que diraient ils, s’ils devaient subir un jour à leur tour les agressions monumentales que subissent Alain Soral, Dieudonné et d’autres Patriotes, depuis toutes ces années ???

     

    • #2124751

      Tout les jours est un nouveau procès de Nuremberg avec eux.


    • #2127883

      Vraiment pitoyable quand Sotto nous raconte qu’il a encore des frissons d’avoir entendu la quenelle, pauvre petit Sotto t’es bien sensible pour pas grand chose, parce que les français eux ils s’en fichent de la quenelle ça les fait plutôt rigoler, mais quand on s’appelle Sotto on imagine de ces choses sombres comme l’a fait Jakubowsky à peine imaginable, qui peuvent uniquement provenir d’un esprit malade, mais vraiment malade.


  • #2124257

    Je trouve que liste blanc/bleue Cohen a nettement forci... ça doit être la charcuterie en cachette...


  • #2124258

    Vous dites qu’ils sont en guerre contre l’"élite" mais ils ne seraient pas plutôt en guerre contre les bobos et tout l’état d’esprit bobo gauchiste qui règne à la télé ? Comme le dit Charles Gave tout est fait pour servir les bobos au détriment de la France profonde. Les immigrés ne servent pas seulement le grand capital, ils l’enrichissent mais grâce à l’argent des bobos.


  • Le pire dans ces réactions de journalistes c’est leur incapacité à se remettre en question. Ils véhiculent une idéologie gauchiste dans 80% des rédactions alors que le peuple de gauche ne représente qu’à peine 15% des français. Ils n’ont absolument aucune légitimité, point.


  • #2124265

    Le "régime" de la Cinquième République a son système de corruption et d’asservissement bien au point et tout à fait légal et officiel Il s’agit d’un système qui ouvre les caisses de l’argent public à des acteurs qui devraient rester indépendants : journalistes et partis politiques. Il suffit de recevoir de l’argent public pour muter du tout au tout et se mettre à adorer le "régime" qui vous engraisse. .

    Les journalistes sont arrosés d’argent public, Canard Enchaîné compris. Voilà le problème. S’ils n’en avaient pas, un quotidien devrait se vendrait 10 à 15 €. Résultats, les journaux n’ont plus besoin de plaire à leurs lecteurs.

    Les partis politiques sont arrosés d’argent public. Ils ronronnent maintenant, Front National compris, comme de gros matous castrés au coin du feu. Ils n’ont plus besoin ni de militants, ni d’électeurs.

    La France est rentrée dans un monde où personne n’est plus sincère et où personne n’a foi en quoique ce soit. Le peuple commence à soupçonner quelque chose.

    Quand on pense qu’on essaye de nous faire croire que les élections au parlement européen sont importantes ! Hallucinant. Le peuple n’a que le droit de choisir les gros rentiers qui vont aller digérer leur repas fins et leurs pousse café sur des fauteuils à Strasbourg.

    L’Europe s’y met et a très bien compris le système : payer des gros rats pour qu’ils soient contents. L’Europe, c’est la cinquième république étendue.


  • #2124266

    Je me suis pété une tranche de rire tout seul devant mon ordi et ça fait un bien fou.
    Merci pour cet article qui devrait être remboursé par la sécu tellement ça fait du bien. Et, au moins, on saurait ou va notre pognon.

    Même le sous-titre est à mourir (de rire)


  • Excellent article. L’auteur a, comme de coutume, l’art d’aller à l’essentiel. Un style limpide, une pensée claire, avec l’humour en prime


  • #2124273

    Je ne comprends pas leur peur , dimanche j’ai vu et discuté avec des journalistes de R T FRANCE lors d"une reunion politique , aucun problème , personne ne les a insulté , bien au contraire ils ont été remercié.

     

  • #2124281

    ’’chaînes de TV ’’...
    Remarquez que même pour des TV on parle de ’’chaînes’’...Rien n’est plus approprié pour identifier un des moyens mis en oeuvre par la Domination pour entraver toute tentative d’émancipation d’aliénation, du systême lui permettant l’exploitation de ses victimes. L’image, quelquefois même virtuelle et le mot, comme exutoires artificiels/factices/leurres, mise en demeure de conventionnalité, exhibition de repères/références en tous genres, leçons pour tout, tout le temps, tout le monde. La ’’TV’’ et autres comme exipients dans la composition du capital intellectuel et moral d’un cerveau idéal formaté soumission/consommation. Et le plus extraordinaire c’est que cela se déroule au nom du contraire. Ce qui est très exactement ce qui s’appelle mentir. Les oreilles et les bras ne sont pas être des anses de poubelles.

     

    • #2124322

      Je vous rejoins.
      Ce sont des "chaînes" qui attachent nos esprits en contrôlant notre perception du réel via le mensonge sous toutes formes. Et les formatent, oui...

      Pour beaucoup encore, ils écoutent et regardent la TV comme un prophète. Sans même en être pleinement conscient. Voir pas du tout.


    • #2124554

      On dit "chaînes", rapport à la structure des ondes électromagnétiques utilisées par la télévision pour transporter l’image et le son.

      Arrêtons de voir des coïncidences partout !


    • #2124740

      @ Cyril.R.C.

      Les mots canal/canaux seraient alors plus appropriés, vous en conviendrez (?)
      Les mots ont un sens, il faut le comprendre. La communication à grande échelle, de nos jours, est un des principaux outils de domination.
      Le contrôle de l’opinion publique via les chaînes de télévision, entre autres, mais principalement, est très efficace !

      « Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment. »

      Malcolm X, 1925 – 1965

      Ceci, ci-dessus, est juste.
      Cela se vérifie tous les jours, hélas...

      L’on pourrait citer aussi, vu que ça semble grandement d’actualité :
      Marc 4:23
      Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende.

      Alors j’aimerais aussi citer :

      Ésaïe 42:18-20
      Sourds, écoutez ! Aveugles, regardez et voyez !

      Personne n’évoque de coïncidences.
      Cela est dans votre esprit.
      Regardez bien, cherchez... il n’y en a pas ;-)


  • #2124282

    Le véritable travail d’un vrai journaliste est, après investigation de relater les faits rien que les faits en toute objectivité, ce qui n’est pas le cas de toute cette nomenklatura de militants ou propagandistes chiens de garde bien nourris par leurs maîtres.Cette caste de faiseurs d’opinion ne fait qu’orienter la pensée du téléspectateur dans le sens du manche,par l’oral,l’écrit ou des images frelatées. Loin de représenter ce qu’ils devraient être, un contre pouvoir aux pouvoirs ou abus de pouvoir ils en sont les complices.Uniformes dans les principes,pluriformes
    dans les nuances.Il faut les lire entre les lignes et les écouter entre les phrases.
    "Si vous ne faîtes pas attention,les journaux vont vous faire haïr les oppresseurs et aimer les oppressés" MalcomX
    "Celui qui manipule les opinions publiques est plus important que celui qui applique les lois" Lincoln

     

    • Ce n’est pas une éventuelle radicalisation des gilets jaunes .C’est le discours officiel autour des gilets jaunes qui est sujet à une très forte "inquiétude" de la part des présentateurs .( On ne peut décemment plus parler de journalistes )Toutes ces déclarations officielles sur le mouvement des gilets jaunes ,indique de manière claire, la décision du pouvoir d’État de traiter ce mouvement de citoyens en colère comme une menace sécuritaire de type 1 et donc le combattre par tous les moyens possibles, de préférence par la manipulation.

      La narration officielle devient de plus en plus agressive.S’y ajoute, à la menace implicite ( Vous êtes complices de la violence en assistant simplement à un rassemblement .. Ce cheminement est connu. Il a été utilisé par les régimes autoritaires à poigne, déguisé sous un mince vernis démocratique pour, finalement écraser toute velléité de revendication quelle qu’elle soit.

      C’est ce qu’est l’Europe une dictature oligarchique qui ne dit pas son nom .

      La France est à la croisée des chemins. Si le gouvernement et ses sbires , s’avèrent incapable de gérer des manifestations ,avec quelques débordements qui sont inévitables, cela veut dire que l’exécutif, n’a plus les moyens de sa politique et ne sert que de piètre paravent technocratique à un état profond constitué de coteries mafieuses .Dotées d’un pouvoir de nuisance quasi-illimité si la propagande fonctionne.

      Problème. La propagande ne fonctionne plus. Le système s’est grippé. Pris à son propre piège, il n’a plus que la répression et l’usage du monopole exclusif de la violence et cette dernière n’est pas uniquement physique.

      Le fait de désigner en adversaire, un concitoyen, un contribuable , un administré,un téléspectateur etc... comme une menace à l’ordre établi et le considérer comme un terroriste ne fera in fine qu’aggraver la somme des problèmes et ne résoudra rien.

      Mais "la presse" ne veut rien voir , rien savoir.Sure de son bon droit d’être "le sachant " contre les manants, elle ne sait que continuer sa propagande de plus en plus vengeresse ,de plus en plus haineuse à mesure que le peuple la délaisse ..


  • #2124285

    Sachant :
    1) que la mélodie du Chant des partisans — inspirée d’un air populaire en Russie pendant la guerre civile — est due à la chanteuse et compositrice Anna Marly. Elle compose cette chanson en 1941 à Londres sous le titre « La marche des partisans » ou « Guerilla song », avec des paroles originales en russe, sa langue maternelle...
    2) que la mise en parole française date de 1943 (à Londres) : les paroles en français sont écrites par Maurice Druon, futur académicien, et son oncle Joseph Kessel, tous deux (résistants) expatriés en Angleterre...
    3) que les paroles "récentes" de Dieudonné mettent en avant (ou plutôt en arrière) les personnages de François (Hollande) ou de Manuel (vals)...
    4) qu’il s’agit bien d’une chanson de "geste" (et que le geste peut être assimilé à un bras d’honneur grec étiré ou, pour certain latiniste, par le salut des gladiateurs inversé...)
    5) que les paroles ne sont qu’une demande sur les sensations ressenties par le patient :
    "François (ou le nom du patient) la sens-tu qui se glisse dans ton.... etc"

    Sachant donc tout ça, j’aimerai bien que le journaliste ci dessus, nous explique ce qu’il y a d’antisémite dans cette chanson... ?
    nous attendons ses explications de fesses fermes !

     

    • #2124302

      C’est simple..
      Décrire factuellement le système médiatique, bancaire, et politique, factuellement, c’est antisémite.

      C’est la raison pour laquelle personne ne peut dire la vérité.


    • #2124323
      le 15/01/2019 par El Pueblo Unido Jamás Será Vencido
      Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

      @Gloria Lasso
      Et celle-ci qu’en penses-tu ??


    • A vrai dire, je préfère les paroles créées par Druon et Kessel que celles de Dieudonné, qui visaient seulement Valls. Les trouvailles de Dieudonné n’ont pas fonction à remplacer le texte original.
      Notre ennemi à tous se caractérise par la rapacité, la ruse (intelligence animale de bas niveau, opposée à l’esprit, à l’intelligence véritable) la cruauté gratuite, et aussi la vulgarité.
      Celle-ci défoule temporairement, dans des cas particuliers, mais il serait dommage de l’immortaliser ou la généraliser.


  • Je trouve que PLNC a pris bien du poids... au sens propre.


  • #2124293

    Toujours aussi agréablement affiné dans son tranchant ce commentaire nourrissant d’ER.
    Surtout que quand des gilets jaunes commencent à parler fréquemment du problème démocratique que pose le fait que 9 milliardaires détiennent les grands médias, on ne les entends pas trop s’étendre sur le sujet ces journalistes mainstream. Bande de charlots !
    Dur de ne pas ressentir un sentiment hyper jouissif exultant de voir notre belle France changer si positivement, afin de rester sur une attitude digne et posée...
    Ô Seigneur Tout Puissant, fait que ça continue jusqu’à la meilleure justice sociale et la meilleure noblesse du peuple !


  • #2124295

    ce qu’ils craignent surtout, c’est que les contribuables se souviennent que ce sont leur redevances qui les font vivre grassement, et qu’en tant que clients ils ont leur mot à dire sur la marchandise..

    PS : la directrice de la rédaction de BFM se nomme :" Pigalle" ? ..lol si c’est pas symbolique...


  • #2124299
    le 15/01/2019 par Pute et chomeuse
    Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

    C’est quoi le(s) salaire(s) de toutes ces journalopes ?


  • Cela va en faire des nouveaux wagons de chômistes...


  • #2124307

    Je compatis avec les petits journalistes envoyés et violentés sur le front comme pour la majorité des flics blessés. C’est pas des mauvais gars mais ils bossent pour un système pourri qui oppresse 98% des Français !

    Le décalage extrême entre réalité vécue et propagande politico-journalistique orchestrée par les élites sur-payées et donneuses de leçon a atteint un son maximum et un séisme se produit pour remettre les choses en place.

    Et ce tremblement de terre c’est les gilets jaunes !


  • Exactement ! On aimerait savoir depuis quand on peut interdire des intellectuels de tribune médiatique, des artistes ou des humoristes idem ... quand au même moment les expos photo de trous de balle en gros plan font florès, les grandes places et les palais historiques sont flanquées de plugs anals et vagins géants ... faudrait voir à pas pousser mamie dans les orties des fois...


  • #2124311
    le 15/01/2019 par Elric De Melniboné
    Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

    Ça commence à chier dans son froc, c’est formidable de voir ça.


  • Excellent article. Très belle plume. L’espoir renaît.


  • #2124319

    Ils parlent entre eux comme d’habitude. Ils ne se rendent même pas compte de leur ringardise... Sur tous les sujets plus personne ne les croient et à raison. Je pense qu’ils savent pourquoi étant donné que ce sont des menteurs relais de la propagande des tyrans, il y a quelques idiots utiles mais la majorité sait qu’elle fait le tapin et que ce qu’il leur arrive est une suite logique. C’est tant mieux, mais ils sont tellement nuls, in-inventifs et ringards qu’ils n’ont aucune solution pour reprendre la main. Ils continuent et s’enfoncent inexorablement dans les abimes.

     

    • #2124386

      La similitude avec les aristocrates gangrenés de la fin de l’ancien régime est frappante : même phénomène, mêmes attitudes, avec la maconnerie en toile de fond...

      L’histoire est en marche,les amis !


  • #2124334

    La directrice de rédaction des tapineurs de BFM s’appelle "Pigalle". Comme dirait l’autre, ça, ça ne s’invente pas.......

     

  • #2124335

    Reporter sans frontières... une belle bande de flûtes oligarchique.

    "Cry me a river".

     

  • #2124343

    Toujours , dans ces cas là , " ils " se cachent derrière le paravent qui est leur démocratie , sensée être la panacée ! ... ALors qu’elle représente la dictature la plus aboutie du monde contemporain ! Elle prend l’ensemble du peuple " du berceau au tombeau " pour lui inculquer ses dogmes droitdel’hommards de gré ou de force , avec un seul but : le rendre esclave ! Tout en lui faisant croire qu’il est maître à bord !
    cela s’appelle le culte des inversions ( à tous les niveaux ) !
    En 250 ans , y a vraiment du chemin parcouru !
    MAIS , cette fois c’est trop ! La " machine infernale " se grippe !
    Alors , quand bien même , leurs chiens de garde , sbires , kapos de tous horizons , poussent des cris de ( pisseuses ) , je pense qu’il faut rester de marbre et poursuivre le chemin de la reconquête en tout état de cause .

     

  • #2124344

    Tres bon article, je ne sais pas qui l’a ecrit mais je tire mon chapeau ; il est de meilleure facture qu’habituellement.


  • #2124354

    Excellent article les gars !

    Mais vous avez oublié la morale..

    Ah bah oui ! Parce que desormais il faut tout leur rappeler à ceux-là même qui nous considèrent comme des enfants..

    Alorsqu’en réalité ce sont eux qui se comportent comme des enfants pourris et gâtés.

    Allez, voici quelques maximes :

    "Quand le renard se met à prêcher, gare aux poules"

    "Il ne faut pas déshabiller Paul pour habiller Jacques"

    "Il faut qu’un.menteur ait bonne mémoire"

    "Qui sème le vent récolte la tempête"

    Et enfin...

    "On pardonne à qui sait pardonner"


  • #2124363

    alors c’est simple !comme le service d’ordre armé des pieds à la tête,pouvant matraquer ,mais le peuple n’a pas le droit lui de se protéger et encore moins de riposter !les journalistes peuvent mentir ,discréditer ,accuser mais par contre ne comprennent pas pourquoi le peuple n’accepte pas tout ceci ! finalement oui ,les journalistes sont comme les politiques :HYPOCHRITE !


  • Il y a un probleme qui n est pas lié directement aux journalistes mais a la confusion qui est faite avec les faux experts qui interviennent sur les plateaux de bfm par exemple ou les theses liberales sont exposées parfois avec agressivité
    Est ce qu un editoriste est un journaliste ?
    On a un amalgame entre les journalistes qui font leurs metiers et les ideologes experts


  • #2124385

    J’avais pas repéré que la directrice de la rédaction de BFMTV s’appelait Céline Pigalle...
    Trop fort !
    "Un journaliste aujourd’hui, c’est soit une p***, soit un chômeur !"

     

  • #2124394

    Ces journaleux et leurs associés tous aussi sangsues que menteurs mentent trop, depuis toujours.
    Pourquoi les imiter et nous mentir aussi à nous-mêmes, en les appelant "l’élite" ou nos "élites" ? Pourquoi cet abus de langage ?
    Ils ne valent rien de bon pour tous pour mériter cet honneur !
    Désignons-les par leurs noms communs pour tout le mal qu’ils font impunément !
    Utilisons les vrais mots qui correspondent à tous ces empoisonneurs publics pour oxygéner un peu notre quotidien intoxiqué par le mensonge, avec un peu de vérité.
    La révolution est et sera aussi linguistique : un rat ne sera jamais une colombe. Le vice et l’élite s’excluent naturellement.


  • Oh que c’est bon cet article Mr SORAL !!!! (j’applaudis !!!!)

    que c’est bon de voir tous ces tas de vipères médiatiques être en panique !

    éh oui LA VERITE finit toujours par remonter à la surface un jour et pas de bol pour tous ces vendus ce jour est arrivé ! Alléluia !!!

    Le roi satanique Macron va palir...


  • Les regards changent, la peur est installée. Toute une vie professionnelle qui défile pour essayer de comprendre pourquoi..
    A force de lécher les yeux fermés la main qui les nourrit, ils ont perdu la vue et le sens des réalités, du réel.
    On n’est pas loin du mythe de la caverne de Platon, écrit il y a plus de deux mille ans.


  • Oh mon dieu mais que c’est bon, on en redemande ! Malheureusement pour les gilets jaunes, la caste politico-médiatique est puissante et est passée maître dans l’art de la manipulation de l’opinion publique.. Espérons que les Français aient un peu plus de discernement cette fois !


  • Ils commencent à nous fatiguer à tous s’identifier à la démocratie.


  • #2124449

    La bande à Macron avec sont réseau de potes dans leur palais respectif vont s’écrouler ; avec la presse donc indirectement nos milliardaires en réseau sont visé , Lagardaire , bernard Arnault ,Xavier Niel , mimi marchand avec ses peoples ,(Mimi Marchand est devenue très proche du couple Macron. ... fait de la prison, au moins quatre fois, selon la romancière, notamment pour trafic de drogue. "Elle a été arrêtée au volant d’une camionnette avec 500 kilos de shit ...)
    Leur gafa français qui trône avenue des champs elysées vont suivre.
    La cac40 va trembler.

    Reste la franc-maçonnerie , les anti sémites et l’islam de la charia mais je pense que le christianisme s’en chargera.
    Pour nos crs et la justice, j’avais pu lire un jour que lorsque les prisons sont pleine , la révolution commence .
    Laissons le soin à Castanère de Castagner
    L’ambivalence entre le pacifisme des gilets jaune et les casseurs l’aurons à l’usure.
    Et puis faudra bien que cette génération de crs se rendent compte qu’il est très difficile de rentrer à la maison et de faire comme si de rien ...à table devant sa femme et ses enfants, gentil mari et gentil papa français de la république , contre les méchants de la rue .
    Wait and see , tout est aujourd’hui d’une tel évidence comme un château de carte.
    Macron est un visionnaire avec sa révolution certes, mais il a mangé dans la mauvaise gamelle avec madame mk ultra et son réseau no gender sans âge et ses riche.com


  • #2124450

    Ces pseudo témoins du Monde n’ont décidément absolument rien compris à ce mouvement pour en arriver à ne pas savoir analyser le « Vrai ». Les gilets jaunes ont analysé à eux seuls la situation du Pays de fond en comble.. Le Grand Ménage de Printemps arrive..


  • #2124458

    C’est jouissif de voir toutes ces tronches en panique. Ils essaient encore de mordre, mais ils savent que c’est la fin...


  • Article se voulant impartial mais qui fait absolument l’inverse en voulant donner des leçons de la même façon que ceux qu’il critique font. Vraiment bravo de vouloir remplacer certains mensonges par de nouveaux. Cela rappelle fortement le début de la terreur de la révolution française et celle des bolcheviks.


  • #2124464

    J’ai tenu juste au moment où il faisait son cinéma de fachiste de démo blabla.etc etc..


  • #2124477

    Je dirais que le temps esr très propice à une offensive révisionniste contre la fake news de base sur laquelle reposent toutes les autres......


  • #2124479

    Le mouvement des gilets jaunes a montré le manque d’honnêteté des médias non-indépendants, c’est maintenant devenu visible pour presque tout le monde. Grosse perte de confiance envers tout le système politique et médiatique. Les gens du nouvel ordre mondial doivent commencer à paniquer !


  • #2124487

    "Mais réveillons-nous, mais tout le monde doit se lever ! " dit Sotto, indigné.
    Mais c’est le cas Sotto, tu nous a tellement gavé de mensonges toi et tes compères, qu’on a décidé de se lever et de retrouver nous-même la route de la vérité.
    Tu parles de dictature et de fascisme, mais c’est de celle des médias dont il s’agit. Celle qui impose à tout le monde de penser d’une certaine façon au risque d’être pris pour un taré, un réac’, un marginalisé.
    Bouffez du lgbt, bouffez du "israel c’est des bons et les palestiniens c’est des riens", bouffez du divertissement à n’en plus finir pour bien vs endormir, bouffez du gaspard proust et du gad elmaleh, mais harãm Soral et Dieudonné...bouffez du conchita wurst et du bilal hassani et surtout ne dites que nenni.
    Payez, subissez et taisez vous surtout, c’est Sotto qui parle pour vous. Et si par bonheur vous n’êtes sur la liste de haine de Cohen, et si de surcroît, vous avez la sympathie de Lemoine et Apathie, que voulez-vous de plus espèce de peuple ingrat et sans empathie ?
    Chuuuuut, paye et bouffe les plats qu’on te concocte.


  • #2124501
    le 15/01/2019 par Aymard de Chartres
    Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

    La victimisation à outrance d’une corporation grassement gratifiée pour services rendus à l’oligarchie prédatrice et dotée d’une régime spécial en matière d’imposition fiscale qui offre à ses membres encartés d’avantages et de rabais considérables et injustifiés.

    Que de mensonges et approximations entendus. Ils dénient la fonction de journaliste d’informations à ceux qui avec peu de moyens et aucune subvention publique réalise des reportages, des documentaires, des interviews en s’exposant aussi à des grincheux où à des gardes du corps, voire à la police oligarchique d’état et se convoquent entre-eux dans l’entre-soi pour pérorer sur des interlocuteurs jamais invités à débattre tout en se faisant passer pour les victimes de la cabale des GJ.

    S’agissant d’un prétendu contrôle d’identité en bonne et due forme comme dénoncer par Patrick Sauce, menteur professionnel de métier appartenant à la corporation de la fabrique d’opinion par la manipulation permanente d’images, de reportages, d’interviews et d’analyses : le contrôle d’identité nécessite pour le contrôlé la possession d’un document administratif officiel valide (carte d’identité nationale, passeport, permis de conduire ou d’un document avec photo et tampons (récépissé) délivré par une autorité légale (préfecture, magistrat) attestant de l’identité de la personne et de sa situation administrative). La carte de presse n’est pas au nombre des documents officiels et est attribuée par une commission issue d’un organisme légalement investi par la loi (CNIJP).


  • #2124513

    Les médias mentent par essence. Leur fonction est principalement d’accompagner les nécessités du capital. Un contre média ne dit pas pour autant la vérité. L’ « information » n’est qu’un cache sexe. Le système se meurt. Voilà tout ce qui importe. Aucun média n’en rendra jamais compte. Ce sont les individus, la communauté humaine dans son ensemble et sa vigueur révolutionnaire, qui renverse l’ordre établi de façon irrémissible. Et cela ne se fera pas en lisant un canard ou en bavardant devant quelque caméra que ce soit. Cela se fera dans la chaleur des êtres qui se retrouvent enfin, comme cela s’est déjà produit dans l’histoire, ébahis d’avoir été si longtemps manipulés par toute cette ingénierie qu’on veut tous voir crever, ne serait-ce que pour oublier à quel point on a pu être si longtemps tenus sous son joug.


  • #2124519

    Il se passe quelque chose et ça se passe ici parce que c’est ici qu’on touche les confins de ce que l’hypocrisie engendre de monstrueux dans la volonté de faire perdurer l’Hyperdomination Molle de l’Hypercontraine dans l’Hypertyrannie. On ne peut pas promotionner la Perversité Névrotique et ses dérives et obtenir autre chose que ce cloaque. Il n’y a absolument rien à attendre de positif de ce qui est en place sauf à participer activement de ce fléau. Une révolte contre cette hérésie suscite des réactions graduées qui vont de la coercition molle (on n’en meurre pas immédiatement) au massacre de masse ; en passant par la répression dure (dont on meurt parfois) à la guerre civile (dont on meurre souvent), au conflit international (dont on meurre tout le temps). ’’Aux armes citoyens’’...pour la Domination, un bon ’’citoyen’’ est un ’’citoyen’’ mort car elle n’a besoin que d’esclaves.


  • #2124532

    des mots crasseux pour la démocratie, que ces messieurs se lavent la bouche, leurs paroles puent


  • j’avais écrit il y a quelques années : " Ils vous sera inutile de chialer.."
    Aujourd’hui j’ajoute, en détournant (si peu) une phrase d’un petit bonhomme en talonnettes : " Aujourd’hui lorsqu’un journaliste se plaint, personne ne s’en aperçois"
    Le vent de la colère vous emportera toutes et tous, restez droit dans vos bottes les kapos.


  • #2124538
    le 15/01/2019 par Anti-américain secondaire
    Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

    Certains sont équipés de falshballs, d’autres de micros et de caméras, tous à l’unisson pour défendre un système oppressant.

    Conclusion : La seule place pour un journaliste mainstream, c’est 10 m derrière le cordon de CRS.

    L’article a visé juste : On vit une époque formidable et comme dirait l’autre, la rigolade a changé de camp.

    Mais bon tout n’est pas perdu, dans la dictature qui vient ils pourront toujours se reconvertir dans l’interrogatoire sous Gégène. De toute façon pour ce qui restait du code de déonto...


  • Quand vous êtes bien au chaud comme ces journalistes dans un confort douillet, votre conscience a plus de difficulté pour s’ouvrir. Mais quand vous n’avez plus rien, qu’on vous prend tout, que l’on vous insulte et que vous travaillez pour pas grand-chose en définitive, votre conscience s’ouvre par la souffrance et la révolte.
    Ces Gilets jaunes sont extraordinaires car certains iront jusqu’à donner leur vie parce qu’ils ne veulent plus se laisser faire.
    Les gouvernements, avec l’aide des collabos, essaieront par tous les moyens, menaces ou autres, de les faire taire. Mais personne ne pourra faire taire la force du peuple qui émane de l’ouverture de conscience des Gilets Jaunes.
    L’esprit français brille...c’est la véritable Communauté des Lumières qui donne espoir à d’autres peuples asservis.


  • Ils vont énerver plus de gens encore ! Le droit au mensonge veulent-ils ?
    Ils sont d’une hypocrisy monumentale.

    Cohen est insupportable.


  • #2124549
    le 15/01/2019 par ChristRoipaskingDavidici
    Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

    En France, il n’y a plus de journalisme depuis longtemps, mais les journaleux y sont nombreux. Ce n’est pas le seul domaine où le talent manque dans notre pays néanmoins, c’est celui où le défaut de capacités intellectuelles ne devait absolument pas défaillir pour que la horde sauvage eut pu conserver une hypothétique chance de ne pas terminer à géhenner dans les temps à venir, puisque ce sont eux qui font office de clergé auprès du peuple asservi mais non converti. Même ça, ces inconscients prétencieux n’auront pas su l’anticiper.
    Ces usurpateurs, qui ont toujours à la bouche la grandeur, les Lumières de la France, sa gloire, n’auraient jamais dû oublier que l’unicité de ce pays dans le monde provient du fait que le Christ y est Roi !

    C’est à un sacré paradoxe les temps actuels, qui ne voit pas qu’il n’y avait pas qu’un mythe derrière la condamnation d’Ahasvérus.
    Certes, les adeptes de king David vont bon train, sont toujours de grands voyageurs ; disant la terre des autres leurs hôtels. Néanmoins, depuis qu’ils sont enMarche, ici, que n’est-il pas indiscutabe de dire qu’il n’y a pas pire errance que celle intellectuelle.

    EnMarche, mais, sans marche-arrière !
    Demain, au galop ?
    Mais, pour aller où ? La Bible d’Amos ne laisse guère d’espoir, aux temps présents et ceux à venir le feront reconnaître. Plus aucune violence exercée sur les faibles ne restera impunie.

    La Libye dévastée, la Côte d’Ivoire dont Mrs Gbagbo et Blé Goudé viennent d’être acquittés immédiatement du plus haut crime humain, la Syrie invaincue et son peuple fier au milieu des décombres... Comment notre presse nous avait-elle dépeinte ces nations pour que nos armées y sèment la mort ?
    Est-ce le président Sarkozy sera renié par sa communauté, qu’y a gagné le peuple français de ces injustices ?

    Est-ce que sans la complicité objective de la presse, dont la mission est d’instruire, d’informer, d’éduquer l’opinion avec une information fiable, les Français auraient toléré que s’accomplisent autant de crimes en leur nom ? Pas sûr !
    La presse recueille le prix de ses errements, que ce soit sur les faits précités ou sur le mouvement populaire des gilets jaunes. Rien de ce qui lui arrive ici n’est réellement injustfié voire condamnable, car elle est, sinon coupable, au minimum complice de multiples crimes contre l’humanité perpétrer en nom français et, cela n’est pas pardonnable.
    L’appréiation du peuple est globale, quoi de plus normal puisque, mondialisation oblige.


  • #2124550
    le 15/01/2019 par pleure ô peuple bien aimé
    Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

    Mais bordel, reveillez vous les journalistes mainstream.
    Votre façon de faire du journalisme n"est pas du journalisme.
    Vous l’avez dit vous-même, vos patrons sont des puissances d’argent, vous n"êtes pas indépendant.
    Vos pleurnicheries ne servent à rien, et pardon Mr Sotto, vous n’œuvrez pas pour la démocratie , vous la détruisez plutôt. Et croyez-moi, si demain vous disparaissez , nous ne serons pas moins bien informé.

    Vous serez utile, le jour ou vous recouvrez votre indépendance et ou votre outil de travail vous appartiendra, nous somme nous, le peuple prêt à la financer si on a la garantie que vous n’êtes entre les mains d’aucun lobby.

    Tout ce que je dis là, je le crois largement possible et je vous crois compétant pour peu que vous travaillerez pour le peuple et non contre le peuple.

    Courage, faites votre revolution, il est encore temps, et croyez moi, nous le peuple on en pleurera de joie.


  • #2124551
    le 15/01/2019 par Je suis pas Charlie
    Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

    "Pourquoi cette haine des journalistes" s’exclame la vierge effarouchée.

    Parce-que justement vous n’êtes pas des journalistes, vous êtes des commissaires politiques. Vous êtes payés pour charger le peuple. Vous défendez l’élite esclavagiste et vous méprisez les braves gens. Si vous étiez des journalistes dignes de ce nom vous poserez plutôt la question suivante : " Pourquoi cette haine des Gilets jaunes par la caste politique, les intellectuels communautaires et autres privilégiés".


  • bien vrais ......Tout ces journalaux sont des chiens de garde......vont disparaître de car des journaux il s ’en vente de moins en moins .et pour les tu. Vvvvive RT. RANCE. ..


  • C’est du grand n’importe quoi mais qu est ce que la France insoumise ne ferait pas pour récupérer ce mouvement et être au pouvoir
    Mouvements politiques tous les mêmes:vous rêvez de pouvoir ,différemment les uns des autres mais tous vous le désirez


  • C’est "dramatique"de voir tous ces journaleux de différentes chaines main stream sur le même plateau TV, entrain de se raconter leurs malheur vécu sur leurs reportages, alors qu’ils ont tout fait pour arriver à cette situation. C’est l’entre soit le plus total. S’ils avaient un réel talent ils quitteraient leur poste, Ils se prennent pour des gens ouverts d’esprit parce qu’ils travaillent dans la communication, mais en fait ils sont ouverts entre eux seulement. Ils ne connaissent pas le travail. Aucun gilet jaune n’est invité sur le plateau, et c’est eux qui nous bassinent le cerveau en parlant de démocratie comme un let motive qui sonne faux, alors qu’ils représentent à eux seuls la dictature de la pensée unique.


  • Journaleux collabos du système , tapins du pouvoir , quand on choisi de faire la pute pour Macron il ne faut pas se plaindre bande de pleureuse victimaire. Comme le dit Soral un journaliste en France c’est une pute ou un chômeur. Et ces merdes sur le plateau sont de belles putes.


  • #2124584

    Le pire pour eux, et ils le savent, c’est qu’il n’y aura pas de retour en arrière. Ils vont tenter de s’adapter, comme le tente Apathie, avec de la fausse commisération et moins de virulence, mais c’est trop tard. Même leur piteuse tentative avec "le média" sur Internet est un échec. Il leur reste à acheter les journalistes indépendants, tout en verrouillant Internet au maximum, ce qui fonctionnera quelques temps.
    Le verrouillage d’Internet standard permettra simplement aux gens de monter en compétences en se familiarisant avec le Darknet. À partir de là, ça va devenir compliqué pour le système...
    D’ailleurs, E&R ne devrait pas attendre d’être frappé d’interdiction pour proposer son site également sur le Darknet.


  • #2124595
    le 15/01/2019 par J’aime pas Apathique
    Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

    Ça va nous conforter dans l’idée que ces journalopes sont des étrons.
    Enfin quoi, alors que sur la vidéo « Apathie » parue ici, l’ensemble des commentaires se montrait plutôt « sainement objectif » voire à son avantage, il n’a bien sûr (ni lui, ni le plateau de merdes) fait mention de cette analyse des commentateurs E&R.
    Alors, l’objectivité qui honore ce site n’est pas leur tasse de thé, d’accord !
    Apathie, restera ce qu’il est, décidément, comme les autres chialeuses certes, mais en pire.


  • #2124597

    bah...ce sont des putes... !


  • #2124599

    ils n’ ont pas fini, semble-t-il de se faire démonter la tronche.


  • #2124602
    le 15/01/2019 par Aiguiseur de guillotines
    Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

    Adresse LEETCHI 4 rue de la Tour des dames 75009 Paris.


  • La Quenelle est la chanson qui les emmerde. Vive la QUENELLE.


  • #2124618

    Oui Thomas Sotto , on est bien dans une dictature ! Il le dit lui même ! Vous , les journalistes mainstream vous etes les agents de ce nouvel ordre mondial , et avant tout les responsables de ce chaos . Les gilets jaunes sont bien les goys qui se rebellent contre ce système et contre votre dictature !


  • C’est le cercle des p☆☆☆ anonymes ??

    "..moi ca fait vingt ans que je fais mon métier et je me fais tabasser, je ne comprend pas pourquoi .. "

    Ils méritent la vérité.


  • Mais d’où vient cet ignoble business plan de la pleurniche contre un billet ?!


  • #2124674

    Pauvres petits, leurs égos ont pris une claque ?!
    Ils n’ont qu’à se faire une cagnotte pour s’offrir mouchoirs et autres couches !

    Et le gilets jaunes, ils ne s’en prennent pas plein la tronche à tout bout de champs ??!


  • Coucou HR à 8:15
    Sinon c’est triste mais nous vivons dans des réalités totalement différentes, la violence n’arrangera rien, surtout qu’ils ont le pouvoir et notamment celui de faire basculer l’immense majorité des indécis en leur faveur petit à petit. Il faudra être au-dessus de ça, pardonner et amnistier pour prendre un nouveau départ où on se dit tout, et plus personne n’installe de pensée unique dans les médias.


  • #2124726

    Ils sont déconnectés, c’est dingue.
    Je ne sais même pas si les tondre lors du "jour d’ après" me ravierait.
    Plutôt reprendre leurs avoirs immo contre une somme symbolique quenelisante de 1 franc.


  • Ces pauvres journalistes essaient de se faire passer pour des victimes ! C’est sur que le vrai quotidien c’est autre chose que vos plateaux télé ! Et le vivre ensemble alors, maintenant vous n’êtes plus d’accord ! Sans dignité on devient ce que vous êtes. Vous pouvez continuer à accumuler tout votre argent indûment gagner, l’honneur ne s’achète pas. Misère est le résultat d’une vie de soumission de bassesse et de trahison. Adressez-vous à Dieu, peut-être il vous pardonnera mais c’est pas sur ! Nous les Français on affronte nos galères on fait face et on assume et pourtant on y est pour rien. Tout l’inverse de vous !!!!


  • #2124746

    Vous avez encore le culot d’être choqués de vous faire tabasser ? après nous avoir pris pour des cons pendant des années et nous avoir injuriés copieusement juste parce qu’on votait Front National ? laissez moi rire !

    Mais messieurs-dames journalistes, ils va falloir que vous commenciez à assumer vos propos diffamatoires sur le terrain. En plus vous êtes des lâche, parce que se sont vos stagiaires sous payés qui en prennent plein la gueule alors que vous êtes au chaud sur vos plateaux.

    Mme El Krief va devoir s’expliquer sur sa définition du mot gazer et à qui il s’applique. Combien de fois Vincent Lapierre n’a pas failli se faire casser la gueule à des manifs de la CGT ? là vous n’avez pas crier à l’attaque contre la liberté de la presse. Alors votre démocratie vous savez où pouvez vous la mettre.

     

  • #2124747

    Enfin mon rêve se réalise après bientôt une trentaine d’années de patience. Comme c’est bon !!!!!!

     

  • #2124756
    le 15/01/2019 par social donc national
    Panique : le syndrome BFM TV contamine tous les médias

    Qu’ils crèvent tous, sans ménagement, aucune pitié, eux et leurs maîtres...Ils ne méritent rien d’autre que le sort des collabos en 44, car les seuls vrais fascistes, ce sont eux ! Ca fait tellement longtemps qu’on attendait ça ! Seulement, après s’être débarrassé des pouvoirs visibles, reste l’Etat profond, et tous les étages supérieurs de la pyramide.. ; En réalité, la guerre ne fait que commencer...


  • #2124757

    J’ai regardé ce soir la ’page’ consacrée par TF1 au manifestant de Bordeaux , plongé ce soir dans un coma artificiel. Même là ils ont réussi à biaiser l’information livrée au spectateur, se gardant bien de montrer la première des deux vidéos. Les méthodes de la Wochenschau. Et encore ..
    On va prendre l’épisode de la péniche en feu face à l’assemblée nationale. La caméra de Ruptly qui filmait en continu toute la journée de cet acte VIII était aux premières loges du fait divers. On voit sur les images quelques gilets jaunes monter à la poupe de la péniche, et des types de la BAC, depuis la bastingue du pont, se mettre à balancer 2 grenades dans leur direction. Une des grenade fini sa course sans la péniche, et y explose. Le feu y a pris et la péniche à brûlé. Les G.J. visés par les tirs l’ont d’ailleurs gueulé aux flics de la BAC. Les traitants au passage d’abrutis. Les médias se sont sans-doute rendus compte de ce fait en revisionnant les images. Ce feu à l’origine d’un bleuet. Résultat, l’affaire fut vite étouffée du prime-time, de toutes critiques qui auraient pu fuser "en boucle" la semaine suivante.
    Ils font un métier de merde, celui de propagandistes et méritent difficilement la noblesse que suggère leur titre - devenu galvaudé par eux-même - de journaliste.
    Pour ma part je multiplie et croise les sources, je ne m’arrête pas à une étiquette politique ou barrière morale. Je juge de ce que je vois, et même après un jugement je suis capable d’accepter sur nouvelles sources et démonstrations d’accepter de dire que j’étais dans l’erreur et revoir un jugement. Eux non, c’est juste une bande de trous d’balles trop affairée à bouffer aux bonnes tables et bien s’habiller. Un métier merveilleux.
    Récemment, un journaliste chez Bvd Voltaire écrivait très justement que ces journalistes du PAF sont tellement déconnectés de la réalité qu’ils n’ont rien vu venir de la tension actuelle. De cette réalité, ils n’en n’ont aucune notion, car contrairement à de nombreuses personnes qui lisent l’alternatif ET aussi le mainstream, eux ne se nourrissent qu’à leur chapelle, ne se fréquentent qu’entre eux. Une armée de crabes qui se tient par les coudes, et le premier qui sort du rang, on l’abat.

     

  • #2124780

    Pendant ce temps Youtube poursuit sa politique immonde de censure.
    Le site "GENIAL" vient d’être suspendu. Eh oui, il montrait peut-être un peu trop les interventions musclées et aux motivations très floues de la police de Castaner.


  • Le néologisme "journalope" n’a jamais été aussi justifié qu’aujourd’hui.. et encore c’est bien gentil pour cette caste malhonnête, lâche et servile. Il y a des tartes à la crême qui ne demandent qu’a les décorer à la hauteur de leur médiocrité !


  • Des journalistes Collabos qui voudraient être traités comme des Résistants. On croit rêver !


  • #2124842

    s’attaquer aux journalistes c’est s’attaquer à la liberté de la presse
    mais la presse n’est pas libre.


  • Comme je dis toujours, on récolte ce que l’on sème... ni plus ni moins


  • Au départ la liberté de la presse était un vecteur de la liberté d’opinion.
    Et depuis que la presse n’est plus libre alors le concept de liberté de la presse est devenu le moyen d’anhiler et d’etouffer la liberté d’opinion.
    La liberté de cette presse est devenu le bourreau de la liberté d’opinion.

    Le concept de liberté de la presse s’oppose à la liberté d’opinion au lieu d’en être le relais et le garant.
    Donc oui les journalistes oeuvrent actuellement contre la liberté d’opinion.


  • #2124908

    « Fascistes enfin, c’est pas un mot que j’aime pas beaucoup employer mais ce sont des méthodes fascistes, absolument. », déclare le grassouillet Patrick Liste Noire Cohen, pourtant il me semble qu’il faut plutôt être au pouvoir où de son coté pour être fasciste.


  • #2124934

    Dans le meme genre cette video est monumentale, boursorama invite Xavier Timbeau pour debunker les fantasmes des gilets jaunes sur la finance. Sauf que le pauvre homme a l’air tendu, est oblige de feinter a gauche a droite et termine sur un salto antimites. On sent de la febrilite chez les experts economiques. A poster sur ER :
    https://www.youtube.com/watch?v=kwp...


  • Hervé Ryssen à 8’16".


  • Oh ! Les pauvres journaleux qui découvrent l’efficacité toute prolétarienne du bon vieux coup de poing dans la gueule ! Pauvres chochottes ! Nous aurions aimé autant de considération pour les mâchoires fracassées, les yeux énuclées, les mains arrachées, les traumatismes crâniens, les os brisés des manifestants par les forces de l’Ordre. Nous aurions applaudit à la critique de l’appauvrissement de la population par la dette bancaire falsifiée et injuste. Nous aurios soutenu les courageux qui auraient osé dire un peu de vérité. Mais non, comme tous les menteurs, ils n’ont plus d’autre choix que de persister dans leurs mensonges. Grotesques affabulateurs, prisonniers de leurs malhonnêteté. Ces petites mains potelées du système, ces persifleurs de fausses nouvelles, ces menteurs d’état, n’entrouvrent leurs yeux, finalement au beurre noir, que pour contempler le nombril de leurs ventres replets. A la mauvaise graisse ! Comme leurs patrons débiteurs du peuple ! A la bonne soupe, comme les politiciens et les hauts fonctionnaires ! Les aiguilles tournent, il est bientôt minuit pour ces racailles endimanchées.


  • Epique !!!

    Tout y est : la pleurniche, le renvoi de balle aux politiques, l’attaque d’un journaliste particulier pour en faire une généralité, sans oublier le fachisme et l’antisémitisme !
    Et tout ça sans jamais ne serait-ce qu’évoquer le fond du problème.

    Un condensé de bonheur ! J’ai bandé.


  • Ce que ces braves journaleux semblent ignorer, c’est que s’ils ont été embauchés (ou débauchés selon), ce n’est précisément pas pour que leur employeur ait à les recadrer tous les jours, ni même de temps en temps... ni même jamais en fait, comme pour n’importe quel job, c’est logiquement son premier critère de sélection ! mdr

    Par exemple, lors du Complément d’Enquête sur "les nouveaux racistes" où Sotto (un journaliste blanc) explique honteusement à Diallo (une invitée noire) que le racisme systémique est le fruit de son imagination, qu’elle délire ou qu’elle ment, en somme, pas de buzz, normal !


  • #2126303

    Un seul mot : Jouissif !

    Voir tous ces tartuffes en panique est un régal !


  • #2126426

    C’est vraiment étrange cette façon qu’ils ont toujours d’associer journalisme et défense de la démocratie . Faut-il vraiment rappeler à ces estropiés de la cervelle que dans le Chili de Pinochet ou l’URSS brejnévienne aussi il y avait des journalistes ? Rabâcher pour la vingt-millième fois qu’ils ne sont là que pour fabriquer du consentement ? Qu’ils ne sont que les représentants serviles de l’idéologie dominante ? Et après ils s’étonnent que plus personne ne prend au sérieux leur verbiage autiste . La démocratie , bande d’abrutis , elle porte un gilet jaune et elle est aujourd’hui dans la rue ou sur internet , elle n’est pas et n’a jamais été sur les plateaux de télévision ou de radio .


  • #2127882

    C’est Sotto d’origine marrane portugaise qui demande aux Français de se réveiller ! quelle rigolade.


Commentaires suivants