Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Paris : un homme s’immole par le feu dans la station Pigalle

Signe d’une époque ?

Un homme s’est immolé par le feu, ce jeudi peu avant 18 heures, dans la station Pigalle située dans le XVIIIe arrondissement de Paris. On ne connait pas à cette heure les motivations de la victime, un homme âgé d’une trentaine d’années, mais l’on pense naturellement à l’environnement anxiogène qui perdure depuis plus d’un an désormais et que le personnel politique au pouvoir, de même que les médias, entretiennent avec un plaisir sadique.

 

La thèse du suicide est « privilégiée mais pas arrêtée » selon la police du commissariat du XVIIIe arrondissement, auquel l’enquête a été confiée. La victime a été vue en feu sur les quais, après une sorte de minidétonation, expliquent des témoins de la scène. Le métro s’est arrêté, des cris et un mouvement de panique ont débuté.

« C’était la panique ! Il y a eu comme une mini-explosion, j’ai vu l’homme en feu sur le quai alors que j’étais dans la rame. On a été évacués en urgence, j’ai vu des gens choqués, prostrés par terre. Ça sentait le brûlé… En partant, j’ai vu l’homme au sol… » a indiqué un témoin au journal Le Parisien.

Un usager témoin de la scène a pu saisir un extincteur et éteindre le feu, laissant la victime brûlée à 80 % et un pronostic vital engagé.

Les sapeurs-pompiers de Paris sont intervenus aussitôt, transférant la victime à l’hôpital, au service des grands brûlés, en urgence absolue.

 

Une politique sanitaire coupable

Sans nécessairement relier ce suicide de manière directe à l’actualité sanitaire, il faut tout de même rappeler que depuis plusieurs mois, psychiatres et psychologues à travers le monde alertent sur l’état mental des populations confrontées aux restrictions sanitaires. En France, pays qui possède l’un des taux de suicide les plus élevés d’Europe avec une moyenne de 9000 décès annuels, le sentiment de solitude et de mal-être augmente.

Les numéros d’écoute comme SOS Amitiés sont débordés. « Nos associations adhérentes constituent des points d’alerte et tous les numéros d’écoute nous indiquent que le nombre d’appels a explosé », s’inquiète Françoise Facy, l’ancienne présidente de l’Union nationale de prévention du suicide.

Conscient du problème, le gouvernement sur la demande du président Emmanuel Macron a lancé respectivement le « chèque psy » permettant aux étudiants de bénéficier de trois consultations gratuites chez un psychologue ou un psychiatre, puis, il y a deux jours, le « forfait psy » pour les enfants déprimés de 3 à 17 ans !

Encore une solution « Théodule » – pour paraphraser le Général – à laquelle un chef de l’État d’une autre trempe aurait préféré l’arrêt sur-le-champ de toutes les mesures sanitaires délirantes et oppressantes mises en place depuis des mois. Si ce chef n’existe pas, ce sera au peuple de faire le travail.

 


 

Bien comprendre le projet sous-jacent :

Quand les psy alertent...

... contre le confinement infini

 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2707329

    Il s’est peut-être dit que tant qu’a cramer un jour, autant le faire ici bas momentanément que pour une durée indéterminée de l’autre côté...
    En plus c’est dans le métro, peut-être un rappel aux témoins que le train dans lequel ils s’entassent avec leur masque sur la tronche ne va pas forcément dans une direction très paradisiaque...
    Ou bien c’est autre chose, chacun voit les signes à sa manière.

     

    Répondre à ce message

  • #2707343
    Le 16 avril à 12:01 par leperigourdin
    Paris : un homme s’immole par le feu dans la station Pigalle

    La difference entre un psychiatre et un psychologue est la même qu’entre une trottinette et un 1100 GSXR...

    Les psychologues sont souvent les moins bons bacheliers juste au dessus de ceux qui vont en socio...

    C’est dommage mais c’est un constat irréfutable et ça ne veut pas dire que la sociologie ou la psychologie ne sont pas des domaines utiles mais juste qu’on forme chaque année une plâtrée d’étudiants. Beaucoup ne servent à rien et même gache le métier de ceux qui feraient bien le job.

    Donc faut pas mélanger avec des psychiatres qui eux peuvent prescrire et sont des médecins avec un vrai cursus.

    Ce cadeau fait aux psychologues c’est un cadeau éléctorale, rien de moins.

     

    Répondre à ce message

    • #2707423

      dans périgourdin il y a ...
      - un chiatre est excellent pour les diagnostics et les traitements chimiques mais n’a pas de formation en psychothérapie
      - un chologue est excellent en psychothérapie.

      je reprends des moules

       
    • #2707437

      En fac de SHA (sciences humaines et arts) vous aviez le foyer contagieux du gauchisme écervelé de notre jeunesse. Bien qu’étant une voie de garage, si vous n’êtes pas politisé à gauche il est difficile de poursuivre les études en psycho. Les profs, sortis du même tonneau pour mouler les jeunes esprits, sont souvent les premiers à enroler les élèves dans des grèves et des préoccupations sociétales sans rapport avec les études. Je pense que si vous êtes de droite vous faites d’abord le cursus médecine pour faire psychiatre.

       
    • #2708005

      Oui c’est vrai il ne faut pas mélanger, seuls les psychiatres sont autorisés à fabriquer des camés sous antidépresseurs... rendons à César !

       
  • #2707362
    Le 16 avril à 12:27 par Pépé le Moko
    Paris : un homme s’immole par le feu dans la station Pigalle

    " le gouvernement sur la demande du président Emmanuel Macron a lancé respectivement le « chèque psy » permettant aux étudiants de bénéficier de trois consultations gratuites chez un psychologue ou un psychiatre, puis, il y a deux jours, le « forfait psy » pour les enfants déprimés de 3 à 17 ans ! "

    On suppose qu’il y aura aussi des soldes , des " Black Friday " et tout le toutim ...

    Ça me rappel une blague de Coluche : ... Ce mec dit à son pote " Je pisse au lit , alors j’ai été voir un psy " ... Son pote lui demande " alors , tu pisse plus au lit ? " l’autre répond " si , je pisse encore au lit , mais maintenant j’en suis fier !!! "

     

    Répondre à ce message

  • #2707464
    Le 16 avril à 14:22 par Travis Visart
    Paris : un homme s’immole par le feu dans la station Pigalle

    Cette existence est, pour certains, une vallée de larmes ou les problèmes se succèdent, la perspective d’un avenir toujours plus sombre motivera les candidats au suicide.
    En cas d’immolation, mieux vaut ne pas rater son coup, et avoir prévu suffisamment d’essence pour une cuisson complète, (prévoyez 10 litres). Et surtout... De la tranquillité, c’est primordial, car vous risquez d’être dérangé en pleine combustion par quelqu’un qui brûle de vous sauver la vie, et ça n’arrangera pas votre affaire, vous allez traîner de grandes souffrances, avec en prime une gueule de patate ratatinée au four.

     

    Répondre à ce message

  • #2707480

    Le Parisien indiquait hier que personne n’a vu la mise à feu de ce trentenaire.
    Il y a une interruption des caméras de surveillance entre le moment où l’homme s’approche d’un distributeur de boissons, et celui où il est transformé en torche vivante.
    Sur un quai de métro vers 18h, il y a généralement pas mal de monde. Or les seuls témoins cités arrivent dans une rame. Il y a quand même un homme courageux (déjà sur le quai ?) qui va tenter d’éteindre les flammes avec un extincteur.
    L’homme, toujours d’après Le Parisien, est arrivé (filmé) sur le quai, couvert d’essence.
    La station Pigalle est très enfoncée dans le sol ; il faut descendre de nombreuses marches d’escalier pour y accéder. La large voie piétonnière récemment rénovée qui va de place Clichy à Barbès est fréquentée par de nombreux vagabonds du tiers et quart monde, car elle dispose de nombreux bancs.
    Hypothèse 1 : un homme est arrosé d’essence à l’extérieur de la station Pigalle, par vengeance on suppose. Il fuit dans le métro ; mais la rame n’arrive pas, il a mis du temps à descendre les escaliers, et il est rattrapé par son poursuivant, ou rencontre un second ennemi à hauteur du distributeur de boissons. Ce dernier craque une allumette.
    Hypothèse 2 : un homme veut laisser un message important et décide de s’immoler par le feu. Il déclare quelque chose sur le quai, avant de se mettre à feu. Ce quelque chose déplaît aux zotorités, et la séquence filmée est censurée.
    Je privilégie la première hypothèse.

     

    Répondre à ce message

  • #2707491

    S’imoler par le feu c’est comme au jour d’aujourd’hui. Sauf si il devait possible de s’imoler par autre chose que par le feu, quoi que depuis NDame, et l’incendie par les clopes tout devient possible...

     

    Répondre à ce message

  • #2707510

    Un chèque psy remboursé a 100% qui permettra aux suppôts du diable et du NOM qui régissent ce monde de remplir le big data pour évaluer les effets de la mise en œuvre du plan diabolique.
    Encore un outil statistique avec lequel ils pourront compter leurs victimes.
    Il ne nous lâcheront pas tant que nous ne trouverons pas la fenêtre d’opportunité pour réduire au silence cette bande de démons.

     

    Répondre à ce message

  • #2707567

    Se faire violence à soi même plutôt que de l’expurger ne gênera jamais les pouvoirs.

     

    Répondre à ce message

  • #2708114

    avec le Dark Web à la portée de tous, vous seriez surpris de l’accroissement du nombre de meurtres par contrat, déguisés en suicides ou en accidents.

     

    Répondre à ce message

  • #2717161

    Depuis le 16 avril, aucun article, aucune information sur les raisons de son geste.... Est-ce que quelqu’un sait pourquoi cet homme s’est immolé par le feu ? Merci.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents