Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Panique sioniste : "Il faut maintenir une majorité juive, même au prix de la violation des droits"

Alors qu’un projet de loi vise à faire légalement d’Israël « l’État-nation du peuple juif », la ministre de la Justice Ayelet Shaked estime que le maintien d’une majorité démographique juive est un impératif qui prime sur les questions de droit.

 

« Il y a lieu de maintenir une majorité juive, même au prix de la violation des droits » : c’est ainsi que la ministre de la Justice israélienne Ayelet Shaked a défendu le 12 février, lors d’une conférence, la proposition de loi qui vise a définir Israël en tant qu’« État-nation du peuple juif », dans des propos rapportés par Haaretz.

« Israël est un État juif. Ce n’est pas un état composé de différentes nations », a-t-elle ainsi fait valoir, soulignant que l’État devait administrer une égalité des droits civils mais pas nationaux. « Il y a des endroits où le caractère juif d’Israël doit être maintenu, et cela peut parfois se faire au détriment de l’égalité », a encore soutenu Ayelet Shaked.

La ministre de la Justice a par ailleurs critiqué les arguments présentés par l’État, qui n’a invoqué que des raisons de sécurité pour défendre la loi. Selon elle, la question de la démographie aurait dû être au centre du débat. Et de soutenir qu’il était « normal » qu’une communauté juive soit par définition uniquement juive.

Le centre Adalah, qui défend les droits des minorités arabes en Israël, estime que si cette loi venait à être promulguée, elle pourrait être utilisée pour justifier légalement une discrimination généralisée à l’encontre de tous les citoyens israéliens non juifs.

Les sionistes cherchent une alternative à Israël,
ne pas manquer les explications d’Alain Soral :

Voir aussi, sur E&R :

La vision sioniste des choses,
lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • D’accord sur les principes nationaux énoncés par Ayelet Shaked (joli prénom). Ayelet, par exemple (le cas échéant), ne devrait pas pouvoir s’affirmer aussi française, et même plus, que madame Michu. Ou aussi américaine, et même plus, que Mrs Wasp. Mais elle est cohérente avec elle-même : elle semble n’avoir d’autre nationalité que l’israélienne et assume son israélité : service militaire, patriotisme affirmé, etc. De plus elle est née dans cette entité géographique, qu’elle sent menacée. Et non pas à Paris 16e.
    "Depuis fin 2011, elle fait campagne contre l’immigration illégale d’Afrique, notamment des Falashas en provenance d’Éthiopie, estimant que ceci représentait une menace pour l’État d’Israël et un problème pour son économie. " d’après Wikipedia.
    Elle distingue donc un facteur de plus que la religion dans la judéité. Elle-même est d’origine juive russe et juive iranienne (ou irakienne). Si nous parlions de la judéité dans ses termes à elle (en nous les appropriant), on verrait débarquer Jacubowicz l’écume aux lèvres.

     

    Répondre à ce message

  • Etat ethno-religieux donc.

     

    Répondre à ce message

  • Dans ce cas ceux qui approuvent les propos de miss Israel devrait logiquement reconnaitre la légitimité islamique de l iran et aussi le faite que la France soit catholique

     

    Répondre à ce message

  • Israël est une colonie, pas un état...

     

    Répondre à ce message

  • #1901578

    Ayelet Shaked non contente d’avoir récemment menacée de mort V. Poutine, dès lors n’en est plus à une "nuance" supplémentaire dans la grossièreté politique...

    Peine perdue pour son camp llégitime (pour l’illégalité, c’est en cours...), l’extrême-droite israëlienne messianiste, agrégat protéiforme illégitime d’ary____, d’apar___, de gén___, de colonisateurs de l’Empire, s’appropriant tout, de la façon que chacun constate tous les jours.

    Métamioumiou n’avait-il pas déclaré que le fonctionnement de l’entité sioniste reposait selon les modalités du Talmud (de Babylone) ?

    "Dans 10 ans, il n’y aura plus d’Israël." Henry Kissinger, The New York Post (propriété du néo-conservateur Rupert Murdoch), 17092012.

    Faudra -t-il encore tant d’années pour voir ce régime racisé / racialisé tomber ?

     

    Répondre à ce message

  • #1901645

    Mais encore.

    D’aucuns auront remarqué que déjà du temps de Moïse, la polygamie était consacrée dans la Torah, précisément pour cette même finalité messianiste : coloniser la Terre Promise, par le nombre d’individus formant force armée, glaive de l’avancée dominatrice territoriale par la politique de familles très nombreuses, élargies... comme le "Moyen-Orient élargi" actuel (Plan Oded Yinon, etc...) des néo-conservateurs sionistes.

    Petite digression : l’Histoire biblique ne dit pas à partir de quel âge les poules étaient sommer de commencer à pondre... clin d’œil aux affaires de l’actualité judiciaire d’hier ; évocation de ce jugement sur la relation sexuelle "consentie" entre un homme de 29 ans et d’une gamine (au corps de femme ?) de 11/12 ans.
    Mais observer les mœurs communautaire suffit pour répondre en grande partie à ma remarque.

    On le comprend, la panique sioniste actuelle ne fait que réactiver des politiques natalo-cultuello-ethnicistes vieilles comme Nabuchodonozzor.

    Par étonnant non plus d’ailleurs, que feu (le polloniumisé) Yasser Harafat, menant toute sa vie durant le combat pour sauver ce qu’il reste d’autochtones véritables de l’héritage de la Palestine ancestrale et traditionnelle, ait un jour déclaré :

    "Notre meilleure arme est celle du ventre de nos femmes." (en substance).

    Donc, rien de nouveau sous le soleil, mais du bon sens et du pragmatisme (en cette "matière", que dire des chinois ?) ;)

    Aujourd’hui, Ayelet Shaked, ministre le l’(in)Justice et de la propagande d’Isisraël, ne fait que par ricochet, mais aucunement par le haZard, la "bergère qui répond au berger" selon l’expression à nouveau consacrée, à l’évidence...

    Ceci étant posé, que penser de l’orientation politique ethno-nataliste et très coûteusement en déficits subventionnalistes, ourdie par les oligarques machiavéliens, pour la France et par extension de l’Occident (bientôt "sans-dents"...) ?

     

    Répondre à ce message

  • On rêverait d’entendre ce genre de discours chez nous...

     

    Répondre à ce message

  • #1901855

    Qui peut maintenant douter qu’Israël est un Etat d’extrême droite ? Qu’il veut museler voire éradiquer tout ce qui est différent, non juif ?
    Si un parti français tenait 10% de ce discours, il serait traité de fasciste avec toutes les pseudo organisations "droit de l’hommiste" aux fesses... Pour l’instant, c’est silence radio, un silence assourdissant...

     

    Répondre à ce message

  • " Car lorsque le sionisme cherche à faire croire au reste du monde que la conscience nationale des juifs trouverait satisfaction dans la création d un état palestinien, les juifs dupent encore une fois les sots goyim de la façon la plus patente. Ils n ont pas du tout l intention d édifier en Palestine un état jui pour aller s y fixer ; ils ont simplement en vue d y installer l organisation centrale bbde leur entreprise charlatanesque d internationalisme universel ; elle serait ainsi pourvue de droit de souveraineté et soustraite à l intervention des autres états ; elle serait un lieu d asile 8pour tous les gredins démasqués et une école supérieure pour les futurs bateleurs."
    Adolf Hitler

     

    Répondre à ce message

  • #1903493

    N’ayons crainte camarades, leur punition est à la hauteur de leur perfidie. Tout cela n’est qu’une réalité virtuelle, nous en connaissons donc le "background". Restez justes, soyez prêt(e)s. NOTRE temps arrive.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents