Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Parlons agriculture ! – Conférence en ligne de Laurent le paysan

Laurent le paysan donnera une conférence en ligne intitulée « Parlons agriculture ! » le mercredi 2 juin 2021 à 20h30 !

 

Inscription : 3 euros

Fin des réservations : mercredi 2 juin 2021 à 15h

Important : le nombre de places est limité

 

 

La présentation de la conférence :

Laurent vit à la campagne et s’occupe des travaux de la terre. Il conduit un troupeau de 80 chèvres alpines saisonné qui pâturent dans ses terres dès que le temps le permet. Le lait de chèvre est collecté et transformé en fromage à la ferme, et vendu à la ferme et sur le marché. Le tout au sein d’une petite unité de production construite autour de la famille.

Un modèle simple en apparence, avec un fonctionnement qui paraît tout aussi simple. Mais en y regardant de plus près on peut y voir la patte de l’Empire et on commence à comprendre pourquoi les choses simples et fonctionnelles deviennent complexes et dysfonctionnelles. Car ce modèle paysan constituant les fondements du monde agricole français est en lui-même un rempart à la toute-puissance du Marché qui convoite sans morale la gestion de la production et de la distribution des denrées alimentaires mondiales.

À travers cet échange en direct avec Laurent, producteur humble et enraciné qui lutte pour conserver son mode de vie et le respect d’un travail bien fait, E&R vous propose une immersion dans le monde de l’agriculture française. Dans les rouages des cadres économiques et juridiques qui la cloisonnent, en passant par les acteurs de ce grand échiquier, découvrez un univers où le « conventionnel » et « l’alternatif » ne sont pas si antagonistes qu’on voudrait nous le faire croire.

En effet, la perception du monde agricole par le public dépend de son information. C’est pourquoi E&R donne la parole à Laurent, représentant d’un monde besogneux, qui n’aime pas se plaindre et où l’échec, vécu comme la rupture du patrimoine et du savoir-faire, se vit dans la chair, avant que l’entourage ne puisse éviter le pire. Pour apercevoir avec plus de clairvoyance les enjeux de la guerre agricole qui se déroule sous nos yeux et y proposer éventuellement des solutions, E&R vous donne rendez-vous le mercredi 2 juin 2021 à 20h30 pour une conférence en direct de Laurent suivie d’une séance de questions-réponses.

Plan :

1) L’agriculture française et européenne

2) Le cadre économique

3) Le cadre juridique

4) Le « conventionnel » et les méthodes alternatives

5) Perception du monde agricole par le public

6) Les grands enjeux de la guerre agricole

7) Des solutions simples pour un avenir meilleur

 

Retrouvez Laurent sur E&R !

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2730528

    Merci à E&R de donner la parole à un paysan du cru, un homme d’honneur et d’engagement. Face à la horde d’écolo bobo hors-sol et leurs relais merdiatiques, la réalité de l’agriculture est difficilement palpable pour les 98% de français qui n’en vivent plus.

    Ceci dit, arrêtons de leurrer le chaland. Il reste moins de 400 000 paysans dans ce pays soit 1 million de moins qu’en 1980, tous sous perfusion d’aides européennes et dont la moyenne d’âge est de plus de 50 ans. Qui peut croire que la paysannerie française sera sauvée face à l’ogre mondialiste ? Chimère, utopie de l’instant.

    Je suis agriculteur et je le dis, c’est terminé… et c’est tant mieux.

    Le seul avenir des français, c’est la fin de la paysannerie, la fin de la division du travail, de la division ville/campagne, de la propriété privée qui ne voit au bout du compte que les plus gros l’emporter, la fin du salariat, du travail acharné pour les uns et du chômage pour les autres.

    L’abolition de nos conditions d’esclave, c’est le retour d’une communauté d’être humain digne en naturalité d’elle-même hors des sphères d’argent et de pouvoir qui gangrènent en nous depuis des siècles. Ceux qui veulent réformer le capitalisme nous reconduisent toujours plus loin dans l’ignominie avant d’être avalés par lui. C’est un leurre.

    Je suis un jeune agriculteur dont la situation économique n’est pas à plaindre et qui sait s’adapter aux nouvelles contraintes du capitalisme vert… mais je ne suis pas dupe que cet effort est l’essence même de ma servilité et celui de mes semblables.

     

    Répondre à ce message

    • #2732281

      j’ai travaillé à l’INRA au début des années 70 et à l’époque il y avait encore 1 600 000 agriculteurs, contre 10 000 000 en 1945, et pourtant le chiffre à atteindre (donc planifié) était de 600 000 agriculteurs dans les 20 ans à venir.
      A l’époque je trouvais cela dément, mais aujourd’hui je vois que j’étais encore loin du compte.
      Et pourtant, paysan est le plus beau métier du monde quand personne ne vous fout des bâtons dans les roues. Je suisun paysan expatrié et c’est dans mon pays d’accueil qui possède encore plus de 50 % de sa population agricole avec un état qui la protège et l’encourage. que j’ai enfin compris que la déchéance du statut d’agriculteur en France était voulue et en corrélation avec la destruction d’une culture traditionnelle (famille, valeurs morales, religion etc) . la même chose se passe en Inde sous nos yeux, Modi est en train de porter un coup fatal à 500 millions de paysans indiens (le covid est bien utile pour se faire).
      Pour faire court : rendre illégal tout ce qui était traditionnellement efficace.
      Les fromages de Laurent en sont un bon exemple. pour l’instant c’est encore possible avec de plus en plus de contraintes mais bientôt...... Il y a urgence à se réveiller.

       
    • "Rendre illégal ce qui était traditionnellement efficace. "
      Très belle analyse. Mettons y la religion également

       
  • Mais le monde besogneux n’est pas rentable, sauf à être vendu sur les marchés à 50%+ du prix du gros.
    C’est tout un écosystème qui perdure ça et là.
    Ca ne veut pas dire qu’il est rentable ou respectable.
    C’est même un effet de mode.

    Quand à l’agriculture elle est régit par d’autres normes. Y compris dans la production à forte valeur ajoutée. (quelle soit bio ou non)

    Escroquer les mamies sur les marchés ne veut pas dire être rémunéré pour son travail, ou se livrer à une agriculture décente.

    Il n’y a plus d’agriculture descente, il n’y a quoi voir les prix ou plus simplement les champs. Prouvez moi le contraire !
    Encore une fois, les survivants de l’agriculture besogneuse ne le doive qu’a leur fan base et une communication astucieuse, et non à des pratiques convenables.

    Quand aux étiquetés bio...regardez les champs...et les pratiques.

     

    Répondre à ce message

    • #2730625

      Louise t’es une guignole, aigrie en mode antifa, woke et tutti quanti
      T’es bien à l’image de ce monde et de cette époque
      Ma pauvrette, avec un tel discours tu pourrais être copine avec Attali
      Un agriculteur

       
    • Une gonzesse qui parle de travail... Vous n’avez même pas attendu la fin de la conférence pour cracher votre venin

       
    • #2730797
      Le 23 mai à 06:39 par Païsous macarél
      Parlons agriculture ! – Conférence en ligne de Laurent le paysan

      Je pensais que le site s’appelait E&R... R de réconciliation de la droite des valeurs et de la gauche du travail
      Le travail m’a pauvre Louise, tu connais ?
      Et bien c’est ce que fait Laurent, dignement pour faire vivre sa famille
      Les SJW n’ont pas leur place chez E&R, ici on cherche des solutions, pas des embrouilles
      Pour
      Ça tu as au choix Antifas Paris Banlieue ou Suavelos ou JSSnewz
      Ici c’est E&R
      Merci d’aller cracher ton venin ailleurs
      Bonne fête de la Pentecôte
      Merci à Laurent

       
    • #2731301

      Laurent, un jour tous ils auront besoin des agriculteurs
      Si y’a famine, arrêt de l’économie, plus d’essence, les magasins vides, ou je ne sais, ils viendront en vélo, si il le faut
      Il est facile de critiquer derrière un écran, dans une société qui roule encore
      Si demain, ça s’écroule, t’auras besoin de la force de production et toi, tu produits du discours, Louise
      Et le discours que tu tiens il fait pas société, on doit vivre ensemble et le français n’est plus capable, qu’il soit natio, gauchiste, tradi ou je ne sais quoi, on n’est plus un peuple
      Ça baragouine beaucoup, mais ça fait pas grand chose
      Ou on marche ensemble ou on se tire dessus
      Si même chez E&R, vous trouvez à redire, mais alors montrez nous
      Comment tu nourris une nation ?
      Avec des buttes de permaculture ?
      Pour faire du pain, faut du blé
      Tu nourris pas une nation avec du discours
      66 millions de français vont pas retourner à la terre
      Et déjà faudrait-il, qu’ils en soient capables et qu’ils en aient envie
      C’est beau le discours, mais comment fait-on société avec des gens comme toi ?
      T’as pas encore vu la conférence, que déjà tu insultes
      Bonne chance à Laurent
      Force et honneur

       
    • #2731772

      c’est quoi des pratiques convenables ? parce que je m’attends à tout en ayant entendu des vertes et des pas mûres

      Un agri retraité.

       
    • #2731785

      Pauvre Louise qui se fait allumer par les naïfs...
      Il y a longtemps que pour le Peuple la bouffe est polluée. Et l’arnaque du bio est réelle !
      Après les subventions européennes, « biotiser » le porte-monnaie des Mamies est un fait.
      Pesticides « bio » a-t-on même entendu...
      Allez, pour être honnête, comme il l’a été (on s’est déjà engueulé) :
      Pauvre Laurent (au sens de Pauvre Martin, Pauvre Misère - respectable, admirable), parmi les derniers combattants « purs » qui sait bien, mais qui va combattre jusqu’au bout...
      Laurent pourrait dire que Louise « a presque raison », j’en suis sûr.

       
    • #2731917

      #louise & respect
      J’aimerais savoir ce que tu fais, ce que tu manges, comment tu vis, tu te déplaces, où tu passes tes vacances, tes loisir, quel est ton mode de vie et où ?
      Quelle sont tes actions pour les autres, l’environnement ?
      D’où tu causes ?
      Et quelle légitimité, tu as ?
      Écrire un un commentaire, comme ça, c’est du copier coller des sites bobos, écolos, gauchiasses, qui ne produisent rien, si ce n’est de la critique sans fondement, si ce n’est du mensonges, répèté, répèté sans cesse, autant par Attali, Aymeric Caron, Solveig Halloin, Tiphaine Lagarde, Hugo Clément, Brigitte Gothière..... autant dire de la bourgeoises et du trous du cul à brushing de plateaux télé
      Débattre échanger c’est pas ça 
      J’ai pas l’impression que tu es envie de trouver une solution, tu paraît déjà convaincu, par ta propre logorrhée et j’ai pas l’impression que tu vas même regarder la conférence, préférant rester dans l’insulte stérile, un peu comme Conversano sur E&R, ou un identitaires sur Youssef Hindi, voir un Abauzit sur un Soral, autant dire que tu fais pas avancé grand chose
      Laurent lui fait le boulot 
      On t’attend pour une conférence, contacte E&R, qu’on t’écoute sur le sujet
      Ou propose un débat avec Laurent 
      J’aimerais voir ça

       
    • #2732737
      Le 26 mai à 11:08 par Force de production
      Parlons agriculture ! – Conférence en ligne de Laurent le paysan

      Aymeric Caron, Solveig Halloin les vegans et plein d’autres sont déconnecté du monde réel
      De la production et de la force du travail
      Ils ne produisent rien
      C’est comme les permaculteurs sur les agriculteurs
      Le permaculteur produit du discours l’agriculteur produit de la nourriture
      Pour que tout le monde ait du pain faut du blé
      Va faire du blé sur des buttes de permaculture pour 66 millions de français
      C’est une réalité à la quelle ils n’ont aucune réponse valable
      Du blabla intellectuel et arrogant de bourgeois
      On peut vivre sans bourgeois pas sans travailleur

       
  • #2731973
    Le 24 mai à 23:39 par Post anté dissonance connerietive
    Parlons agriculture ! – Conférence en ligne de Laurent le paysan

    C’est génial _maintenant on commente, avant d’avoir vu et écouté la conférence , juste en regardant l’affiche
    On est bien dans le Minority-Commentaire
    Jusqu’où va-t-on descendre ?

     

    Répondre à ce message

  • #2732210
    Le 25 mai à 12:33 par Un agriculteur...
    Parlons agriculture ! – Conférence en ligne de Laurent le paysan

    Les anciens c’est eux qui nous transmettent un savoir, c’est eux notre heritage
    Des années que je pratique et sans eux je ne saurais rien faire
    Ils m’ont tout appris
    On ne transmet pas ce que l’on a pas appris reçu
    Sauvons nos agriculteurs

     

    Répondre à ce message

  • La France 6 ème exportateur mondial de produits agricoles et alimentaires... il y a 30 ans c était la 2 ème derrière les USA... Dans l UE, 3 ème derrière... les Pays Bas ! Et l Allemagne .

     

    Répondre à ce message

  • #2733998

    La violence de ce qu’il va se passer, l’effondrement ou je ne sais quoi au juste, qui frémit sous le tapis
    Qui est palpable
    Va obliger les gens de bon sens, à revoir leur copie
    Vegan antifa SJW fafs délirant féministe et LGBT hystériques seront bien seul
    Et les agriculteurs deviendront de nouveaux des gens de bien, avec qui on est correct
    Le milieu rural en grande majorité en est conscient

     

    Répondre à ce message

  • #2735171
    Le 29 mai à 15:44 par Pas d’pas nique tout est sous Con Troll
    Parlons agriculture ! – Conférence en ligne de Laurent le paysan

    Je lis très souvent des messages Anti Agriculteur sur le site
    Je pense parfois qu’il n’y aura aucune réconciliation, si nous ne sommes pas capable de ne pas nous hair, de ne pas nous mépriser ou s’insulter
    Les agriculteurs ne font chier personne
    Je ne vois aucune agressions commise par les agriculteurs, aucun vol, aucune prostitution, aucun deal, chouf ou fusillades
    Les agriculteurs ne sont pas une cause de dette, de chômage de masse, pas plus qu’ils ne pervertissent la jeunesse, ni nous empêchent de vivre décemment
    S’il y a bien une profession qui ne fait chier personne, c’est bien celle-ci
    Les agriculteurs sont moins de 440 000, 270 000 vont prendre leur retraite dans les 5 ans avenir, 2 se suicident tous les jours, et je n’ai plus le chiffre des fermetures, faillites, ou mise aux enchères pour défaut de paiement.. Autant dire que c’est la profession la plus menacée aujourd’hui
    On peut reprocher pesticides, herbicides et autres intrants, sauf que les utilisateurs d’intrants, herbicides et autres fongicides sont les communes, les sociétés d’autoroutes, les aéroports, la SNCF et les particuliers
    Je ne rappellerais pas combien de kilomètres de chemin de fer, d’autoroute, de pistes aéroport, de trottoirs, de jardins public, d’espace vert, de pelouses de stades et de pelouses d’écoles collèges, lycées, administrations et de voiries en France
    Sur ce, je vous laisse méditer
    Pascal un ami de Laurent

     

    Répondre à ce message

  • #2738038

    Bonne conférence camarade
    Un p’tit coucou de Gascogne
    Embrasse fort la famille
    Force et honneur et merde aux cons, ils se reconnaîtront
    Adichatz ’

     

    Répondre à ce message

  • Si l’agriculture est sale , c’est pour produire pour les villes , donc en masse et avec de grands moyens , le bio devrait être interdit en ville pour forcer le bobo à quitter ce cancer mondialiste qui n’apportera jamais rien de bon.

     

    Répondre à ce message

  • Quand j’ai vu le thème de la conférence, j’ai, encore, eu peur. L’autosuffisance, la permaculture, la paysannerie... Et je suis allé écouter Laurent... Quel bonheur, une analyse percutante, sans faux semblants, et avec de l’humour (grinçant) Merci beaucoup Laurent !! Je suis agriculteur, très soucieux de faire mieux et d’inventer du mieux, c’est à dire aussi en cherchant vers le passé. Franchement les gens sont fous (et cons mais c’est un autre problème), ils ne font aucune confiance à des professionnels, croient n’importe quel bonimenteur (Rabhi est costaud tout de même) et s’imaginent des délires sur un domaine qu’ils refusent de comprendre, par arrogance première (je dis souvent que les agris sont comme les noirs, tout le monde les aime mais personne n’en veut pour sa belle famille). Oui l’agriculture française a tout pour être très forte, n’importe où un agri français ira dans le monde on lui demandera comment il fait tellement nous sommes des références. Par contre n’importe quel français nous crachera à la gueule. Les agriculteurs ne sont pas dupes, ont une grande culture et une analyse largement au dessus de la moyenne (être seul est un atout pour réfléchir). Merci mille fois Laurent, je te considère comme un ami. Tu me rends fier de mon métier et me motive pour aller plus loin.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents